Plan vert fes

1 777 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 777
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
66
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plan vert fes

  1. 1. Plan vert de FèsUNE VALORISATION DU PATRIMOINE BATIET UN OUTIL DE DEVELOPPEMNT URBAIN DURABLE Célébration du 40ème anniversaire de la journée le de la terre le 23 Avril 2010 par Le Ministère de l’Habitat de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’Espace EL KHANCHOUFI Abdessalam Directeur de l’INPMA Taounate
  2. 2. Fès en 19141900 (200 ha)  2004 (10 000 ha) (50 fois)
  3. 3. PLAN VERT DE FES pour une urbanisation cohérente dans un esprit de développement durable & pour garantir l’équilibre entre espace bâti et espace vert Le plan vertcomposante essentielle de la charte environnementale urbaine
  4. 4. Durabilité Nécessite de: – voir loin – voir large – analyser en profondeur – prendre des risques – penser à l’homme Pour construire une ville qui répond à ses différentes fonctions
  5. 5. Le Plan Vert est un document qui : Recense les espaces verts existants; Analyse leur potentiel de développement; Définit les zones à protéger; Définit les nouveaux espaces verts à aménager; Décrit le rôle de chaque acteur de la vie urbaine; Offre aux acteurs des solutions réalisables et viables; Propose une réelle politique de développement urbain durable
  6. 6. Acteurs Région Commune Société civile- Wilaya Acteurs privés- AUSF-IRATEE Plan Vert - Eaux et Forêts - DPA - ABHS
  7. 7. Carte des différentes phases de croissance urbaine de la ville de Fès
  8. 8. ADER Fès
  9. 9. Typologie des espaces verts adoptée Espace vert : = espace de superficie variable, boisé ou planté, destiné au repos, aux loisirs et aux activités culturelles et sportives : les jardins publics, les voies plantées, les jardins d’enfants, les pépinières, les places plantées, les coulées vertes, la ceinture verte et les forêts périurbaines, les projets de parcs.
  10. 10. Un état réel des lieux
  11. 11. Superficie d’espace vert Ration = 1 m2/hab. à 3,6 m 2/hab.
  12. 12. Ce diagnostic est loin d’être une évaluation Echec ou Réussite ? Parce que des échecs ne le sont pas ! On a répondu à une époque aux besoins de l’époque Certaines choses ont été réussies D’autres ont été ratées
  13. 13. Avenir !!Au-delà de cette question de l’échec ou de la réussiteAujourd’hui, on n’a pas une obligation de l’évaluation mais : Celle de se poser la question de la direction que l’on veut prendre Celle du modèle urbain que l’on recherche
  14. 14. la reconnaissance d’un objectif politique fort : « le renouvellement urbain en faveur du développement durable » - 1° Léquilibre- 2° La diversité des fonctions urbaines (Travailler,Habiter, Circuler , se récréer)-3° La mixité sociale- 4° Une utilisation économe et équilibrée des espaces La prise de conscience de la rareté de l’espace une métropolisation maîtrisée
  15. 15. Parc Oued El Marhaz
  16. 16. La faisabilité du Parc de Oued El MahrezObjectif :Transformer la vallée d’Oued Mehrez en un Parcurbain doté d’une coulée verte, répondant auxrecommandations du PA et SDAU
  17. 17. Situation stratégique- Zone non aedificandie- Alternative à l’aménagement de nouveaux espacesverts dans certains quartiers de la ville Vue vers le Sud Vue vers le Nord
  18. 18. La mise en gestiondu Parc est urgenteafin de le préserverdune urbanisationpériphérique quinuirait à sa qualitépaysagère et soncaractère naturel.
  19. 19. Les éléments remarquables L’aqueduc Les différentes esplanades
  20. 20. Borj Sud
  21. 21. Les grandes unités paysagères
  22. 22. Les grandes unités paysagères
  23. 23. Les réseaux et servitudes  La ligne de chemin de fer  Les canalisation  La voirie
  24. 24. Usages et pratiques– Les sentiers  Cheminement créé par l’usage  Liaison inter quartier  Axe structurant  Cheminement de ballade et de détente
  25. 25. Environnement La flore Eucalyptus Le pin (d’alep ou pinus pinia) L’ olivier Les cultures maraîchères
  26. 26. Environnement– Les sols  Géologique  Tectonique  Hydrogéologique– L’eau  Les oueds  Les nappes phréatiques  Des retenues artificielles (les 2 barrages)
  27. 27. Environnement: les risques
  28. 28. Un état des lieux intolérable au coeur de la ville
  29. 29. Etat des lieux Usage et pratique – Les activités in situ  Maraîchage – 235000 m2 – 34 personnes  Poterie – 7850 m2 – 49 personnes  Artisanat de roseaux – 1700 m2 – 24 personnes  Recyclage des déchets
  30. 30. Les activités à proximité du parc  Hotelière  Restauration  Lavage de voitures  Station services  Prochainement grande surface !! et hôtel haut standing
  31. 31. La question n’est pas de ralentir ou d’arrêter le développement,c’est d’intégrer dans le développementdes préoccupations environnementales,de renouvellement urbain.
  32. 32. Cartes d’accompagnement
  33. 33. Cartes d’accompagnement
  34. 34. Cartes Espaces verts
  35. 35. SIG = MapInfo Base de données = mode relationnelSQL: Structured Query Language = langage structuré de requête
  36. 36. Merci
  37. 37. Institut National des Plantes Médicinales et Aromatiques INPMA INPMA 15/03/2010
  38. 38. INPMA 15/03/2010

×