Fièvre des polymères après intoxication au fart fluoré       présenté par Dr Sonia Popoff         Gilles Prudhon Chatelain
Cas cliniques•   Trois moniteurs de snowboard, fumeurs•   Préparation de 10 planches à l’aide d’un    fart à haute teneur ...
Biologie                   M. B           M. D           M. S                unités      valeurs seuils du                ...
Radios                               M. B et D :Syndrome interstitiel réticulaire bilatéral respect des lobes supérieurs  ...
Fièvre des Polymères•   Due à l’inhalation des produits de dégradation du Téflon©•   Clinique :    •   Délai variable (de q...
Fièvre des Polymères•   Evolution :    •   Spontanément résolutif en 48h    •   Complications aiguës : OAP, SDRA, infectio...
en font des produits haut de gamme de très grande qualité et d’uneefficacité reconnue. L’important étant de choisir la bonn...
Répercussions•   Sur lenvironnement :    •   Dépôt sur la neige du film adhérent à la semelle (hydrophobe)    •   Évacuatio...
Problèmes posés•   Fièvre des polymères sous diagnostiquée :    •   syndrome grippal d’évolution rapide en saison d’hiver•...
Prévention•   Populations à risque :      •   Précautions :    •   Préparateurs en             •   Système dextraction dai...
Références•   Prudhon Chatelain G. Fièvre des polymères après intoxication au fart    fluoré : un rapport de trois cas avec...
Merci
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fievre des polymeres

1 490 vues

Publié le

Polymer fume fever after poisoning by fluorinated wax : a report of three cases

Short presentation for physicians

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 490
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
54
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • Fievre des polymeres

    1. 1. Fièvre des polymères après intoxication au fart fluoré présenté par Dr Sonia Popoff Gilles Prudhon Chatelain
    2. 2. Cas cliniques• Trois moniteurs de snowboard, fumeurs• Préparation de 10 planches à l’aide d’un fart à haute teneur en fluor, milieu confiné, tabagisme actif• H+1 : dyspnée et frissons• Aux urgences : Dyspnée + syndrome pseudo-grippal (toux, frissons, céphalées, myalgies, arthralgies)• fièvre ->39°C
    3. 3. Biologie M. B M. D M. S unités valeurs seuils du laboratoireleucocytes 16.8 13.72 19.55 milliers/mm3 4 à 10hématies 4.8 4.7 4.67 millions/mm3 4,5 à 5,8hémoglobine 14.9 14.5 14.50 g/dL 13,5 à 17,5hématocrite 42.9 41.8 40.50 % 40 à 50VGM 89 89 87 82 à 98TCMH 31 30.9 31 pcg 27 à 32CCMH 34.7 34.7 35.8 % 32 à 36PNN 14448 10823 16660 /mm3 1800 à 8000plaquettes 217 377 220 milliers/mm3 150 à 400CRP 6.6 3.0 0.9 mg/L <à 5,0pH 7.405 7.392 7.396 7,350 à 7,450pCO2 37.10 36.80 36.60 mmHg 35 à 45pO2 63.60 67.60 77.70 mmHg > à 80bicarbonates 22.7 21.9 22 mmol/L 22 à 26CO2 total 23.9 23.0 23.1 mmol/L 22 à 29excès de base -1.5 -2.5 -2.3 mmol/L -3,5 à 2,5saturation en O2 90.9 91.6 93.3 % 95 à 98
    4. 4. Radios M. B et D :Syndrome interstitiel réticulaire bilatéral respect des lobes supérieurs Pas d’épanchement pleural M. S : Normale
    5. 5. Fièvre des Polymères• Due à l’inhalation des produits de dégradation du Téflon©• Clinique : • Délai variable (de quelques minutes à 8h) • signes fonctionnels : malaise +++, syndrome pseudo-grippal • signes physiques : dyspnée de repos, fièvre, tachycardie, auscultation normal• Paraclinique : • Radio : normale le plus souvent • Biologie : Hyperleucocytose, CRP élevée, Hypoxie • Explorations Fonctionnelles : DLCO diminuée
    6. 6. Fièvre des Polymères• Evolution : • Spontanément résolutif en 48h • Complications aiguës : OAP, SDRA, infection, alvéolite aiguë, décès • Complication chronique : fibrose pulmonaire ? (1 cas)• Traitement : • Préventif surtout (mesures d’éviction, de protection) • Etiologique : aucun • Symptomatique : oxygénothérapie, repos, corticothérapie ? • Surveillance : 48h en milieu hospitalier
    7. 7. en font des produits haut de gamme de très grande qualité et d’uneefficacité reconnue. L’important étant de choisir la bonne poudre en fonction de la plage detempérature et du taux d’hygrométrie indiqué. Le fart fluoréLes poudres sont généralement appliquées au fer en prenant des précautions telles quel’utilisation d’un masque à cartouche pour se protéger. En effet, les vapeurs dégagées lors du passage du fer sontnocives pour la santé. La température préconisée pour l’application au fer est de 135°C. Néanmoins, une appli-cation plus simple, à l’aide d’une brosse rotative liège suivie d’un brossage aux brosses nylon puis crin de cheval • Contient des polymères fluoro-carbonésdonne de très bons résultats sans risquer de déteriorer les semelles. Pour cela, saupoudrer la semelle avec lapoudre, passer la brosse rotative liège et ensuite 99% selon les dérivés du Téflon© (jusqu’à les deux brosses manuelles. fabricants) • À partir de 120°C apparition de microparticules ultra-fines de PTFE (∅<1μm) sous forme daérosol qui contaminent l’air • 275 tonnes par an pour Swix Sport®Les liquidesIls sont utilisés pour des épreuves de sprint allant jusqu’à 3 km. Aprèsavoir appliquer les bases, étaler, sur unVola Racing® le fart liquide • 25% des ventes pour ski raclé et brossé,à l’aide d’un chiffon non pelucheux ou en vaporisation directement sur lasemelle pour les sprays 75ml. Laisser imprégner jusqu’à évaporation totaleet brosser à la brosse nylon puis finir par la brosse crincourse • 300 paires de ski préparées par de cheval.Note : Si la couche est trop épaisse, le fart va mettre plus longtemps à • 100kg de déchets par compétitions’évaporer. Donner un coup de racle, permettra d’enlever le surplus avantle passage des brosses. Sprays 75ml
    8. 8. Répercussions• Sur lenvironnement : • Dépôt sur la neige du film adhérent à la semelle (hydrophobe) • Évacuation des déchets légers dans l’air (30g de fart fluoré polluent 20km3 dair) • Incinération des déchets avec les déchets ménagers (gaz toxiques)• Sur la santé : • Aucune atteinte de la DLCO selon 1 étude américaine • Autres publications : atteinte de la DLCO, bio-accumulation, symptômes ORL, fièvre, céphalées, • fièvre des polymères : 2 cas publiés (Ström, 1990 ; Bracco, 1998)
    9. 9. Problèmes posés• Fièvre des polymères sous diagnostiquée : • syndrome grippal d’évolution rapide en saison d’hiver• Un sport de haut niveau saupoudré de toxiques : • Local : exigu, multiples activités, publics enfants • Température : à l’oeil, pour gagner du temps
    10. 10. Prévention• Populations à risque : • Précautions : • Préparateurs en • Système dextraction dair compétition performant pour limiter lexposition, au minimum • Skiman local ventilé. • Amateurs • Equipement de Protection Individuel • Compétiteurs • Éviter toute manipulation a proximité dune source de chaleur intense • Gestion des déchets
    11. 11. Références• Prudhon Chatelain G. Fièvre des polymères après intoxication au fart fluoré : un rapport de trois cas avec revue de la littérature. Thèse dexercice en Médecine. Ifremmont, oct 2010.• Dahlqvist M. et al. Exposure to ski-wax smoke and health effects in ski waxers. Appl Occup Environ. Health 1992, 7, 689–693.• Ström, E.; Alexandersen, O. [Lungeskade i forbindelse med smöring av ski]. Tidsskri Nor Laegeforen 1990, 110, 3614–3616.• Bracco D, Favre J.B. Pulmonary injury after skiwax inhalation exposure. Ann Emerg Med 1998, 32 (5), 616–61• Nilsson H. et al. Time Trend Study of Significantly Elevated Perfluorocarboxylate Levels in Humans after Using Fluorinated Ski Wax. Environmental Science & Technology (ACS Publications) 2010, 44, 2150– 2155• Sabouraud S, Lecoq Jammes F et al. Fièvre des polymères après fartage intensif de snowboard en milieu confiné : 3 observations. Arch mal prof environ 2010
    12. 12. Merci

    ×