SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  122
Télécharger pour lire hors ligne
Incubateur
Rungis & Co
Avec le business model canvas de l’entreprise régénérative
Valoriser
ses impacts
positifs
2
workshop du 22 février 2024
3
Le plan
nous sommes vivants
la régénération ?
1- Pourquoi la régénération ?
Intro
4
Le plan
Nous sommes vivants
L’agriculture régénérative
Les pratiques régénératives
Les impacts négatifs des entreprises
Les impacts positifs des produits et services
Le business model canvas régénératif
5
Notre intention
Découvrir comment valoriser ses
impacts positifs
avec le business modèle régénératif
pour réussir la transition écologique
L’agriculture est en transition écologique :
environnementale, sociale et économique
Occupant près de deux tiers du territoire national, l'agriculture a une responsabilité majeure en termes
de gestion des ressources naturelles et du patrimoine vivant qui constitue sa ressource première.
« L’agriculture française fournit dans son ensemble une alimentation remarquable, saine et traçable,
parmi les meilleures au monde. Fidèles à notre histoire, nous devons relever le défi écologique et
sanitaire et passer de l’enjeu quantitatif du XXe siècle à l’enjeu qualitatif qui caractérise le XXIe siècle.
Il fallait hier se prémunir de la famine, il faut aujourd’hui se prémunir de la finitude des ressources
naturelles et de ses conséquences. L’avenir de notre agriculture passe par un niveau encore
supérieur d’exigence dans la production, avec moins de pesticides, une gestion optimisée de l’eau,
une attention redoublée au bien-être animal. » Didier Guillaume :
La transition écologique
Les objectifs de la transition agricole
Une Europe agroécologique en 2050. CNRS, 2021. Scénario agro-écologique pour l’Europe en 2050.
Le cap de la transition écologique
source
Les rendements chuteront de 10 à 50 %
selon les cultures. Avec plus de travail
humain, une partie des coûts de
production risque d'augmenter.
Cependant, le modèle repose sur une
baisse importante des intrants, ce qui
induit une baisse des coûts.
Après quelques années (3 à 5), les
agriculteurs devraient voir augmenter les
rendements et les bénéfices des cultures
avec un retour sur investissement de 15 à
25 % en passant à des pratiques agricoles
régénératives source
Un enjeu économique
10
La solution
Une start up à impact commercialise
des produits à impacts positifs
(alors qu’une entreprise responsable limite ses impacts négatifs)
Les fonds d’investissements et les entreprises
mesurent leurs impacts
Comprendre leurs enjeux c’est essentiel pour collaborer dans le cadre fixé par la France et l’europe.
Une start up early stage ne peut pas contribuer à réduire leurs impacts de façon massive mais elle
peut être exemplaire de la transition écologique.
Avoir une vision de l’avenir et être clair sur les changements collectifs permet de s’inscrire
dans un temps long.
Être exemplaire de la transition
La mesure des impact est déterminante pour la confiance et la mobilisation
autour d’une activité viable.
Mais la mesure des impacts au niveau de sa start up représente un coût conséquent.
Ce qui ne doit pas freiner les efforts de réduction de ceux ci.
Un moindre impact est un argument pour les investisseurs comme pour les clients / usagers mais
aussi les fournisseurs avec lesquels des contrats peuvent être mis en place.
Une stratégie d’impacts se décide au niveau du business model en concertation avec ses parties
prenantes.
Réduire ses impacts négatifs
Les impacts positifs du produit / service sont le signe
d’une croissance vertueuse
L’enjeu est dans la valorisation des impacts pour les faire valoir auprès des parties prenantes, en
premier lieu vos clients / usagers en B to C et B to B
Ca passe par de la clarté et de la mesure avec une vision dans le long terme.
Il s’agit de viser l’impact collectif pour réussir la transition et maximiser les impacts.
Valoriser ses impacts positifs
Réussir la transition écologique nécessite
une coalition des acteurs du changement
Le ministère de transition écologique rassemble les acteurs des filières.
Les acteurs s’accordent au niveau des régions.
Ca peut aussi venir des entreprises….
Une quinzaine de réseaux d’entreprises européennes ont lancé le mouvement
Business for a Better Tomorrow. Une coalition d’acteurs qui entend notamment soutenir le Green Deal,
à l’heure où il cristallise les oppositions, et porter une vision sociale, solidaire et durable de l’économie.
source
Viser l’impact collectif
The principles of regeneration
Illustration
OLI
SCARFF
AFP
0- Nous sommes vivants
16
Qui sommes nous ?
Jérémy Dumont et Alice Bourassin de Nous Sommes Vivants
Fort de notre diversité, unis dans nos pratiques, nous facilitons les relations entre les différents métiers de l’entreprise et des
organisations
MISSION
Faciliter l’innovation
et la transformation pour
régénérer le vivant
VISION
Vivre en harmonie avec le
vivant nécessite
d’accompagner les
changements de
comportements et des
alternatives de
consommation.
OBJECTIFS
NOTRE RAISON D’ÊTRE
Régénérer le vivant avec les pionniers
de la transition écologique dans les
organisations
Accélérer l'essor d’une
économie prospère pour la
société et l’environnement
Lancer des produits et
services respectueux de
l’environnement,
et de la nature
Faire naître des
organisations ou il fait bon
travailler et grandir.
Régénérer le vivant
Aider les collaborateurs à porter
la transition écologique dans
leur organisation
IMPACTS
Biodiversité
et santé
des
écosystèm
es
D
e
s
ê
t
r
e
s
h
u
m
a
i
n
s
e
n
p
l
e
i
n
e
c
a
p
a
c
i
t
é
Mieux vivre ensemble sur terre
LEVIERS
LE COLLECTIF DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE
ACCOMPAGNER L’ÉVOLUTION DES COMPORTEMENTS
EN SE RECONNECTANT À LA NATURE
INNOVATION TRANSFORMATION
Transformer les comportements en agissant sur
les facteurs de changement comme la
motivation, les émotions et la projection dans le
temps.
Retravailler les modèles économiques
pour rendre viable des alternatives
écologiques à impacts positifs
Les rapports de prédation posent des enjeux de co existence des
humains avec les autres êtres vivants (dont les êtres humains) au
sein d'un même territoire aux ressources partagées. A lire ici
Prédation Régénération
La régénération est la capacité du vivant à atteindre
sa pleine capacité dans un écosystème. A lire ici
Lien vers documentaire
https://www.youtube.com/watch?v=3hNGHHE5Oz0
L’ambition de nous sommes vivants
Vers la régénération
Le travail de régénération consiste
à se concerter pour découvrir et
cultiver ce potentiel en prenant soin
mutuellement des gens et des lieux.
Pour pratiquer la régénération de
façon continue, il faut cultiver la
communauté humaine et plus
qu’humaine tel un terreau fertile afin
de favoriser la santé et de générer
de nouvelles possibilités.
Comme l’a écrit l’autrice et
botaniste autochtone Robin Wall
Kimmerer : « Tout épanouissement
est mutuel ».
L’économie régénérative nécessite un changement de model mental qui doit s’opérer dans les
entreprises. Sortir de la prédation des ressources naturelles, humaines mais aussi financières.
Adopter la régénération dans une logique de prendre soin du vivant.
Mais aussi un changement de modèle économique pour adresser à la fois les enjeux courts
termes et long termes.
Elle demande enfin un ré-alignement des parties prenantes au niveau local pour délivrer
ensemble des services socio écosystémiques avec un changement de gouvernance pour
donner une voix à toutes les parties prenantes de la qualité de vie dans un territoire, y compris la
nature et les générations futures puisque nous sommes tous vivants. La santé, le bien être et la
justice sociale sont au coeur de la démarche.
L’économie régénérative
Notre approche pour réussir la transition écologique quand il s’agit de méthodes et pratiques est
essentiellement basée sur les pratiques de l’agriculture biologique et régénérative.
L’agriculture régénérative rend des services socio écosystémiques comme par exemple la santé
des sols ou la biodiversité mais aussi le bien être animal et le juste rémunération des
producteurs.
Elle est porteuse de nombreuses promesses, non seulement des promesses
environnementales, mais aussi des promesses sociales et des résultats économiques pour les
agriculteur. Les pratiques sont certifiées par des organismes tiers.
Les pratiques régénératives
Nous avons développé le business model canvas de l’entreprise régénérative pour permettre
aux entreprises de prendre leurs responsabilités face au dépassement des limites planétaires
et en particulier la prédation du vivant.
Au delà des stratégies d’adaptation des activités économiques, il est urgent de restaurer la
biocapacité des écosystèmes exploités à se renouveler et de tisser des relations bénéfiques pour
y parvenir.
La santé, le bien être et la justice sociale sont au coeur de la démarche. Il est essentiel de
valoriser les pratiques vertueuses.
Ceux qui adoptent ces pratiques doivent pouvoir en vivre. Il est vital de parler de juste
rémunération de tous les acteurs des filières.
Le business model de l’entreprise régénérative
Les ateliers Nous Sommes Vivants
1- La fresque du facteur humain ICI
2- La fresque des émotions. ICI
3- La fresque des imaginaires. ICI
4- Les Régéneration Camp ICI
Et le business model canvas de la régénération (V5) (ICI)
Les membres du collectif animent également : la fresque de la biodiversité, la fresque du climat,
la fresque des nouveaux récits, la fresque de la renaissance écologique, la fresque océane, la
fresque des limites planétaires, l’atelier des sols vivants et bien d’autres….
CYCLE
TRANSFORMATION
CYCLE
INNOVATION
INNOVATION
ACTION
VISION
MOBILISATION
PROJECTION
QUELS NOUVEAUX BUSINESS MODELS,
SERVICES, CIRCUITS, PARTENARIATS
INVESTIR ENSEMBLE ?
COMMENT IMPLIQUER
COLLECTIVEMENT LES PARTIES
PRENANTES DE L’ENTREPRISE ?
NOUS
SOMMES
VIVANTS
TRANSFORMATION
INSPIRATION
MOBILISATION
QUESTION CLIENT
QUESTION CLIENT
QUESTION CLIENT
QUESTION CLIENT
DESIGN
D’EXPERIENCE
(CLIENT)
QUELLE ORGANISATION EST
APPROPRIÉE AU COLLECTIF ?
PLANNING
STRATEGIQUE
COMMUNICATION
DESIGN
D’EXPERIENCE
(COLLABORATEUR)
COMMENT MIEUX COLLABORER SUR
LES PROJETS POUR ÊTRE PLUS
EFFICACE ?
COLLABORATION
NOTRE OFFRE AU DELÀ DES ATELIERS
Illustration
OLI
SCARFF
AFP
1- L’agriculture régénérative
Danone France a investi plus de 40 millions d’euros dans la transition agroécologique depuis 2016 et 60% de leurs
agriculteurs partenaires français seront engagés dans la transition vers l’agriculture régénératrice d’ici fin 2023
avec un objectif de 100% en 2025. L‘entreprise a ainsi participé au renforcement de la filière de la poire Williams
française via sa marque blédina avec une revalorisation de la rémunération des producteurs (+ 20% en
moyenne) et la signature de contrats long terme (jusqu’à 15 ans).
En 2021, Nestlé a annoncé vouloir investir 1,1 milliard d'euros au cours des cinq prochaines années dans
l'agriculture régénératrice dans l'agriculture régénératrice pour remettre le sol au coeur de l'activité agricole. On
notera aussi des initiatives du côté du trio Unilever/Axa/Tikehau (fonds d’investissement) qui ont annoncé un
fonds de soutien en mai 2022 avec un apport de 100 millions d’euros chacun au service de la régénération des
terres. Plus récemment, et plus en amont, la coopérative Axéréal a annoncé un partenariat avec la jeune société
Intact pour lancer, dans le Loiret, une initiative à 50 millions d’euros autour de la filière légumineuses en mettant
en œuvre les pratiques de l’agriculture régénérative.
L’avenir du secteur de la mode est inextricablement lié à celui de l’agriculture avec le coton, la laine, le cuir pour
le groupe Kering à la tête du Fonds Régénératif pour la Nature cofondé en 2021 avec Conservation International.
L'Oréal a lancé le Fonds L'Oréal pour la Régénération de la Nature. Ce fonds, doté de 50 millions d'euros, a été
conçu selon une approche innovante : celle d'un fonds d'investissement à impact, destiné à allier retour sur
investissement et création de valeur environnementale et sociale positive. En favorisant la biodiversité, ces
projets visent à capturer naturellement le CO2, atténuant ainsi les effets du changement climatique
LES GROUPES FRANÇAIS INVESTISSENT DANS L’AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE
L’AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE, UNE SOLUTION QUI NOUS ARRIVE DES ETATS UNIS
Regeneration.org (livre)
Kiss the ground (documentaire)
Strange world
Film (Disney)
Depuis 2013, l’association américaine Kiss The Ground milite pour une agriculture régénératrice et sensibilise sur
l’importance des sols vivants aux USA. Le documentaire éponyme, produit par Netflix, a été diffusé sur la
plateforme en octobre 2020. Il sensibilise sur les enjeux que représentent les sols et les diverses solutions
existantes avec beaucoup d’éléments scientifiques sans pour autant démoraliser ni culpabiliser. Malgré une
bonne audience, l’agriculture régénératrice reste peu connue du grand public.
POSSIBILITIES OF
REGENERATION
LES FERMIERS AMÉRICAINS SE CONVERTISSENT
La ferme porte trois certifications : biologique, biodynamique et biologique régénérative. Plusieurs des zones d'habitat restaurées de la ferme
sont des habitats fauniques certifiés. https://www.apricotlanefarms.com/about-the-farm/
LES FERMIERS AMÉRICAINS SE CONVERTISSENT : APRICOT LANE FARMS
Apricot Lane Farms en Californie est devenue une étude de cas de renommée mondiale sur la régénération
des sols via l’agriculture bio et le sujet d'un documentaire primé, The Biggest Little Farm.
Réparer les dégâts causés par des années d’agriculture industrielle et de changement climatique a nécessité
plus d’une décennie de réhabilitation intensive des sols. Les Chester se sont mis à consulter des scientifiques,
des experts autochtones et des agriculteurs traditionnels, ainsi qu’à expérimenter des processus naturels.
Aujourd'hui, sans utiliser d'engrais synthétiques, d'herbicides ou de pesticides, la ferme cultive près de 200
variétés différentes de cultures ; prend en charge toutes sortes d’animaux, d’animaux sauvages et d’insectes ; et
vend des produits dans toute la Californie.
Mais lorsque le couple a acheté les 234 acres de terrain en 2011, ils ont rapidement découvert de sérieux
problèmes. «Nous pensions avoir choisi une très bonne ferme, puis, en quelques mois, nous avons découvert
que notre sol était complètement dépourvu de diversité microbienne», explique John. "C'était comme un trottoir",
ajoute Molly.
Tous les animaux et la faune sauvage de la ferme des Chesters ont un travail à faire, mais les travailleurs les
plus acharnés sont sans doute les vers de terre. Logés dans des bacs de lombricompost de 40 pieds de long,
des centaines de milliers d'entre eux digèrent et décomposent la matière organique, ajoutant de l'azote, du
phosphore et des bactéries bénéfiques au sol. Le compost fini, ou vermicast (connu en termes moins
techniques sous le nom de crottes de vers) « est en quelque sorte le produit fini, l’or noir que nous recherchons »,
explique Zach Haman, expert en fertilité d’Apricot Lane.
LES PREMIÈRES FERMES RÉGÉNÉRATIVES S'INSTALLENT EN FRANCE
D'OÙ VIENT L’AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE ?
Les principes de cette approche remontent aux travaux de Bill Mollison sur la permaculture en 1978 (Mang, P., &
Haggard, B., Regenesis, 2016). L’écologiste australien a modifié le modèle agricole conventionnel, en s’inspirant
des relations et procédés naturels des écosystèmes. Cette agriculture dite « permanente » génère les récoltes
nécessaires pour la société tout en produisant un surplus de ressources, (ré)générant ainsi le sol. Une
approche régénérative permet aux humains de co-évoluer avec les systèmes naturels qui les entourent et
d’inverser les systèmes dégénératifs (Mang & Reed, 2013). (source) Le principe fondamental qui est à l’oeuvre c’est
le pouvoir magique qu’a le vivant de s’auto-régénérer…Comme seul le vivant peut se régénérer, les actions
régénératives augmentent les capacités du vivant à atteindre son plein potentiel dans un environnement.
L’AGRICULTURE REGENERATIVE POSITIONNÉE AU DELÀ DE L’AGRICULTURE BIO
L’agriculture régénérative peut être considérée comme une sous-division de l’agriculture biologique. Le nom
"agriculture régénérative" est apparu dans les années 80 (lire ici). Centrée sur le vivant, elle s’inscrit dans le
prolongement de la biodynamie et plus largement de la permaculture. L’intérêt pour les sols vivants est un axe
particulièrement intéressant de l'agriculture régénérative. La référence scientifique souvent utilisée est «
Qu'est-ce que l'agriculture régénérative ? Newton
L’agriculture de conservation des sols (ACS) regroupe un ensemble de techniques agricoles favorisant la
résilience écologique d’une exploitation notamment grâce à une diminution du travail du sol et une baisse de
consommation de produits énergétiques (carburant ou intrants). L'agriculture régénérative va plus loin. Son
objectif c'est la conservation de la biodiversité, en éliminant les produits chimiques fossiles (taux d’humus ET de
biodiversité dans le sol et au dessus de celui ci).
L'agriculture régénérative apparaît comme une alternative pour produire des aliments avec des impacts
environnementaux inférieurs, voire nets positifs (Rhodes, 2017). Une série d'affirmations ont été faites sur le
potentiel de l'agriculture régénérative pour contribuer à la durabilité de la production alimentaire, y compris sur
la possibilité que l'agriculture régénérative puisse faire partie d'une stratégie d'atténuation du changement
climatique et plus résiliente aux effets de celui ci. La fertilité du sol est augmentée de façon biologique dans les
systèmes agricoles régénérateurs par la mise en place des cultures de couverture et intercalaires, la rotation des
cultures, l’application de compost et de fumiers. Ces méthodes restaurent le microbiote des plantes et du sol en
favorisant la libération, le transfert et le recyclage des nutriments essentiels du sol. (source)
LIRE LA NOTE DE SYNTHÈSE NOUS SOMMES VIVANTS
VANDANA SHIVA : L’AGRICULTURE BIO ET RÉGÉNÉRATIVE
LA militante indienne Vandana Shiva préfère
nommer ces pratiques "agriculture
biologique régénérative", actant ainsi un
retour aux sources historiques de
l'agriculture bio tout en affirmant une
ambition nouvelle : réparer les dommages
causés par l'agro-industrie. source
C’EST QUOI LA VITICULTURE RÉGÉNÉRATIVE ?
Dans le contexte du chaos
climatique, il faut des vignobles plus
résilients et véritablement durables.
La viticulture régénérative promet
la création de vignobles qui soient
des écosystèmes auto-entretenus,
grâce à l’utilisation intelligente
d’une panoplie d’outils qui incluent
l’encouragement de la biodiversité,
les techniques sans labour, la
promotion de la vie microbienne du
sol, les couverts végétaux et le
contrôle biologique des ravageurs.
Ce livre, le premier dans son genre,
se penche sur la science derrière la
viticulture régénérative, en la
mettant dans son contexte et en la
présentant de manière accessible.
regenerativeviticulture.org
DES PRATIQUES RESPONSABLES CERTIFIÉES
Les 3 piliers de la certification Regenerative Organic ROC
Les principes de l’agriculture régénérative appliqués au lait
LA RÉGÉNÉRATION POUR SÉDUIRE LES CONSOMMATEURS DE BIO
Les ventes de produits bio
en 2022 baissent de 7% à
10%. L'inflation contraint en
effet les ménages à se
reporter sur des produits
alimentaires plus
abordables. Le bio souffre
aussi d'une image moins
positive : “les produits bio
sont ils vraiment bio” ?
Ainsi, 64% estiment que la
mention bio sert à justifier
des prix plus élevés et 61%
que le bio est avant tout du
marketing. SOURCE
« La part de produits bio dans les restaurants est de 1 %. Et c’est principalement du vin. Le vin bio est la clé d’entrée
pour introduire le bio dans ce débouché !
LA VALORISATION DES PRATIQUES AUPRÉS DES CONSOMMATEURS
La loi Climat prévoit un affichage
environnemental qui devra
informer les consommateurs sur
l’empreinte écologique des
produits alimentaires. Ainsi, le
Planet-Score indique le détail des
principaux impacts en matière de
climat, de biodiversité, et le bien-
être animal. Pour impliquer les
consommateurs, au-delà des
dimensions environnementales et
du mode d’élevage, Omie,
Coopérative Biocoop et les
Fermiers de Loué ont décidé
d’afficher également la juste
rémunération des producteurs,
l’ultra-transformation et l’origine
des produits en adoptant le
référentiel Planet-score.
https://lnkd.in/efFUUnb7.
LES DISTRIBUTEURS S’ENGAGENT…
source
Le projet “transition” de Auchan vise à aider les agriculteurs à transitionner vers la BIO. Dans son rapport extra
financier Auchan s’engage pour la régénération. Bientôt la promotion des produits bio et régénératif….
LES PRODUITS RÉGÉNÉRATIFS PASSENT À LA TV POUR BOOSTER LES VENTES
Omie tel un épicier propose des produits pleins de goût, à des prix accessibles, qui rémunèrent justement les
producteurs et fabricants. Des produits conçus avec les agriculteurs et éleveurs.“Pour changer notre agriculture,
il faut remonter à la source et rétablir des relations de confiance avec des producteurs locaux. En construisant
ces nouvelles filières agricoles en circuit court, on gagne en traçabilité, en proximité et en autonomie
alimentaire” Omie.
La marque alimentaire en agriculture régénérative - Campagne TV Omie
Leur tiers de confiance pour l’évaluation des
produits : le Planet-score. Il évalue les produits
via 4 thématiques : l'impact sur le climat, la
biodiversité, les pesticides, les modes d’élevage
(relation à l’animal). 72,2% des produits sont
notés A. 19,5% des produits sont notés B et 8,3%
des produits sont notés C. Pas de produit en
dessous de la note C.
VERS DES ENTREPRISES RÉGÉNÉRATIVES …
“Il faut aller au-delà de la pratique sportive pour être en bonne santé. L’association entre le sport et
l’alimentation saine est parfaite pour développer des comportements toujours plus responsables. Decathlon
engage de profondes transformations de son activité vers le régénératif et le développement durable. Omie
correspond à ce nouvel engagement commun.” Jérémie Siino, leader marque nutrition & soin Decathlon
“Il ne “suffit” plus de réduire des impacts négatifs, mais d’aller bien au-delà en (re)donnant à la Terre plus que ce qu’on lui a pris, ni de redonner à la terre
ce qu'on lui a pris, mais d'améliorer l'ecosystème dans lequel on s'implante de manière durable et avec un impact positif.” Décathlon
2- Les pratiques régénératives ?
Illustration
OLI
SCARFF
AFP
La régénération, c'est la vie au cœur de chaque action et décision
Paul Hawken
La régénération c’est une relation de collaboration avec la nature
Bill Reed, principal at Regenesis Group
Une régénération est réussie si elle développe de nouveaux potentiels
Reed et al
Régénération
Définition
La régénération = donner aux êtres vivants (dont les humains) les ressources
leur permettant d’être en capacité d’atteindre leur plein potentiel dans leur
environnement*.
Illustration
OLI
SCARFF
AFP
Les
êtres
vivants
Dans leur environnement = forment des écosystèmes localisés
*Les services écosystémiques rendus par les
humains en connexion avec la nature visent à
restaurer les ressources vitales au vivant dans la
perspective de mieux vivre sur terre. La santé de tous
les êtres vivants étant interconnectée #onehealth
L'écosystème c’est le milieu au sein duquel biotope
(environnement) et biocénose (êtres vivants) interagissent. Il
est par convention à l'équilibre.
#Onehealth
« Nous savons que les entreprises ont besoin de capital financier, mais
elles ont également besoin d’autres formes de capital, comme le capital
humain, social et naturel. Alors pourquoi maximiserions-nous la
production de capital financier aux dépens des autres ? Nous savons
également que la création de capital financier repose sur des relations
de pouvoir. Mais que se passerait-il si nous essayions plutôt un système
où la relation est basée sur des relations mutuelles ? » Bruno Roche
Economics Of mutuality
Économie régénérative
De la réduction des impacts à la régénération
Si nous ne sortons pas du “business as usual” le
vivant continuera inexorablement de disparaître.
Ce n’est qu'après avoir renversé la courbe délétère
du vivant en augmentant les ressources
essentielles à la vie et en régénérant le vivant
(objectif 2030) que le vivant reviendra en
abondance (objectif 2050).
Ainsi préserver 20 à 30% des espaces naturels des
activités humaines comme le prévoit la loi de
préservation de la nature ne suffit pas. Il faut
intervenir sur les écosystèmes cultivés
(agriculture, pêche....).
Note sur le Vivant ICI
Au delà du développement durable
Après avoir freiné l’exploitation des ressources
(extractive), il est nécessaire de stopper ce qui est
délétère au vivant pour que le vivant prolifère
(degenerative).
Mais le développement durable et la RSE agissent comme
une forme de compensation (charity)
Il s’agit maintenant de continuer à réduire les impacts ET
de “rendre plus qu’on a prit” (regenerative).
*compenser, réparer, restaurer...gérer.
(mais ne pas créer de potentiel nouveau)
*
Nos relations à la nature
ségrégation vs. intégration
Ségrégation, processus par lequel une distance
sociale est imposée à un groupe du fait de sa race,
de son sexe, de sa position sociale ou de sa religion,
par rapport aux autres groupes d'une collectivité.
individualisme vs. holisme
Le holisme prend comme modèle la physique moderne et essaie
d'expliquer l'ensemble de la société à partir de ses composants
atomiques. Le holisme, à l'inverse, fonde la sociologie sur l'analyse
des structures établies qui dans leur existence ne dépendraient
pas de la volonté des acteurs sociaux.
INDIVIDUALISME
INTÉGRATION
HOLISME
SEGREGATION
individualité Ce qui existe à l'état
d'individu. Caractères par lesquels
une personne ou une chose diffère
des autres.
espèce Apparences sensibles des choses. Nature
propre à plusieurs personnes ou choses, qui permet de
les considérer comme appartenant à une catégorie
distincte.
INDIVIDUALISME
HOLISME
SÉGRÉGATION INTÉGRATION
ANTHROPOCENTRISME
Vivre de la nature
4 IMAGINAIRES DE L’ÉCOLOGIE
BIOCENTRISME
Vivre dans la nature
MULTICENTRISME
Vivre connecté avec la nature
ECOCENTRISME
Vivre avec la nature
Augmenter la résilience des écosystèmes face aux déséquilibres
INDIVIDUALISME
HOLISME
SÉGRÉGATION INTÉGRATION
BIOCENTRISME
MULTICENTRISME
ANTHROPOCENTRISME
Exploiter les ressources… dans des limites raisonnables
Protéger la biodiversité des activités (humaines) toxiques
ECOCENTRISME
Accompagner le vivant pour qu’il atteigne son plein potentiel dans son écosystème
REGENERATION
RESTAURER LES
RESSOURCES
NATURELLES
AUGMENTER LA
CAPACITÉ DU VIVANT
EXTRACTION
DEGENERATION RESTAURATION
4 RELATIONS AVEC LA NATURE
INDIVIDUALISME
HOLISME
SÉGRÉGATION INTÉGRATION
AGRICULTURE CONVENTIONNELLE
Exploitation intensive qui appauvrit les ressources naturelles
AGRICULTURE BIOLOGIQUE
Pas d'engrais / pesticides de synthèse pour protéger la
biodiversité
AGRICULTURE DURABLE
Agriculture avec compromis économiques, environnementaux
et sociaux. Et des impacts qu’il faut compenser.
AGRICULTURE BIO ET RÉGÉNÉRATIVE
Régénérer la matière organique et la biologie des sols essentielle
à la vie sur terre. Les pratiques sont labélisées, les impacts mesurés.
LES MODÈLES D’AGRICULTURE
AGRICULTURE BIOLOGIQUE
INDIVIDUALISME
HOLISME
SÉGRÉGATION INTÉGRATION
Augmenter le taux de matières organiques via non-labour, sols couverts,
rotation des culture, mixité avec élevage, mais aussi préservation eau…
AGRICULTURE CONVENTIONNELLE AGRICULTURE BIO ET RÉGÉNÉRATIVE
AGRICULTURE DE CONSERVATION DES SOLS
Dynamiques naturelles contribuant à la vie sous et au-dessus du sol
(bactéries/champignons…abeilles) et à notre santé #onehealth
A haut niveau d'intrants qui comprennent l'utilisation d'engrais
chimiques synthétiques, de fongicides, d'insecticides et d'herbicides
Engrais et pesticides naturels pour préserver la biodiversité et cultiver
des aliments sans substances toxiques.
LES PRATIQUES AGRICOLES
source
Soil microbiomes and one health
source
HOLISME
INDIVIDUALISME
INTÉGRATION
SÉGRÉGATION
Agriculture Conventionnelle
(vers agriculture de précision)
PRÉDATION
MOINS de pesticides
RESTAURATION
Pour plus de RÉSILIENCE des
écosystèmes exploités
REGENERATION
Augmentation de la bio capacité
des humains / non humains
Agriculture
(Bio) Régénérative
Agriculture
Biologique
PROTECTION
SANS pesticides
Agriculture de
conservation des sols
RESTAURATION OU RÉGÉNÉRATION ?
INDIVIDUALISM
HOLISUM
SEGREGATION INTÉGRATION
LES PISTES D’INNOVATION PRODUITS / SERVICES
DÉCROISSANCE
SOBRIÉTÉ RÉGÉNÉRATION
ADAPTATION
ANTHROPOCENTRISME
BIOCENTRISME
MULTICENTRISME
ECOCENTRISME
Vivre MOINS de la nature
Vivre dans la nature SANS superflu
Vivre connecté avec la nature de façon PROSPÈRE
Vivre avec la nature de façon RÉSILIENTE
Transition(s)
2050
de
l’ADEME
«
scénarios
pour
des
futures
durables
au-delà
de
la
croissance
en
2050
»
"Paris
sous
50
°C"
Scénarios
biodiversité
mondiale
INDIVIDUALISME
HOLISME
SÉGRÉGATION INTÉGRATION
ALIMENTATION BIO
Respecter les animaux. Préserver l’environnement.
ALIMENTATION ANTI GASPI / ZERO WASTE / DE SAISON
Une alimentation circulaire, de proximité et de saison
ALIMENTATION RÉGÉNÉRATIVE
Des produits bio qui régénèrent la vie dans les écosystèmes
ANTHROPOCENTRISME
BIOCENTRISME
MULTICENTRISME
ECOCENTRISME
Too Good To Go
Veggy Planet
Omie
ALIMENTATION DÉCARBONÉE
Des produits sélectionnés en fonction de leur impact carbone
Yuka
ALIMENTATION
INDIVIDUALISME
HOLISME
SÉGRÉGATION INTÉGRATION
LIMITER LES IMPACTS NÉGATIFS
RIEN DE TOXIQUE
Décroissance : Approche alternative de la consommation
RÉGÉNÉRER LA VIE
Régénération : Système intégré - alliance pour le vivant
Adaptation : Approche écosystémique
Sobriété : Plastique, émissions carbone…
ANTHROPOCENTRISME MULTICENTRISME
BIOCENTRISME
L’étape fibre
représente 68 % de
l’empreinte eau
totale des jeans
Levi’s® 501®. Ce
jean utilise 96 %
d’eau en moins que
les techniques de
finition standards.
Objectif 2025
Réduire de 50 %
l’utilisation d’eau
dans les zones à
stress élevé ICI
ECOCENTRISME
En 2022, Pangaia a adopté
NATIVARegen™ système à
triple impact qui protège les
terres, sauvegarde les
animaux et soutient les
agriculteurs en améliorant
leurs moyens de
subsistance. La laine
mérinos de leur collection
capsule provient de Cerro
Bombero, une ferme
familiale accréditée
régénérative NATIVARegen™
basée en Uruguay. Situés à
130 km de la ville de
Paysandú, où vivent Juan et
sa famille, 6 000 moutons
mérinos sont élevés de
manière éthique en plein
champ. Les pratiques
régénératrices de la ferme
sont mesurées par des tests
d’empreinte carbone
biogénique et eau. ici
RECYCLER
loom n'a pas
recours à la
publicité ou la
promotion pour
faire acheter ses
produits.
De plus leurs
produits durent
plus longtemps.
Ainsi leurs
chaussettes
durent 3 ans. elles
sont en coton bio
de qualité (dit
“longue fibre” et
“extra longue
fibre”) ICI
ICI
TEXTILE
Le bio comme socle des produits régénératifs
NUTRITION
VITALITÉ
BIODIVERSITÉ
CLIMAT
SOL
JUSTE
RÉMUNÉRATION
Les produits sont certifiés bio par défaut et vont au delà pour régénérer le vivant dans la nature et la société
Parties prenantes & services écosystémiques : Patagonia
Actuellement, plus de 550 fermes font partie d’un programme très exigeant pour devenir
régénératives, mené par Patagonia. source
« La meilleure manière de cultiver de la nourriture
et des fibres est l’agriculture régénératrice. » -
Rose Marcario (CEO de Patagonia)
« Nous espérons que les cultures couvertes et les
cultures intercalaires supplémentaires produiront
plus de revenus pour les agriculteurs », explique
Rachel Kepnes de Patagonia
"Nous espérons également que l'amélioration de la
santé des sols aidera les agriculteurs à être plus
résistants au climat malgré divers événements
météorologiques liés au changement climatique."
best
practices
La bio est au coeur de leur business et ils ont tissé des liens avec des
parties prenantes étendues exemple ecotone
(re)Design de la chaîne de valeur (ré)générative : eclo
La marque de cosmétique Eclo réconcilie l’industrie de la beauté et l’écologie dans toute
sa chaîne de production. Dans ses formules sont privilégiés des actifs comme le chanvre
le seigle ou des algues marines issus de l’agriculture régénératrice. SOURCE
best
practices
Des produits bons pour les humains et la nature
Les graines de chia sont
naturellement riches en fibres
alimentaires et en « bons gras ».
Elles renferment de 15 à 17%
d'Oméga-3 sous la forme d'acide
alpha-linolénique (AAL). Elles
contiennent également 5 à 8%
d'acide gamma-linoléique (AGL), un
Oméga-6 difficile à synthétiser par
l'organisme. SOURCE
best
practices
Nouvelle répartition de la valeur générée : Bonneterre
Bonneterre s’engage auprès de ses consommateurs mais aussi ses producteurs avec
des boissons végétales à base d’avoine 100% française cultivée pour favoriser la
biodiversité. source
best
practices
● Une place faite aux arbres et arbustes
● Des abris naturels pour les auxiliaires
de culture
● Des cours d’eau préservés
C’EST RÉGÉNÉRATIF SI …
NATUREL
La vitalité, la résilience et la capacité du vivant à poursuivre son évolution est naturelle
SOBRE EN RESSOURCES
Le minimum d’exploitation de ressources naturelles & humaines pour atteindre le plein potentiel du vivant
CIRCULAIRE
Boucles régénératives des ressources sans compensation d’une autre activité ou perte d’autonomie
BÉNÉFIQUE
Délivre des services écosystémiques qui restaurent les ressources et régénérent le vivant.
LOCAL
Augmente et diversifie les interactions bénéfiques sur un territoire spécifique
ÉCOSYSTÉMIQUE
Conserve la structure et la dynamique de l'écosystème, pour préserver les services assurés dans les temps
INTÉGRÉE
Une approche intégrée des enjeux économiques, environnementaux et sociaux, sans exclusion
COLLECTIF
Porté par un collectif d’horizons divers aux intérêts convergents
DÉMOCRATIQUE
La gestion des terres, des eaux et des ressources vivantes sont un choix de société qui nécessite
des prises de décision démocratiques, et des efforts justes et également partagés.
NATHAN
LAINE
/
NATHAN
LAINE
Stuart
Williams
2- Les impacts négatifs des entreprises
La mesure des impacts des start-ups à impact
Avec l’approche de nouvelles réglementations clés pour le reporting de durabilité comme la CSRD
européenne qui entrera en vigueur début 2024, les startups doivent se préparer à mesurer et réduire
leur impact environnemental et social pour continuer à se développer.
Le mapping de la BPI révèle pour la première fois que les startups à impact sont à l’avant-poste de
ces sujets : 1/ en mesurant et réduisant pour 64% d’entre elles leur impact environnemental et 2/ pour
43% d’entre elles, en réduisant leur utilisation de ressources naturelles source
Pour mesurer leur impact, les indicateurs de mesure les plus utilisés par les startups sont les émissions
carbone évitées (48%), les tonnes de déchets évitées (21%) ou le nombre de bénéficiaires (handicap,
jeune, sénior, personne en insertion, habitant de QPV...) ayant été accompagnés (18 %).
Que font les start-ups à impact?
Que font les start ups à impact?
source
82% des startups à impact
révèlent qu’elles ont
obtenu au moins 1 label ou
statut valorisant leurs
activités à impact. Sont
prisés en particulier le
statut ESS ou agrément
ESUS, le statut de membre
de la communauté du Coq
Vert ou de société à
mission ou les labels Solar
Impulse et BCorp. source
Et les labels ?
Pourquoi mesurer ses impacts ?
C’est quoi l’impact ? Qu’est ce qui est mesuré ?
source
Des flux d’activités qui
ont des impacts aux
conséquences lourdes
L’impact « Les effets
à long terme, positifs
et négatifs,
primaires et
secondaires, induits
par une action de
développement,
directement ou non,
intentionnellement
ou non. » OCDE, 2002
Les indicateurs d’impact entrent dans une stratégie RSE*
source
Un indicateur RSE est un outil qui
va permettre de savoir quels sont
les points à améliorer dans votre
entreprise afin de pouvoir la faire
performer et établir les bonnes
stratégies pour appliquer au
développement durable et adopter
les bons comportements sociétaux.
Ces indicateurs sont répartis selon
la norme ISO26000 qui est divisée
en 7 thèmes
* Extrafinancière
La stratégie RSE est définie sur la base d’une matrice des risques*
source
La matrice des risques est un outil graphique
qui permet de représenter et d'évaluer les
risques encourus par une organisation.
Elle prend en compte deux dimensions
principales :
- La probabilité d'occurrence d'un risque (sur
l'axe horizontal)
- L'impact potentiel du risque sur l'entreprise
(sur l'axe vertical)
L’impact est évalué pour l’entreprises mais
aussi ses parties prenantes (intéressées par
la viabilité de l’entreprise)
La RSE rend les entreprises plus résilientes mais aussi performantes
source
Les résultats d'une étude mené au
sein de la communauté B Corp en
2022 montrent que :
- 84% des labélisés considèrent
que la démarche B Corp est un
facteur de résilience
- 50% considèrent même
sur-performer par rapport à leurs
concurrents sectoriels !
“Prendre soin des humains et de la
planète conduit à des organisations
plus pérennes et performantes que
les autres” Thomas Breuzard
Co-président de B Lab France.
Vers une vision socio écosytémique de l’entreprise
source
Les relations entre les acteurs du territoire à Mercurey
Exemple de rapport extra financier : ecotone
source
Exemple de rapport extra financier : matrice de risques ecotone
source
Le cadre incitatif et les moyens de mesure
Le cadre européen : les objectifs de développement durable
source gouvernementale
Exemple de la nouvelle zélande
Les ambitions européennes pour le travail diversifié et inclusif
La Commission européenne a adopté plusieurs politiques visant à renforcer
l’engagement de l’Europe en faveur de l’égalité, telles que:
● une stratégie en faveur de l’égalité hommes-femmes;
● un plan d’action contre le racisme;
● un cadre stratégique en faveur des Roms;
● une stratégie en faveur des droits des personnes LGBTIQ;
● une stratégie en faveur des droits des personnes handicapées.
source gouvernementale
Les ambitions européennes pour l’environnement
Le plan d’action sur l’économie circulaire européen c’est une série de mesures est proposée pour
développer la durabilité des produits dans des secteurs clés de l’Union (produits durables,
plastique, déchets).
Comprenant plus de 50 actions, le plan se structure autour de plusieurs axes comme la durabilité
des produits (conception, responsabilité des producteurs, renforcement du rôle des
consommateurs, processus de production durable, « droit à réparer ») et la réduction des
déchets (harmonisation des systèmes de collecte, environnement non toxique pour favoriser le
recyclage, renforcement de l’utilisation des matériaux recyclés, réduction des exportations de
déchets).
Des secteurs prioritaires ont été identifiés comme ceux du plastique, du textile, de l’
électronique, des batteries, de la construction et de l’alimentation. Le plan d’action prévoit
également des mesures pour développer la création d’emplois et la formation en matière d’
économie circulaire.
source gouvernementale
Les ambitions européennes pour la justice sociale
Une entreprise responsable et durable ainsi qu’un traitement équitable de toutes les personnes
impliquées dans la chaîne d’approvisionnement deviennent des sujets très importants.
Pour encourager les entreprises à prendre des mesures pour garantir les droits de l'homme et
réduire les impacts environnementaux dans leurs chaînes d'approvisionnement, l'Union
européenne (UE) a annoncé une législation obligatoire sur le devoir de diligence en mars 2021.
Cette législation garantit le respect des droits de l'homme et de l'environnement tout au long
de la chaîne d'approvisionnement. .
source gouvernementale
Du cadre incitatif aux moyens de mesure
La stratégie nationale bas carbone
Introduite par la Loi de Transition Energétique pour la
Croissance Verte (LTECV), La Stratégie Nationale
Bas-Carbone (SNBC) est la feuille de route de la France
pour lutter contre le changement climatique.
Elle donne des orientations pour mettre en œuvre, dans tous
les secteurs d’activité, la transition vers une économie
bas-carbone, circulaire et durable.
Elle définit une trajectoire de réduction des émissions de
gaz à effet de serre jusqu’à 2050 et fixe des objectifs à
court-moyen termes : les budgets carbone.
Elle a deux ambitions : atteindre la neutralité carbone à
l’horizon 2050 et réduire l’empreinte carbone de la
consommation des Français.
source gouvernementale
De la réduction des émissions à l’action
source
La mesure des émissions par scopes
source
Le bilan carbone est un ensemble
de méthodes permettant de
mesurer et de suivre la quantité de
gaz à effet de serre (GES) qu'une
organisation (entreprise,
administration publique...) émet du
fait de son activité. Par extension,
un bilan carbone peut être calculé
pour évaluer les impacts en
émission de GES de la fabrication
d’un produit, d'un territoire, d’un
individu, d’un projet, d’un
événement ou d’une filière
industrielle.
La stratégie nationale de réduction des plastiques
La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire vise à réduire l’utilisation du
plastique jetable et à favoriser la substitution du plastique par d’autres matériaux ou le
développement d’emballages réutilisables ou recyclables et recyclés.
Elle fixe comme objectif d’atteindre la fin de la mise sur le marché d’emballages en
plastique à usage unique d’ici à 2040.
Cette ambition nécessite une adaptation des industriels. Par ailleurs, certains produits
en plastique à usage unique sont d’ores et déjà interdits et d’autres le seront dans les
années suivantes, de manière progressive.
Chaque consommateur peut, depuis le 1er janvier 2021, apporter un contenant
réutilisable dans les commerces de vente au détail. Ce contenant doit être propre et
adapté au produit acheté.
source gouvernementale
L’analyse de cycle de vie pour mesurer les impacts au niveau
d’un produit, en particulier carbone, énergie et plastique
source
L’ACV est un outil normalisé
(normes ISO 14040) et
mondialement reconnu comme la
référence en matière de mesure
des impacts environnementaux.
Cette méthode globale et
multicritères prend en compte
l’ensemble des impacts
environnementaux générés à
chaque étape du cycle de vie d’un
produit. Elle va donc bien plus loin
que la seule mesure des émissions
de CO2.
La stratégie nationale biodiversité 2030
La stratégie nationale biodiversité 2030 (SNB) a pour objectif de réduire les pressions sur la
biodiversité, de protéger et restaurer les écosystèmes et de susciter des changements en
profondeur afin d’inverser la trajectoire du déclin de la biodiversité.
Elle vise à protéger et restaurer la nature, les écosystèmes et les espèces, lutter contre les
espèces exotiques envahissantes, déployer des aires protégées sur 30 % de notre territoire
incluant 10 % de protection forte.
Mais aussi à utiliser de façon durable et équitable les ressources naturelles et les services
écosystémiques : accompagner la transition écologique des activités humaines pour réduire
les pollutions ainsi que l’artificialisation des sols, promouvoir les solutions fondées sur la nature,
développer les modes de production et de consommation respectueux de l’environnement ;
Et à sensibiliser, former et mobiliser la société dans son ensemble : les citoyens, notamment
les jeunes, les entreprises et le secteur public.
source gouvernementale
La stratégie nationale biodiversité 2030 : les entreprises
Le troisième axe de la SNB vise à “accompagner les entreprises dans la transition de leur
modèle économique”, regroupe les actions pour l’ensemble des entreprises
1. Favoriser le déploiement des obligations de transparence et reporting extra-financier
ambitieux (CSRD, article 29 de la loi énergie et climat, TNFD) des entreprises.
2. Accompagner les moyennes et petites entreprises dans une meilleure connaissance et prise
en compte de leurs impacts et dépendances vis-à-vis de la biodiversité.
3.Faciliter le diagnostic de leurs enjeux biodiversité en fonction de leur taille et secteur : des
outils ont été développés entre autres par Bpifrance, l’Ademe et l’Office Français pour la
biodiversité (OFB), avec des dispositifs comme Entreprises Engagées pour la Nature (EEN) ou
Science-based Target pour la Nature (SBTn).
4.Mobiliser les filières et fédérations professionnelles pour faire effet de levier
source gouvernementale
Comment mesurer la biodiversité ?
Le plus connu des outils actuellement sur le marché, le GBS Global Biodiversity Score se veut l’
équivalent du bilan carbone pour la biodiversité. Il nécessité de réaliser un diagnostic biodiversité
Après avoir défini clairement le périmètre à mesurer (site, activités, chaîne de valeur associée), le
diagnostic biodiversité consiste à identifier :
● ses dépendances vis-à-vis des services écosystémiques ;
● les impacts générés par son activité sur la biodiversité.
Le croisement des impacts et des dépendances les plus forts avec les risques et les opportunités les
plus élevés feront ressortir les enjeux prioritaires à relever.
Il est intéressant de prendre en compte l’ensemble de la chaîne de valeur (fournisseurs,
sous-traitants, clients, sociétés de transport, distribution des produits, vente des services,
consommation et utilisation des produits/services, fin de vie des produits). En effet, les entreprises
font de plus en plus l’objet de controverses et étant tenues pour responsables des impacts de leur
activité en amont et en aval.
source
Comment mesurer la biodiversité ?
Le GBS nécessite une collecte
de données de consommations,
d’émissions, d’emprises
foncières, etc., qui sont ensuite
converties en pressions et
impacts sur la biodiversité. En
l’absence de données précises,
un calcul par défaut évalue les
impacts à partir de données
financières (achats et chiffres
d’affaires).
source
Biodiversité et business models ?
D’après Sylvain Boucherand CEO de BL Évolution il est nécessaire d’aller plus loin pour
mettre la biodiversité au cœur de la transformation des business models.
1. Intégrer la biodiversité dans les processus d’innovation afin de faire évoluer les produits et
services, mieux éco-concevoir, travailler en cluster…
2. Mobiliser le dialogue social via les CSE sur l’évolution nécessaire des métiers vis à vis des
enjeux de biodiversité
3. Mobiliser les achats et l’accompagnement de sa chaîne de valeur amont et aval
4. Imaginer des nouveaux business models qui réduisent au maximum les pressions sur la
nature et contribuent à sa régénération. source
La nouvelle directive CSRD
L'objectif principal de la Corporate Sustainability Reporting Directive (CSRD) est d'harmoniser
le reporting de durabilité des entreprises et d'améliorer la disponibilité et la qualité des
données ESG (environnementales, sociales et de gouvernance) publiées.
Cette nouvelle directive fait partie des nombreuses évolutions souhaitées par l’Union
européenne pour répondre aux ambitions du Pacte vert européen (Green Deal) : respecter
l’Accord de Paris en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 55 % d’ici 2030, et
atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.
Elle exige la réalisation d’un exercice de double matérialité. Cet exercice, au-delà d’une
exigence de reporting, permet également aux entreprises de prendre du recul sur leur modèle
d’affaires au regard de leurs impacts sur la société et l’environnement.
La nouvelle directive CSRD : la double matérialité
Définie en fonction de l’impact
d’une organisation sur le
développement durable et ses
parties prenantes, la double
matérialité permet aux entreprises
de mieux comprendre les
interconnections entre enjeux
« business » et leurs dimensions
socio-environnementales.
source
La stratégie nationale de lutte contre l’exclusion
En tant que membre de l’Union européenne, la France œuvre pour une Europe sociale forte,
juste, inclusive et pleine d’opportunités.
Elle promeut la convergence vers le haut des droits sociaux des européens, selon les 20
principes du socle européen des droits sociaux dans trois grands domaines : l’égalité des
chances et l’accès au marché du travail, des conditions de travail équitables et la protection
et l’inclusion sociales.
En mai 2021, au Sommet de Porto, les chefs d’État et de gouvernement ont adopté le plan
d’action du socle européen des droits sociaux et se sont fixé trois objectifs quantitatifs
ambitieux pour 2030 :
● 78% des personnes de 20 à 64 ans en emploi ;
● 60% d’adultes en formation chaque année ;
● réduction d’au moins 15 millions du nombre de personnes menacées de pauvreté ou
d’exclusion, dont au moins 5 millions d’enfants.
source gouvernementale
Focus sur l’égalité hommes/femmes
Les entreprises doivent assurer des rémunérations égales entre les hommes et les femmes
pour un travail identique ou à valeur égale.
Inscrit dans la loi « Avenir professionnel » votée le 5 septembre 2018 et précisée par décret le 8
janvier 2019, l’index d’égalité Femmes/Hommes mesure les éventuels écarts salariaux entre les
Femmes et les Homme.
Les entreprises de 50 salariés et plus doivent publier chaque année l'« index de l'égalité
hommes femmes » et les actions mises en place pour la favoriser.
source gouvernementale
Mesurer l’égalité hommes/femmes
source gouvernementale
Toutes les entreprises d’au moins
50 salariés doivent calculer et
publier leur Index de l’égalité
professionnelle entre les femmes et
les hommes, chaque année au plus
tard le 1er mars.
Les résultats s'améliorent : la
note moyenne déclarée par les
entreprises est en augmentation,
s'établissant à 88/100 en 2023,
contre 86/100 en 2022.
Illustration
OLI
SCARFF
AFP
3- Mesurer les impacts positifs de
son offre
99
L’impact comme vecteur de changements sociétaux
“Le changement social (ou sociétal) est « toute transformation
observable dans le temps, qui affecte, d'une manière qui ne soit
pas que provisoire ou éphémère, la structure ou le
fonctionnement de l'organisation sociale d'une collectivité
donnée et modifie le cours de son histoire ». source
100
L’impact comme vecteur de changements sociétaux
Effet
Conséquences Résultat
Changement
Comment s’y prendre ?
ACTIVITÉS
Quelles activités ou offres
proposez-vous actuellement
(ou à court-terme) ?
RÉSULTATS
Quel est l'effet (ou les effets)
recherché(s) par ces activités
sur vos bénéficiaires ?
IMPACTS RECHERCHES
Quel est l'impact social, sociétal
ou environnemental provoqué
par ces résultats ?
Exemple de bonjour fred
ACTIVITÉS
Quelles activités ou offres
proposez-vous actuellement
(ou à court-terme) ?
RÉSULTATS
Quel est l'effet (ou les effets)
recherché(s) par ces activités
sur vos bénéficiaires ?
IMPACTS RECHERCHES
Quel est l'impact social, sociétal
ou environnemental provoqué
par ces résultats ?
Articles écrits
spécialement pour les
aidants et relais d'articles
aidants
Newsletters, WA, réseaux
sociaux + communauté
incarnée
("Récits de Freds")
Acquisition de
connaissances spécifiques
Nouvelles rencontres
Interactions sociales
Utilisation des
connaissances acquises
Amélioration du bien être
psychique
Exemple de bonjour fred
104
Les étapes d’évaluation de l’impact
105
La mesure des impacts : exemple de Yuka
source
106
La mesure des impacts : exemple de Yuka
4- Valoriser ses impacts
108
L’intérêt du business model canvas régénératif
Le Business Model Canvas Régénératif permet de mettre ses impacts positifs au cœur de leur modèle économique.
1. Structuration et formalisation de son offre
Redéfinir sa chaîne de valeur avec ses parties-prenantes pour reposer sa proposition de valeur, à impact.
2. Identifier des pistes d'innovation
Poser la vision de son impact sociétal avec une temporalité de 5 à 10 ans, pour intégrer les mutations et prévisions
futures dans son offre.
3. Valoriser les impacts positifs
Le BMC Regen permet de les valoriser auprès des investisseurs, des entreprises partenaires et des consommateurs /
usagers (et auprès d'appels à projets).
4. Réunir des acteurs et monter une coalition à impact
Le BMC Regen permet d'identifier les parties-prenantes qui aurait un intérêt d'agir avec eux pour la préservation des
écosystèmes, et ainsi, créer une coalition, un groupement d'acteurs agissant pour la même cause.
5. Régénérer le vivant
Et ce point n’est pas des moindres.
Le business model canvas de l’entreprise régénérative (V5*)
Le business model canvas de l’entreprise régénérative - REGEN BMC https://miro.com/app/board/uXjVPLedpYo=/
Réunir toutes les parties
prenantes autour de services
écosystémiques utiles au
vivant
En donnant une voix à la
nature et aux générations
futures sur les choix à long
terme.
Les écosystèmes (- Fournisseurs Consommateurs-) générations futures
*nous en sommes à la version 5.1
Les ateliers du REGEN BMC *
Le business model canvas de l’entreprise régénérative - REGEN BMC https://miro.com/app/board/uXjVPLedpYo=/
*nous en sommes à la version 5
Atelier 2 - Réunir les parties prenantes
Atelier 3 – Proposition de valeur
Atelier 1 – Chaîne de valeur régénérative
Atelier 4 – Planning
stratégique vers la
régénération. Plan d’action
La session démo sur la gaufre
La version démo est conçue sur un produit alimentaire. Vous allez
accompagner la réflexion d'une PME de Saint Malo qui fabrique des
gaufres à partir d'ingrédients Européens et la commercialise dans des
distributeurs automatiques comme ceux sur les quais de la gare Saint
Lazare.
L'enjeu de l'impact est né d'un séminaire en septembre sur la vision 2030
de l'entreprise face aux enjeux de reporting de la CSRD mais surtout une
envie de relocaliser les approvisionnements face aux crises
européennes. L'entreprise qui est mono produit constate que les
approvisionnements sont instables : le blé mais aussi le lait en France
(et donc le beure). Les récents évènements qui secouent l'agriculture
en France ont décidé la direction générale à entamer une réflexion sur le
type de relation entretenir avec les agriculteurs de la région. Le sujet
des (sur)côuts est sur la table et la R&D est sous pression pour revoir la
recette qui reste inchangée depuis 1970 date de la création de
l'entreprise familiale (ICI).
Etape 1– La chaîne de valeur régénérative
Comprendre les impacts dans la chaîne de valeur du produit / service pour
identifier les services écosystémiques à rendre
Avec des
cartes
ressources
naturelles,
humaines et
financières.
Etape 2 – Parties prenantes des services écosystémiques
Identifier les parties prenantes à actuelles et dans 10 ans pour réussir à délivrer les
services écosystémiques collectivement.
En incluant les exclus :
ceux qui n’ont pas la
parole au COMEX (les
générations futures, les
non humains, les
personnes défavorisées…).
Atelier 3 – Valeur générée & flux entre parties prenantes
Identifier les gains de valeur extra économiques générés au prisme des 8 capitaux.
Rédiger la proposition de valeur aux parties prenantes et clarifier la juste répartition.
Cet atelier permet
d’identifier des pistes
pour valoriser les gains
extra financiers au travers
de la marque, de la
mission d’entreprise et la
gouvernance.
Par exemple en visualisant
ce que serait une version
régénérative des produits
à lancer sur le marché.
Et de matérialiser les flux
transactionnels entre les
parties prenantes
La (re) gaufre
gaufre vegan
(pois chiches)
Atelier 4 – Planning stratégique dans le temps
Mettre en place une stratégie marketing vers la régénération : quels produits lancer
pour assurer une transition vers les nouveaux produits / services régénératifs ? Quelles
actions mettre en place ? Comment mesurer ?
Et après – Comment on mesure ?
Lister ce qu’il faut mesurer de façon quantitative et qualitative pour chaque service
écosystémique à rendre. Noter quand la mesure est déjà connue.
The principles of regeneration
Illustration
OLI
SCARFF
AFP
vers la conclusion
Des questions pour la suite
1. Est-ce que vous délivrez
un service positif pour
votre écosystème ?
2. Quelles parties prenantes
à impliquer dans votre
écosystème ?
3. Quelle proposition de
valeur idéale ? Comment
le valoriser auprès
d’investisseurs ?
Les
êtres
vivants
Dans leur environnement
#Onehealth
Exemple : phenix
L’application anti-gaspi !
Achetez à prix réduit les
invendus de vos
commerçants
Exemple : Omie
CONTACTEZ NOUS POUR ORGANISER DES
SESSIONS DE NOS ATELIERS
Jérémy Dumont et Alice Bourassin de Nous Sommes Vivants

Contenu connexe

Similaire à Valoriser ses impacts positifs Incubateur Rungis&Co #NOUSSOMMESVIVANTS (11).pdf

Cp livelihoods [vfr]
Cp livelihoods [vfr]Cp livelihoods [vfr]
Cp livelihoods [vfr]
azoulaycath
 
JAMT JUNE VOL 23 SERIE 3.docx
JAMT JUNE VOL 23 SERIE 3.docxJAMT JUNE VOL 23 SERIE 3.docx
JAMT JUNE VOL 23 SERIE 3.docx
JournalofAfricanMana1
 
Cr rse retail fev 2021
Cr rse retail fev 2021Cr rse retail fev 2021
Cr rse retail fev 2021
Chaire_Retailing 4.0
 

Similaire à Valoriser ses impacts positifs Incubateur Rungis&Co #NOUSSOMMESVIVANTS (11).pdf (20)

Guide_entrepreneuriat_durable.pdf
Guide_entrepreneuriat_durable.pdfGuide_entrepreneuriat_durable.pdf
Guide_entrepreneuriat_durable.pdf
 
Présentation de Roche
Présentation de RochePrésentation de Roche
Présentation de Roche
 
2019 Etude Comerso/Ipsos Retail Distribution Objectif Zero Dechet
2019 Etude Comerso/Ipsos Retail Distribution Objectif Zero Dechet2019 Etude Comerso/Ipsos Retail Distribution Objectif Zero Dechet
2019 Etude Comerso/Ipsos Retail Distribution Objectif Zero Dechet
 
Avril Rapport développement durable 2015
Avril Rapport développement durable 2015Avril Rapport développement durable 2015
Avril Rapport développement durable 2015
 
Développement durable
Développement durableDéveloppement durable
Développement durable
 
REJOINDRE NOUS SOMMES VIVANTS
REJOINDRE NOUS SOMMES VIVANTS REJOINDRE NOUS SOMMES VIVANTS
REJOINDRE NOUS SOMMES VIVANTS
 
Cp livelihoods [vfr]
Cp livelihoods [vfr]Cp livelihoods [vfr]
Cp livelihoods [vfr]
 
Groupe One - Rapport d'activité 2016
Groupe One - Rapport d'activité 2016  Groupe One - Rapport d'activité 2016
Groupe One - Rapport d'activité 2016
 
JAMT JUNE VOL 23 SERIE 3.docx
JAMT JUNE VOL 23 SERIE 3.docxJAMT JUNE VOL 23 SERIE 3.docx
JAMT JUNE VOL 23 SERIE 3.docx
 
Soutenance fin d\'études
Soutenance fin d\'étudesSoutenance fin d\'études
Soutenance fin d\'études
 
Livre Blanc Economie Positive
Livre Blanc Economie PositiveLivre Blanc Economie Positive
Livre Blanc Economie Positive
 
RSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement ResponsableRSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement Responsable
 
Cr rse retail fev 2021
Cr rse retail fev 2021Cr rse retail fev 2021
Cr rse retail fev 2021
 
Le pouvoir des communautés au sein des entreprises face à la transition éc...
Le pouvoir des communautés au sein des entreprises face à la transition éc...Le pouvoir des communautés au sein des entreprises face à la transition éc...
Le pouvoir des communautés au sein des entreprises face à la transition éc...
 
Fiches projets #regeneration #noussommesvivants
Fiches projets #regeneration #noussommesvivantsFiches projets #regeneration #noussommesvivants
Fiches projets #regeneration #noussommesvivants
 
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
 
Livret Printemps Ecologique
Livret Printemps EcologiqueLivret Printemps Ecologique
Livret Printemps Ecologique
 
Présentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumain
Présentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumainPrésentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumain
Présentation de la fresque du facteur humain #noussommesvivants #facteurhumain
 
Synthèse rse triballat 2021
Synthèse rse triballat 2021Synthèse rse triballat 2021
Synthèse rse triballat 2021
 
Guide Officiel PRODURABLE 2016
Guide Officiel PRODURABLE 2016Guide Officiel PRODURABLE 2016
Guide Officiel PRODURABLE 2016
 

Plus de nous sommes vivants

LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
nous sommes vivants
 
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdfHumans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
nous sommes vivants
 
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
nous sommes vivants
 
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
nous sommes vivants
 
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivantsLes 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
nous sommes vivants
 
La sobriété sous contrainte
La sobriété sous contrainteLa sobriété sous contrainte
La sobriété sous contrainte
nous sommes vivants
 

Plus de nous sommes vivants (20)

LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
LES VINS ET CHAMPAGNES REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) ...
 
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdfHumans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
Humans performing under pressure. Emotional intellingence #noussommesvivants.pdf
 
A-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdf
A-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdfA-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdf
A-Regenerative-Approach-to-Tourism-in-Canada_FR.pdf
 
TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...
TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX  POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX  POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...
TRANSFORMER LES MODÈLES MENTAUX POUR MOBILISER LE COLLECTIF SUR L'ÉCOLOGIE...
 
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
LES VINS REGENERATIFS (ISSUS DE L'AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE) EN FRANCE ET A...
 
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivants
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivantsFormation à la fresque des émotions #noussommesvivants
Formation à la fresque des émotions #noussommesvivants
 
Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...
Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...
Le facteur humain dans la transition écologique #facteurhumain #noussommesvi...
 
Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...
Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...
Les nouveaux imaginaires de l'écologie par jérémy Dumont, planneur stratégiqu...
 
Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants
Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants
Présentation de la fresque des émotions #noussommesvivants
 
Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
Présentation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
 
Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...
Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...
Les ateliers de nous sommes vivants pour régénérer le vivant #noussommesvi...
 
Formation à l'animation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
Formation à l'animation de la  fresque des imaginaires #noussommesvivantsFormation à l'animation de la  fresque des imaginaires #noussommesvivants
Formation à l'animation de la fresque des imaginaires #noussommesvivants
 
BOOK DE JEREMY DUMONT
BOOK DE JEREMY DUMONTBOOK DE JEREMY DUMONT
BOOK DE JEREMY DUMONT
 
CV ET BOOK DE JEREMY DUMONT
CV ET BOOK DE JEREMY DUMONTCV ET BOOK DE JEREMY DUMONT
CV ET BOOK DE JEREMY DUMONT
 
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
REGENERATIVE BRANDS Part 1 _ THE CLIMATE SOIL STORY #NOUSSOMMESVIVANTS
 
REGENERATIVE BRANDS PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTURE
REGENERATIVE BRANDS  PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTUREREGENERATIVE BRANDS  PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTURE
REGENERATIVE BRANDS PART 3 - BRANDS AND LOCAL REGENERATIVE AGRICULTURE
 
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivantsLes 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
Les 4 relations humain - nature illustrées #noussommesvivants
 
La sobriété sous contrainte
La sobriété sous contrainteLa sobriété sous contrainte
La sobriété sous contrainte
 
LES NOUVEAUX IMAGINAIRES DE CONSOMMATION RESPONSABLES ET DESIRABLES #NOUSSOMM...
LES NOUVEAUX IMAGINAIRES DE CONSOMMATION RESPONSABLES ET DESIRABLES #NOUSSOMM...LES NOUVEAUX IMAGINAIRES DE CONSOMMATION RESPONSABLES ET DESIRABLES #NOUSSOMM...
LES NOUVEAUX IMAGINAIRES DE CONSOMMATION RESPONSABLES ET DESIRABLES #NOUSSOMM...
 
L'offre de nous sommes vivants pour les organisations #noussommesvivants
L'offre de nous sommes vivants pour les organisations #noussommesvivantsL'offre de nous sommes vivants pour les organisations #noussommesvivants
L'offre de nous sommes vivants pour les organisations #noussommesvivants
 

Valoriser ses impacts positifs Incubateur Rungis&Co #NOUSSOMMESVIVANTS (11).pdf

  • 1. Incubateur Rungis & Co Avec le business model canvas de l’entreprise régénérative Valoriser ses impacts positifs
  • 2. 2 workshop du 22 février 2024
  • 3. 3 Le plan nous sommes vivants la régénération ? 1- Pourquoi la régénération ? Intro
  • 4. 4 Le plan Nous sommes vivants L’agriculture régénérative Les pratiques régénératives Les impacts négatifs des entreprises Les impacts positifs des produits et services Le business model canvas régénératif
  • 5. 5 Notre intention Découvrir comment valoriser ses impacts positifs avec le business modèle régénératif pour réussir la transition écologique
  • 6. L’agriculture est en transition écologique : environnementale, sociale et économique Occupant près de deux tiers du territoire national, l'agriculture a une responsabilité majeure en termes de gestion des ressources naturelles et du patrimoine vivant qui constitue sa ressource première. « L’agriculture française fournit dans son ensemble une alimentation remarquable, saine et traçable, parmi les meilleures au monde. Fidèles à notre histoire, nous devons relever le défi écologique et sanitaire et passer de l’enjeu quantitatif du XXe siècle à l’enjeu qualitatif qui caractérise le XXIe siècle. Il fallait hier se prémunir de la famine, il faut aujourd’hui se prémunir de la finitude des ressources naturelles et de ses conséquences. L’avenir de notre agriculture passe par un niveau encore supérieur d’exigence dans la production, avec moins de pesticides, une gestion optimisée de l’eau, une attention redoublée au bien-être animal. » Didier Guillaume : La transition écologique
  • 7. Les objectifs de la transition agricole Une Europe agroécologique en 2050. CNRS, 2021. Scénario agro-écologique pour l’Europe en 2050.
  • 8. Le cap de la transition écologique source
  • 9. Les rendements chuteront de 10 à 50 % selon les cultures. Avec plus de travail humain, une partie des coûts de production risque d'augmenter. Cependant, le modèle repose sur une baisse importante des intrants, ce qui induit une baisse des coûts. Après quelques années (3 à 5), les agriculteurs devraient voir augmenter les rendements et les bénéfices des cultures avec un retour sur investissement de 15 à 25 % en passant à des pratiques agricoles régénératives source Un enjeu économique
  • 10. 10 La solution Une start up à impact commercialise des produits à impacts positifs (alors qu’une entreprise responsable limite ses impacts négatifs)
  • 11. Les fonds d’investissements et les entreprises mesurent leurs impacts Comprendre leurs enjeux c’est essentiel pour collaborer dans le cadre fixé par la France et l’europe. Une start up early stage ne peut pas contribuer à réduire leurs impacts de façon massive mais elle peut être exemplaire de la transition écologique. Avoir une vision de l’avenir et être clair sur les changements collectifs permet de s’inscrire dans un temps long. Être exemplaire de la transition
  • 12. La mesure des impact est déterminante pour la confiance et la mobilisation autour d’une activité viable. Mais la mesure des impacts au niveau de sa start up représente un coût conséquent. Ce qui ne doit pas freiner les efforts de réduction de ceux ci. Un moindre impact est un argument pour les investisseurs comme pour les clients / usagers mais aussi les fournisseurs avec lesquels des contrats peuvent être mis en place. Une stratégie d’impacts se décide au niveau du business model en concertation avec ses parties prenantes. Réduire ses impacts négatifs
  • 13. Les impacts positifs du produit / service sont le signe d’une croissance vertueuse L’enjeu est dans la valorisation des impacts pour les faire valoir auprès des parties prenantes, en premier lieu vos clients / usagers en B to C et B to B Ca passe par de la clarté et de la mesure avec une vision dans le long terme. Il s’agit de viser l’impact collectif pour réussir la transition et maximiser les impacts. Valoriser ses impacts positifs
  • 14. Réussir la transition écologique nécessite une coalition des acteurs du changement Le ministère de transition écologique rassemble les acteurs des filières. Les acteurs s’accordent au niveau des régions. Ca peut aussi venir des entreprises…. Une quinzaine de réseaux d’entreprises européennes ont lancé le mouvement Business for a Better Tomorrow. Une coalition d’acteurs qui entend notamment soutenir le Green Deal, à l’heure où il cristallise les oppositions, et porter une vision sociale, solidaire et durable de l’économie. source Viser l’impact collectif
  • 15. The principles of regeneration Illustration OLI SCARFF AFP 0- Nous sommes vivants
  • 16. 16 Qui sommes nous ? Jérémy Dumont et Alice Bourassin de Nous Sommes Vivants
  • 17. Fort de notre diversité, unis dans nos pratiques, nous facilitons les relations entre les différents métiers de l’entreprise et des organisations MISSION Faciliter l’innovation et la transformation pour régénérer le vivant VISION Vivre en harmonie avec le vivant nécessite d’accompagner les changements de comportements et des alternatives de consommation. OBJECTIFS NOTRE RAISON D’ÊTRE Régénérer le vivant avec les pionniers de la transition écologique dans les organisations Accélérer l'essor d’une économie prospère pour la société et l’environnement Lancer des produits et services respectueux de l’environnement, et de la nature Faire naître des organisations ou il fait bon travailler et grandir. Régénérer le vivant Aider les collaborateurs à porter la transition écologique dans leur organisation IMPACTS Biodiversité et santé des écosystèm es D e s ê t r e s h u m a i n s e n p l e i n e c a p a c i t é Mieux vivre ensemble sur terre LEVIERS
  • 18. LE COLLECTIF DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ACCOMPAGNER L’ÉVOLUTION DES COMPORTEMENTS EN SE RECONNECTANT À LA NATURE INNOVATION TRANSFORMATION Transformer les comportements en agissant sur les facteurs de changement comme la motivation, les émotions et la projection dans le temps. Retravailler les modèles économiques pour rendre viable des alternatives écologiques à impacts positifs
  • 19. Les rapports de prédation posent des enjeux de co existence des humains avec les autres êtres vivants (dont les êtres humains) au sein d'un même territoire aux ressources partagées. A lire ici Prédation Régénération La régénération est la capacité du vivant à atteindre sa pleine capacité dans un écosystème. A lire ici Lien vers documentaire https://www.youtube.com/watch?v=3hNGHHE5Oz0 L’ambition de nous sommes vivants
  • 20. Vers la régénération Le travail de régénération consiste à se concerter pour découvrir et cultiver ce potentiel en prenant soin mutuellement des gens et des lieux. Pour pratiquer la régénération de façon continue, il faut cultiver la communauté humaine et plus qu’humaine tel un terreau fertile afin de favoriser la santé et de générer de nouvelles possibilités. Comme l’a écrit l’autrice et botaniste autochtone Robin Wall Kimmerer : « Tout épanouissement est mutuel ».
  • 21. L’économie régénérative nécessite un changement de model mental qui doit s’opérer dans les entreprises. Sortir de la prédation des ressources naturelles, humaines mais aussi financières. Adopter la régénération dans une logique de prendre soin du vivant. Mais aussi un changement de modèle économique pour adresser à la fois les enjeux courts termes et long termes. Elle demande enfin un ré-alignement des parties prenantes au niveau local pour délivrer ensemble des services socio écosystémiques avec un changement de gouvernance pour donner une voix à toutes les parties prenantes de la qualité de vie dans un territoire, y compris la nature et les générations futures puisque nous sommes tous vivants. La santé, le bien être et la justice sociale sont au coeur de la démarche. L’économie régénérative
  • 22. Notre approche pour réussir la transition écologique quand il s’agit de méthodes et pratiques est essentiellement basée sur les pratiques de l’agriculture biologique et régénérative. L’agriculture régénérative rend des services socio écosystémiques comme par exemple la santé des sols ou la biodiversité mais aussi le bien être animal et le juste rémunération des producteurs. Elle est porteuse de nombreuses promesses, non seulement des promesses environnementales, mais aussi des promesses sociales et des résultats économiques pour les agriculteur. Les pratiques sont certifiées par des organismes tiers. Les pratiques régénératives
  • 23. Nous avons développé le business model canvas de l’entreprise régénérative pour permettre aux entreprises de prendre leurs responsabilités face au dépassement des limites planétaires et en particulier la prédation du vivant. Au delà des stratégies d’adaptation des activités économiques, il est urgent de restaurer la biocapacité des écosystèmes exploités à se renouveler et de tisser des relations bénéfiques pour y parvenir. La santé, le bien être et la justice sociale sont au coeur de la démarche. Il est essentiel de valoriser les pratiques vertueuses. Ceux qui adoptent ces pratiques doivent pouvoir en vivre. Il est vital de parler de juste rémunération de tous les acteurs des filières. Le business model de l’entreprise régénérative
  • 24. Les ateliers Nous Sommes Vivants 1- La fresque du facteur humain ICI 2- La fresque des émotions. ICI 3- La fresque des imaginaires. ICI 4- Les Régéneration Camp ICI Et le business model canvas de la régénération (V5) (ICI) Les membres du collectif animent également : la fresque de la biodiversité, la fresque du climat, la fresque des nouveaux récits, la fresque de la renaissance écologique, la fresque océane, la fresque des limites planétaires, l’atelier des sols vivants et bien d’autres…. CYCLE TRANSFORMATION CYCLE INNOVATION
  • 25. INNOVATION ACTION VISION MOBILISATION PROJECTION QUELS NOUVEAUX BUSINESS MODELS, SERVICES, CIRCUITS, PARTENARIATS INVESTIR ENSEMBLE ? COMMENT IMPLIQUER COLLECTIVEMENT LES PARTIES PRENANTES DE L’ENTREPRISE ? NOUS SOMMES VIVANTS TRANSFORMATION INSPIRATION MOBILISATION QUESTION CLIENT QUESTION CLIENT QUESTION CLIENT QUESTION CLIENT DESIGN D’EXPERIENCE (CLIENT) QUELLE ORGANISATION EST APPROPRIÉE AU COLLECTIF ? PLANNING STRATEGIQUE COMMUNICATION DESIGN D’EXPERIENCE (COLLABORATEUR) COMMENT MIEUX COLLABORER SUR LES PROJETS POUR ÊTRE PLUS EFFICACE ? COLLABORATION NOTRE OFFRE AU DELÀ DES ATELIERS
  • 27. Danone France a investi plus de 40 millions d’euros dans la transition agroécologique depuis 2016 et 60% de leurs agriculteurs partenaires français seront engagés dans la transition vers l’agriculture régénératrice d’ici fin 2023 avec un objectif de 100% en 2025. L‘entreprise a ainsi participé au renforcement de la filière de la poire Williams française via sa marque blédina avec une revalorisation de la rémunération des producteurs (+ 20% en moyenne) et la signature de contrats long terme (jusqu’à 15 ans). En 2021, Nestlé a annoncé vouloir investir 1,1 milliard d'euros au cours des cinq prochaines années dans l'agriculture régénératrice dans l'agriculture régénératrice pour remettre le sol au coeur de l'activité agricole. On notera aussi des initiatives du côté du trio Unilever/Axa/Tikehau (fonds d’investissement) qui ont annoncé un fonds de soutien en mai 2022 avec un apport de 100 millions d’euros chacun au service de la régénération des terres. Plus récemment, et plus en amont, la coopérative Axéréal a annoncé un partenariat avec la jeune société Intact pour lancer, dans le Loiret, une initiative à 50 millions d’euros autour de la filière légumineuses en mettant en œuvre les pratiques de l’agriculture régénérative. L’avenir du secteur de la mode est inextricablement lié à celui de l’agriculture avec le coton, la laine, le cuir pour le groupe Kering à la tête du Fonds Régénératif pour la Nature cofondé en 2021 avec Conservation International. L'Oréal a lancé le Fonds L'Oréal pour la Régénération de la Nature. Ce fonds, doté de 50 millions d'euros, a été conçu selon une approche innovante : celle d'un fonds d'investissement à impact, destiné à allier retour sur investissement et création de valeur environnementale et sociale positive. En favorisant la biodiversité, ces projets visent à capturer naturellement le CO2, atténuant ainsi les effets du changement climatique LES GROUPES FRANÇAIS INVESTISSENT DANS L’AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE
  • 28. L’AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE, UNE SOLUTION QUI NOUS ARRIVE DES ETATS UNIS Regeneration.org (livre) Kiss the ground (documentaire) Strange world Film (Disney) Depuis 2013, l’association américaine Kiss The Ground milite pour une agriculture régénératrice et sensibilise sur l’importance des sols vivants aux USA. Le documentaire éponyme, produit par Netflix, a été diffusé sur la plateforme en octobre 2020. Il sensibilise sur les enjeux que représentent les sols et les diverses solutions existantes avec beaucoup d’éléments scientifiques sans pour autant démoraliser ni culpabiliser. Malgré une bonne audience, l’agriculture régénératrice reste peu connue du grand public.
  • 30. LES FERMIERS AMÉRICAINS SE CONVERTISSENT La ferme porte trois certifications : biologique, biodynamique et biologique régénérative. Plusieurs des zones d'habitat restaurées de la ferme sont des habitats fauniques certifiés. https://www.apricotlanefarms.com/about-the-farm/
  • 31. LES FERMIERS AMÉRICAINS SE CONVERTISSENT : APRICOT LANE FARMS Apricot Lane Farms en Californie est devenue une étude de cas de renommée mondiale sur la régénération des sols via l’agriculture bio et le sujet d'un documentaire primé, The Biggest Little Farm. Réparer les dégâts causés par des années d’agriculture industrielle et de changement climatique a nécessité plus d’une décennie de réhabilitation intensive des sols. Les Chester se sont mis à consulter des scientifiques, des experts autochtones et des agriculteurs traditionnels, ainsi qu’à expérimenter des processus naturels. Aujourd'hui, sans utiliser d'engrais synthétiques, d'herbicides ou de pesticides, la ferme cultive près de 200 variétés différentes de cultures ; prend en charge toutes sortes d’animaux, d’animaux sauvages et d’insectes ; et vend des produits dans toute la Californie. Mais lorsque le couple a acheté les 234 acres de terrain en 2011, ils ont rapidement découvert de sérieux problèmes. «Nous pensions avoir choisi une très bonne ferme, puis, en quelques mois, nous avons découvert que notre sol était complètement dépourvu de diversité microbienne», explique John. "C'était comme un trottoir", ajoute Molly. Tous les animaux et la faune sauvage de la ferme des Chesters ont un travail à faire, mais les travailleurs les plus acharnés sont sans doute les vers de terre. Logés dans des bacs de lombricompost de 40 pieds de long, des centaines de milliers d'entre eux digèrent et décomposent la matière organique, ajoutant de l'azote, du phosphore et des bactéries bénéfiques au sol. Le compost fini, ou vermicast (connu en termes moins techniques sous le nom de crottes de vers) « est en quelque sorte le produit fini, l’or noir que nous recherchons », explique Zach Haman, expert en fertilité d’Apricot Lane.
  • 32. LES PREMIÈRES FERMES RÉGÉNÉRATIVES S'INSTALLENT EN FRANCE
  • 33. D'OÙ VIENT L’AGRICULTURE RÉGÉNÉRATIVE ? Les principes de cette approche remontent aux travaux de Bill Mollison sur la permaculture en 1978 (Mang, P., & Haggard, B., Regenesis, 2016). L’écologiste australien a modifié le modèle agricole conventionnel, en s’inspirant des relations et procédés naturels des écosystèmes. Cette agriculture dite « permanente » génère les récoltes nécessaires pour la société tout en produisant un surplus de ressources, (ré)générant ainsi le sol. Une approche régénérative permet aux humains de co-évoluer avec les systèmes naturels qui les entourent et d’inverser les systèmes dégénératifs (Mang & Reed, 2013). (source) Le principe fondamental qui est à l’oeuvre c’est le pouvoir magique qu’a le vivant de s’auto-régénérer…Comme seul le vivant peut se régénérer, les actions régénératives augmentent les capacités du vivant à atteindre son plein potentiel dans un environnement.
  • 34. L’AGRICULTURE REGENERATIVE POSITIONNÉE AU DELÀ DE L’AGRICULTURE BIO L’agriculture régénérative peut être considérée comme une sous-division de l’agriculture biologique. Le nom "agriculture régénérative" est apparu dans les années 80 (lire ici). Centrée sur le vivant, elle s’inscrit dans le prolongement de la biodynamie et plus largement de la permaculture. L’intérêt pour les sols vivants est un axe particulièrement intéressant de l'agriculture régénérative. La référence scientifique souvent utilisée est « Qu'est-ce que l'agriculture régénérative ? Newton L’agriculture de conservation des sols (ACS) regroupe un ensemble de techniques agricoles favorisant la résilience écologique d’une exploitation notamment grâce à une diminution du travail du sol et une baisse de consommation de produits énergétiques (carburant ou intrants). L'agriculture régénérative va plus loin. Son objectif c'est la conservation de la biodiversité, en éliminant les produits chimiques fossiles (taux d’humus ET de biodiversité dans le sol et au dessus de celui ci). L'agriculture régénérative apparaît comme une alternative pour produire des aliments avec des impacts environnementaux inférieurs, voire nets positifs (Rhodes, 2017). Une série d'affirmations ont été faites sur le potentiel de l'agriculture régénérative pour contribuer à la durabilité de la production alimentaire, y compris sur la possibilité que l'agriculture régénérative puisse faire partie d'une stratégie d'atténuation du changement climatique et plus résiliente aux effets de celui ci. La fertilité du sol est augmentée de façon biologique dans les systèmes agricoles régénérateurs par la mise en place des cultures de couverture et intercalaires, la rotation des cultures, l’application de compost et de fumiers. Ces méthodes restaurent le microbiote des plantes et du sol en favorisant la libération, le transfert et le recyclage des nutriments essentiels du sol. (source) LIRE LA NOTE DE SYNTHÈSE NOUS SOMMES VIVANTS
  • 35. VANDANA SHIVA : L’AGRICULTURE BIO ET RÉGÉNÉRATIVE LA militante indienne Vandana Shiva préfère nommer ces pratiques "agriculture biologique régénérative", actant ainsi un retour aux sources historiques de l'agriculture bio tout en affirmant une ambition nouvelle : réparer les dommages causés par l'agro-industrie. source
  • 36. C’EST QUOI LA VITICULTURE RÉGÉNÉRATIVE ? Dans le contexte du chaos climatique, il faut des vignobles plus résilients et véritablement durables. La viticulture régénérative promet la création de vignobles qui soient des écosystèmes auto-entretenus, grâce à l’utilisation intelligente d’une panoplie d’outils qui incluent l’encouragement de la biodiversité, les techniques sans labour, la promotion de la vie microbienne du sol, les couverts végétaux et le contrôle biologique des ravageurs. Ce livre, le premier dans son genre, se penche sur la science derrière la viticulture régénérative, en la mettant dans son contexte et en la présentant de manière accessible. regenerativeviticulture.org
  • 37. DES PRATIQUES RESPONSABLES CERTIFIÉES Les 3 piliers de la certification Regenerative Organic ROC Les principes de l’agriculture régénérative appliqués au lait
  • 38. LA RÉGÉNÉRATION POUR SÉDUIRE LES CONSOMMATEURS DE BIO Les ventes de produits bio en 2022 baissent de 7% à 10%. L'inflation contraint en effet les ménages à se reporter sur des produits alimentaires plus abordables. Le bio souffre aussi d'une image moins positive : “les produits bio sont ils vraiment bio” ? Ainsi, 64% estiment que la mention bio sert à justifier des prix plus élevés et 61% que le bio est avant tout du marketing. SOURCE « La part de produits bio dans les restaurants est de 1 %. Et c’est principalement du vin. Le vin bio est la clé d’entrée pour introduire le bio dans ce débouché !
  • 39. LA VALORISATION DES PRATIQUES AUPRÉS DES CONSOMMATEURS La loi Climat prévoit un affichage environnemental qui devra informer les consommateurs sur l’empreinte écologique des produits alimentaires. Ainsi, le Planet-Score indique le détail des principaux impacts en matière de climat, de biodiversité, et le bien- être animal. Pour impliquer les consommateurs, au-delà des dimensions environnementales et du mode d’élevage, Omie, Coopérative Biocoop et les Fermiers de Loué ont décidé d’afficher également la juste rémunération des producteurs, l’ultra-transformation et l’origine des produits en adoptant le référentiel Planet-score. https://lnkd.in/efFUUnb7.
  • 40. LES DISTRIBUTEURS S’ENGAGENT… source Le projet “transition” de Auchan vise à aider les agriculteurs à transitionner vers la BIO. Dans son rapport extra financier Auchan s’engage pour la régénération. Bientôt la promotion des produits bio et régénératif….
  • 41. LES PRODUITS RÉGÉNÉRATIFS PASSENT À LA TV POUR BOOSTER LES VENTES Omie tel un épicier propose des produits pleins de goût, à des prix accessibles, qui rémunèrent justement les producteurs et fabricants. Des produits conçus avec les agriculteurs et éleveurs.“Pour changer notre agriculture, il faut remonter à la source et rétablir des relations de confiance avec des producteurs locaux. En construisant ces nouvelles filières agricoles en circuit court, on gagne en traçabilité, en proximité et en autonomie alimentaire” Omie. La marque alimentaire en agriculture régénérative - Campagne TV Omie Leur tiers de confiance pour l’évaluation des produits : le Planet-score. Il évalue les produits via 4 thématiques : l'impact sur le climat, la biodiversité, les pesticides, les modes d’élevage (relation à l’animal). 72,2% des produits sont notés A. 19,5% des produits sont notés B et 8,3% des produits sont notés C. Pas de produit en dessous de la note C.
  • 42. VERS DES ENTREPRISES RÉGÉNÉRATIVES … “Il faut aller au-delà de la pratique sportive pour être en bonne santé. L’association entre le sport et l’alimentation saine est parfaite pour développer des comportements toujours plus responsables. Decathlon engage de profondes transformations de son activité vers le régénératif et le développement durable. Omie correspond à ce nouvel engagement commun.” Jérémie Siino, leader marque nutrition & soin Decathlon “Il ne “suffit” plus de réduire des impacts négatifs, mais d’aller bien au-delà en (re)donnant à la Terre plus que ce qu’on lui a pris, ni de redonner à la terre ce qu'on lui a pris, mais d'améliorer l'ecosystème dans lequel on s'implante de manière durable et avec un impact positif.” Décathlon
  • 43. 2- Les pratiques régénératives ? Illustration OLI SCARFF AFP
  • 44. La régénération, c'est la vie au cœur de chaque action et décision Paul Hawken La régénération c’est une relation de collaboration avec la nature Bill Reed, principal at Regenesis Group Une régénération est réussie si elle développe de nouveaux potentiels Reed et al Régénération
  • 45. Définition La régénération = donner aux êtres vivants (dont les humains) les ressources leur permettant d’être en capacité d’atteindre leur plein potentiel dans leur environnement*. Illustration OLI SCARFF AFP Les êtres vivants Dans leur environnement = forment des écosystèmes localisés *Les services écosystémiques rendus par les humains en connexion avec la nature visent à restaurer les ressources vitales au vivant dans la perspective de mieux vivre sur terre. La santé de tous les êtres vivants étant interconnectée #onehealth L'écosystème c’est le milieu au sein duquel biotope (environnement) et biocénose (êtres vivants) interagissent. Il est par convention à l'équilibre. #Onehealth
  • 46. « Nous savons que les entreprises ont besoin de capital financier, mais elles ont également besoin d’autres formes de capital, comme le capital humain, social et naturel. Alors pourquoi maximiserions-nous la production de capital financier aux dépens des autres ? Nous savons également que la création de capital financier repose sur des relations de pouvoir. Mais que se passerait-il si nous essayions plutôt un système où la relation est basée sur des relations mutuelles ? » Bruno Roche Economics Of mutuality Économie régénérative
  • 47. De la réduction des impacts à la régénération Si nous ne sortons pas du “business as usual” le vivant continuera inexorablement de disparaître. Ce n’est qu'après avoir renversé la courbe délétère du vivant en augmentant les ressources essentielles à la vie et en régénérant le vivant (objectif 2030) que le vivant reviendra en abondance (objectif 2050). Ainsi préserver 20 à 30% des espaces naturels des activités humaines comme le prévoit la loi de préservation de la nature ne suffit pas. Il faut intervenir sur les écosystèmes cultivés (agriculture, pêche....). Note sur le Vivant ICI
  • 48. Au delà du développement durable Après avoir freiné l’exploitation des ressources (extractive), il est nécessaire de stopper ce qui est délétère au vivant pour que le vivant prolifère (degenerative). Mais le développement durable et la RSE agissent comme une forme de compensation (charity) Il s’agit maintenant de continuer à réduire les impacts ET de “rendre plus qu’on a prit” (regenerative). *compenser, réparer, restaurer...gérer. (mais ne pas créer de potentiel nouveau) *
  • 49. Nos relations à la nature ségrégation vs. intégration Ségrégation, processus par lequel une distance sociale est imposée à un groupe du fait de sa race, de son sexe, de sa position sociale ou de sa religion, par rapport aux autres groupes d'une collectivité. individualisme vs. holisme Le holisme prend comme modèle la physique moderne et essaie d'expliquer l'ensemble de la société à partir de ses composants atomiques. Le holisme, à l'inverse, fonde la sociologie sur l'analyse des structures établies qui dans leur existence ne dépendraient pas de la volonté des acteurs sociaux. INDIVIDUALISME INTÉGRATION HOLISME SEGREGATION individualité Ce qui existe à l'état d'individu. Caractères par lesquels une personne ou une chose diffère des autres. espèce Apparences sensibles des choses. Nature propre à plusieurs personnes ou choses, qui permet de les considérer comme appartenant à une catégorie distincte.
  • 50. INDIVIDUALISME HOLISME SÉGRÉGATION INTÉGRATION ANTHROPOCENTRISME Vivre de la nature 4 IMAGINAIRES DE L’ÉCOLOGIE BIOCENTRISME Vivre dans la nature MULTICENTRISME Vivre connecté avec la nature ECOCENTRISME Vivre avec la nature
  • 51. Augmenter la résilience des écosystèmes face aux déséquilibres INDIVIDUALISME HOLISME SÉGRÉGATION INTÉGRATION BIOCENTRISME MULTICENTRISME ANTHROPOCENTRISME Exploiter les ressources… dans des limites raisonnables Protéger la biodiversité des activités (humaines) toxiques ECOCENTRISME Accompagner le vivant pour qu’il atteigne son plein potentiel dans son écosystème REGENERATION RESTAURER LES RESSOURCES NATURELLES AUGMENTER LA CAPACITÉ DU VIVANT EXTRACTION DEGENERATION RESTAURATION 4 RELATIONS AVEC LA NATURE
  • 52. INDIVIDUALISME HOLISME SÉGRÉGATION INTÉGRATION AGRICULTURE CONVENTIONNELLE Exploitation intensive qui appauvrit les ressources naturelles AGRICULTURE BIOLOGIQUE Pas d'engrais / pesticides de synthèse pour protéger la biodiversité AGRICULTURE DURABLE Agriculture avec compromis économiques, environnementaux et sociaux. Et des impacts qu’il faut compenser. AGRICULTURE BIO ET RÉGÉNÉRATIVE Régénérer la matière organique et la biologie des sols essentielle à la vie sur terre. Les pratiques sont labélisées, les impacts mesurés. LES MODÈLES D’AGRICULTURE
  • 53. AGRICULTURE BIOLOGIQUE INDIVIDUALISME HOLISME SÉGRÉGATION INTÉGRATION Augmenter le taux de matières organiques via non-labour, sols couverts, rotation des culture, mixité avec élevage, mais aussi préservation eau… AGRICULTURE CONVENTIONNELLE AGRICULTURE BIO ET RÉGÉNÉRATIVE AGRICULTURE DE CONSERVATION DES SOLS Dynamiques naturelles contribuant à la vie sous et au-dessus du sol (bactéries/champignons…abeilles) et à notre santé #onehealth A haut niveau d'intrants qui comprennent l'utilisation d'engrais chimiques synthétiques, de fongicides, d'insecticides et d'herbicides Engrais et pesticides naturels pour préserver la biodiversité et cultiver des aliments sans substances toxiques. LES PRATIQUES AGRICOLES source Soil microbiomes and one health source
  • 54. HOLISME INDIVIDUALISME INTÉGRATION SÉGRÉGATION Agriculture Conventionnelle (vers agriculture de précision) PRÉDATION MOINS de pesticides RESTAURATION Pour plus de RÉSILIENCE des écosystèmes exploités REGENERATION Augmentation de la bio capacité des humains / non humains Agriculture (Bio) Régénérative Agriculture Biologique PROTECTION SANS pesticides Agriculture de conservation des sols RESTAURATION OU RÉGÉNÉRATION ?
  • 55. INDIVIDUALISM HOLISUM SEGREGATION INTÉGRATION LES PISTES D’INNOVATION PRODUITS / SERVICES DÉCROISSANCE SOBRIÉTÉ RÉGÉNÉRATION ADAPTATION ANTHROPOCENTRISME BIOCENTRISME MULTICENTRISME ECOCENTRISME Vivre MOINS de la nature Vivre dans la nature SANS superflu Vivre connecté avec la nature de façon PROSPÈRE Vivre avec la nature de façon RÉSILIENTE Transition(s) 2050 de l’ADEME « scénarios pour des futures durables au-delà de la croissance en 2050 » "Paris sous 50 °C" Scénarios biodiversité mondiale
  • 56. INDIVIDUALISME HOLISME SÉGRÉGATION INTÉGRATION ALIMENTATION BIO Respecter les animaux. Préserver l’environnement. ALIMENTATION ANTI GASPI / ZERO WASTE / DE SAISON Une alimentation circulaire, de proximité et de saison ALIMENTATION RÉGÉNÉRATIVE Des produits bio qui régénèrent la vie dans les écosystèmes ANTHROPOCENTRISME BIOCENTRISME MULTICENTRISME ECOCENTRISME Too Good To Go Veggy Planet Omie ALIMENTATION DÉCARBONÉE Des produits sélectionnés en fonction de leur impact carbone Yuka ALIMENTATION
  • 57. INDIVIDUALISME HOLISME SÉGRÉGATION INTÉGRATION LIMITER LES IMPACTS NÉGATIFS RIEN DE TOXIQUE Décroissance : Approche alternative de la consommation RÉGÉNÉRER LA VIE Régénération : Système intégré - alliance pour le vivant Adaptation : Approche écosystémique Sobriété : Plastique, émissions carbone… ANTHROPOCENTRISME MULTICENTRISME BIOCENTRISME L’étape fibre représente 68 % de l’empreinte eau totale des jeans Levi’s® 501®. Ce jean utilise 96 % d’eau en moins que les techniques de finition standards. Objectif 2025 Réduire de 50 % l’utilisation d’eau dans les zones à stress élevé ICI ECOCENTRISME En 2022, Pangaia a adopté NATIVARegen™ système à triple impact qui protège les terres, sauvegarde les animaux et soutient les agriculteurs en améliorant leurs moyens de subsistance. La laine mérinos de leur collection capsule provient de Cerro Bombero, une ferme familiale accréditée régénérative NATIVARegen™ basée en Uruguay. Situés à 130 km de la ville de Paysandú, où vivent Juan et sa famille, 6 000 moutons mérinos sont élevés de manière éthique en plein champ. Les pratiques régénératrices de la ferme sont mesurées par des tests d’empreinte carbone biogénique et eau. ici RECYCLER loom n'a pas recours à la publicité ou la promotion pour faire acheter ses produits. De plus leurs produits durent plus longtemps. Ainsi leurs chaussettes durent 3 ans. elles sont en coton bio de qualité (dit “longue fibre” et “extra longue fibre”) ICI ICI TEXTILE
  • 58. Le bio comme socle des produits régénératifs NUTRITION VITALITÉ BIODIVERSITÉ CLIMAT SOL JUSTE RÉMUNÉRATION Les produits sont certifiés bio par défaut et vont au delà pour régénérer le vivant dans la nature et la société
  • 59. Parties prenantes & services écosystémiques : Patagonia Actuellement, plus de 550 fermes font partie d’un programme très exigeant pour devenir régénératives, mené par Patagonia. source « La meilleure manière de cultiver de la nourriture et des fibres est l’agriculture régénératrice. » - Rose Marcario (CEO de Patagonia) « Nous espérons que les cultures couvertes et les cultures intercalaires supplémentaires produiront plus de revenus pour les agriculteurs », explique Rachel Kepnes de Patagonia "Nous espérons également que l'amélioration de la santé des sols aidera les agriculteurs à être plus résistants au climat malgré divers événements météorologiques liés au changement climatique." best practices
  • 60. La bio est au coeur de leur business et ils ont tissé des liens avec des parties prenantes étendues exemple ecotone (re)Design de la chaîne de valeur (ré)générative : eclo La marque de cosmétique Eclo réconcilie l’industrie de la beauté et l’écologie dans toute sa chaîne de production. Dans ses formules sont privilégiés des actifs comme le chanvre le seigle ou des algues marines issus de l’agriculture régénératrice. SOURCE best practices
  • 61. Des produits bons pour les humains et la nature Les graines de chia sont naturellement riches en fibres alimentaires et en « bons gras ». Elles renferment de 15 à 17% d'Oméga-3 sous la forme d'acide alpha-linolénique (AAL). Elles contiennent également 5 à 8% d'acide gamma-linoléique (AGL), un Oméga-6 difficile à synthétiser par l'organisme. SOURCE best practices
  • 62. Nouvelle répartition de la valeur générée : Bonneterre Bonneterre s’engage auprès de ses consommateurs mais aussi ses producteurs avec des boissons végétales à base d’avoine 100% française cultivée pour favoriser la biodiversité. source best practices ● Une place faite aux arbres et arbustes ● Des abris naturels pour les auxiliaires de culture ● Des cours d’eau préservés
  • 63. C’EST RÉGÉNÉRATIF SI … NATUREL La vitalité, la résilience et la capacité du vivant à poursuivre son évolution est naturelle SOBRE EN RESSOURCES Le minimum d’exploitation de ressources naturelles & humaines pour atteindre le plein potentiel du vivant CIRCULAIRE Boucles régénératives des ressources sans compensation d’une autre activité ou perte d’autonomie BÉNÉFIQUE Délivre des services écosystémiques qui restaurent les ressources et régénérent le vivant. LOCAL Augmente et diversifie les interactions bénéfiques sur un territoire spécifique ÉCOSYSTÉMIQUE Conserve la structure et la dynamique de l'écosystème, pour préserver les services assurés dans les temps INTÉGRÉE Une approche intégrée des enjeux économiques, environnementaux et sociaux, sans exclusion COLLECTIF Porté par un collectif d’horizons divers aux intérêts convergents DÉMOCRATIQUE La gestion des terres, des eaux et des ressources vivantes sont un choix de société qui nécessite des prises de décision démocratiques, et des efforts justes et également partagés. NATHAN LAINE / NATHAN LAINE
  • 64. Stuart Williams 2- Les impacts négatifs des entreprises
  • 65. La mesure des impacts des start-ups à impact Avec l’approche de nouvelles réglementations clés pour le reporting de durabilité comme la CSRD européenne qui entrera en vigueur début 2024, les startups doivent se préparer à mesurer et réduire leur impact environnemental et social pour continuer à se développer. Le mapping de la BPI révèle pour la première fois que les startups à impact sont à l’avant-poste de ces sujets : 1/ en mesurant et réduisant pour 64% d’entre elles leur impact environnemental et 2/ pour 43% d’entre elles, en réduisant leur utilisation de ressources naturelles source Pour mesurer leur impact, les indicateurs de mesure les plus utilisés par les startups sont les émissions carbone évitées (48%), les tonnes de déchets évitées (21%) ou le nombre de bénéficiaires (handicap, jeune, sénior, personne en insertion, habitant de QPV...) ayant été accompagnés (18 %).
  • 66. Que font les start-ups à impact?
  • 67. Que font les start ups à impact? source
  • 68. 82% des startups à impact révèlent qu’elles ont obtenu au moins 1 label ou statut valorisant leurs activités à impact. Sont prisés en particulier le statut ESS ou agrément ESUS, le statut de membre de la communauté du Coq Vert ou de société à mission ou les labels Solar Impulse et BCorp. source Et les labels ?
  • 69. Pourquoi mesurer ses impacts ?
  • 70. C’est quoi l’impact ? Qu’est ce qui est mesuré ? source Des flux d’activités qui ont des impacts aux conséquences lourdes L’impact « Les effets à long terme, positifs et négatifs, primaires et secondaires, induits par une action de développement, directement ou non, intentionnellement ou non. » OCDE, 2002
  • 71. Les indicateurs d’impact entrent dans une stratégie RSE* source Un indicateur RSE est un outil qui va permettre de savoir quels sont les points à améliorer dans votre entreprise afin de pouvoir la faire performer et établir les bonnes stratégies pour appliquer au développement durable et adopter les bons comportements sociétaux. Ces indicateurs sont répartis selon la norme ISO26000 qui est divisée en 7 thèmes * Extrafinancière
  • 72. La stratégie RSE est définie sur la base d’une matrice des risques* source La matrice des risques est un outil graphique qui permet de représenter et d'évaluer les risques encourus par une organisation. Elle prend en compte deux dimensions principales : - La probabilité d'occurrence d'un risque (sur l'axe horizontal) - L'impact potentiel du risque sur l'entreprise (sur l'axe vertical) L’impact est évalué pour l’entreprises mais aussi ses parties prenantes (intéressées par la viabilité de l’entreprise)
  • 73. La RSE rend les entreprises plus résilientes mais aussi performantes source Les résultats d'une étude mené au sein de la communauté B Corp en 2022 montrent que : - 84% des labélisés considèrent que la démarche B Corp est un facteur de résilience - 50% considèrent même sur-performer par rapport à leurs concurrents sectoriels ! “Prendre soin des humains et de la planète conduit à des organisations plus pérennes et performantes que les autres” Thomas Breuzard Co-président de B Lab France.
  • 74. Vers une vision socio écosytémique de l’entreprise source Les relations entre les acteurs du territoire à Mercurey
  • 75. Exemple de rapport extra financier : ecotone source
  • 76. Exemple de rapport extra financier : matrice de risques ecotone source
  • 77. Le cadre incitatif et les moyens de mesure
  • 78. Le cadre européen : les objectifs de développement durable source gouvernementale Exemple de la nouvelle zélande
  • 79. Les ambitions européennes pour le travail diversifié et inclusif La Commission européenne a adopté plusieurs politiques visant à renforcer l’engagement de l’Europe en faveur de l’égalité, telles que: ● une stratégie en faveur de l’égalité hommes-femmes; ● un plan d’action contre le racisme; ● un cadre stratégique en faveur des Roms; ● une stratégie en faveur des droits des personnes LGBTIQ; ● une stratégie en faveur des droits des personnes handicapées. source gouvernementale
  • 80. Les ambitions européennes pour l’environnement Le plan d’action sur l’économie circulaire européen c’est une série de mesures est proposée pour développer la durabilité des produits dans des secteurs clés de l’Union (produits durables, plastique, déchets). Comprenant plus de 50 actions, le plan se structure autour de plusieurs axes comme la durabilité des produits (conception, responsabilité des producteurs, renforcement du rôle des consommateurs, processus de production durable, « droit à réparer ») et la réduction des déchets (harmonisation des systèmes de collecte, environnement non toxique pour favoriser le recyclage, renforcement de l’utilisation des matériaux recyclés, réduction des exportations de déchets). Des secteurs prioritaires ont été identifiés comme ceux du plastique, du textile, de l’ électronique, des batteries, de la construction et de l’alimentation. Le plan d’action prévoit également des mesures pour développer la création d’emplois et la formation en matière d’ économie circulaire. source gouvernementale
  • 81. Les ambitions européennes pour la justice sociale Une entreprise responsable et durable ainsi qu’un traitement équitable de toutes les personnes impliquées dans la chaîne d’approvisionnement deviennent des sujets très importants. Pour encourager les entreprises à prendre des mesures pour garantir les droits de l'homme et réduire les impacts environnementaux dans leurs chaînes d'approvisionnement, l'Union européenne (UE) a annoncé une législation obligatoire sur le devoir de diligence en mars 2021. Cette législation garantit le respect des droits de l'homme et de l'environnement tout au long de la chaîne d'approvisionnement. . source gouvernementale
  • 82. Du cadre incitatif aux moyens de mesure
  • 83. La stratégie nationale bas carbone Introduite par la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV), La Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) est la feuille de route de la France pour lutter contre le changement climatique. Elle donne des orientations pour mettre en œuvre, dans tous les secteurs d’activité, la transition vers une économie bas-carbone, circulaire et durable. Elle définit une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre jusqu’à 2050 et fixe des objectifs à court-moyen termes : les budgets carbone. Elle a deux ambitions : atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 et réduire l’empreinte carbone de la consommation des Français. source gouvernementale
  • 84. De la réduction des émissions à l’action source
  • 85. La mesure des émissions par scopes source Le bilan carbone est un ensemble de méthodes permettant de mesurer et de suivre la quantité de gaz à effet de serre (GES) qu'une organisation (entreprise, administration publique...) émet du fait de son activité. Par extension, un bilan carbone peut être calculé pour évaluer les impacts en émission de GES de la fabrication d’un produit, d'un territoire, d’un individu, d’un projet, d’un événement ou d’une filière industrielle.
  • 86. La stratégie nationale de réduction des plastiques La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire vise à réduire l’utilisation du plastique jetable et à favoriser la substitution du plastique par d’autres matériaux ou le développement d’emballages réutilisables ou recyclables et recyclés. Elle fixe comme objectif d’atteindre la fin de la mise sur le marché d’emballages en plastique à usage unique d’ici à 2040. Cette ambition nécessite une adaptation des industriels. Par ailleurs, certains produits en plastique à usage unique sont d’ores et déjà interdits et d’autres le seront dans les années suivantes, de manière progressive. Chaque consommateur peut, depuis le 1er janvier 2021, apporter un contenant réutilisable dans les commerces de vente au détail. Ce contenant doit être propre et adapté au produit acheté. source gouvernementale
  • 87. L’analyse de cycle de vie pour mesurer les impacts au niveau d’un produit, en particulier carbone, énergie et plastique source L’ACV est un outil normalisé (normes ISO 14040) et mondialement reconnu comme la référence en matière de mesure des impacts environnementaux. Cette méthode globale et multicritères prend en compte l’ensemble des impacts environnementaux générés à chaque étape du cycle de vie d’un produit. Elle va donc bien plus loin que la seule mesure des émissions de CO2.
  • 88. La stratégie nationale biodiversité 2030 La stratégie nationale biodiversité 2030 (SNB) a pour objectif de réduire les pressions sur la biodiversité, de protéger et restaurer les écosystèmes et de susciter des changements en profondeur afin d’inverser la trajectoire du déclin de la biodiversité. Elle vise à protéger et restaurer la nature, les écosystèmes et les espèces, lutter contre les espèces exotiques envahissantes, déployer des aires protégées sur 30 % de notre territoire incluant 10 % de protection forte. Mais aussi à utiliser de façon durable et équitable les ressources naturelles et les services écosystémiques : accompagner la transition écologique des activités humaines pour réduire les pollutions ainsi que l’artificialisation des sols, promouvoir les solutions fondées sur la nature, développer les modes de production et de consommation respectueux de l’environnement ; Et à sensibiliser, former et mobiliser la société dans son ensemble : les citoyens, notamment les jeunes, les entreprises et le secteur public. source gouvernementale
  • 89. La stratégie nationale biodiversité 2030 : les entreprises Le troisième axe de la SNB vise à “accompagner les entreprises dans la transition de leur modèle économique”, regroupe les actions pour l’ensemble des entreprises 1. Favoriser le déploiement des obligations de transparence et reporting extra-financier ambitieux (CSRD, article 29 de la loi énergie et climat, TNFD) des entreprises. 2. Accompagner les moyennes et petites entreprises dans une meilleure connaissance et prise en compte de leurs impacts et dépendances vis-à-vis de la biodiversité. 3.Faciliter le diagnostic de leurs enjeux biodiversité en fonction de leur taille et secteur : des outils ont été développés entre autres par Bpifrance, l’Ademe et l’Office Français pour la biodiversité (OFB), avec des dispositifs comme Entreprises Engagées pour la Nature (EEN) ou Science-based Target pour la Nature (SBTn). 4.Mobiliser les filières et fédérations professionnelles pour faire effet de levier source gouvernementale
  • 90. Comment mesurer la biodiversité ? Le plus connu des outils actuellement sur le marché, le GBS Global Biodiversity Score se veut l’ équivalent du bilan carbone pour la biodiversité. Il nécessité de réaliser un diagnostic biodiversité Après avoir défini clairement le périmètre à mesurer (site, activités, chaîne de valeur associée), le diagnostic biodiversité consiste à identifier : ● ses dépendances vis-à-vis des services écosystémiques ; ● les impacts générés par son activité sur la biodiversité. Le croisement des impacts et des dépendances les plus forts avec les risques et les opportunités les plus élevés feront ressortir les enjeux prioritaires à relever. Il est intéressant de prendre en compte l’ensemble de la chaîne de valeur (fournisseurs, sous-traitants, clients, sociétés de transport, distribution des produits, vente des services, consommation et utilisation des produits/services, fin de vie des produits). En effet, les entreprises font de plus en plus l’objet de controverses et étant tenues pour responsables des impacts de leur activité en amont et en aval. source
  • 91. Comment mesurer la biodiversité ? Le GBS nécessite une collecte de données de consommations, d’émissions, d’emprises foncières, etc., qui sont ensuite converties en pressions et impacts sur la biodiversité. En l’absence de données précises, un calcul par défaut évalue les impacts à partir de données financières (achats et chiffres d’affaires). source
  • 92. Biodiversité et business models ? D’après Sylvain Boucherand CEO de BL Évolution il est nécessaire d’aller plus loin pour mettre la biodiversité au cœur de la transformation des business models. 1. Intégrer la biodiversité dans les processus d’innovation afin de faire évoluer les produits et services, mieux éco-concevoir, travailler en cluster… 2. Mobiliser le dialogue social via les CSE sur l’évolution nécessaire des métiers vis à vis des enjeux de biodiversité 3. Mobiliser les achats et l’accompagnement de sa chaîne de valeur amont et aval 4. Imaginer des nouveaux business models qui réduisent au maximum les pressions sur la nature et contribuent à sa régénération. source
  • 93. La nouvelle directive CSRD L'objectif principal de la Corporate Sustainability Reporting Directive (CSRD) est d'harmoniser le reporting de durabilité des entreprises et d'améliorer la disponibilité et la qualité des données ESG (environnementales, sociales et de gouvernance) publiées. Cette nouvelle directive fait partie des nombreuses évolutions souhaitées par l’Union européenne pour répondre aux ambitions du Pacte vert européen (Green Deal) : respecter l’Accord de Paris en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 55 % d’ici 2030, et atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Elle exige la réalisation d’un exercice de double matérialité. Cet exercice, au-delà d’une exigence de reporting, permet également aux entreprises de prendre du recul sur leur modèle d’affaires au regard de leurs impacts sur la société et l’environnement.
  • 94. La nouvelle directive CSRD : la double matérialité Définie en fonction de l’impact d’une organisation sur le développement durable et ses parties prenantes, la double matérialité permet aux entreprises de mieux comprendre les interconnections entre enjeux « business » et leurs dimensions socio-environnementales. source
  • 95. La stratégie nationale de lutte contre l’exclusion En tant que membre de l’Union européenne, la France œuvre pour une Europe sociale forte, juste, inclusive et pleine d’opportunités. Elle promeut la convergence vers le haut des droits sociaux des européens, selon les 20 principes du socle européen des droits sociaux dans trois grands domaines : l’égalité des chances et l’accès au marché du travail, des conditions de travail équitables et la protection et l’inclusion sociales. En mai 2021, au Sommet de Porto, les chefs d’État et de gouvernement ont adopté le plan d’action du socle européen des droits sociaux et se sont fixé trois objectifs quantitatifs ambitieux pour 2030 : ● 78% des personnes de 20 à 64 ans en emploi ; ● 60% d’adultes en formation chaque année ; ● réduction d’au moins 15 millions du nombre de personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion, dont au moins 5 millions d’enfants. source gouvernementale
  • 96. Focus sur l’égalité hommes/femmes Les entreprises doivent assurer des rémunérations égales entre les hommes et les femmes pour un travail identique ou à valeur égale. Inscrit dans la loi « Avenir professionnel » votée le 5 septembre 2018 et précisée par décret le 8 janvier 2019, l’index d’égalité Femmes/Hommes mesure les éventuels écarts salariaux entre les Femmes et les Homme. Les entreprises de 50 salariés et plus doivent publier chaque année l'« index de l'égalité hommes femmes » et les actions mises en place pour la favoriser. source gouvernementale
  • 97. Mesurer l’égalité hommes/femmes source gouvernementale Toutes les entreprises d’au moins 50 salariés doivent calculer et publier leur Index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, chaque année au plus tard le 1er mars. Les résultats s'améliorent : la note moyenne déclarée par les entreprises est en augmentation, s'établissant à 88/100 en 2023, contre 86/100 en 2022.
  • 98. Illustration OLI SCARFF AFP 3- Mesurer les impacts positifs de son offre
  • 99. 99 L’impact comme vecteur de changements sociétaux “Le changement social (ou sociétal) est « toute transformation observable dans le temps, qui affecte, d'une manière qui ne soit pas que provisoire ou éphémère, la structure ou le fonctionnement de l'organisation sociale d'une collectivité donnée et modifie le cours de son histoire ». source
  • 100. 100 L’impact comme vecteur de changements sociétaux Effet Conséquences Résultat Changement
  • 101. Comment s’y prendre ? ACTIVITÉS Quelles activités ou offres proposez-vous actuellement (ou à court-terme) ? RÉSULTATS Quel est l'effet (ou les effets) recherché(s) par ces activités sur vos bénéficiaires ? IMPACTS RECHERCHES Quel est l'impact social, sociétal ou environnemental provoqué par ces résultats ?
  • 102. Exemple de bonjour fred ACTIVITÉS Quelles activités ou offres proposez-vous actuellement (ou à court-terme) ? RÉSULTATS Quel est l'effet (ou les effets) recherché(s) par ces activités sur vos bénéficiaires ? IMPACTS RECHERCHES Quel est l'impact social, sociétal ou environnemental provoqué par ces résultats ? Articles écrits spécialement pour les aidants et relais d'articles aidants Newsletters, WA, réseaux sociaux + communauté incarnée ("Récits de Freds") Acquisition de connaissances spécifiques Nouvelles rencontres Interactions sociales Utilisation des connaissances acquises Amélioration du bien être psychique
  • 105. 105 La mesure des impacts : exemple de Yuka source
  • 106. 106 La mesure des impacts : exemple de Yuka
  • 107. 4- Valoriser ses impacts
  • 108. 108 L’intérêt du business model canvas régénératif Le Business Model Canvas Régénératif permet de mettre ses impacts positifs au cœur de leur modèle économique. 1. Structuration et formalisation de son offre Redéfinir sa chaîne de valeur avec ses parties-prenantes pour reposer sa proposition de valeur, à impact. 2. Identifier des pistes d'innovation Poser la vision de son impact sociétal avec une temporalité de 5 à 10 ans, pour intégrer les mutations et prévisions futures dans son offre. 3. Valoriser les impacts positifs Le BMC Regen permet de les valoriser auprès des investisseurs, des entreprises partenaires et des consommateurs / usagers (et auprès d'appels à projets). 4. Réunir des acteurs et monter une coalition à impact Le BMC Regen permet d'identifier les parties-prenantes qui aurait un intérêt d'agir avec eux pour la préservation des écosystèmes, et ainsi, créer une coalition, un groupement d'acteurs agissant pour la même cause. 5. Régénérer le vivant Et ce point n’est pas des moindres.
  • 109. Le business model canvas de l’entreprise régénérative (V5*) Le business model canvas de l’entreprise régénérative - REGEN BMC https://miro.com/app/board/uXjVPLedpYo=/ Réunir toutes les parties prenantes autour de services écosystémiques utiles au vivant En donnant une voix à la nature et aux générations futures sur les choix à long terme. Les écosystèmes (- Fournisseurs Consommateurs-) générations futures *nous en sommes à la version 5.1
  • 110. Les ateliers du REGEN BMC * Le business model canvas de l’entreprise régénérative - REGEN BMC https://miro.com/app/board/uXjVPLedpYo=/ *nous en sommes à la version 5 Atelier 2 - Réunir les parties prenantes Atelier 3 – Proposition de valeur Atelier 1 – Chaîne de valeur régénérative Atelier 4 – Planning stratégique vers la régénération. Plan d’action
  • 111. La session démo sur la gaufre La version démo est conçue sur un produit alimentaire. Vous allez accompagner la réflexion d'une PME de Saint Malo qui fabrique des gaufres à partir d'ingrédients Européens et la commercialise dans des distributeurs automatiques comme ceux sur les quais de la gare Saint Lazare. L'enjeu de l'impact est né d'un séminaire en septembre sur la vision 2030 de l'entreprise face aux enjeux de reporting de la CSRD mais surtout une envie de relocaliser les approvisionnements face aux crises européennes. L'entreprise qui est mono produit constate que les approvisionnements sont instables : le blé mais aussi le lait en France (et donc le beure). Les récents évènements qui secouent l'agriculture en France ont décidé la direction générale à entamer une réflexion sur le type de relation entretenir avec les agriculteurs de la région. Le sujet des (sur)côuts est sur la table et la R&D est sous pression pour revoir la recette qui reste inchangée depuis 1970 date de la création de l'entreprise familiale (ICI).
  • 112. Etape 1– La chaîne de valeur régénérative Comprendre les impacts dans la chaîne de valeur du produit / service pour identifier les services écosystémiques à rendre Avec des cartes ressources naturelles, humaines et financières.
  • 113. Etape 2 – Parties prenantes des services écosystémiques Identifier les parties prenantes à actuelles et dans 10 ans pour réussir à délivrer les services écosystémiques collectivement. En incluant les exclus : ceux qui n’ont pas la parole au COMEX (les générations futures, les non humains, les personnes défavorisées…).
  • 114. Atelier 3 – Valeur générée & flux entre parties prenantes Identifier les gains de valeur extra économiques générés au prisme des 8 capitaux. Rédiger la proposition de valeur aux parties prenantes et clarifier la juste répartition. Cet atelier permet d’identifier des pistes pour valoriser les gains extra financiers au travers de la marque, de la mission d’entreprise et la gouvernance. Par exemple en visualisant ce que serait une version régénérative des produits à lancer sur le marché. Et de matérialiser les flux transactionnels entre les parties prenantes La (re) gaufre gaufre vegan (pois chiches)
  • 115. Atelier 4 – Planning stratégique dans le temps Mettre en place une stratégie marketing vers la régénération : quels produits lancer pour assurer une transition vers les nouveaux produits / services régénératifs ? Quelles actions mettre en place ? Comment mesurer ?
  • 116. Et après – Comment on mesure ? Lister ce qu’il faut mesurer de façon quantitative et qualitative pour chaque service écosystémique à rendre. Noter quand la mesure est déjà connue.
  • 117. The principles of regeneration Illustration OLI SCARFF AFP vers la conclusion
  • 118. Des questions pour la suite 1. Est-ce que vous délivrez un service positif pour votre écosystème ? 2. Quelles parties prenantes à impliquer dans votre écosystème ? 3. Quelle proposition de valeur idéale ? Comment le valoriser auprès d’investisseurs ? Les êtres vivants Dans leur environnement #Onehealth
  • 119. Exemple : phenix L’application anti-gaspi ! Achetez à prix réduit les invendus de vos commerçants
  • 121. CONTACTEZ NOUS POUR ORGANISER DES SESSIONS DE NOS ATELIERS
  • 122. Jérémy Dumont et Alice Bourassin de Nous Sommes Vivants