SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  113
Télécharger pour lire hors ligne
Introduction
Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de
l’artisanat de Paris
Alexis GOVCIYAN, Directeur de l’Institut Supérieur des Métiers
Aurélie GRACIA, Cheffe du bureau des usages numériques à la
Direction générale des entreprises
Panorama et tendances du
E-commerce
Le E-commerce en France
64,9 milliards d’€ E-
commerce
+14 % VS 2014
+ de 835 millions de
transactions
En 2014
36,3
millions
d’acheteurs
sur Internet
+2,3 millions
en 1 an
En France un consommateur réalise
en moyenne 2 achats / mois en
E-commerce
Montant annuel de 1780 €
Les nouvelles tendances du E-commerce
Une explosion des plateformes pour
vendre de l’artisanat
Une explosion des plateformes pour
vendre de l’artisanat
Une explosion des plateformes pour
vendre de l’artisanat
Une explosion des plateformes pour
vendre de l’artisanat
Merci !
Benoit Gaillat
Directeur Conseil E-commerce
Skeelbox
01 84 17 08 51
Agence publique numérique associée au Conseil
Régional d’Ile-de-France
La Fonderie encourage le foisonnement des initiatives et
l’innovation technologique sur le territoire francilien
Numérique : quelle stratégie choisir
pour les artisans ?
Numérique : quelle stratégie choisir pour les
artisans ?
1. L’artisanat face à la nécessité de se réinventer
2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de
nouveaux services
1. L’artisanat face à la nécessité de se réinventer
Une transformation nécessaire
Évolution des canaux de diffusion
Enjeu de visibilité et de fidélisation pour les artisans
La question de l’équipement numérique n’est plus au cœur de la
transformation de l’artisanat
98% ont accès à Internet
70% ont un accès wifi dans l’entreprise
81% ont un smartphone utilisé pour un usage professionnel
(chiffres enquête maison de l’artisanat 2014)
1. L’artisanat face à la nécessité de se réinventer
La plateforme et l’uberisation, une nouvelle concurrence ?
Qu’est-ce que l’uberisation ? La disruption, le changement rapide des rapports de force et
des acteurs grâce au numérique.
Gain de cout par la désintermédiation
Le risque : disparition de certains savoir-faire
L’exemple de l’ameublement avec Made.com et Cust
Succès : répond à de nouvelles
attentes des consommateurs
1. L’artisanat face à la nécessité de se réinventer
Avec le numérique, les attentes des consommateurs se modifient
Flexibilité
Personnalisation des produits
Recherche de qualité et d’informations transparentes
Appétence pour la consommation locale et le Made in France
Un exemple : La Ruche qui dit oui
2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de nouveaux
services
Le numérique, un gain de temps dans la gestion interne de son entreprise
La dématérialisation : télédéclaration, cloud
Relations avec les fournisseurs, recherche de partenaires
Veille sur la concurrence, les nouvelles dispositions légales relative à son cœur de métier
Ex : application CAPEB de l’Ain
évolutions juridiques,
contacts des adhérents,
suivi des chantiers
2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de nouveaux
services
Un des enjeux du numérique pour les petites entreprises : assurer une visibilité
suffisante par l’empreinte virtuelle
Numérique comme vitrine
Un des risques : se faire noyer
Une enquête de 2014 : 70% des artisans ont un site internet
20% sont sur les réseaux sociaux : en grande majorité Facebook, puis Linkedin
Autre forme de présence : la plateforme, l’application, le QR code
À adapter en fonction de l’activité,
Pas forcément une solution propriétaire, peut être une plateforme mutualisée
Exemple : l’application mobile géolocalisée Dubonpain
2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de nouveaux
services
Proposer de nouveaux services en ligne afin de développer son activité
En fonction de l’activité, proposer une plateforme de e-commerce
(une fois encore peut être mutualisée)
Un exemple : Pierre Sajous, artisan charcutier dans les Hautes Pyrénées
Les apports du numérique : prolonger toute l’année le lien avec les clients touristes,
proposer des offres de gros/de grande contenance, des plats cuisinés
Permet de faire la différence et de valoriser son savoir-faire par des contenus
numériques (recettes…)
2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de nouveaux
services
Créer les services de la boutique augmentée pour s’adapter aux nouveaux besoins
Une initiative intéressante comme réponse aux enjeux de la baisse de fréquentation des comm
erces à Paris : Connected Stores
La carte de fidélité sur mobile. Ex : Funfid
La tendance du click and collect. Ex : Goot
Le delivery local. Ex : Au pas de course
Le paiement mobile
Utilisation des technologies de géolocalisation
De nouvelles perspectives : en lien avec les collectivités notamment, les informations
locales (applications et bornes d’informations)
2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de nouveaux
services
Anticiper les transformations que le numérique va apporter au métier traditionnel
Une réflexion et des propositions d’améliorations sur les évolutions du métier
L’exemple de Loic Berthelot, plombier entrepreneur (artisan plombier 2015)
Son expérience d’artisan lui permet d’innover
Autre transformation profonde : la fabrication numérique et les makers
De nouveaux artisans numériques ?
La modélisation 3D simplifie certains processus de fabrication
artisanaux et permet de prototyper
(menuiserie, joaillerie)
Un exemple : le projet de Fablab de la CTAI Alsace
Merci !
Propulsée et designée par
Le numérique au service du commerce de
proximité
Opérateur public
de revitalisation
commerciale
Vital’
Quartier
Gestion
locative
1500
emplois
directs
75 000 m²
650
commerces
30 ans
d’expertise
10 ans en
faveur du
commerce
Acteur de la
nouvelle économie
de proximité
Circuits
courts
Lien
social
Innovation
Emploi
Qualité
de
vie
Logistique
urbaine
Pourquoi CoSto ?
Nos habitudes ont changé...
Nos habitudes ont changées !Et la technologie devient accessible à tous !
83%
Des français ont
un ordinateur +
internet
61% 46%
+2h / jour sur internet
ont une tabletteont un smartphone
73%
des internautes
recherchent le magasin le
plus proche qui propose
le produit qui les
intéresse.
78%
des consommateurs
s’informent en ligne
avant d’effectuer leur
achat en magasin.
Se rassembler pour être plus forts
Notre conviction
Notre mission
Informer, former & échanger
> Réunions d’information “CoSto On The Road”
> Newsletter
Expérimenter des solutions innovantes
> Living Lab
1ère année CoSto : bilan positif
750 commerçants de proximité membres de CoSto
Information/formation pour les commerçants :
- 6 rencontres-formation « Costo on the road »
- 1 site Internet : costo.paris + réseaux sociaux
- 1 newsletter : l’Echo des Costo
4 pop-up stores connectées
Expérimentation de solutions innovantes (living lab)
Avril 2015 : 1er expérimentation sur « la fidélisation »
- 80 candidatures => 11 solutions retenues
- 30 commerçants volontaires
- 40 expérimentations
Mars 2016 : 2ème expérimentation sur la
« visibilité grâce au numérique »
Comment s’inscrire à la prochaine
expérimentation ?
Participez à la soirée « Costo dating » du 11 avril 2016 à 18h
NUMA – 39 rue du Caire – Paris 2e
Et choisissez les solutions innovantes que vous souhaitez
expérimenter gratuitement pour gagner en visibilité !
Et bientôt “le CoStore”
> Commerce choisi par les habitants via une plate-forme de
vote en ligne
750 commerçants 4 pop-up stores 150 sollicitations de startups
941 followers 5 newsletters 10 partenariats avec des fédérations
535 fans89 commerçants dans le groupe facebook
6 CoSto On The Road26 parutions presse 2 appels à innovations
Merci !
Retrouvez-nous en ligne !
facebook.com/CoStoParis
@CoStoParis
@CoStoParis
info@costo.paris
www.costo.paris
Pour rejoindre le réseau des commerçants CoSto, inscrivez-
vous sur notre site : http://www.costo.paris/commercants-costo/
LE DROIT DU NUMERIQUE AU
SERVICE DES PME
POINTS D’ATTENTION
CMA PARIS, le 17 mars 2016
Intervenant
Cabinet d’Avocats Cohen-Hadria
90 avenue Niel
75017 Paris
CONTEXTE
contact@cabinet-davocats.fr
• Actualité
Les Français ont dépensé 65 milliards
d’euros sur internet
• Enjeu
Se lancer en toute légalité / inspirer la
confiance des internautes et mobinautes
• Objectifs
Connaître les principaux points
d’attention juridique pour votre
promotion sur le web
PARTIE 1
OBLIGATIONS LEGALES
SUR INTERNET ET
MOBILE
PARTIE 2
VOTRE ACTIVITE SUR
INTERNET
PARTIE 3
DEFENDRE VOTRE
VISIBILITE NUMERIQUE
PLAN DE L’INTERVENTION: PROMOUVOIR SON ACTIIVTE SUR INTERNET
contact@cabinet-davocats.fr
PARTIE 1 : OBLIGATIONS LEGALES
SUR INTERNET ET SUR MOBILE
• Mentions légales
• CGU et CGV
• Rappel : Loi Hamon
• La Cnil et le site internet
contact@cabinet-davocats.fr
La Loi pour la confiance dans l’économie numérique du 21 juin 2004
détermine les mentions devant figurer sur un site marchand
Information E-commerçant
Pour une personne physique : nom, prénoms
Pour une personne morale : raison sociale
N° RCS ou répertoire des métiers
Capital social, Adresse du siège social
N° individuel d’identification TVA
Adresse postale et électronique, numéro de
téléphone
Mentions spéciales
Si vous êtes soumis à un régime d’autorisation
ou si vous exercez une profession
réglementée, vous devez mentionner
l’organisme vous ayant autorisé à exercer.
Information directeur de publication et de la
rédaction
Nom, prénom, qualité
Informations hébergeur
Nom, adresse, numéro de téléphone
contact@cabinet-davocats.fr
MENTIONS LEGALES
CONDITIONS GENERALES
Conditions générales d’utilisation
• Régissent les rapports e-commerçant / visiteurs
• Ex de clauses: liens hypertextes, responsabilité, propriété
intellectuelle, charte de publication de commentaires…
Conditions générales de vente
• Régissent les rapports e-commerçant / client
• Clauses importantes : double clic, prix, responsabilité, livraison, droit
de rétractation…
contact@cabinet-davocats.fr
La loi du 17 mars 2014 relative à la consommation ou « Loi Hamon »
précise le régime des relations entre e-commerçants et
consommateurs.
Le droit de rétractation des consommateurs
passe de 7 à 14 jours + obligation d’information
L’e-commerçant doit mettre à disposition du
client un formulaire de rétractation
Interdiction de pré-cocher
Délai de livraison par défaut de trente jours
contact@cabinet-davocats.fr
LOI HAMON
SITE INTERNET ET DONNÉES PERSONNELLES
Cour d’appel de Besançon, 31 janvier 2007
La Cour d’appel de Besançon rappelle que les informations traitées et diffusées sur un site
internet permettant d’identifier nommément une personne constituent un traitement de données à
caractère personnel au sens de l’article 2 de la Convention Européenne pour la protection des personnes
à l’égard des traitements automatisés des données à caractère personnel du 28 janvier 1981, à laquelle
se conforme la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée.
La Cour rappelle à cette occasion que « toute personne a le droit de s’opposer, pour des
motifs légitimes, à ce que des données à caractère personnel la concernant soient utilisées, d’autant que
par leur caractère outrageant, elles constituent un trouble manifestement illicite qu’il convient de faire
cesser ».
 FAIRE LA DECLARATION A LA CNIL POUR LE FICHIER CLIENT ET LES DONNEES COLLECTEES SUR LE
SITE INTERNET OU L’APPLICATION (NS 48)
 BANDEAU COOKIES SI COOKIES « TRACEURS »
LE SAVIEZ-VOUS ?
• Les cookies* liés aux opérations de publicité ciblée sont des traitements de données à
caractère personnel au sens de la loi Informatique et libertés
• « La CNIL considère que les RFIds** sont des identifiants personnels au sens de la loi
Informatique et Libertés » (Fiche pratique CNIL « La Radio-identification»).
• Un QR Code*** peut aussi être un traitement de données à caractère personnel.
*Un cookie est un petit fichier texte, enregistré sur le disque dur de l’ordinateur d’un
internaute à la demande du serveur gérant le site internet visité.
**La RFIds ou la radio-diffusion est un système qui permet de récupérer des informations à
distance via un marqueur.
*** Un QR Code est un code barre en deux dimensions.
48
MENTIONS OBLIGATOIRES D’UN EMAIL
PUBLICITAIRE
• Objet : en rapport avec le contenu
• Identification de l’auteur de la campagne
• Mention(s) d’opt-out pour les futures campagnes d’emailing:
– Ex: Vous recevez nos offres commerciales parce que vous avez déjà
passé commande de produits de mêmes catégories. Si vous ne le
souhaitez pas, cliquez ici
– Proposer la désinscription d’un simple clic dans tous les messages, à
minima, de manière totale, et s’il y a lieu, de manière partielle et
différenciée.
• Mention d’information des moyens de modifier, mettre à jour ou
supprimer pour motifs légitimes les données du destinataire
POINT D’ACTUALITE : LE REGLEMENT EUROPEEN EN
COURS D’ADOPTION
• En 2016 ?
• La Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil
européen, se sont entendus le 15 décembre 2015 sur un règlement
européen sur la protection des données, qui harmonise des
législations nationales pour donner aux citoyens un meilleur
contrôle sur la façon dont leurs données sont collectées et utilisées.
• Comme tout règlement, celui-ci n'aura pas besoin d'être transposé
en droit national et s'appliquera directement en fonction des
dispositions transitoires qu’il contient.
contact@cabinet-davocats.fr
PRINCIPALES MESURES DU RÈGLEMENT EUROPÉEN
• L’obligation de transparence des sites internet qui collecte des
données sur leurs visiteurs, notamment par voies de cookies
• Un important pouvoir de sanction accordé aux différentes « Cnil »
• L'obligation, pour les entreprises victimes de fuite de données, de
signaler les failles de sécurité
• Le droit à l'oubli
• Harmonisation de la concurrence : ces règles seront applicables
aux sociétés françaises, européennes mais aussi internationales dès
lors que le public visé est en Union européenne
contact@cabinet-davocats.fr
PARTIE 2
GERER VOTRE ACTIVITE SUR INTERNET
• Protéger votre
patrimoine immatériel
• Optimiser juridiquement
les outils de promotions
contact@cabinet-davocats.fr
Patrimoine / sources de concurrence sur
internet :
• Base de données « clients/prospects »
• Noms de domaine
• Marque
• Référencement
• Mots-clefs
• Faux avis
• Profil et communication sur les réseaux
sociaux
Attention
Sur internet, les actes de concurrence
déloyale peuvent se traduire par le dépôt
d’un mot-clef ou d’un nom de domaine de
votre marque ou de votre dénomination
sociale. Des recours sont possibles.
contact@cabinet-davocats.fr
PROTEGER LE PATRIMOINE IMMATERIEL
contact@cabinet-davocats.fr
Informatique et Libertés : protection des données
personnelles
Loi I&L Information des personnes
concernées
Article 32
Collecte licite et loyale
des données
Article 6
Gestion des flux
transfrontières de
données
Articles 68 et s.
Restriction
quant aux destinataires
des données
Article 30
Obligation de sécurité et de
confidentialité
Article 34
Formalités préalables auprès de la
CNIL
Articles 22 et s.
CHECK-LIST POUR L’ACHAT DE BDD
• le numéro de la déclaration à la CNIL
• la copie de la mention d’information des personnes
concernées, et
• le cas échéant la preuve de leur consentement écrit
• Au surplus, surtout en l’absence des éléments susmentionnés,
il conviendra d’insérer la clause de garantie de jouissance
paisible destinée à assurer la complète pérennité de
l’utilisation de la base de données
Les campagnes de mots clés sponsorisés sont
complémentaires au référencement naturel
Règles à respecter lors de l’achat de mots clés:
• les modalités d’achat
• les contraintes (droits des tiers, signes
distinctifs …), puis-je utiliser la marque de
mon concurrent en mot-clés ? Et une
marque notoire ?
GOOGLE ADWORDS
contact@cabinet-davocats.fr
OPTIMISER LES OUTILS DE PROMOTION DU WEB
• Sites internet, blogs, pages Facebook, compte Twitter,
LinkedIn… :
– Dynamisent votre activité
– Marché important, par exemple sur Facebook: 1,4 milliard
d’utilisateurs et sur Linkedin 93 millions
– Attention à votre reponsabilité
• Autres techniques marketing : emailing, sms…
– Avoir une base de données conforme
– Vous restez responsable de traitement
contact@cabinet-davocats.fr
PARTIE 3
DEFENDRE VOTRE VISIBILITE NUMERIQUE
• E-réputation
• Avis négatifs
contact@cabinet-davocats.fr
OPERER UNE VEILLE
• L’e-réputation renvoie à l’image de votre
entreprise sur internet
• Attention à l’injure à la diffamation : se
défendre
• Et le droit à l’oubli ?
contact@cabinet-davocats.fr
AVIS NEGATIFS
• Une bonne note peut booster votre activité
• Une mauvaise note ou un avis négatif peuvent au
contraire avoir des conséquences catastrophiques
A NOTER : Certains commentaires pourraient sembler n’être qu’un banal avis
négatif d’un client, et ne comporteraient pas de termes injurieux en soi.
Toutefois, ils cachent parfois des faux avis ou des commentaires infondés et
malveillants qui peuvent coûter chers à leurs auteurs. Le Tribunal de Grande
Instance de Dijon, par une décision rendue le 6 octobre 2015, a alors
condamné l’auteur du commentaire à 2 500 euros d’amende, majorée de 5
000 euros au titre des frais engagés dans l’identification de l’auteur.
contact@cabinet-davocats.fr
Dénigrement
Diffamation
Injures
Simple
critique
contact@cabinet-davocats.fr
A FAIRE :
• Contacter l’internaute, régler le litige directement avec lui et lui
demander de supprimer le contenu. Donner une réponse calme,
structurée, reprenant les critiques et expliquant les raisons
• « Noyer » le contenu par d’autres publications
NE PAS FAIRE :
• Répondre de manière virulente, voire injurieuse.
• Sur votre site/page, supprimer le contenu sans autre forme de procès
• Ignorer le contenu et son importance
GUIDE DE L’E-COMMERCANT EN CAS D’AVIS NEGATIFS
contact@cabinet-davocats.fr
EN RESUME
• Attirer la confiance des internautes et mobinautes en
insérant les mentions légales obligatoires
• Maîtriser les outils de communication
• Réagir en cas d’atteinte à votre image
contact@cabinet-davocats.fr
MERCI POUR VOTRE ATTENTION
Yaël Cohen-Hadria
Avocat
90 avenue Niel
75017 Paris
tél.: +33(0)172951212
Site:
www.ych-avocats.fr
Email:
contact@cabinet-davocats.fr
CREER SON SITE WEB EN 2016 ?
INDISPENSABLE ?
CONSEIL N°1
CONNAITRE VOTRE CONCURRENCE
Le marché
Les concurrents
traditionnels
Les nouveaux entrants
Les politiques marketing
acquisition - Fidélisation
Les politiques produits
(gamme, prix,...)
les sites (internet,
mobile,...) : fonctionnalités,
e-merchandising, services,…
CONSEIL N°2
VOUS CONNAITRE VOUS-MEME
> Vos forces
Vos faiblesses
Vos valeurs
Vos produits
Vos services
Vos points de
différentiation
Vos clients
Vos prospects
Votre business plan
CONSEIL N°3
ECOUTEZ LA VOIX DE VOS CLIENTS
Etudes
Rubrique contact
Interviews
Questionnaires offline
questionnaire online
Chat Online
Ecoute médias sociaux
Tests utilisateurs
CONSEIL N°4
CHOISIR LA BONNE PLATEFORME
E-COMMERCE
Typologie plates-formes
Licences / open source /
Couverture fonctionnelle
Performances / Stabilité
Ouverture
Evolutivité / Pérennité
Accessibilité
Prix
CONSEIL N°5
METTRE A PLAT VOTRE BESOIN
Fonctionnalités
Contraintes
…..
CAHIER DES
CHARGES
BRIEF
CONSEIL N°6
PILOTEZ LA PERFORMANCE
Objectif
Profil visiteurs
Parcours clients
Sources de trafic
Sources de
transformation
CONSEIL N°7
OPTIMISEZ VOTRE REFERENCEMENT
Stratégie SEO
Optimisations techniques
Optimisations éditoriales
CONSEIL N°8
PROFITEZ DE L’ « EFFET SOCIAL »
Avis utilisateurs
Recommandations
Facebook connect
Buzz marketing
Social shopping
CONSEIL N°9
PROFITEZ DE CHAQUE CONTACT
Cross selling
Newsletter
Alerting
Relance paniers cassés
...
CONSEIL N°10
COMPOSEZ VOTRE EQUIPE
Agence
- Méthodologie
- Réactivité
- Créativité
- Couverture métiers
- Envie
- Capacités à transférer
le savoir-faire
- Expériences
Partenaires
- Logistique
- Service clients
- Plate-forme technique
- Plate-forme de paiement
Marie NOE
Directrice d’Agence Paris
m.noe@lemon-interactive.fr
06 98 47 12 14
Vous êtes :
Nos COMMERÇANTS BIEN AIMÉS
La FIERTÉ et la FORCE d’un quartier
La DYNAMIQUE des villes
Les constats :
Trop d’offres NUMÉRIQUES sur le marché :
Comment s’y RETROUVER et se les APPROPRIER ?
Vous ne COMPTEZ plus vos heures !
Une COMMUNICATION DIGITALE peu maitrisée
FIDÉLISER un client coûte moins cher que d’en
CONQUÉRIR un nouveau
Vous REGROUPER c’est vous rendre plus FORTS
La solution
Un regroupement de SERVICES ADAPTÉS
au commerce de proximité
Une seule application … SERVICE COMPRIS !
50% de services NUMÉRIQUES + 50% de lien SOCIAL
La solution
Etre à l’affût des NOUVELLES TENDANCES
Simplifier vos SERVICES
Vous ÉCOUTER, vous ACCOMPAGNER, vous ASSISTER
L’offre
1. RÉSEAU SOCIAL de QUARTIER
2. COACH NUMÉRIQUE ( accompagnement )
3. MARKET PLACE
4. SERVICE DE FIDÉLISATION
5. SERVICE DE CARTE CADEAU
Profil PARTICULIER & COMMERÇANT
La communication :
Un concours NATIONAL de SELFIE
Un PROGRAMME COURT TV
Le digital au service du
développement
commercial
1-LES TENDANCES DU MARCHE FRANCAIS
• Une activité estimée à 10 Milliards € pour 2016
• Développement du commerce sur mobile
• Les cibles prioritaires sont les jeunes et les CSP+
• Activités les plus impactées: Textile, Produits culturels, Voyages, Hi Tech
• La sécurité de la transaction est le 1er service attendu par les e-commerçants et les
utilisateurs
• Développement du click and collect (Achat en ligne et récupération en magasin) et de la
e-réservation (réservation en ligne et paiement en boutique en cas d’achat)
• => Nouvelle tendance qui consiste à rendre complémentaire le site internet et le
magasin.
70 % des visites en ligne se concrétisent en visites magasin et 1 consommateur sur 2 se
renseigne en ligne avant de venir en magasin.
2-LES SOLUTIONS BANCAIRES
• Le Smartphone : IZLI , S Money , Dilizi
• Le Cyber paiement
• Les application TPE (paiement n fois, CUP , AMEX, Change
dynamique , réservation, sans contact)
• Market place (encaissement pour compte de tiers)
• Direct et proche
• Le volet sécurité
Chambre de Métiers et de
l’Artisanat de Paris
Comment faire évoluer
votre chiffre d’affaire :
via votre site Internet, par mail, par
prélèvement ?
Jeudi 17 mars 2016
4
L’encaissement de la carte bancaire à
distance
Site vitrine ou Site internet
marchand
4
Vous souhaitez utiliser un TPE
virtuel et saisir manuellement
les informations carte bancaire
sur l’outil de gestion de caisse
Vous cherchez une solution
d’encaissement automatisée
pour votre site Internet
Cyberplus Paiement
4
La garantie 3D Secure
Réduire le risque d’impayé sur le paiement
Apporter un indice de
confiance au porteur de la
carte
Bénéficier d’un standard
international, interbancaire
et universel
« 3D Secure introduit la garantie de paiement par
carte
dans la vente en ligne au niveau mondial »
90% des impayés en vente
à distance sont dus à la
répudiation du paiement
par l’acheteur en France
Vous pouvez vous
concentrer sur votre
cœur de métier,
Le conseil
Le paiement express
Envoi par email d’un ordre de
paiement
depuis Systempay
Recueil et encaissement du
paiement par carte
avec la garantie 3D Secure
« EXIT les chèques, les impayés … »
Ni site vitrine, ni site internet
Le paiement express
Ni site vitrine, ni site internet
Etape 1 :
création
Etape 2 :
réception
Le paiement express
Ni site vitrine, ni site internet
Etape 3 : paiement
sécurisé
Etape 4 : confirmation de
paiement
4
L’encaissement de la carte bancaire
en face à face
4
La caisse virtuelle qui permet
d’encaisser
en toute mobilité
Dilizi
4
De la Carte Bancaire
à l’échange de données
informatisées,
en toute mobilité,
sécurité, confidentialité
Nouveauté : SEPAmail
CHEQUE
T I P
Vidéo :
4Notre Expertise
n’a qu’une vocation,
continuer de
vous accompagner
au quotidien !

Contenu connexe

Tendances

Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup Consulting
Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup ConsultingVers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup Consulting
Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup Consulting
Nicolas Prigent
 
Présentation digitac 28 01 13
Présentation digitac 28 01 13Présentation digitac 28 01 13
Présentation digitac 28 01 13
laurasaintmarc
 

Tendances (20)

Les collectivités à l’heure des objets connectés - E-deal
Les collectivités à l’heure des objets connectés - E-dealLes collectivités à l’heure des objets connectés - E-deal
Les collectivités à l’heure des objets connectés - E-deal
 
Propositions et actions du medef pour le numérique
Propositions et actions du medef pour le numériquePropositions et actions du medef pour le numérique
Propositions et actions du medef pour le numérique
 
Demain, l'Internet des objets
Demain, l'Internet des objets Demain, l'Internet des objets
Demain, l'Internet des objets
 
Rapport 2009 Observatoire Aquitain de l'Economie Numérique
Rapport 2009 Observatoire Aquitain de l'Economie NumériqueRapport 2009 Observatoire Aquitain de l'Economie Numérique
Rapport 2009 Observatoire Aquitain de l'Economie Numérique
 
Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup Consulting
Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup ConsultingVers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup Consulting
Vers le commerce 3.0, livre blanc Eurogroup Consulting
 
Programme Colloque Tendances numériques 2016
Programme Colloque Tendances numériques 2016Programme Colloque Tendances numériques 2016
Programme Colloque Tendances numériques 2016
 
Ecommerce - reussir votre projet de vente en ligne - 21052013
Ecommerce - reussir votre projet de vente en ligne - 21052013Ecommerce - reussir votre projet de vente en ligne - 21052013
Ecommerce - reussir votre projet de vente en ligne - 21052013
 
Présentation de Wishibam au #mforum
Présentation de Wishibam au #mforumPrésentation de Wishibam au #mforum
Présentation de Wishibam au #mforum
 
COVID 19 : de nouvelles valeurs sociétales et habitudes numériques.
COVID 19 : de nouvelles valeurs sociétales et habitudes numériques. COVID 19 : de nouvelles valeurs sociétales et habitudes numériques.
COVID 19 : de nouvelles valeurs sociétales et habitudes numériques.
 
Logistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marché
Logistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marchéLogistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marché
Logistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marché
 
Les Objets connectés
Les Objets connectésLes Objets connectés
Les Objets connectés
 
Didier long : - Retail in the digital apocalypse - 07 juin 2017
Didier long : - Retail in the digital apocalypse - 07 juin 2017Didier long : - Retail in the digital apocalypse - 07 juin 2017
Didier long : - Retail in the digital apocalypse - 07 juin 2017
 
Présentation digitac 28 01 13
Présentation digitac 28 01 13Présentation digitac 28 01 13
Présentation digitac 28 01 13
 
Le nouveau monde des usages
Le nouveau monde des usagesLe nouveau monde des usages
Le nouveau monde des usages
 
Mémoire IAE digitalisation du parcours d'achat_Robert Depiquigny
Mémoire IAE digitalisation du parcours d'achat_Robert DepiquignyMémoire IAE digitalisation du parcours d'achat_Robert Depiquigny
Mémoire IAE digitalisation du parcours d'achat_Robert Depiquigny
 
Extrait de la Revue Lamy Droit de l'Immatériel
Extrait de la Revue Lamy Droit de l'Immatériel Extrait de la Revue Lamy Droit de l'Immatériel
Extrait de la Revue Lamy Droit de l'Immatériel
 
Euclyd : Les commerçants digitaux rêvent-ils de moutons électriques ? Ministè...
Euclyd : Les commerçants digitaux rêvent-ils de moutons électriques ? Ministè...Euclyd : Les commerçants digitaux rêvent-ils de moutons électriques ? Ministè...
Euclyd : Les commerçants digitaux rêvent-ils de moutons électriques ? Ministè...
 
E-transformation du Quantified Self
E-transformation du Quantified SelfE-transformation du Quantified Self
E-transformation du Quantified Self
 
Convergence marches journee innovation mindef - cci bordeaux - 24112016 - p...
Convergence marches   journee innovation mindef - cci bordeaux - 24112016 - p...Convergence marches   journee innovation mindef - cci bordeaux - 24112016 - p...
Convergence marches journee innovation mindef - cci bordeaux - 24112016 - p...
 
Smart: au delà du buzzword, préparez la transformation!
Smart: au delà du buzzword, préparez la transformation!Smart: au delà du buzzword, préparez la transformation!
Smart: au delà du buzzword, préparez la transformation!
 

Similaire à Colloque tendances numériques 2016

2010-11-16 Exploiter La Navigation Virtuelle by Competitic
2010-11-16 Exploiter La Navigation Virtuelle by Competitic2010-11-16 Exploiter La Navigation Virtuelle by Competitic
2010-11-16 Exploiter La Navigation Virtuelle by Competitic
COMPETITIC
 
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.PrincenProgramme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
Nicolas Princen
 

Similaire à Colloque tendances numériques 2016 (20)

Synthèse de l'atelier e-commerce des Assises du Commerce de l'Outre mer à la ...
Synthèse de l'atelier e-commerce des Assises du Commerce de l'Outre mer à la ...Synthèse de l'atelier e-commerce des Assises du Commerce de l'Outre mer à la ...
Synthèse de l'atelier e-commerce des Assises du Commerce de l'Outre mer à la ...
 
Distribution directe aux consommateurs, un canal malin pour les industriels
Distribution directe aux consommateurs, un canal malin pour les industrielsDistribution directe aux consommateurs, un canal malin pour les industriels
Distribution directe aux consommateurs, un canal malin pour les industriels
 
Rapport McKinsey accelerer la mutation numérique des entreprises 2014
Rapport McKinsey accelerer la mutation numérique des entreprises 2014Rapport McKinsey accelerer la mutation numérique des entreprises 2014
Rapport McKinsey accelerer la mutation numérique des entreprises 2014
 
Le e commerce reunionnais pese environ 280 millions deuros
Le e commerce reunionnais pese environ 280 millions deurosLe e commerce reunionnais pese environ 280 millions deuros
Le e commerce reunionnais pese environ 280 millions deuros
 
Transformation digitale du point de vente #MBAMCI #GeekTonStore
Transformation digitale du point de vente #MBAMCI #GeekTonStoreTransformation digitale du point de vente #MBAMCI #GeekTonStore
Transformation digitale du point de vente #MBAMCI #GeekTonStore
 
Transformation digitale du point de vente
Transformation digitale du point de venteTransformation digitale du point de vente
Transformation digitale du point de vente
 
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canal
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canalRéinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canal
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canal
 
2010-11-16 Exploiter La Navigation Virtuelle by Competitic
2010-11-16 Exploiter La Navigation Virtuelle by Competitic2010-11-16 Exploiter La Navigation Virtuelle by Competitic
2010-11-16 Exploiter La Navigation Virtuelle by Competitic
 
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.PrincenProgramme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
 
Le Numerique comme moteur de croissance
Le Numerique comme moteur de croissanceLe Numerique comme moteur de croissance
Le Numerique comme moteur de croissance
 
LIVRE BLANC : De l’Omni-Commerce au Continuous Commerce, la révolution Digita...
LIVRE BLANC : De l’Omni-Commerce au Continuous Commerce, la révolution Digita...LIVRE BLANC : De l’Omni-Commerce au Continuous Commerce, la révolution Digita...
LIVRE BLANC : De l’Omni-Commerce au Continuous Commerce, la révolution Digita...
 
Cahier-tendances-2014-pdf
Cahier-tendances-2014-pdfCahier-tendances-2014-pdf
Cahier-tendances-2014-pdf
 
Ne lâche surtout pas ce portable, mon fils
Ne lâche surtout pas ce portable, mon filsNe lâche surtout pas ce portable, mon fils
Ne lâche surtout pas ce portable, mon fils
 
Atelier salon e-commerce Paris 2013 - réussir sa stratégie multicanal - B&D E...
Atelier salon e-commerce Paris 2013 - réussir sa stratégie multicanal - B&D E...Atelier salon e-commerce Paris 2013 - réussir sa stratégie multicanal - B&D E...
Atelier salon e-commerce Paris 2013 - réussir sa stratégie multicanal - B&D E...
 
Chiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la France
Chiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la FranceChiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la France
Chiffres cles 2014 L’aventure numérique, une chance pour la France
 
French Tech Bordeaux Metropole Numérique
French Tech Bordeaux Metropole NumériqueFrench Tech Bordeaux Metropole Numérique
French Tech Bordeaux Metropole Numérique
 
Rapport McKInsey 2014 - impact du digital
Rapport McKInsey 2014 - impact du digitalRapport McKInsey 2014 - impact du digital
Rapport McKInsey 2014 - impact du digital
 
[Fr] Rapport Mc Kinsey sur la mutation numérique
[Fr] Rapport Mc Kinsey sur la mutation numérique[Fr] Rapport Mc Kinsey sur la mutation numérique
[Fr] Rapport Mc Kinsey sur la mutation numérique
 
E-commerce un axe pour le développement des TIC?
E-commerce un axe pour le développement des TIC?E-commerce un axe pour le développement des TIC?
E-commerce un axe pour le développement des TIC?
 
Le e-commerce à madagascar en 2013 - FIM
Le e-commerce à madagascar en 2013 - FIMLe e-commerce à madagascar en 2013 - FIM
Le e-commerce à madagascar en 2013 - FIM
 

Plus de Benoit Gaillat

Plus de Benoit Gaillat (10)

Programme Colloque Tendances numériques 2019
Programme Colloque Tendances numériques 2019Programme Colloque Tendances numériques 2019
Programme Colloque Tendances numériques 2019
 
Programme Colloque Tendances numériques 2017
Programme Colloque Tendances numériques 2017Programme Colloque Tendances numériques 2017
Programme Colloque Tendances numériques 2017
 
Programme Colloque Tendances numériques 2018
Programme Colloque Tendances numériques 2018Programme Colloque Tendances numériques 2018
Programme Colloque Tendances numériques 2018
 
Programme Colloque Tendances numériques 2015
Programme Colloque Tendances numériques 2015Programme Colloque Tendances numériques 2015
Programme Colloque Tendances numériques 2015
 
Colloque tendances numériques 2019
Colloque tendances numériques 2019Colloque tendances numériques 2019
Colloque tendances numériques 2019
 
Colloque tendances numériques 2018
Colloque tendances numériques 2018Colloque tendances numériques 2018
Colloque tendances numériques 2018
 
Colloque tendances numériques 2017
Colloque  tendances numériques 2017Colloque  tendances numériques 2017
Colloque tendances numériques 2017
 
Colloque Tendances Numériques 2015
Colloque Tendances Numériques 2015Colloque Tendances Numériques 2015
Colloque Tendances Numériques 2015
 
Taux de conversion mobile : Gagnez +30% grâce à Mobibot
Taux de conversion mobile : Gagnez +30% grâce à MobibotTaux de conversion mobile : Gagnez +30% grâce à Mobibot
Taux de conversion mobile : Gagnez +30% grâce à Mobibot
 
Etude du ecommerce dans le Rhin
Etude du ecommerce dans le RhinEtude du ecommerce dans le Rhin
Etude du ecommerce dans le Rhin
 

Colloque tendances numériques 2016

  • 1.
  • 2. Introduction Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Paris Alexis GOVCIYAN, Directeur de l’Institut Supérieur des Métiers Aurélie GRACIA, Cheffe du bureau des usages numériques à la Direction générale des entreprises
  • 3. Panorama et tendances du E-commerce
  • 4. Le E-commerce en France 64,9 milliards d’€ E- commerce +14 % VS 2014 + de 835 millions de transactions En 2014 36,3 millions d’acheteurs sur Internet +2,3 millions en 1 an
  • 5. En France un consommateur réalise en moyenne 2 achats / mois en E-commerce Montant annuel de 1780 €
  • 6. Les nouvelles tendances du E-commerce
  • 7. Une explosion des plateformes pour vendre de l’artisanat
  • 8. Une explosion des plateformes pour vendre de l’artisanat
  • 9. Une explosion des plateformes pour vendre de l’artisanat
  • 10. Une explosion des plateformes pour vendre de l’artisanat
  • 11. Merci ! Benoit Gaillat Directeur Conseil E-commerce Skeelbox 01 84 17 08 51
  • 12. Agence publique numérique associée au Conseil Régional d’Ile-de-France La Fonderie encourage le foisonnement des initiatives et l’innovation technologique sur le territoire francilien
  • 13. Numérique : quelle stratégie choisir pour les artisans ?
  • 14. Numérique : quelle stratégie choisir pour les artisans ? 1. L’artisanat face à la nécessité de se réinventer 2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de nouveaux services
  • 15. 1. L’artisanat face à la nécessité de se réinventer Une transformation nécessaire Évolution des canaux de diffusion Enjeu de visibilité et de fidélisation pour les artisans La question de l’équipement numérique n’est plus au cœur de la transformation de l’artisanat 98% ont accès à Internet 70% ont un accès wifi dans l’entreprise 81% ont un smartphone utilisé pour un usage professionnel (chiffres enquête maison de l’artisanat 2014)
  • 16. 1. L’artisanat face à la nécessité de se réinventer La plateforme et l’uberisation, une nouvelle concurrence ? Qu’est-ce que l’uberisation ? La disruption, le changement rapide des rapports de force et des acteurs grâce au numérique. Gain de cout par la désintermédiation Le risque : disparition de certains savoir-faire L’exemple de l’ameublement avec Made.com et Cust Succès : répond à de nouvelles attentes des consommateurs
  • 17. 1. L’artisanat face à la nécessité de se réinventer Avec le numérique, les attentes des consommateurs se modifient Flexibilité Personnalisation des produits Recherche de qualité et d’informations transparentes Appétence pour la consommation locale et le Made in France Un exemple : La Ruche qui dit oui
  • 18. 2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de nouveaux services Le numérique, un gain de temps dans la gestion interne de son entreprise La dématérialisation : télédéclaration, cloud Relations avec les fournisseurs, recherche de partenaires Veille sur la concurrence, les nouvelles dispositions légales relative à son cœur de métier Ex : application CAPEB de l’Ain évolutions juridiques, contacts des adhérents, suivi des chantiers
  • 19. 2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de nouveaux services Un des enjeux du numérique pour les petites entreprises : assurer une visibilité suffisante par l’empreinte virtuelle Numérique comme vitrine Un des risques : se faire noyer Une enquête de 2014 : 70% des artisans ont un site internet 20% sont sur les réseaux sociaux : en grande majorité Facebook, puis Linkedin Autre forme de présence : la plateforme, l’application, le QR code À adapter en fonction de l’activité, Pas forcément une solution propriétaire, peut être une plateforme mutualisée Exemple : l’application mobile géolocalisée Dubonpain
  • 20. 2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de nouveaux services Proposer de nouveaux services en ligne afin de développer son activité En fonction de l’activité, proposer une plateforme de e-commerce (une fois encore peut être mutualisée) Un exemple : Pierre Sajous, artisan charcutier dans les Hautes Pyrénées Les apports du numérique : prolonger toute l’année le lien avec les clients touristes, proposer des offres de gros/de grande contenance, des plats cuisinés Permet de faire la différence et de valoriser son savoir-faire par des contenus numériques (recettes…)
  • 21. 2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de nouveaux services Créer les services de la boutique augmentée pour s’adapter aux nouveaux besoins Une initiative intéressante comme réponse aux enjeux de la baisse de fréquentation des comm erces à Paris : Connected Stores La carte de fidélité sur mobile. Ex : Funfid La tendance du click and collect. Ex : Goot Le delivery local. Ex : Au pas de course Le paiement mobile Utilisation des technologies de géolocalisation De nouvelles perspectives : en lien avec les collectivités notamment, les informations locales (applications et bornes d’informations)
  • 22. 2. Le numérique, générateur d’opportunités pour la création de nouveaux services Anticiper les transformations que le numérique va apporter au métier traditionnel Une réflexion et des propositions d’améliorations sur les évolutions du métier L’exemple de Loic Berthelot, plombier entrepreneur (artisan plombier 2015) Son expérience d’artisan lui permet d’innover Autre transformation profonde : la fabrication numérique et les makers De nouveaux artisans numériques ? La modélisation 3D simplifie certains processus de fabrication artisanaux et permet de prototyper (menuiserie, joaillerie) Un exemple : le projet de Fablab de la CTAI Alsace
  • 25. Le numérique au service du commerce de proximité
  • 26. Opérateur public de revitalisation commerciale Vital’ Quartier Gestion locative 1500 emplois directs 75 000 m² 650 commerces 30 ans d’expertise 10 ans en faveur du commerce
  • 27. Acteur de la nouvelle économie de proximité Circuits courts Lien social Innovation Emploi Qualité de vie Logistique urbaine
  • 29. Nos habitudes ont changé... Nos habitudes ont changées !Et la technologie devient accessible à tous !
  • 30. 83% Des français ont un ordinateur + internet 61% 46% +2h / jour sur internet ont une tabletteont un smartphone 73% des internautes recherchent le magasin le plus proche qui propose le produit qui les intéresse. 78% des consommateurs s’informent en ligne avant d’effectuer leur achat en magasin.
  • 31. Se rassembler pour être plus forts
  • 33. Informer, former & échanger > Réunions d’information “CoSto On The Road” > Newsletter
  • 34. Expérimenter des solutions innovantes > Living Lab
  • 35. 1ère année CoSto : bilan positif 750 commerçants de proximité membres de CoSto Information/formation pour les commerçants : - 6 rencontres-formation « Costo on the road » - 1 site Internet : costo.paris + réseaux sociaux - 1 newsletter : l’Echo des Costo 4 pop-up stores connectées Expérimentation de solutions innovantes (living lab) Avril 2015 : 1er expérimentation sur « la fidélisation » - 80 candidatures => 11 solutions retenues - 30 commerçants volontaires - 40 expérimentations Mars 2016 : 2ème expérimentation sur la « visibilité grâce au numérique »
  • 36. Comment s’inscrire à la prochaine expérimentation ? Participez à la soirée « Costo dating » du 11 avril 2016 à 18h NUMA – 39 rue du Caire – Paris 2e Et choisissez les solutions innovantes que vous souhaitez expérimenter gratuitement pour gagner en visibilité !
  • 37. Et bientôt “le CoStore” > Commerce choisi par les habitants via une plate-forme de vote en ligne
  • 38. 750 commerçants 4 pop-up stores 150 sollicitations de startups 941 followers 5 newsletters 10 partenariats avec des fédérations 535 fans89 commerçants dans le groupe facebook 6 CoSto On The Road26 parutions presse 2 appels à innovations
  • 39. Merci ! Retrouvez-nous en ligne ! facebook.com/CoStoParis @CoStoParis @CoStoParis info@costo.paris www.costo.paris Pour rejoindre le réseau des commerçants CoSto, inscrivez- vous sur notre site : http://www.costo.paris/commercants-costo/
  • 40. LE DROIT DU NUMERIQUE AU SERVICE DES PME POINTS D’ATTENTION CMA PARIS, le 17 mars 2016 Intervenant Cabinet d’Avocats Cohen-Hadria 90 avenue Niel 75017 Paris
  • 41. CONTEXTE contact@cabinet-davocats.fr • Actualité Les Français ont dépensé 65 milliards d’euros sur internet • Enjeu Se lancer en toute légalité / inspirer la confiance des internautes et mobinautes • Objectifs Connaître les principaux points d’attention juridique pour votre promotion sur le web
  • 42. PARTIE 1 OBLIGATIONS LEGALES SUR INTERNET ET MOBILE PARTIE 2 VOTRE ACTIVITE SUR INTERNET PARTIE 3 DEFENDRE VOTRE VISIBILITE NUMERIQUE PLAN DE L’INTERVENTION: PROMOUVOIR SON ACTIIVTE SUR INTERNET contact@cabinet-davocats.fr
  • 43. PARTIE 1 : OBLIGATIONS LEGALES SUR INTERNET ET SUR MOBILE • Mentions légales • CGU et CGV • Rappel : Loi Hamon • La Cnil et le site internet contact@cabinet-davocats.fr
  • 44. La Loi pour la confiance dans l’économie numérique du 21 juin 2004 détermine les mentions devant figurer sur un site marchand Information E-commerçant Pour une personne physique : nom, prénoms Pour une personne morale : raison sociale N° RCS ou répertoire des métiers Capital social, Adresse du siège social N° individuel d’identification TVA Adresse postale et électronique, numéro de téléphone Mentions spéciales Si vous êtes soumis à un régime d’autorisation ou si vous exercez une profession réglementée, vous devez mentionner l’organisme vous ayant autorisé à exercer. Information directeur de publication et de la rédaction Nom, prénom, qualité Informations hébergeur Nom, adresse, numéro de téléphone contact@cabinet-davocats.fr MENTIONS LEGALES
  • 45. CONDITIONS GENERALES Conditions générales d’utilisation • Régissent les rapports e-commerçant / visiteurs • Ex de clauses: liens hypertextes, responsabilité, propriété intellectuelle, charte de publication de commentaires… Conditions générales de vente • Régissent les rapports e-commerçant / client • Clauses importantes : double clic, prix, responsabilité, livraison, droit de rétractation… contact@cabinet-davocats.fr
  • 46. La loi du 17 mars 2014 relative à la consommation ou « Loi Hamon » précise le régime des relations entre e-commerçants et consommateurs. Le droit de rétractation des consommateurs passe de 7 à 14 jours + obligation d’information L’e-commerçant doit mettre à disposition du client un formulaire de rétractation Interdiction de pré-cocher Délai de livraison par défaut de trente jours contact@cabinet-davocats.fr LOI HAMON
  • 47. SITE INTERNET ET DONNÉES PERSONNELLES Cour d’appel de Besançon, 31 janvier 2007 La Cour d’appel de Besançon rappelle que les informations traitées et diffusées sur un site internet permettant d’identifier nommément une personne constituent un traitement de données à caractère personnel au sens de l’article 2 de la Convention Européenne pour la protection des personnes à l’égard des traitements automatisés des données à caractère personnel du 28 janvier 1981, à laquelle se conforme la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée. La Cour rappelle à cette occasion que « toute personne a le droit de s’opposer, pour des motifs légitimes, à ce que des données à caractère personnel la concernant soient utilisées, d’autant que par leur caractère outrageant, elles constituent un trouble manifestement illicite qu’il convient de faire cesser ».  FAIRE LA DECLARATION A LA CNIL POUR LE FICHIER CLIENT ET LES DONNEES COLLECTEES SUR LE SITE INTERNET OU L’APPLICATION (NS 48)  BANDEAU COOKIES SI COOKIES « TRACEURS »
  • 48. LE SAVIEZ-VOUS ? • Les cookies* liés aux opérations de publicité ciblée sont des traitements de données à caractère personnel au sens de la loi Informatique et libertés • « La CNIL considère que les RFIds** sont des identifiants personnels au sens de la loi Informatique et Libertés » (Fiche pratique CNIL « La Radio-identification»). • Un QR Code*** peut aussi être un traitement de données à caractère personnel. *Un cookie est un petit fichier texte, enregistré sur le disque dur de l’ordinateur d’un internaute à la demande du serveur gérant le site internet visité. **La RFIds ou la radio-diffusion est un système qui permet de récupérer des informations à distance via un marqueur. *** Un QR Code est un code barre en deux dimensions. 48
  • 49. MENTIONS OBLIGATOIRES D’UN EMAIL PUBLICITAIRE • Objet : en rapport avec le contenu • Identification de l’auteur de la campagne • Mention(s) d’opt-out pour les futures campagnes d’emailing: – Ex: Vous recevez nos offres commerciales parce que vous avez déjà passé commande de produits de mêmes catégories. Si vous ne le souhaitez pas, cliquez ici – Proposer la désinscription d’un simple clic dans tous les messages, à minima, de manière totale, et s’il y a lieu, de manière partielle et différenciée. • Mention d’information des moyens de modifier, mettre à jour ou supprimer pour motifs légitimes les données du destinataire
  • 50. POINT D’ACTUALITE : LE REGLEMENT EUROPEEN EN COURS D’ADOPTION • En 2016 ? • La Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil européen, se sont entendus le 15 décembre 2015 sur un règlement européen sur la protection des données, qui harmonise des législations nationales pour donner aux citoyens un meilleur contrôle sur la façon dont leurs données sont collectées et utilisées. • Comme tout règlement, celui-ci n'aura pas besoin d'être transposé en droit national et s'appliquera directement en fonction des dispositions transitoires qu’il contient. contact@cabinet-davocats.fr
  • 51. PRINCIPALES MESURES DU RÈGLEMENT EUROPÉEN • L’obligation de transparence des sites internet qui collecte des données sur leurs visiteurs, notamment par voies de cookies • Un important pouvoir de sanction accordé aux différentes « Cnil » • L'obligation, pour les entreprises victimes de fuite de données, de signaler les failles de sécurité • Le droit à l'oubli • Harmonisation de la concurrence : ces règles seront applicables aux sociétés françaises, européennes mais aussi internationales dès lors que le public visé est en Union européenne contact@cabinet-davocats.fr
  • 52. PARTIE 2 GERER VOTRE ACTIVITE SUR INTERNET • Protéger votre patrimoine immatériel • Optimiser juridiquement les outils de promotions contact@cabinet-davocats.fr
  • 53. Patrimoine / sources de concurrence sur internet : • Base de données « clients/prospects » • Noms de domaine • Marque • Référencement • Mots-clefs • Faux avis • Profil et communication sur les réseaux sociaux Attention Sur internet, les actes de concurrence déloyale peuvent se traduire par le dépôt d’un mot-clef ou d’un nom de domaine de votre marque ou de votre dénomination sociale. Des recours sont possibles. contact@cabinet-davocats.fr PROTEGER LE PATRIMOINE IMMATERIEL
  • 54. contact@cabinet-davocats.fr Informatique et Libertés : protection des données personnelles Loi I&L Information des personnes concernées Article 32 Collecte licite et loyale des données Article 6 Gestion des flux transfrontières de données Articles 68 et s. Restriction quant aux destinataires des données Article 30 Obligation de sécurité et de confidentialité Article 34 Formalités préalables auprès de la CNIL Articles 22 et s.
  • 55. CHECK-LIST POUR L’ACHAT DE BDD • le numéro de la déclaration à la CNIL • la copie de la mention d’information des personnes concernées, et • le cas échéant la preuve de leur consentement écrit • Au surplus, surtout en l’absence des éléments susmentionnés, il conviendra d’insérer la clause de garantie de jouissance paisible destinée à assurer la complète pérennité de l’utilisation de la base de données
  • 56. Les campagnes de mots clés sponsorisés sont complémentaires au référencement naturel Règles à respecter lors de l’achat de mots clés: • les modalités d’achat • les contraintes (droits des tiers, signes distinctifs …), puis-je utiliser la marque de mon concurrent en mot-clés ? Et une marque notoire ? GOOGLE ADWORDS contact@cabinet-davocats.fr
  • 57. OPTIMISER LES OUTILS DE PROMOTION DU WEB • Sites internet, blogs, pages Facebook, compte Twitter, LinkedIn… : – Dynamisent votre activité – Marché important, par exemple sur Facebook: 1,4 milliard d’utilisateurs et sur Linkedin 93 millions – Attention à votre reponsabilité • Autres techniques marketing : emailing, sms… – Avoir une base de données conforme – Vous restez responsable de traitement contact@cabinet-davocats.fr
  • 58. PARTIE 3 DEFENDRE VOTRE VISIBILITE NUMERIQUE • E-réputation • Avis négatifs contact@cabinet-davocats.fr
  • 59. OPERER UNE VEILLE • L’e-réputation renvoie à l’image de votre entreprise sur internet • Attention à l’injure à la diffamation : se défendre • Et le droit à l’oubli ? contact@cabinet-davocats.fr
  • 60. AVIS NEGATIFS • Une bonne note peut booster votre activité • Une mauvaise note ou un avis négatif peuvent au contraire avoir des conséquences catastrophiques A NOTER : Certains commentaires pourraient sembler n’être qu’un banal avis négatif d’un client, et ne comporteraient pas de termes injurieux en soi. Toutefois, ils cachent parfois des faux avis ou des commentaires infondés et malveillants qui peuvent coûter chers à leurs auteurs. Le Tribunal de Grande Instance de Dijon, par une décision rendue le 6 octobre 2015, a alors condamné l’auteur du commentaire à 2 500 euros d’amende, majorée de 5 000 euros au titre des frais engagés dans l’identification de l’auteur. contact@cabinet-davocats.fr
  • 62. A FAIRE : • Contacter l’internaute, régler le litige directement avec lui et lui demander de supprimer le contenu. Donner une réponse calme, structurée, reprenant les critiques et expliquant les raisons • « Noyer » le contenu par d’autres publications NE PAS FAIRE : • Répondre de manière virulente, voire injurieuse. • Sur votre site/page, supprimer le contenu sans autre forme de procès • Ignorer le contenu et son importance GUIDE DE L’E-COMMERCANT EN CAS D’AVIS NEGATIFS contact@cabinet-davocats.fr
  • 63. EN RESUME • Attirer la confiance des internautes et mobinautes en insérant les mentions légales obligatoires • Maîtriser les outils de communication • Réagir en cas d’atteinte à votre image contact@cabinet-davocats.fr
  • 64. MERCI POUR VOTRE ATTENTION Yaël Cohen-Hadria Avocat 90 avenue Niel 75017 Paris tél.: +33(0)172951212 Site: www.ych-avocats.fr Email: contact@cabinet-davocats.fr
  • 65. CREER SON SITE WEB EN 2016 ? INDISPENSABLE ?
  • 67. Le marché Les concurrents traditionnels Les nouveaux entrants Les politiques marketing acquisition - Fidélisation Les politiques produits (gamme, prix,...) les sites (internet, mobile,...) : fonctionnalités, e-merchandising, services,…
  • 69. > Vos forces Vos faiblesses Vos valeurs Vos produits Vos services Vos points de différentiation Vos clients Vos prospects Votre business plan
  • 70. CONSEIL N°3 ECOUTEZ LA VOIX DE VOS CLIENTS
  • 71. Etudes Rubrique contact Interviews Questionnaires offline questionnaire online Chat Online Ecoute médias sociaux Tests utilisateurs
  • 72. CONSEIL N°4 CHOISIR LA BONNE PLATEFORME E-COMMERCE
  • 73.
  • 74. Typologie plates-formes Licences / open source / Couverture fonctionnelle Performances / Stabilité Ouverture Evolutivité / Pérennité Accessibilité Prix
  • 75. CONSEIL N°5 METTRE A PLAT VOTRE BESOIN
  • 77. CONSEIL N°6 PILOTEZ LA PERFORMANCE
  • 78. Objectif Profil visiteurs Parcours clients Sources de trafic Sources de transformation
  • 81. CONSEIL N°8 PROFITEZ DE L’ « EFFET SOCIAL »
  • 83. CONSEIL N°9 PROFITEZ DE CHAQUE CONTACT
  • 86. Agence - Méthodologie - Réactivité - Créativité - Couverture métiers - Envie - Capacités à transférer le savoir-faire - Expériences Partenaires - Logistique - Service clients - Plate-forme technique - Plate-forme de paiement
  • 87. Marie NOE Directrice d’Agence Paris m.noe@lemon-interactive.fr 06 98 47 12 14
  • 88.
  • 89. Vous êtes : Nos COMMERÇANTS BIEN AIMÉS La FIERTÉ et la FORCE d’un quartier La DYNAMIQUE des villes
  • 90. Les constats : Trop d’offres NUMÉRIQUES sur le marché : Comment s’y RETROUVER et se les APPROPRIER ? Vous ne COMPTEZ plus vos heures ! Une COMMUNICATION DIGITALE peu maitrisée FIDÉLISER un client coûte moins cher que d’en CONQUÉRIR un nouveau Vous REGROUPER c’est vous rendre plus FORTS
  • 91. La solution Un regroupement de SERVICES ADAPTÉS au commerce de proximité Une seule application … SERVICE COMPRIS ! 50% de services NUMÉRIQUES + 50% de lien SOCIAL
  • 92. La solution Etre à l’affût des NOUVELLES TENDANCES Simplifier vos SERVICES Vous ÉCOUTER, vous ACCOMPAGNER, vous ASSISTER
  • 93. L’offre 1. RÉSEAU SOCIAL de QUARTIER 2. COACH NUMÉRIQUE ( accompagnement ) 3. MARKET PLACE 4. SERVICE DE FIDÉLISATION 5. SERVICE DE CARTE CADEAU
  • 94. Profil PARTICULIER & COMMERÇANT
  • 95.
  • 96.
  • 97. La communication : Un concours NATIONAL de SELFIE Un PROGRAMME COURT TV
  • 98.
  • 99. Le digital au service du développement commercial
  • 100. 1-LES TENDANCES DU MARCHE FRANCAIS • Une activité estimée à 10 Milliards € pour 2016 • Développement du commerce sur mobile • Les cibles prioritaires sont les jeunes et les CSP+ • Activités les plus impactées: Textile, Produits culturels, Voyages, Hi Tech • La sécurité de la transaction est le 1er service attendu par les e-commerçants et les utilisateurs • Développement du click and collect (Achat en ligne et récupération en magasin) et de la e-réservation (réservation en ligne et paiement en boutique en cas d’achat) • => Nouvelle tendance qui consiste à rendre complémentaire le site internet et le magasin. 70 % des visites en ligne se concrétisent en visites magasin et 1 consommateur sur 2 se renseigne en ligne avant de venir en magasin.
  • 101. 2-LES SOLUTIONS BANCAIRES • Le Smartphone : IZLI , S Money , Dilizi • Le Cyber paiement • Les application TPE (paiement n fois, CUP , AMEX, Change dynamique , réservation, sans contact) • Market place (encaissement pour compte de tiers) • Direct et proche • Le volet sécurité
  • 102. Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Paris Comment faire évoluer votre chiffre d’affaire : via votre site Internet, par mail, par prélèvement ? Jeudi 17 mars 2016
  • 103. 4 L’encaissement de la carte bancaire à distance
  • 104. Site vitrine ou Site internet marchand 4 Vous souhaitez utiliser un TPE virtuel et saisir manuellement les informations carte bancaire sur l’outil de gestion de caisse Vous cherchez une solution d’encaissement automatisée pour votre site Internet Cyberplus Paiement
  • 105. 4 La garantie 3D Secure Réduire le risque d’impayé sur le paiement Apporter un indice de confiance au porteur de la carte Bénéficier d’un standard international, interbancaire et universel « 3D Secure introduit la garantie de paiement par carte dans la vente en ligne au niveau mondial » 90% des impayés en vente à distance sont dus à la répudiation du paiement par l’acheteur en France Vous pouvez vous concentrer sur votre cœur de métier, Le conseil
  • 106. Le paiement express Envoi par email d’un ordre de paiement depuis Systempay Recueil et encaissement du paiement par carte avec la garantie 3D Secure « EXIT les chèques, les impayés … » Ni site vitrine, ni site internet
  • 107. Le paiement express Ni site vitrine, ni site internet Etape 1 : création Etape 2 : réception
  • 108. Le paiement express Ni site vitrine, ni site internet Etape 3 : paiement sécurisé Etape 4 : confirmation de paiement
  • 109. 4 L’encaissement de la carte bancaire en face à face
  • 110. 4 La caisse virtuelle qui permet d’encaisser en toute mobilité Dilizi
  • 111. 4 De la Carte Bancaire à l’échange de données informatisées, en toute mobilité, sécurité, confidentialité
  • 113. 4Notre Expertise n’a qu’une vocation, continuer de vous accompagner au quotidien !