SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  19
Télécharger pour lire hors ligne
Guide d’intervention
Novembre 2009         Marwane Bejgane
                       Arielle Ursulet
Poutchi Nou sa fè’y?
                                Nou sa fè’y, pourquoi?

•   Selon les études menées par l’Insee, «le    •      Au terme de nombreuses rencontres et
    taux de chômage en Martinique s’élevait            échanges, mais surtout étant nous-
    à 22,4 % de la population active, en juin          mêmes de jeunes Martiniquais, nous
    2008» soit « une augmentation de un                avons compris que ce problème est lié
    point par rapport à juin 2007 ». Ces               en partie au fait que les jeunes
    mêmes études soulignent qu’ « avoir                martiniquais n’ont ni suffisamment
    atteint un niveau Bac + 2 divise par deux          connaissance, ni suffisamment accès
    et demi le risque de se retrouver au               à des modèles auxquels ils puissent
    chômage ».                                         s’identifier.

•   Néanmoins, nous ne pouvons que              •      Trop souvent, ils s’identifient à des
    déplorer un nombre croissant de jeunes             personnages      qui    leurs     semblent
    martiniquais qui se retrouvent – tôt ou            inaccessibles      et      finissent     –
    tard –complètement désorientés d’un                consciemment ou inconsciemment – par
    point de vue scolaire et finissent par se          brider leurs capacités de réussite. Et
    décourager. Hélas, nous connaissons                pourtant, tout près d’eux se trouvent un
    les issues d’un tel problème dans les              vivier de modèles de réussite qui ne
    sociétés modernes.                                 demande qu’à transmettre leurs
                                                       connaissances.


Novembre 2009                           Nou sa fè’y!
Poutchi Nou sa fè’y?
                     Nou sa fè’y, pourquoi?



  • Fort de ce constat, l’équipe de Nou Sa Fè’y (action
    menée par l’UISDOM – Union des Ingénieurs et
    Scientifiques des DOM) s’est donnée pour mission d’
    insuffler une culture de la « réussite » - d’un point
    de vue professionnel.

  • Ainsi, nous nous donnons pour mission de proposer
    aux jeunes martiniquais un éventail de rencontres
    avec leurs Intervenants qui d’une part leur
    prodigueront leurs conseils et d’autre part nous
    l’espérons deviendront de véritables modèles et
    repères.

Novembre 2009              Nou sa fè’y!
Sommaire

  •   Introduction
  •   Qu’est ce que la réussite?
  •   Quelques recommandations
  •   Quelques messages clés
  •   Ce qu’il faut éviter
  •   Le déroulement de l’intervention




Novembre 2009         Nou sa fè’y!
Introduction

  • Le présent guide d’intervention a pour objet d’aider les
    intervenants à préparer leurs témoignages, d’offrir des
    interventions dont la qualité reste homogène et enfin, de
    permettre à nos interlocuteurs de mieux comprendre
    notre mode d’action.


  • Par ailleurs, nous tenons à souligner que ce guide n’est
    pas exhaustif. Son contenu évoluera au fil des
    expériences vécues sur le terrain.



Novembre 2009              Nou sa fè’y!
Qu’est ce que la réussite?
  • Selon le Larousse, la réussite est « un résultat heureux obtenu
    dans une entreprise, un travail ou une épreuve ». En d’autres
    termes, la réussite est une forme d’accomplissement
    personnel.

  • La notion de « réussite » est relative néanmoins ses vertus
    sont certaines. Toute réussite apporte indéniablement une
    estime personnelle, une confiance en soi et un respect des
    autres et par les autres.

  • La réussite individuelle peut à terme contribuer à la réussite de
    la société dans son ensemble.

     « Il y a plus de courage que de talent dans la plupart des réussites ».
                                 Félix Leclerc.

Novembre 2009                      Nou sa fè’y!
Quelques recommandations…
  • N’oubliez pas que vous vous adressez à de jeunes adolescents, utilisez
    donc un vocabulaire courant.

  • Ce guide d’intervention est un fil conducteur, il ne doit empêcher
    l’Intervenant d’exprimer sa personnalité.

  • Evitez tant que possible les pauses ou « blancs » pendant l’intervention.
    Cela risquerait de perturber la dynamique interactive de l’échange.

  • Donnez la paroles à tous ceux qui lèvent le doigt.

  • Encouragez les à poser des questions, sans déstabiliser les plus timides.

  • Faire preuve d’humilité afin que vous restiez accessible aux yeux de ces
    jeunes et que votre parcours lui aussi semble accessible.

  • Certaines questions peuvent vous déstabiliser. La meilleure attitude reste
    l’usage de l’humour ou la franchise.

Novembre 2009                      Nou sa fè’y!
Ce qu’il faut éviter…
  • Les longs monologues
       o   L’interactivité avec les jeunes est à privilégier,
       o   Essayez entre chaque étape de votre intervention de poser des questions, d’utiliser de l’humour, de jouer avec
           le public (jeu de questions/réponses) afin de captiver les jeunes.


  • Les idées trop théoriques, les mots techniques, un vocabulaire
    incompressible du public
       o   N’oubliez pas que vous vous adressez à des jeunes adolescents, en employant des termes qu’ils ne maîtrisent
           pas vous risquez de perdre leur attention.


  • La prétention
       o   Focalisez l’intervention sur les jeunes, soyez à leur écoute, intéressez-vous à eux. Vous devez rester
           accessible afin qu’ils puissent exprimer leurs interrogations et que votre parcours ne semble pas inaccessible.


  • Le prosélytisme, les messages politiques
       o   Nos interventions se déroulent dans un cadre apolitique.


  • Les messages négatifs
       o   Partagez les difficultés que vous avez dues surmonter mais évitez les plaintes et autres discours démotivants.




Novembre 2009                                        Nou sa fè’y!
Quelques messages clés à
                      transmettre
  • La réussite apporte une estime de soi et contribue à leur
    épanouissement personnel.

  • Tout le monde peut réussir! On a besoin d’une bonne dose de
    courage, de persévérance et de patience… et d’un peu de
    talent et de chance!

  • Sur le chemin de la réussite certaines rencontres feront la
    différence! Il faut donc être attentif à son environnement.

  • Pour réussir il faut trouver la voie professionnelle qui nous
    permet d’aller travailler avec plaisir et non par contrainte. En
    d’autres termes, il faut savoir qui on est et ce que l’on aime!


Novembre 2009                 Nou sa fè’y!
Quelques messages clés à
                      transmettre
  • L’échec n’est pas une fin en soi… juste une étape par laquelle
    il faut passer pour réussir!

  • Savoir tirer profit de chaque expériences positive comme
    négative.

  • Les études et les diplômes sont des « plus » incontournables
    pour réussir…

  • A l’école, il faut savoir identifier quelles sont les matières qui
    vous aideront à atteindre votre but (les maths pour développer
    l’esprit logique, le bon sens et ne pas se faire avoir par son
    banquier ou par un fournisseur par exemple…)

  • Il n’y a pas qu’une forme de réussite, il y a la réussite
    professionnelle, familiale, sociale…
Novembre 2009                 Nou sa fè’y!
Le déroulement de l’intervention
  • Prise de contact : 10 minutes

  • Qui suis-je? : 10 minutes

  • Avant « Ma réussite » : 15 minutes

  • « Ma réussite » : 10 minutes

  • Mon message : 10 minutes

  • Questions diverses/ Débat : 10 à 20 minutes

  • Conclusion : 5 minutes
Novembre 2009             Nou sa fè’y!
Prise de contact
 • L’enseignant, le chef d’établissement ou le responsable de
   l’association introduit la rencontre.

 • Profitez de ce moment pour distribuer la page « Des exemples
   de questions que tu peux poser ».

 • L’interveant remercie l’établissement d’accueillir l’action « Nou
   sa fé’y! » et exprime son plaisir de passer ce moment avec les
   jeunes.
         o L’objectif étant de détendre l’atmosphère en expliquant qu’il
           n’est pas venu faire un cours mais tout simplement partager son
           expérience, répondre à leurs interrogations diverses et peut être
           créer des vocations.
         o Pour ce faire, il peut lancer un sondage: « Qui sait ce qu’est la
           réussite? », « Qui veut réussir et dans quel domaine? », « Qui
           sont pour eux des modèles de réussite? »…
Novembre 2009                     Nou sa fè’y!
Des exemples de questions
            que tu peux poser…
Tu as des questions mais tu ne sais pas comment les poser?
Tu as peur que ta question ne soit pas intéressante?
Voici plusieurs exemples de questions qui peuvent t’aider!
N’hésites surtout pas à les modifier selon ton style!
  •   Qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer?
  •   Comment vos amis ont réagi lorsqu’ils ont vu que vous vous lanciez dans cette voie?
  •   Qui vous a le plus soutenu?
  •   Une femme peut elle faire la même chose que vous?
  •   Quand j’ai un projet est ce que je dois en parler aux autres?
  •   Si je veux faire la même chose que vous, à qui dois-je en parler?
  •   Quelles études dois je faire pour réussir comme vous?
  •   Qu’est ce qui a été le plus facile pour vous?
  •   Qu’est ce qui a été le moins facile?
  •   Quelle a été votre plus belle rencontre?
  •   Quelle a été votre plus grande joie?
  •   Quelle a été votre plus grosse erreur?
  •   Est-ce que vous êtes devenu riche?
  •   Est-ce que l’attitude de vos amis a changé?
  •   Comment les gens vous voient aujourd’hui?
  •   Etes vous heureux? Etes vous satisfait de vous-mêmes?
  •   Qu’est ce que vous regrettez?...
Ma question:____________________________________________________________

Novembre 2009                              Nou sa fè’y!
Qui suis-je?
                        • A ce moment de l’intervention,
                      • vous êtes amenez à vous présenter:
  • Qui êtes-vous?
  • Pourquoi vous a-t-on choisi? Quelle est votre « réussite »?
  • Selon vous, qu’est ce que la réussite? Et pourquoi avez-vous décidé de
    réussir?
  • D’où venez vous? Où avez-vous grandi?
  • Comment était votre enfance?
  • Dans quel milieu social avez vous évolué?
  • Quelle était votre matière préférée? Pourquoi?
      Vous pouvez expliquer l’intérêt de cette matière: par exemple le français permet de pouvoir
      bien exprimer ses idées, son point de vue aux autres; le sport développe l’esprit de
      compétition, l’endurance, l’esprit d’équipe; les langues permettent de comprendre d’autres
      cultures, de voyager et découvrir de nouveaux horizons…

  • Avez-vous fait de longues études? Lesquelles? Pourquoi? Qu’est ce
    qu’elles vous ont apportées?


Novembre 2009                               Nou sa fè’y!
Avant « Ma réussite »…
                      • Racontez comment vous êtes
                    • parvenu à atteindre votre objectif:
  • Quel a été votre déclic pour vous lancer?
          (une rencontre, l’envie d’indépendance, une opportunité,
          l’envie d’être reconnu..)
  • Quand et comment vous est venue l’idée?
  • Pourquoi avez-vous choisi cette voie/ ce projet/ cet objectif?
  • Quelles étaient les difficultés auxquelles vous étiez confronté?
  • Quelle est la plus grosse erreur que vous ayez commise?
  • Quelles étaient les opportunités dont vous disposiez?
  • Quelle a été votre plus grande joie?
  • Quelle a été votre plus grande surprise?
  • Quelles étaient vos inquiétudes?
  • Comment a réagi votre environnement?
  • L’attitude de vos amis a-t-elle changé? …




Novembre 2009                       Nou sa fè’y!
« Ma réussite »…
 • Evoquez votre réussite:
 • Quelles sont les qualités personnelles qui vous ont le plus aidé?
 • Quand avez-vous compris que vous aviez réussi votre projet? (la réaction
   des autres, la situation financière…)
 • Quel sentiment vous est venu? Qu’est ce que vous pensiez de cette
   nouvelle situation?
 • Vous arrive t’il toujours de ressentir ce sentiment?
 • Avez-vous toujours les mêmes amis?
 • Avez-vous du temps pour vos amis, votre famille?
 • Qu’est ce qui vous motive à continuer?




Novembre 2009                    Nou sa fè’y!
Mon message…
 • Concluez votre témoignage:

      o   Quelle est la ou les leçons les plus importantes que vous avez tirée(s)
          de cette expérience?
      o   Quel message positif souhaitez vous faire passez à ces jeunes?
      o   Si c’était à refaire, que changeriez vous?
      o   Quelles sont les erreurs que vous éviteriez?

 • Vous pouvez conclure cette étape de l’intervention comme suit:
          « A travers mon témoignage, j’ai voulu vous montrer que VOUS aussi, si
          vous le décidez, vous pouvez prendre votre vie en main, suivre vos
          envies et vous épanouir dans votre futur travail».




Novembre 2009                         Nou sa fè’y!
Conclusion
                • A ce stade de l’intervention, vous pouvez
                      • poser la « question-vérité »:

                Combien d’entre vous souhaite réussir
                   professionnellement plus tard?

• Si vous le souhaitez vous pouvez laisser vos coordonnées aux
  jeunes ou au responsable de l’intervention. Il transmettra ainsi les
  questions, lettres… que souhaitent vous adresser les jeunes.

• Vous remerciez l’établissement ou l’association et bien évidement
  les jeunes pour leur attention et leur participation active.



Novembre 2009                   Nou sa fè’y!
• Pour toutes questions, n’hésitez pas à
                • nous contacter aux adresses suivantes:

                           contact@nousafey.fr

       • L’équipe de « Nou sa fè’y » tient à remercier l’équipe de
       100000 entrepreneurs (http://www.100000entrepreneurs.com)
              dans la réalisation de ce guide d’intervention.




Novembre 2009                  Nou sa fè’y!

Contenu connexe

Similaire à Guide d'interventon Nou Sa Fe'y

Présentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrésentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrénom Nom de famille
 
Emploi et handicap Realiz
Emploi et handicap RealizEmploi et handicap Realiz
Emploi et handicap RealizREALIZ
 
CV EMPLOI et Handicap REALIZ François Meuleman
CV EMPLOI et Handicap REALIZ François MeulemanCV EMPLOI et Handicap REALIZ François Meuleman
CV EMPLOI et Handicap REALIZ François MeulemanREALIZ
 
Conférence Gagnez en impact en prise de parole en public Sandrine Meyfret - A...
Conférence Gagnez en impact en prise de parole en public Sandrine Meyfret - A...Conférence Gagnez en impact en prise de parole en public Sandrine Meyfret - A...
Conférence Gagnez en impact en prise de parole en public Sandrine Meyfret - A...ALOMEY
 
Guide méthodologique de la conduite de projet
Guide méthodologique de la conduite de projetGuide méthodologique de la conduite de projet
Guide méthodologique de la conduite de projetJamaity
 
Epsilon SoMe SoLearn 14feb2012 DAN STEER
Epsilon SoMe SoLearn 14feb2012 DAN STEEREpsilon SoMe SoLearn 14feb2012 DAN STEER
Epsilon SoMe SoLearn 14feb2012 DAN STEER@dan _steer
 
Libérez vos talents - Agile France 2016
Libérez vos talents - Agile France 2016Libérez vos talents - Agile France 2016
Libérez vos talents - Agile France 2016Eric SIBER
 
Journal des Portes Ouvertes 2020
Journal des Portes Ouvertes 2020Journal des Portes Ouvertes 2020
Journal des Portes Ouvertes 2020Bruno GUILLERM
 
#PortraitDeStartuper #53 - Workkit - Judith Touboul
#PortraitDeStartuper #53 - Workkit - Judith Touboul#PortraitDeStartuper #53 - Workkit - Judith Touboul
#PortraitDeStartuper #53 - Workkit - Judith TouboulSébastien Bourguignon
 
« Oser son projet » ce que disent les jeunes!
« Oser son projet » ce que disent les jeunes!« Oser son projet » ce que disent les jeunes!
« Oser son projet » ce que disent les jeunes!wweeddoo
 
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban GarrousteSébastien Bourguignon
 
Tendances emploi 2017
Tendances emploi 2017Tendances emploi 2017
Tendances emploi 2017REALIZ
 
ETE Module 1 Premiers pas vers l'emploi
ETE Module 1 Premiers pas vers l'emploiETE Module 1 Premiers pas vers l'emploi
ETE Module 1 Premiers pas vers l'emploicaniceconsulting
 
Conférence Construire, développer et protéger son estime de soi, Gilles Payet...
Conférence Construire, développer et protéger son estime de soi, Gilles Payet...Conférence Construire, développer et protéger son estime de soi, Gilles Payet...
Conférence Construire, développer et protéger son estime de soi, Gilles Payet...Transmission RH
 
Partir faire ses études à l'étanger
Partir faire ses études à l'étangerPartir faire ses études à l'étanger
Partir faire ses études à l'étangerZhaïra Bennani
 
Meilleures pratiques de formation en entreprise
Meilleures pratiques de formation en entrepriseMeilleures pratiques de formation en entreprise
Meilleures pratiques de formation en entrepriseCathy Dumont
 
#PortraitDeStartuper #69 - Linka International - Natalia Fernandez
#PortraitDeStartuper #69 - Linka International - Natalia Fernandez#PortraitDeStartuper #69 - Linka International - Natalia Fernandez
#PortraitDeStartuper #69 - Linka International - Natalia FernandezSébastien Bourguignon
 
Dix pistes pour innover dans des temps incertains 24.11.2015
Dix pistes pour innover dans des temps incertains   24.11.2015Dix pistes pour innover dans des temps incertains   24.11.2015
Dix pistes pour innover dans des temps incertains 24.11.2015Hervé Lebret
 

Similaire à Guide d'interventon Nou Sa Fe'y (20)

Présentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skillsPrésentation cours atelier soft skills
Présentation cours atelier soft skills
 
Emploi et handicap Realiz
Emploi et handicap RealizEmploi et handicap Realiz
Emploi et handicap Realiz
 
CV EMPLOI et Handicap REALIZ François Meuleman
CV EMPLOI et Handicap REALIZ François MeulemanCV EMPLOI et Handicap REALIZ François Meuleman
CV EMPLOI et Handicap REALIZ François Meuleman
 
Conférence Gagnez en impact en prise de parole en public Sandrine Meyfret - A...
Conférence Gagnez en impact en prise de parole en public Sandrine Meyfret - A...Conférence Gagnez en impact en prise de parole en public Sandrine Meyfret - A...
Conférence Gagnez en impact en prise de parole en public Sandrine Meyfret - A...
 
Guide méthodologique de la conduite de projet
Guide méthodologique de la conduite de projetGuide méthodologique de la conduite de projet
Guide méthodologique de la conduite de projet
 
Epsilon SoMe SoLearn 14feb2012 DAN STEER
Epsilon SoMe SoLearn 14feb2012 DAN STEEREpsilon SoMe SoLearn 14feb2012 DAN STEER
Epsilon SoMe SoLearn 14feb2012 DAN STEER
 
Formaton tuteur
Formaton tuteurFormaton tuteur
Formaton tuteur
 
Libérez vos talents - Agile France 2016
Libérez vos talents - Agile France 2016Libérez vos talents - Agile France 2016
Libérez vos talents - Agile France 2016
 
Journal des Portes Ouvertes 2020
Journal des Portes Ouvertes 2020Journal des Portes Ouvertes 2020
Journal des Portes Ouvertes 2020
 
#PortraitDeStartuper #53 - Workkit - Judith Touboul
#PortraitDeStartuper #53 - Workkit - Judith Touboul#PortraitDeStartuper #53 - Workkit - Judith Touboul
#PortraitDeStartuper #53 - Workkit - Judith Touboul
 
« Oser son projet » ce que disent les jeunes!
« Oser son projet » ce que disent les jeunes!« Oser son projet » ce que disent les jeunes!
« Oser son projet » ce que disent les jeunes!
 
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste
#PortraitDeStartuper #54 - Scylla - Alban Garrouste
 
Tendances emploi 2017
Tendances emploi 2017Tendances emploi 2017
Tendances emploi 2017
 
ETE Module 1 Premiers pas vers l'emploi
ETE Module 1 Premiers pas vers l'emploiETE Module 1 Premiers pas vers l'emploi
ETE Module 1 Premiers pas vers l'emploi
 
Conférence Construire, développer et protéger son estime de soi, Gilles Payet...
Conférence Construire, développer et protéger son estime de soi, Gilles Payet...Conférence Construire, développer et protéger son estime de soi, Gilles Payet...
Conférence Construire, développer et protéger son estime de soi, Gilles Payet...
 
Partir faire ses études à l'étanger
Partir faire ses études à l'étangerPartir faire ses études à l'étanger
Partir faire ses études à l'étanger
 
Portfolio final
Portfolio finalPortfolio final
Portfolio final
 
Meilleures pratiques de formation en entreprise
Meilleures pratiques de formation en entrepriseMeilleures pratiques de formation en entreprise
Meilleures pratiques de formation en entreprise
 
#PortraitDeStartuper #69 - Linka International - Natalia Fernandez
#PortraitDeStartuper #69 - Linka International - Natalia Fernandez#PortraitDeStartuper #69 - Linka International - Natalia Fernandez
#PortraitDeStartuper #69 - Linka International - Natalia Fernandez
 
Dix pistes pour innover dans des temps incertains 24.11.2015
Dix pistes pour innover dans des temps incertains   24.11.2015Dix pistes pour innover dans des temps incertains   24.11.2015
Dix pistes pour innover dans des temps incertains 24.11.2015
 

Dernier

Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 

Dernier (18)

Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 

Guide d'interventon Nou Sa Fe'y

  • 1. Guide d’intervention Novembre 2009 Marwane Bejgane Arielle Ursulet
  • 2. Poutchi Nou sa fè’y? Nou sa fè’y, pourquoi? • Selon les études menées par l’Insee, «le • Au terme de nombreuses rencontres et taux de chômage en Martinique s’élevait échanges, mais surtout étant nous- à 22,4 % de la population active, en juin mêmes de jeunes Martiniquais, nous 2008» soit « une augmentation de un avons compris que ce problème est lié point par rapport à juin 2007 ». Ces en partie au fait que les jeunes mêmes études soulignent qu’ « avoir martiniquais n’ont ni suffisamment atteint un niveau Bac + 2 divise par deux connaissance, ni suffisamment accès et demi le risque de se retrouver au à des modèles auxquels ils puissent chômage ». s’identifier. • Néanmoins, nous ne pouvons que • Trop souvent, ils s’identifient à des déplorer un nombre croissant de jeunes personnages qui leurs semblent martiniquais qui se retrouvent – tôt ou inaccessibles et finissent – tard –complètement désorientés d’un consciemment ou inconsciemment – par point de vue scolaire et finissent par se brider leurs capacités de réussite. Et décourager. Hélas, nous connaissons pourtant, tout près d’eux se trouvent un les issues d’un tel problème dans les vivier de modèles de réussite qui ne sociétés modernes. demande qu’à transmettre leurs connaissances. Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 3. Poutchi Nou sa fè’y? Nou sa fè’y, pourquoi? • Fort de ce constat, l’équipe de Nou Sa Fè’y (action menée par l’UISDOM – Union des Ingénieurs et Scientifiques des DOM) s’est donnée pour mission d’ insuffler une culture de la « réussite » - d’un point de vue professionnel. • Ainsi, nous nous donnons pour mission de proposer aux jeunes martiniquais un éventail de rencontres avec leurs Intervenants qui d’une part leur prodigueront leurs conseils et d’autre part nous l’espérons deviendront de véritables modèles et repères. Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 4. Sommaire • Introduction • Qu’est ce que la réussite? • Quelques recommandations • Quelques messages clés • Ce qu’il faut éviter • Le déroulement de l’intervention Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 5. Introduction • Le présent guide d’intervention a pour objet d’aider les intervenants à préparer leurs témoignages, d’offrir des interventions dont la qualité reste homogène et enfin, de permettre à nos interlocuteurs de mieux comprendre notre mode d’action. • Par ailleurs, nous tenons à souligner que ce guide n’est pas exhaustif. Son contenu évoluera au fil des expériences vécues sur le terrain. Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 6. Qu’est ce que la réussite? • Selon le Larousse, la réussite est « un résultat heureux obtenu dans une entreprise, un travail ou une épreuve ». En d’autres termes, la réussite est une forme d’accomplissement personnel. • La notion de « réussite » est relative néanmoins ses vertus sont certaines. Toute réussite apporte indéniablement une estime personnelle, une confiance en soi et un respect des autres et par les autres. • La réussite individuelle peut à terme contribuer à la réussite de la société dans son ensemble. « Il y a plus de courage que de talent dans la plupart des réussites ». Félix Leclerc. Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 7. Quelques recommandations… • N’oubliez pas que vous vous adressez à de jeunes adolescents, utilisez donc un vocabulaire courant. • Ce guide d’intervention est un fil conducteur, il ne doit empêcher l’Intervenant d’exprimer sa personnalité. • Evitez tant que possible les pauses ou « blancs » pendant l’intervention. Cela risquerait de perturber la dynamique interactive de l’échange. • Donnez la paroles à tous ceux qui lèvent le doigt. • Encouragez les à poser des questions, sans déstabiliser les plus timides. • Faire preuve d’humilité afin que vous restiez accessible aux yeux de ces jeunes et que votre parcours lui aussi semble accessible. • Certaines questions peuvent vous déstabiliser. La meilleure attitude reste l’usage de l’humour ou la franchise. Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 8. Ce qu’il faut éviter… • Les longs monologues o L’interactivité avec les jeunes est à privilégier, o Essayez entre chaque étape de votre intervention de poser des questions, d’utiliser de l’humour, de jouer avec le public (jeu de questions/réponses) afin de captiver les jeunes. • Les idées trop théoriques, les mots techniques, un vocabulaire incompressible du public o N’oubliez pas que vous vous adressez à des jeunes adolescents, en employant des termes qu’ils ne maîtrisent pas vous risquez de perdre leur attention. • La prétention o Focalisez l’intervention sur les jeunes, soyez à leur écoute, intéressez-vous à eux. Vous devez rester accessible afin qu’ils puissent exprimer leurs interrogations et que votre parcours ne semble pas inaccessible. • Le prosélytisme, les messages politiques o Nos interventions se déroulent dans un cadre apolitique. • Les messages négatifs o Partagez les difficultés que vous avez dues surmonter mais évitez les plaintes et autres discours démotivants. Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 9. Quelques messages clés à transmettre • La réussite apporte une estime de soi et contribue à leur épanouissement personnel. • Tout le monde peut réussir! On a besoin d’une bonne dose de courage, de persévérance et de patience… et d’un peu de talent et de chance! • Sur le chemin de la réussite certaines rencontres feront la différence! Il faut donc être attentif à son environnement. • Pour réussir il faut trouver la voie professionnelle qui nous permet d’aller travailler avec plaisir et non par contrainte. En d’autres termes, il faut savoir qui on est et ce que l’on aime! Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 10. Quelques messages clés à transmettre • L’échec n’est pas une fin en soi… juste une étape par laquelle il faut passer pour réussir! • Savoir tirer profit de chaque expériences positive comme négative. • Les études et les diplômes sont des « plus » incontournables pour réussir… • A l’école, il faut savoir identifier quelles sont les matières qui vous aideront à atteindre votre but (les maths pour développer l’esprit logique, le bon sens et ne pas se faire avoir par son banquier ou par un fournisseur par exemple…) • Il n’y a pas qu’une forme de réussite, il y a la réussite professionnelle, familiale, sociale… Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 11. Le déroulement de l’intervention • Prise de contact : 10 minutes • Qui suis-je? : 10 minutes • Avant « Ma réussite » : 15 minutes • « Ma réussite » : 10 minutes • Mon message : 10 minutes • Questions diverses/ Débat : 10 à 20 minutes • Conclusion : 5 minutes Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 12. Prise de contact • L’enseignant, le chef d’établissement ou le responsable de l’association introduit la rencontre. • Profitez de ce moment pour distribuer la page « Des exemples de questions que tu peux poser ». • L’interveant remercie l’établissement d’accueillir l’action « Nou sa fé’y! » et exprime son plaisir de passer ce moment avec les jeunes. o L’objectif étant de détendre l’atmosphère en expliquant qu’il n’est pas venu faire un cours mais tout simplement partager son expérience, répondre à leurs interrogations diverses et peut être créer des vocations. o Pour ce faire, il peut lancer un sondage: « Qui sait ce qu’est la réussite? », « Qui veut réussir et dans quel domaine? », « Qui sont pour eux des modèles de réussite? »… Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 13. Des exemples de questions que tu peux poser… Tu as des questions mais tu ne sais pas comment les poser? Tu as peur que ta question ne soit pas intéressante? Voici plusieurs exemples de questions qui peuvent t’aider! N’hésites surtout pas à les modifier selon ton style! • Qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer? • Comment vos amis ont réagi lorsqu’ils ont vu que vous vous lanciez dans cette voie? • Qui vous a le plus soutenu? • Une femme peut elle faire la même chose que vous? • Quand j’ai un projet est ce que je dois en parler aux autres? • Si je veux faire la même chose que vous, à qui dois-je en parler? • Quelles études dois je faire pour réussir comme vous? • Qu’est ce qui a été le plus facile pour vous? • Qu’est ce qui a été le moins facile? • Quelle a été votre plus belle rencontre? • Quelle a été votre plus grande joie? • Quelle a été votre plus grosse erreur? • Est-ce que vous êtes devenu riche? • Est-ce que l’attitude de vos amis a changé? • Comment les gens vous voient aujourd’hui? • Etes vous heureux? Etes vous satisfait de vous-mêmes? • Qu’est ce que vous regrettez?... Ma question:____________________________________________________________ Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 14. Qui suis-je? • A ce moment de l’intervention, • vous êtes amenez à vous présenter: • Qui êtes-vous? • Pourquoi vous a-t-on choisi? Quelle est votre « réussite »? • Selon vous, qu’est ce que la réussite? Et pourquoi avez-vous décidé de réussir? • D’où venez vous? Où avez-vous grandi? • Comment était votre enfance? • Dans quel milieu social avez vous évolué? • Quelle était votre matière préférée? Pourquoi? Vous pouvez expliquer l’intérêt de cette matière: par exemple le français permet de pouvoir bien exprimer ses idées, son point de vue aux autres; le sport développe l’esprit de compétition, l’endurance, l’esprit d’équipe; les langues permettent de comprendre d’autres cultures, de voyager et découvrir de nouveaux horizons… • Avez-vous fait de longues études? Lesquelles? Pourquoi? Qu’est ce qu’elles vous ont apportées? Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 15. Avant « Ma réussite »… • Racontez comment vous êtes • parvenu à atteindre votre objectif: • Quel a été votre déclic pour vous lancer? (une rencontre, l’envie d’indépendance, une opportunité, l’envie d’être reconnu..) • Quand et comment vous est venue l’idée? • Pourquoi avez-vous choisi cette voie/ ce projet/ cet objectif? • Quelles étaient les difficultés auxquelles vous étiez confronté? • Quelle est la plus grosse erreur que vous ayez commise? • Quelles étaient les opportunités dont vous disposiez? • Quelle a été votre plus grande joie? • Quelle a été votre plus grande surprise? • Quelles étaient vos inquiétudes? • Comment a réagi votre environnement? • L’attitude de vos amis a-t-elle changé? … Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 16. « Ma réussite »… • Evoquez votre réussite: • Quelles sont les qualités personnelles qui vous ont le plus aidé? • Quand avez-vous compris que vous aviez réussi votre projet? (la réaction des autres, la situation financière…) • Quel sentiment vous est venu? Qu’est ce que vous pensiez de cette nouvelle situation? • Vous arrive t’il toujours de ressentir ce sentiment? • Avez-vous toujours les mêmes amis? • Avez-vous du temps pour vos amis, votre famille? • Qu’est ce qui vous motive à continuer? Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 17. Mon message… • Concluez votre témoignage: o Quelle est la ou les leçons les plus importantes que vous avez tirée(s) de cette expérience? o Quel message positif souhaitez vous faire passez à ces jeunes? o Si c’était à refaire, que changeriez vous? o Quelles sont les erreurs que vous éviteriez? • Vous pouvez conclure cette étape de l’intervention comme suit: « A travers mon témoignage, j’ai voulu vous montrer que VOUS aussi, si vous le décidez, vous pouvez prendre votre vie en main, suivre vos envies et vous épanouir dans votre futur travail». Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 18. Conclusion • A ce stade de l’intervention, vous pouvez • poser la « question-vérité »: Combien d’entre vous souhaite réussir professionnellement plus tard? • Si vous le souhaitez vous pouvez laisser vos coordonnées aux jeunes ou au responsable de l’intervention. Il transmettra ainsi les questions, lettres… que souhaitent vous adresser les jeunes. • Vous remerciez l’établissement ou l’association et bien évidement les jeunes pour leur attention et leur participation active. Novembre 2009 Nou sa fè’y!
  • 19. • Pour toutes questions, n’hésitez pas à • nous contacter aux adresses suivantes: contact@nousafey.fr • L’équipe de « Nou sa fè’y » tient à remercier l’équipe de 100000 entrepreneurs (http://www.100000entrepreneurs.com) dans la réalisation de ce guide d’intervention. Novembre 2009 Nou sa fè’y!