Bestpracticesde l'emailmarkg

621 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
621
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bestpracticesde l'emailmarkg

  1. 1. + Best
prac*ces
 de
L’EMAIL
MARKETING
 Octobre
2010
 emilie.dagicour@gmail.com
  2. 2. + Les usages   92%
des
internautes
français
déclarent
se
connecter
chaque
jour.

   Les
premiers
mo*fs
de
connexion
:
la
consulta*on
de
la
messagerie,
l’accès
aux
news
et
les
 réseaux
sociaux.

   Plus
de
2/3
des
internautes
consultent
leur
boîte
mail
plusieurs
fois
par
jour.

   78%
la
consultent
tous
les
jours
de
la
semaine,
sans
excep*on.

   Des
pics
de
consulta8on
:
 ‐  
Avant
18h
pour
les
retraités
et
plus
de
50
ans,
 ‐  
Entre
18h
et
20h
pour
les
CSP
moyennes
et
les
15‐24
ans,
 ‐  
Après
20h
pour
les
CSP+
et
les
internautes
situés
en
région
parisienne.
   88%
es*ment
recevoir
au
moins
un
spam
ou
un
courrier
indésirable
par
jour.
emilie.dagicour@gmail.com
  3. 3. + Les usages   Différents
profils
 Etude
EMA
2009
emilie.dagicour@gmail.com
  4. 4. + Les usages   L’email
marke8ng
regroupe
l’ensemble
des
u*lisa*ons
marke*ng
de
l’email.
   Il
reste
aujourd’hui
le
levier
marke*ng
online
le
plus
u*lisé
:
 ‐  88%
des
annonceurs
u*lisent
l’emailing,

 ‐  78%
les
e‐newsleaers.
 Source UDA – Mars 2010emilie.dagicour@gmail.com
  5. 5. + Pourquoi utiliser l’email marketing ?quoi
u8liser
l’email
 marke8ng
?
 Des
mécaniques
et
des
probléma8ques
marke8ng
variées
   ‐  
Acquisi*on
et
fidélisa*on
 ‐  
Créa*on
de
trafic
 ‐  
Qualifica*on
 ‐  
…
   NewsleEer
et
emailing,
des
objec8fs
différents
 ‐  
La
newsleaer,
support
privilégié
de
fidélisa*on
?
 ‐  
Le‐mailing
commercial
emilie.dagicour@gmail.com
  6. 6. + Un levier peu coûteux… qui doit rester pertinent   Intégrer
l’email
marke8ng
à
la
stratégie
marke8ng
rela8onnel
:
 ‐  Gérer
la
pression
marke8ng,
la
fréquence
d’envoi
dans
le
cadre
du
plan
d’ac*ons
marke*ng
 ‐  
Assurer
une
cohérence
du
discours
sur
tous
les
canaux
et
capitaliser
sur
les
interac*ons
 mul*canal
   Adapter
l’u8lisa8on
de
l’email
marke8ng
aux
objec8fs
marke8ng
et
à
la
cible
:
 ‐  
Mécaniques
et
types
de
support
:
e‐mailings
commerciaux,
newsleaers,
jeux
de
collecte,
 pédagogiques,
e‐mailings
vidéo,
trigger
marke*ng…
 ‐  
Créa*on,
offre,
personnalisa*on
   Miser
sur
la
saisonnalité
emilie.dagicour@gmail.com
  7. 7. + Les enjeux de l’email marketing   
Assurer
la
récep8on
du
message
:
la
délivrabilité
   
Déclencher
l’ouverture
   
Inciter
au
clic
   
Transformer,
conver*r
   
Eviter
les
désabonnements
et
les
plaintes
   
Analyser
les
retours
et
enrichir
la
connaissance
client
emilie.dagicour@gmail.com
  8. 8. + Les éléments clés   

 L’expéditeur

 L’objet

 Le
header
 Le
footer
 Le
corps
de
l’email
 - La qualité des fichiers : opt-in, origine des bases, traitement des désabonnements, NPAI, inactifs… - Le routage.emilie.dagicour@gmail.com
  9. 9. + Rassurer et inciter à l’ouverture 1.  Soigner
l’adresse
email
expéditeur
   L’expéditeur
:
rassurance,
un
nom
reconnaissable
   Préférer
les
adresses
nomina*ves
du
type
Sophie.dupont@nomdelasociété.com
aux
 adresses
expéditeur
génériques
du
type
société
(info@nomdelasociete.com)
emilie.dagicour@gmail.com
  10. 10. + Rassurer et inciter à l’ouverture 2.
L’objet
:
un
élément
essen8el
!
 Dans
le
monde,
on
compte
en
moyenne
176
emails
(tous
types
confondus)
reçus
par
jour
et
 par
personne.

 Pour
80%
des
campagnes
d’e‐mailing,
on
compte
seulement
entre
8%
et
40%
d’ouvreurs
 uniques.
   Les
règles
de
base
du
bon
objet
:
 ‐  Impact
:
court,
concis,
explicite,
si
possible
inférieur
à
46
caractères
et
à
8
mots.
 ‐  Eviter
les
spamwords
et
les
caractères
spéciaux
 ‐  Personnalisa*on
 ‐  Verbe
d’ac*on
dans
les
premiers
mots,
effet
teasing…

 ‐  Incita*f
mais
non
décep*f
>
cohérent
par
rapport
au
contenu
de
l’email
emilie.dagicour@gmail.com
  11. 11. + Inciter au clic   La
(pré)visualisa8on
du
message
et
la
ligne
de
floEaison
 Rassurer
et
séduire

   posi*onner
les
éléments
clés
du
message
et
les
call
to
ac*ons
dans
la
par*e
supérieure
du
 message.
 Faire
en
sorte
que
votre
message
soit
compréhensible
lorsque
la
webmail
bloque
par
défaut
 l’affichage
des
images

   renseigner
les
balises
ALT
de
toutes
les
images
et
op*miser
la
répar**on
textes
/
images.
   
Tester
l’affichage
dans
plusieurs
boîtes
de
messagerie.
   L’op8misa8on
du
taux
de
conversion
passe
par
:
 ‐  
Un
message
clair

 ‐  
Des
call
to
ac*ons
bien
visibles

 ‐  
Un
emailing
majoritairement
cliquable
 ‐  
L’absence
de
liens
morts
emilie.dagicour@gmail.com
  12. 12. + Inciter au clic   Moins
de
2
secondes
 C’est
le
temps
que
51%
des
internautes
prennent
après
ouverture
de
l’email
pour
décider
s’ils
 le
suppriment
ou
non
de
leur
boite
de
récep*on
(Litmus
–
juin
2010)

emilie.dagicour@gmail.com
  13. 13. + La délivrabilité   En
moyenne,
20
%
des
emails
narrivent
pas
à
leur
des8nataire.

 ‐  Op*miser
le
ra*o
textes
/
images
 ‐  U*liser
des
typos
web
et
éviter
les
dégradés
 ‐  Eviter
les
spamwords
et
les
caractères
spéciaux
 ‐  Limiter
le
poids
du
message
   A
bannir…
 ‐
Email
image
 ‐
Formulaires
 ‐
Scripts
 ‐
CSS
 ‐
Fichiers
a5achés
 ‐  …
emilie.dagicour@gmail.com
  14. 14. + Le header   Lien
vers
la
page
miroir

   Invita*on
à
ajouter
l’expéditeur
à
ses
contacts
   Exploita*on
marke*ng
du
header

emilie.dagicour@gmail.com
  15. 15. + Le footer   Men8ons
CNIL
et
lien
de
désabonnement

 Permeare
et
faciliter
le
désabonnement.
Limiter
les
plaintes.
 Faculta*f
:
Le
désabonnement
par*el
et
le
sondage
sur
les
mo*fs
du
désabonnement.

 Les
men*ons
CNIL.


emilie.dagicour@gmail.com
  16. 16. + Miser sur la viralité, relayer le message…   Miser
sur
la
viralité
 Favoriser
le
transfert
de
l’email
et
capitaliser
sur
les
réseaux
sociaux.
   Penser
à
la
repasse
 Evaluer
la
per*nence
d’une
repasse
sur
les
non
ouvreurs.
emilie.dagicour@gmail.com
  17. 17. +   U*lisa*on
de
l’email
marke*ng
en
complément
d’autres
canaux,
en
mul*canal
ou
en
cross‐ canal.
   Trigger
marke*ng
et
email
transac*onnel
:
savoir
capitaliser
sur
les
comportements
clients
   L’emailing
vidéo
:
surprendre
et
séduire…
   Cercle
vertueux
:
tester,
analyser
les
retours,
accroître
la
per*nence
des
campagnes…
emilie.dagicour@gmail.com

×