Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

GIECO IPBC - GT2 predation

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Prochain SlideShare
Présentation du Gieco ipbc
Présentation du Gieco ipbc
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 39 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Similaire à GIECO IPBC - GT2 predation (20)

Plus par Jeremy dumont (20)

Publicité

Plus récents (20)

GIECO IPBC - GT2 predation

  1. 1. DEPASSER LES RAPPORTS DE PREDATION Groupe International d’Evolution du Comportement (GIECo) International Panel On Behavior Change (IPBC)
  2. 2. 2 1 2 3 . 2 Présentation du GIECO IPBC Les ateliers « les rapports de prédation » Rejoignez nous
  3. 3. 2018 2019 2020 2021 2022 MANIFESTE POUR LA CREATION DU GIECO IPBC Le GIECO IPBC : a été créé pour développer la connaissance du facteur humain dans les toutes les transitions Lancé le 24 mai 2018 Signé par 1500 scientifiques en 2020 2023 LANCEMENT DU GROUPE 2 ACTEURS ECONOMIQUES LANCEMENT DU GROUPE 1 ACTEURS SCIENTIFIQUES UNIVERSITE D’ETE DU FACTEUR HUMAIN GRANDE RÉUNION DU GROUPE 2 : les rapports de prédation PUBLICATION DU RAPPORT COVID 19 LANCEMENT DE LA FRESQUE DU FACTEUR HUMAN UNIVERSITE D’ETE DU FACTEUR HUMAIN REUNION DU GROUPE 1 GRANDE REUNION DU GROUPE 1 : lancement du rapport REUNION DE L’ALLIANCE
  4. 4. 4 GIECo/IPBC = Gérer le Facteur Humain (FH) pour accompagner les changements de comportements => Sciences du Facteur Humain et pilotage des transitions GIEC/IPCC = Prévenir et gérer le réchauffement climatique => Sciences du climat et accompagnement / politiques et économie Le GIECO IPBC est une instance internationale qui s’inscrit dans le sillage du GIEC IPCC
  5. 5. Mission scientifique : Intégrer toutes les connaissances acquises, fondamentales et appliquées, sur les comportements individuels, sociaux et organisationnels. Mission sociale : Partager les connaissances clés et les leviers d'action, universels ou contextualisables, permettant de faciliter l’ évolution des comportements humains en faveur d’un avenir plus durable et plus juste. Nous souhaitons permettre l’émergence d’un monde plus agile, équitable et durab Les sciences du Facteur Humain permettent de mieux comprendre, quantifier, anticiper (via des trajectoires) les facteurs latents du changement de comportements ou du non changement au niveaux individuels, mais aussi collectifs et organisationnels. On propose de constituer : un état de l’art exhaustif de la connaissance scientifique transdisciplinaire pour comprendre ce qui est en jeu dans l’évolution des comportements.
  6. 6. 6 Le GIECO IPBC : a été créé pour développer la connaissance du facteur humain dans les toutes les transitions   • Conscients du rôle clé du Facteur Humain dans les transitions complexes en cours, et du manque de connaissance consolidée sur ce sujet, des chercheurs et experts français puis francophones issus des multiples disciplines touchant au comportement ont jugé urgent de coopérer au sein d’une instance internationale adéquate. • Nous sommes maintenant un groupement international réunissant plus de 35 disciplines des sciences du comportement, des plus fondamentales aux plus appliquées (biologie du comportement, éthologie, neurosciences, psychologie, anthropologie, sociologie, pédagogie, management, économie comportementale, etc.). Sur tous les continents. • Notre raison d’être c'est d’améliorer la connaissance des facteurs de changement/non changement des comportements individuels et collectifs et de la rendre accessible à tous de manière opérationnelle pour faire du facteur humain un facteur de succès des transitions en cours (sociale, écologique, organisationnelle, numérique, technologique…). Découvrez les signataires du manifeste pour la création du GIECO IPBC Mission scientifique :
  7. 7. 7 Des rapport scientifiques ∙ Les « gros » rapports (états de l’art) transdisciplinaires, globaux ou thématiques, exhaustifs et périodiquement réactualisés. 35 scientifiques par volet. ∙ Les travaux fondamentaux d’intégration des multiples données et modèles de toutes les disciplines autour du comportement, en vue de l’émergence d’un modèle global (méta-analyses, trajectoires…). Des livrables compacts et opérationnels (de 10 à 20 pages pour les experts, 2 à 4 pages pour les acteurs/décideurs pressés…) ∙ Adressés directement aux acteurs de terrain, intégrant leurs préoccupations de court-moyen-long terme et leur langage. ∙ Proposant des concepts, outils et recommandations clairs et applicables sans délai par des non-spécialistes ∙ Des livrables déclinés en multiples versions contextualisées, par secteurs d’activité et/ou métiers, particularités territoriales, culturelles, socioéconomiques et/ou générationnelles afin d’adapter la pertinence et/ou l’acceptabilité des recommandations générales. Les GIECO IPBC publiera périodiquement des rapports scientifiques Mission scientifique :
  8. 8. 8 OBJECTIF : état de l’art multidisciplinaire sur les facteurs de changements et de non changements de comportements. Vers le premier rapport principal du GIECo Mission scientifique :
  9. 9. 9 Rejoignez un de nos 4 groupes de travail Groupe de Travail 1 : Scientifiques • Chercheurs internationaux issus de + 30 disciplines • Production d’états de l’art exhaustifs et intégration théorique transdisciplinaire (modélisations/trajectoires/outils) Groupe de Travail 2 : Acteurs de l’économie • Entreprises et opérateurs de terrain représentant tous les secteurs et types d’acteurs • Partage sur les expériences positives et difficultés rencontrées dans la mise en place des transitions Groupe de Travail 3 : Institutions et autres parties prenantes • ONG, syndicats, institutions / ONU, États, régions, villes, collectivités… • Relai d’information entre le groupe scientifique et la société civile, partage sur les besoins opérationnels, travail sur la pédagogie et la diffusion des rapports Groupe de Travail 4 : Acteurs de l’éducation, la culture, l’information… Cette méta-culture sérieuse ou récréative joue un rôle clé dans notre idéalité, nos modes de consommation, de vivre-ensemble, etc. Mission scientifique :
  10. 10. Accompagner toutes les transitions Mission sociale : En permettant à chacun de comprendre ce qui est en jeu dans l’évolution des comportements.
  11. 11. 11 Recherche & Développement Education & Formation Technologies numériques & interfaces Management : • Individuel • Collectif • Organisationnel Culture, philosophie, civisme Éthique, démocratie, politique Information : • Journalisme • Vulgarisation • Pédagogie Consommation : • Marketing • Labels et applications d’ évaluation Gouvernance : • Indicateurs / incitateurs • Ergonomie cognitiv Facteur Humain Gouvernance : • Indicateurs / incitateurs • Ergonomie cognitive / nudges Le Facteur Humain au cœur de toutes les transitions. Mission sociale :
  12. 12. Accompagner toutes les transitions Mission sociale : Nous avons mené l’enquête Omnibus Ipsos “Facteur humain et écologie” réalisée avec IPSOS le 27 Août 2021 pour saisir l'évolution des comportements dans laquelle les Français sont disposés à s'engager face aux enjeux environnementaux
  13. 13. Partir d’un enjeu de transition ou de transformation bien défini Comprendre le rôle que jouent sur nos comportements de multiples facteurs : • Les émotions • Les biais cognitifs • Les représentations, l’appartenance sociale et les croyances • La mémoire, l’attention et le langage • L’apprentissage et les motivations • Les habitudes Identifier collectivement les leviers sur lesquels agir pour engager plus efficacement les collectifs à faire évoluer leurs comportements La fresque du facteur humain Mission sociale :
  14. 14. Fresque réalisée le 7 janvier
  15. 15. Partir d’un enjeu de transformation, de transition ou de changement qui concerne le groupe Il peut s’agir d’un enjeu social, sociétal ou business Comprendre le rôle que jouent les facteurs humains sur l’évolution de nos comportements : • Les émotions • Les biais cognitifs • Les représentations, l’appartenance sociale et les croyances • La mémoire, l’attention et le langage • L’apprentissage et les motivations • Les habitudes 15 10 pers. 3H Présentiel ou distanciel Identifier collectivement les leviers sur lesquels agir pour développer la capacité d’agir Retenir individuellement les éléments les plus marquants et les changements concrets à mettre en œuvre
  16. 16. 16 Nous organisons tous les ans l’université d’été du facteur humain 5 jours de conférences, ateliers, échanges À Paris. 350 participants. Consultez le programme. Mission sociale :
  17. 17. 17 Téléchargez le design paper Visionnez les replays Mission sociale : Revivez l’université d’été du facteur humain
  18. 18. 18 1 2 3 . 2 Présentation du GIECO IPBC Les ateliers « les rapports de prédation » Rejoignez nous
  19. 19. 19 Nous avons mobilisé les acteurs de l’économie sur le facteur humain Visionnez le replay
  20. 20. Les membres du GT2 ont voté • Prendre conscience des freins et moteurs du changement du comportement avec la fresque du facteur humain • Comment mesurer les facteurs déterminants de la capacité d’agir avec l’observatoire en intégrant le facteur humain dans les KPIs • Comment on fait évoluer les modèles mentaux dans les entreprises, les pratiques des managers et les formes de gouvernances pour dépasser les rapports de prédation qui freinent les capacités d’évolution. • Comment accompagner les collaborateurs dans leurs efforts de redirection des activités de l’entreprise pour un impact positif aussi bien économique, social et environnemental.
  21. 21. Groupe de Travail 2 : Acteurs de l’économie Le sujet a été posé dans 2 notes de réflexion - Les rapports de prédation, un jeu périlleux de domination entre les humains et envers la nature https://lnkd.in/gvPK2tnr - Quand la peur de l'autre s'installe, la guerre de tous contre tous s'enclenche et la société se paralyse sans perspectives d'évolution heureuse https://lnkd.in/gkjNKWFy Les rapports de prédation ?
  22. 22. Groupe de Travail 2 : Acteurs de l’économie Prédation des ressources naturelles Prédation des ressources humaines Prédation dans les relations de travail La prédation est un emprunt de la Renaissance [1574] au latin praedator, « voleur, pilleur », lui-même issu de praeda, « proie » et de prehendō, « prendre ». C’est une interaction trophique directe, de nature antagoniste, entre deux organismes. Elle se caractérise par un rapport de domination / soumission. Les rapports de prédation en quelques mots 3 exemples.
  23. 23. Pourquoi participer ? Il s’agit de nourrir la réflexion des scientifiques avec des témoignages d’acteurs économiques. Avec des réunions tous les 15 jours de 2-3h jusqu'à Juillet. Sans présence obligatoire à chaque fois. Sur ZOOM. Tout le monde est bienvenu.
  24. 24. Groupe de Travail 2 : Acteurs de l’économie 1- Choisissez un domaine d’application spécifique aux acteurs du monde économique: les RH, le management, la RSE, la gouvernance, l'éducation, l'environnement, la société, la fiscalité, les territoires, l'économie, la politique (voir la grille page 28). Comment c’est organisé ?
  25. 25. Groupe de Travail 2 : Acteurs de l’économie Comment c’est organisé ? 2- Seuls ou à plusieurs complétez la grille en détaillant une situation qui constitue selon vous un rapport de prédation dans les entreprises. Renvoyez nous le récit de cette situation dans un document word. Les cases dans la grille devront obligatoirement être abordées en reprenant les codes dans les cases
  26. 26. Groupe de Travail 2 : Acteurs de l’économie 3- Entre les réunions, observez ce qui se passe autour de vous, posez des questions pour aboutir à des exemples que vous pouvez raconter dans le détail ! (qui, quoi, ou, quand, mais qui décide, qui est responsable, pourquoi…?). En page 34 un support pour rédiger un récit. Le votre (pas le votre), dans votre entreprise (une autre). Comment c’est organisé ?
  27. 27. Groupe de Travail 2 : Acteurs de l’économie 4- Les scientifiques du Gieco IPBC vous donneront leur lecture de ces enjeux, identifierons les facteurs de changement / non changement et ouvriront de nouvelles perspectives comportementales fin Juillet/début Aout. Comment c’est organisé ?
  28. 28. Groupe de Travail 2 : Acteurs de l’économie 5- Ensemble nous aurons élevé notre niveau de conscience, fait progresser notre réflexion…mais surtout …contribué à la recherche scientifique sur cet enjeu pour que chacun sache comment faire pour changer (ou pas) de comportement. Comment c’est organisé ?
  29. 29. RH RH1 Management RH2 M2 RSE1 RH3 M1 M3 RSE2 RSE RSE3 Nous allons collecter vos contributions pour les transmettre au GT1, qui éclairera vos enjeux avec des connaissances issues de la recherche comportementale et ouvrira des perspectives. Quel est le but poursuivi ? Quel est le problème rencontré ? Quelles solutions sont envisagées ? Quelle suite ? Les rapports de prédation Groupe de Travail GT2 : Acteurs de l’économie
  30. 30. Nous allons collecter vos contributions pour les transmettre au GT1, qui éclairera vos enjeux avec des connaissances issues de la recherche comportementale et ouvrira des perspectives. Quelle suite ? Gouvernance Stratégie ODD Education. Formation G1 S1 E1 G3 E2 E3 G2 S3 S2 Les rapports de prédation Groupe de Travail GT2 : Acteurs de l’économ Quel est le but poursuivi ? Quel est le problème rencontré ? Quelles solutions sont envisagées ?
  31. 31. Nous allons collecter vos contributions pour les transmettre au GT1, qui éclairera vos enjeux avec des connaissances issues de la recherche comportementale et ouvrira des perspectives. Quelle suite ? Sociétal Environnement Climat Biodiversité Fiscalité, règlementations S1 ECB1 1 F S3 2 F 3 F S2 ECB3 ECB2 Les rapports de prédation Groupe de Travail GT2 : Acteurs de l’économ Quel est le but poursuivi ? Quel est le problème rencontré ? Quelles solutions sont envisagées ?
  32. 32. Nous allons collecter vos contributions pour les transmettre au GT1, qui éclairera vos enjeux avec des connaissances issues de la recherche comportementale et ouvrira des perspectives. Quelle suite ? Ecosystème local Institutions Monde politique Macro-économie E3 I1 M1 E2 M2 I1 I1 E1 M3 Les rapports de prédation Groupe de Travail GT2 : Acteurs de l’économi Quel est le but poursuivi ? Quel est le problème rencontré ? Quelles solutions sont envisagées ?
  33. 33. Nous allons collecter vos contributions pour les transmettre au GT1, qui éclairera vos enjeux avec des connaissances issues de la recherche comportementale et ouvrira des perspectives. Et au niveau individuel ? Les rapports de prédation Groupe de Travail GT2 : Acteurs de l’économie Quel est le but poursuivi ? Quel est le problème rencontré ? Quelles solutions sont envisagées ? Quelle suite ?
  34. 34. 35 1 2 3 . 2 Présentation du GIECO IPBC Les ateliers « les rapports de prédation » Rejoignez nous
  35. 35. 36     Rejoignez l’Alliance du GIECO IPBC Nous invitons les pouvoirs publics, entreprises, organisations, à rejoindre l’Alliance du GIECO IPBC pour : - Mettre en synergie les réseaux, les initiatives et les compétences afin d'orchestrer la prochaine évolution des comportements - Diffuser la connaissance du #facteurhumain au travers de conférences et de la fresque du facteur humain - Partager vos retours d’expériences afin d'aiguiller les travaux produits par les chercheurs du GIECO IPBC - Mettre en place un mécénat de compétence pour faciliter le développement du GIECO IPBC en France et à l’international - Soutenir financièrement la recherche du GIECO IPBC en faisant un don défiscalisable à l’IME https://www.fonds-ime.org/
  36. 36. 37 L’Alliance : l’ écosystème du GIECO IPBC DIFFUSION Diffusion d’une culture du facteur humain au sein des institutions et acteurs PARTAGE Mise en synergie des initiatives, des réseaux et partage de compétences EXPERIMENTATION Avis et terrains d’expérimentation des outils produits par le GIECo FINANCEMENTS Dons défiscalisés pour le fonctionnement du GIECo     L’Alliance regroupe les acteurs publics et privés Des réunions trimestrielles sont organisées L’Alliance c’est l’écosystème de partenaires du GIECO IPBC
  37. 37. 38 Les premiers membres de l’Alliance du GIECO IPBC
  38. 38. 39 Vers le premier rapport principal du GIECo Rejoignez nous …. Lien vers le typeform 3 façons de nous rejoindre : • l'Alliance • les 4 groupes de travail • les projets du groupe de travail GT2 « acteurs de l’économie »

×