La problématologiede Michel Meyer<br />
Michel Meyer<br /><ul><li>enseigne la philosophie et la rhétorique à l’Université libre de Bruxelles
dirige la Revue Internationale de Philosophie et la collection « L’interrogation philosophique» aux PUF
auteur de plusieurs ouvrages dont : </li></ul>Comment penser la réalité (2005), <br />Le philosophe et les passions (2007)...
La problématologie<br /><ul><li>Elle questionne le questionnement .
Le questionnement est devenu aujourd’hui le point de départ de la pensée.
Elle considère la diversité interrogative comme la nature même de la pensée. </li></li></ul><li>Le paradoxe du Ménon<br />
Comment progresser vers de nouvelles réponses, si le questionnement est l’instrument inutile ou impossible de leur découve...
Pour dépasser ce paradoxe, il faut aller au-delà de la seule question de l’acquisition du savoir et séparer le questionnem...
Mais alors on atteint un nouveau paradoxe car des réponses sans questions préalables sont des jugements ou des proposition...
Il faudrait pouvoir considérer la totalité et pour cela l’avoir sous les yeux et donc être au-delà de cette totalité, nouv...
Donc questionnons et surtout, questionnons en questionnant le questionnement. <br />Nous devenons alors un questionneur et...
Il nous reste alors les trois questions ultimes : <br /><ul><li>l’ethos pour le soi,
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Problématologie

7 312 vues

Publié le

Une présentation de l'ouvrage de Michel Meyer.

Publié dans : Formation, Spirituel, Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 312
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5 259
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Problématologie

  1. 1. La problématologiede Michel Meyer<br />
  2. 2. Michel Meyer<br /><ul><li>enseigne la philosophie et la rhétorique à l’Université libre de Bruxelles
  3. 3. dirige la Revue Internationale de Philosophie et la collection « L’interrogation philosophique» aux PUF
  4. 4. auteur de plusieurs ouvrages dont : </li></ul>Comment penser la réalité (2005), <br />Le philosophe et les passions (2007), <br />La petite métaphysique de la différence (2008), <br />De la problématologie (2008),<br />La problématologie (2010)<br />
  5. 5. La problématologie<br /><ul><li>Elle questionne le questionnement .
  6. 6. Le questionnement est devenu aujourd’hui le point de départ de la pensée.
  7. 7. Elle considère la diversité interrogative comme la nature même de la pensée. </li></li></ul><li>Le paradoxe du Ménon<br />
  8. 8. Comment progresser vers de nouvelles réponses, si le questionnement est l’instrument inutile ou impossible de leur découverte ? <br />
  9. 9. Pour dépasser ce paradoxe, il faut aller au-delà de la seule question de l’acquisition du savoir et séparer le questionnement de l’ordre des réponses. <br />
  10. 10. Mais alors on atteint un nouveau paradoxe car des réponses sans questions préalables sont des jugements ou des propositions se suffisant à elles-mêmes et s’engendrant les uns les autres. <br />Et une nouvelle question : <br />Quel est le fondement de ces propositions, quelle est la proposition de base ?<br />
  11. 11. Il faudrait pouvoir considérer la totalité et pour cela l’avoir sous les yeux et donc être au-delà de cette totalité, nouveau paradoxe. <br />Mais au fond, ce qui est premier ne serait-ce pas tout simplement le questionnement ?<br />
  12. 12. Donc questionnons et surtout, questionnons en questionnant le questionnement. <br />Nous devenons alors un questionneur et nous sommes fatalement amenés à questionner le questionneur que nous sommes. <br />
  13. 13. Il nous reste alors les trois questions ultimes : <br /><ul><li>l’ethos pour le soi,
  14. 14. le logos pour le monde,
  15. 15. le pathos pour les relations à autrui.</li></li></ul><li>Le concept de différence problématologique: <br /><ul><li>Il définit la relation de différence et d’équilibre entre la question et la réponse.
  16. 16. Le questionnement est constitué par la différence entre le « questionner » et le « répondre ».
  17. 17. Donc questionner le questionnement devient la pensée elle-même.</li></li></ul><li>Échos et conclusion<br /><ul><li>Pour Michel Favre, la tâche de l’éducateur moderne est de préparer les jeunes à entrer dans notre univers problématique.
  18. 18. Edgar Morin insiste sur la nécessité de préparer les élèves à affronter l’incertitude.
  19. 19. Cet ouvrage de Michel Meyer participe à l’éclairage de la question de l’éducation du futur et contribue à mettre en perspective la question du questionnement qui est à l’origine de tout apprentissage. </li></li></ul><li>Ce travail a été réalisé par Stéphanie de VANSSAY<br />Il est sous licence CreativeCommons<br />Les oiseaux proviennent du site : <br />http://www.birdsdessines.fr/<br />

×