SlideShare une entreprise Scribd logo
Histoire et silence selon Michel-
Rolph Trouillot
Par Schallum Pierre, Ph.D.
Membre du comité d’éthique de
l’Université Laval
Plan
• Du Silence
• Silence e production du discours en histoire
• Silence et nation : de l’identité forgée
• Silence et Lumières
Du Silence
Silence - définition
• « Absence » ou l’« abolition de toute parole »,
Henri-Jacques Stiker, anthropologue
• Toute forme de discours semble
intrinsèquement liée au silence
Michel-Rolph Trouillot et Silence
• « Au-delà des règles propres à l’économie
narrative, ce que l’exemple extrême du récit
nous révèle, c’est que les silences sont
nécessaires à toute mise en ordre des faits
pour la production d’un sens – explicite ou
latent »
Les deux dimensions du silence
• Sens positif : quand il fait partie de la
démarche de la production du discours
(nécessaire)
• Sens négatif : quand il se fait entendre
(assourdissant)
Silence et production du discours
en histoire
Silence nécessaire
• Silence nécessaire à la production du discours
• « Silences are inherent in history because any
single event enters is always left out while
something else is recorded », Trouillot
Silence assourdissant
• Utilisation d’un discours en vue de délivrer un
message
• Absence de parole visant à mettre en valeur
une idée au détriment d’une autre
• «By silence, I mean an active and transitive
process », Trouillot
Exemple de silence donné par
Trouillot
• « Napoléon perdit à Saint-Domingue plus de
soldats qu’à Waterloo et dix-neuf généraux,
dont son beau-frère qui commandait
l’expédition chargée de rétablir l’esclavage. La
campagne infructueuse contre les anciens
esclaves, dirigés par Toussaint Louverture puis
Jean-Jacques Dessalines, contribua à la vente
de la Louisiane et à la fin du rêve d’un empire
français en Amérique du Nord »
Comment dépister les silences
• « Dépister les silences de l’histoire revient
donc à cerner les moments de la production
historique où l’organisation des faits aide à
façonner le sens non seulement dans le récit,
mais aussi en amont et en aval de celui-ci »,
Trouillot
Quatre moments pour dépister les
silences
Premier moment
• Celui : « de la production des sources, quand
les traces écrites, orales ou matérielles – du
témoignage au relevé de compte et au vestige
– se transforment en documents dotés de
sens rétroactifs […]», Trouilot
Deuxième moment
• Celui « de la production des archives, de
l’assemblage des faits, quand les traces sont
classées, inventoriées, hiérarchisées en
fonction d’une direction du sens à découvrir »,
Trouillot
Troisième moment
• Celui « de la reconstitution des faits et de leur
explication dans la production du récit »,
Trouillot
Quatrième et dernier moment
• Celui « de la production du sens final, de la
signification rétrospective propre à l’histoire,
où le citoyen lecteur – étudiant,
téléspectateur, vétéran des dernières guerres
ou célébrant des vieux anniversaires – rejoue
la narration explicative de l’historien et la fait
entrer dans un imaginaire où se confondent à
la fois le privé et le public, le vécu et le vrai, la
mémoire et l’histoire », Trouillot
Silence et nation : de l’identité
forgée
Silence et nation
• « Derrière l’historien de métier, c’est la nation qui se
dresse. Si l’histoire est toujours "sous surveillance"
(Marc Ferro), la nation est gardienne de son choix.
C’est elle que nous retrouvons comme une des
constantes les plus solides de ces quatre moments de
la production historique. Unité de base dans la
production des documents, unité de classement dans
la production des documents, unité de classement
dans la production des archives, unité d’analyse et
unité de sens dans la production du récit, la nation
émerge comme une unité de gestion de l’histoire dans
sa signification rétrospective », Trouillot
• The tree Faces of Sans Souci
1ère interprétation : Palais d’Henry
Christophe
• Œuvre architecturale, inaugurée en 1813
Le manifeste du roi
• Utilise l’expression « Palais de Sans-Souci » ou
« Palais Royal de Sans-Souci » pour parler du
Palais d’Henry Christophe
2e interprétation : Jean-Baptiste Sans-
Souci
• Esclave bossale et venant probablement du
Congo
• Devenu colonel et grand stratège
• Joué un rôle important dans la révolution
haïtienne
• Assassiné près de l’endroit où le Palais a été
construit
3e interprétation : autre Palais de
Sans-Souci
• Construit sur l’ordre de l’empereur Prusse
Frédéric le Grand
• Situé à Postdam, le Palais de Frédéric Le Grand
a été érigé entre 1745 et 1747
Le silence et Les Lumières
Les Lumières
Louis Sala-Molins et le silence des
Lumières
• « Prenez les systèmes des Lumières, installés sur la
revendication de la liberté, sur une haute conception
de la citoyenneté. Mettez un Noir dedans, les systèmes
ne tiennent plus, ils sautent. Plus rien n’a de sens. Le
fait qu’il y ait une inadéquation totale entre l’existence
massive du Noir esclave, le point le plus élevé du
système esclavagiste dans toute sa durée historique
d’une part, et le sommet de la pensée des Lumières
d’autre part et que cela n’ait pas dérangé le moins du
monde Rousseau, ou Kant, très bien renseignés l’un et
l’autre, comme les autres, cela pose un problème qui
n’est pas sur le coup cognitif ni joliment esthétique,
mais fondamentalement philosophique »
Le code noir
Conclusion
• Deux catégories de silence
• Détecter les volontés de toutes les formes de
domination qu’une nation pourrait vouloir
exercer sur une autre ou qu’une élite pourrait
tenter d’exercer sur un peuple
Questions et débats
Merci
Bibliographie
• Jean-Pierre Le Glaunec, L’armée indigène : la défaite de Napoléon en Haïti, préf. L. Trouillot, Montréal, Lux Éditeur, 2014.
•
• Jonathan I. Israel, Les Lumières Radicales : la philosophie, Spinoza et la naissance de la modernité (1650-1750), Paris,
Amsterdam, 2005.
•
• Joseph Saint-Rémy, Essai sur Henri-Christophe, général haïtien, Paris, Félix Malteste, 1839.
•
• Laurent Dubois, Avengers of the New World: The Story of the Haitian Revolution, Cambridge, Belknap Press of Harvard
University Press, 2004, p. 294.
•
• Lewis Gordon, « A Phenomenology of visible Invisibility: Racial Portrait of Anonymity » dans Confluences : Phenomenology
and Postmodernity, Environment, Race, Gender: seventeenth annual symposium of the Simon Silverman Phenomenology
Center, Pittsburgh, Daniel J. Martino, 2000. p. 39-50.
•
• Louis Sala-Molins, « Les Antilles entre passé et présent : entretien avec le professeur Louis Sala-Molins », entretien réalisé
par Fritz Calixte, James Darbouze et Schallum Pierre, Recherches haïtiano-antillaises, 2004, p. 63-70.
•
• Louis Sala-Molins, Les Misères des Lumières : sous la raison, l’outrage, Paris, R. Laffont, 1992.
•
• Michel-Rolph Trouillot, « Esclavage et colonialisme : des silences assourdissants », Le Monde des débats, No 19, nov. 2000, p.
14-15.
•
• Michel-Rolf Trouillot, Silencing the Past : Power and the Production of History, Boston, Beacon Press, 1995.
Webographie
• Claude Markovits, « Subaltern Studies », Encyclopædia Universalis, http://www.universalis.fr/encyclopedie/subaltern-
studies/, consulté le 7 février 2015.
•
• Doudou Sow, « La déqualification professionnelle et la précarisation des immigrants travailleurs qualifiés », Huffington Post,
Avril 2014, http://quebec.huffingtonpost.ca/doudou-sow/la-dequalification-professionnelle-et-la-precarisation-des-
immigrants-travailleurs-qualifies_b_5774476.html, consulté le 7 février 2015.
•
• Henri-Jacques Stiker, « Silence », Encyclopædia Universalis, http://www.universalis-
edu.com.acces.bibl.ulaval.ca/encyclopedie/silence/, consulté le 23 avril 2014.
•
• Henry Christophe, Le manifeste du roi, Cap-Henry, P. Roux, impr. du Roi, 1814, p. 18 (page n19).
http://archive.org/stream/royaumedhaytiman00hait#page/n19/mode/2up/search/palais+, consulté le 6 février 2015.
•
• Jean Marie Goulemot, « Lumières », Encyclopædia Universalis, http://www.universalis-
edu.com.acces.bibl.ulaval.ca/encyclopedie/lumieres/, consulté le 7 février 2015.
•
• Tzvetan Todorov, L’esprit des Lumières,http://expositions.bnf.fr/lumieres/arret/02.htm, consulté le 22 avril 2014.
•
• http://www.statcan.gc.ca/pub/81-004-x/def/4068739-fra.htm, consulté le 7 février 2015.

Contenu connexe

Tendances

Revisi makalah-etika-budaya-nusantara-dan-reaktualisasi-pancasila
Revisi makalah-etika-budaya-nusantara-dan-reaktualisasi-pancasilaRevisi makalah-etika-budaya-nusantara-dan-reaktualisasi-pancasila
Revisi makalah-etika-budaya-nusantara-dan-reaktualisasi-pancasila
IntanSaidah1
 
Makalah fungsi fungsi dan tingkatan manajemen
Makalah fungsi fungsi dan tingkatan manajemenMakalah fungsi fungsi dan tingkatan manajemen
Makalah fungsi fungsi dan tingkatan manajemen
Japar Sadiq Assaqaf
 
Manusia sebagai Makhluk Individu dan Makhluk Sosial
Manusia sebagai Makhluk Individu dan Makhluk Sosial Manusia sebagai Makhluk Individu dan Makhluk Sosial
Manusia sebagai Makhluk Individu dan Makhluk Sosial
pjj_kemenkes
 
Etika Administrasi Publik
Etika Administrasi PublikEtika Administrasi Publik
Etika Administrasi Publik
Siti Sahati
 
02 Teori Organisasi Adm Publik
02 Teori Organisasi   Adm Publik02 Teori Organisasi   Adm Publik
02 Teori Organisasi Adm Publik
Andi Iswoyo
 
Filsafat administrasi
Filsafat administrasiFilsafat administrasi
Filsafat administrasi
Andi Irawan
 
Kerangka Tugas dan Tanggung Jawab Manajemen
Kerangka Tugas dan Tanggung Jawab ManajemenKerangka Tugas dan Tanggung Jawab Manajemen
Kerangka Tugas dan Tanggung Jawab Manajemen
Angely Putry
 
Budaya Organisasi, STIE GANESHA
Budaya Organisasi, STIE GANESHABudaya Organisasi, STIE GANESHA
Budaya Organisasi, STIE GANESHA
Ekky Noviar
 
2 3-4 manusia sebagai makhluk budaya
2 3-4 manusia sebagai makhluk budaya2 3-4 manusia sebagai makhluk budaya
2 3-4 manusia sebagai makhluk budaya
Mahbub Fahreza
 
Legitimasi kekuasaan
Legitimasi kekuasaanLegitimasi kekuasaan
Legitimasi kekuasaan
Ade Ayu Saputri
 
Teori dan Pengembangan Organisasi - Perubahan organisasi & model perubahan
Teori dan Pengembangan Organisasi - Perubahan organisasi & model perubahanTeori dan Pengembangan Organisasi - Perubahan organisasi & model perubahan
Teori dan Pengembangan Organisasi - Perubahan organisasi & model perubahan
Dayana Florencia
 
лекція 1 наукові основи-цукор (1)
лекція 1 наукові основи-цукор (1)лекція 1 наукові основи-цукор (1)
лекція 1 наукові основи-цукор (1)
shulga_sa
 
Makalah organisasi pemerintah
Makalah organisasi pemerintahMakalah organisasi pemerintah
Makalah organisasi pemerintah
Septian Muna Barakati
 
Seminar Legislatif
Seminar LegislatifSeminar Legislatif
Seminar Legislatif
M Fazar Nurhadi
 
Administrasi Negara &Public Policy
Administrasi Negara &Public Policy Administrasi Negara &Public Policy
Administrasi Negara &Public Policy
Kasmiah Ali
 
Manajemen Kebijakan Publik di Bidang Pemerintahan
Manajemen Kebijakan Publik di Bidang PemerintahanManajemen Kebijakan Publik di Bidang Pemerintahan
Manajemen Kebijakan Publik di Bidang Pemerintahan
Dadang Solihin
 
Kepemimpinan dan kekuasaan
Kepemimpinan dan kekuasaanKepemimpinan dan kekuasaan
Kepemimpinan dan kekuasaan
Ikram Muhammad
 
Bahan kuliah teori organisasi smt 2
Bahan kuliah teori organisasi smt 2Bahan kuliah teori organisasi smt 2
Bahan kuliah teori organisasi smt 2
Arib Herzi
 
Pelapisan Sosial & Kesamaan Derajat
Pelapisan Sosial & Kesamaan DerajatPelapisan Sosial & Kesamaan Derajat
Pelapisan Sosial & Kesamaan Derajat
Andre Gabriels
 
Pengantar Manajemen : Evolusi Teori Manajemen
Pengantar Manajemen : Evolusi Teori ManajemenPengantar Manajemen : Evolusi Teori Manajemen
Pengantar Manajemen : Evolusi Teori Manajemen
Esterina Danar Puja
 

Tendances (20)

Revisi makalah-etika-budaya-nusantara-dan-reaktualisasi-pancasila
Revisi makalah-etika-budaya-nusantara-dan-reaktualisasi-pancasilaRevisi makalah-etika-budaya-nusantara-dan-reaktualisasi-pancasila
Revisi makalah-etika-budaya-nusantara-dan-reaktualisasi-pancasila
 
Makalah fungsi fungsi dan tingkatan manajemen
Makalah fungsi fungsi dan tingkatan manajemenMakalah fungsi fungsi dan tingkatan manajemen
Makalah fungsi fungsi dan tingkatan manajemen
 
Manusia sebagai Makhluk Individu dan Makhluk Sosial
Manusia sebagai Makhluk Individu dan Makhluk Sosial Manusia sebagai Makhluk Individu dan Makhluk Sosial
Manusia sebagai Makhluk Individu dan Makhluk Sosial
 
Etika Administrasi Publik
Etika Administrasi PublikEtika Administrasi Publik
Etika Administrasi Publik
 
02 Teori Organisasi Adm Publik
02 Teori Organisasi   Adm Publik02 Teori Organisasi   Adm Publik
02 Teori Organisasi Adm Publik
 
Filsafat administrasi
Filsafat administrasiFilsafat administrasi
Filsafat administrasi
 
Kerangka Tugas dan Tanggung Jawab Manajemen
Kerangka Tugas dan Tanggung Jawab ManajemenKerangka Tugas dan Tanggung Jawab Manajemen
Kerangka Tugas dan Tanggung Jawab Manajemen
 
Budaya Organisasi, STIE GANESHA
Budaya Organisasi, STIE GANESHABudaya Organisasi, STIE GANESHA
Budaya Organisasi, STIE GANESHA
 
2 3-4 manusia sebagai makhluk budaya
2 3-4 manusia sebagai makhluk budaya2 3-4 manusia sebagai makhluk budaya
2 3-4 manusia sebagai makhluk budaya
 
Legitimasi kekuasaan
Legitimasi kekuasaanLegitimasi kekuasaan
Legitimasi kekuasaan
 
Teori dan Pengembangan Organisasi - Perubahan organisasi & model perubahan
Teori dan Pengembangan Organisasi - Perubahan organisasi & model perubahanTeori dan Pengembangan Organisasi - Perubahan organisasi & model perubahan
Teori dan Pengembangan Organisasi - Perubahan organisasi & model perubahan
 
лекція 1 наукові основи-цукор (1)
лекція 1 наукові основи-цукор (1)лекція 1 наукові основи-цукор (1)
лекція 1 наукові основи-цукор (1)
 
Makalah organisasi pemerintah
Makalah organisasi pemerintahMakalah organisasi pemerintah
Makalah organisasi pemerintah
 
Seminar Legislatif
Seminar LegislatifSeminar Legislatif
Seminar Legislatif
 
Administrasi Negara &Public Policy
Administrasi Negara &Public Policy Administrasi Negara &Public Policy
Administrasi Negara &Public Policy
 
Manajemen Kebijakan Publik di Bidang Pemerintahan
Manajemen Kebijakan Publik di Bidang PemerintahanManajemen Kebijakan Publik di Bidang Pemerintahan
Manajemen Kebijakan Publik di Bidang Pemerintahan
 
Kepemimpinan dan kekuasaan
Kepemimpinan dan kekuasaanKepemimpinan dan kekuasaan
Kepemimpinan dan kekuasaan
 
Bahan kuliah teori organisasi smt 2
Bahan kuliah teori organisasi smt 2Bahan kuliah teori organisasi smt 2
Bahan kuliah teori organisasi smt 2
 
Pelapisan Sosial & Kesamaan Derajat
Pelapisan Sosial & Kesamaan DerajatPelapisan Sosial & Kesamaan Derajat
Pelapisan Sosial & Kesamaan Derajat
 
Pengantar Manajemen : Evolusi Teori Manajemen
Pengantar Manajemen : Evolusi Teori ManajemenPengantar Manajemen : Evolusi Teori Manajemen
Pengantar Manajemen : Evolusi Teori Manajemen
 

Similaire à Histoire et silence selon Michel Rolph Trouillot, par Schallum Pierre, PhD.

Diapo mémoires 2 gm version 2014
Diapo mémoires 2 gm version 2014Diapo mémoires 2 gm version 2014
Diapo mémoires 2 gm version 2014
Parchemin
 
Emmanuel Todd : actualité, vision du monde.
Emmanuel Todd :  actualité, vision du monde.Emmanuel Todd :  actualité, vision du monde.
Emmanuel Todd : actualité, vision du monde.
gagoubaba
 
le lumieres.pptx
le lumieres.pptxle lumieres.pptx
le lumieres.pptx
NikolNavarroDiaz
 
cours
courscours
cours
houizot
 
20160604 jpnf-nantes-conference-catherine-mengelle
20160604 jpnf-nantes-conference-catherine-mengelle20160604 jpnf-nantes-conference-catherine-mengelle
20160604 jpnf-nantes-conference-catherine-mengelle
La Fabrique Narrative
 
La pensée politique de Raoul Follereau
La pensée politique de Raoul FollereauLa pensée politique de Raoul Follereau
La pensée politique de Raoul Follereau
Raoul Follereau, entre ombre et lumière
 
9782909735221 inquisiteur
9782909735221 inquisiteur9782909735221 inquisiteur
9782909735221 inquisiteur
sti1966
 
Ce que peut apporter Michel de Certeau aux recherches en communication
Ce que peut apporter Michel de Certeau aux recherches en communicationCe que peut apporter Michel de Certeau aux recherches en communication
Ce que peut apporter Michel de Certeau aux recherches en communication
Alexandre Coutant
 
Religieuses au cinema - D chansel
Religieuses au cinema - D chansel Religieuses au cinema - D chansel
Religieuses au cinema - D chansel
icm13
 
Mon intime conviction
Mon intime convictionMon intime conviction
Mon intime conviction
SIM00
 
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre ParoleRaoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
Raoul Follereau, entre ombre et lumière
 
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limites
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limitesPostmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limites
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limites
Dr Sebastien Poulain
 
Aux origines du discours francophone
Aux origines du discours francophoneAux origines du discours francophone
Aux origines du discours francophone
Paula Nogueira
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
La théorie du complot
La théorie du complotLa théorie du complot
La théorie du complot
Jeff Laroumagne
 
La perte de l’influence française en afrique subsaharienne mythe ou realite
La perte de l’influence française en afrique subsaharienne   mythe ou realiteLa perte de l’influence française en afrique subsaharienne   mythe ou realite
La perte de l’influence française en afrique subsaharienne mythe ou realite
Parti Djibouti
 

Similaire à Histoire et silence selon Michel Rolph Trouillot, par Schallum Pierre, PhD. (20)

Diapo mémoires 2 gm version 2014
Diapo mémoires 2 gm version 2014Diapo mémoires 2 gm version 2014
Diapo mémoires 2 gm version 2014
 
Emmanuel Todd : actualité, vision du monde.
Emmanuel Todd :  actualité, vision du monde.Emmanuel Todd :  actualité, vision du monde.
Emmanuel Todd : actualité, vision du monde.
 
le lumieres.pptx
le lumieres.pptxle lumieres.pptx
le lumieres.pptx
 
cours
courscours
cours
 
Introduction
IntroductionIntroduction
Introduction
 
20160604 jpnf-nantes-conference-catherine-mengelle
20160604 jpnf-nantes-conference-catherine-mengelle20160604 jpnf-nantes-conference-catherine-mengelle
20160604 jpnf-nantes-conference-catherine-mengelle
 
La pensée politique de Raoul Follereau
La pensée politique de Raoul FollereauLa pensée politique de Raoul Follereau
La pensée politique de Raoul Follereau
 
9782909735221 inquisiteur
9782909735221 inquisiteur9782909735221 inquisiteur
9782909735221 inquisiteur
 
[Jacques bainville] les dictateurs
[Jacques bainville]   les dictateurs[Jacques bainville]   les dictateurs
[Jacques bainville] les dictateurs
 
Balandier situation coloniale-1951
Balandier situation coloniale-1951Balandier situation coloniale-1951
Balandier situation coloniale-1951
 
Ce que peut apporter Michel de Certeau aux recherches en communication
Ce que peut apporter Michel de Certeau aux recherches en communicationCe que peut apporter Michel de Certeau aux recherches en communication
Ce que peut apporter Michel de Certeau aux recherches en communication
 
Religieuses au cinema - D chansel
Religieuses au cinema - D chansel Religieuses au cinema - D chansel
Religieuses au cinema - D chansel
 
Mon intime conviction
Mon intime convictionMon intime conviction
Mon intime conviction
 
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre ParoleRaoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
Raoul Follereau, conférencier d'extrême-droite, dans la Libre Parole
 
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limites
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limitesPostmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limites
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limites
 
Aux origines du discours francophone
Aux origines du discours francophoneAux origines du discours francophone
Aux origines du discours francophone
 
cours
courscours
cours
 
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
 
La théorie du complot
La théorie du complotLa théorie du complot
La théorie du complot
 
La perte de l’influence française en afrique subsaharienne mythe ou realite
La perte de l’influence française en afrique subsaharienne   mythe ou realiteLa perte de l’influence française en afrique subsaharienne   mythe ou realite
La perte de l’influence française en afrique subsaharienne mythe ou realite
 

Plus de Schallum Pierre

Médias sociaux et éthique
Médias sociaux et éthique Médias sociaux et éthique
Médias sociaux et éthique
Schallum Pierre
 
Les usages citoyens de la blockchain par Schallum Pierre, PhD.
Les usages citoyens de la blockchain par Schallum Pierre, PhD.Les usages citoyens de la blockchain par Schallum Pierre, PhD.
Les usages citoyens de la blockchain par Schallum Pierre, PhD.
Schallum Pierre
 
Culture collaborative et technologies ouvertes au service des citoyennes et d...
Culture collaborative et technologies ouvertes au service des citoyennes et d...Culture collaborative et technologies ouvertes au service des citoyennes et d...
Culture collaborative et technologies ouvertes au service des citoyennes et d...
Schallum Pierre
 
Usages des médias sociaux - Cours 4
 Usages des médias sociaux - Cours 4 Usages des médias sociaux - Cours 4
Usages des médias sociaux - Cours 4
Schallum Pierre
 
Le premier congrès inter américain de philosophie tenu à Port-au-Prince - ...
Le premier congrès inter américain de philosophie tenu à Port-au-Prince - ...Le premier congrès inter américain de philosophie tenu à Port-au-Prince - ...
Le premier congrès inter américain de philosophie tenu à Port-au-Prince - ...
Schallum Pierre
 
Considération scientifique et citoyenneté
Considération scientifique et citoyenneté Considération scientifique et citoyenneté
Considération scientifique et citoyenneté
Schallum Pierre
 
Les habiletés à développer pour devenir une bonne communicatrice ou un bon...
Les habiletés à développer pour devenir une bonne communicatrice ou un bon...Les habiletés à développer pour devenir une bonne communicatrice ou un bon...
Les habiletés à développer pour devenir une bonne communicatrice ou un bon...
Schallum Pierre
 
Logiciels libres, économie collaborative et web 2.0 par Schallum Pierre, PhD.
Logiciels libres, économie collaborative et web 2.0 par Schallum Pierre, PhD.Logiciels libres, économie collaborative et web 2.0 par Schallum Pierre, PhD.
Logiciels libres, économie collaborative et web 2.0 par Schallum Pierre, PhD.
Schallum Pierre
 
Médias socionumériques et nouvelles pratiques pédagogiques en haïti
Médias socionumériques et nouvelles pratiques pédagogiques en haïtiMédias socionumériques et nouvelles pratiques pédagogiques en haïti
Médias socionumériques et nouvelles pratiques pédagogiques en haïti
Schallum Pierre
 
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
Schallum Pierre
 
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
Schallum Pierre
 
L’éthique dans la recherche en sciences humaines et sociales
L’éthique dans la recherche en sciences humaines et socialesL’éthique dans la recherche en sciences humaines et sociales
L’éthique dans la recherche en sciences humaines et sociales
Schallum Pierre
 
Penser la collaboration avec les logiciels libres, par Schallum Pierre, PhD.
Penser la collaboration avec les logiciels libres, par Schallum Pierre, PhD.Penser la collaboration avec les logiciels libres, par Schallum Pierre, PhD.
Penser la collaboration avec les logiciels libres, par Schallum Pierre, PhD.
Schallum Pierre
 
MediaWiki : entre collaboration et participation
MediaWiki : entre collaboration et participationMediaWiki : entre collaboration et participation
MediaWiki : entre collaboration et participation
Schallum Pierre
 

Plus de Schallum Pierre (14)

Médias sociaux et éthique
Médias sociaux et éthique Médias sociaux et éthique
Médias sociaux et éthique
 
Les usages citoyens de la blockchain par Schallum Pierre, PhD.
Les usages citoyens de la blockchain par Schallum Pierre, PhD.Les usages citoyens de la blockchain par Schallum Pierre, PhD.
Les usages citoyens de la blockchain par Schallum Pierre, PhD.
 
Culture collaborative et technologies ouvertes au service des citoyennes et d...
Culture collaborative et technologies ouvertes au service des citoyennes et d...Culture collaborative et technologies ouvertes au service des citoyennes et d...
Culture collaborative et technologies ouvertes au service des citoyennes et d...
 
Usages des médias sociaux - Cours 4
 Usages des médias sociaux - Cours 4 Usages des médias sociaux - Cours 4
Usages des médias sociaux - Cours 4
 
Le premier congrès inter américain de philosophie tenu à Port-au-Prince - ...
Le premier congrès inter américain de philosophie tenu à Port-au-Prince - ...Le premier congrès inter américain de philosophie tenu à Port-au-Prince - ...
Le premier congrès inter américain de philosophie tenu à Port-au-Prince - ...
 
Considération scientifique et citoyenneté
Considération scientifique et citoyenneté Considération scientifique et citoyenneté
Considération scientifique et citoyenneté
 
Les habiletés à développer pour devenir une bonne communicatrice ou un bon...
Les habiletés à développer pour devenir une bonne communicatrice ou un bon...Les habiletés à développer pour devenir une bonne communicatrice ou un bon...
Les habiletés à développer pour devenir une bonne communicatrice ou un bon...
 
Logiciels libres, économie collaborative et web 2.0 par Schallum Pierre, PhD.
Logiciels libres, économie collaborative et web 2.0 par Schallum Pierre, PhD.Logiciels libres, économie collaborative et web 2.0 par Schallum Pierre, PhD.
Logiciels libres, économie collaborative et web 2.0 par Schallum Pierre, PhD.
 
Médias socionumériques et nouvelles pratiques pédagogiques en haïti
Médias socionumériques et nouvelles pratiques pédagogiques en haïtiMédias socionumériques et nouvelles pratiques pédagogiques en haïti
Médias socionumériques et nouvelles pratiques pédagogiques en haïti
 
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
 
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
El proyecto del ISTEAH y el ecosistema de la banca móvil en Haití
 
L’éthique dans la recherche en sciences humaines et sociales
L’éthique dans la recherche en sciences humaines et socialesL’éthique dans la recherche en sciences humaines et sociales
L’éthique dans la recherche en sciences humaines et sociales
 
Penser la collaboration avec les logiciels libres, par Schallum Pierre, PhD.
Penser la collaboration avec les logiciels libres, par Schallum Pierre, PhD.Penser la collaboration avec les logiciels libres, par Schallum Pierre, PhD.
Penser la collaboration avec les logiciels libres, par Schallum Pierre, PhD.
 
MediaWiki : entre collaboration et participation
MediaWiki : entre collaboration et participationMediaWiki : entre collaboration et participation
MediaWiki : entre collaboration et participation
 

Dernier

MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..
TarikBouchala
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 

Dernier (10)

MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 

Histoire et silence selon Michel Rolph Trouillot, par Schallum Pierre, PhD.

  • 1. Histoire et silence selon Michel- Rolph Trouillot Par Schallum Pierre, Ph.D. Membre du comité d’éthique de l’Université Laval
  • 2. Plan • Du Silence • Silence e production du discours en histoire • Silence et nation : de l’identité forgée • Silence et Lumières
  • 4. Silence - définition • « Absence » ou l’« abolition de toute parole », Henri-Jacques Stiker, anthropologue • Toute forme de discours semble intrinsèquement liée au silence
  • 5. Michel-Rolph Trouillot et Silence • « Au-delà des règles propres à l’économie narrative, ce que l’exemple extrême du récit nous révèle, c’est que les silences sont nécessaires à toute mise en ordre des faits pour la production d’un sens – explicite ou latent »
  • 6. Les deux dimensions du silence • Sens positif : quand il fait partie de la démarche de la production du discours (nécessaire) • Sens négatif : quand il se fait entendre (assourdissant)
  • 7. Silence et production du discours en histoire
  • 8. Silence nécessaire • Silence nécessaire à la production du discours • « Silences are inherent in history because any single event enters is always left out while something else is recorded », Trouillot
  • 9. Silence assourdissant • Utilisation d’un discours en vue de délivrer un message • Absence de parole visant à mettre en valeur une idée au détriment d’une autre • «By silence, I mean an active and transitive process », Trouillot
  • 10. Exemple de silence donné par Trouillot • « Napoléon perdit à Saint-Domingue plus de soldats qu’à Waterloo et dix-neuf généraux, dont son beau-frère qui commandait l’expédition chargée de rétablir l’esclavage. La campagne infructueuse contre les anciens esclaves, dirigés par Toussaint Louverture puis Jean-Jacques Dessalines, contribua à la vente de la Louisiane et à la fin du rêve d’un empire français en Amérique du Nord »
  • 11. Comment dépister les silences • « Dépister les silences de l’histoire revient donc à cerner les moments de la production historique où l’organisation des faits aide à façonner le sens non seulement dans le récit, mais aussi en amont et en aval de celui-ci », Trouillot
  • 12. Quatre moments pour dépister les silences
  • 13. Premier moment • Celui : « de la production des sources, quand les traces écrites, orales ou matérielles – du témoignage au relevé de compte et au vestige – se transforment en documents dotés de sens rétroactifs […]», Trouilot
  • 14. Deuxième moment • Celui « de la production des archives, de l’assemblage des faits, quand les traces sont classées, inventoriées, hiérarchisées en fonction d’une direction du sens à découvrir », Trouillot
  • 15. Troisième moment • Celui « de la reconstitution des faits et de leur explication dans la production du récit », Trouillot
  • 16. Quatrième et dernier moment • Celui « de la production du sens final, de la signification rétrospective propre à l’histoire, où le citoyen lecteur – étudiant, téléspectateur, vétéran des dernières guerres ou célébrant des vieux anniversaires – rejoue la narration explicative de l’historien et la fait entrer dans un imaginaire où se confondent à la fois le privé et le public, le vécu et le vrai, la mémoire et l’histoire », Trouillot
  • 17. Silence et nation : de l’identité forgée
  • 18. Silence et nation • « Derrière l’historien de métier, c’est la nation qui se dresse. Si l’histoire est toujours "sous surveillance" (Marc Ferro), la nation est gardienne de son choix. C’est elle que nous retrouvons comme une des constantes les plus solides de ces quatre moments de la production historique. Unité de base dans la production des documents, unité de classement dans la production des documents, unité de classement dans la production des archives, unité d’analyse et unité de sens dans la production du récit, la nation émerge comme une unité de gestion de l’histoire dans sa signification rétrospective », Trouillot
  • 19. • The tree Faces of Sans Souci
  • 20. 1ère interprétation : Palais d’Henry Christophe • Œuvre architecturale, inaugurée en 1813
  • 21. Le manifeste du roi • Utilise l’expression « Palais de Sans-Souci » ou « Palais Royal de Sans-Souci » pour parler du Palais d’Henry Christophe
  • 22. 2e interprétation : Jean-Baptiste Sans- Souci • Esclave bossale et venant probablement du Congo • Devenu colonel et grand stratège • Joué un rôle important dans la révolution haïtienne • Assassiné près de l’endroit où le Palais a été construit
  • 23. 3e interprétation : autre Palais de Sans-Souci • Construit sur l’ordre de l’empereur Prusse Frédéric le Grand • Situé à Postdam, le Palais de Frédéric Le Grand a été érigé entre 1745 et 1747
  • 24. Le silence et Les Lumières
  • 26. Louis Sala-Molins et le silence des Lumières • « Prenez les systèmes des Lumières, installés sur la revendication de la liberté, sur une haute conception de la citoyenneté. Mettez un Noir dedans, les systèmes ne tiennent plus, ils sautent. Plus rien n’a de sens. Le fait qu’il y ait une inadéquation totale entre l’existence massive du Noir esclave, le point le plus élevé du système esclavagiste dans toute sa durée historique d’une part, et le sommet de la pensée des Lumières d’autre part et que cela n’ait pas dérangé le moins du monde Rousseau, ou Kant, très bien renseignés l’un et l’autre, comme les autres, cela pose un problème qui n’est pas sur le coup cognitif ni joliment esthétique, mais fondamentalement philosophique »
  • 28. Conclusion • Deux catégories de silence • Détecter les volontés de toutes les formes de domination qu’une nation pourrait vouloir exercer sur une autre ou qu’une élite pourrait tenter d’exercer sur un peuple
  • 30. Bibliographie • Jean-Pierre Le Glaunec, L’armée indigène : la défaite de Napoléon en Haïti, préf. L. Trouillot, Montréal, Lux Éditeur, 2014. • • Jonathan I. Israel, Les Lumières Radicales : la philosophie, Spinoza et la naissance de la modernité (1650-1750), Paris, Amsterdam, 2005. • • Joseph Saint-Rémy, Essai sur Henri-Christophe, général haïtien, Paris, Félix Malteste, 1839. • • Laurent Dubois, Avengers of the New World: The Story of the Haitian Revolution, Cambridge, Belknap Press of Harvard University Press, 2004, p. 294. • • Lewis Gordon, « A Phenomenology of visible Invisibility: Racial Portrait of Anonymity » dans Confluences : Phenomenology and Postmodernity, Environment, Race, Gender: seventeenth annual symposium of the Simon Silverman Phenomenology Center, Pittsburgh, Daniel J. Martino, 2000. p. 39-50. • • Louis Sala-Molins, « Les Antilles entre passé et présent : entretien avec le professeur Louis Sala-Molins », entretien réalisé par Fritz Calixte, James Darbouze et Schallum Pierre, Recherches haïtiano-antillaises, 2004, p. 63-70. • • Louis Sala-Molins, Les Misères des Lumières : sous la raison, l’outrage, Paris, R. Laffont, 1992. • • Michel-Rolph Trouillot, « Esclavage et colonialisme : des silences assourdissants », Le Monde des débats, No 19, nov. 2000, p. 14-15. • • Michel-Rolf Trouillot, Silencing the Past : Power and the Production of History, Boston, Beacon Press, 1995.
  • 31. Webographie • Claude Markovits, « Subaltern Studies », Encyclopædia Universalis, http://www.universalis.fr/encyclopedie/subaltern- studies/, consulté le 7 février 2015. • • Doudou Sow, « La déqualification professionnelle et la précarisation des immigrants travailleurs qualifiés », Huffington Post, Avril 2014, http://quebec.huffingtonpost.ca/doudou-sow/la-dequalification-professionnelle-et-la-precarisation-des- immigrants-travailleurs-qualifies_b_5774476.html, consulté le 7 février 2015. • • Henri-Jacques Stiker, « Silence », Encyclopædia Universalis, http://www.universalis- edu.com.acces.bibl.ulaval.ca/encyclopedie/silence/, consulté le 23 avril 2014. • • Henry Christophe, Le manifeste du roi, Cap-Henry, P. Roux, impr. du Roi, 1814, p. 18 (page n19). http://archive.org/stream/royaumedhaytiman00hait#page/n19/mode/2up/search/palais+, consulté le 6 février 2015. • • Jean Marie Goulemot, « Lumières », Encyclopædia Universalis, http://www.universalis- edu.com.acces.bibl.ulaval.ca/encyclopedie/lumieres/, consulté le 7 février 2015. • • Tzvetan Todorov, L’esprit des Lumières,http://expositions.bnf.fr/lumieres/arret/02.htm, consulté le 22 avril 2014. • • http://www.statcan.gc.ca/pub/81-004-x/def/4068739-fra.htm, consulté le 7 février 2015.

Notes de l'éditeur

  1. Le silence se définit, selon l’anthropologue Henri-Jacques Stiker, comme l’« absence » ou l’« abolition de toute parole ». L’élaboration de toute forme de discours semble intrinsèquement liée au silence. Les doctorants et doctorantes le savent très bien. Pour terminer une thèse, il faut souvent limiter le champ de sa problématique et donc choisir, de façon éclairée, de ne pas développer certaines thématiques. Cela signifie que pour éviter de dévier de la ligne directrice, il est préférable de ne pas évoquer certains points. Il en est de même pour la mise en forme d’un récit romanesque ou historique. Cette idée confirme ce que Michel-Rolph Trouillot écrit dans Esclavage et colonialisme : des silences assourdissants: Henri-Jacques Stiker, « Silence », Encyclopædia Universalis, http://www.universalis-edu.com.acces.bibl.ulaval.ca/encyclopedie/silence/, consulté le 23 avril 2014. Même à l’intérieur d’un champ délimité, le risque existe. De plus, c’est très complexe pour l’historien, dans la fabrication de l’histoire, il procède par le processus de sélection. Autrement dit, il isole les matériaux qu’il juge les plus pertinents.
  2. Ce silence est très révélateur. Il est forgé dans l’objectif de mettre en valeur une idée au détriment d’une autre. Le choix de se taire vise à réinterpréter les faits dans la perspective d’une certaine idéologie. Trouillot n’hésite pas à citer quelques exemples repérés dans le champ de l’histoire dont celui-ci
  3. Pour comprendre le sens d’un récit, il faut questionner les différents moments qui ont participé à son organisation. Autrement dit, le récit étant une fabrication, il faut savoir l’aborder d’un point de vue critique. Trouillot nous enjoint à interroger les moments conduisant à la constitution du discours. Ils sont au nombre de quatre.  
  4. La trace renvoie à la mémoire, à ce qui reste d’une expérience ou d’un vécu. Elle fait appel à des éléments sonores et visuels auxquels nous attribuons une signification particulière.
  5. L’archive est une référence fondamentale qui permet de déceler les aspects du discours qui sont mis de côté ou tout simplement passés sous silence. Le moment de la production des archives comprend la classification, l’inventaire et la hiérarchie des faits. Il importe, d’une part, d’avoir une connaissance globale des documents constituant un récit et, d’autre part, de savoir précisément les choix opérés dans la fabrication du discours.
  6. Cette dernière phrase de Trouillot est très significative. Renvoyant à l’enquête, sens étymologique de l’histoire, elle suggère de faire œuvre de détective. Car il faut s’armer d’outils pertinents qui s’enracinent dans la reconstitution des faits pour traquer ce que Jean-Baptiste Marongiu appelle, à la suite d’Avital Ronell, « les zones d’ombre des grandes théories » de « ces criminels que sont les penseurs ». On comprend que ce troisième moment peut mener aussi une pratique de la déconstruction.
  7. Que faut-il comprendre lorsque Trouillot conseille de « rejoue[r] la narration explicative de l’historien » ? Ce qu’il propose ici c’est précisément d’envisager la parole historienne comme une construction personnelle et collective rattachée à un contexte spécifique – étant entendu que l’histoire est toujours immédiate. De cette façon, le citoyen lecteur sera attentif à l’idée selon laquelle l’interprétation de ces historiens obéit souvent à des exigences identitaires. C’est ce dont nous allons traiter dans la prochaine partie. 
  8. Les explications de l’historien ou de l’historienne constituent le travail acharné d’un chercheur ou d’une chercheuse qui maîtrise les méthodes de sa discipline pour recueillir les faits, les analyser puis leur donner un sens. Cependant, l’individu-historien n’est pas le seul dans l’élaboration du discours. La nation joue un rôle de premier plan dans le choix des problématiques et le sens qui leur sont attribué. Le choix d’un sujet et surtout l’orientation que l’individu-historien est capable de lui donner peut porter la trace d’une mémoire nationale. De même, le silence peut être la trace d’un héritage national. Le livre Silencing the past: Power and the production of History détaille plusieurs silences dans l’histoire d’Haïti. Le discours élaboré au sujet de Sans-Souci en est une belle illustration. Michel-RolphTrouillot postule trois faces ou interprétations de Sans-Souci comme s’intitule le deuxième chapitre : « The tree Faces of Sans Souci : Glory and Silences in the Haitian Revolution ».
  9. Le livre Silencing the past: Power and the production of History détaille plusieurs silences dans l’histoire d’Haïti. Le discours élaboré au sujet de Sans-Souci en est une belle illustration. Michel-RolphTrouillot postule trois faces ou interprétations de Sans-Souci comme s’intitule le deuxième chapitre : « The tree Faces of Sans Souci : Glory and Silences in the Haitian Revolution » Le dernier ouvrage de Jean-Pierre Le Glaunec rappelle à propos « de la bataille de Vertières», « le silence des historiens français sur un épisode pourtant central de l’histoire de France ».
  10. Chéri Warlook en est l’architecte. Le Palais été dessiné par l’Haitien Henri Baré. Il est situé a une altitude de 970 m http://www.mhaiti.org/billet/le-palais-sans-souci
  11. Le manifeste du roi, une série d’écrits – composés entre autres d’extraits des registres de délibération des Consuls de la République et de réfutation de lettre – probablement rédigés par le Baron de Vastey mais portant, à de nombreuses reprises, la signature du roi Henry, utilise l’expression « Palais de Sans-Souci » ou « Palais Royal de Sans-Souci ». Aimé Césaire, Alejo Carpentier et beaucoup d’autres écrivains s’y réfèrent dans leurs différents écrits. L’admirable édifice est l’histoire officielle de Sans-Souci. C’est également le récit qui est raconté par les guides, lorsqu’on procède à une visite touristique du Palais, selon Trouillot. Aimé Césaire, La Tragédie du roi Christophe, Paris, Présence africaine, 1963. Alejo Carpentier, La Habana, El reino de este mundo, Editorial Pueblo y Educación, primera reimpresión, 1949, 1981. Joseph Saint-Rémy, Essai sur Henri-Christophe, général haïtien, Paris, Félix Malteste, 1839.
  12. Le deuxième visage de Sans-Souci, poursuit l’ouvrage Silencing the past: Power and the production of History, correspond à un homme, un colonel. Il s’appelle Jean-Baptiste Sans-Souci. Esclave bossale et venant probablement du Congo, il a joué un rôle important dans la révolution haïtienne. Il était grand stratège comme d’autres chefs militaires congolais. Il était devenu l’un des subalternes d’Henry Christophe. Mais il contesta, avec le temps, les orientations politiques et tactiques de ce dernier. Il a été assassiné près de l’endroit où le Palais a été construit. Près de dix ans après la publication de Trouillot, Laurent Dubois suggère l’une des raisons qui pourrait être à l’origine de cet assassinat commandité par Henry Christophe : « After Christophe made himself king of the north of Saint-Domingue, he built a great palace called Sans-Souci, whose name was probably meant in part to erase the memory of his Congo victim ». Effectivement, du colonel, il en reste peu de trace. Celui qui avait réalisé des prodiges est peu cité quand on aborde l’histoire de Sans-Souci. « Almost every mention of Sans Souci, the palace, the very resilience of the physical structure itself, effectively silences Sans Souci, the man, his political goals, his military genius » Laurent Dubois, Avengers of the New World: The Story of the Haitian Revolution, Cambridge, Belknap Press of Harvard University Press, 2004, p. 294.
  13. Ces deux derniers discours sur Sans-Souci – lesquels sont peu évoqués – pourraient nous éclairer sur Henry Christophe et une possible origine du Palais. Si aujourd’hui les deux dernières « faces » de Sans-Souci commencent à être connues – il suffit de procéder à une recherche booléenne sur Internet pour s’en convaincre – il reste un fait que la première « face » est considérée comme la version officielle. Qu’on aille visiter le Palais Sans-Souci ou qu’on se renseigne auprès des gens de la localité, c’est la première version qui est souvent mise en lumière, rapporte Trouillot. Dès lors, on comprend pourquoi dans Silencing the past: Power and the production of History, celui-ci écrit que « The production of traces is always also the creation of silences ». L’exemple de la production de l’histoire en Inde comme en Haïti ou en France témoigne de la présence de cette absence dans le but de préserver « l’unicité de la nation ». Mais l’histoire n’est pas la seule discipline qui dénote cette absence, la philosophie en fait aussi état. C’est particulièrement le cas lorsqu’on examine la philosophie des Lumières. Un exemple pertinent de silence pour préserver « l’unicité de la nation » porte sur la relation historique d’ordre impérialiste entre Haïti et la République dominicaine. Les historiens ont du mal à travailler sur l’occupation haïtienne en République dominicaine pendant la période de Boyer (1822-1844) puisque cela pourrait remettre en question les éléments qui ont trait à la construction de la nation haïtienne comme peuple rebelle et anti-impérialiste.
  14. La philosophie des Lumières du 18e siècle se veut une remise en question de l’obscurantisme dans la pensée. Elle est fondée sur la raison et la capacité du soi à questionner et à choisir en dehors des préceptes fixés par la religion et par l’État. La liste des philosophes des Lumières est très longue : Condorcet, Condillac, Diderot, D’Alembert, Rousseau, Voltaire, Kant, Hume, Spinoza, etc. Ces penseurs prônent ce que Todorov appelle « l’autonomie », « la finalité humaine » et « l’universalité ». Bien que la pensée des Lumières provienne de l’Europe, l’idée de la liberté qu’elle défend serait applicable partout. Or, s’agit-il véritablement d’universalité quand on sait que la réalité de Saint-Domingue est passée sous silence ? « Qu’est-ce que les Lumières ? En décembre 1784, Emmanuel Kant répond à cette question, posée en janvier 1783 par le pasteur Zöllner dans la Berlinische Monatsschrift. Alors que tous les grands noms des Lumières françaises ont disparu, Kant fait comme si, oubliant les antagonismes et les fractures, il était devenu possible de proposer une vue d'ensemble, d'atteindre une sorte d'épistémê des Lumières elles-mêmes. Il ne cite aucun nom, aucune œuvre. Son propos ne relève pas de l'histoire littéraire, ni même réellement de l'histoire. Prenant appui sur le contemporain, il se veut intemporel parce qu'à la recherche de fondements. Les Lumières représenteraient donc une autonomie de pensée, un idéal vers lequel tendre, déjà partiellement atteint, mais sans cesse menacé, renié pour céder à la soumission de l'esprit et à l'aliénation de la raison. À partir de Qu'est-ce que les Lumières ?, on peut penser celles-ci comme la conquête d'une attitude intellectuelle plus qu'un ensemble de valeurs, de textes et d'analyses, voire d'engagements concrets ». Jean Marie Goulemot, « Lumières », Encyclopædia Universalis, http://www.universalis-edu.com.acces.bibl.ulaval.ca/encyclopedie/lumieres/, consulté le 7 février 2015. Le lecteur ou la lectrice pourra se référer à l'ouvrage de Jonathan I. Israel pour une compréhension plus complète des Lumières. Jonathan I. Israel, Les Lumières Radicales : la philosophie, Spinoza et la naissance de la modernité (1650-1750), Paris, Amsterdam, 2005. Tzvetan Todorov, L’esprit des Lumières,http://expositions.bnf.fr/lumieres/arret/02.htm, consulté le 22 avril 2014. La conception de l’universel dont il est question ici doit se rapprocher de celle d’Aimé Césaire. « Ma conception de l’universel est celle d’un universel riche de tout le particulier, riche de tous les particuliers, approfondissement et coexistence de tous les particuliers ». Aimé Césaire, « Lettre à Maurice Thorez » dans Aimé Césaire et Malcom X, Black revolution, préf. F. Durpaire, Paris, Demopolis, 2010, p. 41-42. Édouard Glissant utilise le concept « tout-monde » en lieu et place d’universel. « J’appelle Tout-Monde notre univers tel qu’il change et perdure en échangeant et, en même temps, la "vision" que nous en avons. La totalité-monde dans sa diversité physique et dans les représentations qu’elle nous inspire : que nous ne saurions plus chanter, dire ni travailler à souffrance à partir de notre seul lieu, sans plonger à l’imaginaire de cette totalité ». Édouard Glissant, Traité du Tout-Monde : Poétique IV, Paris, Gallimard, 1997, p. 176.  
  15. Voilà pourquoi, Louis Sala-Molins suggère une autre méthode de lecture des Lumières. Pour les lire, il faut avoir « le code noir sous la main » propose-t-il dans son livre Les Misères des Lumières : sous la raison, l’outrage. Lorsque Kant mentionne le concept d’« universalité », il se réfère à un contexte européen, ce qui exclut la réalité de l’esclave dominguois, par exemple. Il faut, écrit Sala-Molins, « Lire les Lumières en se situant du côté des ténèbres. Des ténèbres qu’elles ne créent pas. Qu’elles ne dissipent pas, parce qu’elles ne les éclairent pas. Pour ne parler que des esclaves noirs ? Pour pouvoir remonter du non-sens absolu jusqu’à la rigueur sensée des meilleurs arguments et pouvoir les mettre à l’épreuve de l’esclave noir ».   Par son interrogation du silence dans la production du discours, le travail de Louis Sala-Molins se rapproche de celui de Michel-Rolph Trouillot. Cependant, la proposition de Trouillot se veut un questionnement sur le silence non seulement dans le discours de penseurs ou d’historiens de métier produit en France ou en Europe, Les Lumières en particulier, mais aussi dans celui des historiens haïtiens.   Louis Sala-Molins, Les Misères des Lumières : sous la raison, l’outrage, op. cit., 1992, p. 17.
  16. Nous avons parcouru plusieurs types de silences. Trouillot repère deux grandes catégories : les silences nécessaires à l’élaboration du discours et les silences gênant la compréhension de la complexité du réel. Silencing the Past : Power and the Production of History et Esclavage et colonialisme : des silences assourdissants touchent en particulier à la seconde catégorie, laquelle n’est pas neutre. Ce type de silence peut être dépisté si le lecteur ou la lectrice procède à l’analyse de la classification, de l’inventaire et de la hiérarchie du sens attribué aux faits en remontant à leur source. Il importe d’identifier ces absences puisque le discours qui en découle se rattache à des enjeux liés à des rapports de force. Voilà pourquoi, Trouillot nous convie à mener notre propre enquête afin de détecter les volontés de toutes les formes de domination qu’une nation pourrait vouloir exercer sur une autre ou qu’une élite pourrait tenter d’exercer sur un peuple, etc.   Si le silence est indispensable pour l’élaboration d’une pensée, il y a des silences dont il faut se méfier voire qu’il faut tout simplement éviter. La production du discours, qu’il soit historique ou philosophique, commande une éthique. Il s’agira dorénavant de définir les termes de celle-ci, en dehors de toute forme de domination.