SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  43
WILAYA de TIPASA.
CAUA, le dimanche 20 décembre 2009.
Chef de projet : Dr Youcef CHENNAOUI
Maître de conférences, classe A- Chercheur à l’EPAU d’Alger,
Architecte des monuments et sites protégés;
(Ministère de la Culture).
Présentation des conclusions
de la seconde phase de
l’étude du PPMVSA de
TIPASA.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de la Culture. Direction de la Culture de la Wilaya de Tipasa.
CNERU. 30, Route Hassen Ben
Nâaman, Bir Mourad Rais, Alger.
TEL/021 54 22 57
Le Plan de Protection et de Mise en Valeur
des sites Archéologiques de Tipasa et
de sa zone de protection. (PPMVSA).
Chef de projet : Dr Youcef CHENNAOUI
Maître de conférences, classe A- Chercheur à l’EPAU d’Alger,
Architecte des monuments et sites protégés;
(Ministère de la Culture).
Deuxième phase:
Avant projet du PPMVSA
de Tipasa
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de la Culture. Direction de la Culture de la Wilaya de Tipasa.
CNERU. 30, Route Hassen Ben
Nâaman, Bir Mourad Rais, Alger.
TEL/021 54 22 57
SEPTEMBRE 2009
Introduction.
• le concept du patrimoine culturel a largement
évolué en Algérie, depuis la promulgation de la
loi de 1998.
• Sa prise en charge devient de plus en plus le
centre d’intérêts des différentes instances
politiques du pays. Les décrets exécutifs N° 03-
324 du 05 octobre 2003 avaient établi les
modalités d’établissement des plans permanents
de sauvegarde et de mise en valeur des secteurs
sauvegardés et des sites archéologiques :
(PPSMVSS) et (PPSMVSA), en édictant le contenu
et les objectifs de chaque outil.
Le Plan de Protection et de Mise en Valeur des sites
Archéologiques de Tipasa et de sa zone de protection.
(PPMVSA).
• le site de "Tipasa" est
classé sur la liste du «
patrimoine universel » le
17 décembre 1982.
• Ce site a été retiré de la
liste du patrimoine en
péril (en 2007) grâce aux
efforts des autorités
locales qui ont entrepris
l'élaboration d'un outil de
réglementation
spécifique: PPMVSA.
Le Plan de Protection et de Mise en Valeur des sites
Archéologiques de Tipasa et de sa zone de protection.
(PPMVSA).
La Problématique spécifique:
1. Comment concilier les
opérations d’aménagement
urbanistique de la ville avec la
protection des sites
archéologiques ?
2. Quel serait le contenu du plan de
gestion des sites archéologiques
classés « Patrimoine mondial »,
qui donnerait la portée pratique à
son plan de protection et de mise
en valeur?
3. Quelles sont les mesures à
prendre pour conformer et
admettre les nouvelles
constructions dans les abords
des sites archéologiques classés
de Tipasa?
Le protocole de l’étude:
contenus des phases et leurs modalités d’approbation.
Phase 1.
Diagnostic et mesures d’urgence
Phase 3.
Rédaction finale du PPMVSA
Phase 2.
Relevés et avant-projet
PPMVSA
Diagnostic et
évaluations.
Délimitation
périmètre
PPMVSA et
sa zone de
protection.
Évaluation
partielle ex-ante
Plan
d’aménage-
ment dans la
zone de
protection.
Enquête
publique
Correction après
enquête
Rédaction
finale du
PPMVSA
Plan de
conservation
et de
présentation
des sites
archéologique
s
Le
règlement.
Phase
ex-post
Élaboration
d’un
plan
de
gestion
pour
les
sites
archéologiques
Schéma de la chronologie des articulations des différentes phases du PPMVSA de TIPASA
Protocole de l’étude du plan et ses
articulations méthodologiques.
Contenu de l’étude pour la première phase.
PPMVSA
Analyse Diagnostic
Délimitation de la zone de
protection et de servitude
Détermination des mesures
d’urgence.
Contenu de l’étude pour la première phase.
Le contenu de l’étude pour
la 2e phase.
( Étude déposée le 14/ 09/ 2009.
La zone de protection du PPMVSA de Tipasa.
De la Phase 1, adoptée par l’APW de Tipasa:
le 26 octobre 2009.
•La loi 98-04 du 15 juin 1998, relative à la protection du patrimoine culturel
dans ses articles : 12, 17, 18, 19, 21, 23, 46, 83, 99, 104 définissent les critères
de délimitation des abords des biens culturels, les travaux soumis à
l’autorisation des services compétents, ainsi que d’autres orientations
relatives aux zones de protection des biens culturels immobiliers protégés.
•La loi 90-29 du 01 Décembre 1990, corrigée en 2004, relative à l'aménagement
et l'urbanisme dans ses articles 06, 11, 31, 33 et 69 ainsi que l’article 27 du
Décret exécutif 91-175 28 Mai 1991 définissent les règles générales
d’aménagement, d’urbanisme et de construction, définissent elle aussi
quelques modalités et prescriptions.
Selon cette dernière, le périmètre de la zone de protection et le règlement sont
annexés aux POS y afférent et ont valeur de servitude d’utilité publique.
•Sous réserve des dispositions particulières prévues par la législation et la
réglementation en vigueur, le futur règlement de servitude de notre plan
PPMVSA de Tipasa, qui frappera cette zone de protection ; fixera les règles
générales de protection des abords des sites archéologiques, lesquelles
définissent les conditions auxquelles doivent satisfaire toutes les
interventions.
Les abords selon la législation en vigueur :
la loi 98-04.
Récapitulatif des étendues surfaciques des
abords de protections des sites
archéologiques de Tipasa.
1. Surface du parc Ouest : 27,35 Ha
2. Surface du parc Est: 15,80 Ha
• Surface totale des deux parcs : 43,15 Ha
3. Zone de servitude: 172,00 Ha
• Représentant 04 fois la surface des 02 parcs
1
2
3
Le secteur A : C’est le quartier du complexe touristique balnéaire de Matarès
composant sa majeure partie. Ce dernier comprend au sud une partie du POS
AU2 qui est en cours de construction.
Le secteur B : C’est le quartier haï El Gharbi qui couvre la majeure partie de
son étendue. Il est composé essentiellement d’habitat collectif formé de
bâtiments, dont la plus part ont cinq niveaux d’étages.
Le secteur C : C’est le quartier formé par le vieux centre ville de Tipasa qui
remonte essentiellement à l’époque de la création première du village.
Le secteur D : C’est le quartier qui couvre pratiquement l’étendue du POS AU1
(plan d’occupation des sols, Secteur à Urbaniser n°01 qui est à caractère de
services et d’équipements publics.
Le secteur E : C’est une partie du quartier du futur pole d’excellence du POS
AU3 ou se catalyseront l’ensemble des équipements de prestiges et de haut
standing de Tipasa avec au nord le cimetière musulman, en tant que barrière
physique bordant le parc de Ste Salsa du coté Est.
Le secteur littoral :
défini sur une largeur maritime de 25 mètres selon la loi de protection du
littoral en vigueur. Cette bande de protection maritime intègre les deux îlots
de Ste Salsa et protègera le long de la côte les berges maritimes et l’éventuel
substrat archéologique subaquatique.
Les cinq secteurs de la zone de protection ont été
désigné selon leur nature morphologique et
fonctionnelle.
Délimitation du périmètre de protection des sites archéologiques de
Tipasa, selon les coordonnées géographiques UTM 31S.
Total Bien des deux parcs: 43,15 Ha;
zone de protection proposée pour les deux parcs: 172 Ha;
Total Bien des deux parcs +zone de protection: 215.15 Ha.
Délimitation du périmètre de protection royal de Maurétanie, selon les
coordonnées géographiques UTM 31S.
Aire de protection ramenée à 11,82 Ha.
L’assise réglementaire
Lois et décrets relatifs à la protection du patrimoine culturel:
 Convention pour la protection du patrimoine mondial
culturel et naturel ; (Paris du 17 au 21 Octobre 1972)
 Loi 98-04 du 15 Juin 1998 ;
 Décret Exécutif n°03-322 du 05 Octobre 2003 ;
 Décret exécutif N°03-323 du 05 Octobre 2003 ;
Les lois relatives à l’aménagement du
territoire et à l’urbanisme et à la
protection de l’environnement.
 Loi 90-29 du 1er Décembre 1990 ;
 Loi 01-20 du 12 décembre 2001 ;
 Loi n° 02.02 du 05.02.2002 ;
 Loi n° 03.01 du 17.02.2003 ;
 Loi 04-05 du 14 Août 2004 ;
 Loi 06-06 du 20 Février 2006 ;
Les conclusions de la 2e phase de l’étude du
PPMVSA de Tipasa.
Levé topographique et réseau viaire.
Carte géologique
Reconnaissance des composantes géomorphologiques du territoire de Tipasa et
les types d’affleurements, impliquant la nature des sols des sites archéologiques
de Tipasa.
Évaluation du degré de présence des réseaux divers aux
abords à travers les sites archéologiques.
Epannelage du bâti.
La majeure partie du gabarit du bâti varie du RDC à R+2
 les hauteurs des nouveaux projets dépassent le R+3
 Secteur A dominance RDC à R+1;
 Secteur B dominance RDC à R+1;
 Secteur C dominance RDC;
 Secteur D dominance RDC ;
 Secteur E dominance RDC à R+2.
Epannelage du bâti.
Typologie parcellaire.
Malgré cette occupation progressive, le centre ancien reste encore un tissu urbain assez
aéré par la discontinuité des bâtis en façade et par la dominance de grandes parcelles
(S >à 500m²); soit 40%.
Secteurs
≤ à
250m²
De
250m²-
500m²
De 500m²-
1000m²
De 1000m²-
1500m²
De
1500m²-
2000m²
De 2000-
2500m²
De
2500m²-
3000m²
Plus
de3000
m2
A 7 4 5 1 1 1 - 4
B 124 135 38 5 3 4 2 12
C 50 51 39 17 13 3 3 8
D 8 31 21 12 3 2 2 8
E 1 2 4 4 - - - 1
la taille des parcelles est différente selon les secteurs. Plus de la moitie varie
entre 250 m² et 500 m².
Secteur A dominance ≤ 250 m²;
Secteur B dominance ≤ 250 m² et 250 à 500 m² et 1000m²;
Secteur C dominance ≤ 250 m² et 250 à 500 m²;
Secteur D dominance de 250 à 500 et 500 à 1000 m²;
Secteur E dominance de 1000 m² à1500 m².
Typologie parcellaire.
Matériaux de couverture.
Dominance de toitures terrasses dans les nouveaux projets.
Dominance de toitures en tuile plate ou mécanique au niveau de l’ancien noyau
villageois.
Présence d’un faible nombre de maisons précaires à couverture en tôle en éternit
 Dominance de toitures terrasses dans les nouveaux projets;
 Dominance de toitures en tuiles plates (52% dans le Secteur C);
 Une faible proportion de constructions en tuiles à canal;
 Une faible proportion de constructions précaires à couverture en
tôle en éternit.
Matériaux de couverture.
Datation du bâti de la zone de protection.
Le bâti de l’ancien village est essentiellement de l’époque coloniale.
L’extension sud date de la période post- 62.
après 2002 une grande dynamique urbaine est insufflée à l’est et à l’ouest de l’ancien noyau.
Une infime partie du patrimoine immobilier date de l’époque coloniale, soit
34% du cadre bâti de cette zone.
 Le développement urbain enregistré entre 1962 et 2002, avait produit 36% de
cette zone.
Une grande dynamique urbaine fut insufflée après la révision du PDAU
communal (des programmes importants ont été lancés après 2002 : POS
AU1,POS AU2, POS AU3 et la zone d’équipements.
Datation du bâti de la zone de protection.
Typologie du bâti.
Dominance dans la zone de protection du PPMVSA de l’habitat individuel réparti
entre les maisons coloniales et les nouveaux lotissements.
Typologie du bâti.
Dominance dans la zone de protection du PPMVSA de l’habitat individuel réparti
entre les maisons coloniales et les nouveaux lotissements.
État du bâti.
Les taux:
48% en bon état; 16 % passable; 16 % mauvais état; 7% vétuste et 13 en cours de
construction.
L’ état général du bâti nécessite une vaste opération de restauration:
Restauration des façades;
Réparation des toitures;
Réhabilitation et remise aux normes minimales d’habitabilité des logements;
La taudification des cœurs d’îlots doit être progressivement enrayée;
Densification des cœurs d’îlots. En effet depuis 1985 on assiste à une consommation
considérable des cœurs d’îlots; d’où la nécessité de réglementer ces projets.
État du bâti.
Identification des bâtiments d’architecture remarquable présents dans la
zone de protection du PPMVSA de Tipasa.
Les coefficients d’occupation du sol (COS Pondérés).
COS PAR PARCELLES
COS PAR ILOT
Secteur B 0.3 < COS < 1.4
Secteur C 0.16 < COS < 1
Secteur D 0.6 < COS < 0.9
Secteur E 0.4 < COS < 1.6
0.36 < COS Pondéré < 1.22
Les servitudes d’urbanisme
Le plan des gabarits La ressource archéologique et naturelle
Les servitudes d’urbanisme et d’architecture.
•Définition du champ d’application et les limites du périmètre de la zone de protection;
•Contenu de la servitude d’utilité publique et son support d’application;
•Définition des travaux d’intervention dans le périmètre de protection;
•Prescriptions réglementaires;
•Recommandation sur le bâti existant;
•Recommandations sur les constructions neuves;
•Recommandations sur les compositions urbaines;
•Recommandations sur la préservation des espaces verts.
L’avant-projet du PPMVSA de Tipasa.
Le contenu des deux plans de protection et de mise
en valeur des sites archéologiques .
Le plan d’aménagement pour la mise en valeur.
Les bâtiments reconvertis en équipements:
Villa engevelly + le centre : futur centre d’interprétation
archéologique;
Le bâtiment de la douane : Hôtel du tourisme;
Le bâtiment industriel Chai Trémaux : Bâtiment de l’artisanat;
L’actuel établissement « Diprochim »: Marché méditerranéen.
Le plan de conservation des sites archéologiques.
Modalités de présentation des vestiges au public et travaux d’entretien programmé.
Le cahier de prescriptions techniques normatives de conservation,
d’aménagement et de gestion des sites archéologiques de Tipasa.
Chapitre 1 :L’accueil, l’orientation et l’accessibilité
aux vestiges.
•L’aménagement des espaces d’accès et de circulation.
•L’intégration des services et d’infrastructures d’accueil.
•L’orientation des visiteurs à l’intérieur du site.
Chapitre 2 : La conservation de l’intégrité du site.
•Le contrôle des conditions intérieures de conservation dans
une enveloppe architecturale.
•Conditions de conservation du site en plein air (mesures
préventives contre les agents naturels).
•Mesures de protection pour les fouilles archéologiques.
Chapitre 3 : La gestion et l’entretien.
•Gestion administrative.
•Gestion budgétaire (financière)
•Gestion des ressources humaines et matérielles.

Contenu connexe

Similaire à PPMVSA-phase-2 de tipasa site archéologique

Expérience du Sénégal dans l’intégration des ressources côtières dans la pla...
 Expérience du Sénégal dans l’intégration des ressources côtières dans la pla... Expérience du Sénégal dans l’intégration des ressources côtières dans la pla...
Expérience du Sénégal dans l’intégration des ressources côtières dans la pla...NAP Global Network
 
Analyse Du Projet De Plu HéLèNe Bauchet 06 02 2010
Analyse Du Projet De Plu   HéLèNe Bauchet 06 02 2010Analyse Du Projet De Plu   HéLèNe Bauchet 06 02 2010
Analyse Du Projet De Plu HéLèNe Bauchet 06 02 2010dnvblog
 
5.1 notice des annexes arret sept2017
5.1   notice des annexes arret sept20175.1   notice des annexes arret sept2017
5.1 notice des annexes arret sept2017Orgerus Mairie
 
Abdelati Lahlou La protection juridique du Patrimoine Culturel, enjeux et per...
Abdelati Lahlou La protection juridique du Patrimoine Culturel, enjeux et per...Abdelati Lahlou La protection juridique du Patrimoine Culturel, enjeux et per...
Abdelati Lahlou La protection juridique du Patrimoine Culturel, enjeux et per...Smarktic tt
 
1_-_Rapport_de_presentation_cle2c1775-1.pdf
1_-_Rapport_de_presentation_cle2c1775-1.pdf1_-_Rapport_de_presentation_cle2c1775-1.pdf
1_-_Rapport_de_presentation_cle2c1775-1.pdfEryouness
 
Ji 2015 atelier bocage 2 expose
Ji 2015 atelier bocage 2 exposeJi 2015 atelier bocage 2 expose
Ji 2015 atelier bocage 2 exposeSMBS contact
 
okok.pdfaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
okok.pdfaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaokok.pdfaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
okok.pdfaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaachristocadet099
 
YOUSSEF KHIRA Legislation patrimoine
YOUSSEF KHIRA Legislation patrimoineYOUSSEF KHIRA Legislation patrimoine
YOUSSEF KHIRA Legislation patrimoineSmarktic tt
 
Zonage Presentation Synthetique De La Demarche
Zonage Presentation Synthetique De La DemarcheZonage Presentation Synthetique De La Demarche
Zonage Presentation Synthetique De La Demarcherafikstein
 

Similaire à PPMVSA-phase-2 de tipasa site archéologique (12)

Mohammed el harti
Mohammed el hartiMohammed el harti
Mohammed el harti
 
Mohammed el harti
Mohammed el hartiMohammed el harti
Mohammed el harti
 
Expérience du Sénégal dans l’intégration des ressources côtières dans la pla...
 Expérience du Sénégal dans l’intégration des ressources côtières dans la pla... Expérience du Sénégal dans l’intégration des ressources côtières dans la pla...
Expérience du Sénégal dans l’intégration des ressources côtières dans la pla...
 
Analyse Du Projet De Plu HéLèNe Bauchet 06 02 2010
Analyse Du Projet De Plu   HéLèNe Bauchet 06 02 2010Analyse Du Projet De Plu   HéLèNe Bauchet 06 02 2010
Analyse Du Projet De Plu HéLèNe Bauchet 06 02 2010
 
5.1 notice des annexes arret sept2017
5.1   notice des annexes arret sept20175.1   notice des annexes arret sept2017
5.1 notice des annexes arret sept2017
 
Abdelati Lahlou La protection juridique du Patrimoine Culturel, enjeux et per...
Abdelati Lahlou La protection juridique du Patrimoine Culturel, enjeux et per...Abdelati Lahlou La protection juridique du Patrimoine Culturel, enjeux et per...
Abdelati Lahlou La protection juridique du Patrimoine Culturel, enjeux et per...
 
1_-_Rapport_de_presentation_cle2c1775-1.pdf
1_-_Rapport_de_presentation_cle2c1775-1.pdf1_-_Rapport_de_presentation_cle2c1775-1.pdf
1_-_Rapport_de_presentation_cle2c1775-1.pdf
 
SMSCOT CdV 03.07.09
SMSCOT CdV  03.07.09SMSCOT CdV  03.07.09
SMSCOT CdV 03.07.09
 
Ji 2015 atelier bocage 2 expose
Ji 2015 atelier bocage 2 exposeJi 2015 atelier bocage 2 expose
Ji 2015 atelier bocage 2 expose
 
okok.pdfaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
okok.pdfaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaokok.pdfaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
okok.pdfaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
 
YOUSSEF KHIRA Legislation patrimoine
YOUSSEF KHIRA Legislation patrimoineYOUSSEF KHIRA Legislation patrimoine
YOUSSEF KHIRA Legislation patrimoine
 
Zonage Presentation Synthetique De La Demarche
Zonage Presentation Synthetique De La DemarcheZonage Presentation Synthetique De La Demarche
Zonage Presentation Synthetique De La Demarche
 

Dernier

GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesLeBaobabBleu1
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbainesSocratis Vasiopoulos
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseTxaruka
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024IEN_Jonzac
 
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptxModesteTiemele
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"ArchivesdeLyon
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
complement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptxcomplement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptxIbrahimBasallam
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en FranceTxaruka
 
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxSaint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxMartin M Flynn
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationLeBaobabBleu1
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONfrizzole
 

Dernier (13)

GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
complement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptxcomplement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptx
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxSaint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
 

PPMVSA-phase-2 de tipasa site archéologique

  • 1. WILAYA de TIPASA. CAUA, le dimanche 20 décembre 2009. Chef de projet : Dr Youcef CHENNAOUI Maître de conférences, classe A- Chercheur à l’EPAU d’Alger, Architecte des monuments et sites protégés; (Ministère de la Culture). Présentation des conclusions de la seconde phase de l’étude du PPMVSA de TIPASA. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Culture. Direction de la Culture de la Wilaya de Tipasa. CNERU. 30, Route Hassen Ben Nâaman, Bir Mourad Rais, Alger. TEL/021 54 22 57
  • 2. Le Plan de Protection et de Mise en Valeur des sites Archéologiques de Tipasa et de sa zone de protection. (PPMVSA). Chef de projet : Dr Youcef CHENNAOUI Maître de conférences, classe A- Chercheur à l’EPAU d’Alger, Architecte des monuments et sites protégés; (Ministère de la Culture). Deuxième phase: Avant projet du PPMVSA de Tipasa REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Culture. Direction de la Culture de la Wilaya de Tipasa. CNERU. 30, Route Hassen Ben Nâaman, Bir Mourad Rais, Alger. TEL/021 54 22 57 SEPTEMBRE 2009
  • 3. Introduction. • le concept du patrimoine culturel a largement évolué en Algérie, depuis la promulgation de la loi de 1998. • Sa prise en charge devient de plus en plus le centre d’intérêts des différentes instances politiques du pays. Les décrets exécutifs N° 03- 324 du 05 octobre 2003 avaient établi les modalités d’établissement des plans permanents de sauvegarde et de mise en valeur des secteurs sauvegardés et des sites archéologiques : (PPSMVSS) et (PPSMVSA), en édictant le contenu et les objectifs de chaque outil.
  • 4. Le Plan de Protection et de Mise en Valeur des sites Archéologiques de Tipasa et de sa zone de protection. (PPMVSA). • le site de "Tipasa" est classé sur la liste du « patrimoine universel » le 17 décembre 1982. • Ce site a été retiré de la liste du patrimoine en péril (en 2007) grâce aux efforts des autorités locales qui ont entrepris l'élaboration d'un outil de réglementation spécifique: PPMVSA.
  • 5. Le Plan de Protection et de Mise en Valeur des sites Archéologiques de Tipasa et de sa zone de protection. (PPMVSA). La Problématique spécifique: 1. Comment concilier les opérations d’aménagement urbanistique de la ville avec la protection des sites archéologiques ? 2. Quel serait le contenu du plan de gestion des sites archéologiques classés « Patrimoine mondial », qui donnerait la portée pratique à son plan de protection et de mise en valeur? 3. Quelles sont les mesures à prendre pour conformer et admettre les nouvelles constructions dans les abords des sites archéologiques classés de Tipasa?
  • 6. Le protocole de l’étude: contenus des phases et leurs modalités d’approbation.
  • 7. Phase 1. Diagnostic et mesures d’urgence Phase 3. Rédaction finale du PPMVSA Phase 2. Relevés et avant-projet PPMVSA Diagnostic et évaluations. Délimitation périmètre PPMVSA et sa zone de protection. Évaluation partielle ex-ante Plan d’aménage- ment dans la zone de protection. Enquête publique Correction après enquête Rédaction finale du PPMVSA Plan de conservation et de présentation des sites archéologique s Le règlement. Phase ex-post Élaboration d’un plan de gestion pour les sites archéologiques Schéma de la chronologie des articulations des différentes phases du PPMVSA de TIPASA
  • 8. Protocole de l’étude du plan et ses articulations méthodologiques. Contenu de l’étude pour la première phase. PPMVSA Analyse Diagnostic Délimitation de la zone de protection et de servitude Détermination des mesures d’urgence. Contenu de l’étude pour la première phase.
  • 9. Le contenu de l’étude pour la 2e phase. ( Étude déposée le 14/ 09/ 2009.
  • 10. La zone de protection du PPMVSA de Tipasa. De la Phase 1, adoptée par l’APW de Tipasa: le 26 octobre 2009.
  • 11. •La loi 98-04 du 15 juin 1998, relative à la protection du patrimoine culturel dans ses articles : 12, 17, 18, 19, 21, 23, 46, 83, 99, 104 définissent les critères de délimitation des abords des biens culturels, les travaux soumis à l’autorisation des services compétents, ainsi que d’autres orientations relatives aux zones de protection des biens culturels immobiliers protégés. •La loi 90-29 du 01 Décembre 1990, corrigée en 2004, relative à l'aménagement et l'urbanisme dans ses articles 06, 11, 31, 33 et 69 ainsi que l’article 27 du Décret exécutif 91-175 28 Mai 1991 définissent les règles générales d’aménagement, d’urbanisme et de construction, définissent elle aussi quelques modalités et prescriptions. Selon cette dernière, le périmètre de la zone de protection et le règlement sont annexés aux POS y afférent et ont valeur de servitude d’utilité publique. •Sous réserve des dispositions particulières prévues par la législation et la réglementation en vigueur, le futur règlement de servitude de notre plan PPMVSA de Tipasa, qui frappera cette zone de protection ; fixera les règles générales de protection des abords des sites archéologiques, lesquelles définissent les conditions auxquelles doivent satisfaire toutes les interventions. Les abords selon la législation en vigueur : la loi 98-04.
  • 12. Récapitulatif des étendues surfaciques des abords de protections des sites archéologiques de Tipasa. 1. Surface du parc Ouest : 27,35 Ha 2. Surface du parc Est: 15,80 Ha • Surface totale des deux parcs : 43,15 Ha 3. Zone de servitude: 172,00 Ha • Représentant 04 fois la surface des 02 parcs 1 2 3
  • 13. Le secteur A : C’est le quartier du complexe touristique balnéaire de Matarès composant sa majeure partie. Ce dernier comprend au sud une partie du POS AU2 qui est en cours de construction. Le secteur B : C’est le quartier haï El Gharbi qui couvre la majeure partie de son étendue. Il est composé essentiellement d’habitat collectif formé de bâtiments, dont la plus part ont cinq niveaux d’étages. Le secteur C : C’est le quartier formé par le vieux centre ville de Tipasa qui remonte essentiellement à l’époque de la création première du village. Le secteur D : C’est le quartier qui couvre pratiquement l’étendue du POS AU1 (plan d’occupation des sols, Secteur à Urbaniser n°01 qui est à caractère de services et d’équipements publics. Le secteur E : C’est une partie du quartier du futur pole d’excellence du POS AU3 ou se catalyseront l’ensemble des équipements de prestiges et de haut standing de Tipasa avec au nord le cimetière musulman, en tant que barrière physique bordant le parc de Ste Salsa du coté Est. Le secteur littoral : défini sur une largeur maritime de 25 mètres selon la loi de protection du littoral en vigueur. Cette bande de protection maritime intègre les deux îlots de Ste Salsa et protègera le long de la côte les berges maritimes et l’éventuel substrat archéologique subaquatique. Les cinq secteurs de la zone de protection ont été désigné selon leur nature morphologique et fonctionnelle.
  • 14. Délimitation du périmètre de protection des sites archéologiques de Tipasa, selon les coordonnées géographiques UTM 31S. Total Bien des deux parcs: 43,15 Ha; zone de protection proposée pour les deux parcs: 172 Ha; Total Bien des deux parcs +zone de protection: 215.15 Ha.
  • 15. Délimitation du périmètre de protection royal de Maurétanie, selon les coordonnées géographiques UTM 31S. Aire de protection ramenée à 11,82 Ha.
  • 16. L’assise réglementaire Lois et décrets relatifs à la protection du patrimoine culturel:  Convention pour la protection du patrimoine mondial culturel et naturel ; (Paris du 17 au 21 Octobre 1972)  Loi 98-04 du 15 Juin 1998 ;  Décret Exécutif n°03-322 du 05 Octobre 2003 ;  Décret exécutif N°03-323 du 05 Octobre 2003 ; Les lois relatives à l’aménagement du territoire et à l’urbanisme et à la protection de l’environnement.  Loi 90-29 du 1er Décembre 1990 ;  Loi 01-20 du 12 décembre 2001 ;  Loi n° 02.02 du 05.02.2002 ;  Loi n° 03.01 du 17.02.2003 ;  Loi 04-05 du 14 Août 2004 ;  Loi 06-06 du 20 Février 2006 ;
  • 17.
  • 18. Les conclusions de la 2e phase de l’étude du PPMVSA de Tipasa.
  • 19. Levé topographique et réseau viaire.
  • 20. Carte géologique Reconnaissance des composantes géomorphologiques du territoire de Tipasa et les types d’affleurements, impliquant la nature des sols des sites archéologiques de Tipasa.
  • 21. Évaluation du degré de présence des réseaux divers aux abords à travers les sites archéologiques.
  • 22. Epannelage du bâti. La majeure partie du gabarit du bâti varie du RDC à R+2  les hauteurs des nouveaux projets dépassent le R+3
  • 23.  Secteur A dominance RDC à R+1;  Secteur B dominance RDC à R+1;  Secteur C dominance RDC;  Secteur D dominance RDC ;  Secteur E dominance RDC à R+2. Epannelage du bâti.
  • 24. Typologie parcellaire. Malgré cette occupation progressive, le centre ancien reste encore un tissu urbain assez aéré par la discontinuité des bâtis en façade et par la dominance de grandes parcelles (S >à 500m²); soit 40%.
  • 25. Secteurs ≤ à 250m² De 250m²- 500m² De 500m²- 1000m² De 1000m²- 1500m² De 1500m²- 2000m² De 2000- 2500m² De 2500m²- 3000m² Plus de3000 m2 A 7 4 5 1 1 1 - 4 B 124 135 38 5 3 4 2 12 C 50 51 39 17 13 3 3 8 D 8 31 21 12 3 2 2 8 E 1 2 4 4 - - - 1 la taille des parcelles est différente selon les secteurs. Plus de la moitie varie entre 250 m² et 500 m². Secteur A dominance ≤ 250 m²; Secteur B dominance ≤ 250 m² et 250 à 500 m² et 1000m²; Secteur C dominance ≤ 250 m² et 250 à 500 m²; Secteur D dominance de 250 à 500 et 500 à 1000 m²; Secteur E dominance de 1000 m² à1500 m². Typologie parcellaire.
  • 26. Matériaux de couverture. Dominance de toitures terrasses dans les nouveaux projets. Dominance de toitures en tuile plate ou mécanique au niveau de l’ancien noyau villageois. Présence d’un faible nombre de maisons précaires à couverture en tôle en éternit
  • 27.  Dominance de toitures terrasses dans les nouveaux projets;  Dominance de toitures en tuiles plates (52% dans le Secteur C);  Une faible proportion de constructions en tuiles à canal;  Une faible proportion de constructions précaires à couverture en tôle en éternit. Matériaux de couverture.
  • 28. Datation du bâti de la zone de protection. Le bâti de l’ancien village est essentiellement de l’époque coloniale. L’extension sud date de la période post- 62. après 2002 une grande dynamique urbaine est insufflée à l’est et à l’ouest de l’ancien noyau.
  • 29. Une infime partie du patrimoine immobilier date de l’époque coloniale, soit 34% du cadre bâti de cette zone.  Le développement urbain enregistré entre 1962 et 2002, avait produit 36% de cette zone. Une grande dynamique urbaine fut insufflée après la révision du PDAU communal (des programmes importants ont été lancés après 2002 : POS AU1,POS AU2, POS AU3 et la zone d’équipements. Datation du bâti de la zone de protection.
  • 30. Typologie du bâti. Dominance dans la zone de protection du PPMVSA de l’habitat individuel réparti entre les maisons coloniales et les nouveaux lotissements.
  • 31. Typologie du bâti. Dominance dans la zone de protection du PPMVSA de l’habitat individuel réparti entre les maisons coloniales et les nouveaux lotissements.
  • 32. État du bâti. Les taux: 48% en bon état; 16 % passable; 16 % mauvais état; 7% vétuste et 13 en cours de construction.
  • 33. L’ état général du bâti nécessite une vaste opération de restauration: Restauration des façades; Réparation des toitures; Réhabilitation et remise aux normes minimales d’habitabilité des logements; La taudification des cœurs d’îlots doit être progressivement enrayée; Densification des cœurs d’îlots. En effet depuis 1985 on assiste à une consommation considérable des cœurs d’îlots; d’où la nécessité de réglementer ces projets. État du bâti.
  • 34. Identification des bâtiments d’architecture remarquable présents dans la zone de protection du PPMVSA de Tipasa.
  • 35. Les coefficients d’occupation du sol (COS Pondérés).
  • 36. COS PAR PARCELLES COS PAR ILOT Secteur B 0.3 < COS < 1.4 Secteur C 0.16 < COS < 1 Secteur D 0.6 < COS < 0.9 Secteur E 0.4 < COS < 1.6 0.36 < COS Pondéré < 1.22
  • 37. Les servitudes d’urbanisme Le plan des gabarits La ressource archéologique et naturelle
  • 38. Les servitudes d’urbanisme et d’architecture. •Définition du champ d’application et les limites du périmètre de la zone de protection; •Contenu de la servitude d’utilité publique et son support d’application; •Définition des travaux d’intervention dans le périmètre de protection; •Prescriptions réglementaires; •Recommandation sur le bâti existant; •Recommandations sur les constructions neuves; •Recommandations sur les compositions urbaines; •Recommandations sur la préservation des espaces verts.
  • 39. L’avant-projet du PPMVSA de Tipasa. Le contenu des deux plans de protection et de mise en valeur des sites archéologiques .
  • 40. Le plan d’aménagement pour la mise en valeur.
  • 41. Les bâtiments reconvertis en équipements: Villa engevelly + le centre : futur centre d’interprétation archéologique; Le bâtiment de la douane : Hôtel du tourisme; Le bâtiment industriel Chai Trémaux : Bâtiment de l’artisanat; L’actuel établissement « Diprochim »: Marché méditerranéen.
  • 42. Le plan de conservation des sites archéologiques. Modalités de présentation des vestiges au public et travaux d’entretien programmé.
  • 43. Le cahier de prescriptions techniques normatives de conservation, d’aménagement et de gestion des sites archéologiques de Tipasa. Chapitre 1 :L’accueil, l’orientation et l’accessibilité aux vestiges. •L’aménagement des espaces d’accès et de circulation. •L’intégration des services et d’infrastructures d’accueil. •L’orientation des visiteurs à l’intérieur du site. Chapitre 2 : La conservation de l’intégrité du site. •Le contrôle des conditions intérieures de conservation dans une enveloppe architecturale. •Conditions de conservation du site en plein air (mesures préventives contre les agents naturels). •Mesures de protection pour les fouilles archéologiques. Chapitre 3 : La gestion et l’entretien. •Gestion administrative. •Gestion budgétaire (financière) •Gestion des ressources humaines et matérielles.