Comment faire des fiches de révision

et pourquoi…
• C’est trop long…
• Ça ne sert à rien…
• Ça conduit à faire des résumés, du coup, on est toujours
  obligé de reprendre son cours en entier au moment des
  révisions parce qu’on a oublié le reste…
• Ça fait perdre du temps…
• Vous n’arrivez pas à les mettre au propre, du coup, elles
  sont illisibles et inutiles…
• Tout est important à noter, du coup, vous ne faites que
  recopier tout votre cours (en plus petit)…
• Etc.
Si elles sont bien faites, les fiches de révision vont vous
permettre :
 De mieux comprendre
 De structurer et organiser vos connaissances
 De mieux réfléchir
 De réviser plus efficacement et plus rapidement
 D’être plus performant au moment des examens
Comment faire des fiches de révision
« Toute connaissance est une réponse à une question ».
G. Bachelard

Il existe ainsi 5 questions qui permettent d’approfondir la
compréhension. Elles peuvent être posées quel que soit le
contenu.
Il s’agit de définir la notion : la formule du théorème en
     mathématiques, le concept en philosophie, etc.
     Définir suppose de connaître le sens de chacun
                   des termes employés.
Se poser cette question suppose d’anticiper l’usage
     concret de ce que vous voulez comprendre.

Quel type de problème cette connaissance va-t-elle vous
                permettre de résoudre ?
Quelle est la démarche à suivre pour utiliser cette
connaissance ? Comment introduire ce concept dans une
 dissertation ? Comment utiliser cet outil mathématique
                    dans un exercice ?

     Il s’agit de maîtriser le mode d’emploi pratique
            de la notion ou de l’outil concerné.
C’est parce que vous aurez une vue d’ensemble d’un sujet
  que vous pourrez organiser vos connaissances et les
                        réutiliser
                  au moment opportun.

Il s’agit donc de remettre cette notion ou cet outil dans son
    contexte : chapitre du cours, mouvement de pensée,
                    contexte historique…

La mémoire fonctionne par liaisons et associations : avec
quelles autres connaissances pouvez-vous mettre celle-ci
                      en relation ?
D’où vient cette notion ? Pourquoi cet outil a-t-il été conçu
                             ?
      Quelle est la démonstration de ce théorème ?

  Il s’agit de développer une curiosité pour les conditions
    d’apparition de cette connaissance. Ces informations
constitueront des liens supplémentaires pour la mémoriser.
• Quel est mon but ? De quoi ai-je besoin pour l’atteindre ?
      …et devant l’information « qui passe », je me
demande :

C’est quoi ? Identifier
Pour quoi faire ? Anticiper, transférer, justifier
Comment ? Maîtriser l’application ou l’usage
Avec quoi ? Mettre en lien avec le connu
Pourquoi ? Démontrer, être curieux, définir la cause
Parce que cela vous conduit à répondre aux 5 questions de
                      la compréhension.
  Il s’agit donc d’une démarche concrète et efficace pour
        approfondir vos connaissances et savoir-faire.
Réfléchir consiste à mettre en lien un problème présent
             avec des évoqués mémorisés.

Plus vos connaissances seront hiérarchisées, structurées
   et organisées, plus vous serez à même de retrouver
les outils et les notions dont vous avez besoin en fonction
           des problèmes qui vous seront posés.
Parce que cela vous conduit à organiser et trier vos
                  connaissances.

Quand vous aurez à trouvez la solution d’un problème,
 rechercher la connaissance appropriée sera facilité.
Comment faire des fiches de révision
Elles vous conduisent à répondre aux questions :
- C’est quoi ?
- Pourquoi ?
- Avec quoi ?

Vous synthétisez vos connaissances en ayant le soucis de
    mettre en évidence les définitions, leur origine ou
    démonstration et les liens qui existent entre elles.
Elles vous conduisent à répondre aux questions :
- C’est quoi ?
- Pour quoi faire ?
- Comment ?

     Vous établissez clairement la définition d’un outil
(théorème, loi, règle, concept…), l’usage concret que vous
                       pouvez en faire
                et la démarche pour l’utiliser.
Elles vous conduisent à vous poser les questions suivantes
:
- Pour quoi faire ?
- Avec quoi ?

  Vous déterminez un type de problème qui pourrait vous
     être posé et vous organisez et triez tous les outils
 (théorèmes, concepts, lois, règles…) que vous maîtrisez
                      sur la question.
Le dialogue pédagogique avec l’élève de Guy Sannois
Une tête bien faite de Tony BUZAN
Hélène WEBER
www.etudier-plus-efficacement.com
1 sur 20

Contenu connexe

Tendances

Initiation au Mind mappingInitiation au Mind mapping
Initiation au Mind mappingChamaide
11.3K vues20 diapositives
Rapport(2ème version)Rapport(2ème version)
Rapport(2ème version)Borgi Haytham
6.2K vues27 diapositives
Démarche déductiveDémarche déductive
Démarche déductiveATiceVouziers08
5K vues8 diapositives
Business plan-exemple-freshrapidoBusiness plan-exemple-freshrapido
Business plan-exemple-freshrapidomedbensl
17.3K vues18 diapositives

Similaire à Comment faire des fiches de révision(20)

Problem based learning 2011Problem based learning 2011
Problem based learning 2011
Université Paris-Dauphine656 vues
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGESTÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
Xiana Vidal Veiga102 vues
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGESTÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
Xiana Vidal Veiga477 vues
TÂCHE 5TÂCHE 5
TÂCHE 5
Xiana Vidal Veiga92 vues
Formateur facilitateur occasionel 201712 Formateur facilitateur occasionel 201712
Formateur facilitateur occasionel 201712
Tristan de Fommervault518 vues
De la nécessité d'une méthodeDe la nécessité d'une méthode
De la nécessité d'une méthode
Etienne Cornu1.2K vues
method jurid.pdfmethod jurid.pdf
method jurid.pdf
Abdel7177519 vues
Evaluer, diagnostiquer, régulerEvaluer, diagnostiquer, réguler
Evaluer, diagnostiquer, réguler
François Georges14.5K vues
Formation certificat en santé mentale- UQARFormation certificat en santé mentale- UQAR
Formation certificat en santé mentale- UQAR
Promotion du développement des compétences informationnelles (PDCI)329 vues
Etape 1 : définition du projetEtape 1 : définition du projet
Etape 1 : définition du projet
cdicondorcet02707 vues
Tpe trouver un bon sujetTpe trouver un bon sujet
Tpe trouver un bon sujet
cdivaux77516 vues
 etape de recherche  etape de recherche
etape de recherche
Ines Ép Abbes1.3K vues
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIREMETHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
lancedafric.org617 vues
CFCBFormformateursSept16CFCBFormformateursSept16
CFCBFormformateursSept16
maudpuaud280 vues

Comment faire des fiches de révision

  • 2. • C’est trop long… • Ça ne sert à rien… • Ça conduit à faire des résumés, du coup, on est toujours obligé de reprendre son cours en entier au moment des révisions parce qu’on a oublié le reste… • Ça fait perdre du temps… • Vous n’arrivez pas à les mettre au propre, du coup, elles sont illisibles et inutiles… • Tout est important à noter, du coup, vous ne faites que recopier tout votre cours (en plus petit)… • Etc.
  • 3. Si elles sont bien faites, les fiches de révision vont vous permettre :  De mieux comprendre  De structurer et organiser vos connaissances  De mieux réfléchir  De réviser plus efficacement et plus rapidement  D’être plus performant au moment des examens
  • 5. « Toute connaissance est une réponse à une question ». G. Bachelard Il existe ainsi 5 questions qui permettent d’approfondir la compréhension. Elles peuvent être posées quel que soit le contenu.
  • 6. Il s’agit de définir la notion : la formule du théorème en mathématiques, le concept en philosophie, etc. Définir suppose de connaître le sens de chacun des termes employés.
  • 7. Se poser cette question suppose d’anticiper l’usage concret de ce que vous voulez comprendre. Quel type de problème cette connaissance va-t-elle vous permettre de résoudre ?
  • 8. Quelle est la démarche à suivre pour utiliser cette connaissance ? Comment introduire ce concept dans une dissertation ? Comment utiliser cet outil mathématique dans un exercice ? Il s’agit de maîtriser le mode d’emploi pratique de la notion ou de l’outil concerné.
  • 9. C’est parce que vous aurez une vue d’ensemble d’un sujet que vous pourrez organiser vos connaissances et les réutiliser au moment opportun. Il s’agit donc de remettre cette notion ou cet outil dans son contexte : chapitre du cours, mouvement de pensée, contexte historique… La mémoire fonctionne par liaisons et associations : avec quelles autres connaissances pouvez-vous mettre celle-ci en relation ?
  • 10. D’où vient cette notion ? Pourquoi cet outil a-t-il été conçu ? Quelle est la démonstration de ce théorème ? Il s’agit de développer une curiosité pour les conditions d’apparition de cette connaissance. Ces informations constitueront des liens supplémentaires pour la mémoriser.
  • 11. • Quel est mon but ? De quoi ai-je besoin pour l’atteindre ? …et devant l’information « qui passe », je me demande : C’est quoi ? Identifier Pour quoi faire ? Anticiper, transférer, justifier Comment ? Maîtriser l’application ou l’usage Avec quoi ? Mettre en lien avec le connu Pourquoi ? Démontrer, être curieux, définir la cause
  • 12. Parce que cela vous conduit à répondre aux 5 questions de la compréhension. Il s’agit donc d’une démarche concrète et efficace pour approfondir vos connaissances et savoir-faire.
  • 13. Réfléchir consiste à mettre en lien un problème présent avec des évoqués mémorisés. Plus vos connaissances seront hiérarchisées, structurées et organisées, plus vous serez à même de retrouver les outils et les notions dont vous avez besoin en fonction des problèmes qui vous seront posés.
  • 14. Parce que cela vous conduit à organiser et trier vos connaissances. Quand vous aurez à trouvez la solution d’un problème, rechercher la connaissance appropriée sera facilité.
  • 16. Elles vous conduisent à répondre aux questions : - C’est quoi ? - Pourquoi ? - Avec quoi ? Vous synthétisez vos connaissances en ayant le soucis de mettre en évidence les définitions, leur origine ou démonstration et les liens qui existent entre elles.
  • 17. Elles vous conduisent à répondre aux questions : - C’est quoi ? - Pour quoi faire ? - Comment ? Vous établissez clairement la définition d’un outil (théorème, loi, règle, concept…), l’usage concret que vous pouvez en faire et la démarche pour l’utiliser.
  • 18. Elles vous conduisent à vous poser les questions suivantes : - Pour quoi faire ? - Avec quoi ? Vous déterminez un type de problème qui pourrait vous être posé et vous organisez et triez tous les outils (théorèmes, concepts, lois, règles…) que vous maîtrisez sur la question.
  • 19. Le dialogue pédagogique avec l’élève de Guy Sannois Une tête bien faite de Tony BUZAN