SlideShare une entreprise Scribd logo
1er Journal de l’iSG
Par :
 Dafdouf Mohamed Hassen
 Bahria Mohamed Amine
 Ben Naceur Bechir
 Ben Nacheb Nadia
 Mejri Rihab
 Hmaydi Marwa
 Marwa Gabtni
Dirigé par :
 Mohamed Farhoud
4mai2010 [ACTIVITÉ]
1/12
Institutsupérieurdegestion (ISG)
PRÉSENTATION
L’ISG est un institut
universitaire d’enseignement
de la gestion.
L’ouverturesurlesentreprises
et la forte collaboration avec
des institutions françaises et
américaines ont donné à l’ISG
un profil vite remarqué et
apprécié par les opérateurs
économiques en particulier
privés.
Une ouverture sur
l’environnement local et
extérieur a permis une
adaptation rapide de
l’enseignement dispensé par
l’ISG aux besoins des
opérateurs. Aujourd’hui, l’ISG
de Tunis fait figure de
référence en Tunisie et en
Afrique.
HISTORIQUE
Fondéen1969,l’ISGquiestun
établissement public avait
commemissionderépondreà
un besoin naissant en Tunisie
qui entamait au début des
années 1970, une grande
réformevisantlalibéralisation
de l’économie nationale après
l’échec retentissant d’une
expérience collectiviste
catastrophique.
DOMAINE-D’ACTIVITÉ
Les programmes couvrent
après, un DEUG de tronc
commun, la quasi-totalité des
disciplines de gestion:
Finances, Marketing,
ManagementGénéral,Gestion
des Ressources Humaines,
Méthodesquantitatives…etc.
PAYS-ET-ZONE-
D’INTERVENTION
L’ISG opère exclusivement
dans le cadre universitaire
tunisien tout en s’ouvrant sur
l’environnement africain à
travers l’accueil d’un nombre
important d’étudiants, venant
d’AfriqueNoire.
PUBLIC-CONCERNE
Les étudiants constituent
l’essentiel du public
directement concerné par
l’activité de l’ISG.
Toutefois, grâce à son
ouverture sur
l’environnement,l’ISGapporte
ungrandsoutiendidactiqueet
enexpertiseàl’administration
publique et aux opérateurs
privés, en particulier aux
cadres souhaitant un
recyclage ou une formation
d’appoint.
4mai2010 [ACTIVITÉ]
2/12
Tunisie : Jusqu'où ira la concurrence entre l'IHEC
Carthage et l'ISG Tunis ?
our la deuxième année
consécutive notre confrère
Jeune Afrique nous livre
son palmarès des
meilleures écoles de commerce
africaines francophones.
Dans ce palmarès de 15 écoles se
trouvent quatre écoles de commerce
tunisiennes classées en ordre à savoir
l’IHEC(6), l’ESCT(9), l’ISG(13) et la
l’ESSECT(14).Lesécolesmarocaines
et algériennes accaparent le top du
classement.
Par ailleurs, en Tunisie, les
écoles de commerce tunisiennes se
livrent à une concurrence académique
axéesurlebonsensetl’enrichissement
dupaysageacadémiqueetdusavoiren
Tunisie.
Danscesens,nousétionssurprisquela
première promotion filière
Informatique appliqué à la gestion
ait vu son jour à l’IHEC. Cette filière
que nous connaissions tous est étudiée
principalement à l’ISG .
A cette occasion, Audinet
Tunisie en tant que partenaire de la
sociétédesavoir,vousexposelafilière
de l’Informatique appliquée à la
gestiondel’IHECainsiquelesattentes
despremierslicenciésdecettebranche.
En effet, L’Institut des Hautes Etudes
Commerciales de Carthage vient
d’introduireunenouvellefilière
d’informatique coïncidant
avec l’application du système LMD.
Cettenouvellefilière,souslenomde«
licence appliquée en informatique de
gestion, parcours : informatique
d’administrationdesaffaires », ouplus
communément appelée LAIAA ;
englobe une formation scientifique de
basemathématiqueetstatistiquesayant
une culture transversale liée aux
langues et aux techniques de
communication, à l’informatique et à
la société de l’information en passant
par les logiciels libres et les droits de
l’homme.
Ne passant pas par-dessus des
traditions de l’IHEC, cette formation
garantit la polyvalence des diplômés.
Elle se spécifie aux différents métiers
liés à l’informatique, aux technologies
de communication, réseaux
informatiques d’une part, mais
également aux réalités humaines,
sociales et économiques des
entreprises d’autre part.
Lesétudess’organisenten5semestres
de14semaines(30heures/semaines)et
d’un stage de PFE (14semaines)
durant le 6ème semestre. Ils se
partagentenmodulesd’enseignements
dispenséssoitencoursintégrés,soiten
cours magistraux, soutenues par des
TP et/ou TD.
Cettefilièrenefait pasl’impassesurle
travail d’équipe, en effet le cursus est
enrichiparlaréalisationdeminiprojets
en groupe pour préparer l’immersion
professionnelle par le Projet de Fin
d’Etude (PFE) accueilli en entreprise
durant le 6ème semestre.
Durant ces deux semaines (16 au 30
Mai), les étudiants de la 3ème année
soutiennentleurProjetsdeFind’Etude
devant un jury se composant d’un
président, de deux encadreurs (société
et enseignant) ainsi que d’un
rapporteur de séance. Nous leurs
souhaitons beaucoup de chance et de
courage.
Comme nous l’avons remarqué,
l’année universitaire 08/09 verra la
sortie de la première promotion de
cette licence. A défaut d’un master
existant dédié à cette filière, plusieurs
étudiants ont opté d’acquérir une
expérience universitaire à l’étranger,
notamment en France. D’autres ont
prévu de rentrer dans la vie
professionnelle, appuyés par leurs
expériences respectives, acquises lors
du stage de PFE. Et enfin, ceux qui
souhaitent continuer leurs études, mais
ne pouvant pas se permettre une
inscription à l’étranger, sont dans
l’attente lassante d’une réponse
définitive de l’administration,
concernant l’ouverture ou non d’un
master.
L’IHECsedécidera-t-ilunjour?
P
4mai2010 [ACTIVITÉ]
3/12
Pour le 15 ème
moisconsécutif, l'ISGgarde sa position àla tête de
lalistedesTop10dessiteswebuniversitaireslesplusvisités
Cependant, la FPHM fait son entrée de nouveau en occupant la dixième position de ce classement. Remarquons
finalementquel’ENSIquittelalistedesTop10.
VoicilalistedesTOP10pourlemoisdeFévrier2010:
Rang Abréviation Nomcomplet URL
1 ISG InstitutSupérieurdeGestiondeTunis www.isg.rnu.tn
2 ISSATSO Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de
TechnologiedeSousse
www.issatso.rnu.tn
3 ENIS EcoleNationaled’IngénieursdeSfax www.enis.rnu.tn
4 ENIT EcoleNationaled'IngénieursdeTunis www.enit.rnu.tn
5 ESSECT Ecole Supérieure des Sciences Economiques et
CommercialesdeTunis
www.essect.rnu.tn
6 FMT FacultédeMédecinedeTunis www.fmt.rnu.tn
7 ENISO EcoleNationaled’IngénieursdeSousse www.eniso.rnu.tn
8 FSJEGJ Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et de
GestiondeJendouba
www.fsjegj.rnu.tn
9 FSEGT FacultédesSciencesEconomiqueetdeGestiondeTunis www.fsegt.rnu.tn
10 FPHM FacultédePharmacie deMonastir www.fphm.rnu.tn
Les10siteswebuniversitaireslesplusvisités(lesmoispassés):
4mai2010 [ACTIVITÉ]
4/12
Activités
• Natation
• Aérobic
• Danse
• Musculation
Athlétisme
Pour les filles :
• Volley-ball
• Hand-ball
• Basket-ball
Pour les garçons :
• Football
• Rugby
Locaux
• MaisondesjeunesEl
MenzehVI
• Complexesportifd'El
Menzeh
• "HaiChabab"ElMenzah
Athlétisme
Participations aux activités
sportivesdel'ISG
Planning des activités
sportives à l'ISG
2009/2010 Planning des activités
sportives à l'ISG
2009/2010
L'inscription se fait sur place avec carte d'étudiant ou
attestation d'inscription
NB: Des activités de notation sont en cours. Pour s'inscrire,
il faut passer la visite médicale à l'infirmerie tout le
mercredi de 09 H a 12 H 00. Pièces exigées : 2 photos et
1,500 DT.
Pour plus de renseignements, contactez le bureau des activités physiques
(infirmerie).
4mai2010 [CULTURE]
5/12
MohamedSalahGOUIDER
InformationSystemsDesign,DataBaseAdministration
and Maintenance, IS Planning IS Audit and Performance
Evaluation,ISProjectOpportunityStudySupervision,Supervision
of Large-Scale Projects in both the Private and Public Sectors,
Management and Coordination of IS Software Development
Teams,Organization-of-Specialized-Training-Seminars-aimed-at-
IS-Specialists-and-Users, etc.
Conception des systèmes d’information, Administration et
Maintenance d’une base de données, Planification de Projets
Informatiques, Audit et Evaluation des systèmes d’information,
Supervisiond’uneétuded’opportunitéd’unprojetinformatique,
Directiondesgrosprojetsinformatiquedanslesecteurpublicet
privé,Gestionetcoordinationd’ungrouped’ingénieurssoftware
et leurs assistants, Organisation des séminaires de formation
spécialiséepourlestechniciensetdeformationgénéralepourles
utilisateurs.
Compétences de Mohamed Salah
GOUIDER
Administrationbasededonnées,ProjectManagement,
pilotagedesprojetsinformatiquesetformationbasesdedonnées,
datawarehouse,datamining
Expériences de Mohamed Salah
GOUIDER
• Professeur
InstitutSuperieurdeGestionTunis
(secteurManagementConsulting)
October1980—2009(29ans)
• ConseillerDuDirecteurGénéral
Arab League for Education, Culture and Science
Organisation,ALESCO).
(secteur Information Technology and
Services)
June2001—December2001(7mois)
• ConseillerduMinistre
Ministere de l'Education et de la
Formation
(secteurGovernmentAdministration)
March2000—April2001(1an2mois)
• HeadOfITDepartement
QatarUniversity
(Educational Institution; secteur Education
Management)
September1997—September1999(2ans
1
m
o
i
s
)
CHIHAGAHA
Néle19juin1951
Fonction:MaîtredeConférences.
Adresseprofessionnelle:
I.S.G.deTunis
41,ruedelalibertéBouchoucha-LeBardo-
TUNIS-Tunisie
Tél.71813220-Fax568767
Chiha.gaha@rnu.tn
PrincipalesPublications:
Lecontrôledanslesorganisationsprofessionnelles.
Formation:
Docteurd’EtatenGestion.
DomainesdeRecherche:
LaGRH.Lesorganisationsprofessionnelles.
Appartenanceàdifférentesassociations:
ARFORGHE.
Paysétrangersdanslesquelsdesinterventions
(pédagogiques,deconseil,de
recherche)sontréalisées:
Québec,France.
4mai2010 [CULTURE]
6/12
54% des jeunes de 20 à 24 ans fument, alors que la proportion des fumeurs de 25 à 75
ans est de 29%.
Les statistiques
• 100milliardsdecigarettessontfumées
chaqueannée.
• Letabacrestelapremièrecausedemortalité
évitableenFrance.
• 66000mortsparansontliésautabacen
Franceet5millionsdansleMonde.
• Prèsde50%despersonnesâgéesde18à34
ansfument.
• Letabacestleprincipalfacteurderisquedu
cancer.
• Letabacestresponsabledeplusde33%des
cancerschezl'hommeet10%chezla
femme.
• 90%descancersdupoumonsont
provoquésparletabac.
• Uncancerdelavessiesurdeuxestprovoqué
parletabac.
• Unfumeurréguliersur2meurt
prématurémentdessuitesdesontabagisme,
dontlamoitiéavantl'âgede65ans.
• 80%desvictimesd'infarctusdumyocarde
âgéesdemoinsde45anssontfumeurs.
• 37%desadolescentsde11à15ansfumeurs
estimentnepaspouvoirsepasserde
cigarette.
• Lesventesdecigarettesn'ontbaisséquede
1,48%en2007d'aprèslebilan"Tabagisme
etarrêtdutabac"del'Officefrançaisdes
droguesetdestoxicomanies(Ofdt)
• Laventedespatchs,gommesoucomprimés
aaugmentéde30,6%en2007parrapportà
2006.
L'interdiction de fumer
• Lespolitiquesd'interdictiondefumerdans
leslieuxpublicsontdiminuéde11%les
admissionsauxurgencespourmenace
d'infarctusenItalieetde17%enEcosse.
• Le1erjanvier2008,l'interdictiondefumer
estétendueauxbars,casinosrestaurantset
discothèques,quibénéficientd'undélai
d'adaptationdeonzemois.
Arrêter de fumer
• 10%desfumeursontréussitàarrêterde
fumeraucoursdeces3dernièresannées.
• 75%desfumeursonttentéd'arrêterpendant
8jours.
• Seuls3à5%desfumeursquiontessayé
d'arrêterdefumersansaucuneaide
réussissentàpasserlecapdes12mois.
L'espérance de vie
L'espérance de vie d'un fumeur est augmentée de
9 ans si l'arrêt du tabac survient à 40 ans.
L'espérance de vie d'un fumeur est
augmentée de 6 ans si l'arrêt du tabac
s'effectue à 50 ans ; elle est de 3 ans si cet
arrêt survient à 60 ans.
Les jeunes et le tabac
• Unkitdepréventiondutabagismepourles
12-18ans
4mai2010 [CULTURE]
7/12
LeLMDenTunisie
LMD:réformeàéchelleeuropéennedanslecadreduprocessusde
Bologne,inspiréedusystèmeanglo-saxon,déjàappliquéedanslazoneMEDA
(Maroc,Algérie),quireposesurunenouvellearchitecturedescursus(Licence:
6semestres;Master:4semestres;Doctorat).
ObjectifsgénérauxduLMDenTunisie
-Assurerpourtouteslespartiesconcernées(étudiants,parents,
Professionnels,employeurs etc.)Unemeilleure lisibilitédes grades
de
Formation,etdespaliersd’insertionprofessionnelle.
- Mettre en place un système de formation caractérisé par la
flexibilitéetlaComparabilitéinternationale
- Réformer les programmes et diversifier les parcours dans les
créneauxPorteurs.
-Créerdesparcoursdeformationsouplesetefficients,àcaractère
Académiqueetappliqué,offrantàl’étudiant,àtouslesniveaux,des
Possibilitésd’insertionprofessionnelle
- Favoriser la mobilité de l’étudiant à l’échelle nationale et
internationale.
-Offriràl’étudiantlapossibilitéderestructurersonparcoursencours
deFormation
-Faciliterl’équivalencedesdiplômes
- Créer une nouvelle génération de diplômés polyvalents aptes à
s’adapteràUncontextemondialchangeant.
LeLMDenTunisie
Delalicencefondamentale
Objectifsethorizonsdelalicencefondamentale
●Lesobjectifsdelalicencefondamentalesontlessuivants:
■-doterl’étudiantdeconnaissancesetdesavoir-fairedans
Unchampdisciplinairedonné
■-habiliterl’étudiantàs’insérerdanslecontextesocioéconomique
■-développerlesensdel’initiativechezl’étudiant
■-préparerl’étudiantàpoursuivresesétudessupérieures
Auxniveauxdumasteretdudoctorat.
Structurepédagogiquedelalicencefondamentale
● Les parcours de la licence fondamentale peuvent être mono
disciplinaire,biDisciplinaireoupluridisciplinaire.
● La formation en licence fondamentale comporte des cours
théoriques,desTravauxdirigés,appliquésoudeterrain.
●Ellepeutégalementcomporterdesstagesenentreprises,structures
Économiques,socialesouculturelles.
● Les nouvelles technologies de la communication et les outils
pédagogiquesInnovantsserontmisàcontributiondanslaformation.
● Les cours de licence fondamentale se feront en présentiel ou à
distance.LaCombinaisondesdeuxmodesestégalementenvisageable.
● La formation peut comporter des projets pédagogiques tutorés,
proposésparLeséquipesdeformationetquel’étudiantréaliseafind’enrichirsa
culture scientifique et de pratiquer l’approche pluridisciplinaire dans l’étude
d’uneproblématiquedonnée.
Validationdelalicencefondamentale
●Lediplômedelalicencefondamentaleestattribuéàl’étudiantqui
a terminé Sa 3ème année (L3) et qui a obtenu la moyenne dans les unités
d’enseignementConstitutivesdesonparcoursoudesaspécialité.
●Lalicencefondamentaleestattribuéeàtoutétudiantayantobtenu
180crédits.
●Sil’étudiantn’apasobtenulediplômedelalicencefondamentale,
il
Capitalise toutes les unités d’enseignement validées avec la
moyenne.
Supplémentaudiplôme
● Outrelediplôme, lesinstitutionsd’enseignement supérieuretde
recherche délivreront un Supplément au diplôme à l’étudiant qui a validé un
parcoursetenaobtenutouslescrédits.
● Le Supplément au diplôme fournit des informations sur les
connaissances et Les savoir-faire acquis par l’étudiant dans son cursus
universitaire.
● Un modèle national du Supplément au diplôme sera élaboré et
soumisàL’approbationduComiténationaldepilotage.
Règlesd’attributionetdecalculdescrédits
● Le crédit est une unité de compte qui permet de quantifier la
charge totale de Travail requise de l’étudiant pour que l’objectif de formation
d’uneunitéd’enseignementsoitatteint.
●Lenombredecréditsparunitéd’enseignementestfonctiondela
charge totale de travaux exigés de l’étudiant. Outre les heures de cours, cette
chargedetravailintègrel’assiduitéauxcours,laparticipationauxTDetTP,le
travail personnel, Les stages, la rédaction des mémoires et des rapports, les
projets,l’évaluationetLesépreuvesd’examenetc.
● Pour tous les domaines de formation, le crédit représente une
norme
Commune à tous les établissements universitaires. Il facilite la
mobilitédeL’étudiant.
● Les écartsd’attributiondes créditsd’unétablissement à unautre
pour une Même unité d’enseignement ne sont acceptables que dans la limite
d’unseul(1)Crédit.
● Un Guide national explicitant les méthodes d’attribution et de
calcul,ainsiquelesmécanismesdevalidationetdecapitalisationdescréditssera
élaborésetsoumisàl’approbationduComiténationaldepilotage.
Cursuslmd:
4mai2010 [CULTURE]
8/12
Collaborons-nous
etravailenéquipeestunmoyenefficacepermettant
defairedesapprentissagesliésàundomainede
formation;c'estun moyend'apprentissageutilisé
danslaplupartdesprogrammesdeformationgénéraleou
professionnelle.
Mais,commentpeut-ondéfiniruneéquipedetravail?Ouse
manifestesonefficacitéetdansquelscasletravailcollaboratif
n’estplusutile?
Uneéquipepeutêtredéfiniecommeétantungroupede
personnesinteragissantafindesedonneroud'accomplirune
ciblecommune,laquelleimpliqueunerépartitiondetâcheset
laconvergencedeseffortsdesmembresdel'équipe.
Letravailenéquipeestefficacedanslamesureoùilpermet
auxétudiantesetauxétudiants,entreautreschoses,demieux
assimilerlescontenusenseignésdanslecadred'uncourset
d'échangerdesidéesetdesvisionsdifférentessurles
contenusétudiés.Deplus,cetteformulepédagogique
augmentelamotivationdesétudiantesetdesétudiantsfaceà
latâcheàaccompliretfaceauxapprentissagesàréaliser,
stimulelacréativité
Letravailenéquipeestaussiunmoyenefficacepour
faciliterl'épanouissementpersonneldel'individu,pour
développerdeshabiletésetdesattitudesfavorisant
l'affirmationdesoietlesrelationssainesaveclesautres.Ence
sens,letravailenéquipeestunoutildeformationpersonnelle
etsocialelorsqu'ilfournitàl'individudesoccasions
d'apprendreàseconnaître,àreconnaîtreseslimites,à
échangerd’idée appeléle`Brainstorming’,àutiliserson
leadership,àseresponsabiliserfaceàd'autrespersonnes,à
fairevaloirsesidéesetsespointsdevue,às'ouvrirauxautres,
àécouteretàquestionnerlesidéesdesautres.
Letravailenéquipeest,enfin,uneformuledetravailutilisée
danslasociétéengénéraletdanslemondedutravaildans
touslessecteursdontl'éducationpuisquel’efficacitédu
groupeestsupérieureàlasommedesefficacitésindividuelles
ainsinotonsquecollaborerc’estpartagerdusavoir,des
compétences,…
Cependant,personnenepeutnierlapossibilitédeprésence
desinconvénientsdescertainscas.
D’abord,laprisededécisionparfoisseraplusdifficilepuisqu’on
doitdégagerunaccordentretouslesmembrescequi
nécessiteuneffortsupplémentairedecommunication.
Ensuite,letravaild’équipelimitel’autonomieindividuelleainsi
quemalgrélesefforts etlesessaisderendrelestacheségales,
ilexistenécessairementuneinégalitédescontributions.
Puis,lapossibilitédeplusgrandlenteur quandilyades
coordinations entredesdifférentesmembrespuisqu’ondoit
gérersontempsenfonctiondesautres.
Enfin,ilarrive,àcertainsmomentsetpourdesraisonsdiverses
(préoccupationspersonnelles,surcroîtdetravail,étatdesanté,
etc.),qu'unepersonnesemontremoinsintéresséeaux
activitésdel'équipeceaffectenégativementsurlamotivation
desmembressurtoutsicelui-ciestleleader.
Parconséquent,onconclutqueletravailcollaboratifades
avantagesplusquedesinconvénientsalorsondoitcollaborer
surtoutentantqu’étudiantspourpoussernotre
développementetcompétencesverslemieuxcar
personnellementjepensequecetteuneexpérienceànepas
ratercarellenousenrichitetbiennousdevinessayons
d’éliminerlemaximumlesinconvénientsenélaborantunplan
claireetdétaillé.
L
4mai2010 [CULTURE]
8/12
4mai2010 [DÉTENTE]
9/12
Jeu d’observation : trouver les10 différences entreledeuxphotos
4mai2010 [DÉTENTE]
9/12
4mai2010 [PUBLICITÉ]
11/12
Page
réservée à la
publicité
4mai2010 [ESPACE]
12/12
TELEPHONE:N°:94786427 94786421
De9hé19hsaufdesamedide10à13h
INTERNET:www.40groupes@yahho.fr
Nom____________________Prénom_________________
(Facultatif):Tél___________e-mail____________________
Date
Votreidée________________________________________
________________________________________________
Etes-vouspremierfois? OUI NON
1er Journal de l'iSG

Contenu connexe

Similaire à 1er Journal de l'iSG

Kosmos - Retombées de presse
Kosmos - Retombées de presse Kosmos - Retombées de presse
Kosmos - Retombées de presse
Kosmos_education
 
Parlons d'avenir avec Télécom ParisTech
Parlons d'avenir avec Télécom ParisTechParlons d'avenir avec Télécom ParisTech
Parlons d'avenir avec Télécom ParisTech
Télécom Paris
 
plaquette Institut Mines-Télécom 2014
plaquette Institut Mines-Télécom 2014plaquette Institut Mines-Télécom 2014
plaquette Institut Mines-Télécom 2014
I MT
 
Dossier sponsoring Forum EPT-Entreprises 2014 et 20ème anniversaire de l'EPT
Dossier sponsoring Forum EPT-Entreprises 2014 et 20ème anniversaire de l'EPTDossier sponsoring Forum EPT-Entreprises 2014 et 20ème anniversaire de l'EPT
Dossier sponsoring Forum EPT-Entreprises 2014 et 20ème anniversaire de l'EPT
maissasgh
 
Etude Apec/CNRS Umifre - Le secteur des tic en inde - synthèse
Etude Apec/CNRS Umifre - Le secteur des tic en inde - synthèseEtude Apec/CNRS Umifre - Le secteur des tic en inde - synthèse
Etude Apec/CNRS Umifre - Le secteur des tic en inde - synthèse
Apec
 
Binkis kisavaviri travail_propre_2017
Binkis kisavaviri travail_propre_2017Binkis kisavaviri travail_propre_2017
Binkis kisavaviri travail_propre_2017
Binkis Barnabas
 
E learning dossier de com pour ICF
E learning dossier de com pour ICFE learning dossier de com pour ICF
E learning dossier de com pour ICFGilles Ducloux
 
Edition 2009
Edition 2009Edition 2009
Edition 2009
Med Amine Hmani
 
L' avènement de la validation des acquis de formation en France et en Europe
L' avènement de la validation des acquis de formation en France et en EuropeL' avènement de la validation des acquis de formation en France et en Europe
L' avènement de la validation des acquis de formation en France et en Europe
Daniel Dufourt
 
La direction d'une composante universitaire en France
La direction d'une composante universitaire en FranceLa direction d'une composante universitaire en France
La direction d'une composante universitaire en France
Jérémy Morvan
 
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur ISlean consulting
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur   ISlean consultingMooc et disruption de l'enseignement supérieur   ISlean consulting
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur ISlean consulting
Louis-Alexandre Louvet
 
Tarikconf
TarikconfTarikconf
Tarikconf
Med Lamzourhi
 
Emplois et métiers des TIC et des SI au Cameroun
Emplois et métiers des TIC et des SI au CamerounEmplois et métiers des TIC et des SI au Cameroun
Emplois et métiers des TIC et des SI au CamerounSA Nim
 
Jilani lamlouni, Professor University of Tunis and Vice President of the eOme...
Jilani lamlouni, Professor University of Tunis and Vice President of the eOme...Jilani lamlouni, Professor University of Tunis and Vice President of the eOme...
Jilani lamlouni, Professor University of Tunis and Vice President of the eOme...
UNIMED - Mediterranean Universities Union
 
Lettre semestrielle mars 2016
Lettre semestrielle mars 2016Lettre semestrielle mars 2016
Lettre semestrielle mars 2016
Télécom Paris
 
Essentiel - IMT 2016
Essentiel - IMT 2016Essentiel - IMT 2016
Essentiel - IMT 2016
I MT
 
Dossier sponsoring
Dossier sponsoringDossier sponsoring
Dossier sponsoring
Mouti Fatnassi
 
Lettre semestrielle mars2014
Lettre semestrielle mars2014Lettre semestrielle mars2014
Lettre semestrielle mars2014
Télécom Paris
 

Similaire à 1er Journal de l'iSG (20)

Kosmos - Retombées de presse
Kosmos - Retombées de presse Kosmos - Retombées de presse
Kosmos - Retombées de presse
 
Parlons d'avenir avec Télécom ParisTech
Parlons d'avenir avec Télécom ParisTechParlons d'avenir avec Télécom ParisTech
Parlons d'avenir avec Télécom ParisTech
 
plaquette Institut Mines-Télécom 2014
plaquette Institut Mines-Télécom 2014plaquette Institut Mines-Télécom 2014
plaquette Institut Mines-Télécom 2014
 
Dossier sponsoring Forum EPT-Entreprises 2014 et 20ème anniversaire de l'EPT
Dossier sponsoring Forum EPT-Entreprises 2014 et 20ème anniversaire de l'EPTDossier sponsoring Forum EPT-Entreprises 2014 et 20ème anniversaire de l'EPT
Dossier sponsoring Forum EPT-Entreprises 2014 et 20ème anniversaire de l'EPT
 
Etude Apec/CNRS Umifre - Le secteur des tic en inde - synthèse
Etude Apec/CNRS Umifre - Le secteur des tic en inde - synthèseEtude Apec/CNRS Umifre - Le secteur des tic en inde - synthèse
Etude Apec/CNRS Umifre - Le secteur des tic en inde - synthèse
 
Binkis kisavaviri travail_propre_2017
Binkis kisavaviri travail_propre_2017Binkis kisavaviri travail_propre_2017
Binkis kisavaviri travail_propre_2017
 
E learning dossier de com pour ICF
E learning dossier de com pour ICFE learning dossier de com pour ICF
E learning dossier de com pour ICF
 
Edition 2009
Edition 2009Edition 2009
Edition 2009
 
L' avènement de la validation des acquis de formation en France et en Europe
L' avènement de la validation des acquis de formation en France et en EuropeL' avènement de la validation des acquis de formation en France et en Europe
L' avènement de la validation des acquis de formation en France et en Europe
 
jsais po
jsais pojsais po
jsais po
 
La direction d'une composante universitaire en France
La direction d'une composante universitaire en FranceLa direction d'une composante universitaire en France
La direction d'une composante universitaire en France
 
SupNews
SupNewsSupNews
SupNews
 
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur ISlean consulting
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur   ISlean consultingMooc et disruption de l'enseignement supérieur   ISlean consulting
Mooc et disruption de l'enseignement supérieur ISlean consulting
 
Tarikconf
TarikconfTarikconf
Tarikconf
 
Emplois et métiers des TIC et des SI au Cameroun
Emplois et métiers des TIC et des SI au CamerounEmplois et métiers des TIC et des SI au Cameroun
Emplois et métiers des TIC et des SI au Cameroun
 
Jilani lamlouni, Professor University of Tunis and Vice President of the eOme...
Jilani lamlouni, Professor University of Tunis and Vice President of the eOme...Jilani lamlouni, Professor University of Tunis and Vice President of the eOme...
Jilani lamlouni, Professor University of Tunis and Vice President of the eOme...
 
Lettre semestrielle mars 2016
Lettre semestrielle mars 2016Lettre semestrielle mars 2016
Lettre semestrielle mars 2016
 
Essentiel - IMT 2016
Essentiel - IMT 2016Essentiel - IMT 2016
Essentiel - IMT 2016
 
Dossier sponsoring
Dossier sponsoringDossier sponsoring
Dossier sponsoring
 
Lettre semestrielle mars2014
Lettre semestrielle mars2014Lettre semestrielle mars2014
Lettre semestrielle mars2014
 

Plus de Nijma Plus

Oprah Winfrey
Oprah WinfreyOprah Winfrey
Oprah Winfrey
Nijma Plus
 
Bmc tresor
Bmc tresorBmc tresor
Bmc tresor
Nijma Plus
 
Presentation eat&fit
Presentation eat&fitPresentation eat&fit
Presentation eat&fit
Nijma Plus
 
Presentation kaori's rehearsal entreprise
Presentation kaori's rehearsal entreprisePresentation kaori's rehearsal entreprise
Presentation kaori's rehearsal entreprise
Nijma Plus
 
Bmc kaori's rehearsal entreprise
Bmc kaori's rehearsal entrepriseBmc kaori's rehearsal entreprise
Bmc kaori's rehearsal entreprise
Nijma Plus
 
Bmc granada
Bmc granadaBmc granada
Bmc granada
Nijma Plus
 
Presentation kaak lella el baya
Presentation kaak lella el bayaPresentation kaak lella el baya
Presentation kaak lella el baya
Nijma Plus
 
Bmc kaak lella el baya
Bmc kaak lella el bayaBmc kaak lella el baya
Bmc kaak lella el baya
Nijma Plus
 
Presentation golden grains
Presentation golden grainsPresentation golden grains
Presentation golden grains
Nijma Plus
 
Bmc golden grains
Bmc golden grainsBmc golden grains
Bmc golden grains
Nijma Plus
 
1er Journal de l'iSG
1er Journal de l'iSG1er Journal de l'iSG
1er Journal de l'iSG
Nijma Plus
 
Le Tabagisme
Le TabagismeLe Tabagisme
Le Tabagisme
Nijma Plus
 

Plus de Nijma Plus (12)

Oprah Winfrey
Oprah WinfreyOprah Winfrey
Oprah Winfrey
 
Bmc tresor
Bmc tresorBmc tresor
Bmc tresor
 
Presentation eat&fit
Presentation eat&fitPresentation eat&fit
Presentation eat&fit
 
Presentation kaori's rehearsal entreprise
Presentation kaori's rehearsal entreprisePresentation kaori's rehearsal entreprise
Presentation kaori's rehearsal entreprise
 
Bmc kaori's rehearsal entreprise
Bmc kaori's rehearsal entrepriseBmc kaori's rehearsal entreprise
Bmc kaori's rehearsal entreprise
 
Bmc granada
Bmc granadaBmc granada
Bmc granada
 
Presentation kaak lella el baya
Presentation kaak lella el bayaPresentation kaak lella el baya
Presentation kaak lella el baya
 
Bmc kaak lella el baya
Bmc kaak lella el bayaBmc kaak lella el baya
Bmc kaak lella el baya
 
Presentation golden grains
Presentation golden grainsPresentation golden grains
Presentation golden grains
 
Bmc golden grains
Bmc golden grainsBmc golden grains
Bmc golden grains
 
1er Journal de l'iSG
1er Journal de l'iSG1er Journal de l'iSG
1er Journal de l'iSG
 
Le Tabagisme
Le TabagismeLe Tabagisme
Le Tabagisme
 

1er Journal de l'iSG

  • 1. 1er Journal de l’iSG Par :  Dafdouf Mohamed Hassen  Bahria Mohamed Amine  Ben Naceur Bechir  Ben Nacheb Nadia  Mejri Rihab  Hmaydi Marwa  Marwa Gabtni Dirigé par :  Mohamed Farhoud
  • 2. 4mai2010 [ACTIVITÉ] 1/12 Institutsupérieurdegestion (ISG) PRÉSENTATION L’ISG est un institut universitaire d’enseignement de la gestion. L’ouverturesurlesentreprises et la forte collaboration avec des institutions françaises et américaines ont donné à l’ISG un profil vite remarqué et apprécié par les opérateurs économiques en particulier privés. Une ouverture sur l’environnement local et extérieur a permis une adaptation rapide de l’enseignement dispensé par l’ISG aux besoins des opérateurs. Aujourd’hui, l’ISG de Tunis fait figure de référence en Tunisie et en Afrique. HISTORIQUE Fondéen1969,l’ISGquiestun établissement public avait commemissionderépondreà un besoin naissant en Tunisie qui entamait au début des années 1970, une grande réformevisantlalibéralisation de l’économie nationale après l’échec retentissant d’une expérience collectiviste catastrophique. DOMAINE-D’ACTIVITÉ Les programmes couvrent après, un DEUG de tronc commun, la quasi-totalité des disciplines de gestion: Finances, Marketing, ManagementGénéral,Gestion des Ressources Humaines, Méthodesquantitatives…etc. PAYS-ET-ZONE- D’INTERVENTION L’ISG opère exclusivement dans le cadre universitaire tunisien tout en s’ouvrant sur l’environnement africain à travers l’accueil d’un nombre important d’étudiants, venant d’AfriqueNoire. PUBLIC-CONCERNE Les étudiants constituent l’essentiel du public directement concerné par l’activité de l’ISG. Toutefois, grâce à son ouverture sur l’environnement,l’ISGapporte ungrandsoutiendidactiqueet enexpertiseàl’administration publique et aux opérateurs privés, en particulier aux cadres souhaitant un recyclage ou une formation d’appoint.
  • 3. 4mai2010 [ACTIVITÉ] 2/12 Tunisie : Jusqu'où ira la concurrence entre l'IHEC Carthage et l'ISG Tunis ? our la deuxième année consécutive notre confrère Jeune Afrique nous livre son palmarès des meilleures écoles de commerce africaines francophones. Dans ce palmarès de 15 écoles se trouvent quatre écoles de commerce tunisiennes classées en ordre à savoir l’IHEC(6), l’ESCT(9), l’ISG(13) et la l’ESSECT(14).Lesécolesmarocaines et algériennes accaparent le top du classement. Par ailleurs, en Tunisie, les écoles de commerce tunisiennes se livrent à une concurrence académique axéesurlebonsensetl’enrichissement dupaysageacadémiqueetdusavoiren Tunisie. Danscesens,nousétionssurprisquela première promotion filière Informatique appliqué à la gestion ait vu son jour à l’IHEC. Cette filière que nous connaissions tous est étudiée principalement à l’ISG . A cette occasion, Audinet Tunisie en tant que partenaire de la sociétédesavoir,vousexposelafilière de l’Informatique appliquée à la gestiondel’IHECainsiquelesattentes despremierslicenciésdecettebranche. En effet, L’Institut des Hautes Etudes Commerciales de Carthage vient d’introduireunenouvellefilière d’informatique coïncidant avec l’application du système LMD. Cettenouvellefilière,souslenomde« licence appliquée en informatique de gestion, parcours : informatique d’administrationdesaffaires », ouplus communément appelée LAIAA ; englobe une formation scientifique de basemathématiqueetstatistiquesayant une culture transversale liée aux langues et aux techniques de communication, à l’informatique et à la société de l’information en passant par les logiciels libres et les droits de l’homme. Ne passant pas par-dessus des traditions de l’IHEC, cette formation garantit la polyvalence des diplômés. Elle se spécifie aux différents métiers liés à l’informatique, aux technologies de communication, réseaux informatiques d’une part, mais également aux réalités humaines, sociales et économiques des entreprises d’autre part. Lesétudess’organisenten5semestres de14semaines(30heures/semaines)et d’un stage de PFE (14semaines) durant le 6ème semestre. Ils se partagentenmodulesd’enseignements dispenséssoitencoursintégrés,soiten cours magistraux, soutenues par des TP et/ou TD. Cettefilièrenefait pasl’impassesurle travail d’équipe, en effet le cursus est enrichiparlaréalisationdeminiprojets en groupe pour préparer l’immersion professionnelle par le Projet de Fin d’Etude (PFE) accueilli en entreprise durant le 6ème semestre. Durant ces deux semaines (16 au 30 Mai), les étudiants de la 3ème année soutiennentleurProjetsdeFind’Etude devant un jury se composant d’un président, de deux encadreurs (société et enseignant) ainsi que d’un rapporteur de séance. Nous leurs souhaitons beaucoup de chance et de courage. Comme nous l’avons remarqué, l’année universitaire 08/09 verra la sortie de la première promotion de cette licence. A défaut d’un master existant dédié à cette filière, plusieurs étudiants ont opté d’acquérir une expérience universitaire à l’étranger, notamment en France. D’autres ont prévu de rentrer dans la vie professionnelle, appuyés par leurs expériences respectives, acquises lors du stage de PFE. Et enfin, ceux qui souhaitent continuer leurs études, mais ne pouvant pas se permettre une inscription à l’étranger, sont dans l’attente lassante d’une réponse définitive de l’administration, concernant l’ouverture ou non d’un master. L’IHECsedécidera-t-ilunjour? P
  • 4. 4mai2010 [ACTIVITÉ] 3/12 Pour le 15 ème moisconsécutif, l'ISGgarde sa position àla tête de lalistedesTop10dessiteswebuniversitaireslesplusvisités Cependant, la FPHM fait son entrée de nouveau en occupant la dixième position de ce classement. Remarquons finalementquel’ENSIquittelalistedesTop10. VoicilalistedesTOP10pourlemoisdeFévrier2010: Rang Abréviation Nomcomplet URL 1 ISG InstitutSupérieurdeGestiondeTunis www.isg.rnu.tn 2 ISSATSO Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de TechnologiedeSousse www.issatso.rnu.tn 3 ENIS EcoleNationaled’IngénieursdeSfax www.enis.rnu.tn 4 ENIT EcoleNationaled'IngénieursdeTunis www.enit.rnu.tn 5 ESSECT Ecole Supérieure des Sciences Economiques et CommercialesdeTunis www.essect.rnu.tn 6 FMT FacultédeMédecinedeTunis www.fmt.rnu.tn 7 ENISO EcoleNationaled’IngénieursdeSousse www.eniso.rnu.tn 8 FSJEGJ Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et de GestiondeJendouba www.fsjegj.rnu.tn 9 FSEGT FacultédesSciencesEconomiqueetdeGestiondeTunis www.fsegt.rnu.tn 10 FPHM FacultédePharmacie deMonastir www.fphm.rnu.tn Les10siteswebuniversitaireslesplusvisités(lesmoispassés):
  • 5. 4mai2010 [ACTIVITÉ] 4/12 Activités • Natation • Aérobic • Danse • Musculation Athlétisme Pour les filles : • Volley-ball • Hand-ball • Basket-ball Pour les garçons : • Football • Rugby Locaux • MaisondesjeunesEl MenzehVI • Complexesportifd'El Menzeh • "HaiChabab"ElMenzah Athlétisme Participations aux activités sportivesdel'ISG Planning des activités sportives à l'ISG 2009/2010 Planning des activités sportives à l'ISG 2009/2010 L'inscription se fait sur place avec carte d'étudiant ou attestation d'inscription NB: Des activités de notation sont en cours. Pour s'inscrire, il faut passer la visite médicale à l'infirmerie tout le mercredi de 09 H a 12 H 00. Pièces exigées : 2 photos et 1,500 DT. Pour plus de renseignements, contactez le bureau des activités physiques (infirmerie).
  • 6. 4mai2010 [CULTURE] 5/12 MohamedSalahGOUIDER InformationSystemsDesign,DataBaseAdministration and Maintenance, IS Planning IS Audit and Performance Evaluation,ISProjectOpportunityStudySupervision,Supervision of Large-Scale Projects in both the Private and Public Sectors, Management and Coordination of IS Software Development Teams,Organization-of-Specialized-Training-Seminars-aimed-at- IS-Specialists-and-Users, etc. Conception des systèmes d’information, Administration et Maintenance d’une base de données, Planification de Projets Informatiques, Audit et Evaluation des systèmes d’information, Supervisiond’uneétuded’opportunitéd’unprojetinformatique, Directiondesgrosprojetsinformatiquedanslesecteurpublicet privé,Gestionetcoordinationd’ungrouped’ingénieurssoftware et leurs assistants, Organisation des séminaires de formation spécialiséepourlestechniciensetdeformationgénéralepourles utilisateurs. Compétences de Mohamed Salah GOUIDER Administrationbasededonnées,ProjectManagement, pilotagedesprojetsinformatiquesetformationbasesdedonnées, datawarehouse,datamining Expériences de Mohamed Salah GOUIDER • Professeur InstitutSuperieurdeGestionTunis (secteurManagementConsulting) October1980—2009(29ans) • ConseillerDuDirecteurGénéral Arab League for Education, Culture and Science Organisation,ALESCO). (secteur Information Technology and Services) June2001—December2001(7mois) • ConseillerduMinistre Ministere de l'Education et de la Formation (secteurGovernmentAdministration) March2000—April2001(1an2mois) • HeadOfITDepartement QatarUniversity (Educational Institution; secteur Education Management) September1997—September1999(2ans 1 m o i s ) CHIHAGAHA Néle19juin1951 Fonction:MaîtredeConférences. Adresseprofessionnelle: I.S.G.deTunis 41,ruedelalibertéBouchoucha-LeBardo- TUNIS-Tunisie Tél.71813220-Fax568767 Chiha.gaha@rnu.tn PrincipalesPublications: Lecontrôledanslesorganisationsprofessionnelles. Formation: Docteurd’EtatenGestion. DomainesdeRecherche: LaGRH.Lesorganisationsprofessionnelles. Appartenanceàdifférentesassociations: ARFORGHE. Paysétrangersdanslesquelsdesinterventions (pédagogiques,deconseil,de recherche)sontréalisées: Québec,France.
  • 7. 4mai2010 [CULTURE] 6/12 54% des jeunes de 20 à 24 ans fument, alors que la proportion des fumeurs de 25 à 75 ans est de 29%. Les statistiques • 100milliardsdecigarettessontfumées chaqueannée. • Letabacrestelapremièrecausedemortalité évitableenFrance. • 66000mortsparansontliésautabacen Franceet5millionsdansleMonde. • Prèsde50%despersonnesâgéesde18à34 ansfument. • Letabacestleprincipalfacteurderisquedu cancer. • Letabacestresponsabledeplusde33%des cancerschezl'hommeet10%chezla femme. • 90%descancersdupoumonsont provoquésparletabac. • Uncancerdelavessiesurdeuxestprovoqué parletabac. • Unfumeurréguliersur2meurt prématurémentdessuitesdesontabagisme, dontlamoitiéavantl'âgede65ans. • 80%desvictimesd'infarctusdumyocarde âgéesdemoinsde45anssontfumeurs. • 37%desadolescentsde11à15ansfumeurs estimentnepaspouvoirsepasserde cigarette. • Lesventesdecigarettesn'ontbaisséquede 1,48%en2007d'aprèslebilan"Tabagisme etarrêtdutabac"del'Officefrançaisdes droguesetdestoxicomanies(Ofdt) • Laventedespatchs,gommesoucomprimés aaugmentéde30,6%en2007parrapportà 2006. L'interdiction de fumer • Lespolitiquesd'interdictiondefumerdans leslieuxpublicsontdiminuéde11%les admissionsauxurgencespourmenace d'infarctusenItalieetde17%enEcosse. • Le1erjanvier2008,l'interdictiondefumer estétendueauxbars,casinosrestaurantset discothèques,quibénéficientd'undélai d'adaptationdeonzemois. Arrêter de fumer • 10%desfumeursontréussitàarrêterde fumeraucoursdeces3dernièresannées. • 75%desfumeursonttentéd'arrêterpendant 8jours. • Seuls3à5%desfumeursquiontessayé d'arrêterdefumersansaucuneaide réussissentàpasserlecapdes12mois. L'espérance de vie L'espérance de vie d'un fumeur est augmentée de 9 ans si l'arrêt du tabac survient à 40 ans. L'espérance de vie d'un fumeur est augmentée de 6 ans si l'arrêt du tabac s'effectue à 50 ans ; elle est de 3 ans si cet arrêt survient à 60 ans. Les jeunes et le tabac • Unkitdepréventiondutabagismepourles 12-18ans
  • 8. 4mai2010 [CULTURE] 7/12 LeLMDenTunisie LMD:réformeàéchelleeuropéennedanslecadreduprocessusde Bologne,inspiréedusystèmeanglo-saxon,déjàappliquéedanslazoneMEDA (Maroc,Algérie),quireposesurunenouvellearchitecturedescursus(Licence: 6semestres;Master:4semestres;Doctorat). ObjectifsgénérauxduLMDenTunisie -Assurerpourtouteslespartiesconcernées(étudiants,parents, Professionnels,employeurs etc.)Unemeilleure lisibilitédes grades de Formation,etdespaliersd’insertionprofessionnelle. - Mettre en place un système de formation caractérisé par la flexibilitéetlaComparabilitéinternationale - Réformer les programmes et diversifier les parcours dans les créneauxPorteurs. -Créerdesparcoursdeformationsouplesetefficients,àcaractère Académiqueetappliqué,offrantàl’étudiant,àtouslesniveaux,des Possibilitésd’insertionprofessionnelle - Favoriser la mobilité de l’étudiant à l’échelle nationale et internationale. -Offriràl’étudiantlapossibilitéderestructurersonparcoursencours deFormation -Faciliterl’équivalencedesdiplômes - Créer une nouvelle génération de diplômés polyvalents aptes à s’adapteràUncontextemondialchangeant. LeLMDenTunisie Delalicencefondamentale Objectifsethorizonsdelalicencefondamentale ●Lesobjectifsdelalicencefondamentalesontlessuivants: ■-doterl’étudiantdeconnaissancesetdesavoir-fairedans Unchampdisciplinairedonné ■-habiliterl’étudiantàs’insérerdanslecontextesocioéconomique ■-développerlesensdel’initiativechezl’étudiant ■-préparerl’étudiantàpoursuivresesétudessupérieures Auxniveauxdumasteretdudoctorat. Structurepédagogiquedelalicencefondamentale ● Les parcours de la licence fondamentale peuvent être mono disciplinaire,biDisciplinaireoupluridisciplinaire. ● La formation en licence fondamentale comporte des cours théoriques,desTravauxdirigés,appliquésoudeterrain. ●Ellepeutégalementcomporterdesstagesenentreprises,structures Économiques,socialesouculturelles. ● Les nouvelles technologies de la communication et les outils pédagogiquesInnovantsserontmisàcontributiondanslaformation. ● Les cours de licence fondamentale se feront en présentiel ou à distance.LaCombinaisondesdeuxmodesestégalementenvisageable. ● La formation peut comporter des projets pédagogiques tutorés, proposésparLeséquipesdeformationetquel’étudiantréaliseafind’enrichirsa culture scientifique et de pratiquer l’approche pluridisciplinaire dans l’étude d’uneproblématiquedonnée. Validationdelalicencefondamentale ●Lediplômedelalicencefondamentaleestattribuéàl’étudiantqui a terminé Sa 3ème année (L3) et qui a obtenu la moyenne dans les unités d’enseignementConstitutivesdesonparcoursoudesaspécialité. ●Lalicencefondamentaleestattribuéeàtoutétudiantayantobtenu 180crédits. ●Sil’étudiantn’apasobtenulediplômedelalicencefondamentale, il Capitalise toutes les unités d’enseignement validées avec la moyenne. Supplémentaudiplôme ● Outrelediplôme, lesinstitutionsd’enseignement supérieuretde recherche délivreront un Supplément au diplôme à l’étudiant qui a validé un parcoursetenaobtenutouslescrédits. ● Le Supplément au diplôme fournit des informations sur les connaissances et Les savoir-faire acquis par l’étudiant dans son cursus universitaire. ● Un modèle national du Supplément au diplôme sera élaboré et soumisàL’approbationduComiténationaldepilotage. Règlesd’attributionetdecalculdescrédits ● Le crédit est une unité de compte qui permet de quantifier la charge totale de Travail requise de l’étudiant pour que l’objectif de formation d’uneunitéd’enseignementsoitatteint. ●Lenombredecréditsparunitéd’enseignementestfonctiondela charge totale de travaux exigés de l’étudiant. Outre les heures de cours, cette chargedetravailintègrel’assiduitéauxcours,laparticipationauxTDetTP,le travail personnel, Les stages, la rédaction des mémoires et des rapports, les projets,l’évaluationetLesépreuvesd’examenetc. ● Pour tous les domaines de formation, le crédit représente une norme Commune à tous les établissements universitaires. Il facilite la mobilitédeL’étudiant. ● Les écartsd’attributiondes créditsd’unétablissement à unautre pour une Même unité d’enseignement ne sont acceptables que dans la limite d’unseul(1)Crédit. ● Un Guide national explicitant les méthodes d’attribution et de calcul,ainsiquelesmécanismesdevalidationetdecapitalisationdescréditssera élaborésetsoumisàl’approbationduComiténationaldepilotage. Cursuslmd:
  • 9. 4mai2010 [CULTURE] 8/12 Collaborons-nous etravailenéquipeestunmoyenefficacepermettant defairedesapprentissagesliésàundomainede formation;c'estun moyend'apprentissageutilisé danslaplupartdesprogrammesdeformationgénéraleou professionnelle. Mais,commentpeut-ondéfiniruneéquipedetravail?Ouse manifestesonefficacitéetdansquelscasletravailcollaboratif n’estplusutile? Uneéquipepeutêtredéfiniecommeétantungroupede personnesinteragissantafindesedonneroud'accomplirune ciblecommune,laquelleimpliqueunerépartitiondetâcheset laconvergencedeseffortsdesmembresdel'équipe. Letravailenéquipeestefficacedanslamesureoùilpermet auxétudiantesetauxétudiants,entreautreschoses,demieux assimilerlescontenusenseignésdanslecadred'uncourset d'échangerdesidéesetdesvisionsdifférentessurles contenusétudiés.Deplus,cetteformulepédagogique augmentelamotivationdesétudiantesetdesétudiantsfaceà latâcheàaccompliretfaceauxapprentissagesàréaliser, stimulelacréativité Letravailenéquipeestaussiunmoyenefficacepour faciliterl'épanouissementpersonneldel'individu,pour développerdeshabiletésetdesattitudesfavorisant l'affirmationdesoietlesrelationssainesaveclesautres.Ence sens,letravailenéquipeestunoutildeformationpersonnelle etsocialelorsqu'ilfournitàl'individudesoccasions d'apprendreàseconnaître,àreconnaîtreseslimites,à échangerd’idée appeléle`Brainstorming’,àutiliserson leadership,àseresponsabiliserfaceàd'autrespersonnes,à fairevaloirsesidéesetsespointsdevue,às'ouvrirauxautres, àécouteretàquestionnerlesidéesdesautres. Letravailenéquipeest,enfin,uneformuledetravailutilisée danslasociétéengénéraletdanslemondedutravaildans touslessecteursdontl'éducationpuisquel’efficacitédu groupeestsupérieureàlasommedesefficacitésindividuelles ainsinotonsquecollaborerc’estpartagerdusavoir,des compétences,… Cependant,personnenepeutnierlapossibilitédeprésence desinconvénientsdescertainscas. D’abord,laprisededécisionparfoisseraplusdifficilepuisqu’on doitdégagerunaccordentretouslesmembrescequi nécessiteuneffortsupplémentairedecommunication. Ensuite,letravaild’équipelimitel’autonomieindividuelleainsi quemalgrélesefforts etlesessaisderendrelestacheségales, ilexistenécessairementuneinégalitédescontributions. Puis,lapossibilitédeplusgrandlenteur quandilyades coordinations entredesdifférentesmembrespuisqu’ondoit gérersontempsenfonctiondesautres. Enfin,ilarrive,àcertainsmomentsetpourdesraisonsdiverses (préoccupationspersonnelles,surcroîtdetravail,étatdesanté, etc.),qu'unepersonnesemontremoinsintéresséeaux activitésdel'équipeceaffectenégativementsurlamotivation desmembressurtoutsicelui-ciestleleader. Parconséquent,onconclutqueletravailcollaboratifades avantagesplusquedesinconvénientsalorsondoitcollaborer surtoutentantqu’étudiantspourpoussernotre développementetcompétencesverslemieuxcar personnellementjepensequecetteuneexpérienceànepas ratercarellenousenrichitetbiennousdevinessayons d’éliminerlemaximumlesinconvénientsenélaborantunplan claireetdétaillé. L
  • 11. 4mai2010 [DÉTENTE] 9/12 Jeu d’observation : trouver les10 différences entreledeuxphotos