SlideShare une entreprise Scribd logo
Atelier de suivi et d’évaluation des
activités réalisées en milieu
Pénitencier
Activité de dépistage volontaire et
anonyme
Dr Ayari Mohamed Lotfi
Fevrier 2015
Problématique.
• De nombreux constats alarmants ont été établis, faisant état
de la plus grande vulnérabilité de la population carcérale face
à la maladie par rapport à la population générale.
• Les détenus sont proportionnellement plus touchés par les
pathologies graves que la population générale:
• 3 fois plus de tuberculose.
• 10 fois plus de VIH/Sida.
• Beaucoup plus d’hépatite C.
• Les conduites addictives sont surreprésentées.
Cependant, l’incarcération peut être un
moment privilégié pour la PEC sanitaire des
détenus:
• La VM d’entrée.
• Les soins proposés aux détenus doivent etre
idq à ceux du milieu « libre ».
• Importance du processus d’EPLS.
• Proposer aux sortants la possibilité du
Dépistage VIH/Sida
Mais…
La mise en œuvre de ces objectifs s’avère complexe:
– La réglementation n’est pas facilement visible, les
textes de loi sont nombreux et le plus souvent
anciens.
– Les pratiques varient d’un établissement pénitencier à
un autre, il y’a souvent une multiplicité des
intervenants ce qui entraine une mauvaise
coordination.
– La PEC n’est pas systématique après la découverte de
la pathologie incriminée.
On constate ainsi un décalage entre les
objectifs de la PEC globale du détenu et les
pratiques effectives sur le terrain.
C’est pour cette raison qu’au cours de la
réunion internationale sur les risques infectieux
en milieu carcéral qui s’est tenue en France en
2001, un outil élaboré par Pr Catherine
Deschamps a été approuvé
(fulltext.bdsp.ehesp.fr/Ensp/Memoires/1999/misp/descamps.
pdf3. La transmission du VIH dans les prisons
Prévalence de l’incidence du VIH/Sida en milieu carcéral dans le monde
20%
16%
4%
7% 7%
11%
7%
1% 1%
0.20%
0%
5%
10%
15%
20%
25%
Portugal Espagne suisse Italie ukraine brésil hondur usa australie tunisie
. Un survol de la prévalence et de l’incidence du VHC et du VIH/Sida dans des prisons du monde entier – G.E.
Macalino et coll., « Hepatitis C infection and incarcerated populations », International Journal of Drug Policy, 2004,
15: 103-114.
1. www.aidslaw.ca/.../uploads/2013/11/HealthCanada_Prisons...
2. fulltext.bdsp.ehesp.fr/Ensp/Memoires/1999/misp/descamps.pdf3. La transmission du VIH dans les
prisons
3. Un survol de la prévalence et de l’incidence du VIH/Sida et du VHC dans des prisons du monde
entier – G.E. Macalino et coll., « Hepatitis C infection and incarcerated populations », International
Journal of Drug Policy, 2004, 15: 103-114.
BIBLIOGRAPHIE
• Programme de partenariat entre l’ATIOST et la
DGPR
18 octobre 2008
• Renouvellement du contrat le 23 février 2010
• 1ère séance de dépistage anonyme, volontaire
et gratuit en Mai 2010.
Juillet 2007 et décembre 2014
19371 détenus ont eu la possibilité d’assister
aux séances de sensibilisation.
8986 ont voulu volontairement connaitre leur
statut sérologique vis-à-vis du VIH/Sida
46,3 %
Les causes du refus des tests
1. La peur d’un isolement.
2. La peur de se découvrir « positif » dans une
institution pénitencier.
3. Ont déjà fait le test ailleurs.
4. La stigmatisation par leur pairs.
5. Un manque de confiance en eux même…
502
2480
4235
2360 2128
1454
6212
0
0
1111
1773
1529
697
3876
0
0
2
10
2
3
1
0
2000
4000
6000
8000
10000
12000
2007/2008 2008/2009 2009/2010 2010/2011 2011/2012 2012/2013 2013/2014
Evolution du dépistage par rapport à la sensibilisation
Répartition selon L'âge.
55%
32% 13%
<25 ans
25-34 ans
> 34 ans
2%
4.20%
1.40%
17.60%
3.40%
UDI HSH TS AUTRE Non précisé
répartition des détenus dépistés par profil
Autres.
1. Les hétérosexuelles.
2. Les UD.
3. Ceux qui ont des IST secondaires à des
RSNP…
PROFIL DES SEROPOSITIFS
18
SEROPOSITIFS
5
RNSP
6 UDI
3 TS
4
MSM
JE VOUS REMERCI

Contenu connexe

Tendances

Hepatant55 w
Hepatant55 wHepatant55 w
Hepatant55 w
soshepatites
 
2009 strasbourg-actes forum sos hepatites
2009 strasbourg-actes forum sos hepatites2009 strasbourg-actes forum sos hepatites
2009 strasbourg-actes forum sos hepatitessoshepatites
 
2010 Lille-acte forum sos hepatites
2010 Lille-acte forum sos hepatites2010 Lille-acte forum sos hepatites
2010 Lille-acte forum sos hepatitessoshepatites
 
Brochure français_web bis
Brochure  français_web bisBrochure  français_web bis
Brochure français_web bissoshepatites
 
Infographie discours-edouard-philippe-19-avril-2020-par-etcompagnie
Infographie discours-edouard-philippe-19-avril-2020-par-etcompagnieInfographie discours-edouard-philippe-19-avril-2020-par-etcompagnie
Infographie discours-edouard-philippe-19-avril-2020-par-etcompagnie
Denis Millet
 
Bulletin d'informations N°38 Avril 2007
Bulletin d'informations N°38 Avril 2007Bulletin d'informations N°38 Avril 2007
Bulletin d'informations N°38 Avril 2007soshepatites
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
CripsIDF
 

Tendances (7)

Hepatant55 w
Hepatant55 wHepatant55 w
Hepatant55 w
 
2009 strasbourg-actes forum sos hepatites
2009 strasbourg-actes forum sos hepatites2009 strasbourg-actes forum sos hepatites
2009 strasbourg-actes forum sos hepatites
 
2010 Lille-acte forum sos hepatites
2010 Lille-acte forum sos hepatites2010 Lille-acte forum sos hepatites
2010 Lille-acte forum sos hepatites
 
Brochure français_web bis
Brochure  français_web bisBrochure  français_web bis
Brochure français_web bis
 
Infographie discours-edouard-philippe-19-avril-2020-par-etcompagnie
Infographie discours-edouard-philippe-19-avril-2020-par-etcompagnieInfographie discours-edouard-philippe-19-avril-2020-par-etcompagnie
Infographie discours-edouard-philippe-19-avril-2020-par-etcompagnie
 
Bulletin d'informations N°38 Avril 2007
Bulletin d'informations N°38 Avril 2007Bulletin d'informations N°38 Avril 2007
Bulletin d'informations N°38 Avril 2007
 
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et CPoint épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
Point épidémiologique et focus sur le dépistage des hépatites B et C
 

En vedette

Rapport seysses gt prison toulouse colomiers 05-03-13
Rapport seysses gt prison toulouse colomiers 05-03-13Rapport seysses gt prison toulouse colomiers 05-03-13
Rapport seysses gt prison toulouse colomiers 05-03-13vero2bourg
 
Une Immense Prison De Verre En Autriche Fin
Une Immense Prison De Verre En Autriche FinUne Immense Prison De Verre En Autriche Fin
Une Immense Prison De Verre En Autriche Finadam eva
 
Politique pénitentiaire: réconcilier éthique de conviction et éthique de resp...
Politique pénitentiaire: réconcilier éthique de conviction et éthique de resp...Politique pénitentiaire: réconcilier éthique de conviction et éthique de resp...
Politique pénitentiaire: réconcilier éthique de conviction et éthique de resp...
Institut pour la Justice
 
presentation
presentationpresentation
presentation
simrat sarai
 
Les soins en prison chronique d’un malentendu
Les soins en prison   chronique d’un malentenduLes soins en prison   chronique d’un malentendu
Les soins en prison chronique d’un malentendu
Réseau Pro Santé
 
Bien seduire a l adolescence
Bien  seduire a l adolescenceBien  seduire a l adolescence
Bien seduire a l adolescenceAmineBenjelloun
 
La politique pénale, l'idéologie anti-sécuritaire et le libéralisme
La politique pénale, l'idéologie anti-sécuritaire et le libéralismeLa politique pénale, l'idéologie anti-sécuritaire et le libéralisme
La politique pénale, l'idéologie anti-sécuritaire et le libéralisme
Institut pour la Justice
 
Prison et mobilités
Prison et mobilitésPrison et mobilités
Prison et mobilités
Christophe Mincke
 
La médiation pénale enfin adulte? Idéologie mobilitaire et nouvelles normativ...
La médiation pénale enfin adulte? Idéologie mobilitaire et nouvelles normativ...La médiation pénale enfin adulte? Idéologie mobilitaire et nouvelles normativ...
La médiation pénale enfin adulte? Idéologie mobilitaire et nouvelles normativ...
Christophe Mincke
 
L'enfer derriere les barreaux
L'enfer derriere les barreauxL'enfer derriere les barreaux
L'enfer derriere les barreaux
Papy Denis
 
Maisons d'accueil l'Îlot - rapport d'activité 2014
Maisons d'accueil l'Îlot - rapport d'activité 2014Maisons d'accueil l'Îlot - rapport d'activité 2014
Maisons d'accueil l'Îlot - rapport d'activité 2014
Maisons d'accueil l'Îlot
 
éCole d'automne 2012
éCole d'automne 2012éCole d'automne 2012
éCole d'automne 2012
Louise Roy
 
Résultats "Les Français et la Réforme Pénale", Observatoire de l'Institut pou...
Résultats "Les Français et la Réforme Pénale", Observatoire de l'Institut pou...Résultats "Les Français et la Réforme Pénale", Observatoire de l'Institut pou...
Résultats "Les Français et la Réforme Pénale", Observatoire de l'Institut pou...
Institut pour la Justice
 
Joe Arpaio
Joe ArpaioJoe Arpaio
Joe Arpaio
Felixggenest
 
Prisão de luxo!
Prisão de luxo!Prisão de luxo!
Prisão de luxo!
Aristides Monteiro
 
Marc Daigle - WEBINAIRE - (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
Marc Daigle - WEBINAIRE -  (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...Marc Daigle - WEBINAIRE -  (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
Marc Daigle - WEBINAIRE - (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
L’Ecole Nationale d’Administration Penitentiaire (França)
L’Ecole Nationale d’Administration Penitentiaire (França)L’Ecole Nationale d’Administration Penitentiaire (França)
L’Ecole Nationale d’Administration Penitentiaire (França)
Departament de Justícia. Generalitat de Catalunya.
 
Prison Saint Paul
Prison Saint PaulPrison Saint Paul
Prison Saint Paul
jumille
 
Problématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésProblématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésAmineBenjelloun
 

En vedette (20)

Rapport seysses gt prison toulouse colomiers 05-03-13
Rapport seysses gt prison toulouse colomiers 05-03-13Rapport seysses gt prison toulouse colomiers 05-03-13
Rapport seysses gt prison toulouse colomiers 05-03-13
 
Une Immense Prison De Verre En Autriche Fin
Une Immense Prison De Verre En Autriche FinUne Immense Prison De Verre En Autriche Fin
Une Immense Prison De Verre En Autriche Fin
 
Politique pénitentiaire: réconcilier éthique de conviction et éthique de resp...
Politique pénitentiaire: réconcilier éthique de conviction et éthique de resp...Politique pénitentiaire: réconcilier éthique de conviction et éthique de resp...
Politique pénitentiaire: réconcilier éthique de conviction et éthique de resp...
 
presentation
presentationpresentation
presentation
 
Les soins en prison chronique d’un malentendu
Les soins en prison   chronique d’un malentenduLes soins en prison   chronique d’un malentendu
Les soins en prison chronique d’un malentendu
 
Philo
PhiloPhilo
Philo
 
Bien seduire a l adolescence
Bien  seduire a l adolescenceBien  seduire a l adolescence
Bien seduire a l adolescence
 
La politique pénale, l'idéologie anti-sécuritaire et le libéralisme
La politique pénale, l'idéologie anti-sécuritaire et le libéralismeLa politique pénale, l'idéologie anti-sécuritaire et le libéralisme
La politique pénale, l'idéologie anti-sécuritaire et le libéralisme
 
Prison et mobilités
Prison et mobilitésPrison et mobilités
Prison et mobilités
 
La médiation pénale enfin adulte? Idéologie mobilitaire et nouvelles normativ...
La médiation pénale enfin adulte? Idéologie mobilitaire et nouvelles normativ...La médiation pénale enfin adulte? Idéologie mobilitaire et nouvelles normativ...
La médiation pénale enfin adulte? Idéologie mobilitaire et nouvelles normativ...
 
L'enfer derriere les barreaux
L'enfer derriere les barreauxL'enfer derriere les barreaux
L'enfer derriere les barreaux
 
Maisons d'accueil l'Îlot - rapport d'activité 2014
Maisons d'accueil l'Îlot - rapport d'activité 2014Maisons d'accueil l'Îlot - rapport d'activité 2014
Maisons d'accueil l'Îlot - rapport d'activité 2014
 
éCole d'automne 2012
éCole d'automne 2012éCole d'automne 2012
éCole d'automne 2012
 
Résultats "Les Français et la Réforme Pénale", Observatoire de l'Institut pou...
Résultats "Les Français et la Réforme Pénale", Observatoire de l'Institut pou...Résultats "Les Français et la Réforme Pénale", Observatoire de l'Institut pou...
Résultats "Les Français et la Réforme Pénale", Observatoire de l'Institut pou...
 
Joe Arpaio
Joe ArpaioJoe Arpaio
Joe Arpaio
 
Prisão de luxo!
Prisão de luxo!Prisão de luxo!
Prisão de luxo!
 
Marc Daigle - WEBINAIRE - (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
Marc Daigle - WEBINAIRE -  (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...Marc Daigle - WEBINAIRE -  (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
Marc Daigle - WEBINAIRE - (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
 
L’Ecole Nationale d’Administration Penitentiaire (França)
L’Ecole Nationale d’Administration Penitentiaire (França)L’Ecole Nationale d’Administration Penitentiaire (França)
L’Ecole Nationale d’Administration Penitentiaire (França)
 
Prison Saint Paul
Prison Saint PaulPrison Saint Paul
Prison Saint Paul
 
Problématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésProblématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérés
 

Similaire à Atelier evaluation des activités réalisées dans le milieu pénitencier

Rundschreiben der Santé
Rundschreiben der SantéRundschreiben der Santé
Rundschreiben der Santé
Luxemburger Wort
 
Franch and hcv french translation designed
Franch and hcv french translation designedFranch and hcv french translation designed
Franch and hcv french translation designedsoshepatites
 
Covid-19 : Quelle stratégie de déconfinement ?
Covid-19 : Quelle stratégie de déconfinement ? Covid-19 : Quelle stratégie de déconfinement ?
Covid-19 : Quelle stratégie de déconfinement ?
Khelil Belkhodja
 
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
LJ Communication
 
Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013soshepatites
 
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011soshepatites
 
HPV et anus
HPV et anusHPV et anus
HPV et anus
CripsIDF
 
Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011
Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011
Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011soshepatites
 
LA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptxLA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptx
WilsonDanicheKissie
 
Casablanca 2010 : Le traitement ARV en tant que prévention
Casablanca 2010 : Le traitement ARV en tant que préventionCasablanca 2010 : Le traitement ARV en tant que prévention
Casablanca 2010 : Le traitement ARV en tant que prévention
Vih.org
 
L'Hepatant 56
L'Hepatant 56L'Hepatant 56
L'Hepatant 56
soshepatites
 
Télémédecine, données personnelles et intelligence artificielle | LIEGE CREAT...
Télémédecine, données personnelles et intelligence artificielle | LIEGE CREAT...Télémédecine, données personnelles et intelligence artificielle | LIEGE CREAT...
Télémédecine, données personnelles et intelligence artificielle | LIEGE CREAT...
LIEGE CREATIVE
 
Travail de fin de cycle
Travail de fin de cycleTravail de fin de cycle
Travail de fin de cycle
JusteKahavo
 
De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.
Réseau Pro Santé
 
2012 rennes-actes forum sos hepatites
2012 rennes-actes forum sos hepatites2012 rennes-actes forum sos hepatites
2012 rennes-actes forum sos hepatitessoshepatites
 
L’anemf.
L’anemf.L’anemf.
L’anemf.
Réseau Pro Santé
 
Contraception petit état des lieux.
Contraception   petit état des lieux.Contraception   petit état des lieux.
Contraception petit état des lieux.
Réseau Pro Santé
 
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....
RBGroup
 
Discours n sarkosy_rir3-9_juin_2011
Discours n sarkosy_rir3-9_juin_2011Discours n sarkosy_rir3-9_juin_2011
Discours n sarkosy_rir3-9_juin_2011Association LIR
 
Les Français face au cancer
Les Français face au cancerLes Français face au cancer
Les Français face au cancer
Ipsos France
 

Similaire à Atelier evaluation des activités réalisées dans le milieu pénitencier (20)

Rundschreiben der Santé
Rundschreiben der SantéRundschreiben der Santé
Rundschreiben der Santé
 
Franch and hcv french translation designed
Franch and hcv french translation designedFranch and hcv french translation designed
Franch and hcv french translation designed
 
Covid-19 : Quelle stratégie de déconfinement ?
Covid-19 : Quelle stratégie de déconfinement ? Covid-19 : Quelle stratégie de déconfinement ?
Covid-19 : Quelle stratégie de déconfinement ?
 
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
Dossier de presse 7th Paris Hepatitis Conference
 
Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013Catalogue formations 2012/2013
Catalogue formations 2012/2013
 
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011
Journal L'Hépatant N°51 Avril 2011
 
HPV et anus
HPV et anusHPV et anus
HPV et anus
 
Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011
Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011
Journal L'Hépatant N°52 Octobre 2011
 
LA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptxLA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptx
 
Casablanca 2010 : Le traitement ARV en tant que prévention
Casablanca 2010 : Le traitement ARV en tant que préventionCasablanca 2010 : Le traitement ARV en tant que prévention
Casablanca 2010 : Le traitement ARV en tant que prévention
 
L'Hepatant 56
L'Hepatant 56L'Hepatant 56
L'Hepatant 56
 
Télémédecine, données personnelles et intelligence artificielle | LIEGE CREAT...
Télémédecine, données personnelles et intelligence artificielle | LIEGE CREAT...Télémédecine, données personnelles et intelligence artificielle | LIEGE CREAT...
Télémédecine, données personnelles et intelligence artificielle | LIEGE CREAT...
 
Travail de fin de cycle
Travail de fin de cycleTravail de fin de cycle
Travail de fin de cycle
 
De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.
 
2012 rennes-actes forum sos hepatites
2012 rennes-actes forum sos hepatites2012 rennes-actes forum sos hepatites
2012 rennes-actes forum sos hepatites
 
L’anemf.
L’anemf.L’anemf.
L’anemf.
 
Contraception petit état des lieux.
Contraception   petit état des lieux.Contraception   petit état des lieux.
Contraception petit état des lieux.
 
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....
 
Discours n sarkosy_rir3-9_juin_2011
Discours n sarkosy_rir3-9_juin_2011Discours n sarkosy_rir3-9_juin_2011
Discours n sarkosy_rir3-9_juin_2011
 
Les Français face au cancer
Les Français face au cancerLes Français face au cancer
Les Français face au cancer
 

Plus de mohamed lotfi ayari

ظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارسظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارس
mohamed lotfi ayari
 
الآثار الجانبية لاستخدام المخدرات عن طريق الحقن
الآثار الجانبية لاستخدام المخدرات عن طريق الحقنالآثار الجانبية لاستخدام المخدرات عن طريق الحقن
الآثار الجانبية لاستخدام المخدرات عن طريق الحقنmohamed lotfi ayari
 
La vérité sur la drogue
La vérité sur la drogueLa vérité sur la drogue
La vérité sur la drogue
mohamed lotfi ayari
 
مرض العوز المناعي السيدا
مرض  العوز المناعي  السيدامرض  العوز المناعي  السيدا
مرض العوز المناعي السيداmohamed lotfi ayari
 
مرض العوز المناعي السيدا
مرض  العوز المناعي  السيدامرض  العوز المناعي  السيدا
مرض العوز المناعي السيداmohamed lotfi ayari
 
ظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارسظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارسmohamed lotfi ayari
 
ظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارسظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارسmohamed lotfi ayari
 
ظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارسظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارسmohamed lotfi ayari
 

Plus de mohamed lotfi ayari (11)

ظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارسظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارس
 
Que signifies les lettres sida
Que signifies les lettres sidaQue signifies les lettres sida
Que signifies les lettres sida
 
الآثار الجانبية لاستخدام المخدرات عن طريق الحقن
الآثار الجانبية لاستخدام المخدرات عن طريق الحقنالآثار الجانبية لاستخدام المخدرات عن طريق الحقن
الآثار الجانبية لاستخدام المخدرات عن طريق الحقن
 
La vérité sur la drogue
La vérité sur la drogueLa vérité sur la drogue
La vérité sur la drogue
 
La verité sur la drogue
La verité sur la drogueLa verité sur la drogue
La verité sur la drogue
 
مرض العوز المناعي السيدا
مرض  العوز المناعي  السيدامرض  العوز المناعي  السيدا
مرض العوز المناعي السيدا
 
مرض العوز المناعي السيدا
مرض  العوز المناعي  السيدامرض  العوز المناعي  السيدا
مرض العوز المناعي السيدا
 
ظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارسظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارس
 
ظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارسظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارس
 
ظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارسظاهرة العنف في و حول المدارس
ظاهرة العنف في و حول المدارس
 
Ahmed representation 1
Ahmed representation 1Ahmed representation 1
Ahmed representation 1
 

Atelier evaluation des activités réalisées dans le milieu pénitencier

  • 1. Atelier de suivi et d’évaluation des activités réalisées en milieu Pénitencier Activité de dépistage volontaire et anonyme Dr Ayari Mohamed Lotfi Fevrier 2015
  • 2. Problématique. • De nombreux constats alarmants ont été établis, faisant état de la plus grande vulnérabilité de la population carcérale face à la maladie par rapport à la population générale. • Les détenus sont proportionnellement plus touchés par les pathologies graves que la population générale: • 3 fois plus de tuberculose. • 10 fois plus de VIH/Sida. • Beaucoup plus d’hépatite C. • Les conduites addictives sont surreprésentées.
  • 3. Cependant, l’incarcération peut être un moment privilégié pour la PEC sanitaire des détenus: • La VM d’entrée. • Les soins proposés aux détenus doivent etre idq à ceux du milieu « libre ». • Importance du processus d’EPLS. • Proposer aux sortants la possibilité du Dépistage VIH/Sida
  • 4. Mais… La mise en œuvre de ces objectifs s’avère complexe: – La réglementation n’est pas facilement visible, les textes de loi sont nombreux et le plus souvent anciens. – Les pratiques varient d’un établissement pénitencier à un autre, il y’a souvent une multiplicité des intervenants ce qui entraine une mauvaise coordination. – La PEC n’est pas systématique après la découverte de la pathologie incriminée.
  • 5. On constate ainsi un décalage entre les objectifs de la PEC globale du détenu et les pratiques effectives sur le terrain. C’est pour cette raison qu’au cours de la réunion internationale sur les risques infectieux en milieu carcéral qui s’est tenue en France en 2001, un outil élaboré par Pr Catherine Deschamps a été approuvé (fulltext.bdsp.ehesp.fr/Ensp/Memoires/1999/misp/descamps. pdf3. La transmission du VIH dans les prisons
  • 6. Prévalence de l’incidence du VIH/Sida en milieu carcéral dans le monde 20% 16% 4% 7% 7% 11% 7% 1% 1% 0.20% 0% 5% 10% 15% 20% 25% Portugal Espagne suisse Italie ukraine brésil hondur usa australie tunisie . Un survol de la prévalence et de l’incidence du VHC et du VIH/Sida dans des prisons du monde entier – G.E. Macalino et coll., « Hepatitis C infection and incarcerated populations », International Journal of Drug Policy, 2004, 15: 103-114.
  • 7. 1. www.aidslaw.ca/.../uploads/2013/11/HealthCanada_Prisons... 2. fulltext.bdsp.ehesp.fr/Ensp/Memoires/1999/misp/descamps.pdf3. La transmission du VIH dans les prisons 3. Un survol de la prévalence et de l’incidence du VIH/Sida et du VHC dans des prisons du monde entier – G.E. Macalino et coll., « Hepatitis C infection and incarcerated populations », International Journal of Drug Policy, 2004, 15: 103-114. BIBLIOGRAPHIE
  • 8. • Programme de partenariat entre l’ATIOST et la DGPR 18 octobre 2008 • Renouvellement du contrat le 23 février 2010 • 1ère séance de dépistage anonyme, volontaire et gratuit en Mai 2010.
  • 9. Juillet 2007 et décembre 2014 19371 détenus ont eu la possibilité d’assister aux séances de sensibilisation. 8986 ont voulu volontairement connaitre leur statut sérologique vis-à-vis du VIH/Sida 46,3 %
  • 10. Les causes du refus des tests 1. La peur d’un isolement. 2. La peur de se découvrir « positif » dans une institution pénitencier. 3. Ont déjà fait le test ailleurs. 4. La stigmatisation par leur pairs. 5. Un manque de confiance en eux même…
  • 11. 502 2480 4235 2360 2128 1454 6212 0 0 1111 1773 1529 697 3876 0 0 2 10 2 3 1 0 2000 4000 6000 8000 10000 12000 2007/2008 2008/2009 2009/2010 2010/2011 2011/2012 2012/2013 2013/2014 Evolution du dépistage par rapport à la sensibilisation
  • 12. Répartition selon L'âge. 55% 32% 13% <25 ans 25-34 ans > 34 ans
  • 13. 2% 4.20% 1.40% 17.60% 3.40% UDI HSH TS AUTRE Non précisé répartition des détenus dépistés par profil
  • 14. Autres. 1. Les hétérosexuelles. 2. Les UD. 3. Ceux qui ont des IST secondaires à des RSNP…