SlideShare une entreprise Scribd logo
Au service des acteurs
de la construction
Quels enjeux
pour le bâtiment
et la ville ?
Développer la construction et l’aménagement urbain durables
Réchauffement climatique
Impact des bâtiments et des villes en France
Consommation
énergétique
Empreinte
carbone
40%45%
25%32%
Bâtiments
Transports
Accélérer la
transition énergétique
Mieux construire, rénover, aménager
Mieux consommer
Performance
environ-
nementale
Travaux
d’isolation
thermique
Sobriété
Garantie de
performance
énergétique
Gestion active
Production locale
ENR
Bâtiment et ville durables : leviers de la croissance verte
Rôle clé du Bâtiment
dans l’activité économique
6% du PIB
525 000 entreprises
Automobile
salariés230 000
Aéronautique
180 000 salariés
1 million salariés
Soutenir la croissance
verte et la création d’emplois
Favoriser la recherche et l’innovation
Améliorer la qualité et la performance des bâtiments
NeufRénovation
Améliorer l’accès des ménages au logement
Triple exigence pour le logement :
disponibilité, coût, performance
Manque de logements adaptés aux besoins
Forte hausse des coûts de construction
Besoin de logements compacts et performants
en énergie
1
2
3
Développer un habitat abordable
Réduire la facture énergétique
Augmenter la production des logements
neufs, sociaux et intermédiaires
Faire baisser les coûts de construction
Vers une approche en coût global
Industrialisation
de la productionInnovation
Rénovation
de logements
Soutenir l’innovation dans la construction avec le BIM
Faire progresser le bâtiment et la
ville dans la transition numérique
Le BIM : processus collaboratif
Essor du Big data et de l’Open data
Amélioration du coûts-délais-qualité des projets
Faciliter l’émergence de services innovants
Pratiques actuelles
Organisation dans le Bâtiment
Digitalisation
des usages
Mise en réseau
des informations,
des objets et des
acteurs
Secteur
Bâtiment
segmenté
par petites entreprises,
diversité des profils
et des savoir-faire
Dominé à 95%
Accompagner les usages dans les bâtiments et les villes
Améliorer la qualité
d’usage et le bien-être
Confort perçu : critère de qualité renforcé
Occupant-acteur du confort et de la performance
Renforcer l’accessibilité/adaptabilité du bâtiment
Faciliter la gestion active, vers l’occupant-exploitant
avec le bâtiment 2.0
Le bâtiment et la ville :
des lieux de vie
80%
de la population habite en ville
du temps passé dans un bâtiment
Aspiration à la qualité de vie urbaine
et au bien-être chez soi
Approche intégrée en rénovation,
innovations et services connectés
Vers la ville perceptive, prise en compte
des ressentis et des appropriations
6%
bâtiments adaptés aux personnes en
perte d’autonomie ► silver economy
Evolution du rôle de l’usager
avec les objets connectés
Améliorer la qualité sanitaire des lieux de vie
Mieux connaître, réduire et
prévenir les risques sanitaires
Gérer les contaminations
Surveiller, diagnostiquer et réduire les pollutions et l’inconfort
Améliorer la qualité des lieux de vie
Ex : PNSE3, PQAI, villes respirables, mobilité propre
Questions de santé publique
et nuisances urbaines
Evolution des risques sanitaires
liés aux nouveaux modes constructifs
Chimiques (COV), physiques (amiante, CEM),
microbiologiques (champignons)
de la population gênée par les bruits
à leur domicile1/2
34%
des logements français fortement pollués
37% des logements avec moisissures
S’assurer de l’efficacité et de l’innocuité des innovations
nouveaux cas de pathologies/an, 20 000
décès/an liés à la pollution de l’air intérieur+28 000
Coût social
de la pollution
19 Md€/an pour l’air intérieur
70-100 Md€/an pour l’air atmosphérique
57 Md€/an pour le bruit
Qualité des ambiances acoustique, visuelle, aérothermique
Capacité d’apprentissage des enfants
et productivité des entreprises
Matériaux fonctionnalisés, solutions de traitement de l’air,
objets connectés…
Adapter la construction et la ville pour mieux gérer les risques
Adapter les modes de
construction & d’urbanisation
pour préserver la sécurité des personnes et des biens
Évolution des villes
Optimisation des bâtiments
Nouvelles solutions constructives
Formes urbaines, architecture bioclimatique,
végétalisation, gestion des eaux pluviales…
Protection contre le rayonnement solaire, isolation
thermique en façade, surélévation des toitures
Sécuriser l’intégration des matériaux
sains, recyclés, énergies renouvelables…
Évolution des risques
pour le bâtiment et la ville
Changement
climatique
Ilot de chaleur urbain,
inondations, crues
urbaines, fragilisation
des fondations
Étalement
urbain
Artificialisation des sols
Consommation énergétique
Emissions de CO2
Quelles missions
pour le CSTB ?
Au service des acteurs
Établissement public
à caractère industriel
et commercial,
le CSTB a pour
mission
d’accompagner
les acteurs dans
leurs innovations
et projets.
APPUI AUX POUVOIRS PUBLICS
SERVICES DE PROXIMITÉ AUX
ENTREPRISES INNOVANTES
SOUTIEN À L’ENSEMBLE
DE LA FILIÈRE PROFESSIONNELLE
ACTEUR DE PARTENARIATS PUBLICS ET
PRIVÉS EN FRANCE ET À L’INTERNATIONAL
Une dynamique
d’ouverture et de services
pour les acteurs, dans le
respect de principes
déontologiques.
Soutenir l’innovation et la performance
Le CSTB apporte
son expertise
scientifique et
technique aux
acteurs de la
construction et de
l’urbain pour soutenir
l’innovation,
la qualité et la
sécurité des projets.
NUMÉRIQUE
ÉNERGIE
ENVIRONNEMENT
SANTÉ
CONFORT
ANALYSE
ÉCONOMIQUE
MAITRISE
DES RISQUES
Atouts
du CSTB
Approche systémique
et pluridisciplinaire
Approche intégrée
à 3 échelles :
matériau bâtiment ville
Faire progresser les connaissances et les projets
Le CSTB organise ses
activités pour répondre
aux besoins des
acteurs, quelle que soit
la maturité de leur projet
La Recherche
& Expertise
pour penser le bâtiment
et la ville de demain
L’Évaluation
pour vérifier
l’intégrabilité des
solutions innovantes
La Certification
pour valoriser la qualité
sur le marché
La Diffusion des
connaissances
pour soutenir les
compétences des acteurs
Essais
pour caractériser
les performances
Quelles missions
pour le CSTB ?
Des services pour
les entreprises innovantes
ARIANE, le service d’accueil et d’accompagnement
Dédié aux TPE/PME
et start-up, le service
ARIANE s'adresse à tous
les porteurs de procédés
ou de services innovants
dans le domaine de
la construction.
2014 Lancement
du service ARIANE
750 Demandes
en 2016
Les innovations
les + représentées
Dispositifs structurels, génie
climatique, enveloppe
Le Réseau National d’Accompagnement
En complément du service ARIANE, le CSTB
déploie un réseau national de partenaires dédié
à l'accompagnement de proximité des acteurs
dans les territoires.
des demandes
en 2015 formulées
par des TPE/PME
des demandes pour
une innovation aux
portes de l’évaluation
des demandes pour
les structures, murs,
planchers
84%
53%
42%
CSTB Lab, l’incubateur du CSTB
Le CSTB Lab aux
côtés des jeunes
entreprises pour
relever les défis de
l’innovation dans
la construction
Hébergement, expertise, accès aux outils & résultats
de la Recherche du CSTB : de nombreuses ressources
mises à disposition d’entreprises sélectionnées.
Objectif : les accompagner dans le développement de produits
et services innovants, pour les bâtiments et villes de demain.
Lancement du CSTB Lab
1/32017
1er appel à manifestation d’intérêt
pour la sélection de start-up sur la thématique :
« Bâtiment & Numérique »
Quelles missions
pour le CSTB ?
Penser le bâtiment
et la ville de demain
Des services pour
les entreprises innovantes
Recherche et Expertise en appui aux politiques publiques
Interlocuteur
privilégié des
pouvoirs publics,
le CSTB mobilise
ses capacités
de recherche
au service des
priorités nationales.
En 2015, l’État a initié
3 plansdont le CSTB
est partie prenante
Plan National de Transition Numérique
pour le Bâtiment (PTNB)
Plan de Recherche et Développement
Amiante (PRDA)
Plan d’Amélioration de la Construction
pour la Transition Energétique (PACTE)
1
2
3
Mais aussi,
Participation aux appels d’offre
de recherche publique,
initiés par l’ANR, l’Ademe,
la Commission Européenne…
Un réseau de recherche
pluridisciplinaire.
Recherche et Expertise partenariale
ÉNERGIE
ENVIRONNEMENT
SANTÉ
CONFORT
NUMÉRIQUE AMÉNAGEMENT
URBAIN
GRANDS
OUVRAGES
TRANSPORTS
6 thématiques
Accompagner les acteurs socio-économiques
Au service de la progression
des connaissances
Montage de projets de recherche
collaboratifs ou de chaires industrielles
de recherche
Transfert de technologies
(concession de licences, cession de brevets),
logiciels et formations sur-mesure
Vers l’action et le marché
500
118Projets de recherche
collaborative
ADEME/ANR/Europe
77Publications
scientifiques
Des contrats
de recherche
signés avec des clients
internationaux
1/31/3
Projets de recherche partenariale
Chiffres clés 2015
Focus – Le CSTB accompagne la filière dans la transition numérique
Maquette numérique BIM du nouvel hôpital d’Ajaccio.
Outils clés du BIM
 Protocole et clausier
BIM multi-échelles
 Maquette numérique réaliste
et renseignée
 Outil de travail collaboratif,
évolutif, interopérable
 Logiciels de calcul et de
simulation connectés à la
maquette numérique
 Salle immersive et BIM :
Paris, Sophia Antipolis
Accompagne l’usage du BIM sur tout le
cycle de vie des bâtiments dans le territoire
Productivité, qualité, gestion pérenne
Acteur et facilitateur de l’Open BIM
Acquisition et exploitation des maquettes
numériques aux standards
du BIM (IFC et CityGml)
Développe l’usage du BIM pour la
simulation numérique
Performance et confort optimisés (énergie,
environnement, acoustique, aéraulique, aérodynamique)
Méthodes de mesure
(modélisation et instrumentation)
ISABELE REPERE
Vérifier
la performance énergétique réelle
des bâtiments
après travaux de construction ou
de rénovation
Focus – Optimiser la performance énergétique
Prévoir
la fourniture d’énergie (quartier)
la performance énergétique
et environnementale (bâtiments)
lors d’un audit et en conception
DIMOSIM ELODIE COMETH
Logiciels de calcul
et de simulation
Elodie
ISABELE
Focus – Programme R&D Amiante, PRDA
Faire émerger et amener à maturité des méthodes
et technologies innovantes pour la détection et la
mesure de l’amiante dans les bâtiments en vue
d’une application rapide et efficiente.
Mission du CSTB
Rénover massivement les logements
et prévenir les risques pour la santé
Maquette-laboratoire V0 d’échantillonnage de matériaux pour tester
les fonctionnalités du système en vue de sa miniaturisation
Focus – Biodétecteur fongique
Innovation protégée par 6 brevets, le biodétecteur fongique,
développé par le CSTB, permet de détecter les moisissures
et le développement de champignons avant qu’ils ne soient
visibles, et de préserver le patrimoine et les œuvres.
L’ensemble du dispositif de surveillance et de diagnostic des aéro-contaminants
de l’air intérieur est désormais proposé par Bioguess, filiale du CSTB.
des monuments historiques français sont
touchés par des contaminations fongiques.
1
4
Evaluer les performances
des innovations
Quelles missions
pour le CSTB ?
Penser le bâtiment
et la ville de demain
Les prestations d’évaluation
Accompagner les acteurs de la construction dans l'émergence
d'innovations et leur accès au marché, tout en les sécurisant.
L’Appréciation Technique
d’Expérimentation (ATEx) L’Avis Technique (ATec)
L’évaluation
de la performance
environnementale
• formulée par un groupe
d’experts
• porte sur tout produit, procédé
ou équipement innovant
 Procédure rapide, qui facilite
l’accès à l’Avis Technique.
• délivré par la CCFAT
• porte sur l’aptitude à
l’emploi des procédés
innovants de construction
• par le laboratoire dédié du CSTB,
organisme agréé
• élaboration et vérification
des déclarations
environnementales et FDES
• pour les matériaux & produits
de construction
113
711Avis Techniques
et DTA publiés
+ de 23%
d’ATEx délivrés en 2015
par rapport à 2014
Nouveaux Avis
Techniques/DTA
1/3179
Appréciations Techniques
d’Expérimentation (ATEx)
Chiffres clés 2015
Focus - Atex & Ouverture réglementaire
Evaluer l’aptitude de ces solutions
à atteindre les résultats visés
par la réglementation
avec l’Atex & Ouverture réglementaire
Incendie Accessibilité Aération-ventilation
Domaines concernés en 2016
Les acteurs peuvent proposer des solutions
alternatives à celles prévues par la réglementation,
pour améliorer la performance et la qualité
architecturale des projets.
Simplification de la réglementation
de la construction  Place à l’innovation
Quelles missions
pour le CSTB ?
Caractériser les performances
d’une innovation
Evaluer les performances
des innovations
Les prestations d’essais
Ingénierie d’essais et
plateformes du CSTB
pour caractériser la
performance de vos
matériaux, produits,
bâtiments
/ Activité d’essais
accréditée par le
COFRAC
Offre d’essais
normés
et sur-mesure
Expertise
pluridisciplinaire
Maîtrise
des cadres
réglementaires
Panel
d’équipements
sophistiqués
Couplage avec
la simulation
numérique
Quelles missions
pour le CSTB ?
Certifier les performances
Caractériser les performances
d’une innovation
Simplifie le paysage de la
certification dans le domaine
de la construction.
Optimise la lisibilité des repères
de qualité, de performance
et de fiabilité des produits,
des services et des acteurs.
Applications : enveloppe,
structure, équipement et
réseau, revêtement, eau.
QB, la marque de certification du CSTB
Qualité pour le
Bâtiment est la marque
de certification unique
du CSTB qui s’applique
aux produits, services
et personnes.
La certification pour les bâtiments
Pour les bâtiments non résidentiels
HQE Bâtiment Durable, délivrée par Certivéa, est une
certification basée sur une approche performantielle inédite
intégrant tous les enjeux du développement durable.
Mais aussi, Certification NF HQE™ Bâtiments Tertiaires –
Neuf ou Rénovation…
L’offre HQE est portée à l’international par Cerway.
Pour les maisons individuelles
La certification NF Habitat HQE, portée par
Céquami, couvre l’ensemble du périmètre du
logement. Elle est la certification de référence du
bâtiment durable, en construction et en rénovation.
La certification pour l’aménagement
Faire reconnaitre la prise en compte
du développement durable d’une
opération d’aménagement.
Se différencier et valoriser son projet
d’aménagement.
Démarche certifiée par
Outil de management de projet d’aménagement
destiné aux maîtres d’ouvrage publics ou privés
(collectivités et aménageurs).
Quelles missions
pour le CSTB ?
Partager les connaissances
avec les acteurs
Certifier les performances
La diffusion des connaissances
Produits d'édition et services en ligne
-
Logiciels métiers
-
Offre de formation professionnelle
inter et intra-entreprises
Le CSTB rend l'information scientifique
et technico-réglementaire accessible et
directement utilisable par les professionnels
Le portail Batipédia réunit toute
l’information technique, réglementaire,
normative & thématique pour connaître,
comprendre et maîtriser l’actualité et les
fondamentaux de la construction.
30 000
Chiffres clés 2015
76Ouvrages
en version numérique
85Modules de
formations
Ouvrages
disponibles
1/3126
Utilisateurs abonnés
aux services d’information
technico-réglementaire (REEF)
L’entreprise
Les équipes réparties dans 4 établissements
914
92NantesChamps-
sur-Marne
1/3636
collaborateurs
80Sophia AntipolisGrenoble
1/377
Au 31/12/2015 (hors filiales)
Produits d’exploitation 2015
Recherche contractuelle
et Expertise
23,7M€
millions €
Subventions
publiques
14,1M€
Activités technologiques
45,5M€
Diffusion des
connaissances
5M€
Autres produits
9M€
97,3
Les valeurs
Le CSTB s’engage au
travers de 6 principes
fondamentaux inscrits
dans sa charte de
déontologie.
Le CSTB travaille en réseau
1000
chercheurs des groupes spécialisés (GS)
400
experts
pour les activités de recherche,
expertise et évaluation
5000
clients
160
formateurs
6400
clients
pour la diffusion
des connaissances
Le groupe CSTB
Acteur à l’international
LE CSTB EN RÉSEAU
Recherche & Expertise
Membre de l’Alliance globale
pour les bâtiments et la
construction
Partenariats avec ses
homologues R&D
Acteur du programme R&D
européen H2020
Expertise Grands Ouvrages
à l’international
Membre de l’EOTA,
association européenne
de l’évaluation du bâtiment
Partenariats avec
ses homologues
américain (ICC-ES), allemand
(Dibt par ex), japonais (BCJ)…
Évaluation, Essais
Cerway, filiale du CSTB,
opérateur international
de la certification HQETM
Filiale dédiée à l’évaluation
et à la certification en Chine
Certification
Merci de
votre attention

Contenu connexe

Tendances

Le centre de George pompidou
Le centre de George pompidou Le centre de George pompidou
Le centre de George pompidou
ToubaBenterki
 
La préservation du patrimoine architectural
La préservation du patrimoine architecturalLa préservation du patrimoine architectural
La préservation du patrimoine architectural
tbelkacem
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Zizou Abid
 
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvre
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvreMaitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvre
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvreSami Sahli
 
Décrire un projet
Décrire un projetDécrire un projet
Décrire un projet
Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
Théorie de ma salle de sport
Théorie de ma salle de sportThéorie de ma salle de sport
Théorie de ma salle de sportHiba Architecte
 
Exercices rdm diplomes 05 14
Exercices  rdm diplomes 05 14Exercices  rdm diplomes 05 14
Exercices rdm diplomes 05 14m.a bensaaoud
 
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
ssuser1b8de11
 
Ginko l'ecoquartier
Ginko l'ecoquartierGinko l'ecoquartier
Ginko l'ecoquartier
imed boulouh
 
Audit Energétique
Audit EnergétiqueAudit Energétique
Audit Energétique
atef naghmouchi
 
binayate presriptive.pdf
binayate presriptive.pdfbinayate presriptive.pdf
binayate presriptive.pdf
jekaw2
 
NF HABITAT : LE NOUVEAU REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE...
NF HABITAT : LE NOUVEAU REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE...NF HABITAT : LE NOUVEAU REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE...
NF HABITAT : LE NOUVEAU REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE...
Monimmeuble.com
 
Repères pedagogiques en architecture
Repères pedagogiques en architectureRepères pedagogiques en architecture
Repères pedagogiques en architectureEricFreymond
 
Développement durable
Développement durableDéveloppement durable
Développement durable
feriel abidi
 
Génie Civil - Géotechnique
Génie Civil - GéotechniqueGénie Civil - Géotechnique
Génie Civil - Géotechnique
LOMBARDI-INGENIERIE
 
Murs de façade
Murs de façadeMurs de façade
Murs de façadeSami Sahli
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
MawloudFellahi
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infHiba Architecte
 

Tendances (20)

Le centre de George pompidou
Le centre de George pompidou Le centre de George pompidou
Le centre de George pompidou
 
La préservation du patrimoine architectural
La préservation du patrimoine architecturalLa préservation du patrimoine architectural
La préservation du patrimoine architectural
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
 
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvre
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvreMaitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvre
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvre
 
Décrire un projet
Décrire un projetDécrire un projet
Décrire un projet
 
Théorie de ma salle de sport
Théorie de ma salle de sportThéorie de ma salle de sport
Théorie de ma salle de sport
 
Exercices rdm diplomes 05 14
Exercices  rdm diplomes 05 14Exercices  rdm diplomes 05 14
Exercices rdm diplomes 05 14
 
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
 
Ginko l'ecoquartier
Ginko l'ecoquartierGinko l'ecoquartier
Ginko l'ecoquartier
 
Marchicamed
MarchicamedMarchicamed
Marchicamed
 
Audit Energétique
Audit EnergétiqueAudit Energétique
Audit Energétique
 
binayate presriptive.pdf
binayate presriptive.pdfbinayate presriptive.pdf
binayate presriptive.pdf
 
NF HABITAT : LE NOUVEAU REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE...
NF HABITAT : LE NOUVEAU REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE...NF HABITAT : LE NOUVEAU REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE...
NF HABITAT : LE NOUVEAU REPÈRE DE RÉFÉRENCE POUR LA QUALITÉ ET LA PERFORMANCE...
 
Repères pedagogiques en architecture
Repères pedagogiques en architectureRepères pedagogiques en architecture
Repères pedagogiques en architecture
 
Développement durable
Développement durableDéveloppement durable
Développement durable
 
Génie Civil - Géotechnique
Génie Civil - GéotechniqueGénie Civil - Géotechnique
Génie Civil - Géotechnique
 
Murs de façade
Murs de façadeMurs de façade
Murs de façade
 
H.q.e
H.q.eH.q.e
H.q.e
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha inf
 

Similaire à Presentation CSTB

Le CSTB : l’accompagnement des innovateurs
Le CSTB : l’accompagnement des innovateursLe CSTB : l’accompagnement des innovateurs
Le CSTB : l’accompagnement des innovateurs
Novabuild
 
Innorobo 2016 EGR - Industrie du futur et action robotique
Innorobo 2016 EGR - Industrie du futur et action robotiqueInnorobo 2016 EGR - Industrie du futur et action robotique
Innorobo 2016 EGR - Industrie du futur et action robotique
Innoecho-Innorobo
 
L’action de l’UE en faveur du développement durable : quelle place pour les ...
L’action de l’UE en faveur du développement durable : quelle place pour les ...L’action de l’UE en faveur du développement durable : quelle place pour les ...
L’action de l’UE en faveur du développement durable : quelle place pour les ...AFEIT
 
Sense-City
Sense-CitySense-City
Relance de la construction
Relance de la constructionRelance de la construction
Relance de la construction
Ludovic Clerima
 
Lateral Thinking Factory consulting 2016
Lateral Thinking Factory consulting 2016Lateral Thinking Factory consulting 2016
Lateral Thinking Factory consulting 2016
Lateral Thinking Factory
 
Objectif relance construction
Objectif relance constructionObjectif relance construction
Objectif relance construction
Monimmeuble.com
 
Eurogreenit 24 mai 2011
Eurogreenit 24 mai 2011Eurogreenit 24 mai 2011
Eurogreenit 24 mai 2011
Euro Green
 
Présentation - Montréal, ville intelligente et numérique: stratégie montréala...
Présentation - Montréal, ville intelligente et numérique: stratégie montréala...Présentation - Montréal, ville intelligente et numérique: stratégie montréala...
Présentation - Montréal, ville intelligente et numérique: stratégie montréala...
Ville de Montréal
 
Innov'eco 2016
Innov'eco 2016Innov'eco 2016
Innov'eco 2016
PEXE
 
PRESENTATION CSTB
PRESENTATION CSTBPRESENTATION CSTB
PRESENTATION CSTB
Isabelle Pinard
 
GREENTECH INITIATIVE
GREENTECH INITIATIVEGREENTECH INITIATIVE
GREENTECH INITIATIVE
🚀Yan Thoinet
 
Crowd4change REWICS 2012
Crowd4change REWICS 2012Crowd4change REWICS 2012
Crowd4change REWICS 2012
Philippe Verstichel
 
Smart City Event EPFL 24 09 2014
Smart City Event EPFL 24 09 2014Smart City Event EPFL 24 09 2014
Smart City Event EPFL 24 09 2014
Raphael Rollier
 
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFID
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFIDBilan2013 2014 CITC-EuraRFID
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFID
CITC-EuraRFID
 
Présentation du Projet "Citoyens Capteurs" à FaberNovel - 21/2/2013
Présentation du Projet "Citoyens Capteurs" à FaberNovel - 21/2/2013Présentation du Projet "Citoyens Capteurs" à FaberNovel - 21/2/2013
Présentation du Projet "Citoyens Capteurs" à FaberNovel - 21/2/2013
CitoyensCapteurs
 
LE CITC : bilan de l'année 2013
LE CITC : bilan de l'année 2013LE CITC : bilan de l'année 2013
LE CITC : bilan de l'année 2013
CITC-EuraRFID
 
Icd2015 presentationatelierecofriendly
Icd2015 presentationatelierecofriendlyIcd2015 presentationatelierecofriendly
Icd2015 presentationatelierecofriendly
CCI Nantes St-Nazaire
 
Cstb sante confort_dec_2019_vf
Cstb sante confort_dec_2019_vfCstb sante confort_dec_2019_vf
Cstb sante confort_dec_2019_vf
FranckVIGNAU1
 
Low tech infographie_Sia Partners
Low tech infographie_Sia PartnersLow tech infographie_Sia Partners
Low tech infographie_Sia Partners
Philo Prt
 

Similaire à Presentation CSTB (20)

Le CSTB : l’accompagnement des innovateurs
Le CSTB : l’accompagnement des innovateursLe CSTB : l’accompagnement des innovateurs
Le CSTB : l’accompagnement des innovateurs
 
Innorobo 2016 EGR - Industrie du futur et action robotique
Innorobo 2016 EGR - Industrie du futur et action robotiqueInnorobo 2016 EGR - Industrie du futur et action robotique
Innorobo 2016 EGR - Industrie du futur et action robotique
 
L’action de l’UE en faveur du développement durable : quelle place pour les ...
L’action de l’UE en faveur du développement durable : quelle place pour les ...L’action de l’UE en faveur du développement durable : quelle place pour les ...
L’action de l’UE en faveur du développement durable : quelle place pour les ...
 
Sense-City
Sense-CitySense-City
Sense-City
 
Relance de la construction
Relance de la constructionRelance de la construction
Relance de la construction
 
Lateral Thinking Factory consulting 2016
Lateral Thinking Factory consulting 2016Lateral Thinking Factory consulting 2016
Lateral Thinking Factory consulting 2016
 
Objectif relance construction
Objectif relance constructionObjectif relance construction
Objectif relance construction
 
Eurogreenit 24 mai 2011
Eurogreenit 24 mai 2011Eurogreenit 24 mai 2011
Eurogreenit 24 mai 2011
 
Présentation - Montréal, ville intelligente et numérique: stratégie montréala...
Présentation - Montréal, ville intelligente et numérique: stratégie montréala...Présentation - Montréal, ville intelligente et numérique: stratégie montréala...
Présentation - Montréal, ville intelligente et numérique: stratégie montréala...
 
Innov'eco 2016
Innov'eco 2016Innov'eco 2016
Innov'eco 2016
 
PRESENTATION CSTB
PRESENTATION CSTBPRESENTATION CSTB
PRESENTATION CSTB
 
GREENTECH INITIATIVE
GREENTECH INITIATIVEGREENTECH INITIATIVE
GREENTECH INITIATIVE
 
Crowd4change REWICS 2012
Crowd4change REWICS 2012Crowd4change REWICS 2012
Crowd4change REWICS 2012
 
Smart City Event EPFL 24 09 2014
Smart City Event EPFL 24 09 2014Smart City Event EPFL 24 09 2014
Smart City Event EPFL 24 09 2014
 
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFID
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFIDBilan2013 2014 CITC-EuraRFID
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFID
 
Présentation du Projet "Citoyens Capteurs" à FaberNovel - 21/2/2013
Présentation du Projet "Citoyens Capteurs" à FaberNovel - 21/2/2013Présentation du Projet "Citoyens Capteurs" à FaberNovel - 21/2/2013
Présentation du Projet "Citoyens Capteurs" à FaberNovel - 21/2/2013
 
LE CITC : bilan de l'année 2013
LE CITC : bilan de l'année 2013LE CITC : bilan de l'année 2013
LE CITC : bilan de l'année 2013
 
Icd2015 presentationatelierecofriendly
Icd2015 presentationatelierecofriendlyIcd2015 presentationatelierecofriendly
Icd2015 presentationatelierecofriendly
 
Cstb sante confort_dec_2019_vf
Cstb sante confort_dec_2019_vfCstb sante confort_dec_2019_vf
Cstb sante confort_dec_2019_vf
 
Low tech infographie_Sia Partners
Low tech infographie_Sia PartnersLow tech infographie_Sia Partners
Low tech infographie_Sia Partners
 

Presentation CSTB

  • 1. Au service des acteurs de la construction
  • 2. Quels enjeux pour le bâtiment et la ville ?
  • 3. Développer la construction et l’aménagement urbain durables Réchauffement climatique Impact des bâtiments et des villes en France Consommation énergétique Empreinte carbone 40%45% 25%32% Bâtiments Transports Accélérer la transition énergétique Mieux construire, rénover, aménager Mieux consommer Performance environ- nementale Travaux d’isolation thermique Sobriété Garantie de performance énergétique Gestion active Production locale ENR
  • 4. Bâtiment et ville durables : leviers de la croissance verte Rôle clé du Bâtiment dans l’activité économique 6% du PIB 525 000 entreprises Automobile salariés230 000 Aéronautique 180 000 salariés 1 million salariés Soutenir la croissance verte et la création d’emplois Favoriser la recherche et l’innovation Améliorer la qualité et la performance des bâtiments NeufRénovation
  • 5. Améliorer l’accès des ménages au logement Triple exigence pour le logement : disponibilité, coût, performance Manque de logements adaptés aux besoins Forte hausse des coûts de construction Besoin de logements compacts et performants en énergie 1 2 3 Développer un habitat abordable Réduire la facture énergétique Augmenter la production des logements neufs, sociaux et intermédiaires Faire baisser les coûts de construction Vers une approche en coût global Industrialisation de la productionInnovation Rénovation de logements
  • 6. Soutenir l’innovation dans la construction avec le BIM Faire progresser le bâtiment et la ville dans la transition numérique Le BIM : processus collaboratif Essor du Big data et de l’Open data Amélioration du coûts-délais-qualité des projets Faciliter l’émergence de services innovants Pratiques actuelles Organisation dans le Bâtiment Digitalisation des usages Mise en réseau des informations, des objets et des acteurs Secteur Bâtiment segmenté par petites entreprises, diversité des profils et des savoir-faire Dominé à 95%
  • 7. Accompagner les usages dans les bâtiments et les villes Améliorer la qualité d’usage et le bien-être Confort perçu : critère de qualité renforcé Occupant-acteur du confort et de la performance Renforcer l’accessibilité/adaptabilité du bâtiment Faciliter la gestion active, vers l’occupant-exploitant avec le bâtiment 2.0 Le bâtiment et la ville : des lieux de vie 80% de la population habite en ville du temps passé dans un bâtiment Aspiration à la qualité de vie urbaine et au bien-être chez soi Approche intégrée en rénovation, innovations et services connectés Vers la ville perceptive, prise en compte des ressentis et des appropriations 6% bâtiments adaptés aux personnes en perte d’autonomie ► silver economy Evolution du rôle de l’usager avec les objets connectés
  • 8. Améliorer la qualité sanitaire des lieux de vie Mieux connaître, réduire et prévenir les risques sanitaires Gérer les contaminations Surveiller, diagnostiquer et réduire les pollutions et l’inconfort Améliorer la qualité des lieux de vie Ex : PNSE3, PQAI, villes respirables, mobilité propre Questions de santé publique et nuisances urbaines Evolution des risques sanitaires liés aux nouveaux modes constructifs Chimiques (COV), physiques (amiante, CEM), microbiologiques (champignons) de la population gênée par les bruits à leur domicile1/2 34% des logements français fortement pollués 37% des logements avec moisissures S’assurer de l’efficacité et de l’innocuité des innovations nouveaux cas de pathologies/an, 20 000 décès/an liés à la pollution de l’air intérieur+28 000 Coût social de la pollution 19 Md€/an pour l’air intérieur 70-100 Md€/an pour l’air atmosphérique 57 Md€/an pour le bruit Qualité des ambiances acoustique, visuelle, aérothermique Capacité d’apprentissage des enfants et productivité des entreprises Matériaux fonctionnalisés, solutions de traitement de l’air, objets connectés…
  • 9. Adapter la construction et la ville pour mieux gérer les risques Adapter les modes de construction & d’urbanisation pour préserver la sécurité des personnes et des biens Évolution des villes Optimisation des bâtiments Nouvelles solutions constructives Formes urbaines, architecture bioclimatique, végétalisation, gestion des eaux pluviales… Protection contre le rayonnement solaire, isolation thermique en façade, surélévation des toitures Sécuriser l’intégration des matériaux sains, recyclés, énergies renouvelables… Évolution des risques pour le bâtiment et la ville Changement climatique Ilot de chaleur urbain, inondations, crues urbaines, fragilisation des fondations Étalement urbain Artificialisation des sols Consommation énergétique Emissions de CO2
  • 11. Au service des acteurs Établissement public à caractère industriel et commercial, le CSTB a pour mission d’accompagner les acteurs dans leurs innovations et projets. APPUI AUX POUVOIRS PUBLICS SERVICES DE PROXIMITÉ AUX ENTREPRISES INNOVANTES SOUTIEN À L’ENSEMBLE DE LA FILIÈRE PROFESSIONNELLE ACTEUR DE PARTENARIATS PUBLICS ET PRIVÉS EN FRANCE ET À L’INTERNATIONAL Une dynamique d’ouverture et de services pour les acteurs, dans le respect de principes déontologiques.
  • 12. Soutenir l’innovation et la performance Le CSTB apporte son expertise scientifique et technique aux acteurs de la construction et de l’urbain pour soutenir l’innovation, la qualité et la sécurité des projets. NUMÉRIQUE ÉNERGIE ENVIRONNEMENT SANTÉ CONFORT ANALYSE ÉCONOMIQUE MAITRISE DES RISQUES Atouts du CSTB Approche systémique et pluridisciplinaire Approche intégrée à 3 échelles : matériau bâtiment ville
  • 13. Faire progresser les connaissances et les projets Le CSTB organise ses activités pour répondre aux besoins des acteurs, quelle que soit la maturité de leur projet La Recherche & Expertise pour penser le bâtiment et la ville de demain L’Évaluation pour vérifier l’intégrabilité des solutions innovantes La Certification pour valoriser la qualité sur le marché La Diffusion des connaissances pour soutenir les compétences des acteurs Essais pour caractériser les performances
  • 14. Quelles missions pour le CSTB ? Des services pour les entreprises innovantes
  • 15. ARIANE, le service d’accueil et d’accompagnement Dédié aux TPE/PME et start-up, le service ARIANE s'adresse à tous les porteurs de procédés ou de services innovants dans le domaine de la construction. 2014 Lancement du service ARIANE 750 Demandes en 2016 Les innovations les + représentées Dispositifs structurels, génie climatique, enveloppe
  • 16. Le Réseau National d’Accompagnement En complément du service ARIANE, le CSTB déploie un réseau national de partenaires dédié à l'accompagnement de proximité des acteurs dans les territoires. des demandes en 2015 formulées par des TPE/PME des demandes pour une innovation aux portes de l’évaluation des demandes pour les structures, murs, planchers 84% 53% 42%
  • 17. CSTB Lab, l’incubateur du CSTB Le CSTB Lab aux côtés des jeunes entreprises pour relever les défis de l’innovation dans la construction Hébergement, expertise, accès aux outils & résultats de la Recherche du CSTB : de nombreuses ressources mises à disposition d’entreprises sélectionnées. Objectif : les accompagner dans le développement de produits et services innovants, pour les bâtiments et villes de demain. Lancement du CSTB Lab 1/32017 1er appel à manifestation d’intérêt pour la sélection de start-up sur la thématique : « Bâtiment & Numérique »
  • 18. Quelles missions pour le CSTB ? Penser le bâtiment et la ville de demain Des services pour les entreprises innovantes
  • 19. Recherche et Expertise en appui aux politiques publiques Interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, le CSTB mobilise ses capacités de recherche au service des priorités nationales. En 2015, l’État a initié 3 plansdont le CSTB est partie prenante Plan National de Transition Numérique pour le Bâtiment (PTNB) Plan de Recherche et Développement Amiante (PRDA) Plan d’Amélioration de la Construction pour la Transition Energétique (PACTE) 1 2 3 Mais aussi, Participation aux appels d’offre de recherche publique, initiés par l’ANR, l’Ademe, la Commission Européenne… Un réseau de recherche pluridisciplinaire.
  • 20. Recherche et Expertise partenariale ÉNERGIE ENVIRONNEMENT SANTÉ CONFORT NUMÉRIQUE AMÉNAGEMENT URBAIN GRANDS OUVRAGES TRANSPORTS 6 thématiques Accompagner les acteurs socio-économiques Au service de la progression des connaissances Montage de projets de recherche collaboratifs ou de chaires industrielles de recherche Transfert de technologies (concession de licences, cession de brevets), logiciels et formations sur-mesure Vers l’action et le marché
  • 21. 500 118Projets de recherche collaborative ADEME/ANR/Europe 77Publications scientifiques Des contrats de recherche signés avec des clients internationaux 1/31/3 Projets de recherche partenariale Chiffres clés 2015
  • 22. Focus – Le CSTB accompagne la filière dans la transition numérique Maquette numérique BIM du nouvel hôpital d’Ajaccio. Outils clés du BIM  Protocole et clausier BIM multi-échelles  Maquette numérique réaliste et renseignée  Outil de travail collaboratif, évolutif, interopérable  Logiciels de calcul et de simulation connectés à la maquette numérique  Salle immersive et BIM : Paris, Sophia Antipolis Accompagne l’usage du BIM sur tout le cycle de vie des bâtiments dans le territoire Productivité, qualité, gestion pérenne Acteur et facilitateur de l’Open BIM Acquisition et exploitation des maquettes numériques aux standards du BIM (IFC et CityGml) Développe l’usage du BIM pour la simulation numérique Performance et confort optimisés (énergie, environnement, acoustique, aéraulique, aérodynamique)
  • 23. Méthodes de mesure (modélisation et instrumentation) ISABELE REPERE Vérifier la performance énergétique réelle des bâtiments après travaux de construction ou de rénovation Focus – Optimiser la performance énergétique Prévoir la fourniture d’énergie (quartier) la performance énergétique et environnementale (bâtiments) lors d’un audit et en conception DIMOSIM ELODIE COMETH Logiciels de calcul et de simulation Elodie ISABELE
  • 24. Focus – Programme R&D Amiante, PRDA Faire émerger et amener à maturité des méthodes et technologies innovantes pour la détection et la mesure de l’amiante dans les bâtiments en vue d’une application rapide et efficiente. Mission du CSTB Rénover massivement les logements et prévenir les risques pour la santé Maquette-laboratoire V0 d’échantillonnage de matériaux pour tester les fonctionnalités du système en vue de sa miniaturisation
  • 25. Focus – Biodétecteur fongique Innovation protégée par 6 brevets, le biodétecteur fongique, développé par le CSTB, permet de détecter les moisissures et le développement de champignons avant qu’ils ne soient visibles, et de préserver le patrimoine et les œuvres. L’ensemble du dispositif de surveillance et de diagnostic des aéro-contaminants de l’air intérieur est désormais proposé par Bioguess, filiale du CSTB. des monuments historiques français sont touchés par des contaminations fongiques. 1 4
  • 26. Evaluer les performances des innovations Quelles missions pour le CSTB ? Penser le bâtiment et la ville de demain
  • 27. Les prestations d’évaluation Accompagner les acteurs de la construction dans l'émergence d'innovations et leur accès au marché, tout en les sécurisant. L’Appréciation Technique d’Expérimentation (ATEx) L’Avis Technique (ATec) L’évaluation de la performance environnementale • formulée par un groupe d’experts • porte sur tout produit, procédé ou équipement innovant  Procédure rapide, qui facilite l’accès à l’Avis Technique. • délivré par la CCFAT • porte sur l’aptitude à l’emploi des procédés innovants de construction • par le laboratoire dédié du CSTB, organisme agréé • élaboration et vérification des déclarations environnementales et FDES • pour les matériaux & produits de construction
  • 28. 113 711Avis Techniques et DTA publiés + de 23% d’ATEx délivrés en 2015 par rapport à 2014 Nouveaux Avis Techniques/DTA 1/3179 Appréciations Techniques d’Expérimentation (ATEx) Chiffres clés 2015
  • 29. Focus - Atex & Ouverture réglementaire Evaluer l’aptitude de ces solutions à atteindre les résultats visés par la réglementation avec l’Atex & Ouverture réglementaire Incendie Accessibilité Aération-ventilation Domaines concernés en 2016 Les acteurs peuvent proposer des solutions alternatives à celles prévues par la réglementation, pour améliorer la performance et la qualité architecturale des projets. Simplification de la réglementation de la construction  Place à l’innovation
  • 30. Quelles missions pour le CSTB ? Caractériser les performances d’une innovation Evaluer les performances des innovations
  • 31. Les prestations d’essais Ingénierie d’essais et plateformes du CSTB pour caractériser la performance de vos matériaux, produits, bâtiments / Activité d’essais accréditée par le COFRAC Offre d’essais normés et sur-mesure Expertise pluridisciplinaire Maîtrise des cadres réglementaires Panel d’équipements sophistiqués Couplage avec la simulation numérique
  • 32. Quelles missions pour le CSTB ? Certifier les performances Caractériser les performances d’une innovation
  • 33. Simplifie le paysage de la certification dans le domaine de la construction. Optimise la lisibilité des repères de qualité, de performance et de fiabilité des produits, des services et des acteurs. Applications : enveloppe, structure, équipement et réseau, revêtement, eau. QB, la marque de certification du CSTB Qualité pour le Bâtiment est la marque de certification unique du CSTB qui s’applique aux produits, services et personnes.
  • 34. La certification pour les bâtiments Pour les bâtiments non résidentiels HQE Bâtiment Durable, délivrée par Certivéa, est une certification basée sur une approche performantielle inédite intégrant tous les enjeux du développement durable. Mais aussi, Certification NF HQE™ Bâtiments Tertiaires – Neuf ou Rénovation… L’offre HQE est portée à l’international par Cerway. Pour les maisons individuelles La certification NF Habitat HQE, portée par Céquami, couvre l’ensemble du périmètre du logement. Elle est la certification de référence du bâtiment durable, en construction et en rénovation.
  • 35. La certification pour l’aménagement Faire reconnaitre la prise en compte du développement durable d’une opération d’aménagement. Se différencier et valoriser son projet d’aménagement. Démarche certifiée par Outil de management de projet d’aménagement destiné aux maîtres d’ouvrage publics ou privés (collectivités et aménageurs).
  • 36. Quelles missions pour le CSTB ? Partager les connaissances avec les acteurs Certifier les performances
  • 37. La diffusion des connaissances Produits d'édition et services en ligne - Logiciels métiers - Offre de formation professionnelle inter et intra-entreprises Le CSTB rend l'information scientifique et technico-réglementaire accessible et directement utilisable par les professionnels Le portail Batipédia réunit toute l’information technique, réglementaire, normative & thématique pour connaître, comprendre et maîtriser l’actualité et les fondamentaux de la construction.
  • 38. 30 000 Chiffres clés 2015 76Ouvrages en version numérique 85Modules de formations Ouvrages disponibles 1/3126 Utilisateurs abonnés aux services d’information technico-réglementaire (REEF)
  • 40. Les équipes réparties dans 4 établissements 914 92NantesChamps- sur-Marne 1/3636 collaborateurs 80Sophia AntipolisGrenoble 1/377 Au 31/12/2015 (hors filiales)
  • 41. Produits d’exploitation 2015 Recherche contractuelle et Expertise 23,7M€ millions € Subventions publiques 14,1M€ Activités technologiques 45,5M€ Diffusion des connaissances 5M€ Autres produits 9M€ 97,3
  • 42. Les valeurs Le CSTB s’engage au travers de 6 principes fondamentaux inscrits dans sa charte de déontologie.
  • 43. Le CSTB travaille en réseau 1000 chercheurs des groupes spécialisés (GS) 400 experts pour les activités de recherche, expertise et évaluation 5000 clients 160 formateurs 6400 clients pour la diffusion des connaissances
  • 45. Acteur à l’international LE CSTB EN RÉSEAU Recherche & Expertise Membre de l’Alliance globale pour les bâtiments et la construction Partenariats avec ses homologues R&D Acteur du programme R&D européen H2020 Expertise Grands Ouvrages à l’international Membre de l’EOTA, association européenne de l’évaluation du bâtiment Partenariats avec ses homologues américain (ICC-ES), allemand (Dibt par ex), japonais (BCJ)… Évaluation, Essais Cerway, filiale du CSTB, opérateur international de la certification HQETM Filiale dédiée à l’évaluation et à la certification en Chine Certification

Notes de l'éditeur

  1. Constat actuel : le secteur du bâtiment est un grand contributeur du réchauffement climatique et l’environnement par la consommation d’énergie, les émissions carbone mais aussi les déchets qu’il génère*. De même, les transports et plus généralement les villes, qui consomment près de 70% de l’énergie mondiale et représentent près de 70% des GES ** Enjeu : accélérer la Transition énergétique dans le bâtiment et les villes pour réduire la consommation d’énergie, les émissions carbone et soutenir les énergies renouvelables. Cela passe par : Le renforcement des exigences de performance (via des mesures réglementaires ou volontaires) En rénovation : obligation de travaux d’isolation thermique embarqués (TECV) ; obligation d’économie d’énergie sur le parc tertiaire (décret à venir) Dans le neuf : vers la performance environnementale du bâtiment (à énergie positive et bas carbone) avec le label E+C- qui préfigure la nouvelle réglementation environnementale A l’échelle du territoire : le gouvernement a lancé en 2015, les opérations : 400 Territoires à énergie positive pour la croissance verte ; 153 Territoires zéro déchet, zéro gaspillage Le développement de la Garantie de performance énergétique avec des méthodes de mesure de la qualité réelle du bâtiment après travaux => apporter la preuve que les objectifs sont atteints (à l’instar de la mesure de la perméabilité à l’air). Le soutien à l’évolution des usages énergétiques dans les bâtiments en exploitation avec : L’incitation à la sobriété énergétique et les économies d’énergie (ie développement des systèmes de régulation) La valorisation de la flexibilité pour favoriser la consommation d’énergie hors des périodes de pointe et ainsi réduire les sollicitations réseau (effacement et interruptibilité) Le développement des énergies renouvelables (pour bâtiment et véhicule électrique), soutenu par l’essor des Smart Grids qui aident au pilotage de ces énergies intermittentes *Source : MEEM. ** Source : ONU
  2. Le secteur du bâtiment est un secteur économique et industriel majeur de l’économie française, et en est usuellement le baromètre : - Par le nombre d’emplois qu’il représente, relativement stable autour d’1 millions de salaries. Soit près de 5 fois plus que le secteur automobile ou aéronautique. - Par sa contribution au PIB à hauteur de 6% environ C’est aussi un formidable réservoir d’innovations et de développement économique Par sa capacité à entrer dans la transition énergétique pour développer des lieux de vie économes et confortables, et répondre aux attentes actuelles, il dynamise et attire les projets innovants. Si le neuf drive les exigences de performance, le parc existant représente le premier gisement d’économies d’énergie. L’enjeu de massification de la rénovation par les bonnes pratiques et l’innovation, est crucial pour atteindre les objectifs de la transition énergétique.
  3. Performant et innovant, le logement doit aussi être abordable et disponible. Il représente un des besoins primordial de chaque citoyen. On observe en 2016, à la fois un manque de logements et une offre inadaptée. 3,5 millions de mal-logés et de fortes inégalités dans l’effort financier fourni par les ménages pour se loger*. En plus le parc vieillissant, se révèle parfois inadapté à une société en mouvement (familles recomposées, plus forte mobilité…) La forte hausse des coûts de construction depuis le début des années 2000 (ICC: + 49% entre 2000 et 2016**) a renforcé ces difficultés. Et le développement d’une offre de bâtiments plus compacts (superficie au sol optimisée) et performants (moins énergivores) représente de réels surcoûts pour ses acheteurs…. … Cela dit, il faut replacer ces évolutions dans le contexte du coût global des logements avec une vision long-terme. Le surcoût lié à l’élévation du bâtiment collectif peut être compensé par des économies d’échelle. Le surcoût de l’efficacité énergétique à la construction peut être compensé par diminution de la facture énergétique en phase exploitation. Par ailleurs, l’innovations se développe aussi au service d’une baisse des coûts de construction sans perdre en qualité. La numérisation des outils par exemple, doit permettre de faciliter à la fois l’organisation et la mise en œuvre de la phase exécution. Ou l’innovation qui permet une utilisation optimisée de la matière, peut générer des économies dans l’achat des produit/procédés. Enfin, sous la houlette du Ministère du Logement, se développe depuis 2014/2015 : l’offre de logements neufs, sociaux et intermédiaires : mobilisation renforcée du foncier (Plan de relance de la construction) ; encadrement des loyers (loi ALUR) Le soutien à la rénovation énergétique : aides financières aux particuliers : éco-PTZ, CITE, Programme ANAH Habiter Mieux ; association du locataire aux économies d’énergie (« 3ème ligne de quittance ») Le soutien aux économies d’énergie avec les Certificats d’économie d’énergie (CEE) : 3ème période (2015-2017) notamment orientés vers le secteur résidentiel, avec une nouvelle obligation au 1er janvier 2016 au bénéfice des ménages en situation de précarité énergétique *Source : 20ème rapport sur l’état du mal-logement en France, 2015. Taux d’effort : poids de la dépense logement dans les dépenses des ménages. ** Source: INSEE
  4. La digitalisation des usages dans la société et les entreprises, est une évolution à laquelle le secteur Bâtiment n’échappe pas… ou plus ! Celle-ci change le rapport de chacun à l’information, et facilite la mise en réseau des acteurs et des objets. Ce n’est pas rien dans un secteur comme le bâtiment, structurellement composé de petites entreprises (< 50 salariés) avec une diversité de profils (MOA, MOE, entreprises, fabricants) et de savoir-faire (+30 métiers dans la filière). Les ruptures technologiques via les TIC représentent ainsi un levier de transformations, organisationnelles et économiques. L’engagement du secteur construction dans le BIM (Building Information Model) va de pair avec le renforcement de la transversalité des échanges et des pratiques collaboratives. En effet, le BIM est avant tout un processus qui permet aux acteurs de travailler ensemble dès le début du projet, en se projetant dans un projet commun avec une vision long-terme. Il s’organise autour d’un outil de travail partagé, la maquette numérique qui s’enrichit au fil du projet, pour recenser tous les dessins et données techniques du bâtiment/territoire. Cette révolution dans les pratiques, si elle est un investissement au départ, permet in fine d’améliorer l’optimum coûts-délais-qualité des projets. Si « les technologies numériques étaient pleinement déployées, elles pourraient engendrer des économies de près de 1 000 milliards d'euros, en France, d'ici 2025 »* Plus globalement, l’essor du BIM et des nouvelles technologies s’intègrent dans le développement d’une nouvelle économie de la donnée. La donnée sur le patrimoine, les usages, les consommations, etc. sont autant de sources d’informations utiles, si elles sont partagées de manière organisée, à la fois pour les pouvoirs publiques et les acteurs socio-économiques, afin de proposer de nouveaux projets et services. * Source: Enquête du cabinet McKinsey (sept 2014).
  5. Le bâtiment et la ville : ce sont avant tout, des lieux de vie… et de bien-être. 80 % de la population habite en ville ; chacun passe près de 80% de son temps dans un bâtiment *. Chacun est aussi plus mobile et aspire à être aussi bien « chez lui » qu’« en route ». Appel au bien-être (confort sensoriel, prise en compte des modes de vie), cette aspiration est aussi un besoin de sécurité et de service pour une population de plus en plus âgée. Les bâtiments, construits pour durer, doivent se réinventer pour rester fonctionnels et confortables face à l’évolution des attentes. Ainsi la rénovation est appelée de plus en plus à privilégier une approche intégrée pour coupler les travaux énergétiques, environnementaux, au service de l’accessibilité… Les objets connectés par ailleurs, sont un levier de la transformation du bâtiment et de la ville. Intégrés à l’espace urbain ou domestique, ils sont appelés à offrir de nouveaux services pour faciliter à l’occupant, la gestion de son énergie, ou améliorer son confort, et préserver un lien social avec ses proches ou le service médical au quotidien. Demain, l’occupant du bâtiment à énergie positive sera peut-être aussi le gestionnaire de cette énergie, utilisée ou revendue au réseau ? Demain l’ensemble des personnes fragiles pourront bénéficier d’une autonomie renforcée grâce au bâtiment connecté ? *Source : Conférence environnementale 2016 – feuille de route 2016 (12 mesures).
  6. En lien avec les évolutions climatiques, l’urbanisation croissante, les nouvelles façons de construire, l’exigence renforcée de performance énergétique…. Les enjeux de santé publique, dits aussi de santé environnementale, évoluent et doivent être pris en compte, au risque de représenter un coût social de plus en plus important (impact sur la santé, la productivité…). La qualité de l’air intérieur et atmosphérique est au premier plan des préoccupations, notamment dans le cadre du PQAI lancé en 2013 par l’Etat. A noter également : « 25 villes respirables » aujourd’hui engagées dans la reconquête de la qualité de l’air, depuis lancement de l’appel à projet par l’etat en 2015 ; le développement de la mobilité propre dans le cadre de la loi TECV **** L’enjeu du désamiantage des bâtiments est soutenu par le Plan de Recherche et Développement Amiante de l’Etat, lancé en 2015 afin de développer des méthodes de détection et de retrait de ce matériau dans les bâtiments existants. Le PNSE3 (Plan national Santé Environnement - 2015-2019) soutient la réduction des impacts environnementaux sur la santé, avec 4 priorités : Santé et biodiversité ; Amélioration de la qualité de l’air ; Réduction du bruit dans l’environnement ; Réduction de l’impact des substances chimiques les plus préoccupantes  Plus globalement, la recherche se doit d’accompagner le développement des produits et procédés innovants pour assurer leur innocuité et efficacité. Exemple avec les matériaux dits actifs ou intelligents ou avec les solutions de traitement de l’air. *Source : Conférence environnementale 2016 – feuille de route 2016 (12 mesures). **Source : OQAI, étude 2014. *** Source : Commission d'enquête sur le coût économique et financier de la pollution de l'air, juillet 2015. **** Stratégie
  7. Mieux maîtriser les risques : c’est préserver la sécurité des personnes et des biens, et favoriser la résilience des bâtiments et des territoires. Une exigence accrue face aux nombreuses attentes économiques, techniques et sociales, mais aussi au renforcement des risques majeurs liés au changement climatique * : - la hausse des température dans des villes denses est notamment à l’origine du phénomène d’ilot de chaleur urbain - l’augmentation de la fréquence et de la force des précipitations peuvent entraîner des inondations ou crues urbaines. - la fragilisation des fondations de bâtiments est également à noter, liée au retrait-gonflement des argiles dans le sol. Il s’agit désormais de faire évoluer les formes urbaines et l’architecture des bâtiments pour mieux respecter nos ressources et notre environnement. Cela suppose d’interroger l’étalement urbain actuel. On parle d’artificialisation des sols avec le bétonnage des territoires. A l’heure actuelle, ce sont plutôt des dispositifs de végétalisation et de meilleure gestion des eaux pluviales en ville qui sont développés pour permettre une meilleure adaptation au changement climatique. ** Pour soutenir la ville compacte, la loi TECV a aussi prévu la possibilité de déroger aux PLU (emprise au sol, hauteur, implantation et aspect extérieur). Cela permet de mettre en œuvre une protection contre le rayonnement solaire, une isolation thermique en façade ou une surélévation des toitures *** Enfin le développement de nouvelles solutions constructives valorisant les matériaux naturels, les énergies renouvelables, l’économie circulaire et les filières locales… se met au service de l’habitat durable **** *Source : MEEM. ** Source : Loi sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages 2016. *** Source: TECV. **** Source : Conférence environnementale 2016 – feuille de route 2016 (12 mesures)
  8. Dimosim : évaluation multicritère de systèmes énergétiques à l’échelle îlot urbain et ville Elodie : évaluation multicritère de la performance environnementale des bâtiments sur l’ensemble de leur cycle de vie Cometh : évaluation de la performance énergétique du bâtiment (consommations énergétiques, performance thermique…) --- Isabele : évaluation de la performance énergétique intrinsèque du bâtiment neuf, à réception de l’ouvrage (en quelques jours sur site inoccupé) Repere : mesure du gain de performance énergétique réellement atteint après travaux de réhabilitation sur des parcs de logement, indépendamment des conditions météorologiques et des usages des occupants (sur site occupé).