SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
Note de position du Réseau Climat & Développement, 
DE LA COP DE LIMA À PARIS CLIMAT 2015 
VERS PLUS DE JUSTICE CLIMATIQUE 
Novembre 2014 
Il ne reste plus que 12 mois pour négocier les termes et les fon-dations 
de l’accord mondial pour lutter efficacement contre les 
changements climatiques qui sera signé lors de la conférence 
« Paris Climat 2015 ». Il ne reste plus que 12 mois pour négocier 
les termes d’un accord qui permette aussi de lutter contre la 
pauvreté et les inégalités et pour l’accès à un développement 
durable pour les populations les plus défavorisées. 
Ces deux batailles déterminantes ne sont pas encore gagnées. 
Nos émissions de gaz à effet de serre ne cessent d’augmenter. Les 
impacts du changement climatique ne cessent de se manifester 
et affectent les populations les plus pauvres, les communautés 
de pêcheurs, les paysannes et les paysans, en Afrique et ailleurs. 
Pire, ces populations n’ont pas accès aux services énergétiques ou 
sont dépendantes d’énergies polluantes et coûteuses, qui freinent 
leur développement. 
Pourtant, les solutions pour maîtriser le réchauffement climatique 
et ses impacts sont connues : 
• il faut arrêter de brûler nos réserves d’énergies fossiles et il faut 
investir massivement dans les énergies renouvelables et l’efficacité 
énergétique. 
• Il faut informer, impliquer et aider ces populations à s’adapter 
aux impacts du changement climatique grâce à une planification 
plus efficace, un soutien à l’agriculture familiale, des systèmes 
d’alertes précoces, des systèmes d’assurance, un accès à la justice 
et un mécanisme de réparation en cas de pertes et dommages 
irréversibles. 
Heureusement, ces solutions créatrices d’emplois sont bénéfiques 
pour le développement durable des populations les plus pauvres. 
Seulement, les « solutions » qui se démultiplient ne sont pas for-cément 
les bonnes. En outre, elles manquent de règles et de sau-vegardes 
claires et ne sont pas sans danger pour les populations, 
la santé et l’environnement. Ces solutions et initiatives, souvent 
portées par des grosses entreprises et leurs propres intérêts éco-nomiques, 
freinent l’essor des solutions d’intérêt général comme 
les énergies renouvelables ou l’agro-écologie. 
Dans ce contexte, la COP20 de Lima, dernière conférence avant la 
conférence « Paris Climat 2015 », doit contribuer à l’essor des éner-gies 
renouvelables et au renforcement des pratiques d’adaptation. 
Mais la lutte climatique ne se fera pas sans implication directe 
des citoyens dans les décisions, sans financements additionnels, 
prévisibles et publics et sans tenir compte de la protection des plus 
pauvres et de leurs droits. En d’autres mots, la lutte climatique ne 
se fera pas sans justice climatique. 
Le Réseau Climat et Développement 
Le Réseau Climat & Développement a été créé en 2007 à l’initiative de ENDA Energie, le 
Réseau Action Climat et la Fondation Nicolas Hulot. Il rassemble 73 organisations fran-cophones, 
principalement africaines, et travaillant sur l’intégration des enjeux climat et 
développement et pour plus de justice climatique. Le Réseau se mobilise sur ces enjeux, 
via des projets de terrain locaux et des actions de plaidoyer – nationales et internationales 
– pour faire la promotion des énergies renouvelables, défendre les financements innovants 
ou la prise en compte de l’adaptation dans la planification locale et internationale. 
Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site internet : 
www.climatdeveloppement.org 
La publication 2014 du RC&D 
En novembre 2014, le RC&D a publié ses recommandations pour déve-lopper 
l’accès aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique 
pour lutter contre la pauvreté et les changements climatiques en Afrique, 
en s’appuyant sur des bonnes pratiques déjà mises en oeuvre avec 
succès à niveau local. 
Lutter contre La pauvreté et Les changements cLimatiques 
Le rôLe cLé des énergies 
renouveLabLes et de L’efficacité 
énergétique en afrique 
Recommandations du Réseau Climat & Développement, 
Novembre 2014 
Associations membres du RC&D 
Afrique de l’Ouest : REPAO, WWF-Wamer. Algérie : Amis de la Saoura, ARCE. Bénin : CREDEL, Eco-Bénin, Eco-Ecolo, CDBIBA, OFEDI, JVE, IDID. Burkina Faso : AFEP, 
WEP, ABTN-DDSE, Enviprotek, SPONG. Burundi : Avochaclisd. Cameroun : Horizon Vert, Carré Géo Environnement, CCDEAH, ADD, ADEID, ACAMEE, CENAHC. 
Congo : ACDA. Côte d’Ivoire : Solutions Climat, Enviscience, JVE, AFHON. Djibouti : EVA. France : Fondation Nicolas Hulot, HELIO, RAC-F, Energies 2050, Rain 
Drop. Guinée : Guinée Écologie, Germanwatch. Île Maurice : Maudesco, DION. Mali : FEMNET, MFC, AFAD, Amade Pelcode, CTESA, Réso Climat. Mauritanie : 
ANPEC, TEMNYIA, SOS Oasis. Maroc : AH&E, AZIR, AESVT. Niger : Demi-E, LEAD, EDER, RJNCC, JVE. RCA : Ursad. RDC : OCEAN, ACDI, Planète Verte, ADC. Sao Tome 
et Principio : Sitio do Ecuador. Sénégal : ENDA, ARAFE, ASESCAW, ADARS, CONGAD. Togo : JVE, Amis de la Terre, MVC, ANCE, AFHON, RJE, ODIH, ASEDI. Tchad : 
LEAD, AFPAT. Tunisie : 2C2D, ATPNE.
© DEMI-E © Eco-Benin 
© MaliFolkeCenter 
Avant 2020 ! 
Une grande partie de cet effort devra se faire sans attendre l’accord 
de Paris fin 2015. La COP de Lima doit prendre une décision clé sur les 
moyens d’accélérer le rythme de réduction des émissions. Celle-ci doit : 
• donner la priorité aux énergies renouvelables, 
• souligner que ce potentiel ne sera pas exploité sans financements 
soutenables. 
Dans les contributions des pays ! 
La COP20 doit décider de la nature des contributions (INDC) que tous 
les pays sont appelés à soumettre d’ici mars 2015 pour l’après 2020. 
Les contributions des pays développés doivent inclure : 
• leurs objectifs absolus de réduction d’émissions, 
• leur soutien financier pour appuyer les pays en développement, 
• le transfert de technologie pour une réduction des coûts de production, 
• la fin des subventions directes et indirectes aux énergies fossiles. 
Les contributions des pays en développement doivent inclure : 
• les politiques et objectifs de déploiement des énergies renouvelables 
et de l’efficacité énergétique et les efforts faits pour qu’ils répondent 
aux besoins des plus pauvres, 
• les besoins financiers pour mettre en place les politiques d’investis-sement 
et de réforme plus complexes et coûteuses, 
• les efforts de redirection des subventions aux énergies fossiles vers 
les énergies renouvelables et les économies d’énergie. 
Dans l’accord de Paris ! 
La COP de Lima doit également décider des piliers et principes-clé de 
l’accord qui sera adopté à Paris fin 2015. La transition juste vers une 
économie 100% renouvelable d’ici à 2050 doit être un objectif-clé de 
cet accord. 
Dans le cadre du Fonds Vert ! 
Cette année, le Fonds Vert a lancé son premier appel à dons afin de 
pouvoir financer une première série de projets dès 2015. La conférence 
de Lima doit : 
• enregistrer les contributions déjà faites, 
• vérifier que ces contributions sont adéquates et 
• négocier le volume annuel des contributions au Fonds Vert à atteindre 
d’ici 2020. 
Dans les engagements des pays 
développés ! 
Un dialogue ministériel de haut niveau sur les financements se déroulera 
pendant la COP de Lima. Les ministres des pays développés doivent 
absolument se mettre d’accord pour : 
• contribuer à hauteur d’au moins 80 millions de dollars au Fonds pour 
l’Adaptation et réfléchir à créer des sources de financement plus 
soutenables pour abonder ce Fonds, 
• clarifier les montants des financements publics alloués aux pays en 
développement en 2015 et 2016, 
• esquisser une feuille de route globale des financements climat d’ici 
à 2020 avec l’objectif de renforcer la prévisibilité et l’augmentation 
progressive des financements publics et de fixer des jalons intermé-diaires. 
Cette feuille de route doit comprendre 3 éléments clés : des 
informations sur l’augmentation des financements publics d’ici 2020, 
les types de financement et les instruments qui seront utilisés et les 
canaux, les sources et l’allocation des financements entre adaptation 
et atténuation. 
Dans l’accord de Paris ! 
La COP de Lima doit également déterminer les piliers de l’accord de 
Paris, dont le volet financier doit inclure : 
• des objectifs globaux en matière de financement public, notamment 
pour l’adaptation, 
• un accord pour étudier et mettre en oeuvre des nouveaux instruments, 
canaux et sources afin de mobiliser des financements climat addition-nels 
et internationaux. 
En matière de soutien financier 
et technique ! 
• La COP20 doit acter que 50% des financements publics soient alloués 
à l’adaptation. 
• La COP20 doit fixer une augmentation progressive des financements 
publics adéquats pour l’adaptation jusqu’à 2020 et l’après 2020. 
• La COP20 doit promouvoir la planification participative et l’action 
nationale d’adaptation dans les pays en développement et notamment 
renforcer le soutien financier et technique en la matière pour les pays 
les moins avancés. 
Dans l’accord de Paris ! 
• Au même titre que l’atténuation, l’adaptation et les pertes et dom-mages 
doivent constituer deux piliers fondateurs de l’accord de 
Paris 2015. 
• L’accord doit comporter un objectif global pour l’adaptation ambitieux. 
Ce dernier doit permettre de faire le lien entre les divers scenarios 
de hausse de température, liés aux efforts globaux de réduction des 
émissions, et le soutien financier à apporter aux pays et populations 
les plus vulnérables pour faire face aux impacts des changements 
climatiques. 
Via le lancement d’un programme 
de travail ! 
La COP20 de Lima doit lancer un programme de travail sur les droits 
de l’Homme afin que ces derniers soient intégrés dans tous les aspects 
des actions climatiques, ce qui appuiera fortement la mise en oeuvre 
du paragraphe 8 de la décision de Cancún. 
Dans l’accord de Paris ! 
La COP de Lima doit également déterminer les piliers de l’accord de 
Paris. Ce dernier doit adopter une approche fondée sur les droits et 
inciter les pays au respect et à la protection, la promotion et la réalisation 
des droits humains. Cela implique de donner à la société civile toute 
la place qui lui revient. 
Objectif 1 Objectif 3 
Objectif 2 
Objectif 4 
Le dernier rapport du GIEC est très clair : il faut accélérer 
nos efforts de réduction d’émissions dès maintenant, 
notamment en abandonnant définitivement les énergies 
fossiles et en investissant massivement dans les énergies 
renouvelables. La COP de Lima doit placer au coeur des 
négociations l’accès aux énergies renouvelables et à 
l’efficacité énergétique, surtout pour les pays les plus 
pauvres. 
Malgré les engagements financiers pris à Copenhague, les pays en 
développement n’ont toujours pas de visibilité sur les financements 
climat qui leur permettront de développer l’accès aux énergies renou-velables 
et de protéger leurs récoltes agricoles ou leurs zones côtières 
face aux impacts des changements climatiques. La COP de Lima doit 
aboutir à des garanties financières plus fermes pour les années à venir 
et jusqu’en 2020, mais aussi prendre des dispositions financières pour 
l’accord après 2020. 
Le manque d’ambition globale en matière de réduction des émissions de gaz à effet 
de serre a un impact direct sur les besoins en termes d’adaptation aux changements 
climatiques et en termes de pertes et dommages inévitables et irréversibles, c’est-à- 
dire quand l’adaptation n’est plus possible. Selon le 5e rapport du GIEC, les limites 
de l’adaptation sont d’ailleurs en passe d’être atteintes. La COP20 doit renforcer la 
place de l’adaptation et celle des pertes et dommages, deux éléments cruciaux pour 
les pays et populations pauvres. 
Le 5ème rapport du GIEC le confirme : les changements climatiques ont un impact 
sur l’environnement mondial qui affecte directement les être humains. La décision 
de Cancun, dans son paragraphe 8, énonce que « les Parties devraient pleinement 
respecter les droits de l’Homme dans toutes les mesures ayant trait aux change-ments 
climatiques ». La COP20 doit renforcer la prise en compte des engagements 
en matière de respect des droits de l’Homme et de garanties sociales et environne-mentales, 
comme récemment recommandé par le Conseil des Nations Unies sur les 
Droits de l’Homme (UNHR). 
Enclencher une transition vers 
les énergies renouvelables 
Sécuriser plus de financements climat 
pour les plus pauvres 
Renforcer la place de l’adaptation 
et des pertes et dommages 
Adopter plus de sauvegardes 
sociales et environnementales

Contenu connexe

Tendances

Note d'analyse après les négociations à Bonn (juin 2014)
Note d'analyse après les négociations à Bonn (juin 2014)Note d'analyse après les négociations à Bonn (juin 2014)
Note d'analyse après les négociations à Bonn (juin 2014)RAC-F
 
Comprendre les négociations internationales sur le climat
Comprendre les négociations internationales sur le climatComprendre les négociations internationales sur le climat
Comprendre les négociations internationales sur le climatTandem Alternatiba
 
Note de decryptage du RC&D sur les financements climat
Note de decryptage du RC&D sur les financements climatNote de decryptage du RC&D sur les financements climat
Note de decryptage du RC&D sur les financements climatrac_marion
 
NOTE DE POSITION POUR LA COP22
NOTE DE POSITION POUR LA COP22NOTE DE POSITION POUR LA COP22
NOTE DE POSITION POUR LA COP22Reine MAHOULE
 
rcd-2014-enr-eteeenafrique
rcd-2014-enr-eteeenafriquercd-2014-enr-eteeenafrique
rcd-2014-enr-eteeenafriqueRAC-F
 
Etat des lieux sur les changements climatiques
Etat des lieux sur les changements climatiquesEtat des lieux sur les changements climatiques
Etat des lieux sur les changements climatiquesRAC-F
 
Livret de formation PCET - Covenant capaCITY
Livret de formation PCET  - Covenant capaCITYLivret de formation PCET  - Covenant capaCITY
Livret de formation PCET - Covenant capaCITYRAC-F
 
Cop21 livret-rac-france
Cop21 livret-rac-franceCop21 livret-rac-france
Cop21 livret-rac-franceRAC-F
 
Analyse et propositions des ong pour les négociations à Bonn
Analyse et propositions des ong pour les négociations à Bonn Analyse et propositions des ong pour les négociations à Bonn
Analyse et propositions des ong pour les négociations à Bonn RAC-F
 
Cp livelihoods [vfr]
Cp livelihoods [vfr]Cp livelihoods [vfr]
Cp livelihoods [vfr]azoulaycath
 
Note de decryptage du RC&D sur l'agriculture et la sécurité alimentaire
Note de decryptage du RC&D sur l'agriculture et la sécurité alimentaireNote de decryptage du RC&D sur l'agriculture et la sécurité alimentaire
Note de decryptage du RC&D sur l'agriculture et la sécurité alimentairerac_marion
 
Développement durable au Maroc_Bilan et Perspectives
Développement durable au Maroc_Bilan et PerspectivesDéveloppement durable au Maroc_Bilan et Perspectives
Développement durable au Maroc_Bilan et PerspectivesAdil Diani
 
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016LucileD
 
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016LucileD
 
Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016LucileD
 
Dp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action ClimatDp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action ClimatRAC-F
 
Cop21 livret-v11-bd
Cop21 livret-v11-bdCop21 livret-v11-bd
Cop21 livret-v11-bdRAC-F
 
LA JUSTICE CLIMATIQUE AU CŒUR DE LA MISE EN OEUVRE DE L'ACCORD DE PARIS
LA JUSTICE CLIMATIQUE AU CŒUR DE LA MISE EN OEUVRE DE L'ACCORD DE PARISLA JUSTICE CLIMATIQUE AU CŒUR DE LA MISE EN OEUVRE DE L'ACCORD DE PARIS
LA JUSTICE CLIMATIQUE AU CŒUR DE LA MISE EN OEUVRE DE L'ACCORD DE PARISReine MAHOULE
 
Note de décryptage Adaptation 2016
Note de décryptage Adaptation 2016Note de décryptage Adaptation 2016
Note de décryptage Adaptation 2016LucileD
 

Tendances (19)

Note d'analyse après les négociations à Bonn (juin 2014)
Note d'analyse après les négociations à Bonn (juin 2014)Note d'analyse après les négociations à Bonn (juin 2014)
Note d'analyse après les négociations à Bonn (juin 2014)
 
Comprendre les négociations internationales sur le climat
Comprendre les négociations internationales sur le climatComprendre les négociations internationales sur le climat
Comprendre les négociations internationales sur le climat
 
Note de decryptage du RC&D sur les financements climat
Note de decryptage du RC&D sur les financements climatNote de decryptage du RC&D sur les financements climat
Note de decryptage du RC&D sur les financements climat
 
NOTE DE POSITION POUR LA COP22
NOTE DE POSITION POUR LA COP22NOTE DE POSITION POUR LA COP22
NOTE DE POSITION POUR LA COP22
 
rcd-2014-enr-eteeenafrique
rcd-2014-enr-eteeenafriquercd-2014-enr-eteeenafrique
rcd-2014-enr-eteeenafrique
 
Etat des lieux sur les changements climatiques
Etat des lieux sur les changements climatiquesEtat des lieux sur les changements climatiques
Etat des lieux sur les changements climatiques
 
Livret de formation PCET - Covenant capaCITY
Livret de formation PCET  - Covenant capaCITYLivret de formation PCET  - Covenant capaCITY
Livret de formation PCET - Covenant capaCITY
 
Cop21 livret-rac-france
Cop21 livret-rac-franceCop21 livret-rac-france
Cop21 livret-rac-france
 
Analyse et propositions des ong pour les négociations à Bonn
Analyse et propositions des ong pour les négociations à Bonn Analyse et propositions des ong pour les négociations à Bonn
Analyse et propositions des ong pour les négociations à Bonn
 
Cp livelihoods [vfr]
Cp livelihoods [vfr]Cp livelihoods [vfr]
Cp livelihoods [vfr]
 
Note de decryptage du RC&D sur l'agriculture et la sécurité alimentaire
Note de decryptage du RC&D sur l'agriculture et la sécurité alimentaireNote de decryptage du RC&D sur l'agriculture et la sécurité alimentaire
Note de decryptage du RC&D sur l'agriculture et la sécurité alimentaire
 
Développement durable au Maroc_Bilan et Perspectives
Développement durable au Maroc_Bilan et PerspectivesDéveloppement durable au Maroc_Bilan et Perspectives
Développement durable au Maroc_Bilan et Perspectives
 
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016
 
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016
Note décryptage Energie et Efficacité énergétique 2016
 
Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016
 
Dp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action ClimatDp cop21 - Réseau Action Climat
Dp cop21 - Réseau Action Climat
 
Cop21 livret-v11-bd
Cop21 livret-v11-bdCop21 livret-v11-bd
Cop21 livret-v11-bd
 
LA JUSTICE CLIMATIQUE AU CŒUR DE LA MISE EN OEUVRE DE L'ACCORD DE PARIS
LA JUSTICE CLIMATIQUE AU CŒUR DE LA MISE EN OEUVRE DE L'ACCORD DE PARISLA JUSTICE CLIMATIQUE AU CŒUR DE LA MISE EN OEUVRE DE L'ACCORD DE PARIS
LA JUSTICE CLIMATIQUE AU CŒUR DE LA MISE EN OEUVRE DE L'ACCORD DE PARIS
 
Note de décryptage Adaptation 2016
Note de décryptage Adaptation 2016Note de décryptage Adaptation 2016
Note de décryptage Adaptation 2016
 

En vedette

Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...RAC-F
 
Note fusion position contre le coup detat parlementaire
Note fusion  position contre le coup detat parlementaireNote fusion  position contre le coup detat parlementaire
Note fusion position contre le coup detat parlementaireRadio Télévision Caraibes
 
Strateg ie - arnaud pelletier - 12 - lobbying et influence - 2010
Strateg ie - arnaud pelletier - 12 - lobbying et influence - 2010Strateg ie - arnaud pelletier - 12 - lobbying et influence - 2010
Strateg ie - arnaud pelletier - 12 - lobbying et influence - 2010Stratég- IE
 
Troisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la Loire
Troisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la LoireTroisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la Loire
Troisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la LoireInterconsulaire 909
 
Veille lobbying et cartographie décisionnelle
Veille lobbying et cartographie décisionnelleVeille lobbying et cartographie décisionnelle
Veille lobbying et cartographie décisionnelleInter-Ligere
 
Lobbying & réseaux d'influences .ppt
Lobbying & réseaux d'influences .pptLobbying & réseaux d'influences .ppt
Lobbying & réseaux d'influences .pptMARCEL NIZON, Marcel
 
Manager developpeur de talents
Manager developpeur de talentsManager developpeur de talents
Manager developpeur de talentsHR SCOPE
 

En vedette (7)

Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
Note de position du Réseau Climat & Développement pour les négociations inter...
 
Note fusion position contre le coup detat parlementaire
Note fusion  position contre le coup detat parlementaireNote fusion  position contre le coup detat parlementaire
Note fusion position contre le coup detat parlementaire
 
Strateg ie - arnaud pelletier - 12 - lobbying et influence - 2010
Strateg ie - arnaud pelletier - 12 - lobbying et influence - 2010Strateg ie - arnaud pelletier - 12 - lobbying et influence - 2010
Strateg ie - arnaud pelletier - 12 - lobbying et influence - 2010
 
Troisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la Loire
Troisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la LoireTroisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la Loire
Troisième Révolution Industrielle et Agricole - Vision 2020 en Pays de la Loire
 
Veille lobbying et cartographie décisionnelle
Veille lobbying et cartographie décisionnelleVeille lobbying et cartographie décisionnelle
Veille lobbying et cartographie décisionnelle
 
Lobbying & réseaux d'influences .ppt
Lobbying & réseaux d'influences .pptLobbying & réseaux d'influences .ppt
Lobbying & réseaux d'influences .ppt
 
Manager developpeur de talents
Manager developpeur de talentsManager developpeur de talents
Manager developpeur de talents
 

Similaire à Note de position du RC&D pour la COP20 à Lima

Note de position inter-associative pour la COP20
Note de position inter-associative pour la COP20Note de position inter-associative pour la COP20
Note de position inter-associative pour la COP20RAC-F
 
Feuille de route issue de la conférence environnementale 2014
Feuille de route issue de la conférence environnementale 2014Feuille de route issue de la conférence environnementale 2014
Feuille de route issue de la conférence environnementale 2014Cyril Fonrose
 
Relance: comment financer l'action climat
Relance: comment financer l'action climatRelance: comment financer l'action climat
Relance: comment financer l'action climatPatrickTanz
 
(Rapport d'Activités 2015) Défis Climatiques: Quelle nouvelle trajectoire de ...
(Rapport d'Activités 2015) Défis Climatiques: Quelle nouvelle trajectoire de ...(Rapport d'Activités 2015) Défis Climatiques: Quelle nouvelle trajectoire de ...
(Rapport d'Activités 2015) Défis Climatiques: Quelle nouvelle trajectoire de ...Ibra Seck Cassis
 
COMPRENDRE LA CONFÉRENCE DE PARIS SUR LE CLIMAT
COMPRENDRE LA CONFÉRENCE DE PARIS SUR LE CLIMATCOMPRENDRE LA CONFÉRENCE DE PARIS SUR LE CLIMAT
COMPRENDRE LA CONFÉRENCE DE PARIS SUR LE CLIMATMathilde Maïsano
 
Communiqué de presse du RC&D "Enfin un accord, mais..."
Communiqué de presse du RC&D "Enfin un accord, mais..."Communiqué de presse du RC&D "Enfin un accord, mais..."
Communiqué de presse du RC&D "Enfin un accord, mais..."rac_marion
 
Guide Officiel PRODURABLE 2016
Guide Officiel PRODURABLE 2016Guide Officiel PRODURABLE 2016
Guide Officiel PRODURABLE 2016PRODURABLE
 
Note de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tous
Note de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tousNote de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tous
Note de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tousrac_marion
 
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20RAINBOW by ECS-3.COM
 
Communiqué de presse RC&D COP24
Communiqué de presse RC&D COP24Communiqué de presse RC&D COP24
Communiqué de presse RC&D COP24Reine MAHOULE
 
Dossier Sommet de Ban Ki Moon
Dossier Sommet de Ban Ki MoonDossier Sommet de Ban Ki Moon
Dossier Sommet de Ban Ki MoonRAC-F
 
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016CCI France
 
Amcc climate issues_june2019
Amcc climate issues_june2019Amcc climate issues_june2019
Amcc climate issues_june2019PatrickTanz
 
Plan de réduction et de valorisation des déchets
Plan de réduction et de valorisation des déchetsPlan de réduction et de valorisation des déchets
Plan de réduction et de valorisation des déchetsEcogisements Gisements
 
Est ce qu’il y a changement apres la cop 27
Est ce qu’il y a changement apres la cop 27Est ce qu’il y a changement apres la cop 27
Est ce qu’il y a changement apres la cop 27CIFOR-ICRAF
 
Etude climat-vigeo-wwf
Etude climat-vigeo-wwfEtude climat-vigeo-wwf
Etude climat-vigeo-wwfFactor-X
 
Aaa livre blanc_fra
Aaa livre blanc_fraAaa livre blanc_fra
Aaa livre blanc_fraMouss Jaraaf
 
Note position pour la conférence Paris Climat 2015
Note position pour la conférence Paris Climat 2015Note position pour la conférence Paris Climat 2015
Note position pour la conférence Paris Climat 2015RAC-F
 
Panorama des-cleantech-en-france-en-2015-green univers
Panorama des-cleantech-en-france-en-2015-green universPanorama des-cleantech-en-france-en-2015-green univers
Panorama des-cleantech-en-france-en-2015-green universGreenUnivers.com
 
Panorama des cleantech 2015
Panorama des cleantech 2015Panorama des cleantech 2015
Panorama des cleantech 2015PEXE
 

Similaire à Note de position du RC&D pour la COP20 à Lima (20)

Note de position inter-associative pour la COP20
Note de position inter-associative pour la COP20Note de position inter-associative pour la COP20
Note de position inter-associative pour la COP20
 
Feuille de route issue de la conférence environnementale 2014
Feuille de route issue de la conférence environnementale 2014Feuille de route issue de la conférence environnementale 2014
Feuille de route issue de la conférence environnementale 2014
 
Relance: comment financer l'action climat
Relance: comment financer l'action climatRelance: comment financer l'action climat
Relance: comment financer l'action climat
 
(Rapport d'Activités 2015) Défis Climatiques: Quelle nouvelle trajectoire de ...
(Rapport d'Activités 2015) Défis Climatiques: Quelle nouvelle trajectoire de ...(Rapport d'Activités 2015) Défis Climatiques: Quelle nouvelle trajectoire de ...
(Rapport d'Activités 2015) Défis Climatiques: Quelle nouvelle trajectoire de ...
 
COMPRENDRE LA CONFÉRENCE DE PARIS SUR LE CLIMAT
COMPRENDRE LA CONFÉRENCE DE PARIS SUR LE CLIMATCOMPRENDRE LA CONFÉRENCE DE PARIS SUR LE CLIMAT
COMPRENDRE LA CONFÉRENCE DE PARIS SUR LE CLIMAT
 
Communiqué de presse du RC&D "Enfin un accord, mais..."
Communiqué de presse du RC&D "Enfin un accord, mais..."Communiqué de presse du RC&D "Enfin un accord, mais..."
Communiqué de presse du RC&D "Enfin un accord, mais..."
 
Guide Officiel PRODURABLE 2016
Guide Officiel PRODURABLE 2016Guide Officiel PRODURABLE 2016
Guide Officiel PRODURABLE 2016
 
Note de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tous
Note de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tousNote de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tous
Note de decryptage du RC&D sur l'accès à l'énergie durable pour tous
 
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20
 
Communiqué de presse RC&D COP24
Communiqué de presse RC&D COP24Communiqué de presse RC&D COP24
Communiqué de presse RC&D COP24
 
Dossier Sommet de Ban Ki Moon
Dossier Sommet de Ban Ki MoonDossier Sommet de Ban Ki Moon
Dossier Sommet de Ban Ki Moon
 
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016
 
Amcc climate issues_june2019
Amcc climate issues_june2019Amcc climate issues_june2019
Amcc climate issues_june2019
 
Plan de réduction et de valorisation des déchets
Plan de réduction et de valorisation des déchetsPlan de réduction et de valorisation des déchets
Plan de réduction et de valorisation des déchets
 
Est ce qu’il y a changement apres la cop 27
Est ce qu’il y a changement apres la cop 27Est ce qu’il y a changement apres la cop 27
Est ce qu’il y a changement apres la cop 27
 
Etude climat-vigeo-wwf
Etude climat-vigeo-wwfEtude climat-vigeo-wwf
Etude climat-vigeo-wwf
 
Aaa livre blanc_fra
Aaa livre blanc_fraAaa livre blanc_fra
Aaa livre blanc_fra
 
Note position pour la conférence Paris Climat 2015
Note position pour la conférence Paris Climat 2015Note position pour la conférence Paris Climat 2015
Note position pour la conférence Paris Climat 2015
 
Panorama des-cleantech-en-france-en-2015-green univers
Panorama des-cleantech-en-france-en-2015-green universPanorama des-cleantech-en-france-en-2015-green univers
Panorama des-cleantech-en-france-en-2015-green univers
 
Panorama des cleantech 2015
Panorama des cleantech 2015Panorama des cleantech 2015
Panorama des cleantech 2015
 

Plus de RAC-F

Idees recues web
Idees recues webIdees recues web
Idees recues webRAC-F
 
Idées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétiqueIdées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétiqueRAC-F
 
6 mesures 2017
6 mesures 20176 mesures 2017
6 mesures 2017RAC-F
 
Dossier cop22
Dossier cop22Dossier cop22
Dossier cop22RAC-F
 
Anniv TE
Anniv TEAnniv TE
Anniv TERAC-F
 
Dp 16.04.20 v2-simple
Dp 16.04.20 v2-simpleDp 16.04.20 v2-simple
Dp 16.04.20 v2-simpleRAC-F
 
Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016RAC-F
 
Dossier alimentation
Dossier alimentationDossier alimentation
Dossier alimentationRAC-F
 
Dossier charbon
Dossier charbonDossier charbon
Dossier charbonRAC-F
 
Témoins des changements climatiques
Témoins des changements climatiquesTémoins des changements climatiques
Témoins des changements climatiquesRAC-F
 
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...RAC-F
 
Un coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatUn coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatRAC-F
 
Dp engie turquie
Dp engie turquieDp engie turquie
Dp engie turquieRAC-F
 
Émissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommationÉmissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommationRAC-F
 
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03RAC-F
 
Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02RAC-F
 
Expo CC
Expo CCExpo CC
Expo CCRAC-F
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summitRAC-F
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summitRAC-F
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summitRAC-F
 

Plus de RAC-F (20)

Idees recues web
Idees recues webIdees recues web
Idees recues web
 
Idées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétiqueIdées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétique
 
6 mesures 2017
6 mesures 20176 mesures 2017
6 mesures 2017
 
Dossier cop22
Dossier cop22Dossier cop22
Dossier cop22
 
Anniv TE
Anniv TEAnniv TE
Anniv TE
 
Dp 16.04.20 v2-simple
Dp 16.04.20 v2-simpleDp 16.04.20 v2-simple
Dp 16.04.20 v2-simple
 
Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016Fiche impact climat total rac 2016
Fiche impact climat total rac 2016
 
Dossier alimentation
Dossier alimentationDossier alimentation
Dossier alimentation
 
Dossier charbon
Dossier charbonDossier charbon
Dossier charbon
 
Témoins des changements climatiques
Témoins des changements climatiquesTémoins des changements climatiques
Témoins des changements climatiques
 
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
A l’approche de la COP21, les candidats aux élections régionales doivent rele...
 
Un coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatUn coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climat
 
Dp engie turquie
Dp engie turquieDp engie turquie
Dp engie turquie
 
Émissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommationÉmissions liées à la consommation
Émissions liées à la consommation
 
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
Dp que peut_faire_la_france_15.09.03
 
Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02Que peut faire_la_france_15.09.02
Que peut faire_la_france_15.09.02
 
Expo CC
Expo CCExpo CC
Expo CC
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summit
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summit
 
Dp b&c summit
Dp b&c summitDp b&c summit
Dp b&c summit
 

Note de position du RC&D pour la COP20 à Lima

  • 1. Note de position du Réseau Climat & Développement, DE LA COP DE LIMA À PARIS CLIMAT 2015 VERS PLUS DE JUSTICE CLIMATIQUE Novembre 2014 Il ne reste plus que 12 mois pour négocier les termes et les fon-dations de l’accord mondial pour lutter efficacement contre les changements climatiques qui sera signé lors de la conférence « Paris Climat 2015 ». Il ne reste plus que 12 mois pour négocier les termes d’un accord qui permette aussi de lutter contre la pauvreté et les inégalités et pour l’accès à un développement durable pour les populations les plus défavorisées. Ces deux batailles déterminantes ne sont pas encore gagnées. Nos émissions de gaz à effet de serre ne cessent d’augmenter. Les impacts du changement climatique ne cessent de se manifester et affectent les populations les plus pauvres, les communautés de pêcheurs, les paysannes et les paysans, en Afrique et ailleurs. Pire, ces populations n’ont pas accès aux services énergétiques ou sont dépendantes d’énergies polluantes et coûteuses, qui freinent leur développement. Pourtant, les solutions pour maîtriser le réchauffement climatique et ses impacts sont connues : • il faut arrêter de brûler nos réserves d’énergies fossiles et il faut investir massivement dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. • Il faut informer, impliquer et aider ces populations à s’adapter aux impacts du changement climatique grâce à une planification plus efficace, un soutien à l’agriculture familiale, des systèmes d’alertes précoces, des systèmes d’assurance, un accès à la justice et un mécanisme de réparation en cas de pertes et dommages irréversibles. Heureusement, ces solutions créatrices d’emplois sont bénéfiques pour le développement durable des populations les plus pauvres. Seulement, les « solutions » qui se démultiplient ne sont pas for-cément les bonnes. En outre, elles manquent de règles et de sau-vegardes claires et ne sont pas sans danger pour les populations, la santé et l’environnement. Ces solutions et initiatives, souvent portées par des grosses entreprises et leurs propres intérêts éco-nomiques, freinent l’essor des solutions d’intérêt général comme les énergies renouvelables ou l’agro-écologie. Dans ce contexte, la COP20 de Lima, dernière conférence avant la conférence « Paris Climat 2015 », doit contribuer à l’essor des éner-gies renouvelables et au renforcement des pratiques d’adaptation. Mais la lutte climatique ne se fera pas sans implication directe des citoyens dans les décisions, sans financements additionnels, prévisibles et publics et sans tenir compte de la protection des plus pauvres et de leurs droits. En d’autres mots, la lutte climatique ne se fera pas sans justice climatique. Le Réseau Climat et Développement Le Réseau Climat & Développement a été créé en 2007 à l’initiative de ENDA Energie, le Réseau Action Climat et la Fondation Nicolas Hulot. Il rassemble 73 organisations fran-cophones, principalement africaines, et travaillant sur l’intégration des enjeux climat et développement et pour plus de justice climatique. Le Réseau se mobilise sur ces enjeux, via des projets de terrain locaux et des actions de plaidoyer – nationales et internationales – pour faire la promotion des énergies renouvelables, défendre les financements innovants ou la prise en compte de l’adaptation dans la planification locale et internationale. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site internet : www.climatdeveloppement.org La publication 2014 du RC&D En novembre 2014, le RC&D a publié ses recommandations pour déve-lopper l’accès aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique pour lutter contre la pauvreté et les changements climatiques en Afrique, en s’appuyant sur des bonnes pratiques déjà mises en oeuvre avec succès à niveau local. Lutter contre La pauvreté et Les changements cLimatiques Le rôLe cLé des énergies renouveLabLes et de L’efficacité énergétique en afrique Recommandations du Réseau Climat & Développement, Novembre 2014 Associations membres du RC&D Afrique de l’Ouest : REPAO, WWF-Wamer. Algérie : Amis de la Saoura, ARCE. Bénin : CREDEL, Eco-Bénin, Eco-Ecolo, CDBIBA, OFEDI, JVE, IDID. Burkina Faso : AFEP, WEP, ABTN-DDSE, Enviprotek, SPONG. Burundi : Avochaclisd. Cameroun : Horizon Vert, Carré Géo Environnement, CCDEAH, ADD, ADEID, ACAMEE, CENAHC. Congo : ACDA. Côte d’Ivoire : Solutions Climat, Enviscience, JVE, AFHON. Djibouti : EVA. France : Fondation Nicolas Hulot, HELIO, RAC-F, Energies 2050, Rain Drop. Guinée : Guinée Écologie, Germanwatch. Île Maurice : Maudesco, DION. Mali : FEMNET, MFC, AFAD, Amade Pelcode, CTESA, Réso Climat. Mauritanie : ANPEC, TEMNYIA, SOS Oasis. Maroc : AH&E, AZIR, AESVT. Niger : Demi-E, LEAD, EDER, RJNCC, JVE. RCA : Ursad. RDC : OCEAN, ACDI, Planète Verte, ADC. Sao Tome et Principio : Sitio do Ecuador. Sénégal : ENDA, ARAFE, ASESCAW, ADARS, CONGAD. Togo : JVE, Amis de la Terre, MVC, ANCE, AFHON, RJE, ODIH, ASEDI. Tchad : LEAD, AFPAT. Tunisie : 2C2D, ATPNE.
  • 2. © DEMI-E © Eco-Benin © MaliFolkeCenter Avant 2020 ! Une grande partie de cet effort devra se faire sans attendre l’accord de Paris fin 2015. La COP de Lima doit prendre une décision clé sur les moyens d’accélérer le rythme de réduction des émissions. Celle-ci doit : • donner la priorité aux énergies renouvelables, • souligner que ce potentiel ne sera pas exploité sans financements soutenables. Dans les contributions des pays ! La COP20 doit décider de la nature des contributions (INDC) que tous les pays sont appelés à soumettre d’ici mars 2015 pour l’après 2020. Les contributions des pays développés doivent inclure : • leurs objectifs absolus de réduction d’émissions, • leur soutien financier pour appuyer les pays en développement, • le transfert de technologie pour une réduction des coûts de production, • la fin des subventions directes et indirectes aux énergies fossiles. Les contributions des pays en développement doivent inclure : • les politiques et objectifs de déploiement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et les efforts faits pour qu’ils répondent aux besoins des plus pauvres, • les besoins financiers pour mettre en place les politiques d’investis-sement et de réforme plus complexes et coûteuses, • les efforts de redirection des subventions aux énergies fossiles vers les énergies renouvelables et les économies d’énergie. Dans l’accord de Paris ! La COP de Lima doit également décider des piliers et principes-clé de l’accord qui sera adopté à Paris fin 2015. La transition juste vers une économie 100% renouvelable d’ici à 2050 doit être un objectif-clé de cet accord. Dans le cadre du Fonds Vert ! Cette année, le Fonds Vert a lancé son premier appel à dons afin de pouvoir financer une première série de projets dès 2015. La conférence de Lima doit : • enregistrer les contributions déjà faites, • vérifier que ces contributions sont adéquates et • négocier le volume annuel des contributions au Fonds Vert à atteindre d’ici 2020. Dans les engagements des pays développés ! Un dialogue ministériel de haut niveau sur les financements se déroulera pendant la COP de Lima. Les ministres des pays développés doivent absolument se mettre d’accord pour : • contribuer à hauteur d’au moins 80 millions de dollars au Fonds pour l’Adaptation et réfléchir à créer des sources de financement plus soutenables pour abonder ce Fonds, • clarifier les montants des financements publics alloués aux pays en développement en 2015 et 2016, • esquisser une feuille de route globale des financements climat d’ici à 2020 avec l’objectif de renforcer la prévisibilité et l’augmentation progressive des financements publics et de fixer des jalons intermé-diaires. Cette feuille de route doit comprendre 3 éléments clés : des informations sur l’augmentation des financements publics d’ici 2020, les types de financement et les instruments qui seront utilisés et les canaux, les sources et l’allocation des financements entre adaptation et atténuation. Dans l’accord de Paris ! La COP de Lima doit également déterminer les piliers de l’accord de Paris, dont le volet financier doit inclure : • des objectifs globaux en matière de financement public, notamment pour l’adaptation, • un accord pour étudier et mettre en oeuvre des nouveaux instruments, canaux et sources afin de mobiliser des financements climat addition-nels et internationaux. En matière de soutien financier et technique ! • La COP20 doit acter que 50% des financements publics soient alloués à l’adaptation. • La COP20 doit fixer une augmentation progressive des financements publics adéquats pour l’adaptation jusqu’à 2020 et l’après 2020. • La COP20 doit promouvoir la planification participative et l’action nationale d’adaptation dans les pays en développement et notamment renforcer le soutien financier et technique en la matière pour les pays les moins avancés. Dans l’accord de Paris ! • Au même titre que l’atténuation, l’adaptation et les pertes et dom-mages doivent constituer deux piliers fondateurs de l’accord de Paris 2015. • L’accord doit comporter un objectif global pour l’adaptation ambitieux. Ce dernier doit permettre de faire le lien entre les divers scenarios de hausse de température, liés aux efforts globaux de réduction des émissions, et le soutien financier à apporter aux pays et populations les plus vulnérables pour faire face aux impacts des changements climatiques. Via le lancement d’un programme de travail ! La COP20 de Lima doit lancer un programme de travail sur les droits de l’Homme afin que ces derniers soient intégrés dans tous les aspects des actions climatiques, ce qui appuiera fortement la mise en oeuvre du paragraphe 8 de la décision de Cancún. Dans l’accord de Paris ! La COP de Lima doit également déterminer les piliers de l’accord de Paris. Ce dernier doit adopter une approche fondée sur les droits et inciter les pays au respect et à la protection, la promotion et la réalisation des droits humains. Cela implique de donner à la société civile toute la place qui lui revient. Objectif 1 Objectif 3 Objectif 2 Objectif 4 Le dernier rapport du GIEC est très clair : il faut accélérer nos efforts de réduction d’émissions dès maintenant, notamment en abandonnant définitivement les énergies fossiles et en investissant massivement dans les énergies renouvelables. La COP de Lima doit placer au coeur des négociations l’accès aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, surtout pour les pays les plus pauvres. Malgré les engagements financiers pris à Copenhague, les pays en développement n’ont toujours pas de visibilité sur les financements climat qui leur permettront de développer l’accès aux énergies renou-velables et de protéger leurs récoltes agricoles ou leurs zones côtières face aux impacts des changements climatiques. La COP de Lima doit aboutir à des garanties financières plus fermes pour les années à venir et jusqu’en 2020, mais aussi prendre des dispositions financières pour l’accord après 2020. Le manque d’ambition globale en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre a un impact direct sur les besoins en termes d’adaptation aux changements climatiques et en termes de pertes et dommages inévitables et irréversibles, c’est-à- dire quand l’adaptation n’est plus possible. Selon le 5e rapport du GIEC, les limites de l’adaptation sont d’ailleurs en passe d’être atteintes. La COP20 doit renforcer la place de l’adaptation et celle des pertes et dommages, deux éléments cruciaux pour les pays et populations pauvres. Le 5ème rapport du GIEC le confirme : les changements climatiques ont un impact sur l’environnement mondial qui affecte directement les être humains. La décision de Cancun, dans son paragraphe 8, énonce que « les Parties devraient pleinement respecter les droits de l’Homme dans toutes les mesures ayant trait aux change-ments climatiques ». La COP20 doit renforcer la prise en compte des engagements en matière de respect des droits de l’Homme et de garanties sociales et environne-mentales, comme récemment recommandé par le Conseil des Nations Unies sur les Droits de l’Homme (UNHR). Enclencher une transition vers les énergies renouvelables Sécuriser plus de financements climat pour les plus pauvres Renforcer la place de l’adaptation et des pertes et dommages Adopter plus de sauvegardes sociales et environnementales