Julien JEAN
Responsable du comité d’experts
relatif à l’évaluation des risques
chimiques liés aux aliments
Agence national...
Comment la
réglementation s’appuie
sur l’évaluation des
risques alimentaires ?
L’exemple du cadmium

Julien JEAN/ ANSES
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques
alimentaires ? L’exemple du cadmium
Il faut diminuer l’exp...
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques
alimentaires ? L’exemple du cadmium
L’ANSES fournit un app...
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques
alimentaires ? L’exemple du cadmium
Comment diminuer les n...
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques
alimentaires ? L’exemple du cadmium
Ciblage : Qui sont les...
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires
? L’exemple du cadmium
Stratégie globale : ag...
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires
? L’exemple du cadmium
Les résultats des simu...
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires
? L’exemple du cadmium
Pour le cadmium, renfo...
MERCI POUR VOTRE 
ATTENTION

w w w . r e n c o n t r e s ‐ q u a l i m e d i t e r r a n e e . f r
Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires
? L’exemple du cadmium
Les dépassements obser...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Identification et évaluation des risques alimentaires : modes d'évaluation du risque alimentaire et émergence de la réglementation.

1 230 vues

Publié le

Julien JEAN est responsable du comité d’experts relatif à l’évaluation des risques chimiques liés aux aliments - Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES).

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 230
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
27
Actions
Partages
0
Téléchargements
47
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Identification et évaluation des risques alimentaires : modes d'évaluation du risque alimentaire et émergence de la réglementation.

  1. 1. Julien JEAN Responsable du comité d’experts relatif à l’évaluation des risques chimiques liés aux aliments Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, et l’environnement et du travail (ANSES) Plénière 1
  2. 2. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Julien JEAN/ ANSES
  3. 3. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Il faut diminuer l’exposition au cadmium (EAT2) (ENNS) 0.6% adultes >DHT 3.6 % pop> 1 µg Cd/ g créat (DHT) 2.5 µg/kg p.c./sem 15% enfants > DHT Commission Européenne Règlement 1881/2006 CE Révisions des teneurs maximales (TM) en cadmium Julien JEAN/ ANSES
  4. 4. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium L’ANSES fournit un appui scientifique au ministère de l’agriculture En agissant sur les niveaux de  contamination des denrées  produites ( nouvelles TM) Quelle est la position  française? Négociations  à 28 EM Quel serait l’impact de ces  TM sur l’exposition des  consommateurs français ? Julien JEAN/ ANSES
  5. 5. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Comment diminuer les niveaux d’exposition de la population ? CONSOMMATION INCA2 + = Recommandations  de consommation VIE ENTIERE CONTAMINATION 2 OPTIONS Diminuer les niveaux  de consommation EXPOSITION EAT2 Diminuer les niveaux  de contamination Oui mais sur  quels aliments? Fixer des TM plus  contraignantes Julien JEAN/ ANSES
  6. 6. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Ciblage : Qui sont les adultes les plus exposés? 2.5 µg/kg p.c./sem Accumulation du  Cd  (vie entière) INCA2 INCA2 • Expo = 2.24 µg/kg pc/sem • Poids = 63 kg • IMC = 22.2 kg/m² • 61 % de femmes Pas de profil alimentaire particulier  mais forte consommation : ‐ x 5 mollusques/crustacés ‐ x 2 pains ‐ x 1.5 Pommes de Terre
  7. 7. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Stratégie globale : agir sur la teneur des aliments les plus contributeurs pour diminuer efficacement les niveaux d’exposition des plus exposés Contamination Consommation Exposition TM (P90) Mollusques crustacés Principaux  contributeurs Pain Pommes de terre Légumes Consommateur  moyen Les + exposés les + exposés  (P95)
  8. 8. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Les résultats des simulations démontrent une efficacité limitée de ce type de stratégie DENRÉES ALIMENTAIRES RÉGLEMENTÉES Mollusques bivalves (Huitres, moules, St Jacques) Pommes de terre Blé tendre (son, grain, farine) Blé dur Mollusques bivalves, pommes de terre, blé tendre et blé dur DIMINUTION OBSERVÉE SUITE À L’APPLICATION DE TENEURS MAXIMALES (TM = P90) LES TENEUR MOY EXPO MOY + EXPOSÉS 4,0 – 33 % 17,0% 8,0 - 23,0% 10,0% - 2,6% (1,09) 4,2% (1,81) 3,5% (1,08) 6,2% (1,05) 6,2% (1,05) 3,2% (1,83) 7,4% (1,75) 3,7% (1,82) 6,2% (1,05) 7,4% (1,75) %>DHT 0,5% 0,6% 0,6% 0,6% 0,5% les + exposés  (P95) Julien JEAN/ ANSES
  9. 9. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Pour le cadmium, renforcer les teneurs maximales ne suffit pas Les + contributeurs SUREXPOSITION 0,6 % > DHT TM + contraignantes Impact modéré encore 0,5% > DHT PISTES Agir sur les sources  environnementales (bruit de  fond) POURQUOI ? Cd = contaminant ubiquitaire Situation actuelle déjà réglementée  depuis 1997 (plus de teneurs « outliers ») Evaluer l’impact de  recommandation pour les forts  consommateurs de mollusques population surexposée présentant des  profils de consommation très hétérogènes Julien JEAN/ ANSES
  10. 10. MERCI POUR VOTRE  ATTENTION w w w . r e n c o n t r e s ‐ q u a l i m e d i t e r r a n e e . f r
  11. 11. Comment la réglementation s’appuie sur l’évaluation des risques alimentaires ? L’exemple du cadmium Les dépassements observés chez les enfants sont transitoires et liés à un artéfact de calcul EAT2 : 15% > DHT  60 TOXICOLOGIE :  • Pas de VTR spécifique enfant • DHT EFSA pertinente dans la prise en  compte de l’exposition depuis l’enfance 50 n>DHT 40 poids (kg) EXPOSITION :  ‐> Dépassement temporaire • « effet poids » • pas de profil alimentaire particulier 10 30 20 0 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 14 15 16 Titre : Nombre d’enfants dépassant la DHT par catégorie de  poids Les 15% des enfants dépassant la DHT dans l’étude EAT2 ne reflètent pas une situation à  risque pour ces enfants une fois l’âge de 50 ans atteint. Julien JEAN/ ANSES

×