L'homme est un document come les autres
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

L'homme est un document come les autres

on

  • 12,821 vues

 

Statistiques

Vues

Total des vues
12,821
Vues sur SlideShare
11,751
Vues externes
1,070

Actions

J'aime
16
Téléchargements
265
Commentaires
4

15 Ajouts 1,070

http://www.scoop.it 674
http://affordance.typepad.com 321
http://www.netvibes.com 28
http://www.multiformat.fr 24
http://www.slideshare.net 7
http://www.pearltrees.com 5
file:// 3
http://wildfire.gigya.com 1
https://documenta.beziers.univ-montp3.fr 1
http://11821.nvmodules.netvibes.com 1
http://paper.li 1
http://slebayon.blogspot.fr 1
http://87.248.112.8 1
http://slebayon.blogspot.com 1
https://intranet.zindep.com 1
Plus...

Accessibilité

Catégories

Détails de l'import

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Droits d'utilisation

© Tous droits réservés

Report content

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
  • Hello Dear,
    Nice Meeting You, my name is miss faith, i wish to have you as my friend when i came across your profile today , please get back to me at my private email ( faithassin24@yahoo.in ) for more details of my self, and i also have something very important to share with you and also promise to send my picture to you OK? yours friend faith
    ( faithassin24@yahoo.in )
    Are you sure you want to
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
  • Hi dear,
    My name is amirah, a beautiful young girl full of love and affection.
    Well, I saw your profile today on the dating site www.slideshare.net, which gave me interest to contact you and know what the future
    might bring for us together.
    if you feel interested in being my friend, you can contact me back
    through my private email address and I'll give you my picture and tell you more about me.........(amirahrashide005@yahoo.com)
    I wait for your response
    Thank you and God bless
    Sincerely with love
    amirah ...
    Are you sure you want to
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
  • Hello
    my name is Queen
    i saw your profile today and became interested in you, i will like to know you the more, and i want you to send an email to my mail so that i can give you my picture for you to know whom i am. Here is my email address [jobe.queen@yahoo.com] I believe we can move from here. I am waiting for your reply in my mail don't send it in the site.
    [Remember the distance or color does not matter but love matters allot in life]
    [jobe.queen@yahoo.com]
    Are you sure you want to
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
  • Belle présentation très efficace<br /><br/>
    Are you sure you want to
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
Poster un commentaire
Modifier votre commentaire

L'homme est un document come les autres L'homme est un document come les autres Presentation Transcript

  • « L'homme est un document comme les autres » « Redocumentarisation et indexabilité au-delà des réseaux sociaux » Du World W ide Web … World L iVe Web … au World li F e Web. Pourquoi avoir dét a ch é pendant si longtemps le social et le cognitif ? Les deux sont indissociables, et le groupe ne saurait se d éfi nir en dehors des conceptions du monde que ses membres partagent et qui structurent les connaissances qu ’i l produit ; en retour, sans les m éca nismes sociaux d ’i nté gr ation, d ’a pprentissage, de transmission de la matrice culturelle, celle-ci dispara ît r ait et n ’a urait aucune consistance. [Bruno Latour 95 p.18] Intervention au séminaire du GDR-TICS Paris. 17 Décembre 2007 Ertzscheid Olivier / McF Infocom Labo Ursidoc (Lyon) Université de Nantes . IUT La Roche sur Yon [email_address] http://www.Affordance.info
  • Le Pitch
    • LES RÉSEAUX SOCIAUX POSENT AUJOURD'HUI, AU SENS PROPRE, LA QUESTION DOCUMENTAIRE APPLIQUÉE AU FACTEUR HUMAIN .
    • Au-delà même de la question des identités « simplement » numériques, l'enjeu premier semble aujourd'hui de constituer un pan-catalogue des individualités humaines . Les acteurs qui disposent de la capacité algorithmique permettant de rendre indexable en une même entité globale les sphères jadis distinctes de l'information publique, privée et intime , sont aujourd'hui pour l'essentiel les mêmes que ceux qui se mettent en quête d'un nouveau graal documentaire : celui du graphe social le plus complet possible de l'humanité connectée.
    • NOTRE EXPOSÉ TENTERA DE QUESTIONNER LE LENT MAIS INEXORABLE MOUVEMENT DE REDOCUMENTARISATION QUI après avoir ouvert le processus d'indexation à la marchandisation (liens sponsorisés), après avoir paré ce même processus de vertus « sociales » (folksonomies et indexation sociale ), PLACE AUJOURD'HUI L’ HOMME AU CENTRE MÊME DU CYCLE DOCUMENTAIRE, MAIS L'Y PLACE NON PLUS COMME SUJET-ACTEUR, MAIS COMME UN OBJET-DOCUMENTAIRE ... PARMI D'AUTRES.
  • LA question :
    • &quot; Humans get their information from two places -- from mainstream media or some other centralized organization such as a church, and from their network of family, friends, neighbors and colleagues. We've already digitized the first. Almost every news organization has a website now. What Zuckerberg is trying to do with Facebook is digitize the second.&quot; NYTimes
    • « Les hommes vont chercher l’information à deux endroits : dans les grands médias ou dans tout autre organisation centralisée (…) et auprès de leur réseau familial, de leurs amis, de leurs voisins, de leurs collègues . Nous avons déjà numérisés les premiers. (…) Ce que Zuckerberg essaie de faire avec Facebook, c’est de numériser les seconds.  » New-York Times
    • Techno-numérisation => socio-numérisation ?
    View slide
  • Chapitre premier
    • Le contexte d’une
    • économie sociale des documents
    View slide
  • Dérive des continents « documentaires ». 1995 2005 2008 Web public Web privé Web personnel (Desktop) Web intime (Mail) Quoi ? indexé non-indexé Web public Web privé Web personnel (Desktop) Web intime (Mail) Web extime (blogs) Qui ? Web public Web privé Web personnel (Desktop) Web intime (Mail) Web extime (blogs) ? Pourquoi ?
  • Logiques d’indexation : la fin d’un cycle ?
    • Indexation humaine
      • Libre, contr ôlée
    • Indexation marchande
      • Liens sponsorisés
      • En production (j’achète un mot) / En réception (j’affiche une publicité)
    • Indexation collaborative
      • Folksonomies
    • Indexabilité humaine
      • Homme comme corp(u)s documentaire
      • Réseaux sociaux : pan-catalogue des individualités humaines.
  • Economie « sociale » des documents numériques
      • Homogénéité des contenus
    Massification/marchandisation des accès Communautarisation des pratiques Web/document public Web/document` privé Web personnel (Desktop) Web intime (Mail) Web extime (blogs)
  • Des réseaux quoi ?
    • Sociaux
      • &quot;Un site de réseau social est une catégorie de site web avec des profils d'utilisateurs, des commentaires publics semi-persistants sur chaque profil, et un réseau social public naviguable (&quot;traversable&quot;) affiché en lien direct avec chaque profil individuel.&quot; (Danah Boyd)
    • Le r êve du graphe social :
      • “ C’est l’ensemble des relations de toutes les personnes dans le monde. Il y en a un seul et il comprend tout le monde. Personne ne le possède. Ce que nous essayons de faire c’est de le modéliser, de représenter exactement le monde réel en en dressant la carte (to mirror the real world by mapping it out).” M. Zuckerberg
    • 3 générations de réseaux sociaux :
      • 1. première génération : les &quot;friend lists&quot;, des réseaux &quot;à plat&quot;, bi-directionnels, sans relief.
      • 2. seconde génération : les réseaux sociaux proprement dit, en relief, plus &quot;épais&quot; (relations transversales entre &quot;amis&quot; et non simplement &quot;linéaires&quot;)
      • 3. troisième génération (celle de Facebook) : les &quot;médias sociaux&quot; : de la mise en relation + de la mise en partage via différents médias.
      • 4. Quatrième génération : TLSN : Top-Level Social Network. Ce que vise Google avec OpenSocial ?
  • Ce que l’on sait des réseaux sociaux
    • Fin de l’optimisme (béat) des early-adopters
    • Perspectives sociologiques
      • Réseaux a-sociaux
      • Lutte des classes
    • Cadres d’analyses reconduits
      • &quot;culture de la participation&quot; ou « longue tr aîne » de la participation
      • Economie de l’attention
    • Modèle économique : publicité « sociale » VS publicité « motorisée »
      • les moteurs = économie (de l'attention) + base de donnée (des intentions) + contexte ouvert, à large spectre, à large base
        • => pouvoir alchimique : transformation de l'attention en intention
        • => logique performative
      • réseaux sociaux &quot;fermés&quot; (dont Facebook) ne peuvent compter sur cette économie et sur cette base de donnée qu'à une échelle infiniment moins grande, moins ouverte, sur des corpus documentaires plus réduits
        • => Capter des intentions pour les transformer en autant de supports d'attention.
        • => Logique réflexive
    • Une divergence de modèle économique récente : Opt-Out / Opt-In
  • Chapitre second
    • Nouvelles documentations sociales
  • Question : quel est le plus grand dénominateur commun et/ou le plus petit commun multiple de nos identités documentaires numériques ? Nous sommes le PPCM de nos identités numériques Ils sont le PGDC de nos identités numériques ?
  • BOUM !
    • Ce que l’on savait déjà :
      • Explosion de la masse documentaire
    • Ce que l’on ne savait pas :
      • Bombe à fragmentation
    • Fragmentation
      • Des documents (world wide web)
      • Des usages
      • Des synchronicités (world life web)
      • Des modalités
        • de diffusion
        • d’appropriation
        • d’édition
  • DE DOCUMENTS ...
  • F.R.I.E.N.D.S F édération de R echerche sur l’ I mpact et les E njeux des N ouvelles D ocumentations S ociales F édération de R éseaux I mpactant E normément les N ouveaux D ocuments S ociaux
  • ID-entité ou pro-FIL(e) ?
    • Documenter l’identité
    • Documents d’identités
    • Redocumentariser l’identité ?
    • Papier d’identité
    Data Information knowledge
  • Redocumentarisation
    • « Redocumentariser, c’est documentariser à nouveau un document ou une collection en permettant à un bénéficiaire de réarticuler les contenus sémiotiques selon son interprétation et ses usages à la fois selon la dimension interne (…) ou externe (…). »
      • Manuel Zacklad in Eléments théoriques pour l’étude des pratiques grand public de la documentarisation : réseaux et communautés d’imaginaire
    • dimension interne :
      • extraction d’éléments, de fragments identitaires pour les ré-agencer avec d’autres, ou annotations en marge d’un profil suggérant des réseaux d’affinités différents…
    • dimension externe
      • organisation d’une collection d’individualités humaines , d’une archive documentaire personnelle ou inter-personnelle , d’un catalogue privé croisant les ressources de différents éditeurs selon une nouvelle logique d’association.
  • Redocumentarisation par l’exemple : Facebook EST L’interface « 1 » identité documentée documentaire « n » profils « x » profondeurs
  • 1 … n … x 1 identité documentée multipliée par « n » utilisateurs « n » profils documentaires « x » profondeurs redocumentarisables
      • Homogénéité des contenus
    Massification/marchandisation des accès Communautarisation des pratiques Collection de profils Empilement d’applications
  • Carré sémiotique de l’identité et/ou de la documentation « sociale »
    • Identité <=> Document
      • Identité auto-documentée (je remplis ma fiche, mes profils)
      • Identité auto-documentaire (« j’appelle », j’insère mes documents)
    • Identité <=> Amis
      • Identités inter-documentées (affinités électives : préférences sexuelles, politiques, religieuses …)
      • Identités inter-documentaires (les documents - photos, vidéos, blogs …- de mes amis)
    • Identité <=> Réseaux
      • Identités alter-documentées (ce qui sera fait de l’un de mes documents/profils dans d’autres réseaux)
      • Identités alter-documentaires (ce que je ferai des autres documents/profils récupérés dans d’autres réseaux)
    Identité(s) Réseau(x) Ami(s) Document(s) Ego-doc Inter-doc Alter-doc
  • Chapitre troisième
    • Quelles problématiques
    • documentaires et sociétales ?
  • Quel cœur documentaire pour ces nouvelles documentations sociales ?.
    • Privauté de ces espaces publics ou semi-publics ?
      • persistance
      • la &quot;searchability » et ses corrolaires
        • => perméabilité des espaces (dérive des continents) /
        • => traçabilité
      • la &quot;reproductibilité&quot;
      • les &quot;audiences invisibles&quot;
    • J’y ajoute :
      • L’autorité : que devient-elle dans une logique de sous-scription ?
      • Le profilage : « searchability » mise en œuvre non plus par des proches mais par des sociétés commerciales, des institutions, des états
      • L’intégrité documentaire : toutes nos traces documentaires sont bousculés, transformées, éditées par nous (ego), par nos amis/proches/collaborateurs (inter), par d’autres (alter).
  • Donc …
    • Question 1 :
      • L’Homme est-il un document comme les autres ?
    • Question 2 :
      • Quelles caractéristiques pour l’Homo-documentum ?
    • Question 3 :
      • Qu’est-ce qui p eut être théorisé dans ce phénomène et sous quel angle ?
    • Question 4 :
      • En quoi cela rend-il compte d’une évolution du web ?
  • « L’antilope qui court dans les plaines d’Afrique ne peut être considérée comme un document…» « Mais si elle est capturée… et devient un objet d’études, on la considère alors comme un document. Elle devient une preuve physique. » Suzanne Briet
  • Homo-documentum
    • J’ai une identité
      • Qui ne m’appartient pas
        • (je n’en suis pas propriétaire)
      • Dont je ne contrôle pas ou peu la visibilité
        • Opt-Out
      • Dont je ne mesure pas nécessairement la finalité
        • marchandisable
    • Cette identité est :
      • Documentée
        • (par moi, par les miens, par d’autres)
      • Documentaire
        • (fragmentée, indexée, collectionnée, agrégée, souscrite)
      • Redocumentarisable
        • Dans sa dimension interne (documentée)
        • Dans sa dimension externe (documentaire)
    • Continuité pédauquienne à construire
    • => Problématique documentaire à trois dimensions :
      • Anthropologique : Forme (Document = Support + Inscription)
      • Intellectuelle : Texte (Document = Code + représentation)
      • Sociale : Médium (Document = Mémoire + transaction)
    • Economie des nouvelles documentations sociales
    • Tryptique : Collection => Attention => Identité
      • Collection : je rassemble / Attention : je choisis / Identité : je m’approprie
    • Nouvel espace-temps =
    • Dérive des continents documentaires actée + nouvelles documentations sociales + redocumentarisation du monde + nouvelles synchronicités + industrialisation de l'indexation
    Quels cadres théoriques ? Nouveau continent-continuum documentaire : reflet de l’ensemble des documentations numériques attachées à nos sociabilités virtuelles.
  • World Wide Web World Live Web World Life Web
  • … Merci … Questions …
    • Sources et références complètes
      • http://www.affordance.info > Réseaux sociaux.
    • Remerciements iconographiques appuyés à
      • Fred Cavazza, Steve Austin, Google recherche d’images.
    • Diaporama en ligne
      • sur http://www.slideshare.net/olivier & sur http://www.affordance.info
    • Licence creative commons :
      • Attribution / Non-commercial / Share-Alike