SlideShare une entreprise Scribd logo
Bulletin du FMI

BILAN DE SANTÉ ÉCONOMIQUE


France : de bons progrès mais
il reste à consolider la crédibilité
Kevin C. Cheng et Erik de Vrijer
Département Europe du FMI
27 juillet 2011
                                                             Vendanges dans le Bordelais. L’économie
                                                             française a entamé une reprise progressive
                                                             (photo : Chad Ehlers/Newscom)


       La reprise se poursuit dans une conjoncture extérieure qui demeure incertaine
       Affermir la reprise et réduire le chômage : deux grandes priorités
       L’assainissement budgétaire et la réduction de la dette publique restent nécessaires

Les politiques de relance et les réformes ont contribué à une reprise graduelle face à la crise
économique mondiale, mais les perspectives économiques de la France sont assombries par
une conjoncture extérieure difficile, et notamment par les éventuelles retombées de la crise
de la zone euro.

L’économie française a entamé son expansion au milieu de 2009 et la solide croissance
enregistrée au début de 2011, grâce à l’essor de la consommation et à la reconstitution des
stocks, a été une agréable surprise. Le chômage reste élevé mais il est en recul.

Le FMI mise sur une croissance d’environ 2 % sur les deux années à venir, même en tenant
compte du travail d’assainissement entrepris pour réduire le déficit budgétaire et la dette
publique. La consommation privée devrait rester le principal vecteur de croissance et elle
sera appuyée en ce sens, comme au premier trimestre, par la reprise des dépenses
d’investissement.

Des risques continuent cependant de peser sur le pays. Les retombées de la crise de la dette
souveraine de certains pays de la zone euro, dont la Grèce, constituent une menace, au même
titre que les incertitudes liées aux cours des produits énergétiques et des autres matières
premières.

«La situation de la Grèce a braqué l’attention des marchés sur la dette et les déficits dans tous
les pays. D’où la nécessité pour la France de poursuivre l’assainissement budgétaire qu’elle a
déjà engagé, et de veiller à maintenir sa crédibilité sur les marchés» a déclaré Anne-Marie
Gulde-Wolf, qui dirige l’équipe du FMI chargée de procéder à l’examen annuel de
l’économie française.

Des réformes pour doper la croissance

Bien que le court terme soit raisonnablement encourageant, à moyen terme la France, comme
tous les autres pays européens avancés, se heurte à un problème de croissance potentielle.
2


Le vieillissement de sa population est certes moins rapide que dans d’autres pays avancés,
mais la France doit s’attaquer à un certain nombre de problèmes structurels, dont des pertes
de part de marché à l’exportation et un niveau élevé de chômage structurel, notamment chez
les jeunes travailleurs non qualifiés. En outre, pour préserver la stabilité macroéconomique la
France doit parvenir à des niveaux de fiscalité et de dépenses qui soient viables dans la durée
et renforcer la capacité de résistance de son système financier aux crises.

Assurer la viabilité des finances publiques

Les coûts issus de la récession mondiale — manques à percevoir, dépenses de relance et
accompagnement du secteur financier — et les tensions des dépenses liées au vieillissement
ont lourdement pesé sur les finances publiques. En raison de la crise, la dette publique
française a dépassé 80 % du produit intérieur brut (PIB) et le coût du service de la dette a
atteint environ 2½ % du PIB en 2010 (voir graphique 1). La relance budgétaire face à la crise
a certes été appropriée, mais la France doit opérer un rééquilibrage crédible pour assurer la
viabilité de ses finances publiques et préserver sa notation AAA.




Dans ce contexte, les objectifs d’assainissement du programme de stabilité et le cadre
budgétaire pluriannuel de 2011-14 parviennent à concilier correctement les soucis de rapidité
et de viabilité. Une règle budgétaire déjà adoptée par le parlement devrait aider à donner la
mesure de la détermination du gouvernement à poursuivre le travail d’ajustement. Les
3


autorités devraient par ailleurs préparer des mesures complémentaires concrètes à mettre en
œuvre le cas échéant pour veiller à atteindre les objectifs budgétaires de 2012–14 (par
exemple, comment maintenir le cap si la croissance est inférieure aux prévisions ?)

Renforcer la capacité d’adaptation du système financier
Le secteur bancaire a relativement bien surmonté la crise et le secteur financier renoue avec
les bénéfices. Les tests de résistance montrent que le système est globalement en mesure de
gérer de nouveaux chocs, tels que ceux que pourraient provoquer les engagements auprès des
pays européens en crise.

«Le système bancaire est robuste et il n’y a pas de danger que les engagements des
établissements français en Grèce débouchent sur des problèmes majeurs. Cela dit, si la
situation en Grèce venait à toucher plus gravement d’autres pays européens, le problème
serait alors plus délicat car la France est étroitement intégrée au reste de l’Europe» a déclaré
Mme Gulde-Wolf.

La France a également réformé son dispositif de supervision face à la nécessité de renforcer
le contrôle systémique, par opposition à la supervision des établissements à titre individuel.
Par exemple, l’unification du contrôle des banques et compagnies d’assurance, le mandat de
protection des consommateurs confié à l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) et la mise en
place d’un conseil national du risque systémique sont à l’évidence autant d’initiatives qu’il
convient de saluer. Les autorités françaises ont par ailleurs demandé la mise en œuvre d’un
Programme d’évaluation du secteur financier (PESF), lequel devrait commencer cette année.

Il importe en outre que les banques françaises continuent d’accroître leurs fonds propres,
conformément aux plans déjà convenus pour tenir les nouveaux critères internationaux à
l’horizon 2013-14. Elles seront ainsi en mesure de résister aux chocs et, compte tenu de leurs
engagements dans le reste de l’Europe, elles gagneront en stabilité et en crédibilité.

Un marché immobilier surévalué

La crise financière n’a guère eu d’impact sur le marché immobilier français. Après un repli
modéré, les prix du logement ont connu un rebond vers le milieu de 2009 et sont remontés à
leurs maxima d’avant la crise. Selon les estimations du FMI, à la fin 2010 l’immobilier
français était surévalué de 10-25 %.

Selon Mme Gulde-Wolf, «Plusieurs sauvegardes sont cependant en place qui ont pour effet
de maîtriser les risques macroéconomiques et financiers» issus de cette surévaluation. On
citera par exemple :

    Les prix élevés du logement tiennent à certains facteurs fondamentaux. Peu de
     nouveaux chantiers ont été lancés par manque de terrains constructibles dans les
     régions urbaines densément peuplées et en raison des barrières règlementaires à la
     construction de logements, tandis que par ailleurs la forte augmentation du nombre de
     ménages a alimenté la demande.
4


    L’endettement des ménages est modéré. Malgré une poussée de la dette ces dernières
     années, l’endettement des ménages français reste viable et il est nettement inférieur à
     celui observé dans d’autres pays avancés (voir graphique 2).




    Les pratiques bancaires en matière de prêt sont saines. En France, les conditions
     d’octroi des prêts immobiliers s’appuient sur la capacité de l’emprunteur à assurer le
     service de sa dette jusqu’à l’échéance du prêt et, partant, sur la stabilité de ses revenus,
     sans tenir compte de la variation du prix du logement. Qui plus est, la plupart des
     crédits hypothécaires sont à taux fixe et l’assurance des crédits immobiliers est
     obligatoire. Autrement dit, les ménages risquent moins d’être en défaut de paiement
     lorsque les taux d’intérêt partent en hausse.

Cela dit, si les prix immobiliers continuaient d’augmenter et venaient à inquiéter davantage,
les autorités devraient être prêtes à agir, par exemple en supprimant progressivement les
politiques de soutien à l’achat de logements afin d’alléger la demande. Les barrières
réglementaires et les autres mesures dissuasives contre la construction de nouveaux
logements devraient également être revues.
5


Promouvoir une croissance solidaire

Malgré un récent repli du chômage, la composante structurelle reste élevée, notamment chez
les jeunes travailleurs non qualifiés. Les autorités devraient promouvoir des formules comme
l’aide ciblée à la recherche d’un emploi et la formation pour aider les groupes les plus
touchés par le chômage. Le maintien de la modération du salaire minimum contribuera à la
création d’emplois. Le faible taux de participation des travailleurs plus âgés est une autre
considération structurelle. On constate depuis peu un redressement de ce taux et il convient
de maintenir cette tendance. Le gouvernement devrait en outre promouvoir une réforme
fiscale propice à la croissance afin de renforcer les incitations à l’emploi. En France, il existe
un écart considérable entre les salaires avant et après impôts.

Puisque les perspectives à moyen terme de l’économie française sont également tributaires
d’une amélioration de la compétitivité, le gouvernement devrait prendre des mesures pour
accroître la participation au marché du travail, doper la croissance de la productivité et veiller
à ce que les augmentations salariales réelles restent alignées sur les gains de productivité.

Contenu connexe

Tendances

L'opinion des Français sur la politique économique à suivre
L'opinion des Français sur la politique économique à suivreL'opinion des Français sur la politique économique à suivre
L'opinion des Français sur la politique économique à suivre
Ipsos France
 
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocdeEvaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
OECD, Economics Department
 
Rapport de la Banque de France pour une Union de financement européenne
Rapport de la Banque de France pour une Union de financement européenneRapport de la Banque de France pour une Union de financement européenne
Rapport de la Banque de France pour une Union de financement européenne
Adrien Pittore
 
Séance 3 politique budgétaire et endettement
Séance 3   politique budgétaire et endettementSéance 3   politique budgétaire et endettement
Séance 3 politique budgétaire et endettement
Rayan Nezzar
 
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétairesQuatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Fondation iFRAP
 
Oestv conjoncture - decembre 2018
Oestv   conjoncture - decembre 2018Oestv   conjoncture - decembre 2018
Oestv conjoncture - decembre 2018
OESTV
 
Etude economique pays du sud de la zone euro une croissance bridée par l'aus...
Etude economique pays du sud de la zone euro  une croissance bridée par l'aus...Etude economique pays du sud de la zone euro  une croissance bridée par l'aus...
Etude economique pays du sud de la zone euro une croissance bridée par l'aus...
Cherradi -
 
Lettre économique Japon, Coree, Australie et Nouvelle-Zélande n°39 (septembre...
Lettre économique Japon, Coree, Australie et Nouvelle-Zélande n°39 (septembre...Lettre économique Japon, Coree, Australie et Nouvelle-Zélande n°39 (septembre...
Lettre économique Japon, Coree, Australie et Nouvelle-Zélande n°39 (septembre...
CCEF Australie
 
Le rapport de la BNB
Le rapport de la BNBLe rapport de la BNB
Le rapport de la BNB
lesoirbe
 
Réduire le déficit des échanges extérieurs de la France
Réduire le déficit des échanges extérieurs de la FranceRéduire le déficit des échanges extérieurs de la France
Réduire le déficit des échanges extérieurs de la France
France Stratégie
 
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
OFI Asset Management
 
OESTV - Avril 2017 - diaporamas pdj conjoncture
OESTV - Avril 2017 - diaporamas pdj conjonctureOESTV - Avril 2017 - diaporamas pdj conjoncture
OESTV - Avril 2017 - diaporamas pdj conjoncture
OESTV
 
Rapport plagiat cae (2) (1)
Rapport plagiat cae (2) (1)Rapport plagiat cae (2) (1)
Rapport plagiat cae (2) (1)
Houssem Bouhalli
 
Perspectives Macro 128 Fr
Perspectives Macro 128 FrPerspectives Macro 128 Fr
Perspectives Macro 128 Fr
Cherradi -
 
Rapport annuel 2020
Rapport annuel 2020Rapport annuel 2020
Rapport annuel 2020
Paperjam_redaction
 
Indicateurs macroéconomiques
Indicateurs macroéconomiquesIndicateurs macroéconomiques
Indicateurs macroéconomiques
Adil Diani
 
Pour sortir de la crise, moins d'impôts et moins de dépenses publiques
Pour sortir de la crise, moins d'impôts et moins de dépenses publiquesPour sortir de la crise, moins d'impôts et moins de dépenses publiques
Pour sortir de la crise, moins d'impôts et moins de dépenses publiques
Contribuables associés
 
Baisser le poids des dépenses publiques : les leçons de l’expérience des pays...
Baisser le poids des dépenses publiques : les leçons de l’expérience des pays...Baisser le poids des dépenses publiques : les leçons de l’expérience des pays...
Baisser le poids des dépenses publiques : les leçons de l’expérience des pays...
France Stratégie
 
Baisser les dépenses publiques
Baisser les dépenses publiquesBaisser les dépenses publiques
Baisser les dépenses publiques
Société Tripalio
 
France 2019-ocde-etude-economique-synthese
France 2019-ocde-etude-economique-syntheseFrance 2019-ocde-etude-economique-synthese
France 2019-ocde-etude-economique-synthese
thierry jolaine
 

Tendances (20)

L'opinion des Français sur la politique économique à suivre
L'opinion des Français sur la politique économique à suivreL'opinion des Français sur la politique économique à suivre
L'opinion des Français sur la politique économique à suivre
 
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocdeEvaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
Evaluation economique mondiale intermediaire de l'ocde
 
Rapport de la Banque de France pour une Union de financement européenne
Rapport de la Banque de France pour une Union de financement européenneRapport de la Banque de France pour une Union de financement européenne
Rapport de la Banque de France pour une Union de financement européenne
 
Séance 3 politique budgétaire et endettement
Séance 3   politique budgétaire et endettementSéance 3   politique budgétaire et endettement
Séance 3 politique budgétaire et endettement
 
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétairesQuatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
 
Oestv conjoncture - decembre 2018
Oestv   conjoncture - decembre 2018Oestv   conjoncture - decembre 2018
Oestv conjoncture - decembre 2018
 
Etude economique pays du sud de la zone euro une croissance bridée par l'aus...
Etude economique pays du sud de la zone euro  une croissance bridée par l'aus...Etude economique pays du sud de la zone euro  une croissance bridée par l'aus...
Etude economique pays du sud de la zone euro une croissance bridée par l'aus...
 
Lettre économique Japon, Coree, Australie et Nouvelle-Zélande n°39 (septembre...
Lettre économique Japon, Coree, Australie et Nouvelle-Zélande n°39 (septembre...Lettre économique Japon, Coree, Australie et Nouvelle-Zélande n°39 (septembre...
Lettre économique Japon, Coree, Australie et Nouvelle-Zélande n°39 (septembre...
 
Le rapport de la BNB
Le rapport de la BNBLe rapport de la BNB
Le rapport de la BNB
 
Réduire le déficit des échanges extérieurs de la France
Réduire le déficit des échanges extérieurs de la FranceRéduire le déficit des échanges extérieurs de la France
Réduire le déficit des échanges extérieurs de la France
 
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
Flash Allocation d'Actifs : le « Bull Market » est challengé sur ses 3 pilier...
 
OESTV - Avril 2017 - diaporamas pdj conjoncture
OESTV - Avril 2017 - diaporamas pdj conjonctureOESTV - Avril 2017 - diaporamas pdj conjoncture
OESTV - Avril 2017 - diaporamas pdj conjoncture
 
Rapport plagiat cae (2) (1)
Rapport plagiat cae (2) (1)Rapport plagiat cae (2) (1)
Rapport plagiat cae (2) (1)
 
Perspectives Macro 128 Fr
Perspectives Macro 128 FrPerspectives Macro 128 Fr
Perspectives Macro 128 Fr
 
Rapport annuel 2020
Rapport annuel 2020Rapport annuel 2020
Rapport annuel 2020
 
Indicateurs macroéconomiques
Indicateurs macroéconomiquesIndicateurs macroéconomiques
Indicateurs macroéconomiques
 
Pour sortir de la crise, moins d'impôts et moins de dépenses publiques
Pour sortir de la crise, moins d'impôts et moins de dépenses publiquesPour sortir de la crise, moins d'impôts et moins de dépenses publiques
Pour sortir de la crise, moins d'impôts et moins de dépenses publiques
 
Baisser le poids des dépenses publiques : les leçons de l’expérience des pays...
Baisser le poids des dépenses publiques : les leçons de l’expérience des pays...Baisser le poids des dépenses publiques : les leçons de l’expérience des pays...
Baisser le poids des dépenses publiques : les leçons de l’expérience des pays...
 
Baisser les dépenses publiques
Baisser les dépenses publiquesBaisser les dépenses publiques
Baisser les dépenses publiques
 
France 2019-ocde-etude-economique-synthese
France 2019-ocde-etude-economique-syntheseFrance 2019-ocde-etude-economique-synthese
France 2019-ocde-etude-economique-synthese
 

En vedette

Boi 5f811 Nouveau barème Kilométrique
Boi 5f811 Nouveau barème Kilométrique Boi 5f811 Nouveau barème Kilométrique
Boi 5f811 Nouveau barème Kilométrique
Ministère de l'Économie et des Finances
 
A la découverte de Svalbard 1/8
A la découverte de Svalbard 1/8A la découverte de Svalbard 1/8
A la découverte de Svalbard 1/8
greenetvert
 
Dolo corona expone en rota
Dolo corona expone en rotaDolo corona expone en rota
Dolo corona expone en rota
cosasdeandalucia
 
Fio madre
Fio madreFio madre
Fio madre
Aligi321
 
Bienvenue en france
Bienvenue en franceBienvenue en france
Proyecto de vida
Proyecto de vidaProyecto de vida
Proyecto de vida
Aligi321
 
Bottup
Bottup Bottup
Boletín ordinario nro 6
Boletín ordinario nro 6Boletín ordinario nro 6
Boletín ordinario nro 6
Yasmin Cortes
 
Gestionar el conocimiento en la empresa 2.0
Gestionar el conocimiento en la empresa 2.0Gestionar el conocimiento en la empresa 2.0
Gestionar el conocimiento en la empresa 2.0
Alfredo Castañeda
 
Clases unidad 2 cgc año 2011 clase2
Clases unidad 2 cgc año 2011 clase2Clases unidad 2 cgc año 2011 clase2
Clases unidad 2 cgc año 2011 clase2
Illich Gálvez
 
Estres estudiantes universitarios (tucumán) [modo de compatibilidad]
Estres estudiantes universitarios (tucumán) [modo de compatibilidad]Estres estudiantes universitarios (tucumán) [modo de compatibilidad]
Estres estudiantes universitarios (tucumán) [modo de compatibilidad]
Laboralyorganizacional
 
Cómo cambiar de rol
Cómo cambiar de rolCómo cambiar de rol
Cómo cambiar de rol
juanjoreverte
 
Hdsd ccbs osp_hcm_16_05_2011
Hdsd ccbs osp_hcm_16_05_2011Hdsd ccbs osp_hcm_16_05_2011
Hdsd ccbs osp_hcm_16_05_2011
Hoang Le
 
Morro de poniente
Morro de ponienteMorro de poniente
Morro de poniente
cosasdeandalucia
 
Directrice régionale des ventes
Directrice régionale des ventesDirectrice régionale des ventes
Directrice régionale des ventes
manonc
 
L’heure de la sieste
L’heure de la siesteL’heure de la sieste
L’heure de la sieste
Saqqarah 31
 
Entraineur
EntraineurEntraineur
Entraineur
manonc
 

En vedette (20)

Boi 5f811 Nouveau barème Kilométrique
Boi 5f811 Nouveau barème Kilométrique Boi 5f811 Nouveau barème Kilométrique
Boi 5f811 Nouveau barème Kilométrique
 
Fractions
FractionsFractions
Fractions
 
A la découverte de Svalbard 1/8
A la découverte de Svalbard 1/8A la découverte de Svalbard 1/8
A la découverte de Svalbard 1/8
 
#6 Japon
#6 Japon#6 Japon
#6 Japon
 
Dolo corona expone en rota
Dolo corona expone en rotaDolo corona expone en rota
Dolo corona expone en rota
 
Fio madre
Fio madreFio madre
Fio madre
 
Bienvenue en france
Bienvenue en franceBienvenue en france
Bienvenue en france
 
Proyecto de vida
Proyecto de vidaProyecto de vida
Proyecto de vida
 
Bottup
Bottup Bottup
Bottup
 
Boletín ordinario nro 6
Boletín ordinario nro 6Boletín ordinario nro 6
Boletín ordinario nro 6
 
Gestionar el conocimiento en la empresa 2.0
Gestionar el conocimiento en la empresa 2.0Gestionar el conocimiento en la empresa 2.0
Gestionar el conocimiento en la empresa 2.0
 
Clases unidad 2 cgc año 2011 clase2
Clases unidad 2 cgc año 2011 clase2Clases unidad 2 cgc año 2011 clase2
Clases unidad 2 cgc año 2011 clase2
 
Estres estudiantes universitarios (tucumán) [modo de compatibilidad]
Estres estudiantes universitarios (tucumán) [modo de compatibilidad]Estres estudiantes universitarios (tucumán) [modo de compatibilidad]
Estres estudiantes universitarios (tucumán) [modo de compatibilidad]
 
Cómo cambiar de rol
Cómo cambiar de rolCómo cambiar de rol
Cómo cambiar de rol
 
Hdsd ccbs osp_hcm_16_05_2011
Hdsd ccbs osp_hcm_16_05_2011Hdsd ccbs osp_hcm_16_05_2011
Hdsd ccbs osp_hcm_16_05_2011
 
Morro de poniente
Morro de ponienteMorro de poniente
Morro de poniente
 
Chapeus
ChapeusChapeus
Chapeus
 
Directrice régionale des ventes
Directrice régionale des ventesDirectrice régionale des ventes
Directrice régionale des ventes
 
L’heure de la sieste
L’heure de la siesteL’heure de la sieste
L’heure de la sieste
 
Entraineur
EntraineurEntraineur
Entraineur
 

Similaire à Bulletin du fmi 27 07-11

Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
Conseil Economique Social et Environnemental
 
Medef reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...
Medef   reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...Medef   reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...
Medef reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...
MEDEF - Mouvement des Entreprises de France
 
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
Société Tripalio
 
Les conditions d’un retour durable à la stabilité dans la zone euro
Les conditions d’un retour durable à la stabilité dans la zone euroLes conditions d’un retour durable à la stabilité dans la zone euro
Les conditions d’un retour durable à la stabilité dans la zone euro
Forums financiers de Wallonie
 
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
Christophe Robinet
 
Objectif Zéro Déficit
Objectif Zéro Déficit Objectif Zéro Déficit
Objectif Zéro Déficit
Fondation iFRAP
 
Newsletter - Mars 2015 - Federal Finance
Newsletter - Mars 2015 - Federal FinanceNewsletter - Mars 2015 - Federal Finance
Newsletter - Mars 2015 - Federal Finance
FederalFinance
 
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
FactaMedia
 
Oms report
Oms reportOms report
Oms report
Jamaity
 
140121 note de conjoncture pme finance altavalue
140121  note de conjoncture pme finance altavalue140121  note de conjoncture pme finance altavalue
140121 note de conjoncture pme finance altavalue
PME Finance
 
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncture
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjonctureNote sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncture
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncture
jeanrognetta
 
CAP-ISSEP - Analyse 1-2023 - Le surendettement de la France - une menace pour...
CAP-ISSEP - Analyse 1-2023 - Le surendettement de la France - une menace pour...CAP-ISSEP - Analyse 1-2023 - Le surendettement de la France - une menace pour...
CAP-ISSEP - Analyse 1-2023 - Le surendettement de la France - une menace pour...
EdouardHusson
 
Budget 2013 et Pluriannuel 2013-2017 : La sincérité budgétaire du gouvernemen...
Budget 2013 et Pluriannuel 2013-2017 : La sincérité budgétaire du gouvernemen...Budget 2013 et Pluriannuel 2013-2017 : La sincérité budgétaire du gouvernemen...
Budget 2013 et Pluriannuel 2013-2017 : La sincérité budgétaire du gouvernemen...
Fondation iFRAP
 
Les marchés immobiliers français 2015 - Cushman & Wakefield
Les marchés immobiliers français 2015 - Cushman & WakefieldLes marchés immobiliers français 2015 - Cushman & Wakefield
Les marchés immobiliers français 2015 - Cushman & Wakefield
David Bourla
 
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vfRapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
Toutsurmesfinances.com
 
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vfRapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
toutsur
 
iFRAP - 100 Jours pour réformer la France
iFRAP - 100 Jours pour réformer la FranceiFRAP - 100 Jours pour réformer la France
iFRAP - 100 Jours pour réformer la France
Fondation iFRAP
 
Séance 8 la protection sociale
Séance 8   la protection socialeSéance 8   la protection sociale
Séance 8 la protection sociale
Rayan Nezzar
 
La croissance du commerce mondial est à son plus bas niveau depuis 2009
La croissance du commerce mondial est à son plus bas niveau depuis 2009La croissance du commerce mondial est à son plus bas niveau depuis 2009
La croissance du commerce mondial est à son plus bas niveau depuis 2009
Société Tripalio
 

Similaire à Bulletin du fmi 27 07-11 (20)

Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
Rapport annuel du CESE sur l'état de la France en 2015
 
Medef reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...
Medef   reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...Medef   reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...
Medef reduire la depense publique pour permettre une refondation fiscale en...
 
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
 
Les conditions d’un retour durable à la stabilité dans la zone euro
Les conditions d’un retour durable à la stabilité dans la zone euroLes conditions d’un retour durable à la stabilité dans la zone euro
Les conditions d’un retour durable à la stabilité dans la zone euro
 
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
18 mesures choc pour réveiller l'économie Française !
 
Objectif Zéro Déficit
Objectif Zéro Déficit Objectif Zéro Déficit
Objectif Zéro Déficit
 
Newsletter - Mars 2015 - Federal Finance
Newsletter - Mars 2015 - Federal FinanceNewsletter - Mars 2015 - Federal Finance
Newsletter - Mars 2015 - Federal Finance
 
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
 
Oms report
Oms reportOms report
Oms report
 
300300092
300300092300300092
300300092
 
140121 note de conjoncture pme finance altavalue
140121  note de conjoncture pme finance altavalue140121  note de conjoncture pme finance altavalue
140121 note de conjoncture pme finance altavalue
 
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncture
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjonctureNote sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncture
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncture
 
CAP-ISSEP - Analyse 1-2023 - Le surendettement de la France - une menace pour...
CAP-ISSEP - Analyse 1-2023 - Le surendettement de la France - une menace pour...CAP-ISSEP - Analyse 1-2023 - Le surendettement de la France - une menace pour...
CAP-ISSEP - Analyse 1-2023 - Le surendettement de la France - une menace pour...
 
Budget 2013 et Pluriannuel 2013-2017 : La sincérité budgétaire du gouvernemen...
Budget 2013 et Pluriannuel 2013-2017 : La sincérité budgétaire du gouvernemen...Budget 2013 et Pluriannuel 2013-2017 : La sincérité budgétaire du gouvernemen...
Budget 2013 et Pluriannuel 2013-2017 : La sincérité budgétaire du gouvernemen...
 
Les marchés immobiliers français 2015 - Cushman & Wakefield
Les marchés immobiliers français 2015 - Cushman & WakefieldLes marchés immobiliers français 2015 - Cushman & Wakefield
Les marchés immobiliers français 2015 - Cushman & Wakefield
 
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vfRapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
 
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vfRapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
Rapport epargne financiere berger lefebvre 2 avril 2013 vf
 
iFRAP - 100 Jours pour réformer la France
iFRAP - 100 Jours pour réformer la FranceiFRAP - 100 Jours pour réformer la France
iFRAP - 100 Jours pour réformer la France
 
Séance 8 la protection sociale
Séance 8   la protection socialeSéance 8   la protection sociale
Séance 8 la protection sociale
 
La croissance du commerce mondial est à son plus bas niveau depuis 2009
La croissance du commerce mondial est à son plus bas niveau depuis 2009La croissance du commerce mondial est à son plus bas niveau depuis 2009
La croissance du commerce mondial est à son plus bas niveau depuis 2009
 

Plus de Ministère de l'Économie et des Finances

Au-delà du PIB, un tableau de bord pour la France - France Stratégie
Au-delà du PIB, un tableau de bord pour la France - France StratégieAu-delà du PIB, un tableau de bord pour la France - France Stratégie
Au-delà du PIB, un tableau de bord pour la France - France Stratégie
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Public intangible assets : Issues of attractiveness
Public intangible assets : Issues of attractivenessPublic intangible assets : Issues of attractiveness
Public intangible assets : Issues of attractiveness
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Le gouvernement soutient les communes rurales
Le gouvernement soutient les communes ruralesLe gouvernement soutient les communes rurales
Le gouvernement soutient les communes rurales
Ministère de l'Économie et des Finances
 
focus sur les mesures prises par le gouvernement pour les ruralités
focus sur les mesures prises par le gouvernement pour les ruralitésfocus sur les mesures prises par le gouvernement pour les ruralités
focus sur les mesures prises par le gouvernement pour les ruralités
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Le Gouvernement (re)valorise les fonctionnaires
Le Gouvernement (re)valorise les fonctionnairesLe Gouvernement (re)valorise les fonctionnaires
Le Gouvernement (re)valorise les fonctionnaires
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Présentation de Jérôme Accardo, INSEE, sur les inégalités, la pauvreté et la ...
Présentation de Jérôme Accardo, INSEE, sur les inégalités, la pauvreté et la ...Présentation de Jérôme Accardo, INSEE, sur les inégalités, la pauvreté et la ...
Présentation de Jérôme Accardo, INSEE, sur les inégalités, la pauvreté et la ...
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Présentation de Michael Forster, OCDE, sur la pauvreté, les inégalités et la ...
Présentation de Michael Forster, OCDE, sur la pauvreté, les inégalités et la ...Présentation de Michael Forster, OCDE, sur la pauvreté, les inégalités et la ...
Présentation de Michael Forster, OCDE, sur la pauvreté, les inégalités et la ...
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Elections departementales : Que fait le département ?
Elections departementales : Que fait le département ?Elections departementales : Que fait le département ?
Elections departementales : Que fait le département ?
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Désintox redevance mouillage
Désintox redevance mouillageDésintox redevance mouillage
Désintox redevance mouillage
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Projet de loi NOTRe
Projet de loi NOTReProjet de loi NOTRe
Projet de-loi-nouvelle-organisation-territoriale-république
Projet de-loi-nouvelle-organisation-territoriale-républiqueProjet de-loi-nouvelle-organisation-territoriale-république
Projet de-loi-nouvelle-organisation-territoriale-république
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Un train de réformes
Un train de réformesUn train de réformes
La réforme territoriale en 4 C
La réforme territoriale en 4 CLa réforme territoriale en 4 C
La réforme territoriale en 4 C
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Le projet de loi #NOTRe, c'est...
Le projet de loi #NOTRe, c'est...Le projet de loi #NOTRe, c'est...
Le projet de loi #NOTRe, c'est...
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Infographie le "fait maison" dans la restauration
Infographie le "fait maison" dans la restaurationInfographie le "fait maison" dans la restauration
Infographie le "fait maison" dans la restauration
Ministère de l'Économie et des Finances
 
L'ESS en Rhône-Alpes (INSEE)
L'ESS en Rhône-Alpes (INSEE)L'ESS en Rhône-Alpes (INSEE)
L'ESS en Rhône-Alpes (INSEE)
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Livre blanc BercyCamp 2013 sur les RSP
Livre blanc BercyCamp 2013 sur les RSPLivre blanc BercyCamp 2013 sur les RSP
Livre blanc BercyCamp 2013 sur les RSP
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Calendrier campagne ir 2012
Calendrier campagne ir 2012Calendrier campagne ir 2012
Calendrier campagne ir 2012
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Dossier dinformation dgfip
Dossier dinformation dgfipDossier dinformation dgfip
Dossier dinformation dgfip
Ministère de l'Économie et des Finances
 

Plus de Ministère de l'Économie et des Finances (20)

Au-delà du PIB, un tableau de bord pour la France - France Stratégie
Au-delà du PIB, un tableau de bord pour la France - France StratégieAu-delà du PIB, un tableau de bord pour la France - France Stratégie
Au-delà du PIB, un tableau de bord pour la France - France Stratégie
 
Public intangible assets : Issues of attractiveness
Public intangible assets : Issues of attractivenessPublic intangible assets : Issues of attractiveness
Public intangible assets : Issues of attractiveness
 
Le gouvernement soutient les communes rurales
Le gouvernement soutient les communes ruralesLe gouvernement soutient les communes rurales
Le gouvernement soutient les communes rurales
 
focus sur les mesures prises par le gouvernement pour les ruralités
focus sur les mesures prises par le gouvernement pour les ruralitésfocus sur les mesures prises par le gouvernement pour les ruralités
focus sur les mesures prises par le gouvernement pour les ruralités
 
Le Gouvernement (re)valorise les fonctionnaires
Le Gouvernement (re)valorise les fonctionnairesLe Gouvernement (re)valorise les fonctionnaires
Le Gouvernement (re)valorise les fonctionnaires
 
Présentation de Jérôme Accardo, INSEE, sur les inégalités, la pauvreté et la ...
Présentation de Jérôme Accardo, INSEE, sur les inégalités, la pauvreté et la ...Présentation de Jérôme Accardo, INSEE, sur les inégalités, la pauvreté et la ...
Présentation de Jérôme Accardo, INSEE, sur les inégalités, la pauvreté et la ...
 
Présentation de Michael Forster, OCDE, sur la pauvreté, les inégalités et la ...
Présentation de Michael Forster, OCDE, sur la pauvreté, les inégalités et la ...Présentation de Michael Forster, OCDE, sur la pauvreté, les inégalités et la ...
Présentation de Michael Forster, OCDE, sur la pauvreté, les inégalités et la ...
 
Elections departementales : Que fait le département ?
Elections departementales : Que fait le département ?Elections departementales : Que fait le département ?
Elections departementales : Que fait le département ?
 
Désintox redevance mouillage
Désintox redevance mouillageDésintox redevance mouillage
Désintox redevance mouillage
 
Projet de loi NOTRe
Projet de loi NOTReProjet de loi NOTRe
Projet de loi NOTRe
 
Projet de-loi-nouvelle-organisation-territoriale-république
Projet de-loi-nouvelle-organisation-territoriale-républiqueProjet de-loi-nouvelle-organisation-territoriale-république
Projet de-loi-nouvelle-organisation-territoriale-république
 
Un train de réformes
Un train de réformesUn train de réformes
Un train de réformes
 
La réforme territoriale en 4 C
La réforme territoriale en 4 CLa réforme territoriale en 4 C
La réforme territoriale en 4 C
 
Le projet de loi #NOTRe, c'est...
Le projet de loi #NOTRe, c'est...Le projet de loi #NOTRe, c'est...
Le projet de loi #NOTRe, c'est...
 
Infographie le "fait maison" dans la restauration
Infographie le "fait maison" dans la restaurationInfographie le "fait maison" dans la restauration
Infographie le "fait maison" dans la restauration
 
Mesurer la qualité de vie (Insee)
Mesurer la qualité de vie (Insee)Mesurer la qualité de vie (Insee)
Mesurer la qualité de vie (Insee)
 
L'ESS en Rhône-Alpes (INSEE)
L'ESS en Rhône-Alpes (INSEE)L'ESS en Rhône-Alpes (INSEE)
L'ESS en Rhône-Alpes (INSEE)
 
Livre blanc BercyCamp 2013 sur les RSP
Livre blanc BercyCamp 2013 sur les RSPLivre blanc BercyCamp 2013 sur les RSP
Livre blanc BercyCamp 2013 sur les RSP
 
Calendrier campagne ir 2012
Calendrier campagne ir 2012Calendrier campagne ir 2012
Calendrier campagne ir 2012
 
Dossier dinformation dgfip
Dossier dinformation dgfipDossier dinformation dgfip
Dossier dinformation dgfip
 

Bulletin du fmi 27 07-11

  • 1. Bulletin du FMI BILAN DE SANTÉ ÉCONOMIQUE France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité Kevin C. Cheng et Erik de Vrijer Département Europe du FMI 27 juillet 2011 Vendanges dans le Bordelais. L’économie française a entamé une reprise progressive (photo : Chad Ehlers/Newscom)  La reprise se poursuit dans une conjoncture extérieure qui demeure incertaine  Affermir la reprise et réduire le chômage : deux grandes priorités  L’assainissement budgétaire et la réduction de la dette publique restent nécessaires Les politiques de relance et les réformes ont contribué à une reprise graduelle face à la crise économique mondiale, mais les perspectives économiques de la France sont assombries par une conjoncture extérieure difficile, et notamment par les éventuelles retombées de la crise de la zone euro. L’économie française a entamé son expansion au milieu de 2009 et la solide croissance enregistrée au début de 2011, grâce à l’essor de la consommation et à la reconstitution des stocks, a été une agréable surprise. Le chômage reste élevé mais il est en recul. Le FMI mise sur une croissance d’environ 2 % sur les deux années à venir, même en tenant compte du travail d’assainissement entrepris pour réduire le déficit budgétaire et la dette publique. La consommation privée devrait rester le principal vecteur de croissance et elle sera appuyée en ce sens, comme au premier trimestre, par la reprise des dépenses d’investissement. Des risques continuent cependant de peser sur le pays. Les retombées de la crise de la dette souveraine de certains pays de la zone euro, dont la Grèce, constituent une menace, au même titre que les incertitudes liées aux cours des produits énergétiques et des autres matières premières. «La situation de la Grèce a braqué l’attention des marchés sur la dette et les déficits dans tous les pays. D’où la nécessité pour la France de poursuivre l’assainissement budgétaire qu’elle a déjà engagé, et de veiller à maintenir sa crédibilité sur les marchés» a déclaré Anne-Marie Gulde-Wolf, qui dirige l’équipe du FMI chargée de procéder à l’examen annuel de l’économie française. Des réformes pour doper la croissance Bien que le court terme soit raisonnablement encourageant, à moyen terme la France, comme tous les autres pays européens avancés, se heurte à un problème de croissance potentielle.
  • 2. 2 Le vieillissement de sa population est certes moins rapide que dans d’autres pays avancés, mais la France doit s’attaquer à un certain nombre de problèmes structurels, dont des pertes de part de marché à l’exportation et un niveau élevé de chômage structurel, notamment chez les jeunes travailleurs non qualifiés. En outre, pour préserver la stabilité macroéconomique la France doit parvenir à des niveaux de fiscalité et de dépenses qui soient viables dans la durée et renforcer la capacité de résistance de son système financier aux crises. Assurer la viabilité des finances publiques Les coûts issus de la récession mondiale — manques à percevoir, dépenses de relance et accompagnement du secteur financier — et les tensions des dépenses liées au vieillissement ont lourdement pesé sur les finances publiques. En raison de la crise, la dette publique française a dépassé 80 % du produit intérieur brut (PIB) et le coût du service de la dette a atteint environ 2½ % du PIB en 2010 (voir graphique 1). La relance budgétaire face à la crise a certes été appropriée, mais la France doit opérer un rééquilibrage crédible pour assurer la viabilité de ses finances publiques et préserver sa notation AAA. Dans ce contexte, les objectifs d’assainissement du programme de stabilité et le cadre budgétaire pluriannuel de 2011-14 parviennent à concilier correctement les soucis de rapidité et de viabilité. Une règle budgétaire déjà adoptée par le parlement devrait aider à donner la mesure de la détermination du gouvernement à poursuivre le travail d’ajustement. Les
  • 3. 3 autorités devraient par ailleurs préparer des mesures complémentaires concrètes à mettre en œuvre le cas échéant pour veiller à atteindre les objectifs budgétaires de 2012–14 (par exemple, comment maintenir le cap si la croissance est inférieure aux prévisions ?) Renforcer la capacité d’adaptation du système financier Le secteur bancaire a relativement bien surmonté la crise et le secteur financier renoue avec les bénéfices. Les tests de résistance montrent que le système est globalement en mesure de gérer de nouveaux chocs, tels que ceux que pourraient provoquer les engagements auprès des pays européens en crise. «Le système bancaire est robuste et il n’y a pas de danger que les engagements des établissements français en Grèce débouchent sur des problèmes majeurs. Cela dit, si la situation en Grèce venait à toucher plus gravement d’autres pays européens, le problème serait alors plus délicat car la France est étroitement intégrée au reste de l’Europe» a déclaré Mme Gulde-Wolf. La France a également réformé son dispositif de supervision face à la nécessité de renforcer le contrôle systémique, par opposition à la supervision des établissements à titre individuel. Par exemple, l’unification du contrôle des banques et compagnies d’assurance, le mandat de protection des consommateurs confié à l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) et la mise en place d’un conseil national du risque systémique sont à l’évidence autant d’initiatives qu’il convient de saluer. Les autorités françaises ont par ailleurs demandé la mise en œuvre d’un Programme d’évaluation du secteur financier (PESF), lequel devrait commencer cette année. Il importe en outre que les banques françaises continuent d’accroître leurs fonds propres, conformément aux plans déjà convenus pour tenir les nouveaux critères internationaux à l’horizon 2013-14. Elles seront ainsi en mesure de résister aux chocs et, compte tenu de leurs engagements dans le reste de l’Europe, elles gagneront en stabilité et en crédibilité. Un marché immobilier surévalué La crise financière n’a guère eu d’impact sur le marché immobilier français. Après un repli modéré, les prix du logement ont connu un rebond vers le milieu de 2009 et sont remontés à leurs maxima d’avant la crise. Selon les estimations du FMI, à la fin 2010 l’immobilier français était surévalué de 10-25 %. Selon Mme Gulde-Wolf, «Plusieurs sauvegardes sont cependant en place qui ont pour effet de maîtriser les risques macroéconomiques et financiers» issus de cette surévaluation. On citera par exemple :  Les prix élevés du logement tiennent à certains facteurs fondamentaux. Peu de nouveaux chantiers ont été lancés par manque de terrains constructibles dans les régions urbaines densément peuplées et en raison des barrières règlementaires à la construction de logements, tandis que par ailleurs la forte augmentation du nombre de ménages a alimenté la demande.
  • 4. 4  L’endettement des ménages est modéré. Malgré une poussée de la dette ces dernières années, l’endettement des ménages français reste viable et il est nettement inférieur à celui observé dans d’autres pays avancés (voir graphique 2).  Les pratiques bancaires en matière de prêt sont saines. En France, les conditions d’octroi des prêts immobiliers s’appuient sur la capacité de l’emprunteur à assurer le service de sa dette jusqu’à l’échéance du prêt et, partant, sur la stabilité de ses revenus, sans tenir compte de la variation du prix du logement. Qui plus est, la plupart des crédits hypothécaires sont à taux fixe et l’assurance des crédits immobiliers est obligatoire. Autrement dit, les ménages risquent moins d’être en défaut de paiement lorsque les taux d’intérêt partent en hausse. Cela dit, si les prix immobiliers continuaient d’augmenter et venaient à inquiéter davantage, les autorités devraient être prêtes à agir, par exemple en supprimant progressivement les politiques de soutien à l’achat de logements afin d’alléger la demande. Les barrières réglementaires et les autres mesures dissuasives contre la construction de nouveaux logements devraient également être revues.
  • 5. 5 Promouvoir une croissance solidaire Malgré un récent repli du chômage, la composante structurelle reste élevée, notamment chez les jeunes travailleurs non qualifiés. Les autorités devraient promouvoir des formules comme l’aide ciblée à la recherche d’un emploi et la formation pour aider les groupes les plus touchés par le chômage. Le maintien de la modération du salaire minimum contribuera à la création d’emplois. Le faible taux de participation des travailleurs plus âgés est une autre considération structurelle. On constate depuis peu un redressement de ce taux et il convient de maintenir cette tendance. Le gouvernement devrait en outre promouvoir une réforme fiscale propice à la croissance afin de renforcer les incitations à l’emploi. En France, il existe un écart considérable entre les salaires avant et après impôts. Puisque les perspectives à moyen terme de l’économie française sont également tributaires d’une amélioration de la compétitivité, le gouvernement devrait prendre des mesures pour accroître la participation au marché du travail, doper la croissance de la productivité et veiller à ce que les augmentations salariales réelles restent alignées sur les gains de productivité.