Régulation des troubles etPrévention des risques psychosociaux01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - http://w...
Claude de ScorrailleCoach, consultante et psychotérapeuteformée à l’IGB,diplômée de psychologie clinique du travail(CNAM, ...
MOTIVATIONALTRUISMEPROTECTION
Motivation01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frPROTECTION SURPROTECTION
Motivation01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frPROTECTION SURPROTECTION
Caractéristique du Chevalier Blanc : Réactif01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frRéactivité
Hyperprotection01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frRéactivité
Sauveur01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frRéactivité
C’est son devoir01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.fr
Protection Vs Hyperprotection01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frSavoirposerdeslimites
Poser des limites01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.fr« Quand ça fonctionne,ça a du bon »
Poser des limites01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frPlaisir de combattre
Solution01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frCanaliser
Cas - Exemple01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frLorsqu’un collaborateurs’oppose systématiqueme...
Cas – ExempleEffet Pare-choc01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frPrescrire le symptôme
Cas – ExempleLes différents profils01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frColérique Contradictoire...
Cas – ExemplePrescrire au lieu de subir01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frReprendre le contrôle
Cas – ExempleSaboter son plaisir01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.fr
Cas – ExempleScénario : « Je ne suis pas entendu »01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frJe parle ...
Cas – ExempleStratégie : Demander d’approfondir le sujet01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.fr
Cas – ExempleStratégie : Faire jouer le temps01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frSe donnerle te...
Profil du Chevalier blanc01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frIL FAIT LE TRAVAIL DE SES COLLEGUE...
Cercle vicieux01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frPersonne fragileN’apprend pas à se défendreAu...
Risques Psycho-SociauxPrévenirIntervention formative©Sensibilisation découverte©collectif• Formation équipes RH• Formation...
Le "chevalier blanc" : comment travailler avec un délégué syndical zélé ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le "chevalier blanc" : comment travailler avec un délégué syndical zélé ?

445 vues

Publié le

Slides + Audio d'une table ronde sur les personnalités difficiles animée par LACT http://www.lact.fr - Tél 09 67 01 21 65

LACT - La Clinique du travail - est un cabinet d'intervention et de formation, spécialisé dans la régulation des troubles individuels ou collectifs et la prévention des risques psychosociaux.

---

RETRANSCRIPTION ATELIER LACT

LACT : Avoir une action altruiste et être attentif aux autres font souvent partie des motivations générales d’un délégué du personnel. Comme pour vous, fonctions RH, ils sont là pour là pour protéger, la loi le dit bien, par ailleurs. Mais à un moment donné, passer de la protection à la surprotection conduit à fragiliser ; souvent ces « chevaliers blancs » sont des personnes ultra réactives, elles voient les pauvres personnes comme étant extrêmement fragiles. C’est un peu comme une mère, quand elle est hyper protectrice : « Oh là là, ta main, tu as mal, tu pourrais avoir mal …» et hop : « Attends, attends je vais te tenir la main, je vais agir pour toi »…

Participant : il prend une position de sauveur…

LACT : Exactement. Par rapport à ces personnes là, ce qui est délicat et difficile, c’est que de leur point de vue – et du notre aussi d’ailleurs – protéger, c’est bien, et en plus cela fait partie du mandat de représentant du personnel. Il arrive que certains représentants du personnel soient plus tournés vers leurs propres intérêts, mais pour les autres, en général, ils sont là pour protéger. Le point important, c’est cette limite entre la protection et l’hyper-protection, car cette dernière a pour effet de fragiliser. Ils ont tendance à être très réactifs, comme par exemple en cas de tensions et de conflits, tout de suite ils cherchent à les arbitrer, à intervenir très vite. Evidemment, si c’est de l’ordre de la protection et que celle-ci fonctionne, cela a du bon, mais pas quand cette « protection » ne participe pas à trouver avec la direction les solutions attendues qui permettraient enfin d’apaiser les choses, et qu’ils perçoivent qu’elle n’est pas suffisante, au point de vouloir la renforcer… De plus, comme ce sont des chevaliers, il y a un certain plaisir à combattre qui vient se mêler à tout ça, et qui rend d’autant plus difficile les interventions auprès d’eux. Il faut pouvoir les recadrer en disant : « protéger oui, mais attention : si vous surprotégez, alors vous envenimez les choses ». Il va donc falloir leur donner des indications en termes de communication, en termes d’attitude relationnelle, très précises pour mieux les canaliser.

Lire la suite sur : http://bit.ly/142PlqT

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
445
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
85
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le "chevalier blanc" : comment travailler avec un délégué syndical zélé ?

  1. 1. Régulation des troubles etPrévention des risques psychosociaux01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - http://www.lact.comA T E L I E R – Mardi 21 mai 2013
  2. 2. Claude de ScorrailleCoach, consultante et psychotérapeuteformée à l’IGB,diplômée de psychologie clinique du travail(CNAM, Paris). Enseigne à l’IAE ParisComportement et Gest° du changementOlivier BrosseauCoach, consultant et thérapeuteformé à l’IGBCertifié MBTI et Executive ProfilerESSECINTERVENANTS
  3. 3. MOTIVATIONALTRUISMEPROTECTION
  4. 4. Motivation01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frPROTECTION SURPROTECTION
  5. 5. Motivation01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frPROTECTION SURPROTECTION
  6. 6. Caractéristique du Chevalier Blanc : Réactif01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frRéactivité
  7. 7. Hyperprotection01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frRéactivité
  8. 8. Sauveur01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frRéactivité
  9. 9. C’est son devoir01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.fr
  10. 10. Protection Vs Hyperprotection01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frSavoirposerdeslimites
  11. 11. Poser des limites01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.fr« Quand ça fonctionne,ça a du bon »
  12. 12. Poser des limites01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frPlaisir de combattre
  13. 13. Solution01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frCanaliser
  14. 14. Cas - Exemple01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frLorsqu’un collaborateurs’oppose systématiquement …
  15. 15. Cas – ExempleEffet Pare-choc01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frPrescrire le symptôme
  16. 16. Cas – ExempleLes différents profils01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frColérique Contradictoire Pleure souvent
  17. 17. Cas – ExemplePrescrire au lieu de subir01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frReprendre le contrôle
  18. 18. Cas – ExempleSaboter son plaisir01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.fr
  19. 19. Cas – ExempleScénario : « Je ne suis pas entendu »01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frJe parle dansle vide !
  20. 20. Cas – ExempleStratégie : Demander d’approfondir le sujet01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.fr
  21. 21. Cas – ExempleStratégie : Faire jouer le temps01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frSe donnerle temps
  22. 22. Profil du Chevalier blanc01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frIL FAIT LE TRAVAIL DE SES COLLEGUES(A LEURS PLACES)
  23. 23. Cercle vicieux01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.com - www.lact.frPersonne fragileN’apprend pas à se défendreAugmentation de la plainteSe fragile encore plus
  24. 24. Risques Psycho-SociauxPrévenirIntervention formative©Sensibilisation découverte©collectif• Formation équipes RH• Formation management• Accompagnement duchangement• Relation client• IncivilitésRésoudreDiagnostic opératoire©Problem-solving©individuel ou collectif• Harcèlement• Burn-out• Stress• Stress post-traumatique• Blocage de performances

×