SlideShare une entreprise Scribd logo
Open data et plateforme associée
L’ouverture des données de mobilité (​open data transport​) est à la fois une obligation légale
et un moyen de créer de la valeur pour les collectivités et organisations qui les produisent.
Cependant, ouvrir ses données est encore aujourd’hui un exercice complexe dont les
résultats sont incertains. Le manque de compétences et de moyens, l’absence de standards
et les difficultés à exposer ses données au plus grand nombre sont autant de freins à la
création d’un véritable marché des données de transport. Plusieurs années après de
premières expériences très médiatisées, force est de constater que l’​open data​ n’a pas
répondu aux promesses attendues.
Pour mettre en œuvre de l’open data, plusieurs pistes sont à explorer, éventuellement
combiner en fonction des données et des objectifs. Aujourd’hui, il existe de nombreuses
plateformes les hébergeant comme par exemple :
● https://navitia.opendatasoft.com/​ : les données sont collectées par Kisio Digital et ne
permet pas un dépôt spontané par un tiers mais propose la fusion de données.
OpendataSoft leur permet d’exposer simplement leurs jeux de données aux côtés de
jeux de données hors transport d’un même territoire éventuellement
● https://transit.land/feed-registry/​ : permet à leurs jeux de données d’être indexé aux
côtés de très nombreux jeux de données mondiaux, et de corriger quelques éléments
de ces données.
● http://www.gtfs-data-exchange.com/​ : plateforme historique ce qui explique son
utilisation encore de nos jours
● http://transport.data.gouv.fr/​ : plateforme de données spécifique aux transports.
L’aspect gouvernemental est rassurant, mais restreint sa portée à la France.
À l’opposé, de nombreuses solutions existent pour consommer et présenter ces solutions,
telles que :
● http://www.opentripplanner.org/
● Navitia.io​ est une API qui qui permet aux réutilisateurs de valoriser ces jeux de
données en créant des services; Navitia.io ne s’adresse pas aux producteurs de
données, est en lien avec une communauté de développeurs qui peuvent améliorer
l’API qu’ils utilisent
● D’autres outils non libres, mais avec une offre commerciale
Quatre axes techniques pour une plateforme Open Data couplés à l’animation d’une
communauté :
● la qualité ;
● l’édition ;
● la fusion des données ;
● le temps réel.
Qualité des données
Les données ouvertes de transport souffrent généralement d’un problème de qualité. Les
données hébergées sur la plateforme devront être qualifiées afin de permettre de signaler
tout problème et permettre une amélioration itérative des données à travers :
- Une batterie de tests automatique souligne les problèmes (période de validité,
incohérences de coordonnées, durées impossible…)
- Permettre à la communauté de signaler les problèmes
Édition des données
Les données étant souvent de qualité insuffisante, et pas toujours modifiées en amont,
celle-ci doivent pouvoir être corrigées directement sur la plateforme. Des règles doivent
pouvoir être appliquées sur de nouveaux jeux de données systématiquement (​e.g.​ export qui
ne permet pas de renseigner toutes les données, citoyens choisissant de redresser des
données dont le transporteur refuse d’intégrer en amont les correctifs…).
En plus de cela, la saisie de données ​ex nihilo​ doit être possible afin d’intégrer des petits
opérateurs n’ayant pas de système d’information voyageur ou pour des citoyens désirant
créer des données inexistantes.
- http://www.chouette.mobi/​ a vocation à gérer la création et édition de données
Fusion des données
Plusieurs producteurs de données peuvent agir au sein d’un même territoire et les données
doivent être agrégées pour fournir une offre pertinente.
L’agrégation doit être automatique, mais supervisée par un humain qui devra faire des
arbitrages et ajouter des règles de fusion des données. Il peut aussi bien s’agir d’une autorité
organisatrice, des citoyens ou une entreprise ayant besoin de données qui se charge de la
supervision.
Temps réel
Le temps réel est une fonctionnalité très demandée. Fonctionnellement et techniquement
compliqué du point de vue des outils à cause de nombreuses normes et technologies, il est
indispensable d’abstraire cette complexité pour une consommation facile.
Créer un service capable de consommer plusieurs formats de temps réel, et de les exposer
dans un format unique
Le temps réel pourra être un point de pivot intéressant pour intégrer d’autres modes de
transport (​le.taxi​, les vélos en libre service, VTC…)
Animer une communauté
● Nouer des partenariats techniques en amont : ​C’est aussi un outil fédérateur et non
pas comme une n-ième solution aux fonctionnalité très proche que celles existantes.
Il est donc nécessaire d’intégrer des acteurs proches dès le début pour en faire des
partenaires et éviter la concurrence et un dédain.
● Cibler les producteurs et consommateurs de données :​Les grands producteurs de
données (entreprises de transport, autorités organisatrices…) sont généralement liés
à un système d’information donné. Par contre les petits producteurs, les actions
citoyennes seront intéressées par un outil, et comprennent une démarche
interactive. Les intégrer lors de la réalisation permet d’avoir un fort engagement et
c’est l’unique moyen d’avoir un produit qui soit utilisable, donc utilisé. Pour ce qui est
des consommateurs, il faudra s’intéresser aux applications utilisant des données
ouvertes transport pour mieux comprendre leurs besoins.
● Être sincère entre discours et actions : ​Tout le processus doit être transparent. Le
code, les travaux en cours ou planifiés doivent être accessibles. Par exemple sur
github.com.
● Assumer le rôle d’animateur : ​Il faudra actif pour animer la communauté et intégrer
plus de personnes dans la communauté. Voir par exemple
https://teamopendata.org/
Qu’est ce qu’une plateforme (à l’ère du numérique)
Exemple avec la plateforme créée par Apple pour l’iPhone – source​ ​15Marches
Premier temps​ : Apple autorise des tiers – les développeurs – à créer une application et la
vendre sur le portail de distribution d’Apple, l’Appstore (Apple perçoit 20% + un
abonnement de 99$ par an) permet d’atteindre les centaines de millions d’utilisateurs.
Bénéfice pour Apple ? Offrir à ses propres clients l’accès à des millions d’applications sans
payer le prix de leur développement, et sans prendre le moindre risque commercial.
Deuxième temps​ : Apple autorise les développeurs à utiliser la plupart des fonctionnalités de
l’appareil pour l’intégrer dans leur propre application; pas besoin d’ajouter un accessoire sur
son téléphone : tout est prévu dans le ​Software Development Kit​ (SDK) mis à disposition des
développeurs et soigneusement enrichi et mis à jour par la communauté. De nombreuses
fonctionnalités ​de l’appareil​ (et non de l’Appstore) sont ainsi accessibles aux développeurs :
l’écran bien sûr, mais aussi le micro, le GPS, l’accéléromètre, le gyroscope,…. C’est d’ailleurs
ce qui fait l’intérêt d’une “app” par rapport à un site mobile : l’accès aux fonctionnalités.
Apple en a donc fait un avantage concurrentiel par rapport aux sites web. Quitter l’Appstore,
c’est priver ses utilisateurs de précieuses fonctionnalités impossibles à reproduire
autrement.
Troisième temps​ : Apple autorise des tiers à utiliser des fonctionnalités de l’appareil d’une
manière différente de celle prévue initialement. L’innovation dans l’utilisation de cette
fonctionnalité est donc venue d’un tiers, pas d’Apple. Et le plus fort, c’est que l’aspect
contractuel (le ​covenant​ évoqué plus haut) est traité de la manière la plus “automatisée”
possible. Pas de négociation de gré à gré : un SDK, des consignes précises à suivre, une
validation rapide, le tout à distance. Le succès est aussi lié à la simplicité offerte aux
développeurs.
4ème temps ​: la possibilité de créer une application sur la plateforme iOS ne génère aucune
exclusivité. Non seulement Apple peut ne pas autoriser la sortie de l’application, mais il peut
quand il le souhaite créer une fonctionnalité comparable. Il bénéficie d’ailleurs pour cela de
toutes les données d’usage captées par sa plateforme : qui utilise l’application, combien de
fois, de quelle manière.
Une plateforme numérique intègre obligatoirement les 4 temps. ​http://Apollo.auto​ de
Baidu est une plateforme numérique dans la voiture autonome, Google Map est une
plateforme numérique,​ ​https://coord.co/​ est une suite d’API de Mobilité qui pourrait
devenir une plateforme en s’ajoutant à Google Map.
Open data & plateforme numérique

Contenu connexe

Similaire à Open data & plateforme numérique

DWS16 - Plenary - Game changers: trust will change our future everyday life -...
DWS16 - Plenary - Game changers: trust will change our future everyday life -...DWS16 - Plenary - Game changers: trust will change our future everyday life -...
DWS16 - Plenary - Game changers: trust will change our future everyday life -...
IDATE DigiWorld
 
Innovations technologiques à Paris septembre 2012
Innovations technologiques à Paris septembre 2012Innovations technologiques à Paris septembre 2012
Innovations technologiques à Paris septembre 2012
Reporter du monde RDM-ROW Reporter Of World
 
Prez saemes opendata_parking_meetup_open_transport_paris_20062019
Prez saemes opendata_parking_meetup_open_transport_paris_20062019Prez saemes opendata_parking_meetup_open_transport_paris_20062019
Prez saemes opendata_parking_meetup_open_transport_paris_20062019
Open Transport meetup by Kisio
 
Standards ouverts, open source, logiciels et contenus libres : l’émergence du...
Standards ouverts, open source, logiciels et contenus libres : l’émergence du...Standards ouverts, open source, logiciels et contenus libres : l’émergence du...
Standards ouverts, open source, logiciels et contenus libres : l’émergence du...
Jean-Baptiste Soufron
 
B1.Google analytics 4 : adapté à la communication publique ?
B1.Google analytics 4 : adapté à la communication publique ?B1.Google analytics 4 : adapté à la communication publique ?
B1.Google analytics 4 : adapté à la communication publique ?
Cap'Com
 
ZOne DEV #lemobile20 2011 2J
ZOne DEV #lemobile20 2011 2JZOne DEV #lemobile20 2011 2J
ZOne DEV #lemobile20 2011 2J
servicesmobiles.fr
 
Competitic Géolocalisez votre entreprise - numerique en entreprise
Competitic Géolocalisez votre entreprise - numerique en entrepriseCompetitic Géolocalisez votre entreprise - numerique en entreprise
Competitic Géolocalisez votre entreprise - numerique en entreprise
COMPETITIC
 
Un logiciel d’optimisation d’itinéraires...et maintenant
Un logiciel d’optimisation d’itinéraires...et maintenantUn logiciel d’optimisation d’itinéraires...et maintenant
Un logiciel d’optimisation d’itinéraires...et maintenant
Bjorn Orvar
 
Présentation Ozwillo à la Cloud Week
Présentation Ozwillo à la Cloud WeekPrésentation Ozwillo à la Cloud Week
Présentation Ozwillo à la Cloud Week
Ozwillo
 
[OpenDay 2021] Logiciel libre, entreprises et modèles économiques
[OpenDay 2021] Logiciel libre, entreprises et modèles économiques[OpenDay 2021] Logiciel libre, entreprises et modèles économiques
[OpenDay 2021] Logiciel libre, entreprises et modèles économiques
Worteks
 
L'État plateforme & Identité numérique (DISIC 2014 11-12)
L'État plateforme & Identité numérique (DISIC 2014 11-12)L'État plateforme & Identité numérique (DISIC 2014 11-12)
L'État plateforme & Identité numérique (DISIC 2014 11-12)
Yves Buisson
 
Kit présentation rapport ambition numérique
Kit présentation rapport ambition numériqueKit présentation rapport ambition numérique
Kit présentation rapport ambition numérique
CNNum
 
Sophie Houzet - Pole numerique - De la plateforme de services à l'innovation ...
Sophie Houzet - Pole numerique - De la plateforme de services à l'innovation ...Sophie Houzet - Pole numerique - De la plateforme de services à l'innovation ...
Sophie Houzet - Pole numerique - De la plateforme de services à l'innovation ...
Les Interconnectés
 
Open Data, Plateformes et Territoires
Open Data, Plateformes et TerritoiresOpen Data, Plateformes et Territoires
Open Data, Plateformes et Territoires
Le_GFII
 
Pmb Bug 2007 11 06 Eric
Pmb Bug 2007 11 06 EricPmb Bug 2007 11 06 Eric
Pmb Bug 2007 11 06 Eric
PMB-BUG
 
Enjeux de la donnee 21 novembre18
Enjeux de la donnee 21 novembre18Enjeux de la donnee 21 novembre18
Enjeux de la donnee 21 novembre18
Laetitia Lycke
 
Prez transfermuga 231117
Prez transfermuga 231117Prez transfermuga 231117
Prez transfermuga 231117
Open Transport meetup by Kisio
 
Core web vitals - Webinar Neper du 3 décembre 2020
Core web vitals - Webinar Neper du 3 décembre 2020Core web vitals - Webinar Neper du 3 décembre 2020
Core web vitals - Webinar Neper du 3 décembre 2020
Philippe YONNET
 

Similaire à Open data & plateforme numérique (20)

DWS16 - Plenary - Game changers: trust will change our future everyday life -...
DWS16 - Plenary - Game changers: trust will change our future everyday life -...DWS16 - Plenary - Game changers: trust will change our future everyday life -...
DWS16 - Plenary - Game changers: trust will change our future everyday life -...
 
Innovations technologiques à Paris septembre 2012
Innovations technologiques à Paris septembre 2012Innovations technologiques à Paris septembre 2012
Innovations technologiques à Paris septembre 2012
 
Open data bm
Open data bmOpen data bm
Open data bm
 
Prez saemes opendata_parking_meetup_open_transport_paris_20062019
Prez saemes opendata_parking_meetup_open_transport_paris_20062019Prez saemes opendata_parking_meetup_open_transport_paris_20062019
Prez saemes opendata_parking_meetup_open_transport_paris_20062019
 
Standards ouverts, open source, logiciels et contenus libres : l’émergence du...
Standards ouverts, open source, logiciels et contenus libres : l’émergence du...Standards ouverts, open source, logiciels et contenus libres : l’émergence du...
Standards ouverts, open source, logiciels et contenus libres : l’émergence du...
 
Cdg 46 et 82
Cdg 46 et 82Cdg 46 et 82
Cdg 46 et 82
 
B1.Google analytics 4 : adapté à la communication publique ?
B1.Google analytics 4 : adapté à la communication publique ?B1.Google analytics 4 : adapté à la communication publique ?
B1.Google analytics 4 : adapté à la communication publique ?
 
ZOne DEV #lemobile20 2011 2J
ZOne DEV #lemobile20 2011 2JZOne DEV #lemobile20 2011 2J
ZOne DEV #lemobile20 2011 2J
 
Competitic Géolocalisez votre entreprise - numerique en entreprise
Competitic Géolocalisez votre entreprise - numerique en entrepriseCompetitic Géolocalisez votre entreprise - numerique en entreprise
Competitic Géolocalisez votre entreprise - numerique en entreprise
 
Un logiciel d’optimisation d’itinéraires...et maintenant
Un logiciel d’optimisation d’itinéraires...et maintenantUn logiciel d’optimisation d’itinéraires...et maintenant
Un logiciel d’optimisation d’itinéraires...et maintenant
 
Présentation Ozwillo à la Cloud Week
Présentation Ozwillo à la Cloud WeekPrésentation Ozwillo à la Cloud Week
Présentation Ozwillo à la Cloud Week
 
[OpenDay 2021] Logiciel libre, entreprises et modèles économiques
[OpenDay 2021] Logiciel libre, entreprises et modèles économiques[OpenDay 2021] Logiciel libre, entreprises et modèles économiques
[OpenDay 2021] Logiciel libre, entreprises et modèles économiques
 
L'État plateforme & Identité numérique (DISIC 2014 11-12)
L'État plateforme & Identité numérique (DISIC 2014 11-12)L'État plateforme & Identité numérique (DISIC 2014 11-12)
L'État plateforme & Identité numérique (DISIC 2014 11-12)
 
Kit présentation rapport ambition numérique
Kit présentation rapport ambition numériqueKit présentation rapport ambition numérique
Kit présentation rapport ambition numérique
 
Sophie Houzet - Pole numerique - De la plateforme de services à l'innovation ...
Sophie Houzet - Pole numerique - De la plateforme de services à l'innovation ...Sophie Houzet - Pole numerique - De la plateforme de services à l'innovation ...
Sophie Houzet - Pole numerique - De la plateforme de services à l'innovation ...
 
Open Data, Plateformes et Territoires
Open Data, Plateformes et TerritoiresOpen Data, Plateformes et Territoires
Open Data, Plateformes et Territoires
 
Pmb Bug 2007 11 06 Eric
Pmb Bug 2007 11 06 EricPmb Bug 2007 11 06 Eric
Pmb Bug 2007 11 06 Eric
 
Enjeux de la donnee 21 novembre18
Enjeux de la donnee 21 novembre18Enjeux de la donnee 21 novembre18
Enjeux de la donnee 21 novembre18
 
Prez transfermuga 231117
Prez transfermuga 231117Prez transfermuga 231117
Prez transfermuga 231117
 
Core web vitals - Webinar Neper du 3 décembre 2020
Core web vitals - Webinar Neper du 3 décembre 2020Core web vitals - Webinar Neper du 3 décembre 2020
Core web vitals - Webinar Neper du 3 décembre 2020
 

Open data & plateforme numérique

  • 1. Open data et plateforme associée L’ouverture des données de mobilité (​open data transport​) est à la fois une obligation légale et un moyen de créer de la valeur pour les collectivités et organisations qui les produisent. Cependant, ouvrir ses données est encore aujourd’hui un exercice complexe dont les résultats sont incertains. Le manque de compétences et de moyens, l’absence de standards et les difficultés à exposer ses données au plus grand nombre sont autant de freins à la création d’un véritable marché des données de transport. Plusieurs années après de premières expériences très médiatisées, force est de constater que l’​open data​ n’a pas répondu aux promesses attendues. Pour mettre en œuvre de l’open data, plusieurs pistes sont à explorer, éventuellement combiner en fonction des données et des objectifs. Aujourd’hui, il existe de nombreuses plateformes les hébergeant comme par exemple : ● https://navitia.opendatasoft.com/​ : les données sont collectées par Kisio Digital et ne permet pas un dépôt spontané par un tiers mais propose la fusion de données. OpendataSoft leur permet d’exposer simplement leurs jeux de données aux côtés de jeux de données hors transport d’un même territoire éventuellement ● https://transit.land/feed-registry/​ : permet à leurs jeux de données d’être indexé aux côtés de très nombreux jeux de données mondiaux, et de corriger quelques éléments de ces données. ● http://www.gtfs-data-exchange.com/​ : plateforme historique ce qui explique son utilisation encore de nos jours ● http://transport.data.gouv.fr/​ : plateforme de données spécifique aux transports. L’aspect gouvernemental est rassurant, mais restreint sa portée à la France. À l’opposé, de nombreuses solutions existent pour consommer et présenter ces solutions, telles que : ● http://www.opentripplanner.org/ ● Navitia.io​ est une API qui qui permet aux réutilisateurs de valoriser ces jeux de données en créant des services; Navitia.io ne s’adresse pas aux producteurs de données, est en lien avec une communauté de développeurs qui peuvent améliorer l’API qu’ils utilisent ● D’autres outils non libres, mais avec une offre commerciale Quatre axes techniques pour une plateforme Open Data couplés à l’animation d’une communauté : ● la qualité ; ● l’édition ; ● la fusion des données ; ● le temps réel. Qualité des données Les données ouvertes de transport souffrent généralement d’un problème de qualité. Les données hébergées sur la plateforme devront être qualifiées afin de permettre de signaler tout problème et permettre une amélioration itérative des données à travers :
  • 2. - Une batterie de tests automatique souligne les problèmes (période de validité, incohérences de coordonnées, durées impossible…) - Permettre à la communauté de signaler les problèmes Édition des données Les données étant souvent de qualité insuffisante, et pas toujours modifiées en amont, celle-ci doivent pouvoir être corrigées directement sur la plateforme. Des règles doivent pouvoir être appliquées sur de nouveaux jeux de données systématiquement (​e.g.​ export qui ne permet pas de renseigner toutes les données, citoyens choisissant de redresser des données dont le transporteur refuse d’intégrer en amont les correctifs…). En plus de cela, la saisie de données ​ex nihilo​ doit être possible afin d’intégrer des petits opérateurs n’ayant pas de système d’information voyageur ou pour des citoyens désirant créer des données inexistantes. - http://www.chouette.mobi/​ a vocation à gérer la création et édition de données Fusion des données Plusieurs producteurs de données peuvent agir au sein d’un même territoire et les données doivent être agrégées pour fournir une offre pertinente. L’agrégation doit être automatique, mais supervisée par un humain qui devra faire des arbitrages et ajouter des règles de fusion des données. Il peut aussi bien s’agir d’une autorité organisatrice, des citoyens ou une entreprise ayant besoin de données qui se charge de la supervision. Temps réel Le temps réel est une fonctionnalité très demandée. Fonctionnellement et techniquement compliqué du point de vue des outils à cause de nombreuses normes et technologies, il est indispensable d’abstraire cette complexité pour une consommation facile. Créer un service capable de consommer plusieurs formats de temps réel, et de les exposer dans un format unique Le temps réel pourra être un point de pivot intéressant pour intégrer d’autres modes de transport (​le.taxi​, les vélos en libre service, VTC…) Animer une communauté ● Nouer des partenariats techniques en amont : ​C’est aussi un outil fédérateur et non pas comme une n-ième solution aux fonctionnalité très proche que celles existantes. Il est donc nécessaire d’intégrer des acteurs proches dès le début pour en faire des partenaires et éviter la concurrence et un dédain. ● Cibler les producteurs et consommateurs de données :​Les grands producteurs de données (entreprises de transport, autorités organisatrices…) sont généralement liés à un système d’information donné. Par contre les petits producteurs, les actions citoyennes seront intéressées par un outil, et comprennent une démarche interactive. Les intégrer lors de la réalisation permet d’avoir un fort engagement et c’est l’unique moyen d’avoir un produit qui soit utilisable, donc utilisé. Pour ce qui est des consommateurs, il faudra s’intéresser aux applications utilisant des données ouvertes transport pour mieux comprendre leurs besoins.
  • 3. ● Être sincère entre discours et actions : ​Tout le processus doit être transparent. Le code, les travaux en cours ou planifiés doivent être accessibles. Par exemple sur github.com. ● Assumer le rôle d’animateur : ​Il faudra actif pour animer la communauté et intégrer plus de personnes dans la communauté. Voir par exemple https://teamopendata.org/ Qu’est ce qu’une plateforme (à l’ère du numérique) Exemple avec la plateforme créée par Apple pour l’iPhone – source​ ​15Marches Premier temps​ : Apple autorise des tiers – les développeurs – à créer une application et la vendre sur le portail de distribution d’Apple, l’Appstore (Apple perçoit 20% + un abonnement de 99$ par an) permet d’atteindre les centaines de millions d’utilisateurs. Bénéfice pour Apple ? Offrir à ses propres clients l’accès à des millions d’applications sans payer le prix de leur développement, et sans prendre le moindre risque commercial. Deuxième temps​ : Apple autorise les développeurs à utiliser la plupart des fonctionnalités de l’appareil pour l’intégrer dans leur propre application; pas besoin d’ajouter un accessoire sur son téléphone : tout est prévu dans le ​Software Development Kit​ (SDK) mis à disposition des développeurs et soigneusement enrichi et mis à jour par la communauté. De nombreuses fonctionnalités ​de l’appareil​ (et non de l’Appstore) sont ainsi accessibles aux développeurs : l’écran bien sûr, mais aussi le micro, le GPS, l’accéléromètre, le gyroscope,…. C’est d’ailleurs ce qui fait l’intérêt d’une “app” par rapport à un site mobile : l’accès aux fonctionnalités. Apple en a donc fait un avantage concurrentiel par rapport aux sites web. Quitter l’Appstore, c’est priver ses utilisateurs de précieuses fonctionnalités impossibles à reproduire autrement. Troisième temps​ : Apple autorise des tiers à utiliser des fonctionnalités de l’appareil d’une manière différente de celle prévue initialement. L’innovation dans l’utilisation de cette fonctionnalité est donc venue d’un tiers, pas d’Apple. Et le plus fort, c’est que l’aspect contractuel (le ​covenant​ évoqué plus haut) est traité de la manière la plus “automatisée” possible. Pas de négociation de gré à gré : un SDK, des consignes précises à suivre, une validation rapide, le tout à distance. Le succès est aussi lié à la simplicité offerte aux développeurs. 4ème temps ​: la possibilité de créer une application sur la plateforme iOS ne génère aucune exclusivité. Non seulement Apple peut ne pas autoriser la sortie de l’application, mais il peut quand il le souhaite créer une fonctionnalité comparable. Il bénéficie d’ailleurs pour cela de toutes les données d’usage captées par sa plateforme : qui utilise l’application, combien de fois, de quelle manière. Une plateforme numérique intègre obligatoirement les 4 temps. ​http://Apollo.auto​ de Baidu est une plateforme numérique dans la voiture autonome, Google Map est une plateforme numérique,​ ​https://coord.co/​ est une suite d’API de Mobilité qui pourrait devenir une plateforme en s’ajoutant à Google Map.