SlideShare une entreprise Scribd logo
3ème rencontre paramédicale en cardiologie interventionnelle
de la région Nord-Est
Samedi 28 novembre 2015
TELECARDIOLOGIE
Pour qui ?
Pourquoi ?
Comment ?
PRIETO Stéphanie CH Haguenau
Qu’est ce que la télécardiologie ?
Certains stimulateurs cardiaques et défibrillateurs
peuvent être suivis à distance grâce à la Téléc@rdiologie.
Ce système permet de transmettre directement au
cardiologue des informations techniques (fonctionnement
de la prothèse…) et médicales (rythme cardiaque du
patient…).
Ainsi, des événements indésirables peuvent être
détectés précocement et de voir le patient plus
rapidement.
Il est important de garder à l’esprit que ce n'est
PAS UN SYSTÈME D’URGENCE.
Il ne permet pas non plus au médecin d'agir
immédiatement ou de changer la programmation sur le
stimulateur/défibrillateur.
En cas d'urgence ou de doute, il ne dispense pas
le patient d'appeler les secours.
Qu’est ce que la télécardiologie ?
Que faut il ?
Un émetteur
Les prothèses concernées sont aussi bien :
- des stimulateurs :
- des défibrillateurs :
Un transmetteur
Que faut il ?
Comment ça marche ?
La prothèse implantée est équipée d'un émetteur
particulier (1). Celui-ci émet, pour certains
automatiquement et d’autres de façon semi-automatique,
les informations sur le fonctionnement et le rythme
cardiaque au transmetteur (2).
Le transmetteur collecte les informations qui lui
sont fournies par l'appareil implanté et les transmet
automatiquement, sous forme de messages codés, via une
liaison de téléphonie mobile (3) au Centre de Service du
constructeur (4).
Les messages sont alors mis à disposition du
cardiologue en charge du suivi (5), sur un site Internet
sécurisé.
Il peut alors voir si l’appareil implanté fonctionne
correctement ou s'il convient de modifier le traitement
ou de convoquer le patient pour modifier la
programmation de la prothèse.
Ainsi, la Téléc@rdiologie sert au médecin d'aide
pratique au diagnostic.
Comment ça marche ?
Présentation
Le Centre Hospitalier de Haguenau dispose de 3 salles
interventionnelles :
- salle de coro :
- salle de radiovasculaire :
- salle de rythmologie
Notre activité en rythmologie
2 postes à temps plein et 1 poste de libérale attachée qui
a une vacation de rythmologie interventionnelle.
L’équipe paramédicale est composée d’infirmiers et de
manipulateurs en radiologie.
Nos examens :
- Pace simple, double et triple,
- DAI,
- Examens d’électrophysiologie (exploration de His, voies
accessoires ..),
- Ablations de : voies accessoires, flutter, noeud AV et
Bouveret,
- Holters implantables.
Notre projet de télécardiologie
Ce projet a débuté en 2012.
Initialement, nos cardiologues s’occupaient du suivi
mais les paramédicaux de cardiologie interventionnelle
sont, depuis fin 2014, impliqués dans ce projet.
En effet, nous nous occupons de l'inclusion des
patients, de la remise du transmetteur, de l'information
du patient (et de sa famille) et du suivi quotidien des
alertes.
A ce jour, 100 patients sont suivis en télécardiologie.
Notre fonctionnement
▪L’inclusion à la télécardiologie
Qui ?
Quand ?
Le patient est informé par le rythmologue
interventionnel avant l’intervention ou directement en salle
d’intervention.
Si celui ci est d’accord le paramédical prépare le
dossier pour le patient avec un consentement.
Idéalement …tous les patients pour un défibrillateur et
certains stimulateurs selon l’indication et l’avis du médecin ou
au cours du suivi si événement particulier.
Comment ?
Le paramédical voit le patient dans sa chambre dans les
24 à 48h après l’implantation pour lui donner les
informations sur la télécardiologie grâce au support d’une
plaquette explicative et lui remet le boîtier
de télécardiologie.
Il récupère le consentement signé et au retour au
service, valide l’inclusion par téléphone ou directement
sur le site internet.
Notre fonctionnement
▪Le suivi en télécardiologie
Qui ?
Tous les paramédicaux du service.
Quand ?
Tous les jours ouvrés.
Comment ?
Il faut se connecter sur le site du constructeur
grâce à un mot de passe commun à toute l’équipe.
www.latitude.bostonscientific.com
www.telecardiologie.net
www.telecardiologie@sjm.com
https://world.medtroniccarelink.net
https://www.Sorin-Smartview.com.
Notre fonctionnement
Une page d’accueil
Exemples d’alertes :
Jaune : pour des alertes à surveiller mais dont le
pronostic vital n’est pas engagé.
Un EGM
Les changements de rythme auriculaire.
Les changements de rythme ventriculaire
Absence de message
Rouge : pour des alertes urgentes.
Ex : - Les chocs inefficaces,
- Les sondes cassées,
- Les prothèses inactivées,
- Batterie de la prothèse.
Toutes ces alertes seront envoyées par mail.
Notre rôle lors d’une alerte
- Prendre connaissance du cas,
- Sortir le dossier du patient,
- En référer au médecin responsable pour décider de
la conduite à tenir.
Tout ceci est noté dans le dossier (traçabilité) du
patient et on confirmera l’alerte (problème traité).
Les avantages pour le patient
- Diminuer le nombre de visites ambulatoires,
- Maintenir une meilleure qualité de vie,
- Réduire le nombre d’hospitalisation,
- Organiser la gestion de la fin de vie du dispositif,
- Améliorer la sécurité du patient en alertant le
médecin lors de la survenue d’une dysfonction de
matériel ou d’un évènement clinique.
- Gérer les épisodes d’arythmie atriale et/ou
ventriculaire,
- Réduire la survenue des chocs inappropriés,
- Prévenir les épisodes de décompensation cardiaque par
évaluation hémodynamique,
- Gérer à distance les alertes de matériovigilance qui
nécessitent un suivi rapproché.
Les avantages pour le patient
Les avantages pour l’hôpital
- Réduire les frais de transport,
- Préserver du temps médical et infirmier,
- Réduire le temps d’hospitalisation.
et pour nous, paramédicaux…
- Diversification et acquisition de nouvelles
compétences,
- Dynamisation des pratiques professionnelles,
- Echanges entre médecins et paramédicaux.
Nos difficultés
- Réticence initiale liée à la prudence institutionnelle et
à l’absence de financement dédié,
- La formation initiale,
- La familiarisation avec les différents sites et
systèmes,
- Les retranscriptions…vers une informatisation ?
- Le temps…, une charge de travail supplémentaire.
Aspect financier
Le cadre de rémunération de la télésurveillance des
prothèses électroniques implantées n’est pas encore
défini, avec des disparités importantes en fonction des
différents pays mais revêt un caractère indispensable au
développement et à la pérennité du suivi par
télécardiologie.
L’acte de contrôle à distance d’un stimulateur ou
d’un DAI est pris en charge dans certains pays,
notamment aux Etats Unis pour les patients et en
Allemagne.
En France, à ce jour, le matériel de télécardiologie
est remboursé par la sécu :
- tarif LPPR en plus de la prothèse pour les DAI,
- tarif intégré au prix du pacemaker.
Le suivi est pour l'instant toujours non rémunéré
(pas d'acte CCAM).
Des pistes sont en cours...
Aspect financier
Aspect juridique
La télémédecine est un acte médical à part entière.
Le cardiologue est responsable du suivi des données
techniques et médicales. Il peut également déléguer
certaines opérations à des paramédicaux formés au
recueil des données.
L’industriel doit garantir un accès permanent et
informatiquement sécurisé aux données personnelles de
santé des patients.
Faut il créer un protocole de coopération ?
Aspect juridique
Perspectives
Des études sont toujours en cours pour quantifier
les apports cliniques et financiers, le service médical
rendu et les apports qualitatifs et organisationnels.
Pour faciliter le suivi par télémédecine, une
uniformisation des données entre les différents
industriels faciliterait grandement la compréhension, la
comparaison, et l’archivage des données.
A l’échelle internationale, la croissance des
investissements dans cette technique se constate
essentiellement dans les pays dits développés. Via une
ligne terrestre ou un satellite, une liaison électronique
peut aujourd’hui être créée entre n’importe quels sites
dans le monde.
Perspectives locales…
Etendre la télécardiologie aux constructeurs qui
l’ont développé plus récemment (Sorin).
Inclure des suivis de télécardiologie concernant les
données hémodynamiques (ouverture UTIC) :
- tensiomètre et balance pour le poids en bluetooth
sur le système Boston Latitude,
- suivi des apnées du sommeil proposé
par Boston et Sorin.
Merci pour votre attention

Contenu connexe

En vedette

Actualités dans le TAVI
Actualités dans le TAVIActualités dans le TAVI
Actualités dans le TAVI
Hervé Faltot
 
Certification iso 9001
Certification iso 9001Certification iso 9001
Certification iso 9001
Hervé Faltot
 
France PCI High Tech 2017
France PCI High Tech 2017France PCI High Tech 2017
France PCI High Tech 2017
Hervé Faltot
 
Comment démarrer un programme périphérique
Comment démarrer un programme périphériqueComment démarrer un programme périphérique
Comment démarrer un programme périphérique
Hervé Faltot
 
CTO et bagage paramédical
CTO et bagage paramédicalCTO et bagage paramédical
CTO et bagage paramédical
Hervé Faltot
 
Gestion des complications radiales
Gestion des complications radialesGestion des complications radiales
Gestion des complications radiales
Hervé Faltot
 
Zen attitude
Zen attitudeZen attitude
Zen attitude
Hervé Faltot
 
Prise en charge du SCA ST+
Prise en charge du SCA ST+Prise en charge du SCA ST+
Prise en charge du SCA ST+
Hervé Faltot
 
Ogm
OgmOgm
Postales Del Viaje
Postales Del ViajePostales Del Viaje
Postales Del Viaje
rio rio
 
L'essentiel du jeu vidéo : marché, consommation et usages (SELL)
L'essentiel du jeu vidéo : marché, consommation et usages (SELL)L'essentiel du jeu vidéo : marché, consommation et usages (SELL)
L'essentiel du jeu vidéo : marché, consommation et usages (SELL)
Bérénice Charles
 
Profesores CCI
Profesores CCIProfesores CCI
Profesores CCI
Laura Velazquez
 
kevin 2007
kevin 2007kevin 2007
kevin 2007
kevin0002
 
Taller 21; jugando con la luz
Taller 21; jugando con la luzTaller 21; jugando con la luz
Taller 21; jugando con la luz
Carlos Cáceres
 
RAMM_Aenne_rapport_de_stage
RAMM_Aenne_rapport_de_stageRAMM_Aenne_rapport_de_stage
RAMM_Aenne_rapport_de_stage
Aenne Ramm
 
disenos mexicanos e internacionales
disenos mexicanos  e internacionalesdisenos mexicanos  e internacionales
disenos mexicanos e internacionales
R. Sosa
 
Innovacion 2011 Sosa
Innovacion 2011 SosaInnovacion 2011 Sosa
Innovacion 2011 Sosa
R. Sosa
 
Presen20081
Presen20081Presen20081
Presen20081
marujo2008
 
Cultures Et Culture De L’Information
Cultures Et Culture De L’InformationCultures Et Culture De L’Information
Cultures Et Culture De L’Information
Olivier Le Deuff
 

En vedette (20)

Actualités dans le TAVI
Actualités dans le TAVIActualités dans le TAVI
Actualités dans le TAVI
 
Certification iso 9001
Certification iso 9001Certification iso 9001
Certification iso 9001
 
France PCI High Tech 2017
France PCI High Tech 2017France PCI High Tech 2017
France PCI High Tech 2017
 
Comment démarrer un programme périphérique
Comment démarrer un programme périphériqueComment démarrer un programme périphérique
Comment démarrer un programme périphérique
 
CTO et bagage paramédical
CTO et bagage paramédicalCTO et bagage paramédical
CTO et bagage paramédical
 
Gestion des complications radiales
Gestion des complications radialesGestion des complications radiales
Gestion des complications radiales
 
Zen attitude
Zen attitudeZen attitude
Zen attitude
 
Prise en charge du SCA ST+
Prise en charge du SCA ST+Prise en charge du SCA ST+
Prise en charge du SCA ST+
 
Ogm
OgmOgm
Ogm
 
Postales Del Viaje
Postales Del ViajePostales Del Viaje
Postales Del Viaje
 
L'essentiel du jeu vidéo : marché, consommation et usages (SELL)
L'essentiel du jeu vidéo : marché, consommation et usages (SELL)L'essentiel du jeu vidéo : marché, consommation et usages (SELL)
L'essentiel du jeu vidéo : marché, consommation et usages (SELL)
 
Profesores CCI
Profesores CCIProfesores CCI
Profesores CCI
 
kevin 2007
kevin 2007kevin 2007
kevin 2007
 
Opération blanche
Opération blancheOpération blanche
Opération blanche
 
Taller 21; jugando con la luz
Taller 21; jugando con la luzTaller 21; jugando con la luz
Taller 21; jugando con la luz
 
RAMM_Aenne_rapport_de_stage
RAMM_Aenne_rapport_de_stageRAMM_Aenne_rapport_de_stage
RAMM_Aenne_rapport_de_stage
 
disenos mexicanos e internacionales
disenos mexicanos  e internacionalesdisenos mexicanos  e internacionales
disenos mexicanos e internacionales
 
Innovacion 2011 Sosa
Innovacion 2011 SosaInnovacion 2011 Sosa
Innovacion 2011 Sosa
 
Presen20081
Presen20081Presen20081
Presen20081
 
Cultures Et Culture De L’Information
Cultures Et Culture De L’InformationCultures Et Culture De L’Information
Cultures Et Culture De L’Information
 

Similaire à La télécardiologie

Livre blanc de la télécardiologie
Livre blanc de la télécardiologieLivre blanc de la télécardiologie
Livre blanc de la télécardiologie
Denise Silber
 
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les NancyProgramme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Hervé Faltot
 
Charte telecardiologie 2011
Charte telecardiologie 2011Charte telecardiologie 2011
Charte telecardiologie 2011
benj_2
 
Télémédecine cardiovasculaire
Télémédecine cardiovasculaireTélémédecine cardiovasculaire
Télémédecine cardiovasculaire
Pelouze Guy-André
 
Vitrine innovation - Hexoskin
Vitrine innovation - HexoskinVitrine innovation - Hexoskin
Vitrine innovation - Hexoskin
TechnoMontréal
 
Resc ue 2014 12 05 jnucv cek
Resc ue 2014 12 05 jnucv cekResc ue 2014 12 05 jnucv cek
Resc ue 2014 12 05 jnucv cek
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Le du pour les paramédicaux
Le du pour les paramédicauxLe du pour les paramédicaux
Le du pour les paramédicaux
Hervé Faltot
 
Tic Santé Orange
Tic Santé OrangeTic Santé Orange
Tic Santé Orange
alilou2955
 
Revascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmuRevascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmu
Arnaud Depil-Duval
 
surveillancecvngffddssbnjhgfdddedff.pptx
surveillancecvngffddssbnjhgfdddedff.pptxsurveillancecvngffddssbnjhgfdddedff.pptx
surveillancecvngffddssbnjhgfdddedff.pptx
emmanuelnahouwo2
 
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
iPocrate
 
Un hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologieUn hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologie
Hervé Faltot
 
La préparation du patient en amont du cath lab
La préparation du patient en amont du cath labLa préparation du patient en amont du cath lab
La préparation du patient en amont du cath lab
Hervé Faltot
 
Labo compile pdfs
Labo compile pdfsLabo compile pdfs
Labo compile pdfs
Patou Conrath
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Dr A. ILBOUDO
 
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir
Hervé Faltot
 
Les assistances ventriculaires
Les assistances ventriculairesLes assistances ventriculaires
Les assistances ventriculaires
Hervé Faltot
 

Similaire à La télécardiologie (20)

Livre blanc de la télécardiologie
Livre blanc de la télécardiologieLivre blanc de la télécardiologie
Livre blanc de la télécardiologie
 
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les NancyProgramme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
Programme CTO clinique Pasteur - Essey Les Nancy
 
Charte telecardiologie 2011
Charte telecardiologie 2011Charte telecardiologie 2011
Charte telecardiologie 2011
 
Télémédecine cardiovasculaire
Télémédecine cardiovasculaireTélémédecine cardiovasculaire
Télémédecine cardiovasculaire
 
Vitrine innovation - Hexoskin
Vitrine innovation - HexoskinVitrine innovation - Hexoskin
Vitrine innovation - Hexoskin
 
Test effort
Test effortTest effort
Test effort
 
Resc ue 2014 12 05 jnucv cek
Resc ue 2014 12 05 jnucv cekResc ue 2014 12 05 jnucv cek
Resc ue 2014 12 05 jnucv cek
 
Le du pour les paramédicaux
Le du pour les paramédicauxLe du pour les paramédicaux
Le du pour les paramédicaux
 
08 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 201408 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 2014
 
Tic Santé Orange
Tic Santé OrangeTic Santé Orange
Tic Santé Orange
 
Revascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmuRevascularisation sca sfmu
Revascularisation sca sfmu
 
surveillancecvngffddssbnjhgfdddedff.pptx
surveillancecvngffddssbnjhgfdddedff.pptxsurveillancecvngffddssbnjhgfdddedff.pptx
surveillancecvngffddssbnjhgfdddedff.pptx
 
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
Mydoctool presention MeetUp #PHIM14
 
Un hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologieUn hôpital de jour dédié à la cardiologie
Un hôpital de jour dédié à la cardiologie
 
La préparation du patient en amont du cath lab
La préparation du patient en amont du cath labLa préparation du patient en amont du cath lab
La préparation du patient en amont du cath lab
 
Labo compile pdfs
Labo compile pdfsLabo compile pdfs
Labo compile pdfs
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
 
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir
CTO GRCI 2016 : L'essentiel à retenir
 
Les assistances ventriculaires
Les assistances ventriculairesLes assistances ventriculaires
Les assistances ventriculaires
 
Aaa synthese ou_4pages_vfinale
Aaa synthese ou_4pages_vfinaleAaa synthese ou_4pages_vfinale
Aaa synthese ou_4pages_vfinale
 

La télécardiologie

  • 1. 3ème rencontre paramédicale en cardiologie interventionnelle de la région Nord-Est Samedi 28 novembre 2015 TELECARDIOLOGIE Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? PRIETO Stéphanie CH Haguenau
  • 2. Qu’est ce que la télécardiologie ? Certains stimulateurs cardiaques et défibrillateurs peuvent être suivis à distance grâce à la Téléc@rdiologie. Ce système permet de transmettre directement au cardiologue des informations techniques (fonctionnement de la prothèse…) et médicales (rythme cardiaque du patient…). Ainsi, des événements indésirables peuvent être détectés précocement et de voir le patient plus rapidement.
  • 3. Il est important de garder à l’esprit que ce n'est PAS UN SYSTÈME D’URGENCE. Il ne permet pas non plus au médecin d'agir immédiatement ou de changer la programmation sur le stimulateur/défibrillateur. En cas d'urgence ou de doute, il ne dispense pas le patient d'appeler les secours. Qu’est ce que la télécardiologie ?
  • 4. Que faut il ? Un émetteur Les prothèses concernées sont aussi bien : - des stimulateurs : - des défibrillateurs :
  • 6. Comment ça marche ? La prothèse implantée est équipée d'un émetteur particulier (1). Celui-ci émet, pour certains automatiquement et d’autres de façon semi-automatique, les informations sur le fonctionnement et le rythme cardiaque au transmetteur (2). Le transmetteur collecte les informations qui lui sont fournies par l'appareil implanté et les transmet automatiquement, sous forme de messages codés, via une liaison de téléphonie mobile (3) au Centre de Service du constructeur (4).
  • 7. Les messages sont alors mis à disposition du cardiologue en charge du suivi (5), sur un site Internet sécurisé. Il peut alors voir si l’appareil implanté fonctionne correctement ou s'il convient de modifier le traitement ou de convoquer le patient pour modifier la programmation de la prothèse. Ainsi, la Téléc@rdiologie sert au médecin d'aide pratique au diagnostic. Comment ça marche ?
  • 8. Présentation Le Centre Hospitalier de Haguenau dispose de 3 salles interventionnelles : - salle de coro : - salle de radiovasculaire :
  • 9. - salle de rythmologie
  • 10. Notre activité en rythmologie 2 postes à temps plein et 1 poste de libérale attachée qui a une vacation de rythmologie interventionnelle. L’équipe paramédicale est composée d’infirmiers et de manipulateurs en radiologie. Nos examens : - Pace simple, double et triple, - DAI, - Examens d’électrophysiologie (exploration de His, voies accessoires ..), - Ablations de : voies accessoires, flutter, noeud AV et Bouveret, - Holters implantables.
  • 11. Notre projet de télécardiologie Ce projet a débuté en 2012. Initialement, nos cardiologues s’occupaient du suivi mais les paramédicaux de cardiologie interventionnelle sont, depuis fin 2014, impliqués dans ce projet. En effet, nous nous occupons de l'inclusion des patients, de la remise du transmetteur, de l'information du patient (et de sa famille) et du suivi quotidien des alertes. A ce jour, 100 patients sont suivis en télécardiologie.
  • 12. Notre fonctionnement ▪L’inclusion à la télécardiologie Qui ? Quand ? Le patient est informé par le rythmologue interventionnel avant l’intervention ou directement en salle d’intervention. Si celui ci est d’accord le paramédical prépare le dossier pour le patient avec un consentement. Idéalement …tous les patients pour un défibrillateur et certains stimulateurs selon l’indication et l’avis du médecin ou au cours du suivi si événement particulier.
  • 13. Comment ? Le paramédical voit le patient dans sa chambre dans les 24 à 48h après l’implantation pour lui donner les informations sur la télécardiologie grâce au support d’une plaquette explicative et lui remet le boîtier de télécardiologie. Il récupère le consentement signé et au retour au service, valide l’inclusion par téléphone ou directement sur le site internet. Notre fonctionnement
  • 14. ▪Le suivi en télécardiologie Qui ? Tous les paramédicaux du service. Quand ? Tous les jours ouvrés. Comment ? Il faut se connecter sur le site du constructeur grâce à un mot de passe commun à toute l’équipe. www.latitude.bostonscientific.com www.telecardiologie.net www.telecardiologie@sjm.com https://world.medtroniccarelink.net https://www.Sorin-Smartview.com. Notre fonctionnement
  • 16. Exemples d’alertes : Jaune : pour des alertes à surveiller mais dont le pronostic vital n’est pas engagé. Un EGM
  • 17. Les changements de rythme auriculaire.
  • 18. Les changements de rythme ventriculaire
  • 20. Rouge : pour des alertes urgentes. Ex : - Les chocs inefficaces, - Les sondes cassées, - Les prothèses inactivées, - Batterie de la prothèse. Toutes ces alertes seront envoyées par mail.
  • 21. Notre rôle lors d’une alerte - Prendre connaissance du cas, - Sortir le dossier du patient, - En référer au médecin responsable pour décider de la conduite à tenir. Tout ceci est noté dans le dossier (traçabilité) du patient et on confirmera l’alerte (problème traité).
  • 22. Les avantages pour le patient - Diminuer le nombre de visites ambulatoires, - Maintenir une meilleure qualité de vie, - Réduire le nombre d’hospitalisation, - Organiser la gestion de la fin de vie du dispositif, - Améliorer la sécurité du patient en alertant le médecin lors de la survenue d’une dysfonction de matériel ou d’un évènement clinique.
  • 23. - Gérer les épisodes d’arythmie atriale et/ou ventriculaire, - Réduire la survenue des chocs inappropriés, - Prévenir les épisodes de décompensation cardiaque par évaluation hémodynamique, - Gérer à distance les alertes de matériovigilance qui nécessitent un suivi rapproché. Les avantages pour le patient
  • 24. Les avantages pour l’hôpital - Réduire les frais de transport, - Préserver du temps médical et infirmier, - Réduire le temps d’hospitalisation. et pour nous, paramédicaux… - Diversification et acquisition de nouvelles compétences, - Dynamisation des pratiques professionnelles, - Echanges entre médecins et paramédicaux.
  • 25. Nos difficultés - Réticence initiale liée à la prudence institutionnelle et à l’absence de financement dédié, - La formation initiale, - La familiarisation avec les différents sites et systèmes, - Les retranscriptions…vers une informatisation ? - Le temps…, une charge de travail supplémentaire.
  • 26. Aspect financier Le cadre de rémunération de la télésurveillance des prothèses électroniques implantées n’est pas encore défini, avec des disparités importantes en fonction des différents pays mais revêt un caractère indispensable au développement et à la pérennité du suivi par télécardiologie. L’acte de contrôle à distance d’un stimulateur ou d’un DAI est pris en charge dans certains pays, notamment aux Etats Unis pour les patients et en Allemagne.
  • 27. En France, à ce jour, le matériel de télécardiologie est remboursé par la sécu : - tarif LPPR en plus de la prothèse pour les DAI, - tarif intégré au prix du pacemaker. Le suivi est pour l'instant toujours non rémunéré (pas d'acte CCAM). Des pistes sont en cours... Aspect financier
  • 28. Aspect juridique La télémédecine est un acte médical à part entière. Le cardiologue est responsable du suivi des données techniques et médicales. Il peut également déléguer certaines opérations à des paramédicaux formés au recueil des données. L’industriel doit garantir un accès permanent et informatiquement sécurisé aux données personnelles de santé des patients.
  • 29. Faut il créer un protocole de coopération ? Aspect juridique
  • 30. Perspectives Des études sont toujours en cours pour quantifier les apports cliniques et financiers, le service médical rendu et les apports qualitatifs et organisationnels. Pour faciliter le suivi par télémédecine, une uniformisation des données entre les différents industriels faciliterait grandement la compréhension, la comparaison, et l’archivage des données. A l’échelle internationale, la croissance des investissements dans cette technique se constate essentiellement dans les pays dits développés. Via une ligne terrestre ou un satellite, une liaison électronique peut aujourd’hui être créée entre n’importe quels sites dans le monde.
  • 31. Perspectives locales… Etendre la télécardiologie aux constructeurs qui l’ont développé plus récemment (Sorin). Inclure des suivis de télécardiologie concernant les données hémodynamiques (ouverture UTIC) : - tensiomètre et balance pour le poids en bluetooth sur le système Boston Latitude, - suivi des apnées du sommeil proposé par Boston et Sorin.
  • 32. Merci pour votre attention