SlideShare une entreprise Scribd logo
L’économie
Circulaire
Ses conséquences pour notre
société, nos entreprises , nos
achats et le métier d’acheteur.
By Liping Lamidieu Avril 2015
July 22, 2012 Footer text here2
Terre berceau de l’Humanité, pour combien de temps ?
Schéma
Liping Lamidieu
Avril 2015
Source: http://www.institut-economie-circulaire.fr/A-quoi-tourne-l-economie-circulaire_a718.html3/44
Définition
 L'économie circulaire est une expression générique désignant un concept
économique qui s'inscrit dans le cadre du développement durable et qui
s'inspire notamment des notions d'économie verte, d’économie de
l'usage ou de l'économie de la fonctionnalité, de l'économie de la
performance et de l'écologie industrielle
(laquelle veut que le déchet d'une
industrie soit recyclé en matière
première d'une autre industrie ou de la même).
 Son objectif est de produire des biens et services tout en limitant fortement
la consommation et le gaspillage des matières premières, et des sources
d'énergies non renouvelables.
Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_circulaire4/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Genèse de l’Economie circulaire
Source: http://www.pakenko.com/node/695/44
Passage d’un processus linéaire à un cycle circulaire
Liping Lamidieu
Avril 2015
Des mutations sociales et sociétales
 9 milliard d’humains en 2050 avec une augmentation de la durée de vie
 Urbanisation et consommation accélérées
 Epuisement et fin annoncé de nombreuses ressources énergétiques et
naturelles dépensées par 1 siècle d’industrialisation
 Fin du pétrole
 L’eau devient un ressource fragile et limitée
 Fin de nombreuses ressources naturelles
 Impact environnementaux
 Perte de la biodiversité
 Pollution des sols et des mers
 Réchauffement climatique par effet de serre
6/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Les conséquences catastrophiques de l’économie linéaire
Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_lin%C3%A9aire7/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Evolution de l’empreinte écologique mondiale
Source: http://www.le-cartographe.net/jupgrade/dossiers-carto-91/monde/176-lempreinte-ecologique8/44
1,5 X
Une terre ne suffit plus
Des disparités énormes entre pays
Liping Lamidieu
Avril 2015
L’urgence de la transition
• Réinventer la société et ses modèles économiques
• Investir dans la transition et agir à tous les niveaux
• Utiliser les moyens existants (internet, les réseaux, énergies vertes…)
• Sensibiliser les acteurs dont les entreprises, promouvoir un management
collaboratif
• Faire évoluer la consommation vers « Mieux consommer » et devenir frugale
• Valoriser les déchets actuels
• Limiter la création de déchets, optimiser l’utilisation des ressources et des
produits
• Aller vers pas de déchets dans la nature
Source: http://www.veblen-institute.org/IMG/pdf/smart_csos_report_fr.pdf9/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Source: http://www.pakenko.com/node/6910/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
L’économie circulaire en vidéo et livres
YouTube avec la fondation Ellen MacArthur:
https://www.youtube.com/watch?v=MiCsvOWtUjY
Source: https://www.youtube.com/watch?v=MiCsvOWtUjY https://www.youtube.com/results?search_query=economie+circulaire11/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
3 domaines d’action et 7 piliers
Source: http://www.ademe.fr/expertises/economie-circulaire12/44
L’ensemble de ces domaines d’action forment un cycle, où chaque étape entraîne la suivante.
Liping Lamidieu
Avril 2015
Les 7 piliers vus en détail
• L’approvisionnement durable. Il concerne le mode d’exploitation/extraction des ressources visant une
exploitation efficace des ressources en limitant les rebuts d’exploitation et en limitant l’impact sur
l’environnement, notamment dans l’exploitation des matières énergétiques et minérales (mines et
carrières) ou dans l’exploitation agricole et forestière tant pour les matières/énergies renouvelables
que non renouvelables ;
• L’écoconception vise, dès la conception d’un procédé, d’un bien ou d’un service, à prendre en compte
l’ensemble du cycle de vie en minimisant les impacts environnementaux ;
• L’écologie industrielle et territoriale (EIT), dénommée aussi symbiose industrielle, constitue un mode
d’organisation interentreprises par des échanges de flux ou une mutualisation de besoins ;
• L’économie de la fonctionnalité privilégie l’usage à la possession et tend à vendre des services liés aux
produits plutôt que les produits eux-mêmes ;
• La consommation responsable doit conduire l’acheteur, qu’il soit acteur économique (privé ou public)
ou citoyen consommateur, à effectuer son choix en prenant en compte les impacts environnementaux
à toutes les étapes du cycle de vie du produit (biens ou service) ;
• L'allongement de la durée d’usage par le consommateur conduit au recours à la réparation, à la vente
ou don d’occasion, ou à l’achat d’occasion dans le cadre du réemploi ou de la réutilisation ;
• Le recyclage vise à utiliser les matières premières issues de déchets.
Source: http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/fiche-technique-economie_circulaireoct_2014.pdf13/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
L’approvisionnement durable
L’approvisionnement responsable
est un mode d’approvisionnement qui intègre des critères environnementaux et sociaux
aux processus d’achat des biens et services, comme moyen de réduire l’impact sur
l’environnement, d’augmenter les bénéfices sociaux et de renforcer la durabilité
économique des organisations, tout au long du cycle de vie des produits (traduction et
adaptation de la définition du Sustainability Purchasing Network, 2008).
 Exploiter les gisements de matières premières en totalité et de ne pas se contenter de
les « écrémer » ;
 Exploiter les ressources renouvelables en tenant compte de leur capacité de
renouvellement ;
 Limiter les impacts sur l’environnement lors de l’exploitation ;
 Remettre en état les sites après exploitation ;
 Avoir recours le plus possible à des matières premières issues du recyclage qui
montrent dans la quasi-totalité des situations un moindre impact sur l’environnement
que l’équivalent de l’exploitation en matières vierges.
Sources: http://www.ecpar.org/fr/approvisionnement-responsable et http://www.ademe.fr/expertises/economie-circulaire/approvisionnement-durable14/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
L’écoconception
L’écoconception est un terme désignant
la volonté de concevoir des produits respectant les principes du développement
durable et de l'environnement, en recourant aussi peu que possible aux
ressources non renouvelables en leur préférant l'utilisation de ressources
renouvelables, exploitées en respectant leur taux de renouvellement et
associées à une valorisation des déchets qui favorise le réemploi, la réparation et
le recyclage
15/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
2 approches d’écoconception en fonctions des ressources
Source: http://www.eco-conception.fr/static/economie-circulaire.html et http://www.eco-conception.fr/static/economie-circulaire.html16/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
L’écologie industrielle et territoriale (EIT)
L’écologie industrielle et
territoriale (EIT)
répond parfaitement à
l’enjeu de transition
écologique des
territoires par son
approche innovante,
systémique et
transversale
d’optimisation des flux
de matières
(eau, énergie, déchets).
Source: http://www.cuk.ch/articles/3206 , http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Ecologie-industrielle-territoriale-.html et http://developpementdurable.revues.org/1008217/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
L’économie de la fonctionnalité
L’économie de la fonctionnalité est une innovation stratégique de rupture qui
vise à substituer à la vente d’un bien, d’un service ou d’une solution associée «
biens + services ».
Source: http://economiedefonctionnalite.fr , http://www.club-economie-fonctionnalite.fr18/44
C’est la mise à disposition de solutions intégrées de biens
et de services répondant à des attentes essentielles dans
la société contemporaine, dans une perspective de
développement durable.
Liping Lamidieu
Avril 2015
Utilisons l’économie collaborative
L’économie collaborative est une activité humaine qui vise à produire de la valeur en
commun et qui repose sur de nouvelles formes d'organisation du travail. Elle s'appuie sur
une organisation plus horizontale que verticale, la mutualisation des biens, des espaces
et des outils (l'usage plutôt que la possession), l'organisation des citoyens en "réseau" ou
en communautés et généralement l'intermédiation par des plat
Source: http://www.consoglobe.com/consommation-collaborative-tour-du-monde-cg19/44
 Une logique horizontale inhérente à l’organisation
en réseau, au peer to peer, la décentralisation et
l’absence de centre unique de décision
 la mutualisation des outils et connaissances avec un
accès libre à tous ceux qui contribuent ; partage de
biens, d’équipements et de connaissances
 une logique coopérative étendue ( crowdsourcing )
liée à des communautés d’intérêt ou locales.
Utilisation de la créativité, de l’intelligence et du
savoir-faire d’un grand nombre de personne
 L’accès au service ou la fonctionnalité avec des services
permettant à une communauté de se partager un bien,
commeVélib ou Blablacar
 Les systèmes de redistribution impliquant la proposition de
biens pour leur donner une seconde vie, comme Ebay
 Les styles de vie collaboratifs, ex: couchsurfing
Liping Lamidieu
Avril 2015
La consommation responsable
La consommation responsable correspond en partie à entretenir un modèle avec les
précautions exposées ci-dessous. Il s'agit d'un comportement qui intègre ces préalables
mais qui s'inscrit dans un mouvement destiné à dépasser et à rendre caduque le
consumérisme
 préférer les circuits courts
 lutter contre la surexploitation des terres
 préférer les produits fabriqués dans le respect des êtres humains
 être conscient de sa consommation et la maitriser (Emballages)
 défendre le modèle de consommation responsable et lutter pour son développement
 penser l'argent comme un moyen d'échange et non comme une fin ou une valeur
 éviter tout gaspillage alimentaire ou surconsommation
July 22, 2012 Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Consommation_responsable20
L’allongement de la durée d’usage
L’allongement de la durée d’usage par le consommateur conduit au recours à la
réparation, à la vente d’occasion ou au don, ou à l’achat d’occasion dans le cadre
du réemploi ou de la réutilisation.
 La réparation est la remise en fonction d’un produit, lui permettant de prolonger l’usage sans
que l’usager s’en sépare ou après qu’il s’en soit séparé.
 Le réemploi permet, par le don ou la vente d’occasion, de prolonger l’usage d’un produit, en
lui permettant une nouvelle vie.
 La réutilisation conduit à ce que des déchets puissent être remis en état sous forme de biens
d’occasion ou soient démontés et les pièces en état de fonctionnement triées puis revendues.
a réutilisation
Source: http://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/3mesuresphares.pdf et http://www.actu-environnement.com/ae/news/plte-economie-circulaire-obsolescence-dechets-btp-gaspillage-alimentaire-22989.php421/44
Trois mesures phares pour allonger la durée de vie des biens de
consommation
 Mesure 1 : Créer d'un délit d’obsolescence programmée
 Mesure 2 : Allongement de la garantie de conformité et de la garantie
« légale » à 10 ans
 Mesure 3 : Soutien au secteur de la réparation et du réemploi
Liping Lamidieu
Avril 2015
Le recyclage
Le recyclage est un procédé de traitement des déchets (déchet industriel ou
ordures ménagères) qui permet de réintroduire, dans le cycle de production d'un
produit, des matériaux qui composaient un produit similaire arrivé en fin de vie,
ou des résidus de fabrication.
Le recyclage a deux conséquences écologiques majeures :
 la réduction du volume de déchets, et donc de la pollution qu'ils causeraient (certains
matériaux mettent des décennies, voire des siècles, pour se dégrader)
 la préservation des ressources naturelles, puisque la matière recyclée est utilisée à la place de
celle qu'on aurait dû extraire.
Sources: http://fr.wikipedia.org/wiki/Recyclage, http://www.ecoemballages.fr/grand-public/le-petit-geste-aux-grands-effets et http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-recyclage-des-dechets.html22/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Le pouvoir des consommateurs en mouvance
En septembre 2013, le Credoc et Pair Conseil présentent une segmentation des
consommateurs, dans laquelle trois catégories (les «contraints», les «économes» et les
«stratèges») adoptent des comportements de frugalité contrainte. Ils représentent 49%
des consommateurs en 2013. Ils marchandent, font du troc, vendent leurs propres objets
et se restreignent sur les postes les moins indispensables.
Source: http://www.offremedia.com/chiffres-et-etudes/leconomie-francaise-devrait-enregistrer-une-croissance-de-06-en-2014-selon-une-etude-credoc-pair-conseil/23/44
Les précurseurs (Early adopter) de l’économie circulaire
Un «petit groupe de consommateurs engagés (environ 13%) ont mis en
place des comportements de frugalité choisie en consommant moins de
viande, en utilisant moins leur voiture, en achetant des produits locaux,
en faisant de la cuisine, en recyclant». Ce groupe de «résistants à la
consommation» devrait conserver ses comportements après la crise.
Liping Lamidieu
Avril 2015
Veiller sur les lois et les taxes environnementales
Lois
 Loi du 15 juillet 1975 concernant l’élimination des déchets et la récupération des
matériaux
 Hiérarchie des modes de gestion par la directive européenne sur les déchets de 2008.
 Le principe du pollueur-payeur , décret du 1ier avril 1992 sur les emballages ménagers
 La loi Grenelle 1 de 2009 , avec des objectifs de résultat de réduction des ordures
ménagères
 La loi sur l’économie sociale et solidaire du 31 juillet 2014 étend l’obligation d’agrément
à tous les éco-organisme.
 Loi annexe, celle du 17 mars 2014 relative la consommation et qui porte le délia de
présomption d’existence du défaut de conformité
 La directive 2008/98/CE , définit et clarifie la notion de gestion des déchets
 Le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte
Taxes
 La taxe générale sur les activités polluantes (TGAP ) est due par les entreprises dont
l'activité ou les produits sont considérés comme polluants
 La taxe carbone
Source: http://fr.slideshare.net/LipingL/lconomie-circulaire-et-ses-consquences-pour-les-achats-et-le-mtier-dacheteur-par-liping-lamidieu-2015 page24/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Les opportunités de l’économie circulaire
L’économie circulaire une alternative et une opportunité avec des conséquences dans 3
domaines:
 Economiques
 Création de nouveaux business models
 Création de valeurs partagées
 Environnementales
 Optimisation des ressources
 Disparation de la notion de déchets
 Sociétales
 Relocalisation des activités (Bilan carbone)
 Création de nouveaux emplois
Source: http://fr.slideshare.net/wiithaa/questce-que-lconomie-circulaire (Diapo 40)25/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
L’économie circulaire au sein des entreprises
L’appropriation du concept d’économie circulaire est à développer dans les entreprises.
Les salariés eux-mêmes évaluent leur entreprise sur les questions du développement
durable, du respect de l'environnement et de la responsabilité sociale (RSE)
Les leviers sont :
 Anticipation de la problématique d’approvisionnement des ressources
 Anticipation face à la réglementation
 Réduction des couts (Ex développement d’une filière biodiesel par Macdonald France)
 Disposer de managers visionnaires, notamment parmi les organisations achats
 Vouloir de doter d’une exemplarité
 Volonté de différenciation et de diversification
Les difficultés sont :
 Organisationnels
(L’organisation actuelle, souvent en silo, est cohérente avec l’économie linéaire)
 Déficit d’expertise et de formation dans le domaine
 Difficultés techniques liés aux matériaux utilisés et aux ressources
 Demande naissante, encore en structuration
 Obstacle financiers
Source: http://fr.slideshare.net/LipingL/lconomie-circulaire-et-ses-consquences-pour-les-achats-et-le-mtier-dacheteur-par-liping-lamidieu-201526/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Faisons ensemble décoller l’économie circulaire
Je vous propose 4 voies
 Activer l’économie circulaire, participez au
financement de projets d’économie circulaire
 Jouez à l’économie circulaire avec Upcyclo le business
game de l’économie circulaire
 Agissez dans votre territoire
 Ex: agenda21: http://www.agenda21france.org/
Un programme local d'actions en faveur du développement
durable
 Avant tout achat posez vous ces 3 questions
 Pourrais-je me passer de cet achat?
 Y a-t-il une alternative a cet achat?
 Quelles conséquences aura cet achat sur la planète pour les
générations futures?
Sources: http://www.kisskissbankbank.com/activer-l-economie-circulaire , http://wiithaa.com/upcyclo/ et http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-strategie-eco-circulaire-201410-rapport-final.pdf27/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Les acteurs principaux de l’économie circulaire
Footer text here28/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Les achats et l’économie circulaire,
les achats durables ou éco-responsables (AER)
L'acheteur recherche l’efficacité, l’amélioration de la qualité des prestations et
l’optimisation des coûts globaux (immédiats et différés) au sein d’une chaîne de valeur et
en mesure l'impact.
Les achats durables, définition selon la NF FD X 50-135, éditée par l’AFNOR :
« Achats qui préservent de manière équilibrée et pérenne l’intérêt environnemental,
social et économique de l’ensemble des parties intéressées et servent la performance de
l’organisme donneur d’ordres à court, moyen et long termes. Les Achats Durables
intègrent les différents aspects du Développement Durable ainsi que les liens et les
interrelations entre ces différentes dimensions et ce, tout au long du cycle de vie des
produits ou prestations achetées »
Dans la loi NRE (Nouvelles régulation Electronique) de 2001, le législateur a donné le cap
en obligeant les entreprises cotées à publier leurs engagements et réalisations dans la
RSE (Responsabilité Sociétale de l'Entreprise).
Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Achat_durable , http://www.obsar.asso.fr/definition-achats-responsables-r15343.html29/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Délai
CoûtTotal de
Possession
Qualité
RSE*
Changer la paradigme des acheteurs
Source: http://www.ademe.fr/entreprises-monde-agricole/organiser-demarche-environnementale/dossier/boite-a-outils-achats-responsables/sensibilisation-achats30/44
Délai
Qualité
Couts
Achats «Traditionnels » Achats « durables »
*Responsabilité Sociétale des Entreprises
Coûts:
Acquisition
Possession
Utilisation
Maintenance
Recyclage
Destruction
Liping Lamidieu
Avril 2015
RSE: Responsabilité Sociétale des Entreprises
Sources: http://photondeveloppement.com/blog/2014/07/dossier-la-rse-cest-aussi-une-affaire-de-daf31/44
Le concept de Responsabilité Sociétale de l’Entreprise est à l’origine
des achats durables
Développement durable oblige, l’entreprise doit désormais intégrer
les enjeux environnementaux et sociaux dans son business model.
Les parties prenantes (clients, fournisseurs, salariés,
institutionnels…) et la réglementation l’exigent de plus en plus.
Liping Lamidieu
Avril 2015
RSE Normes et accompagnement
La norme ISO 26 000 définit des lignes directrices relatives à la responsabilité
sociétale des entreprises qui s’appliquent en particulier à la fonction Achats
L’acheteur peut contribuer au:
Source: http://labelsetterritoires.eu/index-about.html32/44
 développement local en
augmentant par exemple
ses achats locaux
 domaine des conditions de
travail en imposant par
exemple des obligations
contractuelles à ses
fournisseurs (visites et
inspections)
 domaine des conditions de
travail en imposant par
exemple des obligations
contractuelles à ses
fournisseurs (visites et
inspections)
 domaine de l’environnement en
adoptant une approche cycle
de vie pour la prévention de la
pollution, l’utilisation durable
des ressources, l’atténuation
des changements climatiques,
la protection de
l’environnement, de la
biodiversité et la réhabilitation
des habitats naturels
 pratiques loyales encourageant
par exemple les fournisseurs à
rendre compte de tout
traitement ayant un aspect non
éthique et déloyal
Liping Lamidieu
Avril 2015
Normes françaises
Achats responsables et durables - NF X50-135-1 et -2, NF ISO 26000
Source: http://www.boutique.afnor.org/recueil/achats-responsables-et-durables-nf-x50-135-1-et-2-nf-iso-26000/article/805267/fa09289033/44
La norme ISO 26000 est une norme ISO relative à
la responsabilité sociétale des organisations, c'est-à-
dire qu'elle définit comment les organisations
peuvent et doivent contribuer au développement
durable.
La norme pour les achats responsables a pour nom NF X 50-135.
Elle est adaptée de la norme ISO 26000,
relative à la responsabilité sociétale des organisations, dont elle reprend les
sept grands principes (gouvernance de l’organisation, droits de l’homme,
relations et conditions de travail, environnement, loyauté des pratiques,
questions relatives aux consommateurs, communautés et développement
local).
Liping Lamidieu
Avril 2015
Les Coûts sur l’ensemble du Cycle de vie
Total Cost Of Ownership –TCO -
La notion de Coût en Cycle de Vie (LCC) est apparue dans la lignée de
l’Analyse en Cycle de Vie (ACV). En effet, tout comme l’ACV permet de
comptabiliser l’ensemble des impacts environnementaux d’un produit ou
d’un service sur l’intégralité de son cycle de vie, le coût en cycle de vie
permet de comptabiliser l’ensemble des coûts d’un produit ou d’un
service sur ce même cycle de vie, coûts qui sont souvent liés aux enjeux
environnementaux.
Source: http://ecoconception.oree.org/coutencycledevie.html34/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Les normes environnementales en lien avec les achats
Les normes ISO 14000
ISO 14 001-04-05-50 : Systèmes de management environnemental
ISO 14 015-31 : Évaluation de la performance environnementale
ISO 14 015 donne les lignes directrices pour la conduite d’une évaluation
environnementale de sites et d'organismes.
ISO 14 031 spécifie un choix d’indicateurs permettant d’évaluer cette
performance.
ISO 14 020-21-24-25 : Déclarations environnementales
ISO 14 040-44-47-48-49 : Analyse de cycle de vie
ISO 14 062 : Conception et développement produit
ISO 14 063 : Communication sur le management
environnemental
ISO 14 064-65 : Quantification et vérification des gaz à effet de
serre (GES)
Source: http://www.iso.org/iso/fr/iso1400035/44
14040
1406314001
19011
14020
14062
Liping Lamidieu
Avril 2015
La boite à outils pour des achats responsables
Source: http://www.ademe.fr/entreprises-monde-agricole/organiser-demarche-environnementale/dossier/boite-a-outils-achats-responsables/strategie-plan-daction36/44
Hiérarchisation des familles d’achats et des enjeux
Lignes directrices d’une politique d’achats durables : vision synthétique de la déclinaison d’une telle politique.
Identification des axes majeurs : sensibiliser, former, déterminer ses besoins, actions vers les fournisseurs ;
Stratégie et plan d’action : déroulement de la démarche à laquelle sont associés les outils ci-dessous :
positionnement de son entreprise déterminé par une analyse SWOT (forces, faiblesses, opportunités, menaces), profil de
l’entreprise, plan d’action, priorisation des familles
Questionnaire SWOT :
questionnaire d'aide à la
définition du positionnement de
son entreprise face aux achats
durables, sur les trois volets
RSE : environnemental, social,
économique. Synthèses
graphiques
Plan d’action : outil d’aide à la définition
du plan d’action, proposé en fonction du
positionnement stratégique de
l’entreprise, déterminé avec l’outil
précédent (questionnaire SWOT) :
consignes et propositions d’initiatives
générales et sur les trois volets RSE
(environnemental, social, économique)
Priorisation des familles d’achats : outil d’aide à l’identification de familles à traiter en priorité, en fonction du poids dans
le chiffre d’affaires et d’une liste de critères RSE. Synthèse graphique ;
Checklist fournisseurs : outil d’aide à l’évaluation des fournisseurs et au choix de la meilleure solution produit/fournisseur.
Choix des critères de performance, suivi de l’évolution de la performance dans le temps. Synthèse graphique.
Liping Lamidieu
Avril 2015
Faire un état des lieux de vos achats
puis un diagnostic environnemental
Hiérarchiser en fixant des critères partagés
Vos familles d’achats
 Part (%) de la famille achat dans le CA
 Nombre de fournisseurs possibles
 Possibilités de substitutions
 Déchets / rejets / émissions générées (Bilan Carbone)
 Concurrence (SWOT)
 Rareté du produit sur le marché
 Existence de contraintes, brevet, normes, …
 Risque HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement) à la production et lors du transport
Vos Fournisseurs
 Complexité de la supply-chain et coûts des transports
 Situation géographique et pays du fournisseur
 Capacité à s’intégrer dans une démarche achat durable (Normes, packaging,…)
 Situation financière
 Dépendance financière
 Risque environnemental
Source: http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/bao_hierarchisation_familles_achats.pdf, http://fr.slideshare.net/ilhamyacha/risque-achat-scm37/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Définir votre stratégie environnementale
en hiérarchisant les enjeux
Procéder à une analyse partagée au sein de votre entreprise sur votre situation pour
définir quels sont vos enjeux et axes d’actions prioritaires sont à mener en matière
d’achats éco-responsables
Méthodologie:
Questionnaire individuel de hiérarchisation des enjeux identifiés
 L’importance stratégique de l’opportunité ou du risque que cet enjeu représente
 La faisabilité opérationnelle de la réponse à cet enjeu : Est-ce cher ?, Est-ce long ?, Est-ce difficile
(expertise manquante, technologie complexe, etc.)
Positionner les enjeux dans une matrice suivant 2 axes:
 Importance stratégique
 Faisabilité opérationnelle
Sources: http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/bao_hierarchisation_enjeux.pdf,
http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/questionnaire_hierarchisation_enjeux_achats_responsables.xls
38/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Définir votre politique d’achats durables
La politique achats se doit d’intégrer
les enjeux liés au développement
durable
 Sensibiliser et former aux achats durables,
soyer un manager visionnaire de ce domaine
 Passer à l’initiative en mettant en place des
actions pour sur les achats durables
 Assurer de la prise en compte des enjeux liés
au RSE par vos fournisseurs en les impliquant
 Développer votre réseau local sur le sujet et
échanger sur vos pratiques
 Positionner votre entreprise sur sont marché
avec une analyse SWOT
Source: http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/bao_lignes_directrices_politique.pdf, http://www.strategies-rse.com/2013/01/achats-durables-par-ou-commencer.html39/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Définir votre niveau d’engagement sur les achats
durables
Défensif Compétitif Offensif
 Protéger l’image de
l’entreprise en
s’inscrivant dans
une logique de
gestion du risque
 Diminuer le Coût
Total de Possession
(TCO) de certains
produits
 Réduire les
consommations
d’énergie, les
déchets…
 Eviter les gaspillages
 S’engager dans une
démarche de
développement
durable visant à
satisfaire la
demande des clients
ou des actionnaires
 Améliorer l’image
de l’entreprise pour
attirer des talents et
pousser ses
collaborateurs à
l’innovation
Source: http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/bao_strategie_plan_action.pdf40/44
EnjeuxDiag.
PolitiqueFournisseurs Définir un
niveau
d’engagement
de
l’entreprise
Achats durables au choix de type
Liping Lamidieu
Avril 2015
Choix Environnemental Sociale Economique
Défensif
Compétitif
Offensif
Lancer votre plan d’actions achats durables
Source: , http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/bao_politique_achats.xls41/44
Décliner votre plan, d’actions sur:
 vos familles de produits
 vos fournisseurs
S’assurer que le plan d’action est bien mis en œuvre à chaque étape
du processus de consultation
Contrôler les résultats sur les couples produits/fournisseurs
Couts Total de Possession
RSE Qualité
Délai
Liping Lamidieu
Avril 2015
Mon nuage de tags
et
le document en lien
avec cette présentation
Source: https://tagul.com, http://fr.slideshare.net/LipingL/lconomie-circulaire-et-ses-consquences-pour-les-achats-et-le-mtier-dacheteur-par-liping-lamidieu-201542/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
Me retrouver
LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/lipinglamidieu
SlideShare: http://fr.slideshare.net/LipingL
Viadeo: http://fr.viadeo.com/fr/profile/liping.lamidieu
Twitter: https://twitter.com/lipinglamidieu
Google+: https://plus.google.com/+LipingLamidieu
Pinterest: https://fr.pinterest.com/lipingl
43/44
Liping Lamidieu
Avril 2015
L’économie
Circulaire
« Rien n’est plus fort qu’une idée
dont l’heure est venue »
Victor Hugo

Contenu connexe

Tendances

Logistique Inverse (Retour) | BRENCO E&C
Logistique Inverse (Retour) | BRENCO E&CLogistique Inverse (Retour) | BRENCO E&C
Logistique Inverse (Retour) | BRENCO E&C
#Tek2hub Incubator By Brenco
 
L'impact du Design Thinking sur une démarche d'innovation de produit
L'impact du Design Thinking sur une démarche d'innovation de produitL'impact du Design Thinking sur une démarche d'innovation de produit
L'impact du Design Thinking sur une démarche d'innovation de produit
Matthieu Jeunet
 
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissanceEconomie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
ORESYS_Energy_Utilities
 
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
Réda ALLAL
 
Guide pratique de montage de projets
Guide pratique de montage de projets Guide pratique de montage de projets
Guide pratique de montage de projets
Jamaity
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
Echecs et Stratégie
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsTraitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets
AdelFilali
 
Business modèles de l'économie circulaire
Business modèles de l'économie circulaireBusiness modèles de l'économie circulaire
Business modèles de l'économie circulaire
Mourad ZEROUKHI
 
Bilan carbone
Bilan carboneBilan carbone
Bilan carbone
Needeo
 
Gestion et tri des déchets
Gestion et tri des déchets Gestion et tri des déchets
Gestion et tri des déchets
Selma Mouloudj
 
Rapport d’activité professionnelle
Rapport d’activité  professionnelleRapport d’activité  professionnelle
Rapport d’activité professionnelle
MBS Montpellier
 
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.pptCours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
ahmat5
 
Entrepreneuriat par un sérial entrepreneur seq 1 à 3 idrac .ppt
Entrepreneuriat par un sérial entrepreneur seq 1 à 3 idrac .pptEntrepreneuriat par un sérial entrepreneur seq 1 à 3 idrac .ppt
Entrepreneuriat par un sérial entrepreneur seq 1 à 3 idrac .ppt
MARCEL NIZON, Marcel
 
Réaliser un audit de communication interne
Réaliser un audit de communication interneRéaliser un audit de communication interne
Réaliser un audit de communication interne
Cap'Com
 
La culture de l’entreprise
La culture de l’entrepriseLa culture de l’entreprise
La culture de l’entreprise
Mariem SELLAMI
 
Développement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité socialeDéveloppement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité sociale
Prof. Jacques Folon (Ph.D)
 
Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets
Youssef Assou
 
Du développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétaleDu développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétale
Prof. Jacques Folon (Ph.D)
 
Economie circulaire en entreprise: Exemples et mise en oeuvre
Economie circulaire en entreprise: Exemples et mise en oeuvreEconomie circulaire en entreprise: Exemples et mise en oeuvre
Economie circulaire en entreprise: Exemples et mise en oeuvre
Perrine Collin
 
Management interculturel
Management interculturelManagement interculturel
Management interculturel
M'Hamed MARDI
 

Tendances (20)

Logistique Inverse (Retour) | BRENCO E&C
Logistique Inverse (Retour) | BRENCO E&CLogistique Inverse (Retour) | BRENCO E&C
Logistique Inverse (Retour) | BRENCO E&C
 
L'impact du Design Thinking sur une démarche d'innovation de produit
L'impact du Design Thinking sur une démarche d'innovation de produitL'impact du Design Thinking sur une démarche d'innovation de produit
L'impact du Design Thinking sur une démarche d'innovation de produit
 
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissanceEconomie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance
 
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
Développement Durable : Concepts, réalité & enjeux (cas de l'Algérie)
 
Guide pratique de montage de projets
Guide pratique de montage de projets Guide pratique de montage de projets
Guide pratique de montage de projets
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsTraitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets
 
Business modèles de l'économie circulaire
Business modèles de l'économie circulaireBusiness modèles de l'économie circulaire
Business modèles de l'économie circulaire
 
Bilan carbone
Bilan carboneBilan carbone
Bilan carbone
 
Gestion et tri des déchets
Gestion et tri des déchets Gestion et tri des déchets
Gestion et tri des déchets
 
Rapport d’activité professionnelle
Rapport d’activité  professionnelleRapport d’activité  professionnelle
Rapport d’activité professionnelle
 
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.pptCours gestion de dechets aujourdhui.ppt
Cours gestion de dechets aujourdhui.ppt
 
Entrepreneuriat par un sérial entrepreneur seq 1 à 3 idrac .ppt
Entrepreneuriat par un sérial entrepreneur seq 1 à 3 idrac .pptEntrepreneuriat par un sérial entrepreneur seq 1 à 3 idrac .ppt
Entrepreneuriat par un sérial entrepreneur seq 1 à 3 idrac .ppt
 
Réaliser un audit de communication interne
Réaliser un audit de communication interneRéaliser un audit de communication interne
Réaliser un audit de communication interne
 
La culture de l’entreprise
La culture de l’entrepriseLa culture de l’entreprise
La culture de l’entreprise
 
Développement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité socialeDéveloppement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité sociale
 
Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets
 
Du développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétaleDu développement durable à la Responsabilité sociétale
Du développement durable à la Responsabilité sociétale
 
Economie circulaire en entreprise: Exemples et mise en oeuvre
Economie circulaire en entreprise: Exemples et mise en oeuvreEconomie circulaire en entreprise: Exemples et mise en oeuvre
Economie circulaire en entreprise: Exemples et mise en oeuvre
 
Management interculturel
Management interculturelManagement interculturel
Management interculturel
 

Similaire à L’économie circulaire, ses conséquences pour notre société, nos entreprises , nos achats et le métier d’acheteur par liping lamidieu, avril 2015

Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...
Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...
Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...
Mourad ZEROUKHI
 
Guide methodologique Innovation Facteur 4 by La Fing
Guide methodologique Innovation Facteur 4 by La FingGuide methodologique Innovation Facteur 4 by La Fing
Guide methodologique Innovation Facteur 4 by La Fing
Fing
 
La consommation durable - atelier
La consommation durable - atelierLa consommation durable - atelier
La consommation durable - atelier
Cap'Com
 
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
LUXEMBOURG CREATIVE
 
Trophées Solutions Climat et actions d’ORÉE pour la COP21
Trophées Solutions Climat et actions d’ORÉE pour la COP21Trophées Solutions Climat et actions d’ORÉE pour la COP21
Trophées Solutions Climat et actions d’ORÉE pour la COP21
The Shift Project
 
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'AvenirAIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
Damien Vincke
 
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMBSmart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
LydieLAMPIN
 
Au Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaireAu Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaire
Mourad ZEROUKHI
 
Systematic Innovation and Sustainable Development
Systematic Innovation and Sustainable DevelopmentSystematic Innovation and Sustainable Development
Systematic Innovation and Sustainable Development
prevost
 
Les Rencontres de l'économie circulaire - La consigne
Les Rencontres de l'économie circulaire - La consigneLes Rencontres de l'économie circulaire - La consigne
Les Rencontres de l'économie circulaire - La consigne
Wiithaa
 
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptxCOURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
HediBelfekih
 
Open models for sustainability
Open models for sustainabilityOpen models for sustainability
Open models for sustainability
WithoutModel
 
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèleLes défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
Mourad ZEROUKHI
 
Innovation Circulaire: approches et potentiels
Innovation Circulaire: approches et potentielsInnovation Circulaire: approches et potentiels
Innovation Circulaire: approches et potentiels
Bertrand Dorat
 
eco conception
eco conceptioneco conception
eco conception
malakchaalali
 
Newsletter impact n°21
Newsletter impact n°21Newsletter impact n°21
Newsletter impact n°21
366
 
Economie collaborative
Economie collaborativeEconomie collaborative
Economie collaborative
Pierre Echard
 

Similaire à L’économie circulaire, ses conséquences pour notre société, nos entreprises , nos achats et le métier d’acheteur par liping lamidieu, avril 2015 (20)

Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...
Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...
Economie Circulaire et Collaborative, un levier pour une croissance durable e...
 
Guide methodologique Innovation Facteur 4 by La Fing
Guide methodologique Innovation Facteur 4 by La FingGuide methodologique Innovation Facteur 4 by La Fing
Guide methodologique Innovation Facteur 4 by La Fing
 
La consommation durable - atelier
La consommation durable - atelierLa consommation durable - atelier
La consommation durable - atelier
 
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
LUXEMBOURG CREATUVE 2015-06-23 : L'économie circulaire (Comase))
 
Trophées Solutions Climat et actions d’ORÉE pour la COP21
Trophées Solutions Climat et actions d’ORÉE pour la COP21Trophées Solutions Climat et actions d’ORÉE pour la COP21
Trophées Solutions Climat et actions d’ORÉE pour la COP21
 
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'AvenirAIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
AIGx - Cordelia Orfinger - Agriculture de l'Avenir
 
Clara OSADTCHY
Clara OSADTCHYClara OSADTCHY
Clara OSADTCHY
 
Clara OSADTCHY
Clara OSADTCHYClara OSADTCHY
Clara OSADTCHY
 
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMBSmart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
Smart Recycling, la masterclass du recyclage / MBADMB
 
René-Louis Perrier
René-Louis PerrierRené-Louis Perrier
René-Louis Perrier
 
Au Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaireAu Café breton de l'Économie circulaire
Au Café breton de l'Économie circulaire
 
Systematic Innovation and Sustainable Development
Systematic Innovation and Sustainable DevelopmentSystematic Innovation and Sustainable Development
Systematic Innovation and Sustainable Development
 
Les Rencontres de l'économie circulaire - La consigne
Les Rencontres de l'économie circulaire - La consigneLes Rencontres de l'économie circulaire - La consigne
Les Rencontres de l'économie circulaire - La consigne
 
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptxCOURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
COURS SEANCES 04 janvier 2023 (1).pptx
 
Open models for sustainability
Open models for sustainabilityOpen models for sustainability
Open models for sustainability
 
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèleLes défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
Les défis de l'économie circulaire et le rôle du business modèle
 
Innovation Circulaire: approches et potentiels
Innovation Circulaire: approches et potentielsInnovation Circulaire: approches et potentiels
Innovation Circulaire: approches et potentiels
 
eco conception
eco conceptioneco conception
eco conception
 
Newsletter impact n°21
Newsletter impact n°21Newsletter impact n°21
Newsletter impact n°21
 
Economie collaborative
Economie collaborativeEconomie collaborative
Economie collaborative
 

L’économie circulaire, ses conséquences pour notre société, nos entreprises , nos achats et le métier d’acheteur par liping lamidieu, avril 2015

  • 1. L’économie Circulaire Ses conséquences pour notre société, nos entreprises , nos achats et le métier d’acheteur. By Liping Lamidieu Avril 2015
  • 2. July 22, 2012 Footer text here2 Terre berceau de l’Humanité, pour combien de temps ?
  • 3. Schéma Liping Lamidieu Avril 2015 Source: http://www.institut-economie-circulaire.fr/A-quoi-tourne-l-economie-circulaire_a718.html3/44
  • 4. Définition  L'économie circulaire est une expression générique désignant un concept économique qui s'inscrit dans le cadre du développement durable et qui s'inspire notamment des notions d'économie verte, d’économie de l'usage ou de l'économie de la fonctionnalité, de l'économie de la performance et de l'écologie industrielle (laquelle veut que le déchet d'une industrie soit recyclé en matière première d'une autre industrie ou de la même).  Son objectif est de produire des biens et services tout en limitant fortement la consommation et le gaspillage des matières premières, et des sources d'énergies non renouvelables. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_circulaire4/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 5. Genèse de l’Economie circulaire Source: http://www.pakenko.com/node/695/44 Passage d’un processus linéaire à un cycle circulaire Liping Lamidieu Avril 2015
  • 6. Des mutations sociales et sociétales  9 milliard d’humains en 2050 avec une augmentation de la durée de vie  Urbanisation et consommation accélérées  Epuisement et fin annoncé de nombreuses ressources énergétiques et naturelles dépensées par 1 siècle d’industrialisation  Fin du pétrole  L’eau devient un ressource fragile et limitée  Fin de nombreuses ressources naturelles  Impact environnementaux  Perte de la biodiversité  Pollution des sols et des mers  Réchauffement climatique par effet de serre 6/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 7. Les conséquences catastrophiques de l’économie linéaire Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_lin%C3%A9aire7/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 8. Evolution de l’empreinte écologique mondiale Source: http://www.le-cartographe.net/jupgrade/dossiers-carto-91/monde/176-lempreinte-ecologique8/44 1,5 X Une terre ne suffit plus Des disparités énormes entre pays Liping Lamidieu Avril 2015
  • 9. L’urgence de la transition • Réinventer la société et ses modèles économiques • Investir dans la transition et agir à tous les niveaux • Utiliser les moyens existants (internet, les réseaux, énergies vertes…) • Sensibiliser les acteurs dont les entreprises, promouvoir un management collaboratif • Faire évoluer la consommation vers « Mieux consommer » et devenir frugale • Valoriser les déchets actuels • Limiter la création de déchets, optimiser l’utilisation des ressources et des produits • Aller vers pas de déchets dans la nature Source: http://www.veblen-institute.org/IMG/pdf/smart_csos_report_fr.pdf9/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 11. L’économie circulaire en vidéo et livres YouTube avec la fondation Ellen MacArthur: https://www.youtube.com/watch?v=MiCsvOWtUjY Source: https://www.youtube.com/watch?v=MiCsvOWtUjY https://www.youtube.com/results?search_query=economie+circulaire11/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 12. 3 domaines d’action et 7 piliers Source: http://www.ademe.fr/expertises/economie-circulaire12/44 L’ensemble de ces domaines d’action forment un cycle, où chaque étape entraîne la suivante. Liping Lamidieu Avril 2015
  • 13. Les 7 piliers vus en détail • L’approvisionnement durable. Il concerne le mode d’exploitation/extraction des ressources visant une exploitation efficace des ressources en limitant les rebuts d’exploitation et en limitant l’impact sur l’environnement, notamment dans l’exploitation des matières énergétiques et minérales (mines et carrières) ou dans l’exploitation agricole et forestière tant pour les matières/énergies renouvelables que non renouvelables ; • L’écoconception vise, dès la conception d’un procédé, d’un bien ou d’un service, à prendre en compte l’ensemble du cycle de vie en minimisant les impacts environnementaux ; • L’écologie industrielle et territoriale (EIT), dénommée aussi symbiose industrielle, constitue un mode d’organisation interentreprises par des échanges de flux ou une mutualisation de besoins ; • L’économie de la fonctionnalité privilégie l’usage à la possession et tend à vendre des services liés aux produits plutôt que les produits eux-mêmes ; • La consommation responsable doit conduire l’acheteur, qu’il soit acteur économique (privé ou public) ou citoyen consommateur, à effectuer son choix en prenant en compte les impacts environnementaux à toutes les étapes du cycle de vie du produit (biens ou service) ; • L'allongement de la durée d’usage par le consommateur conduit au recours à la réparation, à la vente ou don d’occasion, ou à l’achat d’occasion dans le cadre du réemploi ou de la réutilisation ; • Le recyclage vise à utiliser les matières premières issues de déchets. Source: http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/fiche-technique-economie_circulaireoct_2014.pdf13/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 14. L’approvisionnement durable L’approvisionnement responsable est un mode d’approvisionnement qui intègre des critères environnementaux et sociaux aux processus d’achat des biens et services, comme moyen de réduire l’impact sur l’environnement, d’augmenter les bénéfices sociaux et de renforcer la durabilité économique des organisations, tout au long du cycle de vie des produits (traduction et adaptation de la définition du Sustainability Purchasing Network, 2008).  Exploiter les gisements de matières premières en totalité et de ne pas se contenter de les « écrémer » ;  Exploiter les ressources renouvelables en tenant compte de leur capacité de renouvellement ;  Limiter les impacts sur l’environnement lors de l’exploitation ;  Remettre en état les sites après exploitation ;  Avoir recours le plus possible à des matières premières issues du recyclage qui montrent dans la quasi-totalité des situations un moindre impact sur l’environnement que l’équivalent de l’exploitation en matières vierges. Sources: http://www.ecpar.org/fr/approvisionnement-responsable et http://www.ademe.fr/expertises/economie-circulaire/approvisionnement-durable14/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 15. L’écoconception L’écoconception est un terme désignant la volonté de concevoir des produits respectant les principes du développement durable et de l'environnement, en recourant aussi peu que possible aux ressources non renouvelables en leur préférant l'utilisation de ressources renouvelables, exploitées en respectant leur taux de renouvellement et associées à une valorisation des déchets qui favorise le réemploi, la réparation et le recyclage 15/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 16. 2 approches d’écoconception en fonctions des ressources Source: http://www.eco-conception.fr/static/economie-circulaire.html et http://www.eco-conception.fr/static/economie-circulaire.html16/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 17. L’écologie industrielle et territoriale (EIT) L’écologie industrielle et territoriale (EIT) répond parfaitement à l’enjeu de transition écologique des territoires par son approche innovante, systémique et transversale d’optimisation des flux de matières (eau, énergie, déchets). Source: http://www.cuk.ch/articles/3206 , http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Ecologie-industrielle-territoriale-.html et http://developpementdurable.revues.org/1008217/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 18. L’économie de la fonctionnalité L’économie de la fonctionnalité est une innovation stratégique de rupture qui vise à substituer à la vente d’un bien, d’un service ou d’une solution associée « biens + services ». Source: http://economiedefonctionnalite.fr , http://www.club-economie-fonctionnalite.fr18/44 C’est la mise à disposition de solutions intégrées de biens et de services répondant à des attentes essentielles dans la société contemporaine, dans une perspective de développement durable. Liping Lamidieu Avril 2015
  • 19. Utilisons l’économie collaborative L’économie collaborative est une activité humaine qui vise à produire de la valeur en commun et qui repose sur de nouvelles formes d'organisation du travail. Elle s'appuie sur une organisation plus horizontale que verticale, la mutualisation des biens, des espaces et des outils (l'usage plutôt que la possession), l'organisation des citoyens en "réseau" ou en communautés et généralement l'intermédiation par des plat Source: http://www.consoglobe.com/consommation-collaborative-tour-du-monde-cg19/44  Une logique horizontale inhérente à l’organisation en réseau, au peer to peer, la décentralisation et l’absence de centre unique de décision  la mutualisation des outils et connaissances avec un accès libre à tous ceux qui contribuent ; partage de biens, d’équipements et de connaissances  une logique coopérative étendue ( crowdsourcing ) liée à des communautés d’intérêt ou locales. Utilisation de la créativité, de l’intelligence et du savoir-faire d’un grand nombre de personne  L’accès au service ou la fonctionnalité avec des services permettant à une communauté de se partager un bien, commeVélib ou Blablacar  Les systèmes de redistribution impliquant la proposition de biens pour leur donner une seconde vie, comme Ebay  Les styles de vie collaboratifs, ex: couchsurfing Liping Lamidieu Avril 2015
  • 20. La consommation responsable La consommation responsable correspond en partie à entretenir un modèle avec les précautions exposées ci-dessous. Il s'agit d'un comportement qui intègre ces préalables mais qui s'inscrit dans un mouvement destiné à dépasser et à rendre caduque le consumérisme  préférer les circuits courts  lutter contre la surexploitation des terres  préférer les produits fabriqués dans le respect des êtres humains  être conscient de sa consommation et la maitriser (Emballages)  défendre le modèle de consommation responsable et lutter pour son développement  penser l'argent comme un moyen d'échange et non comme une fin ou une valeur  éviter tout gaspillage alimentaire ou surconsommation July 22, 2012 Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Consommation_responsable20
  • 21. L’allongement de la durée d’usage L’allongement de la durée d’usage par le consommateur conduit au recours à la réparation, à la vente d’occasion ou au don, ou à l’achat d’occasion dans le cadre du réemploi ou de la réutilisation.  La réparation est la remise en fonction d’un produit, lui permettant de prolonger l’usage sans que l’usager s’en sépare ou après qu’il s’en soit séparé.  Le réemploi permet, par le don ou la vente d’occasion, de prolonger l’usage d’un produit, en lui permettant une nouvelle vie.  La réutilisation conduit à ce que des déchets puissent être remis en état sous forme de biens d’occasion ou soient démontés et les pièces en état de fonctionnement triées puis revendues. a réutilisation Source: http://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/3mesuresphares.pdf et http://www.actu-environnement.com/ae/news/plte-economie-circulaire-obsolescence-dechets-btp-gaspillage-alimentaire-22989.php421/44 Trois mesures phares pour allonger la durée de vie des biens de consommation  Mesure 1 : Créer d'un délit d’obsolescence programmée  Mesure 2 : Allongement de la garantie de conformité et de la garantie « légale » à 10 ans  Mesure 3 : Soutien au secteur de la réparation et du réemploi Liping Lamidieu Avril 2015
  • 22. Le recyclage Le recyclage est un procédé de traitement des déchets (déchet industriel ou ordures ménagères) qui permet de réintroduire, dans le cycle de production d'un produit, des matériaux qui composaient un produit similaire arrivé en fin de vie, ou des résidus de fabrication. Le recyclage a deux conséquences écologiques majeures :  la réduction du volume de déchets, et donc de la pollution qu'ils causeraient (certains matériaux mettent des décennies, voire des siècles, pour se dégrader)  la préservation des ressources naturelles, puisque la matière recyclée est utilisée à la place de celle qu'on aurait dû extraire. Sources: http://fr.wikipedia.org/wiki/Recyclage, http://www.ecoemballages.fr/grand-public/le-petit-geste-aux-grands-effets et http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-recyclage-des-dechets.html22/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 23. Le pouvoir des consommateurs en mouvance En septembre 2013, le Credoc et Pair Conseil présentent une segmentation des consommateurs, dans laquelle trois catégories (les «contraints», les «économes» et les «stratèges») adoptent des comportements de frugalité contrainte. Ils représentent 49% des consommateurs en 2013. Ils marchandent, font du troc, vendent leurs propres objets et se restreignent sur les postes les moins indispensables. Source: http://www.offremedia.com/chiffres-et-etudes/leconomie-francaise-devrait-enregistrer-une-croissance-de-06-en-2014-selon-une-etude-credoc-pair-conseil/23/44 Les précurseurs (Early adopter) de l’économie circulaire Un «petit groupe de consommateurs engagés (environ 13%) ont mis en place des comportements de frugalité choisie en consommant moins de viande, en utilisant moins leur voiture, en achetant des produits locaux, en faisant de la cuisine, en recyclant». Ce groupe de «résistants à la consommation» devrait conserver ses comportements après la crise. Liping Lamidieu Avril 2015
  • 24. Veiller sur les lois et les taxes environnementales Lois  Loi du 15 juillet 1975 concernant l’élimination des déchets et la récupération des matériaux  Hiérarchie des modes de gestion par la directive européenne sur les déchets de 2008.  Le principe du pollueur-payeur , décret du 1ier avril 1992 sur les emballages ménagers  La loi Grenelle 1 de 2009 , avec des objectifs de résultat de réduction des ordures ménagères  La loi sur l’économie sociale et solidaire du 31 juillet 2014 étend l’obligation d’agrément à tous les éco-organisme.  Loi annexe, celle du 17 mars 2014 relative la consommation et qui porte le délia de présomption d’existence du défaut de conformité  La directive 2008/98/CE , définit et clarifie la notion de gestion des déchets  Le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte Taxes  La taxe générale sur les activités polluantes (TGAP ) est due par les entreprises dont l'activité ou les produits sont considérés comme polluants  La taxe carbone Source: http://fr.slideshare.net/LipingL/lconomie-circulaire-et-ses-consquences-pour-les-achats-et-le-mtier-dacheteur-par-liping-lamidieu-2015 page24/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 25. Les opportunités de l’économie circulaire L’économie circulaire une alternative et une opportunité avec des conséquences dans 3 domaines:  Economiques  Création de nouveaux business models  Création de valeurs partagées  Environnementales  Optimisation des ressources  Disparation de la notion de déchets  Sociétales  Relocalisation des activités (Bilan carbone)  Création de nouveaux emplois Source: http://fr.slideshare.net/wiithaa/questce-que-lconomie-circulaire (Diapo 40)25/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 26. L’économie circulaire au sein des entreprises L’appropriation du concept d’économie circulaire est à développer dans les entreprises. Les salariés eux-mêmes évaluent leur entreprise sur les questions du développement durable, du respect de l'environnement et de la responsabilité sociale (RSE) Les leviers sont :  Anticipation de la problématique d’approvisionnement des ressources  Anticipation face à la réglementation  Réduction des couts (Ex développement d’une filière biodiesel par Macdonald France)  Disposer de managers visionnaires, notamment parmi les organisations achats  Vouloir de doter d’une exemplarité  Volonté de différenciation et de diversification Les difficultés sont :  Organisationnels (L’organisation actuelle, souvent en silo, est cohérente avec l’économie linéaire)  Déficit d’expertise et de formation dans le domaine  Difficultés techniques liés aux matériaux utilisés et aux ressources  Demande naissante, encore en structuration  Obstacle financiers Source: http://fr.slideshare.net/LipingL/lconomie-circulaire-et-ses-consquences-pour-les-achats-et-le-mtier-dacheteur-par-liping-lamidieu-201526/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 27. Faisons ensemble décoller l’économie circulaire Je vous propose 4 voies  Activer l’économie circulaire, participez au financement de projets d’économie circulaire  Jouez à l’économie circulaire avec Upcyclo le business game de l’économie circulaire  Agissez dans votre territoire  Ex: agenda21: http://www.agenda21france.org/ Un programme local d'actions en faveur du développement durable  Avant tout achat posez vous ces 3 questions  Pourrais-je me passer de cet achat?  Y a-t-il une alternative a cet achat?  Quelles conséquences aura cet achat sur la planète pour les générations futures? Sources: http://www.kisskissbankbank.com/activer-l-economie-circulaire , http://wiithaa.com/upcyclo/ et http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-strategie-eco-circulaire-201410-rapport-final.pdf27/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 28. Les acteurs principaux de l’économie circulaire Footer text here28/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 29. Les achats et l’économie circulaire, les achats durables ou éco-responsables (AER) L'acheteur recherche l’efficacité, l’amélioration de la qualité des prestations et l’optimisation des coûts globaux (immédiats et différés) au sein d’une chaîne de valeur et en mesure l'impact. Les achats durables, définition selon la NF FD X 50-135, éditée par l’AFNOR : « Achats qui préservent de manière équilibrée et pérenne l’intérêt environnemental, social et économique de l’ensemble des parties intéressées et servent la performance de l’organisme donneur d’ordres à court, moyen et long termes. Les Achats Durables intègrent les différents aspects du Développement Durable ainsi que les liens et les interrelations entre ces différentes dimensions et ce, tout au long du cycle de vie des produits ou prestations achetées » Dans la loi NRE (Nouvelles régulation Electronique) de 2001, le législateur a donné le cap en obligeant les entreprises cotées à publier leurs engagements et réalisations dans la RSE (Responsabilité Sociétale de l'Entreprise). Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Achat_durable , http://www.obsar.asso.fr/definition-achats-responsables-r15343.html29/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 30. Délai CoûtTotal de Possession Qualité RSE* Changer la paradigme des acheteurs Source: http://www.ademe.fr/entreprises-monde-agricole/organiser-demarche-environnementale/dossier/boite-a-outils-achats-responsables/sensibilisation-achats30/44 Délai Qualité Couts Achats «Traditionnels » Achats « durables » *Responsabilité Sociétale des Entreprises Coûts: Acquisition Possession Utilisation Maintenance Recyclage Destruction Liping Lamidieu Avril 2015
  • 31. RSE: Responsabilité Sociétale des Entreprises Sources: http://photondeveloppement.com/blog/2014/07/dossier-la-rse-cest-aussi-une-affaire-de-daf31/44 Le concept de Responsabilité Sociétale de l’Entreprise est à l’origine des achats durables Développement durable oblige, l’entreprise doit désormais intégrer les enjeux environnementaux et sociaux dans son business model. Les parties prenantes (clients, fournisseurs, salariés, institutionnels…) et la réglementation l’exigent de plus en plus. Liping Lamidieu Avril 2015
  • 32. RSE Normes et accompagnement La norme ISO 26 000 définit des lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale des entreprises qui s’appliquent en particulier à la fonction Achats L’acheteur peut contribuer au: Source: http://labelsetterritoires.eu/index-about.html32/44  développement local en augmentant par exemple ses achats locaux  domaine des conditions de travail en imposant par exemple des obligations contractuelles à ses fournisseurs (visites et inspections)  domaine des conditions de travail en imposant par exemple des obligations contractuelles à ses fournisseurs (visites et inspections)  domaine de l’environnement en adoptant une approche cycle de vie pour la prévention de la pollution, l’utilisation durable des ressources, l’atténuation des changements climatiques, la protection de l’environnement, de la biodiversité et la réhabilitation des habitats naturels  pratiques loyales encourageant par exemple les fournisseurs à rendre compte de tout traitement ayant un aspect non éthique et déloyal Liping Lamidieu Avril 2015
  • 33. Normes françaises Achats responsables et durables - NF X50-135-1 et -2, NF ISO 26000 Source: http://www.boutique.afnor.org/recueil/achats-responsables-et-durables-nf-x50-135-1-et-2-nf-iso-26000/article/805267/fa09289033/44 La norme ISO 26000 est une norme ISO relative à la responsabilité sociétale des organisations, c'est-à- dire qu'elle définit comment les organisations peuvent et doivent contribuer au développement durable. La norme pour les achats responsables a pour nom NF X 50-135. Elle est adaptée de la norme ISO 26000, relative à la responsabilité sociétale des organisations, dont elle reprend les sept grands principes (gouvernance de l’organisation, droits de l’homme, relations et conditions de travail, environnement, loyauté des pratiques, questions relatives aux consommateurs, communautés et développement local). Liping Lamidieu Avril 2015
  • 34. Les Coûts sur l’ensemble du Cycle de vie Total Cost Of Ownership –TCO - La notion de Coût en Cycle de Vie (LCC) est apparue dans la lignée de l’Analyse en Cycle de Vie (ACV). En effet, tout comme l’ACV permet de comptabiliser l’ensemble des impacts environnementaux d’un produit ou d’un service sur l’intégralité de son cycle de vie, le coût en cycle de vie permet de comptabiliser l’ensemble des coûts d’un produit ou d’un service sur ce même cycle de vie, coûts qui sont souvent liés aux enjeux environnementaux. Source: http://ecoconception.oree.org/coutencycledevie.html34/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 35. Les normes environnementales en lien avec les achats Les normes ISO 14000 ISO 14 001-04-05-50 : Systèmes de management environnemental ISO 14 015-31 : Évaluation de la performance environnementale ISO 14 015 donne les lignes directrices pour la conduite d’une évaluation environnementale de sites et d'organismes. ISO 14 031 spécifie un choix d’indicateurs permettant d’évaluer cette performance. ISO 14 020-21-24-25 : Déclarations environnementales ISO 14 040-44-47-48-49 : Analyse de cycle de vie ISO 14 062 : Conception et développement produit ISO 14 063 : Communication sur le management environnemental ISO 14 064-65 : Quantification et vérification des gaz à effet de serre (GES) Source: http://www.iso.org/iso/fr/iso1400035/44 14040 1406314001 19011 14020 14062 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 36. La boite à outils pour des achats responsables Source: http://www.ademe.fr/entreprises-monde-agricole/organiser-demarche-environnementale/dossier/boite-a-outils-achats-responsables/strategie-plan-daction36/44 Hiérarchisation des familles d’achats et des enjeux Lignes directrices d’une politique d’achats durables : vision synthétique de la déclinaison d’une telle politique. Identification des axes majeurs : sensibiliser, former, déterminer ses besoins, actions vers les fournisseurs ; Stratégie et plan d’action : déroulement de la démarche à laquelle sont associés les outils ci-dessous : positionnement de son entreprise déterminé par une analyse SWOT (forces, faiblesses, opportunités, menaces), profil de l’entreprise, plan d’action, priorisation des familles Questionnaire SWOT : questionnaire d'aide à la définition du positionnement de son entreprise face aux achats durables, sur les trois volets RSE : environnemental, social, économique. Synthèses graphiques Plan d’action : outil d’aide à la définition du plan d’action, proposé en fonction du positionnement stratégique de l’entreprise, déterminé avec l’outil précédent (questionnaire SWOT) : consignes et propositions d’initiatives générales et sur les trois volets RSE (environnemental, social, économique) Priorisation des familles d’achats : outil d’aide à l’identification de familles à traiter en priorité, en fonction du poids dans le chiffre d’affaires et d’une liste de critères RSE. Synthèse graphique ; Checklist fournisseurs : outil d’aide à l’évaluation des fournisseurs et au choix de la meilleure solution produit/fournisseur. Choix des critères de performance, suivi de l’évolution de la performance dans le temps. Synthèse graphique. Liping Lamidieu Avril 2015
  • 37. Faire un état des lieux de vos achats puis un diagnostic environnemental Hiérarchiser en fixant des critères partagés Vos familles d’achats  Part (%) de la famille achat dans le CA  Nombre de fournisseurs possibles  Possibilités de substitutions  Déchets / rejets / émissions générées (Bilan Carbone)  Concurrence (SWOT)  Rareté du produit sur le marché  Existence de contraintes, brevet, normes, …  Risque HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement) à la production et lors du transport Vos Fournisseurs  Complexité de la supply-chain et coûts des transports  Situation géographique et pays du fournisseur  Capacité à s’intégrer dans une démarche achat durable (Normes, packaging,…)  Situation financière  Dépendance financière  Risque environnemental Source: http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/bao_hierarchisation_familles_achats.pdf, http://fr.slideshare.net/ilhamyacha/risque-achat-scm37/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 38. Définir votre stratégie environnementale en hiérarchisant les enjeux Procéder à une analyse partagée au sein de votre entreprise sur votre situation pour définir quels sont vos enjeux et axes d’actions prioritaires sont à mener en matière d’achats éco-responsables Méthodologie: Questionnaire individuel de hiérarchisation des enjeux identifiés  L’importance stratégique de l’opportunité ou du risque que cet enjeu représente  La faisabilité opérationnelle de la réponse à cet enjeu : Est-ce cher ?, Est-ce long ?, Est-ce difficile (expertise manquante, technologie complexe, etc.) Positionner les enjeux dans une matrice suivant 2 axes:  Importance stratégique  Faisabilité opérationnelle Sources: http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/bao_hierarchisation_enjeux.pdf, http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/questionnaire_hierarchisation_enjeux_achats_responsables.xls 38/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 39. Définir votre politique d’achats durables La politique achats se doit d’intégrer les enjeux liés au développement durable  Sensibiliser et former aux achats durables, soyer un manager visionnaire de ce domaine  Passer à l’initiative en mettant en place des actions pour sur les achats durables  Assurer de la prise en compte des enjeux liés au RSE par vos fournisseurs en les impliquant  Développer votre réseau local sur le sujet et échanger sur vos pratiques  Positionner votre entreprise sur sont marché avec une analyse SWOT Source: http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/bao_lignes_directrices_politique.pdf, http://www.strategies-rse.com/2013/01/achats-durables-par-ou-commencer.html39/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 40. Définir votre niveau d’engagement sur les achats durables Défensif Compétitif Offensif  Protéger l’image de l’entreprise en s’inscrivant dans une logique de gestion du risque  Diminuer le Coût Total de Possession (TCO) de certains produits  Réduire les consommations d’énergie, les déchets…  Eviter les gaspillages  S’engager dans une démarche de développement durable visant à satisfaire la demande des clients ou des actionnaires  Améliorer l’image de l’entreprise pour attirer des talents et pousser ses collaborateurs à l’innovation Source: http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/bao_strategie_plan_action.pdf40/44 EnjeuxDiag. PolitiqueFournisseurs Définir un niveau d’engagement de l’entreprise Achats durables au choix de type Liping Lamidieu Avril 2015
  • 41. Choix Environnemental Sociale Economique Défensif Compétitif Offensif Lancer votre plan d’actions achats durables Source: , http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/bao_politique_achats.xls41/44 Décliner votre plan, d’actions sur:  vos familles de produits  vos fournisseurs S’assurer que le plan d’action est bien mis en œuvre à chaque étape du processus de consultation Contrôler les résultats sur les couples produits/fournisseurs Couts Total de Possession RSE Qualité Délai Liping Lamidieu Avril 2015
  • 42. Mon nuage de tags et le document en lien avec cette présentation Source: https://tagul.com, http://fr.slideshare.net/LipingL/lconomie-circulaire-et-ses-consquences-pour-les-achats-et-le-mtier-dacheteur-par-liping-lamidieu-201542/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 43. Me retrouver LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/lipinglamidieu SlideShare: http://fr.slideshare.net/LipingL Viadeo: http://fr.viadeo.com/fr/profile/liping.lamidieu Twitter: https://twitter.com/lipinglamidieu Google+: https://plus.google.com/+LipingLamidieu Pinterest: https://fr.pinterest.com/lipingl 43/44 Liping Lamidieu Avril 2015
  • 44. L’économie Circulaire « Rien n’est plus fort qu’une idée dont l’heure est venue » Victor Hugo