Rediger sur internet

3 907 vues

Publié le

Apprendre à rédiger pour le web

Publié dans : Formation
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 907
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rediger sur internet

  1. 1. A. Le message écrit à l’écranÉcole Billières http://www.breizhmasters.fr/redaction-articles-web.htmlBTS Communication – 2ème annéeSandrine MICHEL – sandrine.michel@gmail.com
  2. 2. I. Les spécificités de l’interactivitéhttp://www.rediff.com/business/slide-show/slide-show-1-how-internet-is-creating-jobs-worldwide/20110527.htm
  3. 3. BTS Communication – 2ème année1. Organiser son contenu http://www.carnac-informatique.fr/prestations/pack_organisation.htm Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 3
  4. 4. BTS Communication – 2ème année Maquette d’une page type en ligne TitreChapeau : Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? Comment ? Pourquoi ? Développement général … Qui ? Vidéos … Comment ? (Sources) Pourquoi ? Photos Image Qu’en pensez-vous ? Autres articles Signature Date de dernière mise àMichel – sandrine.michel@gmail.com Sandrine jour 4
  5. 5. BTS Communication – 2ème année Des différences entre un support en ligne et papier ?Page en ligne  Page papierPlus concisPlus factuelIl pourra mener vers des Un angle d’attaque précis (et unéclairages complémentaires que le seul)lecteur choisira ou non deconsulter Logique linéaireLogique dossier Se limite en nombre de pagesExtensible en hauteur,En profondeur, Une fois publiée, ne peut plus êtreDans le temps modifiée Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 5
  6. 6. BTS Communication – 2ème année 2. Ecrire concishttp://www.journaldunet.com/management/efficacite-personnelle/e-mail/concision.shtml Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 6
  7. 7. BTS Communication – 2ème année La concision est une nécessité sur Internet La lecture à l’écran est plus difficile Les lecteurs lisent en diagonale La lecture à l’écran est 25% plus lente que la lecture sur papier  Privilégier : Les titres courts Seuls 16% des internautes lisent mot à mot Les phrases courtes Exemple : Les paragraphes courts Plutôt que… Les tournures simples « Séance d’information générale ouverte au public sur le thème des plantes transgéniques et de leurs implications diverses pour les 3 régions de Belgique » … titrer La concision ne doit pas être de « Plantes transgéniques : les enjeux pour la l’imprécision ! Belgique (conférence) » Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.comhttp://www.arvernes.com/wiki/index.php/Fichier:Panneau_attention.svg 7
  8. 8. BTS Communication – 2ème annéeIl ne faut pas écrire court, ilfaut écrire dense… Cest en tout cas un message très utile à faire passer. Lorsquon sattaque à un texte pour en extraire toute la puissance, le but nest pas den simplifier le message. Objectif : garder la substance et chasser le superflu. Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 8
  9. 9. BTS Communication – 2ème année 3. ContextualiserA. Pourquoi contextualiser ?B. Comment contextualiser ? Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 9
  10. 10. BTS Communication – 2ème année A. Pourquoi contextualiser ?a) Pour que l’internaute s’y retrouveDes millions de sites InternetFrontière floue entre sites promotionnels et contenus informatifsb) Contextualiser pour enrichir l’informationElle peut enrichir le contenu lui-mêmec) Pour permettre à l’internaute de trouver ses repères :- géographiques- temporels- éditoriaux Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 10
  11. 11. BTS Communication – 2ème année B. Comment contextualiser ?a) Les éléments concrets de contextualisation :- Texte de la page d’accueil- Rubrique du type « Contact », « Contactez-nous », …- Les mentions légales- Les dates de dernières mises à jourb) Pour enrichir son contenu grâce à la contextualisation- Mentionner les sources d’information- Proposer des liens vers des ressources complémentaires Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 11
  12. 12. BTS Communication – 2ème année Exemple : www.lefigaro.fr , une contextualisation interactiveDate et source Autres articles sur le sujet Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 12
  13. 13. BTS Communication – 2ème année 4. Mettre le contenu en reliefA. Créer un contenu en reliefB. Le découpage de l’information http://www.comment-gagner-sur- internet.com/creation-site/mettre-en-relief-page- web.php Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 13
  14. 14. BTS Communication – 2ème année A. Créer un contenu en relief = rendre lisible et visible l’information à diffuser Utiliser des titres et inter-titres Les titres et inter-titres sont 5 fois + lus que les textes Utiliser des caractères gras Les lettrines augmentent le taux de Utiliser la couleur lecture de 13% Utiliser les caractères italiques Les blancs entre les paragraphes augmentent le taux de lecture de Utiliser des puces 12% Découper l’information en paragraphe Découper la page en espaces d’information Intégrer les visuels au contenu (+ légende) Source : netmarketeur.net Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 14
  15. 15. BTS Communication – 2ème annéeExemple : www.lemonde.fr, une bonne lisibilité grâce audécoupage Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 15
  16. 16. BTS Communication – 2ème année B. Le découpage de l’information Le découpage de l’information consiste à rendre ledécoupage signifiant Découper l’information en blocs sémantiques Créer une architecture de l’information http://astuces-en-1-clic.blogspot.com/2010_10_01_archive.html Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 16
  17. 17. BTS Communication – 2ème année 5. L’utilisation du lien hypertexteLes liens hypertextes servent à relier du contenuFonctions des liens : http://www.veilledopinion.fr/index.php/?tag/twitter- Extrait bibliographique complémentaire- Lien entre la table des matières et les différentes parties d’untexte- Lien entre sujet et animation multimédias, photos, …- Lien entre un article et d’autres articles complémentaires Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 17
  18. 18. BTS Communication – 2ème annéeNombre de liens :Ne pas dépasser 7 hyperliens un même niveauMaximum 20 hyperliens sur la page d’accueilMaximum 5 hyperliens intégrés au contenuLa présentation des liens hypertextes :Longs… mais pas trop = liens composés de 3 ou 4 motsDes liens explicitesPossibilité d’entourer le lien d’une description textuelleCouleurs standards Exemple :Soulignés « lemonde.fr, un quotidien en ligne d’information générale » Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 18
  19. 19. BTS Communication – 2ème année Pas nécessaire de mettre un maximum de liens Trop de liens tue le lien. Lorsque les liens sont sélectifs, bien ciblés, bien formatés et bien positionnés, ils peuvent générer des taux de clic de près de 20%. Une belle opportunité de valoriser danciennes productions éditoriales ! Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 19
  20. 20. BTS Communication – 2ème annéeNouvelle fenêtre ou pas ?Nouvelle fenêtre si on renvoie vers un autre siteMême fenêtre si on reste sur son siteHyperlien ou hyperimage ?« la 1ère chose à laquelle les utilisateurs prêtentattention, ce sont les liens hypertextes » Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 20
  21. 21. BTS Communication – 2ème année 6. L’accroche « Découvrez notre nouveau produit »ceci n’est pas une accroche. La nouveauté nest pas une nouvelle. La nouveauté, en tant que telle, ne révèle aucun bénéfice client. En quoi votre produit est-il nouveau ? Telle est la question. Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 21
  22. 22. BTS Communication – 2ème annéehttp://blog.60questions.net Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 22
  23. 23. BTS Communication – 2ème annéeEssayez doffrir un minimum de précision.« Ce produit constitue un gain de temps dans l’industriepharmaceutique »est préférable à"Découvrez notre nouveau produit !"Les superlatifs sont vains.Les internautes cherchent des réponses à leurs besoins. Ilsseront sourds au ronron promotionnel creux : "offreexceptionnelle", "solution innovante", "plate-formeincontournable". Accumuler les superlatifs, cest crier contrele vent. Cessons les "Don Quichotte". Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 23
  24. 24. BTS Communication – 2ème année 7. Les titres Prévoir impérativement un titre pour chaque page.Le titre sera : 1. Court : Entre 4 et 10 mots. 2. Visible 3. Explicite 4. Accrocheur 5. Contenant des mots clés 6. Ayant une signification autonome 7. Dont les premiers mots sont les plus signifiants. 8. Si une date est associée au titre, placez-la après le titre. http://www.axialdev.com/blogue/2010/05/comment-ecrire-sur-internet/ Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 24
  25. 25. BTS Communication – 2ème année 8. Les introductions Limitez laccroche à un seul paragraphe, court. Pour mettre laccroche en évidence, utilisez la mise en gras ou un fond de couleur distinct, mais jamais le souligné ni les italiques. Résumez lessentiel de linformation. Droit au but : évitez dintroduire un sujet par un texte daccueil inconsistant ou par des précautions dusage. Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 25
  26. 26. BTS Communication – 2ème année 9. Le contenu des articles1. Découpez linformation en plusieurs paragraphes2. Limitez-vous à une seule idée par paragraphe3. Utilisez, si nécessaire, plusieurs blocs dinformations.4. Utilisez des intertitres, surtout dans les textes longs (plus de 2 000 caractères).5. Limitez la longueur de la page : entre 500 et 4 000 caractères si possible.6. Mettez les mots clés en gras. Sans abuser.7. Utilisez les listes à puces ou à numéro, qui donnent du relief à la page.8. Illustrez votre contenu à laide de visuels informatifs.9. Utilisez des phrases courtes (15-20 mots en moyenne), au vocabulaire et au style simple, concret, direct, et concis. Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 26
  27. 27. BTS Communication – 2ème année10. Évitez le jargon (juridique, administratif, commercial, etc.).11. Évitez les acronymes et autres abréviations « non universelles »12. Adaptez votre ton à votre cible et maintenez un ton cohérent.13. Pour assurer la pérennité de votre contenu, utilisez des repères temporels absolus14. Évitez les repères spatiaux propres au support papier, soit textuels ou hiérarchiques Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 27
  28. 28. BTS Communication – 2ème année 10. Les images1. Associez à vos images un texte alternatif. Il sagit dun équivalent textuel, descriptif et concis, visible au survol de la souris.2. Privilégiez les images à caractère informatif.3. Chaque fois que cest possible, prévoyez une légende, concise et donnant du sens à limage. Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 28
  29. 29. 11. Comment organiser ses contenus ?http://monblog.ch/aevents/
  30. 30. BTS Communication – 2ème année a) Lattrait dun site bien organisé Pas besoin de longs discours pour comprendre leffet négatif et repoussant que peut provoquer un site mal organisé. A linverse, un site bien organisé vous permettra de :  rendre vos informations facilement accessibles ;  améliorer la lisibilité de votre page daccueil ;  réduire le taux de perte de visiteurs (qui nont généralement pas la patience de faire le tri eux-mêmes) ;  procurer un sentiment de maîtrise ;  canaliser lactualisation des contenus ;  réaliser des économies (en évitant déternelles restructurations) Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 30
  31. 31. BTS Communication – 2ème année b) 7 clés pour organiser son contenu 1. Lapproche alphabétique 2. Lapproche chronologique 3. Lapproche géographique 4. Lapproche typologique 5. Lapproche thématique 6. Lapproche orientée "action« 7. Lapproche orientée "audience" Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com http://www.web-interactif.com/services-web/come-in-my-world-des-cles-dinvitation-du-nouveau/ 31
  32. 32. Applicationhttp://www.mars.com/canada/fr/careers/application-process.aspx
  33. 33. BTS Communication – 2ème annéeCette page est géniale. Pourquoi ? Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 33
  34. 34. BTS Communication – 2ème année 1. La concision 2. Les arguments 3. Les pictogrammes 4. Le contenu dynamique 5. La possibilité d’en savoir plus Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 34
  35. 35. BTS Communication – 2ème annéeSandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 35
  36. 36. B. Stratégie delinteractivitéhttp://www.dynalight.fr/interactivite/
  37. 37. BTS Communication – 2ème année1. Inscription à la newsletter http://www.toulouse.fr/newsletters/les-decouvrirLa collecte des adresses email des visiteurs / clients potentiels estessentielle pour le marketing direct de l’entreprise et/ou l’envoi de lettresd’information comme les newsletters. La plupart des sites web proposentun système automatisé pour abonner les visiteurs (et les désabonner) àleur liste de diffusion via leur site web. Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 37
  38. 38. BTS Communication – 2ème année2. Les commentaires sur les articlesC’est ce que l’on trouve sur les Blogs.Permettre aux utilisateurs de laisser des commentaires peut être utile àbien des égards.En plus du feedback que cela procure, ils permettent également deconstruire du contenu grâce à celui généré par les utilisateurs.Cette fonctionnalité ne devrait être ajoutée qu’aux sections pertinentes devotre site.3. Les derniers messagesSi vous disposez d’un blog, vous pouvez afficher la liste, par exemple, des10 derniers messages de votre blog sur votre site principal.Il peut ainsi apporter une valeur ajoutée à votre site web, en particulier sivotre blog et votre site sont sur la même niche de marché. Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 38
  39. 39. BTS Communication – 2ème année4. Google MapUne carte interactive Google Map peut rendre votre site Web interactif.Google Map peut être utilisé de plusieurs façons.Vous pouvez l’employer simplement pour afficher une carte interactivepour vous localiser ou bien, vous pouvez utiliser l’une de sescaractéristiques intégrées comme le calculateur de distance, etc… pourajouter de l’interactivité à votre site. Il est possible de personnaliser desapplications pour votre site en employant l’API très performante de GoogleMap. Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 39
  40. 40. BTS Communication – 2ème année5. Le moteur de recherche interneLe moteur de recherche personnalisé Google est devenu extrêmementpopulaire ces dernières années. Il permet de mettre en œuvre unefonctionnalité de recherche sur n’importe quel site web, en utilisant lespuissants algorithmes de recherche de Google. Il est possible derestreindre la recherche au strict contenu de votre site ou aux sites webpartenaires de Google. Les revenus publicitaires ainsi générés par cedernier aspect de votre moteur de recherche Google personnalisé peuventalors être partagés de manière à générer des revenus additionnels pourvotre site.6. Les articles connexesFournir aux utilisateurs des ressources connexes (des contenus qui sontliés à vos publications) peut considérablement améliorer votre audience.C’est relativement facile à mettre en place sur un site web et peut êtreautomatisé en employant les flux RSS des sites connexes. Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 40
  41. 41. BTS Communication – 2ème année7. Les Flux RSSLe RSS est un format couramment usité pour partager du contenu sur unsite web. En proposant un flux RSS du contenu de votre site, vous pourrezvous rendre plus facilement accessible à des milliers d’internautes quiutilisent des applications de lecteurs de flux pour trouver des informationssur Internet. Il rend également plus facile pour les internautesl’abonnement par email du site web. Les flux RSS permettent égalementde facilement partager du contenu sur d’autres sites comme les réseauxsociaux.8. Les réseaux sociauxLes réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) sont devenus très populairessur Internet. Des millions d’utilisateurs emploient ce type de sites pourorganiser leurs contenus favoris et les partager avec d’autres. Ilscontribuent également à la promotion de votre site web et peut générer untrafic additionnel massif. Un site web devrait donc offrir un raccourci pourajouter la page visitée à l’un de ces réseaux sociaux (ou plusieurs). Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 41
  42. 42. BTS Communication – 2ème année9. Liste des derniers ajoutsUne liste des derniers contenus ajoutés sur votre site peut améliorer laconvivialité de celui-ci. Par exemple, la liste des derniers articlespubliés, actualités et offres d’emploi peut ainsi être affichée dans l’une descolonnes de votre site. C’est assez similaire à ce que l’on peut trouver surles blogs et les sites portails aujourd’hui. Cela offre une meilleure utilisationde l’espace et ajoute de l’interactivité à votre site.10. Des formulaires pour recueillir des informationsLes formulaires sont toujours une méthode efficace pour recueillir desfeedbacks et des informations sur les utilisateurs du site. Aussi, ils doiventêtre implantés à des endroits stratégiques et être adaptés aux besoinsspécifiques des internautes. Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 42
  43. 43. BTS Communication – 2ème année11. Les enquêtes et les sondagesLes enquêtes et les sondages sur un site web sont également trèsimportants et largement employés pour recueillir des informations auprèsdes internautes. Cette fonctionnalité est désormais livrée en standard avecla plupart des CMS ou plateformes de blog. En conclusion Il existe de nombreuses autres fonctionnalités qui peuvent rendre votre site web encore plus interactif et donc efficace. Les sites web conçus par des professionnels pourront très probablement vous offrir un large éventail de fonctionnalités interactives pour débuter sur Internet. Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com 43

×