Anthropologie des usages :processus collectifs d’e-réputationPlantard PascalAnthropologie des usagesdu numérique7 mai 2013
Le GIS M@rsouinMôle @rmoricain de Recherche sur la SOciété del’information et les Usages d’ INternethttp://www.marsouin.or...
Le GIS M@rsouinLe portail de la recherche TIC en Sciences Humaines &Sociales en Bretagne4 universités bretonnes, 3 grandes...
Comprendre les usageseffectifs du numérique ?  Observation en milieunaturel :Le M@rsouin s’immerge...  1 – Entretiens et...
Les champs de recherche Les territoires de l’e.inclusion DE L’E.éducation
Anthropologiedes usagesdu numériqueŒdipe et le SphinxVers 460 avant J-CMusée du Vatican
Anthropologie des usages ?La dimension symboliquedu numérique(Leroy-Gourhan)Depuis trois mille ans, le bois communal de Ma...
Anthropologie des usages ?Le numériquecomme faitsocial total(Mauss)
Anthropologie des usages ?Le numériquecommePharmakon(Stiegler)
Un préalable : définir le concept d’usage ?Les usages sont des :Ensembles de pratiquessocialisées  Les usages fondent de ...
Socialisation destechnologies ?InnovationMassificationBanalisation
Processus internes desusages => les 3 BBraconnageBricolageButinage
Braconnage  Le braconnage, c’est la formecollective d’intelligence pratiquedes instruments technologiques.Le braconnage t...
BricolageLe bricolage, c’est l’art de faire avec ceque l’on a.C’est exécuter un grand nombre de tâchesdiversifiées dans un...
ButinageLe butinage c’est l’intuition,l’émotion et la créationcatalysées dans la poïèsisnumérique qui, par sérendipité,per...
La modélisation : leschéma itératif de l’usage
E-réputation etconstruction identitaire :Focale sur la générationY  Qu’est-ce qu’être jeune aujourd’hui ?  « Digital nat...
« génération Y » :Une représentation d’adulte ?  Stigmatisation de la jeunesse  Fragmentation générationnelle  Démissio...
E-réputation etinstitutions :Focale sur les Lycées  73 % des Lycées français ont unepage FaceBook créée par leslycéens  ...
Spotted ?  Extimité : désir de communiquersur son monde intérieur (Tisseron,2011)  Sublimation poétique du badinagepar l...
Hard-Spotted ?  Panique morale des adultes(renforcement)  Stigmatisation de la génération« Y » (dévoilement)  Réactions...
La page Hard-Spotted duLycée est fermée !L’E-réputation du Lycée estsauvée.Jusqu’à quand ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pascal Plantard

1 020 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 020
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
47
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pascal Plantard

  1. 1. Anthropologie des usages :processus collectifs d’e-réputationPlantard PascalAnthropologie des usagesdu numérique7 mai 2013
  2. 2. Le GIS M@rsouinMôle @rmoricain de Recherche sur la SOciété del’information et les Usages d’ INternethttp://www.marsouin.orgCréation en 2002 avec le soutiende la Région Bretagne
  3. 3. Le GIS M@rsouinLe portail de la recherche TIC en Sciences Humaines &Sociales en Bretagne4 universités bretonnes, 3 grandes écoles,13 laboratoires SHSEnquêtes annuelles d’usages sur le territoirebretonLa plateforme expérimentale LOUSTIC(Rennes, Brest, Lorient)Le living’lab de Lannion
  4. 4. Comprendre les usageseffectifs du numérique ?  Observation en milieunaturel :Le M@rsouin s’immerge...  1 – Entretiens et focus-group  2 - Observation participante  3 – Ethnographie  4 – Recherche-Action  5 – Recherche clinique  6 – En comparaison avec les enquêtes annuellesM@rsouin  7 – Complétée par des expérimentations avec LOUSTIC
  5. 5. Les champs de recherche Les territoires de l’e.inclusion DE L’E.éducation
  6. 6. Anthropologiedes usagesdu numériqueŒdipe et le SphinxVers 460 avant J-CMusée du Vatican
  7. 7. Anthropologie des usages ?La dimension symboliquedu numérique(Leroy-Gourhan)Depuis trois mille ans, le bois communal de Mathay (Doubs) recelait, sous terre, untrésor caché dans un vase de céramique. Il sagit dune parure de bijoux complèteappartenant à une princesse de lâge du bronze et datée de 1000 av. J.-C.
  8. 8. Anthropologie des usages ?Le numériquecomme faitsocial total(Mauss)
  9. 9. Anthropologie des usages ?Le numériquecommePharmakon(Stiegler)
  10. 10. Un préalable : définir le concept d’usage ?Les usages sont des :Ensembles de pratiquessocialisées  Les usages fondent de nouvelles normes autourdesquelles se créent les sociabilités. L’adjectif «socialisées » renvoie à des questions deconstructions collectives et à l’étude desprocessus d’adoption des normes culturelles, cequi nous conduit à replacer les usages des TICdans les contextes socio-historiques et àprivilégier la notion de dispositif sociotechnique.Le terme « pratique » pose des questionsdialectiques entre individualisation etsocialisation où la pratique est « située » dansles espaces spécifiques.
  11. 11. Socialisation destechnologies ?InnovationMassificationBanalisation
  12. 12. Processus internes desusages => les 3 BBraconnageBricolageButinage
  13. 13. Braconnage  Le braconnage, c’est la formecollective d’intelligence pratiquedes instruments technologiques.Le braconnage tisse les liens avecles autres et modifiel’organisation et les interactionssociales.  (De Certeau, 1980)
  14. 14. BricolageLe bricolage, c’est l’art de faire avec ceque l’on a.C’est exécuter un grand nombre de tâchesdiversifiées dans univers instrumentalclos, avec un ensemble fini doutils et dematériaux pour réaliser un projetdéterminé.Tous les usagers dunumérique bricolentavec les instrumentsqui les entourent.  (Levi Strauss, 1962)
  15. 15. ButinageLe butinage c’est l’intuition,l’émotion et la créationcatalysées dans la poïèsisnumérique qui, par sérendipité,permet la rencontre poétiqueavec les univers numériques etles imaginaires qui lesstructurent.(Plantard, 2011)
  16. 16. La modélisation : leschéma itératif de l’usage
  17. 17. E-réputation etconstruction identitaire :Focale sur la générationY  Qu’est-ce qu’être jeune aujourd’hui ?  « Digital natives » : une constructionidéologique qui masque :  Des compétences évolutives et volatiles  Des pratiques symboliques du numériqueinvisibles  Des sociabilités et des identités croisées  Des inégalités d’usages au sein d’unemême classe d’âge
  18. 18. « génération Y » :Une représentation d’adulte ?  Stigmatisation de la jeunesse  Fragmentation générationnelle  Démissions éducatives
  19. 19. E-réputation etinstitutions :Focale sur les Lycées  73 % des Lycées français ont unepage FaceBook créée par leslycéens  56 % des Lycées français ont unepage « Spotted » FaceBook  17 % des Lycées français ont unepage « Hard Spotted »  (Source MEN, Avril 2013)
  20. 20. Spotted ?  Extimité : désir de communiquersur son monde intérieur (Tisseron,2011)  Sublimation poétique du badinagepar le butinage  Expérimentation (sans risque pourles plus timides) descomportements amoureux  Regard « suffisamment bon » desadultes
  21. 21. Hard-Spotted ?  Panique morale des adultes(renforcement)  Stigmatisation de la génération« Y » (dévoilement)  Réactions éducatives (les limites duClair obscur et de l’ID numérique,Cardon, 2008 – Lien)
  22. 22. La page Hard-Spotted duLycée est fermée !L’E-réputation du Lycée estsauvée.Jusqu’à quand ?

×