SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  53
Introductionàlaculturedel’information
Travaux Personnels Encadrés
M. LLORED
Professeur documentaliste
https://twitter.com/
AragoCdi
http://0941952l.esidoc.fr/
2
10 questions concrètes pour vosTPE
http://0941952l.esidoc.fr/record/view/id/1011166
3
4
5
6
7
8
Le philosophe en méditation. Rembrandt, 1632.
À éviter !
9
Le Rat de bibliothèque. Spitzveg, 1850.
À privilégier !
10
Voir la fiche 1 : élaborer sa problématique
à partir du travail de définition et de
questionnement de son sujet
Question Problème
1. Demande que l'on adresse à quelqu'un en
vue d'apprendre quelque chose de lui. (Voir
interrogation)
2. Connaissance incomplète ou incertaine qui peut donner
lieu à discussion ; sujet qui implique des difficultés à
résoudre, d'ordre théorique ou pratique. (Voir problème)
3. Torture infligée aux accusés ou aux condamnés pour
leur arracher des aveux.
1. Question à résoudre qui prête à discussion
dans une science.
2. Difficulté qu'il faut résoudre pour
obtenir un certain résultat ; situation
instable ou dangereuse exigeant une
décision. (Voir difficulté)
3. Chose, personne ne qui pose des
problèmes. (Voir énigme)
Source : Dictionnaire Le nouveau petit Robert, édition de 2000.
• Qu’est-ce qu’une problématique ?
• En quoi est-ce différent d’une question ?
• Pourquoi est-ce fondamental et déterminant pour
tout mon travail ?
11
EXEMPLE
Prenons un exemple afin d’illustrer tout cela. Un groupe de TPE a choisi de formuler sa
problématique ainsi : « Y a-t-il une liberté de la presse ? ». Il s’agit d’une problématique pour
plusieurs raisons, signalons-en trois :
• Il s’agit d’un questionnement général portant sur la liberté de la presse et qui entraîne de
nombreuses questions (générales ou partielles) : Tel journal ou tel article reflète-t-il la liberté de
la presse ? Quelles pressions s’exercent sur la presse ? Dans quelle mesure peuvent-elles mettre
en danger cette liberté ? En quoi la liberté de la presse est-elle liée à l’exercice de la
démocratie ? Etc.
• Le problème qui est posé est important à plusieurs titres : il en va du droit à l’information des
citoyens, de l’exercice de la démocratie, de la liberté d’expression, du libre exercice du jugement
critique, etc.
• Cela ne débouche pas sur une réponse simple, sur une solution immédiate : on n’y répond pas,
comme dans le cas d’une question fermée, par oui ou non, car il existe des arguments
contradictoires : la liberté de la presse est inexistante dans certains pays, dans d’autres elle
existe, mais se trouve en péril, etc.
https://rsf.org/fr/donnees-classement
12
13
14
EN BREF
Une problématique :
• pose une tension entre plusieurs termes (dans l’exemple précédent : libertécensure,
informationdésinformation, démocratieautres régimes politiques,
pluralismeuniformité, etc.)
• est génératrice de problèmes et de questionnements concrets (questions évoquées +
centaines d’autres possibles : quelles lois encadrent l’activité journalistique ? Comment sont
recrutés les journalistes ? Comment sont financés les journaux ? Les propriétaires influencent-ils
les contenus ? Quelles politiques éditoriales sont dominantes ? Etc.)
• et présente un cadre de travail : autrement dit c’est à travers cette questions que vous allez
interroger le monde et construire votre travail : d’où son importance !
Voir la fiche 2 : Définir son besoin
infodocumentaire
15
UneTempête se lève. Van deVelde le jeune, 1672.
16
SOCRATE. […] Cependant je veux examiner et chercher avec
toi ce que [la vertu] peut être.
MENON. Et comment t’y prendras-tu, Socrate, pour chercher
ce que tu ne connais en aucune manière ? quel principe
prendras-tu, dans ton ignorance, pour te guider dans cette
recherche ? Et quand tu viendrais à le rencontrer, comment le
reconnaîtrais-tu, ne l’ayant jamais connu ?
SOCRATE. Je comprends ce que tu veux dire, Menon. Vois-tu
combien est fertile en disputes ce propos que tu mets en
avant ? Il n’est pas possible à l’homme de chercher ni ce qu’il
sait ni ce qu’il ne sait pas ; car il ne cherchera point ce qu’il
sait parce qu’il le sait et que cela n’a point besoin de
recherche, ni ce qu’il ne sait point par la raison qu’il ne sait
pas ce qu’il doit chercher.
Platon. Ménon. IVe siècle avant notre ère. (Trad. Victor Cousin, Œuvres
de Platon, 1822-1840)
Scène de Banquet. Coupe attique, v. 480 av. J.-C.
(musée du Louvre).
Sujet
Qui ?
Quand ?
Quoi ?
Où ?Comment ?
Combien ?
Pourquoi ?
Remarque importante :
Cette méthode peut être mobilisée selon plusieurs
perspectives, sur plusieurs objets :
• Pour questionner votre sujet en général (ex.
Comment comprendre le racisme dans des
sports comme le basket, le rugby ou le football ?)
• Pour questionner des aspects ou des objets de
votre sujet en particulier (ex. Combien de
responsables ont été sanctionnés pour avoir
commis des actes racistes dans telle équipe ?)
• Pour envisager votre travail de TPE (ex. Pourquoi
doit-on chercher des mots-clés ?)
Heuristique, elle est également génératrice de
questions et de mots-clés.
18
À noter dans son agenda pour le vendredi 6 octobre :
Répondre en groupe aux 7 questions qui figurent sur la page
2 de la fiche 2.
Au propre en indiquant :
-Vos noms et prénoms
-Votre sujet
-Votre problématique
- Les disciplines ou sciences convoquées dans votre travail (celles auxquelles vous ferez appel)
Vous prendrez bien soin :
- De rendre votre travail à temps : il sera évalué (ce n’est pas une activité en plus mais la mise en
route de votre travail)
- Rendez un travail propre : numérotez les questions et les pages comme sur la page d’énoncé,
prévoyez une ou deux feuilles doubles, numérotez les pages, lorsqu’il y a plusieurs éléments
numérotez-les ou ajoutez des tirets, etc.
Voir la fiche 3 : La recherche de
documents et d’informations
19
• La recherche infodocumentaire (d’informations et de
documents) est un sujet très complexe et sans fin.
• Mais on peut commencer par repérer quelques éléments
fondamentaux à partir desquels bien commencer à travailler.
Comment exploiter nos documents,
nos informations ? Comment citer ?
Comment organiser le travail
d’écriture ? De quelle façon décrire,
exposer, argumenter, exemplifier… ?
Qu’est-ce qu’un document de collecte
? Comment organiser nos idées et
construire un plan ? Comment repérer
les manques et les combler ?
Comment exposer pertinemment le
cheminement de notre pensée dans le
traitement de notre sujet ? Comment
restituer nos résultats ? Comment
mettre en forme ce à quoi nous
sommes parvenus ?
Il est possible de représenter la RECHERCHE INFODOCUMENTAIRE et la façon dont elle s’insère dans le travail
de recherche sous la forme d’un processus avec différentes étapes pour des besoins de distinction et de clarté.
Cependant, il faut toujours garder à l’esprit que ces différentes étapes sont en corrélation. Par exemple, je détermine
encore mon besoin informationnel au moment où je m’apprête à finaliser ma production (exposé, dossier, article…)
lorsque je dois vérifier une information par une autre R.I.
Où chercher ? Quel est
l’ensemble des ressources
dont nous disposons ?
Comment s’ordonnent-elles ?
Comment fonctionnent-elles ?
Comment choisir les documents en
fonction de notre problématique ?
Comment évaluer leur pertinence ? A
partir de quels critères et de quels
indices doit-on les juger ? Selon
quelle logique peut-on les conserver
et les classer ? Comment faire une
bibliographie ? Comment organiser
mes signets ?
A. Cerner le sujet
B. Localiser
l’information,
rechercher des
sources/ressources
C. Sélectionner les
documents
D.Traiter
l’information, extraire
l’information
E. Restituer
l’information
Que cherchons-nous ? Pourquoi ? Quel est le
sujet/problème qui nous intéresse ? Quelles sont
nos connaissances préalables ? Comment définir
notre besoin informationnel ? (Méthode 3QOCCP)
Il est indispensable de disposer
d’une vision globale de
l’organisation des savoirs pour
progresser dans une démarche de
recherche infodocumentaire.
En 1934, dans un ouvrage intitulé
Traité de documentation : le livre sur le
livre (Paris, Mondaneum), Paul
Otlet jette les bases de la
documentation comme science.
La planche ci-contre est tirée de ce
livre. Elle propose une
représentation simplifiée et
hiérarchisée de la façon dont
s’agence la connaissance humaine
d’un point de vue documentaire.
23
Source : Pixabay
24
Source : blogsinfos
25
• ET : intersection,
combine
• OU : union, réunit
• SAUF : exclusion,
sépare
Source:http://buag.univ-ag.fr/
26
La recherche
avancée du
catalogue du
CDI
27
La recherche
avancée de
Google
Quelles stratégies pour y remédier ?
Pas assez de
documents !
Trop de
documents !
• Affiner sa recherche : mots-clés plus précis, délimitation du
domaine, spécification d’un concept (ex. racisme → racisme d’Etat,
ordinaire, latent, exacerbé, colonial, subi, à l’embauche…)
• Evaluer les sources, ressources, documents, informations en
présence : quelle est leur pertinence ? Faire des choix en fonction
de leur pertinence et des spécificités du travail à réaliser.
• Reformuler sa recherche : comprendre et utiliser des équations de
recherche adaptées
• Elargir sa recherche : mots-clés plus généraux et
génériques, choisir un domaine plus vaste, des termes plus
communs (ex. idiosyncrasie → caractère)
• Se tourner vers d’autres sources/ressources/outils : on ne
cherche peut-être pas au bon endroit
• Reformuler sa recherche : comprendre et utiliser des
équations de recherche adaptées
Et, dans les deux cas, vous pouvez aussi consulter vos professeurs.
10) LE SILENCE ET LE BRUIT DOCUMENTAIRE -
Que faire si je suis confronté à un manque ou à un
excès d'information ?
29
Source:Pixnio
Le CDI du lycée
1. La partie « physique »
1. Les documentaires : collections de livres répartis selon la CDD (Voir le doc. « Les 100 bulles du savoir ») → cote =
emplacement dans la CDD et localisation dans le CDI
2. Les fictions : réparties selon les domaines suivants : romans, théâtre, poésie, contes, mangas, BD→ cote = 1e lettre du
domaine + 3 lettres suivantes pour le début du nom de l’auteur
3. Les périodiques : journaux et revues classés antéchronologiquement (archives en libre accès)
4. Autres documents disponibles : manuels, dictionnaires, DVD…
2. La partie « numérique »
1. Le portail en ligne du CDI (Esidoc) : via le site du lycée et via l’ENT (disponible partout où il y a un poste avec
connexion à internet) → vous donne accès aux notices (cf. métadonnées)
2. Ensembles des notices du CDI donnant accès à des ressources en ligne
3. Ensemble des ressources du site web du CDI : consulter les rubriques « Recherches infodocumentaires » et
« Apprendre »
4. Ensemble des ressources en ligne qui peuvent être mises à votre disposition par vos enseignants
La médiathèque René Fallet de Villeneuve-Saint-Georges :
L’entrée et la consultation sont gratuites, sans vous acquitter de droits d’entrée vous pouvez y travailler, rechercher des documents,
demander conseil ou conseil aux bibliothécaires qui y travaillent. Vous pouvez préparer votre venue en consultant leur catalogue en
ligne qui se trouve sur leur site et en notant les cotes pour trouver rapidement l’emplacement des documents qui vous intéressent.
Le WEB, certes, mais il reste à repérer les régions praticables
et appropriées à votre travail !
• Les moteurs de recherche (qui sont de plusieurs types) :
• Généralistes : penser 1) à consulter d’autres moteurs que Google ! Ex.
Ixquick, Yahoo, Asq, Exalead, Duckduckgo… 2) à utiliser le mode de
recherche avancée !
• Spécialisés (type d’écrit ou format de fichier)
• Métamoteurs (interrogation de plusieurs moteurs de recherche) : Duckduckgo
et Ixquick en sont.
• Les dictionnaires en ligne :
• TLFi du CNRTL
• Wiktionnaire
• Lexilogos (portail)
• Les encyclopédies en ligne :
• Wikipédia
• Larousse Source :Wikipédia
Le WEB (suite) :
• Les portails de revues de référence en SHS : ex. Cairn.info, Revues.org, Persée, Erudit…
• Portails de référence spécialisés : législation française → Legifrance, statistique → INSEE, etc.
• Les sites de référence en SHS : ex. La vie des idées, Liens socio…
• Les bibliothèques numériques
• Généralistes : Wikisource, Gallica, Gutenberg, Europeana, WDL (bibliothèque numérique mondiale)…
• Spécialisées : Les classiques des sciences sociales
• Les sites de Radio France en particulier France culture : le moteur de recherche interne permet de retrouver des
émissions, conférences, documentaires dans plusieurs domaines et de les podcaster (possibilité de les télécharger
en mp3).
• Le site de la BnF (Bibliothèque nationale de France) offre de nombreuses ressources de qualité : signets,
expositions virtuelles, conférences, catalogue (notices) + dans une moindre mesure celui de la BPI (Bibliothèque
Publique d’Information)
Le WEB (suite et fin) :
• Les sites de presse et d’actualité :
• Sites des grands journaux français : Le Monde, Mediapart, Libération…
• Sites de journaux d’autres pays : New York Times, El País…
• « Pure players » (n’existent que sur le Web et font le lien entre culture journalistique et culture numérique) :
Slate, Rue89, Mediapart…
• Portails majeurs de la presse internationale : AFP, Euronews…
 Remarque : liste non exhaustive ! À vous de vous constituer, individuellement ou collectivement, dans l’optique
du TPE ou sur d’autres travaux, un répertoire de ressources composé de signets.
 Le portail de ressources numériques « Nouumenon » sur Netvibes vous offre un ensemble de liens utiles
pour vos recherches : consulter en particulier l’onglet « Ressources incontournables en SHS ».
 Ce panorama est loin d’être exhaustif : vous n’avez pas à tout exploiter et comme dirait le poète : il n’y a pas de
chemin, le chemin se fait en marchant (Antonio Machado), à vous de déterminer votre
34
Critères
d’évaluation
de l’info sur le
web
L’auteur
(Qui ?)
Le type de
document
(Quoi ?)
Date
(Quand ?)
Recouper
l’information
Le contenu
(Quoi ?)
La structure et
la navigation
(Comment ?)
35
Voir la fiche 5 : Bibliographie, citation
et plagiat
BIBLIOGRAPHIE
PLAGIAT : une définition
Source :
Framazic.org
PLAGIAT : dans la loi française
Code de la propriété intellectuelle
Source :
Les-Infostratèges.com
PLAGIAT : pour lesTPE
CITATION
CITATION
Gaston BACHELARD (1884-1962), philosophe
CITATION : un exemple parmi d’autres
Exemple de citation Explications
Pour le philosophe allemand Emmanuel Kant, il y a deux
sources fondamentales qui stimulent ses recherches : d’une
part l’immensité de l’espace, la multiplicité de ses mondes
et d’autre part, la spécificité morale de l’espèce humaine.
Ainsi, au début de la conclusion de sa Critique de la raison
pratique il déclare que « deux choses remplissent le cœur
d’une admiration et d’une vénération toujours nouvelles et
toujours croissantes, à mesure que la réflexion s’y attache
et s’y applique : le ciel étoilé au-dessus de moi et la loi
morale en moi »¹.
¹ KANT, Emmanuel. Conclusion. In Critique de la raison
pratique. Presses universitaires de France, 2012. P. 173.
ISBN : 978-2-13-059546-5.
Il y a plusieurs façons de citer. Dans le
cas qui est présenté on voit comment
incorporer une citation dans son propre
texte qui indique l’auteur, le titre de
l’œuvre et même le passage qui est cité.
Plus bas nous avons rédigé la référence
bibliographique complète en prenant
modèle sur une norme internationale.
C’est ainsi que doivent être rédigées les
références complètes dans vos
bibliographies. Le tableau suivant vous
donne accès à des outils pour construire
vos références et élaborer votre
bibliographie.
Des outils à votre disposition
pour rédiger votre bibliographie
3 outils pour construire ses références et sa bibliographie
1 Utilisez le module d’édition de bibliographie sur Esidoc, rubrique « Apprendre à citer
ses sources ».
2 Remplir, pour chaque document que vous souhaitez conserver et citer, les tableaux qui
vous ont été fournis en indiquant à chaque fois l’auteur, le titre, la date, etc. Vous
devez ensuite les rédiger sans tableau.
3 « Citer ses sources et présenter une bibliographie » sur le site web « Savoirs CDI ».
Pour y accéder :
 Taper « Savoirs CDI citer ses sources au lycée » sur un moteur de recherche
 Retrouver la ressource via Esidoc, rubrique « Apprendre à citer ses sources »
CONCLUSION sur le travail de bibliographie
47
Les stratégies pour travailler sur les mots-clés
10 propositions (1/2)
Les stratégies pour travailler sur les mots-clés
10 propositions (2/2)
• Unité de base d’un catalogue informatisé
• Regroupe des données descriptives qui permettent de caractériser le document, tout à la fois du point de vue :
• Du contenant : éditeur, date, auteur, catégorie de document, support d’information…
• (Que) du contenu : résumé, titre, mots-clés, descripteurs…
• Ces métadonnées qu’elle regroupe sont destinées à l’interrogation, par l’utilisateur, de la base de données
• Elle renseigne sur l’accès (emprunt possible, consultation sur place, exemplaire disparu…) et la cote du document
(qui le situe dans une classification et, partant, dans l’organisation des collections d’une bibliothèque ou d’un
centre de documentation)
• La lecture de la notice :
• Rend compte de la pertinence du résultat de la requête : à évaluer selon son besoin informationnel
• Rend compte de la pertinence de la requête elle-même : à reformuler, à réajuster (ou bien de l’absence de
documents correspondant à mon besoin informationnel)
• Exemples :
• Notice sur e-sidoc
• Notice de la BnF
• Autres exemples possibles
Google et les autres moteurs de recherche
- Quelques principes : recherche simple et recherche avancée (préférences, critères, champs…)
- Quelques exemples : prise en main des 2 modes de recherche, des opérateurs et
Ci-dessus : exemple de rubrique de type « articles liés » surWikipédia
Construire une équation de recherche
Cf. fiches « La requête » et « Les opérateurs de recherche »
3 outils pour préciser les recherches :
• Les guillemets « » : ils permettent de n’avoir comme résultats de recherche que les documents pour
lesquels tous les termes entre guillemets ont été trouvés à la suite. Très utile lorsqu’on travaille avec
des mots-clés plus complexe (Ex. inégalités démographiques ≠ inégalités salariales).
• La commande « filetype:format » où l’on remplace « format » par le format recherché. Par
exemple en tapant « filetype:pdf » je n’obtiens que des fichiers pdf.
• La commande « site:url » où l’on remplace « url » par l’adresse du site web : permet de
n’obtenir, pour la recherche envisagée, que des résultats liés au site en question.
Remarque : pour les deux commandes présentées ne pas oublier de faire suivre vos mots-clés
voire votre équation de recherche !
Structuration et fonctionnement de quelques ressources
disponibles en ligne
• Dictionnaires : TLFi, Wikisource
• Portails de dictionnaires : Lexilogos
• L’encyclopédie participative Wikipédia : pour une utilisation critique
• Le site de la BnF : signets, expositions virtuelles, conférences, catalogue
(notices)
• Portails de revues en SHS : Cairn, Persée et Revues.org

Contenu connexe

Similaire à Introduction à la culture de l'information (TPE)

Méthodologie complète pour la recherche d'information
Méthodologie complète pour la recherche d'informationMéthodologie complète pour la recherche d'information
Méthodologie complète pour la recherche d'informationcdicondorcet02
 
Tpe trouver un bon sujet
Tpe trouver un bon sujetTpe trouver un bon sujet
Tpe trouver un bon sujetcdivaux77
 
Les étapes de la recherche documentaire pour réussir
Les étapes de la recherche documentaire pour réussirLes étapes de la recherche documentaire pour réussir
Les étapes de la recherche documentaire pour réussirlamoutchy
 
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIREMETHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRElancedafric.org
 
Aut2020 cri1200- parcours de la recherche d'information en criminologie
Aut2020   cri1200- parcours de la recherche d'information en criminologieAut2020   cri1200- parcours de la recherche d'information en criminologie
Aut2020 cri1200- parcours de la recherche d'information en criminologieFrance Nadeau
 
La recherche d’information sur internet cibler, les stratégies
La recherche d’information sur internet cibler, les stratégiesLa recherche d’information sur internet cibler, les stratégies
La recherche d’information sur internet cibler, les stratégiesMmeCapron
 
Rédaction scientifique_Partie 1
Rédaction scientifique_Partie 1Rédaction scientifique_Partie 1
Rédaction scientifique_Partie 1Ibrahima Sylla
 
Etape 1 : définition du projet
Etape 1 : définition du projetEtape 1 : définition du projet
Etape 1 : définition du projetcdicondorcet02
 
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedago
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedagoFiches revisions-bac-philo-lewebpedago
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedagocdiDePange
 
545066266-La-Methodologie-de-Recherche-en-Sic-Enregistrement-Automatique.pptx
545066266-La-Methodologie-de-Recherche-en-Sic-Enregistrement-Automatique.pptx545066266-La-Methodologie-de-Recherche-en-Sic-Enregistrement-Automatique.pptx
545066266-La-Methodologie-de-Recherche-en-Sic-Enregistrement-Automatique.pptxsara2510
 
Questionnement du sujet
Questionnement du sujetQuestionnement du sujet
Questionnement du sujetcourgette
 
Comment faire des fiches de révision
Comment faire des fiches de révisionComment faire des fiches de révision
Comment faire des fiches de révisionHelene Weber
 
2015 formation documentaire_est8000_pptx
2015 formation documentaire_est8000_pptx2015 formation documentaire_est8000_pptx
2015 formation documentaire_est8000_pptxMarie-Christine Beaudry
 
Methodo_documentaire.pdf
Methodo_documentaire.pdfMethodo_documentaire.pdf
Methodo_documentaire.pdfacrygion
 
Organiser son Doctorat
Organiser son DoctoratOrganiser son Doctorat
Organiser son Doctoratlorraine2
 
La sociabilité doctorale
La sociabilité doctoraleLa sociabilité doctorale
La sociabilité doctoralemap8slide
 

Similaire à Introduction à la culture de l'information (TPE) (20)

Méthodologie complète pour la recherche d'information
Méthodologie complète pour la recherche d'informationMéthodologie complète pour la recherche d'information
Méthodologie complète pour la recherche d'information
 
Avis savoir ou_on_va
Avis savoir ou_on_vaAvis savoir ou_on_va
Avis savoir ou_on_va
 
Tpe trouver un bon sujet
Tpe trouver un bon sujetTpe trouver un bon sujet
Tpe trouver un bon sujet
 
Les étapes de la recherche documentaire pour réussir
Les étapes de la recherche documentaire pour réussirLes étapes de la recherche documentaire pour réussir
Les étapes de la recherche documentaire pour réussir
 
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIREMETHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
 
Aut2020 cri1200- parcours de la recherche d'information en criminologie
Aut2020   cri1200- parcours de la recherche d'information en criminologieAut2020   cri1200- parcours de la recherche d'information en criminologie
Aut2020 cri1200- parcours de la recherche d'information en criminologie
 
La recherche d’information sur internet cibler, les stratégies
La recherche d’information sur internet cibler, les stratégiesLa recherche d’information sur internet cibler, les stratégies
La recherche d’information sur internet cibler, les stratégies
 
Rédaction scientifique_Partie 1
Rédaction scientifique_Partie 1Rédaction scientifique_Partie 1
Rédaction scientifique_Partie 1
 
Etape 1 : définition du projet
Etape 1 : définition du projetEtape 1 : définition du projet
Etape 1 : définition du projet
 
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedago
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedagoFiches revisions-bac-philo-lewebpedago
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedago
 
545066266-La-Methodologie-de-Recherche-en-Sic-Enregistrement-Automatique.pptx
545066266-La-Methodologie-de-Recherche-en-Sic-Enregistrement-Automatique.pptx545066266-La-Methodologie-de-Recherche-en-Sic-Enregistrement-Automatique.pptx
545066266-La-Methodologie-de-Recherche-en-Sic-Enregistrement-Automatique.pptx
 
Recherche documentaire a1
Recherche documentaire a1Recherche documentaire a1
Recherche documentaire a1
 
Questionnement du sujet
Questionnement du sujetQuestionnement du sujet
Questionnement du sujet
 
Comment faire des fiches de révision
Comment faire des fiches de révisionComment faire des fiches de révision
Comment faire des fiches de révision
 
Epistémologie en SIC
Epistémologie en SICEpistémologie en SIC
Epistémologie en SIC
 
2015 formation documentaire_est8000_pptx
2015 formation documentaire_est8000_pptx2015 formation documentaire_est8000_pptx
2015 formation documentaire_est8000_pptx
 
Methodo_documentaire.pdf
Methodo_documentaire.pdfMethodo_documentaire.pdf
Methodo_documentaire.pdf
 
Organiser son Doctorat
Organiser son DoctoratOrganiser son Doctorat
Organiser son Doctorat
 
La sociabilité doctorale
La sociabilité doctoraleLa sociabilité doctorale
La sociabilité doctorale
 
Entretiens Méthodo psychologie sociale
Entretiens Méthodo psychologie socialeEntretiens Méthodo psychologie sociale
Entretiens Méthodo psychologie sociale
 

Dernier

Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"ArchivesdeLyon
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseTxaruka
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbainesSocratis Vasiopoulos
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfOssamaLachheb
 
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : GuideBonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guidebemorad
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfDafWafia
 
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSCours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSdocteurgyneco1
 

Dernier (12)

Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : GuideBonnes pratiques biomédicales en établissement de soins  : Guide
Bonnes pratiques biomédicales en établissement de soins : Guide
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLSCours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
Cours-Sur-l'-IP-Multiprotocol-Label-SwitchingMPLS
 

Introduction à la culture de l'information (TPE)

  • 1. Introductionàlaculturedel’information Travaux Personnels Encadrés M. LLORED Professeur documentaliste https://twitter.com/ AragoCdi http://0941952l.esidoc.fr/
  • 4. 4
  • 5. 5
  • 6. 6
  • 7. 7
  • 8. 8 Le philosophe en méditation. Rembrandt, 1632. À éviter !
  • 9. 9 Le Rat de bibliothèque. Spitzveg, 1850. À privilégier !
  • 10. 10 Voir la fiche 1 : élaborer sa problématique à partir du travail de définition et de questionnement de son sujet Question Problème 1. Demande que l'on adresse à quelqu'un en vue d'apprendre quelque chose de lui. (Voir interrogation) 2. Connaissance incomplète ou incertaine qui peut donner lieu à discussion ; sujet qui implique des difficultés à résoudre, d'ordre théorique ou pratique. (Voir problème) 3. Torture infligée aux accusés ou aux condamnés pour leur arracher des aveux. 1. Question à résoudre qui prête à discussion dans une science. 2. Difficulté qu'il faut résoudre pour obtenir un certain résultat ; situation instable ou dangereuse exigeant une décision. (Voir difficulté) 3. Chose, personne ne qui pose des problèmes. (Voir énigme) Source : Dictionnaire Le nouveau petit Robert, édition de 2000. • Qu’est-ce qu’une problématique ? • En quoi est-ce différent d’une question ? • Pourquoi est-ce fondamental et déterminant pour tout mon travail ?
  • 11. 11 EXEMPLE Prenons un exemple afin d’illustrer tout cela. Un groupe de TPE a choisi de formuler sa problématique ainsi : « Y a-t-il une liberté de la presse ? ». Il s’agit d’une problématique pour plusieurs raisons, signalons-en trois : • Il s’agit d’un questionnement général portant sur la liberté de la presse et qui entraîne de nombreuses questions (générales ou partielles) : Tel journal ou tel article reflète-t-il la liberté de la presse ? Quelles pressions s’exercent sur la presse ? Dans quelle mesure peuvent-elles mettre en danger cette liberté ? En quoi la liberté de la presse est-elle liée à l’exercice de la démocratie ? Etc. • Le problème qui est posé est important à plusieurs titres : il en va du droit à l’information des citoyens, de l’exercice de la démocratie, de la liberté d’expression, du libre exercice du jugement critique, etc. • Cela ne débouche pas sur une réponse simple, sur une solution immédiate : on n’y répond pas, comme dans le cas d’une question fermée, par oui ou non, car il existe des arguments contradictoires : la liberté de la presse est inexistante dans certains pays, dans d’autres elle existe, mais se trouve en péril, etc.
  • 13. 13
  • 14. 14 EN BREF Une problématique : • pose une tension entre plusieurs termes (dans l’exemple précédent : libertécensure, informationdésinformation, démocratieautres régimes politiques, pluralismeuniformité, etc.) • est génératrice de problèmes et de questionnements concrets (questions évoquées + centaines d’autres possibles : quelles lois encadrent l’activité journalistique ? Comment sont recrutés les journalistes ? Comment sont financés les journaux ? Les propriétaires influencent-ils les contenus ? Quelles politiques éditoriales sont dominantes ? Etc.) • et présente un cadre de travail : autrement dit c’est à travers cette questions que vous allez interroger le monde et construire votre travail : d’où son importance !
  • 15. Voir la fiche 2 : Définir son besoin infodocumentaire 15 UneTempête se lève. Van deVelde le jeune, 1672.
  • 16. 16 SOCRATE. […] Cependant je veux examiner et chercher avec toi ce que [la vertu] peut être. MENON. Et comment t’y prendras-tu, Socrate, pour chercher ce que tu ne connais en aucune manière ? quel principe prendras-tu, dans ton ignorance, pour te guider dans cette recherche ? Et quand tu viendrais à le rencontrer, comment le reconnaîtrais-tu, ne l’ayant jamais connu ? SOCRATE. Je comprends ce que tu veux dire, Menon. Vois-tu combien est fertile en disputes ce propos que tu mets en avant ? Il n’est pas possible à l’homme de chercher ni ce qu’il sait ni ce qu’il ne sait pas ; car il ne cherchera point ce qu’il sait parce qu’il le sait et que cela n’a point besoin de recherche, ni ce qu’il ne sait point par la raison qu’il ne sait pas ce qu’il doit chercher. Platon. Ménon. IVe siècle avant notre ère. (Trad. Victor Cousin, Œuvres de Platon, 1822-1840) Scène de Banquet. Coupe attique, v. 480 av. J.-C. (musée du Louvre).
  • 17. Sujet Qui ? Quand ? Quoi ? Où ?Comment ? Combien ? Pourquoi ? Remarque importante : Cette méthode peut être mobilisée selon plusieurs perspectives, sur plusieurs objets : • Pour questionner votre sujet en général (ex. Comment comprendre le racisme dans des sports comme le basket, le rugby ou le football ?) • Pour questionner des aspects ou des objets de votre sujet en particulier (ex. Combien de responsables ont été sanctionnés pour avoir commis des actes racistes dans telle équipe ?) • Pour envisager votre travail de TPE (ex. Pourquoi doit-on chercher des mots-clés ?) Heuristique, elle est également génératrice de questions et de mots-clés.
  • 18. 18 À noter dans son agenda pour le vendredi 6 octobre : Répondre en groupe aux 7 questions qui figurent sur la page 2 de la fiche 2. Au propre en indiquant : -Vos noms et prénoms -Votre sujet -Votre problématique - Les disciplines ou sciences convoquées dans votre travail (celles auxquelles vous ferez appel) Vous prendrez bien soin : - De rendre votre travail à temps : il sera évalué (ce n’est pas une activité en plus mais la mise en route de votre travail) - Rendez un travail propre : numérotez les questions et les pages comme sur la page d’énoncé, prévoyez une ou deux feuilles doubles, numérotez les pages, lorsqu’il y a plusieurs éléments numérotez-les ou ajoutez des tirets, etc.
  • 19. Voir la fiche 3 : La recherche de documents et d’informations 19 • La recherche infodocumentaire (d’informations et de documents) est un sujet très complexe et sans fin. • Mais on peut commencer par repérer quelques éléments fondamentaux à partir desquels bien commencer à travailler.
  • 20. Comment exploiter nos documents, nos informations ? Comment citer ? Comment organiser le travail d’écriture ? De quelle façon décrire, exposer, argumenter, exemplifier… ? Qu’est-ce qu’un document de collecte ? Comment organiser nos idées et construire un plan ? Comment repérer les manques et les combler ? Comment exposer pertinemment le cheminement de notre pensée dans le traitement de notre sujet ? Comment restituer nos résultats ? Comment mettre en forme ce à quoi nous sommes parvenus ? Il est possible de représenter la RECHERCHE INFODOCUMENTAIRE et la façon dont elle s’insère dans le travail de recherche sous la forme d’un processus avec différentes étapes pour des besoins de distinction et de clarté. Cependant, il faut toujours garder à l’esprit que ces différentes étapes sont en corrélation. Par exemple, je détermine encore mon besoin informationnel au moment où je m’apprête à finaliser ma production (exposé, dossier, article…) lorsque je dois vérifier une information par une autre R.I. Où chercher ? Quel est l’ensemble des ressources dont nous disposons ? Comment s’ordonnent-elles ? Comment fonctionnent-elles ? Comment choisir les documents en fonction de notre problématique ? Comment évaluer leur pertinence ? A partir de quels critères et de quels indices doit-on les juger ? Selon quelle logique peut-on les conserver et les classer ? Comment faire une bibliographie ? Comment organiser mes signets ? A. Cerner le sujet B. Localiser l’information, rechercher des sources/ressources C. Sélectionner les documents D.Traiter l’information, extraire l’information E. Restituer l’information Que cherchons-nous ? Pourquoi ? Quel est le sujet/problème qui nous intéresse ? Quelles sont nos connaissances préalables ? Comment définir notre besoin informationnel ? (Méthode 3QOCCP)
  • 21.
  • 22. Il est indispensable de disposer d’une vision globale de l’organisation des savoirs pour progresser dans une démarche de recherche infodocumentaire. En 1934, dans un ouvrage intitulé Traité de documentation : le livre sur le livre (Paris, Mondaneum), Paul Otlet jette les bases de la documentation comme science. La planche ci-contre est tirée de ce livre. Elle propose une représentation simplifiée et hiérarchisée de la façon dont s’agence la connaissance humaine d’un point de vue documentaire.
  • 25. 25 • ET : intersection, combine • OU : union, réunit • SAUF : exclusion, sépare Source:http://buag.univ-ag.fr/
  • 28. Quelles stratégies pour y remédier ? Pas assez de documents ! Trop de documents ! • Affiner sa recherche : mots-clés plus précis, délimitation du domaine, spécification d’un concept (ex. racisme → racisme d’Etat, ordinaire, latent, exacerbé, colonial, subi, à l’embauche…) • Evaluer les sources, ressources, documents, informations en présence : quelle est leur pertinence ? Faire des choix en fonction de leur pertinence et des spécificités du travail à réaliser. • Reformuler sa recherche : comprendre et utiliser des équations de recherche adaptées • Elargir sa recherche : mots-clés plus généraux et génériques, choisir un domaine plus vaste, des termes plus communs (ex. idiosyncrasie → caractère) • Se tourner vers d’autres sources/ressources/outils : on ne cherche peut-être pas au bon endroit • Reformuler sa recherche : comprendre et utiliser des équations de recherche adaptées Et, dans les deux cas, vous pouvez aussi consulter vos professeurs. 10) LE SILENCE ET LE BRUIT DOCUMENTAIRE - Que faire si je suis confronté à un manque ou à un excès d'information ?
  • 30. Le CDI du lycée 1. La partie « physique » 1. Les documentaires : collections de livres répartis selon la CDD (Voir le doc. « Les 100 bulles du savoir ») → cote = emplacement dans la CDD et localisation dans le CDI 2. Les fictions : réparties selon les domaines suivants : romans, théâtre, poésie, contes, mangas, BD→ cote = 1e lettre du domaine + 3 lettres suivantes pour le début du nom de l’auteur 3. Les périodiques : journaux et revues classés antéchronologiquement (archives en libre accès) 4. Autres documents disponibles : manuels, dictionnaires, DVD… 2. La partie « numérique » 1. Le portail en ligne du CDI (Esidoc) : via le site du lycée et via l’ENT (disponible partout où il y a un poste avec connexion à internet) → vous donne accès aux notices (cf. métadonnées) 2. Ensembles des notices du CDI donnant accès à des ressources en ligne 3. Ensemble des ressources du site web du CDI : consulter les rubriques « Recherches infodocumentaires » et « Apprendre » 4. Ensemble des ressources en ligne qui peuvent être mises à votre disposition par vos enseignants La médiathèque René Fallet de Villeneuve-Saint-Georges : L’entrée et la consultation sont gratuites, sans vous acquitter de droits d’entrée vous pouvez y travailler, rechercher des documents, demander conseil ou conseil aux bibliothécaires qui y travaillent. Vous pouvez préparer votre venue en consultant leur catalogue en ligne qui se trouve sur leur site et en notant les cotes pour trouver rapidement l’emplacement des documents qui vous intéressent.
  • 31. Le WEB, certes, mais il reste à repérer les régions praticables et appropriées à votre travail ! • Les moteurs de recherche (qui sont de plusieurs types) : • Généralistes : penser 1) à consulter d’autres moteurs que Google ! Ex. Ixquick, Yahoo, Asq, Exalead, Duckduckgo… 2) à utiliser le mode de recherche avancée ! • Spécialisés (type d’écrit ou format de fichier) • Métamoteurs (interrogation de plusieurs moteurs de recherche) : Duckduckgo et Ixquick en sont. • Les dictionnaires en ligne : • TLFi du CNRTL • Wiktionnaire • Lexilogos (portail) • Les encyclopédies en ligne : • Wikipédia • Larousse Source :Wikipédia
  • 32. Le WEB (suite) : • Les portails de revues de référence en SHS : ex. Cairn.info, Revues.org, Persée, Erudit… • Portails de référence spécialisés : législation française → Legifrance, statistique → INSEE, etc. • Les sites de référence en SHS : ex. La vie des idées, Liens socio… • Les bibliothèques numériques • Généralistes : Wikisource, Gallica, Gutenberg, Europeana, WDL (bibliothèque numérique mondiale)… • Spécialisées : Les classiques des sciences sociales • Les sites de Radio France en particulier France culture : le moteur de recherche interne permet de retrouver des émissions, conférences, documentaires dans plusieurs domaines et de les podcaster (possibilité de les télécharger en mp3). • Le site de la BnF (Bibliothèque nationale de France) offre de nombreuses ressources de qualité : signets, expositions virtuelles, conférences, catalogue (notices) + dans une moindre mesure celui de la BPI (Bibliothèque Publique d’Information)
  • 33. Le WEB (suite et fin) : • Les sites de presse et d’actualité : • Sites des grands journaux français : Le Monde, Mediapart, Libération… • Sites de journaux d’autres pays : New York Times, El País… • « Pure players » (n’existent que sur le Web et font le lien entre culture journalistique et culture numérique) : Slate, Rue89, Mediapart… • Portails majeurs de la presse internationale : AFP, Euronews…  Remarque : liste non exhaustive ! À vous de vous constituer, individuellement ou collectivement, dans l’optique du TPE ou sur d’autres travaux, un répertoire de ressources composé de signets.  Le portail de ressources numériques « Nouumenon » sur Netvibes vous offre un ensemble de liens utiles pour vos recherches : consulter en particulier l’onglet « Ressources incontournables en SHS ».  Ce panorama est loin d’être exhaustif : vous n’avez pas à tout exploiter et comme dirait le poète : il n’y a pas de chemin, le chemin se fait en marchant (Antonio Machado), à vous de déterminer votre
  • 34. 34 Critères d’évaluation de l’info sur le web L’auteur (Qui ?) Le type de document (Quoi ?) Date (Quand ?) Recouper l’information Le contenu (Quoi ?) La structure et la navigation (Comment ?)
  • 35. 35 Voir la fiche 5 : Bibliographie, citation et plagiat
  • 37. PLAGIAT : une définition
  • 39. PLAGIAT : dans la loi française Code de la propriété intellectuelle
  • 41. PLAGIAT : pour lesTPE
  • 44. CITATION : un exemple parmi d’autres Exemple de citation Explications Pour le philosophe allemand Emmanuel Kant, il y a deux sources fondamentales qui stimulent ses recherches : d’une part l’immensité de l’espace, la multiplicité de ses mondes et d’autre part, la spécificité morale de l’espèce humaine. Ainsi, au début de la conclusion de sa Critique de la raison pratique il déclare que « deux choses remplissent le cœur d’une admiration et d’une vénération toujours nouvelles et toujours croissantes, à mesure que la réflexion s’y attache et s’y applique : le ciel étoilé au-dessus de moi et la loi morale en moi »¹. ¹ KANT, Emmanuel. Conclusion. In Critique de la raison pratique. Presses universitaires de France, 2012. P. 173. ISBN : 978-2-13-059546-5. Il y a plusieurs façons de citer. Dans le cas qui est présenté on voit comment incorporer une citation dans son propre texte qui indique l’auteur, le titre de l’œuvre et même le passage qui est cité. Plus bas nous avons rédigé la référence bibliographique complète en prenant modèle sur une norme internationale. C’est ainsi que doivent être rédigées les références complètes dans vos bibliographies. Le tableau suivant vous donne accès à des outils pour construire vos références et élaborer votre bibliographie.
  • 45. Des outils à votre disposition pour rédiger votre bibliographie 3 outils pour construire ses références et sa bibliographie 1 Utilisez le module d’édition de bibliographie sur Esidoc, rubrique « Apprendre à citer ses sources ». 2 Remplir, pour chaque document que vous souhaitez conserver et citer, les tableaux qui vous ont été fournis en indiquant à chaque fois l’auteur, le titre, la date, etc. Vous devez ensuite les rédiger sans tableau. 3 « Citer ses sources et présenter une bibliographie » sur le site web « Savoirs CDI ». Pour y accéder :  Taper « Savoirs CDI citer ses sources au lycée » sur un moteur de recherche  Retrouver la ressource via Esidoc, rubrique « Apprendre à citer ses sources »
  • 46. CONCLUSION sur le travail de bibliographie
  • 47. 47
  • 48. Les stratégies pour travailler sur les mots-clés 10 propositions (1/2)
  • 49. Les stratégies pour travailler sur les mots-clés 10 propositions (2/2)
  • 50. • Unité de base d’un catalogue informatisé • Regroupe des données descriptives qui permettent de caractériser le document, tout à la fois du point de vue : • Du contenant : éditeur, date, auteur, catégorie de document, support d’information… • (Que) du contenu : résumé, titre, mots-clés, descripteurs… • Ces métadonnées qu’elle regroupe sont destinées à l’interrogation, par l’utilisateur, de la base de données • Elle renseigne sur l’accès (emprunt possible, consultation sur place, exemplaire disparu…) et la cote du document (qui le situe dans une classification et, partant, dans l’organisation des collections d’une bibliothèque ou d’un centre de documentation) • La lecture de la notice : • Rend compte de la pertinence du résultat de la requête : à évaluer selon son besoin informationnel • Rend compte de la pertinence de la requête elle-même : à reformuler, à réajuster (ou bien de l’absence de documents correspondant à mon besoin informationnel) • Exemples : • Notice sur e-sidoc • Notice de la BnF • Autres exemples possibles
  • 51. Google et les autres moteurs de recherche - Quelques principes : recherche simple et recherche avancée (préférences, critères, champs…) - Quelques exemples : prise en main des 2 modes de recherche, des opérateurs et Ci-dessus : exemple de rubrique de type « articles liés » surWikipédia
  • 52. Construire une équation de recherche Cf. fiches « La requête » et « Les opérateurs de recherche » 3 outils pour préciser les recherches : • Les guillemets « » : ils permettent de n’avoir comme résultats de recherche que les documents pour lesquels tous les termes entre guillemets ont été trouvés à la suite. Très utile lorsqu’on travaille avec des mots-clés plus complexe (Ex. inégalités démographiques ≠ inégalités salariales). • La commande « filetype:format » où l’on remplace « format » par le format recherché. Par exemple en tapant « filetype:pdf » je n’obtiens que des fichiers pdf. • La commande « site:url » où l’on remplace « url » par l’adresse du site web : permet de n’obtenir, pour la recherche envisagée, que des résultats liés au site en question. Remarque : pour les deux commandes présentées ne pas oublier de faire suivre vos mots-clés voire votre équation de recherche !
  • 53. Structuration et fonctionnement de quelques ressources disponibles en ligne • Dictionnaires : TLFi, Wikisource • Portails de dictionnaires : Lexilogos • L’encyclopédie participative Wikipédia : pour une utilisation critique • Le site de la BnF : signets, expositions virtuelles, conférences, catalogue (notices) • Portails de revues en SHS : Cairn, Persée et Revues.org