SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
C’est à vous
La lettre d’information est une publication du CGA
de Reims et Epernay
Directeur de publication : VICENZI Jean-Claude
Rédaction et conception graphique :
Sabrina NICOLAS
Impression : DIAZO 51
La lettre d’infos ...
C’est à vous n°13Mars-avril 2013
Médiation du crédit
N’attendezpasd’êtreendifficulté
poursaisirlamédiationducrédit.
... DU CGA DE REIMS ET EPERNAY : VOS PRÉOCCUPATIONS AU CENTRE DE NOS PRIORITES.
Chers adhérents,
La préoccupation quotidienne d’un chef d’entreprise
dans le pilotage de son entreprise est la gestion de sa
trésorerie.
Le rapport de Jean-Michel CHARPIN remis
récemment au gouvernement fait état de certaines
difficultés rencontrées dans ce domaine par les TPE
etPME.
Ainsi 49 % des entreprises rencontrent des
difficultés occasionnelles pour financer leur poste
client et 20 % des difficultés systématiques.
Pour obtenir les ressources nécessaires à son activité
le chef d’entreprise recourt au découvert bancaire,
au crédit à court terme et aux outils de mobilisation
de créances. Mais il n’est pas toujours simple de
convaincre l’organisme financier. Et une fois ce
dernier convaincu, il faut prendre en compte le coût
etlacomplexitédemiseenœuvre.
Depuis le début de l’année 2013, afin d’apporter
un soutien aux entreprises, la Banque Publique
d’investissement a mis à disposition, au travers de
sa filiale OSEO, 500M€ de crédits de trésorerie
permettant de garantir les prêts accordés par les
banquesprivées.
C’est l’interlocuteur bancaire habituel du chef
d’entreprisequidoitêtreinterrogé.Lesdécisionssont
prisesrapidementettotalementauniveaulocal.
Au-delà de l’incontournable gestion de trésorerie,
le chef d’entreprise se doit d’avoir une multitude
de compétences et de connaissances dans des
domaines divers et variés.
Même accompagné par ses partenaires, il a parfois
desdifficultésàs’yretrouvercarilyabeaucouptrop
d’éléments à ingurgiter et à analyser pour une seule
tête.
Comment peut-on être au top dans tous ces
domaines ? Il n’y a pas de solution miracle, mais
le fait de vouloir savoir et de se donner le temps de
mieux connaître les divers sujets, assure d’éviter
bon nombre d’erreurs.
L’information, le conseil et la formation sont des
outils indispensables à utiliser autant qu’il est
possible.
Il ne faut pas non plus négliger l’expérience des
autres et pour cela il faut les rencontrer, échanger et
éventuellementlierdespartenariats.
Les activités mises en place pour vous, par votre
Centre de gestion, doivent permettre de vous
apporter cette connaissance qui est utile pour sortir
d’un mauvais pas ou pour conforter tel ou tel pan de
votreactivité.
Votre centre de gestion concourt à cela mais cela ne
peutsefairesansvous.
M. Jean-Claude VICENZI,
DirecteurdevotreCentredeGestionAgréédeReims
etEpernayetPrésidentdel’associationnationaledes
permanentsetresponsablesdesCGA(ANPRECEGA).
«
«
Merci à Christine FONTAINE. Pour faire un reportage sur votre entreprise,
contactez-moi au 0326774406 ou à sabrina.nicolas@cgare51.org
CLAIR DE FEMME
Institut dédié
à la beauté et au bien être.
Christine FONTAINE
Christine est une esthéticienne passionnée
qui connaît ses produits par coeur. Elle est
toujours de bons conseils et personnalise toutes
ses prestations. Depuis 18 ans maintenant, elle
propose un moment de détente, de relaxation et
de bien être à toutes.
Une esthéticienne diplômée et
expérimentée.
«Esthéticienne depuis 22 ans, je suis à
l’écoutedesclientespourleurfairedécouvrir
les soins esthétiques et les produits
cosmétiques.»
«J’ai découvert l’esthétique par un stage
découverte en entreprise. Après avoir passé
mon CAP en école d’ésthétique, j’ai travaillé
en institut en préparant en alternance un
brevet professionnel, à la suite duquel j’ai
été embauchée en institut/parfumerie. De
là, j’ai appris la gestion des stocks, les soins
spécifiques, ...
La naissance d’un institut de beauté ...
«Il y a 18 ans, j’ai décidé de me lancer dans
l’aventure : avoir mon propre institut de
Institut de beauté
CLAIR DE FEMME
www.clairdefemme.net
Tél. 03 26 47 75 20
27 Rue de Courcelles à Reims
Ouverture en continu
du mardi au samedi
L’édito
CENTRE Consulaire et Comptable
DE GESTION AGREE
DE REIMS ET EPERNAY
4, allée Santos Dumont - BP 275 - 51687 Reims - Cedex 2
Tél : 03 26 77 44 00 - Fax : 03 26 77 44 09
contact@cgare51.org
Retrouvez nous sur www.cgare51.fr et sur facebook.
SIRET : 315.903.948.00034 / CODE APE : 6920Z / N° Centre :1-03-510
Association régie par la loi du 1er juillet 1091 - Agrément 51-04-03-78
Reportage
et la technologie par des nouveaux
protocoles pour plus d’efficacité, de
sensorialité et de plaisir.» Christine
est toujours de bons conseils, selon
ses clientes. Vous trouverez toujours
le soin qui correspond aux besoins de
votre peau et à votre envie. Chez Clair
de femme toutes les prestations sont
personnalisées,parexempleavanttout
soin du visage, Christine réalisera un
diagnostic personnalisé de votre peau
pour adapter le soin. Clair de femme
c’estaussidepetitesattentionsquifont
la différence : l’uv chauffé quelques
minutesavant,l’épilationvisageofferte
pour la majorité des soins visage, une
couverture chauffante l’hiver lors des
soins corps, ...
Plus que des soins ...
Christine travaille uniquement avec
la marque SOTHYS, vous pouvez les
découvrir lors des soins et grâce aux
petits échantillons remis après les
séances. Les produits sont disponibles
à la vente à l’institut Clair de femme.
Pour en savoir plus et visiter
l’institut depuis chez vous ...
«Aujourd’hui pour être vu, il faut avoir
un site internet. Les futures clientes
peuvent prendre connaissance de tous
les détails sur les différents services
que j’offre et visiter virtuellement
l’institut.»
beauté. J’ai racheté un institut qui avait
10 ans d’existence. J’y ai découvert une
nouvelle clientèle; et le challenge pour moi
était alors de m’adapter à leurs exigences.
Étant appréciée auparavant , mes anciennes
clientes m’ont suivie dans mon nouvel
institut.» Christine a choisi de s’installer
dans le quartier Clairmarais, un lieu facile
d’accès et avec du passage.
Beauté, détente, soins, ...
«Je pratique les soins du visage, les
épilations,lesmanucuresetbeautédespieds,
le bronzage sous UVA. Et au fur et à mesure,
j’ai développé les soins du corps avec des
concepts plus personnalisés (soins relaxant
évasion, soin minceur et fermeté). Pour
répondre de manière ciblée, je travaille avec
la marque SOTHYS qui associe la recherche
«Pour dynamiser mon activité, je
communique par e-mailing les
nouveautés aux clientes ainsi que les
animations au sein de l’institut.»
Accueil, conseil, simplicité ...
«Dans mon institut, j’ai toujours
accueillilesclientesentoutesimplicité,
c’est ce qu’elles apprécient.»
Et chez Clair de femme, Christine
s’occupe de vous, et uniquement de
vous! Une seule cliente à la fois.
«Bons conseils, ambiance sympa,
efficacité, institut sobre et zen,
détente, apaisée, relaxée ...» sont les
qualificatifs employés par des clientes
de l’institut pour me le décrire.
La médiation du crédit prolongée jusqu’à fin 2014.
Le dispositif permettant d’intervenir pour débloquer une négociation , entre une
entreprise et sa banque, a été reconduit de 2 ans supplémentaires.
Rôle de ce dispositif destiné aux entreprises en difficultés financières.
Un dispositif toujours efficace !
Créée en octobre 2008, la Médiation du crédit permet de faciliter et même de
débloquer une négociation entre une entreprise et sa banque pour obtenir un
crédit ou le renouvellement d’une ligne de crédit. Après un refus de crédit par
votre banque vous pouvez saisir la Médiation du Crédit.
Ce dispositif s’adresse à tous les entrepreneurs en difficultés avec un banquier
ou un assureur crédit. Vous pouvez, par l’intermédiaire du site internet, être pris
immédiatement en charge.
Depuis son lancement, le Médiateur du crédit a été saisi par près de 38.000
entreprises pour un taux de réussite de 62%. Le dispositif a ainsi permis de
débloquer 4,23 milliard d’euros et de préserver environ 293.000 emplois, selon
le rapport annuel 2012 de la médiation du crédit.
Un dispositif apprécié de tous les acteurs, des entreprises mais aussi des banques,
d’après le ministre de l’économie Pierre Moscovici.
Des médiateurs départementaux au service des entrepreneurs.
Chaque dossier est traité par un médiateur départemental. «Le dossier est
immédiatement pris en charge par le médiateur départemental qui revient
rapidement vers le chef d’entreprise, se met à son écoute pour voir, avec ses
partenaires financiers, comment traiter la difficulté» explique Jeanne-Marie
Prost, qui vient d’être nommée à la médiation du crédit.
Ne pas hésiter à saisir la médiation à la première difficulté
Un entrepreneur en difficulté ne doit pas hésiter à saisir ce dispositif gratuit et
confidentiel.Nerestezpasisolé!Depuissamiseenplace,c’est16.000entreprises
qui ont pu conserver leur activité.
Pour en savoir plus :
www.mediateurducredit.fr
Votre CGA vous propose des séances courtes de formation pour
vous aider dans vos difficultés, n’attendez pas pour vous informer
gratuitement !
Formation :
> Parcours d’une entreprise en crise, lundi 29 avril de 18h30 à 20h30.
Toutchefd’entreprisepeutseretrouverconfrontéàdesdifficultésfinancières,
parfois passagères, des solutions existent pour s’en sortir, découvrez-les. Et
découvrez comment protéger votre entreprise.
Participer
à la lettre :
reportage sur
votre entreprise,
témoignage de
votre
expérience;
Avec votre CGA :
Profitez d’offres
et
d’avantages!
Développez
votre
réseau !
Carole participe régulièrement aux
séminairesetauxformationsduCGA.
C’est son parcours atypique, sa
persévérance et son dynamisme
qu’elle nous raconte dans ce
témoignage.
Un parcours professionnel
atypique. « Diplômée infirmière
en 1993, j’ai épousé en 1994 un
agriculteur. Mon mari est décédé en
2005 d’une pathologie incurable.
Après l’avoir accompagné pendant les
3 années de maladie tant sur le plan
personnelqueprofessionnel,j’aidécidé
à son décès de garder l’exploitation.»
L’exploitation «Il s’agit d’une
structure de 226 hectares, située au
nord de l’Aisne, concentrée sur la
culture de céréales et de betteraves
industrielles.
La société emploie 2 salariés en CDI
à temps complet qui exécutent les
travaux des champs.
Pour ma part, je gère la comptabilité,
la gestion, l’aspect financier, juridique,
administratif (déclaration PAC, ...), et
technique avec la collaboration et le
soutien de professionnels spécialisés :
expert comptable, conseiller financier,
avocat,chambred’agriculture,technicien
enagronomie,...
Dans le souci du respect de bonnes
pratiques agro-environnementales, je
m’attacheàlatraçabilitédesinterventions
auxchamps.
En effet, chaque action à la parcelle
(travail du sol, semis, fertilisation,
traitements, récolte, ...) est enregistrée
viaunlogicielenprécisantpourchacune
d’elle : la date, la densité, la dose, la
cible, le stade de la plante et le motif de
l’intervention.
Unsuiviparcellaireestalorssauvegardé.
Quant à la commercialisation de la
production,jen’aipasétablideprotocole.
Lescéréalessontstockéesàlaferme.
>Fixez vos prix, la règle de base.
En tant que professionnel vous pouvez fixer
librement le prix des biens, des produits et des
servicesquevousproposez.
Toutefois, cette règle prévoit 2 types
d’exceptions liés à des causes structurelles ou
conjoncturelles.
- 1ère exception : certains secteurs
professionnels comme la santé, l’édition,
l’électricité, le gaz, dans lesquels une
réglementation des prix s’exerce dans l’intérêt
desconsommateurs.
- 2ème exception : dans certaines
circonstances exceptionnelles ou dans une
situation anormale du marché pour un
secteur déterminé, les prix peuvent être
réglementés (au maximum pendant 6 mois).
Par exemple, sous certaines conditions
il est possible de réglementer le prix des
carburants.
> Une bonne information des
consommateurs : une obligation.
- Communication auprès des
consommateurs, les obligations.
En tant que vendeurs professionnels vous
avez l’obligation de communiquer à vos
clients les conditions générales de vente,
avec le barème des prix, les réductions de
prix et les conditions de règlement.
Vous êtes également dans l’obligation
d’informersurlesprixparvoiedemarquage,
d’affichage ou d’étiquetage, avec des
montants exprimés en euros et toutes taxes
comprises.
Toutefois, entre entreprises, les prix peuvent
êtrefournishorstaxes,d’ailleursenl’absence
de précision la règle veut qu’ils soient lus
comme tel, c’est à dire hors taxes.
Bon à savoir :
La facturation est obligatoire :
- entre professionnel ;
- pour les prestations en services supérieures
à 25 € TTC ;
- pour toutes les ventes à distances ;
- à la demande du client ;
- pour certains travaux immobiliers.
- L’affichage des prix des produits en
magasin.
En règle générale, vous devez indiquer le
prix sur la marchandise elle-même.
Pour la majorité des produits préemballés il
faut indiquer aussi le prix à l’unité de mesure
(prix au kilo ou au litre).
Pour les produits par lots, il vous faut
indiquer la composition du lot et le prix de
chaque produit du lot (sauf s’il est formé
de produits identiques). En principe il est
interditdelierlavented’unproduitàl’achat
d’autres produits ou à l’achat d’une quantité
imposée.
Dans votre vitrine et dans votre espace
de vente les prix doivent être facilement
lisibles.
- L’affichage des prix des prestations de
services.
La liste des prestations que vous proposez
et leurs prix doivent être affichés, lorsque
c’estpossibleaulieud’accueildelaclientèle.
Toute les prestations payantes doivent
être mentionnées : devis payant, livraison
payante, ... L’affichage de la liste des
prestations doit figurer dans un document
unique et indiquer de façon détaillée le
prix de chacune des prestations. Les prix
doiventêtrelisiblesàl’endroitoùlaclientèle
est habituellement reçue, mais également
exposées à la vue du public.
> Revente à perte, une interdiction.
Communément appelé «dumping», c’est la
vente d’une marchandise en l’état à un prix
inférieur à son prix d’achat effectif.
Cette réglementation s’applique aux
produits vendus aux consommateurs et
aux professionnels.
Elle ne s’applique pas :
- aux produits périssables (sous réserve que
la réduction ne fasse pas l’objet de publicité
à l’extérieur);
- aux produits dont les caractéristiques sont
identiques et dont le réapprovisionnement
a été revu à la baisse;
- aux ventes volontaires ou forcées
(cessation ou changement d’activité) ;
- aux produits dont le caractère saisonnier
est très marqué.
Bon à savoir : la violation de cette
réglementation est un délit passible d’une
amende maximale de 75 000 euros.
> Pratiques tarifaires interdites.
- Revente à prix imposé : un fournisseur
ne peut pas exiger la revente à un prix
minimum. Par contre, il peut imposer à
ses clients un prix de revente maximal si
cette obligation n’aboutit pas à une revente
à perte ou à une entente interdite (ex :
franchise).
- La hausse ou la baisse artificielle des prix.
- Les prix abusivement bas : ils constituent
une pratique anticoncurrentielle.
Témoignage d’entrepreneur Délai de
conservation
des documents.
•	 DocumentsCOMPTABLES:
Livres,bilanscomptables,comptesde
résultat.
->10ans(àcompterdeladatedeclôture
del’exercice).
•	 DocumentsFISCAUX:
Justificatif sur le revenus, Contribution
économiqueterritoriale,TVA.
-> 3 ans plus l’année en cours, ou
sous conditions*, pour les entreprises
individuelles au régime réel, les EIRL,
SARLdontl’associéuniqueestunpersonne
physique, le délai est de 2 ans plus l’année
encours
-> Dans certains cas l’Administration fiscale se
réserve le droit de vous contrôler pendant 10 ans.
Vos documents doivent être conservés pendant cette
période.
•	 DocumentsSOCIAUXrelatifsaudroit
dutravail:
Bulletins de paye, contrat de travail ;
déclarations d’accidents de travail ; avis
du Comité d’hygiène, de sécurité et des
conditions de travail ; arrêts maladies ;
soldes de tout compte ; bordereaux de
paiementdescotisationssociales.
->5ans.
Documentsrelatifsauxchargessocialeset
auxtaxessurlessalaires.
->3ans.
•	 DocumentsBANCAIRES
Avisdedébit,decrédit,ordredevirement.
->10ans.
•	 DocumentsCOMMERCIAUX
Contratsconclusdanslecadred’unerelation
commerciale.
->5ans.
Contratsconclusvis-à-visduconsommateur
parvoieélectronique
->10ansàpartirdelalivraison.
•	 DocumentsDIVERS
Jugements, ordonnances concernant
l’entreprise,toutjustificatifliéàunsinistre.
->Pendanttouteladuréedeviedevotre
entreprise.
*voiravecvotreCGA,nouscontacter
Agenda
à venir
Retrouvez toutes nos rencontres
sur notre page Facebook ou sur
notre site www.cgare51.fr, rubrique
présentation, actualité.
Formations
> Développz votre entreprise
grâce au web, lundi 18/03 de 9h00
à 17h30 à Reims
> La tablette, 1 outil puissant
pour plus de mobilité, lundi 25/03
de 9h00 à 12h30 à Châlons.
> Créez facilement 1 clip vidéo
pour valoriser votre entrerpise en
communiquant autrement, lundi
08/04 de 9h00 à 17h30 à Châlons.
> Parcours d’une entreprise en
crise, les procédures pour s’en
sortir! Lundi 29/04 à partir de 18h30
à Reims.
> Mon bien être j’en prends
soin, lundi 06/05 de 9h00 à 17h30 à
Reims.
> Les cles de la réussite
commerciale, boostez votre CA,
lundi 13/05 de 9h00 à 17h30, Reims.
Pour vous inscrire ou en savoir plus :
03.26.77.44.06 ou
contact@cgare51.org
Une partie est vendue en contrat
avec la coopérative et l’autre en prix
ferme, selon les cours que je consulte
pluriquotidiennement. Certains lots
peuventêtrevendus1anavantlarécolte.
Il existe des produits dérivés appelés
«PUT» ou « CALL» (sorte d’assurance)
qui permettent de se protéger de la
baisse ou de la hausse des marchés, très
volatilesdepuisquelquesannées.»
Un choix personnel. «J’ai tenu à
garder l’exploitation parce qu’elle
est la principale source de revenu du
foyer ; pour faciliter la transmission du
patrimoineàpostérioriàmes2enfants
(mineurs encore à ce jour) mais aussi
par défi.»
Persévérer et s’imposer. «Au
début de mon activité, j’ai rencontré
des difficultés juridiques (société,
baux...) que mon cabinet d’expertise
comptableetfiscalem’aaidéàrésoudre
mais aussi des difficultés existentielles.
En effet, une femme infirmière ne
devient pas « fermière » reconnue,
dans un monde très masculin sans
dépenser beaucoup d’énergie.
Énergie pour s’informer, se former,
participer aux réunions de secteurs,
auxAG,rencontrerd’autresagriculteurs
pour échanger, interroger etc... Des
amis proches m’ont subi pour cela et je
les en remercie.»
Unéquilibre,unépanouissement.
«Aujourd’hui, avec toujours le souci
de la rigueur et du perfectionnisme
j’ai trouvé mon équilibre et mon
épanouissement de chef d’entreprise.
J’ai la satisfaction personnelle d’une
mission accomplie mais aussi le plaisir
d’être connue et reconnue comme chef
d’exploitation à part entière.
Je suis maintenant administrateur
stagiaire d’une coopérative agricole
céréalière à la sollicitation de son
Président.
Mon charisme, ma personnalité, ma
persévéranceetmadéterminationm’ont
aidéàdevenirl’Êtrequejesuis...»
LEFEBVRE Carole
EARL LEFEBVRE ET ASSOCIES
Exploitant agricole
Hameau de Clanlieu
02120 PUISIEUX ET CLANLIEU
Dans la pratique ...
Merci à Carole pour nous avoir donné de son temps.
Pour témoigner vous aussi, contactez-moi au 0326774406 ou à sabrina.nicolas@cgare51.org
06.85.10.67.31 - 03.23.60.91.54
Fixer ses prix de vente : une liberté encadrée par la loi !
Si les entreprises restent libre de fixer leurs prix, cette liberté est encadrée. De nombreuses
obligations et interdictions pèsent sur l’entreprise pour garantir le libre jeu de la concurrence et
une bonne information des consommateurs.

Contenu connexe

En vedette

En vedette (8)

Trabajo final comunicacion y educacion 4
Trabajo final comunicacion y educacion 4Trabajo final comunicacion y educacion 4
Trabajo final comunicacion y educacion 4
 
Trabajo de informatica
Trabajo de informaticaTrabajo de informatica
Trabajo de informatica
 
Lowprice 48 chat table with grantie top
Lowprice 48 chat table with grantie topLowprice 48 chat table with grantie top
Lowprice 48 chat table with grantie top
 
Подобные слагаемые.
Подобные слагаемые.Подобные слагаемые.
Подобные слагаемые.
 
Ilha Design: a multiplicidade do Olhar
Ilha Design: a multiplicidade do OlharIlha Design: a multiplicidade do Olhar
Ilha Design: a multiplicidade do Olhar
 
Organigrama del establecimiento
Organigrama del establecimientoOrganigrama del establecimiento
Organigrama del establecimiento
 
Librito cuaresma 2016
Librito cuaresma 2016Librito cuaresma 2016
Librito cuaresma 2016
 
Service-Prototyping und Kompetenzentwicklung mit Second Life & Co.
Service-Prototyping und Kompetenzentwicklung mit Second Life & Co. Service-Prototyping und Kompetenzentwicklung mit Second Life & Co.
Service-Prototyping und Kompetenzentwicklung mit Second Life & Co.
 

Similaire à Lettre d'informations-mars avril 2013

#PortraitDeStartuper #91 - MaSuccession - Olivier Noël
#PortraitDeStartuper #91 - MaSuccession - Olivier Noël#PortraitDeStartuper #91 - MaSuccession - Olivier Noël
#PortraitDeStartuper #91 - MaSuccession - Olivier NoëlSébastien Bourguignon
 
La newsletter de mgrh 48
La newsletter de mgrh 48La newsletter de mgrh 48
La newsletter de mgrh 48CABINET MGRH
 
#PortraitDeStartuper #1 - Hesus - Emmanuel Cazeneuve
#PortraitDeStartuper #1 - Hesus - Emmanuel Cazeneuve#PortraitDeStartuper #1 - Hesus - Emmanuel Cazeneuve
#PortraitDeStartuper #1 - Hesus - Emmanuel CazeneuveSébastien Bourguignon
 
Entreprise-Sport-Mental
Entreprise-Sport-MentalEntreprise-Sport-Mental
Entreprise-Sport-MentalMiloé Santé
 
La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7CABINET MGRH
 
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent JosephSébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #72 - paykrom - Alexandre David
#PortraitDeStartuper #72 - paykrom - Alexandre David#PortraitDeStartuper #72 - paykrom - Alexandre David
#PortraitDeStartuper #72 - paykrom - Alexandre DavidSébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #57 - Alan - Jean-Charles Samuelian
#PortraitDeStartuper #57 - Alan - Jean-Charles Samuelian#PortraitDeStartuper #57 - Alan - Jean-Charles Samuelian
#PortraitDeStartuper #57 - Alan - Jean-Charles SamuelianSébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #68 - FacilitaTrip - Amaury Trémouille
#PortraitDeStartuper #68 - FacilitaTrip - Amaury Trémouille#PortraitDeStartuper #68 - FacilitaTrip - Amaury Trémouille
#PortraitDeStartuper #68 - FacilitaTrip - Amaury TrémouilleSébastien Bourguignon
 
Article Tribune de l'Assurance
Article Tribune de l'AssuranceArticle Tribune de l'Assurance
Article Tribune de l'AssuranceMagalySimeon
 
Des conferences decapantes et efficaces
Des conferences decapantes et efficacesDes conferences decapantes et efficaces
Des conferences decapantes et efficacesLaurent Goulvestre
 
Instituts de beauté et soin du visage à Paris
Instituts de beauté et soin du visage à ParisInstituts de beauté et soin du visage à Paris
Instituts de beauté et soin du visage à Parispiapao
 
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativSébastien Bourguignon
 
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021Cyril Marsaud
 
Portrait de startuper #52 - Esthetissime - Damien Greusard
Portrait de startuper #52 - Esthetissime - Damien GreusardPortrait de startuper #52 - Esthetissime - Damien Greusard
Portrait de startuper #52 - Esthetissime - Damien GreusardSébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #99 - TacoTax - Aldric Emié
#PortraitDeStartuper #99 - TacoTax - Aldric Emié#PortraitDeStartuper #99 - TacoTax - Aldric Emié
#PortraitDeStartuper #99 - TacoTax - Aldric EmiéSébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #79 - Tcheck - Anton Fert
#PortraitDeStartuper #79 - Tcheck - Anton Fert#PortraitDeStartuper #79 - Tcheck - Anton Fert
#PortraitDeStartuper #79 - Tcheck - Anton FertSébastien Bourguignon
 
#PortraitDeStartuper #7 - Family Self Care - Brigitte Thito
#PortraitDeStartuper #7 - Family Self Care - Brigitte Thito#PortraitDeStartuper #7 - Family Self Care - Brigitte Thito
#PortraitDeStartuper #7 - Family Self Care - Brigitte ThitoSébastien Bourguignon
 

Similaire à Lettre d'informations-mars avril 2013 (20)

#PortraitDeStartuper #91 - MaSuccession - Olivier Noël
#PortraitDeStartuper #91 - MaSuccession - Olivier Noël#PortraitDeStartuper #91 - MaSuccession - Olivier Noël
#PortraitDeStartuper #91 - MaSuccession - Olivier Noël
 
La newsletter de mgrh 48
La newsletter de mgrh 48La newsletter de mgrh 48
La newsletter de mgrh 48
 
#PortraitDeStartuper #1 - Hesus - Emmanuel Cazeneuve
#PortraitDeStartuper #1 - Hesus - Emmanuel Cazeneuve#PortraitDeStartuper #1 - Hesus - Emmanuel Cazeneuve
#PortraitDeStartuper #1 - Hesus - Emmanuel Cazeneuve
 
Entreprise-Sport-Mental
Entreprise-Sport-MentalEntreprise-Sport-Mental
Entreprise-Sport-Mental
 
La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7
 
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph
#PortraitDeStartuper #69 - Compagnons de cordée - Laurent Joseph
 
#PortraitDeStartuper #72 - paykrom - Alexandre David
#PortraitDeStartuper #72 - paykrom - Alexandre David#PortraitDeStartuper #72 - paykrom - Alexandre David
#PortraitDeStartuper #72 - paykrom - Alexandre David
 
#PortraitDeStartuper #57 - Alan - Jean-Charles Samuelian
#PortraitDeStartuper #57 - Alan - Jean-Charles Samuelian#PortraitDeStartuper #57 - Alan - Jean-Charles Samuelian
#PortraitDeStartuper #57 - Alan - Jean-Charles Samuelian
 
Présentation du cabinet DG2CE Conseil et de coaching à l'entrepreneuriat d...
 Présentation du cabinet  DG2CE Conseil et de coaching à l'entrepreneuriat  d... Présentation du cabinet  DG2CE Conseil et de coaching à l'entrepreneuriat  d...
Présentation du cabinet DG2CE Conseil et de coaching à l'entrepreneuriat d...
 
#PortraitDeStartuper #68 - FacilitaTrip - Amaury Trémouille
#PortraitDeStartuper #68 - FacilitaTrip - Amaury Trémouille#PortraitDeStartuper #68 - FacilitaTrip - Amaury Trémouille
#PortraitDeStartuper #68 - FacilitaTrip - Amaury Trémouille
 
Article Tribune de l'Assurance
Article Tribune de l'AssuranceArticle Tribune de l'Assurance
Article Tribune de l'Assurance
 
Des conferences decapantes et efficaces
Des conferences decapantes et efficacesDes conferences decapantes et efficaces
Des conferences decapantes et efficaces
 
Instituts de beauté et soin du visage à Paris
Instituts de beauté et soin du visage à ParisInstituts de beauté et soin du visage à Paris
Instituts de beauté et soin du visage à Paris
 
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ
#PortraitDeStartuper #73 - Alain Capestan - bynativ
 
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021
 
Portrait de startuper #52 - Esthetissime - Damien Greusard
Portrait de startuper #52 - Esthetissime - Damien GreusardPortrait de startuper #52 - Esthetissime - Damien Greusard
Portrait de startuper #52 - Esthetissime - Damien Greusard
 
Lettre marsavril-2016
Lettre marsavril-2016Lettre marsavril-2016
Lettre marsavril-2016
 
#PortraitDeStartuper #99 - TacoTax - Aldric Emié
#PortraitDeStartuper #99 - TacoTax - Aldric Emié#PortraitDeStartuper #99 - TacoTax - Aldric Emié
#PortraitDeStartuper #99 - TacoTax - Aldric Emié
 
#PortraitDeStartuper #79 - Tcheck - Anton Fert
#PortraitDeStartuper #79 - Tcheck - Anton Fert#PortraitDeStartuper #79 - Tcheck - Anton Fert
#PortraitDeStartuper #79 - Tcheck - Anton Fert
 
#PortraitDeStartuper #7 - Family Self Care - Brigitte Thito
#PortraitDeStartuper #7 - Family Self Care - Brigitte Thito#PortraitDeStartuper #7 - Family Self Care - Brigitte Thito
#PortraitDeStartuper #7 - Family Self Care - Brigitte Thito
 

Plus de Champagne Ardennes Gestion

Lettre d'informations de votre organisme de gestion
Lettre d'informations de votre organisme de gestionLettre d'informations de votre organisme de gestion
Lettre d'informations de votre organisme de gestionChampagne Ardennes Gestion
 
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES GestionLettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES GestionChampagne Ardennes Gestion
 
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES GestionLettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES GestionChampagne Ardennes Gestion
 
INVITATION PETIT DEJEUNER POUR LES VITIULTEURS
INVITATION PETIT DEJEUNER POUR LES VITIULTEURSINVITATION PETIT DEJEUNER POUR LES VITIULTEURS
INVITATION PETIT DEJEUNER POUR LES VITIULTEURSChampagne Ardennes Gestion
 
INVITATION ASSEMBLEE GENERALE DU CGA REIMS EPERNAY
INVITATION ASSEMBLEE GENERALE DU CGA REIMS EPERNAYINVITATION ASSEMBLEE GENERALE DU CGA REIMS EPERNAY
INVITATION ASSEMBLEE GENERALE DU CGA REIMS EPERNAYChampagne Ardennes Gestion
 
PRESENTATION DU CENTRE DE GESTION AGREE DE REIMS ET EPERNAY
PRESENTATION DU CENTRE DE GESTION AGREE DE REIMS ET EPERNAYPRESENTATION DU CENTRE DE GESTION AGREE DE REIMS ET EPERNAY
PRESENTATION DU CENTRE DE GESTION AGREE DE REIMS ET EPERNAYChampagne Ardennes Gestion
 

Plus de Champagne Ardennes Gestion (20)

Catalogue de Formations
Catalogue de Formations Catalogue de Formations
Catalogue de Formations
 
INVITATION Assemblée Générale
INVITATION Assemblée GénéraleINVITATION Assemblée Générale
INVITATION Assemblée Générale
 
FORMATIONS en champagne Ardennes
FORMATIONS en champagne ArdennesFORMATIONS en champagne Ardennes
FORMATIONS en champagne Ardennes
 
Catalogue de Formations TPE PME
Catalogue de Formations TPE PMECatalogue de Formations TPE PME
Catalogue de Formations TPE PME
 
Catalogue de formations
Catalogue de formationsCatalogue de formations
Catalogue de formations
 
Catalogue de formations
Catalogue de formationsCatalogue de formations
Catalogue de formations
 
Lettre d'informations de votre organisme de gestion
Lettre d'informations de votre organisme de gestionLettre d'informations de votre organisme de gestion
Lettre d'informations de votre organisme de gestion
 
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES GestionLettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
 
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES GestionLettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
Lettre d'informations, Organisme de Gestion Agréé CHAMPAGNE ARDENNES Gestion
 
Invitation Assemblée Générale
Invitation Assemblée GénéraleInvitation Assemblée Générale
Invitation Assemblée Générale
 
Lettre d'informations janvier fevrier 2019
Lettre d'informations janvier fevrier 2019Lettre d'informations janvier fevrier 2019
Lettre d'informations janvier fevrier 2019
 
Catalogue formations
Catalogue formationsCatalogue formations
Catalogue formations
 
Invitation et coupon réponse AG 2018
Invitation et coupon réponse AG 2018Invitation et coupon réponse AG 2018
Invitation et coupon réponse AG 2018
 
Lettre d'informations mars avril 2018
Lettre d'informations mars avril 2018Lettre d'informations mars avril 2018
Lettre d'informations mars avril 2018
 
INVITATION PETIT DEJEUNER POUR LES VITIULTEURS
INVITATION PETIT DEJEUNER POUR LES VITIULTEURSINVITATION PETIT DEJEUNER POUR LES VITIULTEURS
INVITATION PETIT DEJEUNER POUR LES VITIULTEURS
 
INVITATION ASSEMBLEE GENERALE DU CGA REIMS EPERNAY
INVITATION ASSEMBLEE GENERALE DU CGA REIMS EPERNAYINVITATION ASSEMBLEE GENERALE DU CGA REIMS EPERNAY
INVITATION ASSEMBLEE GENERALE DU CGA REIMS EPERNAY
 
Affichette CGA
Affichette CGAAffichette CGA
Affichette CGA
 
PRESENTATION DU CENTRE DE GESTION AGREE DE REIMS ET EPERNAY
PRESENTATION DU CENTRE DE GESTION AGREE DE REIMS ET EPERNAYPRESENTATION DU CENTRE DE GESTION AGREE DE REIMS ET EPERNAY
PRESENTATION DU CENTRE DE GESTION AGREE DE REIMS ET EPERNAY
 
FORMATION DU CGA DE REIMS
FORMATION DU CGA DE REIMSFORMATION DU CGA DE REIMS
FORMATION DU CGA DE REIMS
 
Séminaire BASTIA 2017
Séminaire BASTIA 2017Séminaire BASTIA 2017
Séminaire BASTIA 2017
 

Dernier

Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 

Dernier (16)

Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 

Lettre d'informations-mars avril 2013

  • 1. C’est à vous La lettre d’information est une publication du CGA de Reims et Epernay Directeur de publication : VICENZI Jean-Claude Rédaction et conception graphique : Sabrina NICOLAS Impression : DIAZO 51 La lettre d’infos ... C’est à vous n°13Mars-avril 2013 Médiation du crédit N’attendezpasd’êtreendifficulté poursaisirlamédiationducrédit. ... DU CGA DE REIMS ET EPERNAY : VOS PRÉOCCUPATIONS AU CENTRE DE NOS PRIORITES. Chers adhérents, La préoccupation quotidienne d’un chef d’entreprise dans le pilotage de son entreprise est la gestion de sa trésorerie. Le rapport de Jean-Michel CHARPIN remis récemment au gouvernement fait état de certaines difficultés rencontrées dans ce domaine par les TPE etPME. Ainsi 49 % des entreprises rencontrent des difficultés occasionnelles pour financer leur poste client et 20 % des difficultés systématiques. Pour obtenir les ressources nécessaires à son activité le chef d’entreprise recourt au découvert bancaire, au crédit à court terme et aux outils de mobilisation de créances. Mais il n’est pas toujours simple de convaincre l’organisme financier. Et une fois ce dernier convaincu, il faut prendre en compte le coût etlacomplexitédemiseenœuvre. Depuis le début de l’année 2013, afin d’apporter un soutien aux entreprises, la Banque Publique d’investissement a mis à disposition, au travers de sa filiale OSEO, 500M€ de crédits de trésorerie permettant de garantir les prêts accordés par les banquesprivées. C’est l’interlocuteur bancaire habituel du chef d’entreprisequidoitêtreinterrogé.Lesdécisionssont prisesrapidementettotalementauniveaulocal. Au-delà de l’incontournable gestion de trésorerie, le chef d’entreprise se doit d’avoir une multitude de compétences et de connaissances dans des domaines divers et variés. Même accompagné par ses partenaires, il a parfois desdifficultésàs’yretrouvercarilyabeaucouptrop d’éléments à ingurgiter et à analyser pour une seule tête. Comment peut-on être au top dans tous ces domaines ? Il n’y a pas de solution miracle, mais le fait de vouloir savoir et de se donner le temps de mieux connaître les divers sujets, assure d’éviter bon nombre d’erreurs. L’information, le conseil et la formation sont des outils indispensables à utiliser autant qu’il est possible. Il ne faut pas non plus négliger l’expérience des autres et pour cela il faut les rencontrer, échanger et éventuellementlierdespartenariats. Les activités mises en place pour vous, par votre Centre de gestion, doivent permettre de vous apporter cette connaissance qui est utile pour sortir d’un mauvais pas ou pour conforter tel ou tel pan de votreactivité. Votre centre de gestion concourt à cela mais cela ne peutsefairesansvous. M. Jean-Claude VICENZI, DirecteurdevotreCentredeGestionAgréédeReims etEpernayetPrésidentdel’associationnationaledes permanentsetresponsablesdesCGA(ANPRECEGA). « « Merci à Christine FONTAINE. Pour faire un reportage sur votre entreprise, contactez-moi au 0326774406 ou à sabrina.nicolas@cgare51.org CLAIR DE FEMME Institut dédié à la beauté et au bien être. Christine FONTAINE Christine est une esthéticienne passionnée qui connaît ses produits par coeur. Elle est toujours de bons conseils et personnalise toutes ses prestations. Depuis 18 ans maintenant, elle propose un moment de détente, de relaxation et de bien être à toutes. Une esthéticienne diplômée et expérimentée. «Esthéticienne depuis 22 ans, je suis à l’écoutedesclientespourleurfairedécouvrir les soins esthétiques et les produits cosmétiques.» «J’ai découvert l’esthétique par un stage découverte en entreprise. Après avoir passé mon CAP en école d’ésthétique, j’ai travaillé en institut en préparant en alternance un brevet professionnel, à la suite duquel j’ai été embauchée en institut/parfumerie. De là, j’ai appris la gestion des stocks, les soins spécifiques, ... La naissance d’un institut de beauté ... «Il y a 18 ans, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure : avoir mon propre institut de Institut de beauté CLAIR DE FEMME www.clairdefemme.net Tél. 03 26 47 75 20 27 Rue de Courcelles à Reims Ouverture en continu du mardi au samedi L’édito CENTRE Consulaire et Comptable DE GESTION AGREE DE REIMS ET EPERNAY 4, allée Santos Dumont - BP 275 - 51687 Reims - Cedex 2 Tél : 03 26 77 44 00 - Fax : 03 26 77 44 09 contact@cgare51.org Retrouvez nous sur www.cgare51.fr et sur facebook. SIRET : 315.903.948.00034 / CODE APE : 6920Z / N° Centre :1-03-510 Association régie par la loi du 1er juillet 1091 - Agrément 51-04-03-78 Reportage et la technologie par des nouveaux protocoles pour plus d’efficacité, de sensorialité et de plaisir.» Christine est toujours de bons conseils, selon ses clientes. Vous trouverez toujours le soin qui correspond aux besoins de votre peau et à votre envie. Chez Clair de femme toutes les prestations sont personnalisées,parexempleavanttout soin du visage, Christine réalisera un diagnostic personnalisé de votre peau pour adapter le soin. Clair de femme c’estaussidepetitesattentionsquifont la différence : l’uv chauffé quelques minutesavant,l’épilationvisageofferte pour la majorité des soins visage, une couverture chauffante l’hiver lors des soins corps, ... Plus que des soins ... Christine travaille uniquement avec la marque SOTHYS, vous pouvez les découvrir lors des soins et grâce aux petits échantillons remis après les séances. Les produits sont disponibles à la vente à l’institut Clair de femme. Pour en savoir plus et visiter l’institut depuis chez vous ... «Aujourd’hui pour être vu, il faut avoir un site internet. Les futures clientes peuvent prendre connaissance de tous les détails sur les différents services que j’offre et visiter virtuellement l’institut.» beauté. J’ai racheté un institut qui avait 10 ans d’existence. J’y ai découvert une nouvelle clientèle; et le challenge pour moi était alors de m’adapter à leurs exigences. Étant appréciée auparavant , mes anciennes clientes m’ont suivie dans mon nouvel institut.» Christine a choisi de s’installer dans le quartier Clairmarais, un lieu facile d’accès et avec du passage. Beauté, détente, soins, ... «Je pratique les soins du visage, les épilations,lesmanucuresetbeautédespieds, le bronzage sous UVA. Et au fur et à mesure, j’ai développé les soins du corps avec des concepts plus personnalisés (soins relaxant évasion, soin minceur et fermeté). Pour répondre de manière ciblée, je travaille avec la marque SOTHYS qui associe la recherche «Pour dynamiser mon activité, je communique par e-mailing les nouveautés aux clientes ainsi que les animations au sein de l’institut.» Accueil, conseil, simplicité ... «Dans mon institut, j’ai toujours accueillilesclientesentoutesimplicité, c’est ce qu’elles apprécient.» Et chez Clair de femme, Christine s’occupe de vous, et uniquement de vous! Une seule cliente à la fois. «Bons conseils, ambiance sympa, efficacité, institut sobre et zen, détente, apaisée, relaxée ...» sont les qualificatifs employés par des clientes de l’institut pour me le décrire. La médiation du crédit prolongée jusqu’à fin 2014. Le dispositif permettant d’intervenir pour débloquer une négociation , entre une entreprise et sa banque, a été reconduit de 2 ans supplémentaires. Rôle de ce dispositif destiné aux entreprises en difficultés financières. Un dispositif toujours efficace ! Créée en octobre 2008, la Médiation du crédit permet de faciliter et même de débloquer une négociation entre une entreprise et sa banque pour obtenir un crédit ou le renouvellement d’une ligne de crédit. Après un refus de crédit par votre banque vous pouvez saisir la Médiation du Crédit. Ce dispositif s’adresse à tous les entrepreneurs en difficultés avec un banquier ou un assureur crédit. Vous pouvez, par l’intermédiaire du site internet, être pris immédiatement en charge. Depuis son lancement, le Médiateur du crédit a été saisi par près de 38.000 entreprises pour un taux de réussite de 62%. Le dispositif a ainsi permis de débloquer 4,23 milliard d’euros et de préserver environ 293.000 emplois, selon le rapport annuel 2012 de la médiation du crédit. Un dispositif apprécié de tous les acteurs, des entreprises mais aussi des banques, d’après le ministre de l’économie Pierre Moscovici. Des médiateurs départementaux au service des entrepreneurs. Chaque dossier est traité par un médiateur départemental. «Le dossier est immédiatement pris en charge par le médiateur départemental qui revient rapidement vers le chef d’entreprise, se met à son écoute pour voir, avec ses partenaires financiers, comment traiter la difficulté» explique Jeanne-Marie Prost, qui vient d’être nommée à la médiation du crédit. Ne pas hésiter à saisir la médiation à la première difficulté Un entrepreneur en difficulté ne doit pas hésiter à saisir ce dispositif gratuit et confidentiel.Nerestezpasisolé!Depuissamiseenplace,c’est16.000entreprises qui ont pu conserver leur activité. Pour en savoir plus : www.mediateurducredit.fr Votre CGA vous propose des séances courtes de formation pour vous aider dans vos difficultés, n’attendez pas pour vous informer gratuitement ! Formation : > Parcours d’une entreprise en crise, lundi 29 avril de 18h30 à 20h30. Toutchefd’entreprisepeutseretrouverconfrontéàdesdifficultésfinancières, parfois passagères, des solutions existent pour s’en sortir, découvrez-les. Et découvrez comment protéger votre entreprise.
  • 2. Participer à la lettre : reportage sur votre entreprise, témoignage de votre expérience; Avec votre CGA : Profitez d’offres et d’avantages! Développez votre réseau ! Carole participe régulièrement aux séminairesetauxformationsduCGA. C’est son parcours atypique, sa persévérance et son dynamisme qu’elle nous raconte dans ce témoignage. Un parcours professionnel atypique. « Diplômée infirmière en 1993, j’ai épousé en 1994 un agriculteur. Mon mari est décédé en 2005 d’une pathologie incurable. Après l’avoir accompagné pendant les 3 années de maladie tant sur le plan personnelqueprofessionnel,j’aidécidé à son décès de garder l’exploitation.» L’exploitation «Il s’agit d’une structure de 226 hectares, située au nord de l’Aisne, concentrée sur la culture de céréales et de betteraves industrielles. La société emploie 2 salariés en CDI à temps complet qui exécutent les travaux des champs. Pour ma part, je gère la comptabilité, la gestion, l’aspect financier, juridique, administratif (déclaration PAC, ...), et technique avec la collaboration et le soutien de professionnels spécialisés : expert comptable, conseiller financier, avocat,chambred’agriculture,technicien enagronomie,... Dans le souci du respect de bonnes pratiques agro-environnementales, je m’attacheàlatraçabilitédesinterventions auxchamps. En effet, chaque action à la parcelle (travail du sol, semis, fertilisation, traitements, récolte, ...) est enregistrée viaunlogicielenprécisantpourchacune d’elle : la date, la densité, la dose, la cible, le stade de la plante et le motif de l’intervention. Unsuiviparcellaireestalorssauvegardé. Quant à la commercialisation de la production,jen’aipasétablideprotocole. Lescéréalessontstockéesàlaferme. >Fixez vos prix, la règle de base. En tant que professionnel vous pouvez fixer librement le prix des biens, des produits et des servicesquevousproposez. Toutefois, cette règle prévoit 2 types d’exceptions liés à des causes structurelles ou conjoncturelles. - 1ère exception : certains secteurs professionnels comme la santé, l’édition, l’électricité, le gaz, dans lesquels une réglementation des prix s’exerce dans l’intérêt desconsommateurs. - 2ème exception : dans certaines circonstances exceptionnelles ou dans une situation anormale du marché pour un secteur déterminé, les prix peuvent être réglementés (au maximum pendant 6 mois). Par exemple, sous certaines conditions il est possible de réglementer le prix des carburants. > Une bonne information des consommateurs : une obligation. - Communication auprès des consommateurs, les obligations. En tant que vendeurs professionnels vous avez l’obligation de communiquer à vos clients les conditions générales de vente, avec le barème des prix, les réductions de prix et les conditions de règlement. Vous êtes également dans l’obligation d’informersurlesprixparvoiedemarquage, d’affichage ou d’étiquetage, avec des montants exprimés en euros et toutes taxes comprises. Toutefois, entre entreprises, les prix peuvent êtrefournishorstaxes,d’ailleursenl’absence de précision la règle veut qu’ils soient lus comme tel, c’est à dire hors taxes. Bon à savoir : La facturation est obligatoire : - entre professionnel ; - pour les prestations en services supérieures à 25 € TTC ; - pour toutes les ventes à distances ; - à la demande du client ; - pour certains travaux immobiliers. - L’affichage des prix des produits en magasin. En règle générale, vous devez indiquer le prix sur la marchandise elle-même. Pour la majorité des produits préemballés il faut indiquer aussi le prix à l’unité de mesure (prix au kilo ou au litre). Pour les produits par lots, il vous faut indiquer la composition du lot et le prix de chaque produit du lot (sauf s’il est formé de produits identiques). En principe il est interditdelierlavented’unproduitàl’achat d’autres produits ou à l’achat d’une quantité imposée. Dans votre vitrine et dans votre espace de vente les prix doivent être facilement lisibles. - L’affichage des prix des prestations de services. La liste des prestations que vous proposez et leurs prix doivent être affichés, lorsque c’estpossibleaulieud’accueildelaclientèle. Toute les prestations payantes doivent être mentionnées : devis payant, livraison payante, ... L’affichage de la liste des prestations doit figurer dans un document unique et indiquer de façon détaillée le prix de chacune des prestations. Les prix doiventêtrelisiblesàl’endroitoùlaclientèle est habituellement reçue, mais également exposées à la vue du public. > Revente à perte, une interdiction. Communément appelé «dumping», c’est la vente d’une marchandise en l’état à un prix inférieur à son prix d’achat effectif. Cette réglementation s’applique aux produits vendus aux consommateurs et aux professionnels. Elle ne s’applique pas : - aux produits périssables (sous réserve que la réduction ne fasse pas l’objet de publicité à l’extérieur); - aux produits dont les caractéristiques sont identiques et dont le réapprovisionnement a été revu à la baisse; - aux ventes volontaires ou forcées (cessation ou changement d’activité) ; - aux produits dont le caractère saisonnier est très marqué. Bon à savoir : la violation de cette réglementation est un délit passible d’une amende maximale de 75 000 euros. > Pratiques tarifaires interdites. - Revente à prix imposé : un fournisseur ne peut pas exiger la revente à un prix minimum. Par contre, il peut imposer à ses clients un prix de revente maximal si cette obligation n’aboutit pas à une revente à perte ou à une entente interdite (ex : franchise). - La hausse ou la baisse artificielle des prix. - Les prix abusivement bas : ils constituent une pratique anticoncurrentielle. Témoignage d’entrepreneur Délai de conservation des documents. • DocumentsCOMPTABLES: Livres,bilanscomptables,comptesde résultat. ->10ans(àcompterdeladatedeclôture del’exercice). • DocumentsFISCAUX: Justificatif sur le revenus, Contribution économiqueterritoriale,TVA. -> 3 ans plus l’année en cours, ou sous conditions*, pour les entreprises individuelles au régime réel, les EIRL, SARLdontl’associéuniqueestunpersonne physique, le délai est de 2 ans plus l’année encours -> Dans certains cas l’Administration fiscale se réserve le droit de vous contrôler pendant 10 ans. Vos documents doivent être conservés pendant cette période. • DocumentsSOCIAUXrelatifsaudroit dutravail: Bulletins de paye, contrat de travail ; déclarations d’accidents de travail ; avis du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ; arrêts maladies ; soldes de tout compte ; bordereaux de paiementdescotisationssociales. ->5ans. Documentsrelatifsauxchargessocialeset auxtaxessurlessalaires. ->3ans. • DocumentsBANCAIRES Avisdedébit,decrédit,ordredevirement. ->10ans. • DocumentsCOMMERCIAUX Contratsconclusdanslecadred’unerelation commerciale. ->5ans. Contratsconclusvis-à-visduconsommateur parvoieélectronique ->10ansàpartirdelalivraison. • DocumentsDIVERS Jugements, ordonnances concernant l’entreprise,toutjustificatifliéàunsinistre. ->Pendanttouteladuréedeviedevotre entreprise. *voiravecvotreCGA,nouscontacter Agenda à venir Retrouvez toutes nos rencontres sur notre page Facebook ou sur notre site www.cgare51.fr, rubrique présentation, actualité. Formations > Développz votre entreprise grâce au web, lundi 18/03 de 9h00 à 17h30 à Reims > La tablette, 1 outil puissant pour plus de mobilité, lundi 25/03 de 9h00 à 12h30 à Châlons. > Créez facilement 1 clip vidéo pour valoriser votre entrerpise en communiquant autrement, lundi 08/04 de 9h00 à 17h30 à Châlons. > Parcours d’une entreprise en crise, les procédures pour s’en sortir! Lundi 29/04 à partir de 18h30 à Reims. > Mon bien être j’en prends soin, lundi 06/05 de 9h00 à 17h30 à Reims. > Les cles de la réussite commerciale, boostez votre CA, lundi 13/05 de 9h00 à 17h30, Reims. Pour vous inscrire ou en savoir plus : 03.26.77.44.06 ou contact@cgare51.org Une partie est vendue en contrat avec la coopérative et l’autre en prix ferme, selon les cours que je consulte pluriquotidiennement. Certains lots peuventêtrevendus1anavantlarécolte. Il existe des produits dérivés appelés «PUT» ou « CALL» (sorte d’assurance) qui permettent de se protéger de la baisse ou de la hausse des marchés, très volatilesdepuisquelquesannées.» Un choix personnel. «J’ai tenu à garder l’exploitation parce qu’elle est la principale source de revenu du foyer ; pour faciliter la transmission du patrimoineàpostérioriàmes2enfants (mineurs encore à ce jour) mais aussi par défi.» Persévérer et s’imposer. «Au début de mon activité, j’ai rencontré des difficultés juridiques (société, baux...) que mon cabinet d’expertise comptableetfiscalem’aaidéàrésoudre mais aussi des difficultés existentielles. En effet, une femme infirmière ne devient pas « fermière » reconnue, dans un monde très masculin sans dépenser beaucoup d’énergie. Énergie pour s’informer, se former, participer aux réunions de secteurs, auxAG,rencontrerd’autresagriculteurs pour échanger, interroger etc... Des amis proches m’ont subi pour cela et je les en remercie.» Unéquilibre,unépanouissement. «Aujourd’hui, avec toujours le souci de la rigueur et du perfectionnisme j’ai trouvé mon équilibre et mon épanouissement de chef d’entreprise. J’ai la satisfaction personnelle d’une mission accomplie mais aussi le plaisir d’être connue et reconnue comme chef d’exploitation à part entière. Je suis maintenant administrateur stagiaire d’une coopérative agricole céréalière à la sollicitation de son Président. Mon charisme, ma personnalité, ma persévéranceetmadéterminationm’ont aidéàdevenirl’Êtrequejesuis...» LEFEBVRE Carole EARL LEFEBVRE ET ASSOCIES Exploitant agricole Hameau de Clanlieu 02120 PUISIEUX ET CLANLIEU Dans la pratique ... Merci à Carole pour nous avoir donné de son temps. Pour témoigner vous aussi, contactez-moi au 0326774406 ou à sabrina.nicolas@cgare51.org 06.85.10.67.31 - 03.23.60.91.54 Fixer ses prix de vente : une liberté encadrée par la loi ! Si les entreprises restent libre de fixer leurs prix, cette liberté est encadrée. De nombreuses obligations et interdictions pèsent sur l’entreprise pour garantir le libre jeu de la concurrence et une bonne information des consommateurs.