SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  46
Télécharger pour lire hors ligne
Cliquez pour modifier le style du
titre du masque
Cliquez pour modifier les styles du
texte du masque
Deuxième niveau
Troisième niveau
Quatrième niveau
Cinquième niveau
Formation DIR – Juin 2007
Xavier HERVAIS
Contrôle d’exécution
Rappels de Béton Armé et principes de
ferraillage
19/06/2007
Rappels de Béton Armé
19/06/2007
Pourquoi cette association?
• Le béton présente des résistances à la compression élevées
mais sa résistance à la traction est faible
• L’acier présente une très bonne résistance à la traction
(inconvénients : corrosion et déformation importante avant
rupture)
• Pour compenser la faible résistance en traction du béton, on
associe les deux matériauxÆ Béton Armé
19/06/2007
• Les armatures de béton armé:
- les treillis soudés:
quand les armatures sont soudées
entre elles sous forme de quadrillage,
on parle de panneau de treillis soudés
(rares en OA) et si utilisé Ø <= 10mm
19/06/2007
les barres : 2 types d’armatures sont disponibles sur le marché ;
les ronds lisses (RL ou aciers doux) et les armatures à haute
adhérence (HA cf. figures ci dessous)
Les diamètres normalisés d’armatures courantes sont:
6 – 8 –10 – 12 –14 –16 – 20 – 25 – 32 – 40 [mm]
19/06/2007
• Les armatures HA qualité soudable en barres < 12m avec
nuances suivantes :
• Pour les aciers ronds lisses, on trouve des aciers feE235
utilisés dans les zones de pliages dépliages fréquents +
frettages (tendent à disparaître)
19/06/2007
Règles principales d’assemblage
19/06/2007
Tableau des sections d’aciers
19/06/2007
¾ Maîtrise de la fissuration selon BAEL
• Dispositions constructives ad-hoc (diamètre maximal,
densité minimale…)
• Contrôle de l’ouverture des fissures (< 0.3mm) en trois
classes
– Fissuration peu préjudiciable (cas courant)
– Fissuration préjudiciable : parements exposés aux
embruns
– Fissuration très préjudiciable : parements
immergés
¾ Maîtrise de la fissuration selon EC2
• Disp. Constructives + limites d’ouverture des fissures
• Conditions minimales suivant environnement du
parement
19/06/2007
Dispositions constructives pour la maîtrise de la fissuration
¾ Fissuration peu préjudiciable
• Utiliser les gros diamètres dans les pièces
suffisamment épaisses :
9 Diamètre max 32mm (exceptionnellement 40mm)
9 Diamètre max barres < Epaisseur/10 (dalles)
9 Diamètre max étriers < Hauteur/35 (poutres)
• Éviter les (trop) petits diamètres pour les pièces
exposées aux intempéries
• Privilégier les petits diamètres pour les pièces
soumises à de la fissuration de retrait
• Prévoir le plus grand nombre de barres compatibles
avec la mise en place du béton
19/06/2007
¾ Fissuration préjudiciable
• Diamètre des armatures les plus proches des parois >=
6mm
• Pour les dalles et voiles =< 40 cm: écartement des
armatures d’une même nappe <= (25cm ; 2h)
¾ + Fissuration très préjudiciable
• Diamètre des armatures les plus proches des parois >=
8mm
• Pour les dalles et voiles <= 40cm : écartement des
armatures d’une même nappe <= min (20cm ; 1.5h)
• Section d’armatures « de peau » de 5 cm²/ml pour les
poutres
• Si diamètre des barres tendues >= 20mm, écartement
minimal = 3 X diamètre
19/06/2007
Exemples de façonnages élémentaires
19/06/2007
• Scellement droit et recouvrement des barres
Les armatures ne seront efficaces que s’il y a une liaison
mécanique significative entre l’armature et le béton Æ on définit
donc lS = longueur de scellement
BAEL 91:
En pratique on applique:
19/06/2007
• Scellement droit et recouvrement des barres (à
l’Eurocode 2 Chapitre 8) :
à titre indicatif le calcul du recouvrement se fait ainsi
19/06/2007
• Ancrages des barres
Indiqués dans les nomenclatures de plans (EN, RN, CN)
19/06/2007
• Les diamètres de mandrins (norme NF A 35-027)
19/06/2007
• Les diamètres de mandrins (Eurocode -
équivalence)
19/06/2007
• Exemples
Reprise de bétonnage - les
armatures en attente d’une
longueur lr
Ancrage d’armature principale
par retour normalisé
Il y a d’autres possibilités visant à réduire les longueurs de recouvrement:
-scellement chimique
-coupleurs (manchons)
-soudage des aciers
19/06/2007
• Exemple: Utilisation exceptionnelle de « manchons » de
raboutage
9 Très coûteux
9 Doivent être homologués
9 Réservés à zones d’accès difficile ou si dangerosité
pour le chantier (barres en attente)
9 + avis et contrôle BET + Laboratoire
19/06/2007
• Cotations des armatures
• Exemple de précisions sur les plans
19/06/2007
• Cotations des armatures
La longueur développée correspond à la longueur de barre à couper pour
qu’une fois façonnée l’armature ait la forme et les dimensions indiquées
sur le plan de ferraillage.
2*(A+B)+… 2*A+… A+… A+… A+… A+… A+B+… A+B+…
Diam. cadre étrier épingle Retour (RN) Equerre (EN) Crochet (CN) 30° 60°
5 +95 +113 +100 +85 +88 +82
6 +115 +138 +122 +109 +108 +109 -3 -10
8 +148 +175 +156 +129 +138 +121 -3 -12
10 +189 +226 +199 +170 +176 +164 -4 -16
12 +226 +278 +244 +190 +205 +76 -5 -20
14 +274 +357 +309 +245 +249 +240 -6 -24
16 +329 +466 +396 +265 +279 +251 -7 -25
20 +428 +654 +549 +340 +352 +328 -8 -31
25 +544 +855 +713 +425 +440 +410 -11 -40
32 +530 +557 +503 -13 -51
40 +680 +704 +655 -16 -57
ancrages normalisés
cadres, épingles, étriers ou assimilés coudes
Cotation de l'épure
cotation de l'encombrement
Exemple de tableau facilitant le calcul de longueurs développées (façonnages
courants)
19/06/2007
• Renseignements sur les plans de ferraillage (plan+nomenclature)
19/06/2007
• Exemple de calculs 2*(A+B)+… A+… A+…
Diam. cadre étrier épingle
5 +95 +113 +100
6 +115 +138 +122
8 +148 +175 +156
10 +189 +226 +199
12 +226 +278 +244
14 +274 +357 +309
16 +329 +466 +396
20 +428 +654 +549
25 +544 +855 +713
32
40
cadres, épingles, étriers ou assimilés
• Ld=2*(325+160)+189=1159
19/06/2007
Principes de ferraillage
19/06/2007
• Les armatures ont des fonctions différentesÆ nécessaire
de différencier les armatures principales, des armatures
complémentaires.
Les armatures principales sont soit:
-dans les zones de béton tendues
-soit soumises à un cisaillement
Exemple: armatures principales tendues
19/06/2007
Exemple: armatures principales de cisaillement
19/06/2007
• Applications aux Ouvrages d’Arts
Les aciers principaux sont ceux qui reprennent les efforts de
flexions (aciers longitudinaux et transversaux) ainsi que ceux qui
reprennent les efforts tranchants (cadres et étriers).
19/06/2007
• Applications aux Ouvrages d’Arts
Attention aux zones dites de » chevêtre intégré » (zones d’about +
zones situées au niveau des piles)!!! Ces parties de dalles sont
situées de part et d’autre des lignes d’appuis Æ densification des
aciers dans ces zones.
19/06/2007
Les armatures complémentaires qui permettent à
l’association acier-béton de fonctionner correctement.
Mise en place liée à:
-Dispositions particulières à certains éléments (cf. BAEL
91 ou EC2)
Armatures de non fragilité
Les % minimums d’armatures
Les armatures de peau
-Dispositions constructives particulières à certains
éléments (cf. BAEL 91 ou EC2)
contrainte d’enrobage
reprise de bétonnage
poussée au vide
zone non ferraillées
aciers de coutures
mise en oeuvre
19/06/2007
• Dispositions constructives
• Exemple pour les poteaux % armatures mini+ disp. constructives
19/06/2007
• Exemple pour les poutres
19/06/2007
• Armatures de manutention et montage
• Fixations des élingues
• De façon à manutentionner les éléments préfabriqués, il est nécessaire de
pouvoir les élinguer. Il existe plusieurs façons de fixer les élingues :
- par douille de fixation scellés (voir documentation),
- par crochet de levage, généralement en acier façonné doux
19/06/2007
• Mise en place de grandes cages d’armatures (pieux, poteaux
poutres…)
Raidisseurs de cages
19/06/2007
• Exemples de dispositions
19/06/2007
• La poussée au vide : résulte de la déformation des ouvrages,
l’acier ayant tendance à pousser le béton vers le « vide »
• Par tension compression
dans les aciers
• Par flambement des aciers
19/06/2007
¾ Autres dispositions constructives
• Préférer cales béton aux cales plastiques (risques de
corrosion ou en fibro-ciment (risque de rupture)
Plastique (à éviter) Fibro ciment (à
éviter)
Béton (préférable)
19/06/2007
Listes non exhaustive des documents traitant de la terminologie, de la
conception et de la surveillance des ouvrages d’art
19/06/2007
19/06/2007
19/06/2007
19/06/2007
19/06/2007
19/06/2007
19/06/2007
19/06/2007
19/06/2007

Contenu connexe

Similaire à Beton_Arme_ferraillage_cle76447d-2.pdf

Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libreCours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libreisma3il5000
 
Aciers, développement durable
Aciers, développement durableAciers, développement durable
Aciers, développement durableSami Sahli
 
Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuréLeila Lyla
 
SBA1 - EC2 - Chap 1 - Généralités
SBA1 - EC2 - Chap 1 - GénéralitésSBA1 - EC2 - Chap 1 - Généralités
SBA1 - EC2 - Chap 1 - GénéralitésMarwan Sadek
 
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003Mohamed Yassine Benfdil
 
Cours Béton Armé II _ Nguyen Quang Huy
Cours Béton Armé II _ Nguyen Quang HuyCours Béton Armé II _ Nguyen Quang Huy
Cours Béton Armé II _ Nguyen Quang HuyQuang Huy Nguyen
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdftewngom1
 
Armatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficiellesArmatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficiellesAissa Ouai
 
Renforcement poutre acier bois patho
Renforcement poutre acier bois pathoRenforcement poutre acier bois patho
Renforcement poutre acier bois pathorabahrabah
 
210017101 calcul-d-un-poteau-enrobe-de-beton-sous-n-centre
210017101 calcul-d-un-poteau-enrobe-de-beton-sous-n-centre210017101 calcul-d-un-poteau-enrobe-de-beton-sous-n-centre
210017101 calcul-d-un-poteau-enrobe-de-beton-sous-n-centreGUILLAUME SOGMAM
 
structure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptxstructure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptxAdelSada4
 

Similaire à Beton_Arme_ferraillage_cle76447d-2.pdf (20)

Cours_de_construction_metallique_I.pdf
Cours_de_construction_metallique_I.pdfCours_de_construction_metallique_I.pdf
Cours_de_construction_metallique_I.pdf
 
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libreCours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
Cours cm 1_chapitre__1_introduction_generale_11_12-libre
 
Chapitre 6.pdf
Chapitre 6.pdfChapitre 6.pdf
Chapitre 6.pdf
 
Aciers, développement durable
Aciers, développement durableAciers, développement durable
Aciers, développement durable
 
Dalle nervuré
Dalle nervuréDalle nervuré
Dalle nervuré
 
SBA1 - EC2 - Chap 1 - Généralités
SBA1 - EC2 - Chap 1 - GénéralitésSBA1 - EC2 - Chap 1 - Généralités
SBA1 - EC2 - Chap 1 - Généralités
 
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
Poly etsher assemblage construction mã©tallique callaud 2003
 
Cours Béton Armé II _ Nguyen Quang Huy
Cours Béton Armé II _ Nguyen Quang HuyCours Béton Armé II _ Nguyen Quang Huy
Cours Béton Armé II _ Nguyen Quang Huy
 
Bases du ba
Bases du baBases du ba
Bases du ba
 
Bases du ba
Bases du baBases du ba
Bases du ba
 
chapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdfchapitre1-planchers.pdf
chapitre1-planchers.pdf
 
chapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdfchapitre1-planchers (7).pdf
chapitre1-planchers (7).pdf
 
type de dalle
type de dalletype de dalle
type de dalle
 
Armatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficiellesArmatures fondations-superficielles
Armatures fondations-superficielles
 
Renforcement poutre acier bois patho
Renforcement poutre acier bois pathoRenforcement poutre acier bois patho
Renforcement poutre acier bois patho
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Chapitre 7.pdf
Chapitre 7.pdfChapitre 7.pdf
Chapitre 7.pdf
 
210017101 calcul-d-un-poteau-enrobe-de-beton-sous-n-centre
210017101 calcul-d-un-poteau-enrobe-de-beton-sous-n-centre210017101 calcul-d-un-poteau-enrobe-de-beton-sous-n-centre
210017101 calcul-d-un-poteau-enrobe-de-beton-sous-n-centre
 
structure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptxstructure tridimensionnelle mero.pptx
structure tridimensionnelle mero.pptx
 
Brique 02
Brique 02Brique 02
Brique 02
 

Dernier

CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptCHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptbentaha1011
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxdocteurgyneco1
 
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsidelewebmestre
 
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en FranceCadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en Franceidelewebmestre
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...idelewebmestre
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSKennel
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...idelewebmestre
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfalainfahed961
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairidelewebmestre
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasidelewebmestre
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesangevaleryn
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...idelewebmestre
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresBOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud PorcsBOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcsidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleuridelewebmestre
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsidelewebmestre
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsidelewebmestre
 
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huileCompersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huileMBouderbala
 

Dernier (20)

CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptCHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptx
 
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcinsBOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
BOW 24 - De la réflexion de groupe à l'immersion dans des bâtiments porcins
 
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en FranceCadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
Cadre réglementaire et développement de l'agrivoltaïsme en France
 
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
Accompagnement de l'agrivoltaisme - Focus sur l'étude système en Merthe et Mo...
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
 
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
 
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniquesChapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
Chapitre 2 : fondations et analyses de données géotechniques
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
 
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitièresBOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
BOW 2024 - 3-2 - Stress thermique impact vaches laitières
 
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud PorcsBOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
 
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huileCompersseur d'air a vis atlas copco avec huile
Compersseur d'air a vis atlas copco avec huile
 

Beton_Arme_ferraillage_cle76447d-2.pdf

  • 1. Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau Cinquième niveau Formation DIR – Juin 2007 Xavier HERVAIS Contrôle d’exécution Rappels de Béton Armé et principes de ferraillage
  • 3. 19/06/2007 Pourquoi cette association? • Le béton présente des résistances à la compression élevées mais sa résistance à la traction est faible • L’acier présente une très bonne résistance à la traction (inconvénients : corrosion et déformation importante avant rupture) • Pour compenser la faible résistance en traction du béton, on associe les deux matériauxÆ Béton Armé
  • 4. 19/06/2007 • Les armatures de béton armé: - les treillis soudés: quand les armatures sont soudées entre elles sous forme de quadrillage, on parle de panneau de treillis soudés (rares en OA) et si utilisé Ø <= 10mm
  • 5. 19/06/2007 les barres : 2 types d’armatures sont disponibles sur le marché ; les ronds lisses (RL ou aciers doux) et les armatures à haute adhérence (HA cf. figures ci dessous) Les diamètres normalisés d’armatures courantes sont: 6 – 8 –10 – 12 –14 –16 – 20 – 25 – 32 – 40 [mm]
  • 6. 19/06/2007 • Les armatures HA qualité soudable en barres < 12m avec nuances suivantes : • Pour les aciers ronds lisses, on trouve des aciers feE235 utilisés dans les zones de pliages dépliages fréquents + frettages (tendent à disparaître)
  • 9. 19/06/2007 ¾ Maîtrise de la fissuration selon BAEL • Dispositions constructives ad-hoc (diamètre maximal, densité minimale…) • Contrôle de l’ouverture des fissures (< 0.3mm) en trois classes – Fissuration peu préjudiciable (cas courant) – Fissuration préjudiciable : parements exposés aux embruns – Fissuration très préjudiciable : parements immergés ¾ Maîtrise de la fissuration selon EC2 • Disp. Constructives + limites d’ouverture des fissures • Conditions minimales suivant environnement du parement
  • 10. 19/06/2007 Dispositions constructives pour la maîtrise de la fissuration ¾ Fissuration peu préjudiciable • Utiliser les gros diamètres dans les pièces suffisamment épaisses : 9 Diamètre max 32mm (exceptionnellement 40mm) 9 Diamètre max barres < Epaisseur/10 (dalles) 9 Diamètre max étriers < Hauteur/35 (poutres) • Éviter les (trop) petits diamètres pour les pièces exposées aux intempéries • Privilégier les petits diamètres pour les pièces soumises à de la fissuration de retrait • Prévoir le plus grand nombre de barres compatibles avec la mise en place du béton
  • 11. 19/06/2007 ¾ Fissuration préjudiciable • Diamètre des armatures les plus proches des parois >= 6mm • Pour les dalles et voiles =< 40 cm: écartement des armatures d’une même nappe <= (25cm ; 2h) ¾ + Fissuration très préjudiciable • Diamètre des armatures les plus proches des parois >= 8mm • Pour les dalles et voiles <= 40cm : écartement des armatures d’une même nappe <= min (20cm ; 1.5h) • Section d’armatures « de peau » de 5 cm²/ml pour les poutres • Si diamètre des barres tendues >= 20mm, écartement minimal = 3 X diamètre
  • 13. 19/06/2007 • Scellement droit et recouvrement des barres Les armatures ne seront efficaces que s’il y a une liaison mécanique significative entre l’armature et le béton Æ on définit donc lS = longueur de scellement BAEL 91: En pratique on applique:
  • 14. 19/06/2007 • Scellement droit et recouvrement des barres (à l’Eurocode 2 Chapitre 8) : à titre indicatif le calcul du recouvrement se fait ainsi
  • 15. 19/06/2007 • Ancrages des barres Indiqués dans les nomenclatures de plans (EN, RN, CN)
  • 16. 19/06/2007 • Les diamètres de mandrins (norme NF A 35-027)
  • 17. 19/06/2007 • Les diamètres de mandrins (Eurocode - équivalence)
  • 18. 19/06/2007 • Exemples Reprise de bétonnage - les armatures en attente d’une longueur lr Ancrage d’armature principale par retour normalisé Il y a d’autres possibilités visant à réduire les longueurs de recouvrement: -scellement chimique -coupleurs (manchons) -soudage des aciers
  • 19. 19/06/2007 • Exemple: Utilisation exceptionnelle de « manchons » de raboutage 9 Très coûteux 9 Doivent être homologués 9 Réservés à zones d’accès difficile ou si dangerosité pour le chantier (barres en attente) 9 + avis et contrôle BET + Laboratoire
  • 20. 19/06/2007 • Cotations des armatures • Exemple de précisions sur les plans
  • 21. 19/06/2007 • Cotations des armatures La longueur développée correspond à la longueur de barre à couper pour qu’une fois façonnée l’armature ait la forme et les dimensions indiquées sur le plan de ferraillage. 2*(A+B)+… 2*A+… A+… A+… A+… A+… A+B+… A+B+… Diam. cadre étrier épingle Retour (RN) Equerre (EN) Crochet (CN) 30° 60° 5 +95 +113 +100 +85 +88 +82 6 +115 +138 +122 +109 +108 +109 -3 -10 8 +148 +175 +156 +129 +138 +121 -3 -12 10 +189 +226 +199 +170 +176 +164 -4 -16 12 +226 +278 +244 +190 +205 +76 -5 -20 14 +274 +357 +309 +245 +249 +240 -6 -24 16 +329 +466 +396 +265 +279 +251 -7 -25 20 +428 +654 +549 +340 +352 +328 -8 -31 25 +544 +855 +713 +425 +440 +410 -11 -40 32 +530 +557 +503 -13 -51 40 +680 +704 +655 -16 -57 ancrages normalisés cadres, épingles, étriers ou assimilés coudes Cotation de l'épure cotation de l'encombrement Exemple de tableau facilitant le calcul de longueurs développées (façonnages courants)
  • 22. 19/06/2007 • Renseignements sur les plans de ferraillage (plan+nomenclature)
  • 23. 19/06/2007 • Exemple de calculs 2*(A+B)+… A+… A+… Diam. cadre étrier épingle 5 +95 +113 +100 6 +115 +138 +122 8 +148 +175 +156 10 +189 +226 +199 12 +226 +278 +244 14 +274 +357 +309 16 +329 +466 +396 20 +428 +654 +549 25 +544 +855 +713 32 40 cadres, épingles, étriers ou assimilés • Ld=2*(325+160)+189=1159
  • 25. 19/06/2007 • Les armatures ont des fonctions différentesÆ nécessaire de différencier les armatures principales, des armatures complémentaires. Les armatures principales sont soit: -dans les zones de béton tendues -soit soumises à un cisaillement Exemple: armatures principales tendues
  • 27. 19/06/2007 • Applications aux Ouvrages d’Arts Les aciers principaux sont ceux qui reprennent les efforts de flexions (aciers longitudinaux et transversaux) ainsi que ceux qui reprennent les efforts tranchants (cadres et étriers).
  • 28. 19/06/2007 • Applications aux Ouvrages d’Arts Attention aux zones dites de » chevêtre intégré » (zones d’about + zones situées au niveau des piles)!!! Ces parties de dalles sont situées de part et d’autre des lignes d’appuis Æ densification des aciers dans ces zones.
  • 29. 19/06/2007 Les armatures complémentaires qui permettent à l’association acier-béton de fonctionner correctement. Mise en place liée à: -Dispositions particulières à certains éléments (cf. BAEL 91 ou EC2) Armatures de non fragilité Les % minimums d’armatures Les armatures de peau -Dispositions constructives particulières à certains éléments (cf. BAEL 91 ou EC2) contrainte d’enrobage reprise de bétonnage poussée au vide zone non ferraillées aciers de coutures mise en oeuvre
  • 30. 19/06/2007 • Dispositions constructives • Exemple pour les poteaux % armatures mini+ disp. constructives
  • 32. 19/06/2007 • Armatures de manutention et montage • Fixations des élingues • De façon à manutentionner les éléments préfabriqués, il est nécessaire de pouvoir les élinguer. Il existe plusieurs façons de fixer les élingues : - par douille de fixation scellés (voir documentation), - par crochet de levage, généralement en acier façonné doux
  • 33. 19/06/2007 • Mise en place de grandes cages d’armatures (pieux, poteaux poutres…) Raidisseurs de cages
  • 35. 19/06/2007 • La poussée au vide : résulte de la déformation des ouvrages, l’acier ayant tendance à pousser le béton vers le « vide » • Par tension compression dans les aciers • Par flambement des aciers
  • 36. 19/06/2007 ¾ Autres dispositions constructives • Préférer cales béton aux cales plastiques (risques de corrosion ou en fibro-ciment (risque de rupture) Plastique (à éviter) Fibro ciment (à éviter) Béton (préférable)
  • 37. 19/06/2007 Listes non exhaustive des documents traitant de la terminologie, de la conception et de la surveillance des ouvrages d’art