SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  26
PERTES PONCTUELLES
ET
EROSION
Phytofar
12 septembre 2012
COMMENT LES PRODUITS DE PROTECTION DES PLANTES ARRIVENT-ILS
DANS LES EAUX DE SURFACE OU SOUTERRAINES :
Schema : Sabine Beernaerts, CODA -Tervuren
Pollution des eaux de surface
Eau
souterraine
Nuage de
pulvérisation
Pollution
ponctuelle
PERTES DIRECTES OU POLLUTION
PONCTUELLE - Le produit qui pendant la
manipulation arrive directement sur des
surfaces imperméables (béton, …) est
très sensible au lessivage vers les égouts
et les cours d’eau
.
Superficies imperméables (béton, asphalte, …)
Eau de surface
Infiltration
Lessivage
Erosion
Drainage
Pollution des eaux de surface
1. Problè mes?
2. Causes?
3. Consé quences?
4. Recommandations?
Pollution des eaux de surface
Eau de surface
Directive cadre UE sur l’eau
• Directive cadre eau (2015)
• Objectif: eau en « bon état»
• Concentration en substance active non toxique pour la vie aquatique
(évaluation sur base ecotox (poissons, algues et daphnies))
• Valeur définie pour chaque matière active
Pesticides agricoles dans les ESU
Années 2004 à 2009
(source: D. Godeaux DGO3 – MRW):
Les zones en rouge sont les zones où le bon
état n’est pas atteint (cause: dépassement
des m.a..)
Monitoring des eaux de surface en Wallonie
Pollution des eaux de surface
COMMENT LES PRODUITS DE PROTECTION DES PLANTES ARRIVENT-ILS
DANS LES EAUX DE SURFACE OU SOUTERRAINES :
Schema : Sabine Beernaerts, CODA -Tervuren
Pollution des eaux de surface
Eau
souterraine
Nuage de
pulvérisation
Pollution
ponctuelle
PERTES DIRECTES OU POLLUTION
PONCTUELLE - Le produit qui pendant la
manipulation arrive directement sur des
surfaces imperméables (béton, …) est
très sensible au lessivage vers les égouts
et les cours d’eau
.
Superficies imperméables (béton, asphalte, …)
Eau de surface
Infiltration
Lessivage
Erosion
Drainage
14
opercule - emballage
Pollution des eaux de surface
.
.
15
Emballages mal rincés
Pollution des eaux de surface
.
16
Pollution des eaux de surface
Pertes durant la préparation – le réservoir
déborde au remplissage
Pulvériser sur bords de fossés, berges,…
Pollution des eaux de surface
..
L’impact des gouttes libère
des particules de sol
lessivage PPP
et transport des particules de sol + PPP
par le ruissellement de l’eau (erosion)
Cours d’eau
Forte
précipitation
sur sol saturé
LESSIVAGE ET EROSION
DES PRODUITS DE
PROTECTION DES
PLANTES?
TOPPS-PROWADIS Stakeholder workshop
Pollution des eaux de surface
Ruissellement et é rosion
Pollution des eaux de surface
Bron: inagro
.
Pollution des eaux de surface
Conséquences?
• Impacts environnementaux
• Image né gative
• Normes de plus en plus strictes
• Retrait de produits
Pollution des eaux de surface
AVANT le traitement
PENDANT le traitement
APRES le traitement
Recommandations
Pulvérisateur : bon fonctionnement et réglage ok
Rincer à fond les emballages vides (+ bouchons)
Eviter le débordement du réservoir
Volume de liquide de pulvérisation nécessaire:calcul
Lire l’étiquette : respect des zones tampons, ...
Endroit de remplissage sécurisé
Avant le traitement
Eviter la dérive
Traiter uniquement la plante à protéger
Pendant le traitement
Respecter les zones tampons, comme indiqué dans l’acte
(lire l’étiquette)
Nettoyage interne du pulvérisateur
Evacuation des restes de
liquide – l’eau de rinçage
=
l’une des principales
source de pollution
ponctuelle
Les bonnes pratiques agricoles :
Diluer les restants de pulvérisation et les
pulvériser sur le champ à vitesse accélerée
Aprè s le traitement
Nettoyage externe du pulvérisateur
• Sur le champ : à différents endroits
• Dans l’entreprise : endroit spécial
Aprè s le traitement
Recueillir les emballages vides rincés
• Sac séparé: opercules et les bouchons
• Ne pas fermer les emballages
• Sacs spéciaux Phytofar-Recover
• Endroit sec et sécurisé
Eliminer la fraction résiduelle
• Fraction diluée qui ne peut plus être pulvérisée entreprise
• Biofiltre – Phytobac (cadre légal en cours de règlement)
• Sentinel
• La fraction résiduelle solide : ramassage par Phytofar Recover.
• Protection des ressources en eaux :
• Investissement et développement de système de dégradation des eaux
chargées en PPPs
• Système en cours d’homologation en Wallonie
BIOFILTRE
PHYTOBAC
SENTINEL
Après le traitement
31
• Protection des ressources en eaux :
• Projet TOPPS en Flandre
• Projet PROWADIS en Flandre
• PhytEauWal asbl en Wallonie (Soutien financier de SPGE, CRAw, Phytofar).
Après le traitement
32
Diguettes
en pommes de terre
Tournière enherbée
Travail du sol minimum Couvert végétal
Barrage en saule Création d’étang
Mesures contre le ruissellement et
l’érosion
 Augmente les capacités d’infiltration
 Ralentissement des eaux
Bron: inagro
MERCI POUR
VOTRE
ATTENTION!
Phytofar 2012-2013
Sources photos: Topps-life, Phytofar, Comité Ré gional
Phyto

Contenu connexe

Tendances

Les métaux dans les bassins autoroutiers du Sud-Est de la France. Potentialit...
Les métaux dans les bassins autoroutiers du Sud-Est de la France. Potentialit...Les métaux dans les bassins autoroutiers du Sud-Est de la France. Potentialit...
Les métaux dans les bassins autoroutiers du Sud-Est de la France. Potentialit...Frédéric Triboit
 
Elements d origine_minerale
Elements d origine_mineraleElements d origine_minerale
Elements d origine_mineralebenneka
 
Etude du fonctionnement de 3 zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Etude du fonctionnement de 3 zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-MeuseEtude du fonctionnement de 3 zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Etude du fonctionnement de 3 zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-MeuseAgence de l'eau Rhin-Meuse
 
La phytoremédiation des sols contaminés (phosphogypse)
La phytoremédiation des sols contaminés (phosphogypse) La phytoremédiation des sols contaminés (phosphogypse)
La phytoremédiation des sols contaminés (phosphogypse) Øüss Ãmà
 
Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-MeuseLes zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-MeuseAgence de l'eau Rhin-Meuse
 
Mps 2nde 17 2014 2015
Mps 2nde 17 2014 2015Mps 2nde 17 2014 2015
Mps 2nde 17 2014 2015edesblache
 

Tendances (12)

Pdf batignolles
Pdf batignollesPdf batignolles
Pdf batignolles
 
Atelier n 2
Atelier n 2Atelier n 2
Atelier n 2
 
Viticulture : bandes enherbées
Viticulture :  bandes enherbéesViticulture :  bandes enherbées
Viticulture : bandes enherbées
 
Peinture ecolo
Peinture ecoloPeinture ecolo
Peinture ecolo
 
Les métaux dans les bassins autoroutiers du Sud-Est de la France. Potentialit...
Les métaux dans les bassins autoroutiers du Sud-Est de la France. Potentialit...Les métaux dans les bassins autoroutiers du Sud-Est de la France. Potentialit...
Les métaux dans les bassins autoroutiers du Sud-Est de la France. Potentialit...
 
Elements d origine_minerale
Elements d origine_mineraleElements d origine_minerale
Elements d origine_minerale
 
Etude du fonctionnement de 3 zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Etude du fonctionnement de 3 zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-MeuseEtude du fonctionnement de 3 zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Etude du fonctionnement de 3 zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
 
Nanocar +
Nanocar +Nanocar +
Nanocar +
 
9b3 eaux usées (a presenter)
9b3 eaux usées (a presenter)9b3 eaux usées (a presenter)
9b3 eaux usées (a presenter)
 
La phytoremédiation des sols contaminés (phosphogypse)
La phytoremédiation des sols contaminés (phosphogypse) La phytoremédiation des sols contaminés (phosphogypse)
La phytoremédiation des sols contaminés (phosphogypse)
 
Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-MeuseLes zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
 
Mps 2nde 17 2014 2015
Mps 2nde 17 2014 2015Mps 2nde 17 2014 2015
Mps 2nde 17 2014 2015
 

En vedette

En vedette (20)

Contes pour les enfants 3
Contes pour les enfants 3Contes pour les enfants 3
Contes pour les enfants 3
 
Motivation des équipes internes
Motivation des équipes internesMotivation des équipes internes
Motivation des équipes internes
 
Par#11
Par#11Par#11
Par#11
 
Fiche observation analyse assaut groupe ss
Fiche observation analyse assaut groupe ssFiche observation analyse assaut groupe ss
Fiche observation analyse assaut groupe ss
 
Présentation pour la réunion du 16.11.12
Présentation pour la réunion du 16.11.12Présentation pour la réunion du 16.11.12
Présentation pour la réunion du 16.11.12
 
Par15
Par15Par15
Par15
 
future1
future1future1
future1
 
Pladn réalisations
Pladn réalisationsPladn réalisations
Pladn réalisations
 
Doc compex wireless pro
Doc compex wireless proDoc compex wireless pro
Doc compex wireless pro
 
PR #32
PR #32 PR #32
PR #32
 
L’iPad en classe : quels usages, quels impacts?
L’iPad en classe : quels usages, quels impacts?L’iPad en classe : quels usages, quels impacts?
L’iPad en classe : quels usages, quels impacts?
 
Canal Santé Magazine - Édition Octobre 2013 - Québec
Canal Santé Magazine - Édition Octobre 2013 - QuébecCanal Santé Magazine - Édition Octobre 2013 - Québec
Canal Santé Magazine - Édition Octobre 2013 - Québec
 
Abécédaire de la moyenne section Renaudot
Abécédaire de la moyenne section RenaudotAbécédaire de la moyenne section Renaudot
Abécédaire de la moyenne section Renaudot
 
Barometre emploi jobtransport_janv2014
Barometre emploi jobtransport_janv2014Barometre emploi jobtransport_janv2014
Barometre emploi jobtransport_janv2014
 
Colonies2013
Colonies2013Colonies2013
Colonies2013
 
Devoir Informatique
Devoir Informatique Devoir Informatique
Devoir Informatique
 
Paris pour Chanel
Paris pour ChanelParis pour Chanel
Paris pour Chanel
 
Iam wikipédia
Iam   wikipédiaIam   wikipédia
Iam wikipédia
 
Portefolio s
Portefolio sPortefolio s
Portefolio s
 
#noreplywar : Les conclusions
#noreplywar : Les conclusions#noreplywar : Les conclusions
#noreplywar : Les conclusions
 

Similaire à Presentation pertes ponctuelles 12.09.2012

2013 a gueye_presentation_sols-eaux
2013 a gueye_presentation_sols-eaux2013 a gueye_presentation_sols-eaux
2013 a gueye_presentation_sols-eauxCatherine Pfeifer
 
Salon Batimoi - Session Eau - 28 janvier 2023
Salon Batimoi - Session Eau - 28 janvier 2023Salon Batimoi - Session Eau - 28 janvier 2023
Salon Batimoi - Session Eau - 28 janvier 2023Cluster H2O
 
Assainissement routier
Assainissement routierAssainissement routier
Assainissement routierAdel Nehaoua
 
Adapter les rejets au milieu : un impératif !
Adapter les rejets au milieu : un impératif !Adapter les rejets au milieu : un impératif !
Adapter les rejets au milieu : un impératif !idealconnaissances
 
Présentation - Lagunage à macrophytes.pptx
Présentation - Lagunage à macrophytes.pptxPrésentation - Lagunage à macrophytes.pptx
Présentation - Lagunage à macrophytes.pptxmouadwahidi
 
presentation sur le lagunage naturel et aere
presentation sur le lagunage naturel et aerepresentation sur le lagunage naturel et aere
presentation sur le lagunage naturel et aereFadouaLaklida
 
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....LIEGE CREATIVE
 
5-microbiologie-du-traitement.pptx
5-microbiologie-du-traitement.pptx5-microbiologie-du-traitement.pptx
5-microbiologie-du-traitement.pptxDahouAli1
 
Cours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdfCours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdfSamirTravaux
 
L'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux uséesL'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux uséesBenslimanemahmoud
 
Traitement de l’eau pour l’élevage (biofilm, dissolution des médicaments)
Traitement de l’eau pour l’élevage (biofilm, dissolution des médicaments)Traitement de l’eau pour l’élevage (biofilm, dissolution des médicaments)
Traitement de l’eau pour l’élevage (biofilm, dissolution des médicaments)Planet Horizons Technologies SA
 
Fluides de forages
Fluides de foragesFluides de forages
Fluides de foragesouffa
 
Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -amirachouieb
 
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptx
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptxCHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptx
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptxAdjaAtaBa
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationchanel86
 
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le monde
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le mondeL'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le monde
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le mondePlanet Horizons Technologies SA
 
Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1Hiba Architecte
 

Similaire à Presentation pertes ponctuelles 12.09.2012 (20)

Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptxTraitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
 
2013 a gueye_presentation_sols-eaux
2013 a gueye_presentation_sols-eaux2013 a gueye_presentation_sols-eaux
2013 a gueye_presentation_sols-eaux
 
Salon Batimoi - Session Eau - 28 janvier 2023
Salon Batimoi - Session Eau - 28 janvier 2023Salon Batimoi - Session Eau - 28 janvier 2023
Salon Batimoi - Session Eau - 28 janvier 2023
 
Assainissement routier
Assainissement routierAssainissement routier
Assainissement routier
 
Adapter les rejets au milieu : un impératif !
Adapter les rejets au milieu : un impératif !Adapter les rejets au milieu : un impératif !
Adapter les rejets au milieu : un impératif !
 
Présentation - Lagunage à macrophytes.pptx
Présentation - Lagunage à macrophytes.pptxPrésentation - Lagunage à macrophytes.pptx
Présentation - Lagunage à macrophytes.pptx
 
presentation sur le lagunage naturel et aere
presentation sur le lagunage naturel et aerepresentation sur le lagunage naturel et aere
presentation sur le lagunage naturel et aere
 
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
 
5-microbiologie-du-traitement.pptx
5-microbiologie-du-traitement.pptx5-microbiologie-du-traitement.pptx
5-microbiologie-du-traitement.pptx
 
Vichy rhue
Vichy rhueVichy rhue
Vichy rhue
 
Cours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdfCours-assainissement.pdf
Cours-assainissement.pdf
 
1066 4 (1)
1066 4 (1)1066 4 (1)
1066 4 (1)
 
L'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux uséesL'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux usées
 
Traitement de l’eau pour l’élevage (biofilm, dissolution des médicaments)
Traitement de l’eau pour l’élevage (biofilm, dissolution des médicaments)Traitement de l’eau pour l’élevage (biofilm, dissolution des médicaments)
Traitement de l’eau pour l’élevage (biofilm, dissolution des médicaments)
 
Fluides de forages
Fluides de foragesFluides de forages
Fluides de forages
 
Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -
 
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptx
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptxCHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptx
CHAPITRE V= le traitement des eaux usées par Lagunage.pptx
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epuration
 
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le monde
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le mondeL'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le monde
L'eau et la sécurité alimentaire, le défi pour nourrir le monde
 
Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1
 

Plus de Phytofar mobile

Présentation phytofar local phyto 12092012
Présentation phytofar local phyto 12092012Présentation phytofar local phyto 12092012
Présentation phytofar local phyto 12092012Phytofar mobile
 
Presentation phytofar nouvelles législations 12092012 compressed
Presentation phytofar nouvelles législations 12092012 compressedPresentation phytofar nouvelles législations 12092012 compressed
Presentation phytofar nouvelles législations 12092012 compressedPhytofar mobile
 
Presentatie phytofar nieuwe wetgeving 12092012
Presentatie phytofar nieuwe wetgeving 12092012Presentatie phytofar nieuwe wetgeving 12092012
Presentatie phytofar nieuwe wetgeving 12092012Phytofar mobile
 
Presentatie phytofar puntvervuiling 12092012
Presentatie phytofar puntvervuiling 12092012Presentatie phytofar puntvervuiling 12092012
Presentatie phytofar puntvervuiling 12092012Phytofar mobile
 
Presentation phytofar techniques de pulvérisation 12092012
Presentation phytofar techniques de pulvérisation 12092012Presentation phytofar techniques de pulvérisation 12092012
Presentation phytofar techniques de pulvérisation 12092012Phytofar mobile
 
Presentatie phytofar spuittechniek 12092012
Presentatie phytofar spuittechniek 12092012Presentatie phytofar spuittechniek 12092012
Presentatie phytofar spuittechniek 12092012Phytofar mobile
 
Présentation phytofar protection de l'utilisateur 12092012
Présentation phytofar protection de l'utilisateur 12092012Présentation phytofar protection de l'utilisateur 12092012
Présentation phytofar protection de l'utilisateur 12092012Phytofar mobile
 
Presentatie phytofar bescherming van de gebruiker 12092012
Presentatie phytofar bescherming van de gebruiker 12092012Presentatie phytofar bescherming van de gebruiker 12092012
Presentatie phytofar bescherming van de gebruiker 12092012Phytofar mobile
 

Plus de Phytofar mobile (8)

Présentation phytofar local phyto 12092012
Présentation phytofar local phyto 12092012Présentation phytofar local phyto 12092012
Présentation phytofar local phyto 12092012
 
Presentation phytofar nouvelles législations 12092012 compressed
Presentation phytofar nouvelles législations 12092012 compressedPresentation phytofar nouvelles législations 12092012 compressed
Presentation phytofar nouvelles législations 12092012 compressed
 
Presentatie phytofar nieuwe wetgeving 12092012
Presentatie phytofar nieuwe wetgeving 12092012Presentatie phytofar nieuwe wetgeving 12092012
Presentatie phytofar nieuwe wetgeving 12092012
 
Presentatie phytofar puntvervuiling 12092012
Presentatie phytofar puntvervuiling 12092012Presentatie phytofar puntvervuiling 12092012
Presentatie phytofar puntvervuiling 12092012
 
Presentation phytofar techniques de pulvérisation 12092012
Presentation phytofar techniques de pulvérisation 12092012Presentation phytofar techniques de pulvérisation 12092012
Presentation phytofar techniques de pulvérisation 12092012
 
Presentatie phytofar spuittechniek 12092012
Presentatie phytofar spuittechniek 12092012Presentatie phytofar spuittechniek 12092012
Presentatie phytofar spuittechniek 12092012
 
Présentation phytofar protection de l'utilisateur 12092012
Présentation phytofar protection de l'utilisateur 12092012Présentation phytofar protection de l'utilisateur 12092012
Présentation phytofar protection de l'utilisateur 12092012
 
Presentatie phytofar bescherming van de gebruiker 12092012
Presentatie phytofar bescherming van de gebruiker 12092012Presentatie phytofar bescherming van de gebruiker 12092012
Presentatie phytofar bescherming van de gebruiker 12092012
 

Presentation pertes ponctuelles 12.09.2012

  • 2. COMMENT LES PRODUITS DE PROTECTION DES PLANTES ARRIVENT-ILS DANS LES EAUX DE SURFACE OU SOUTERRAINES : Schema : Sabine Beernaerts, CODA -Tervuren Pollution des eaux de surface Eau souterraine Nuage de pulvérisation Pollution ponctuelle PERTES DIRECTES OU POLLUTION PONCTUELLE - Le produit qui pendant la manipulation arrive directement sur des surfaces imperméables (béton, …) est très sensible au lessivage vers les égouts et les cours d’eau . Superficies imperméables (béton, asphalte, …) Eau de surface Infiltration Lessivage Erosion Drainage
  • 3. Pollution des eaux de surface 1. Problè mes? 2. Causes? 3. Consé quences? 4. Recommandations?
  • 4. Pollution des eaux de surface
  • 5. Eau de surface Directive cadre UE sur l’eau • Directive cadre eau (2015) • Objectif: eau en « bon état» • Concentration en substance active non toxique pour la vie aquatique (évaluation sur base ecotox (poissons, algues et daphnies)) • Valeur définie pour chaque matière active
  • 6. Pesticides agricoles dans les ESU Années 2004 à 2009 (source: D. Godeaux DGO3 – MRW): Les zones en rouge sont les zones où le bon état n’est pas atteint (cause: dépassement des m.a..) Monitoring des eaux de surface en Wallonie
  • 7. Pollution des eaux de surface
  • 8. COMMENT LES PRODUITS DE PROTECTION DES PLANTES ARRIVENT-ILS DANS LES EAUX DE SURFACE OU SOUTERRAINES : Schema : Sabine Beernaerts, CODA -Tervuren Pollution des eaux de surface Eau souterraine Nuage de pulvérisation Pollution ponctuelle PERTES DIRECTES OU POLLUTION PONCTUELLE - Le produit qui pendant la manipulation arrive directement sur des surfaces imperméables (béton, …) est très sensible au lessivage vers les égouts et les cours d’eau . Superficies imperméables (béton, asphalte, …) Eau de surface Infiltration Lessivage Erosion Drainage
  • 9. 14 opercule - emballage Pollution des eaux de surface . .
  • 10. 15 Emballages mal rincés Pollution des eaux de surface .
  • 11. 16 Pollution des eaux de surface Pertes durant la préparation – le réservoir déborde au remplissage
  • 12. Pulvériser sur bords de fossés, berges,… Pollution des eaux de surface ..
  • 13. L’impact des gouttes libère des particules de sol lessivage PPP et transport des particules de sol + PPP par le ruissellement de l’eau (erosion) Cours d’eau Forte précipitation sur sol saturé LESSIVAGE ET EROSION DES PRODUITS DE PROTECTION DES PLANTES? TOPPS-PROWADIS Stakeholder workshop Pollution des eaux de surface
  • 14. Ruissellement et é rosion Pollution des eaux de surface Bron: inagro .
  • 15. Pollution des eaux de surface
  • 16. Conséquences? • Impacts environnementaux • Image né gative • Normes de plus en plus strictes • Retrait de produits
  • 17. Pollution des eaux de surface
  • 18. AVANT le traitement PENDANT le traitement APRES le traitement Recommandations
  • 19. Pulvérisateur : bon fonctionnement et réglage ok Rincer à fond les emballages vides (+ bouchons) Eviter le débordement du réservoir Volume de liquide de pulvérisation nécessaire:calcul Lire l’étiquette : respect des zones tampons, ... Endroit de remplissage sécurisé Avant le traitement
  • 20. Eviter la dérive Traiter uniquement la plante à protéger Pendant le traitement Respecter les zones tampons, comme indiqué dans l’acte (lire l’étiquette)
  • 21. Nettoyage interne du pulvérisateur Evacuation des restes de liquide – l’eau de rinçage = l’une des principales source de pollution ponctuelle Les bonnes pratiques agricoles : Diluer les restants de pulvérisation et les pulvériser sur le champ à vitesse accélerée Aprè s le traitement
  • 22. Nettoyage externe du pulvérisateur • Sur le champ : à différents endroits • Dans l’entreprise : endroit spécial Aprè s le traitement Recueillir les emballages vides rincés • Sac séparé: opercules et les bouchons • Ne pas fermer les emballages • Sacs spéciaux Phytofar-Recover • Endroit sec et sécurisé Eliminer la fraction résiduelle • Fraction diluée qui ne peut plus être pulvérisée entreprise • Biofiltre – Phytobac (cadre légal en cours de règlement) • Sentinel • La fraction résiduelle solide : ramassage par Phytofar Recover.
  • 23. • Protection des ressources en eaux : • Investissement et développement de système de dégradation des eaux chargées en PPPs • Système en cours d’homologation en Wallonie BIOFILTRE PHYTOBAC SENTINEL Après le traitement 31
  • 24. • Protection des ressources en eaux : • Projet TOPPS en Flandre • Projet PROWADIS en Flandre • PhytEauWal asbl en Wallonie (Soutien financier de SPGE, CRAw, Phytofar). Après le traitement 32
  • 25. Diguettes en pommes de terre Tournière enherbée Travail du sol minimum Couvert végétal Barrage en saule Création d’étang Mesures contre le ruissellement et l’érosion  Augmente les capacités d’infiltration  Ralentissement des eaux Bron: inagro
  • 26. MERCI POUR VOTRE ATTENTION! Phytofar 2012-2013 Sources photos: Topps-life, Phytofar, Comité Ré gional Phyto

Notes de l'éditeur

  1. Monitoring des eaux de surface sous la responsabilité du fabricant
  2. Risque d’endommager l’environnement Image négative de la protection des plantes et de l’agriculture en général Obligation de respecter des règles et des normes de plus en plus strictes (cfr PGDA) Vente, conseils et utilisation, cfr phytolicence, zones tampons Frais supplémentaires, surcroît de travail et d’administration Disparition de produits Une protection des plantes inefficace entraîne un moindre rapport et un surcroît de travail Problèmes liés à la gestion de la résistance Compétitivité par rapport à d’autres domaines de production Frais supplémentaires, surcroît de travail (ex. binage)
  3. Contrôler le bon fonctionnement et le réglage du pulvérisateur réparer immédiatement les fuites s ’ assurer du bon fonctionnement et de la précision du manomètre se présenter aux contrôles obligatoires Lire attentivement l’étiquette – p.ex. respect des zones tampons, limitation des parcelles sensibles à l’érosion,…. Calculer de manière précise le volume de liquide de pulvérisation nécessaire
  4. Eviter la dérive Ne pas traiter par vent fort Traiter le soir ou le matin tôt (pas de vent) Choisir les buses appropiées et la bonne pression Respec ter les zones tampon. Obligatoirement 1 m minimum pour les cultures au sol ou 3 m minimum pour les cultures verticales. Faire attention aux limitations prescrites pour les cultures sensibles à l’érosion. Ne pas pulvériser excessivement les bords de fossés, berges. Utiliser é ventuellement un cache-dérive. Ne pas dépasser les bords de la parcelle à traiter.