SlideShare une entreprise Scribd logo
Thème 3 :
Les guerres mondiales
au XXe siècle
Cours de Mme Gandibleux et Mme Masquelier
« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. »
Winston Churchill
Ce syllabus appartient à ………………………………
SCIENCES HUMAINES
5TQ
Les deux guerres mondiales (1914-1918
et 1939-1945) marquent l’entrée de
l’humanité dans l’ère de la « guerre totale ».
Par la durée, l’étendue des opérations et des
populations touchées (civils comme
militaires), mais aussi par l'ampleur de la
mobilisation économique et idéologique,
elles acquièrent un caractère inédit. Ces
deux guerres, qui causent respectivement
environ 13 et 60 millions de morts, voient
en effet le déchaînement d’une violence
inconnue, les belligérants mettant tout en
œuvre pour anéantir leurs adversaires.
2
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
Table des matières
I. CORPUS THEORIQUE.................................................................................................................3
A. La première guerre mondiale................................................................................................3
1. Le déclenchement de la Première Guerre mondiale : ........................................................3
2. Comment cette guerre est-elle devenue mondiale ? ...........................................................4
3. Les grandes phases de la guerre :...........................................................................................4
4. Une guerre totale : une guerre d'une violence totale. .........................................................5
5. Une guerre totale : une guerre qui touche tout le monde..................................................5
6. Le bilan et les conséquences de la guerre :...........................................................................6
7. Coup de projecteur sur l’Empire russe :...............................................................................6
8. Bravo, Belgium.........................................................................................................................7
B. Hier : Le monde au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale...............................10
1. Un affrontement sans précédent :.......................................................................................10
a) Une guerre planétaire :......................................................................................................10
b) Une guerre totale :.............................................................................................................10
c) Une guerre idéologique : ..................................................................................................10
2. Un désastre sans précédent :................................................................................................11
a) Une hécatombe démographique :...................................................................................11
b) Un bilan économique coûteux : ......................................................................................12
c) Un traumatisme moral :....................................................................................................12
3. Une nouvelle donne internationale :...................................................................................13
a) Les nouveaux « Grands » : ..............................................................................................13
b) Yalta : vers un nouvel ordre mondial ?...........................................................................13
c) Potsdam : la fin de la Grande Alliance :.........................................................................14
II. MAITRISE DE CONNAISSANCES .............................................................................................15
1. Concepts .................................................................................................................................15
2. Personnages............................................................................................................................24
3. Dates........................................................................................................................................28
4. Schémas...................................................................................................................................30
5. Cartes.......................................................................................................................................36
6. Caricatures et propagande....................................................................................................41
III. EXERCICES.................................................................................................................................54
1. L’expérience combattante ....................................................................................................54
2. La mobilisation des esprits...................................................................................................56
3. La révolution Russe : octobre et février 1917 ...................................................................58
4. Le traité de Versailles............................................................................................................61
5. SDN.........................................................................................................................................62
6. ONU........................................................................................................................................64
5. Les traumatismes de guerres................................................................................................66
6. Le rideau de fer :....................................................................................................................70
IV. OUTILS........................................................................................................................................71
1. Comment analyser une caricature ? ....................................................................................71
2. Comment analyser une affiche?...........................................................................................72
3. Comment expliquer une carte historique ?........................................................................72
3
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
I. Corpus théorique
A. La première guerre mondiale
1. Le déclenchement de la Première Guerre mondiale :
En 1914, l'Europe est divisée en deux grands systèmes
d'alliances défensives : la Triple Entente
(France, Royaume-
Uni, Empire russe) et la Triple …………...
(Empire allemand,
Empire d'Autriche-Hongrie, Italie). Ce système d'alliance, conçu
pour éviter la guerre va au contraire la précipiter en 1914 après
un attentat : l'assassinat à Sarajevo le 28 juin 1914
de l'héritier
de l'Empire d'Autriche-Hongrie …………………………
Aussitôt après l’assassinat, le gouvernement impérial de Vienne
impose au gouvernement serbe un ultimatum auquel il sera tenu
de répondre dans les plus brefs délais (27 jours).
La Serbie a essayé, malgré tout, de répondre à certains points de cet ultimatum mais a refusé
l’……………..
de l’empire austro-hongrois dans ses affaires intérieures. La Serbie, ne répondant
pas à l’entièreté de l’ultimatum, l’Autriche-Hongrie avait un prétexte suffisant pour déclarer
frontalement la guerre à la Serbie.
L'Autriche-Hongrie va en effet menacer la Serbie. Ce pays obtient alors l'aide de l'Empire russe.
Les Autrichiens obtiennent à leur tour le soutien de l'Allemagne. C'est ensuite au tour des Russes
de demander et d'obtenir le soutien de la France et du Royaume-Uni.
Au final, au début d'août, la guerre est déclarée entre presque tous les pays européens.
(carte- schéma
)
« Je dois à la vérité avouer que dans cette première levée des masses, il y avait quelque chose de grandiose,
d'entraînant et même de séduisant, à quoi il était difficile de se soustraire. Et malgré toute ma haine et mon
horreur de la guerre, je ne voudrais pas être privé dans ma vie du souvenir de ces premiers jours ; ces milliers et
ces centaines de milliers d'hommes sentaient comme jamais ce qu'ils auraient dû mieux sentir en temps de paix :
à quel point ils étaient solidaires. Une ville de deux millions d'habitants, un pays de près de cinquante millions
éprouvaient à cette heure qu'ils participaient à l'histoire universelle, qu'ils vivaient un moment qui ne reviendrait
plus jamais et que chacun était appelé à jeter son moi infime dans cette masse ardente pour s'y purifier de tout
égoïsme. Toutes les différences de rangs, de langues, de classes, de religions, étaient submergées pour cet
unique instant par le sentiment débordant de la fraternité. Des inconnus se parlaient dans la rue, des gens qui
s'étaient évités pendant des années se serraient la main, partout on voyait des visages animés. Chaque individu
éprouvait un accroissement de son moi, il n'était plus l'homme isolé de naguère, il était incorporé à une masse, il
était le peuple, et sa personne, jusqu'alors insignifiante, avait pris un sens. Le petit employé de la poste qui,
d'ordinaire, ne faisait que trier des lettres du matin au soir, qui trait et triait sans interruption du lundi au
samedi, le commis aux écritures, le cordonnier avaient soudain dans la vie une autre perspective, une
perspective romantique : ils pouvaient devenir des héros. [...] Mais peut-être une puissance plus profonde, plus
mystérieuse, était-elle aussi à l'œuvre sous cette ivresse. Cette houle se répandit si puissamment, si subitement
sur l'humanité que, recouvrant la surface de son écume, elle arracha des ténèbres de l'inconscient, pour les tirer
au jour, les tendances obscures, les instincts primitifs de la bête humaine, ce que Freud, avec sa profondeur de
vues, appelait "le dégoût de la culture", le besoin de s'évader une bonne fois du monde bourgeois des lois et des
paragraphes, et d'assouvir les instincts sanguinaires immémoriaux. Peut-être ces puissances obscures avaient-
elles aussi leur part dans cette brutale ivresse de l'aventure et la foi la plus pure, la vieille magie des drapeaux
et des discours patriotiques — cette inquiétante ivresse des millions d'êtres, qu'on peut à peine peindre avec des
mots et qui donnait pour un instant au plus grand crime de notre époque un élan sauvage et presque
irrésistible. »
Stefan Zweig, Le monde d’hier
4
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
2. Comment cette guerre est-elle devenue mondiale ?
De guerre « européenne », cette guerre va devenir « mondiale » pour plusieurs raisons:
 Les pays comme la France et le Royaume-Uni vont faire venir des soldats de
………………………
(voir carte) pour qu'ils se battent (tirailleurs marocains,
algériens, sénégalais pour la France, soldats du Canada, d'Australie, d'Afrique du Sud...
pour le Royaume-Uni).
 Des pays qui n'étaient pas concernés par la guerre vont finir par s'y engager, comme
les Etats-Unis qui entrent en guerre en avril 1917 au côté de la France, du Royaume-
Uni et de l'Empire russe.
 Des combats ont eu lieu un peu partout dans le monde (du côté des colonies
allemandes d'Afrique, au Moyen-Orient...).
3. Les grandes phases de la guerre :
a. Les débuts de la guerre :
En 1914, tout le monde pensait que la guerre serait ………………….. Les premiers
combats vont être extrêmement meurtriers car les équipements des soldats ne sont pas
encore adaptés aux nouvelles conditions de guerre (pas de casque, uniformes voyants...),
alors que les armes sont déjà très destructrices (artillerie, mitrailleuses...). Les combats se
font de plus, souvent à découvert, sans que les soldats puissent se protéger.
Sur le front français, les Allemands attaquent et sont près de
l'emporter, mais ils sont repoussés lors de la bataille de la Marne
. Les
Français contre-attaquent et avancent mais ils sont finalement
bloqués.
b. L'apparition des tranchées :
Dans l'automne 1914, les soldats vont commencer à creuser des tranchées
pour se mettre à l'abri. Cette évolution de la guerre donne l'avantage aux
soldats qui défendent par rapport à ceux qui attaquent. La guerre
s'enterre.
(voir schéma
)
c. La guerre des tranchées :
La Première Guerre mondiale devient alors la guerre des tranchées. Les attaques vont se succéder
de 1915 à 1918 sans succès très importants. A chaque fois, les pertes sont immenses pour ne
déplacer la ligne de front que de quelques kilomètres dans un sens ou dans l'autre. L'attaque du
Chemin des Dames est un échec qui cause des troubles dans l'armée française : un mouvement
……………………
éclate qui est réprimé sévèrement (exécutions...).
« La promesse sacrée faite à des millions d'hommes que cette guerre serait la dernière, cette promesse qui,
seule, avait pu engager à mobiliser les dernières forces des soldats déjà à demi déçus, à demi épuisés et
désespérés, fut cyniquement sacrifiée aux intérêts des fabricants de munitions et à la fureur des politiques qui
surent sauver triomphalement, contre l'exigence sage et humaine de Wilson, leur fatale tactique des conventions
et des délibérations derrière des portes closes. Pour autant qu'il avait les yeux ouverts, le monde s'apercevait
qu'on l'avait trompé. »
Stefan Zweig
5
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
d. 1918 : les derniers combats :
En 1918, la guerre finit par évoluer positivement pour la France, le
Royaume-Uni et leurs alliés grâce à la montée en puissance de l'armée
……………………………………. qui leur permet d'avoir un avantage
numérique, ainsi qu'à l'arrivée de matériels plus performants comme les
chars d'assaut Renault et la domination de
………………………………….
Contraints à reculer, les Allemands demandent et obtiennent un armistice
le ……………………………
4. Une guerre totale : une guerre d'une violence totale.
Cette guerre est une guerre totale car c'est une guerre d'une très
grande violence pour les combattants : leurs conditions de vie sont
vraiment très dures dans les tranchées (par rapport aux intempéries,
à la boue, à la saleté, au manque d'hygiène, aux difficultés à ravitailler
les soldats...). Les combats sont extrêmement meurtriers : l'artillerie
cause des dégâts très importants, les blessures sont souvent
extrêmement graves... Les pertes sont souvent très importantes en
cas d'attaque.
5. Une guerre totale : une guerre qui touche tout le monde.
La mobilisation ne concerne pas que les soldats, elle touche toute la société :
 La mobilisation de la main d'œuvre (il faut remplacer les
hommes partis au front, ce qui pousse des femmes à travailler
dans l'industrie, notamment les «………………… » 
qui
travaillent pour l'industrie d'armement.)
 La mobilisation industrielle : beaucoup d'entreprises se mettent
au service de la guerre et changent leur production pour
répondre aux besoins des armées. Renault, par exemple, va
construire des camions et des automobiles, mais aussi des chars
d'assaut, des obus et des moteurs pour les avions de guerre.
 La mobilisation économique : la guerre coûte cher. Les
différents pays demandent donc de l'argent à leurs habitants pour
la financer.
 La mobilisation culturelle : tous les Etats essayent de convaincre
leur opinion publique que la guerre est une bonne chose pour eux. Ils utilisent pour
cela la censure et ………………... 
La violence de la guerre touche aussi tout le monde : les veuves et les orphelins sont
très nombreux à la fin de la guerre. Les civils sont parfois visés (villes bombardées...).
La guerre est aussi le cadre dans lequel va se produire le génocide
des…………………………… 
dans l'Empire ottoman.
6
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
6. Le bilan et les conséquences de la guerre :
Le bilan humain est terrible : ………………………….. de morts au moins, des
millions de blessés qui pour beaucoup ne guériront jamais totalement. Le bilan
matériel est lui aussi colossal : les zones où les combats ont eu lieu sont
complètement dévastées.
« Voilà ca qui créait une différence. La guerre de 1939 avait une signification spirituelle. Il y allait de la liberté,
de la sauvegarde d'un bien moral ; et le fait de combattre pour une idée rend l'homme dur et résolu. La guerre
de 1914, en revanche, ne savait rien des réalités, elle servait encore une illusion, le rêve d'un monde juste et
pacifique. Et seule l'illusion rend heureux, non le savoir. C'est pourquoi les victimes d'alors poussaient dans leur
ivresse des cris de joie en marchant à l'abattoir... » .
Stefan Zweig
Cette guerre va avoir d'importantes conséquences : la carte de l'Europe est redessinée : des Etats
disparaissent (Empire d'Autriche-Hongrie, Empire russe, Empire…………………...), certains
apparaissent (……………………., Hongrie, Tchécoslovaquie, Pologne...).
Beaucoup de frontières bougent. L'Allemagne perd de nombreux territoires (au profit de la
France – Alsace et Lorraine-, de la ………………………, du Danemark et de la Pologne).
D'autres pays s'agrandissent Ces changements sont validés par le traité ………………… 
qui
met un terme à la guerre.
(voir carte et tableau
)
Pour éviter une nouvelle guerre,…………………………….. est créée à Genève.
7. Coup de projecteur sur l’Empire russe :
L’empire des ……………………………. est un colosse aux pieds d’argile. Faiblesse militaire et
retard industriel sont les deux principales raisons des
échecs russes pendant cette première guerre mondiale.
De plus, le commandement militaire et le tsar ne
perçoivent que peu ou proue la différence pourtant
flagrante entre une Russie sortant péniblement de l’âge
féodal
et les nations occidentales, l’Allemagne en tête,
fortement industrialisées.
La Russie compte essentiellement, durant cette guerre,
sur son énorme potentiel humain. Progressivement,
devant les difficultés de la guerre, l’enlisement du conflit,
l’incompétence du gouvernement militaire, le désespoir,
la rancœur et la résignation gagnent les troupes du tsar.
L’empire se révèle en plus incapable dans le courant de
l’année 1916 d’équiper correctement les soldats envoyés
au front. Certains n’ont ni uniforme, ni armes, les
mitrailleuses guère de munitions.
La révolte gronde au sein des troupes et gagne peu à peu le peuple d’abord, la bourgeoisie
ensuite, restée derrière les lignes de front. La première révolution russe de février entraîne la
chute du régime tsariste et débouche sur la mise en place d’un gouvernement dominé par les
Mencheviks
. Toutefois, les différents gouvernements bourgeois qui se succèdent de février à
7
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
octobre 1917 se montrent incapables d’apporter au peuple ce qu’il souhaite : du pain et la fin de
la guerre.
Profitant de ce mécontentement populaire, les ………………………………..
prennent le
pouvoir en octobre 1917 et entame immédiatement avec l’Allemagne des négociations de
capitulation : celles-ci s’avèrent humiliantes pour la Russie qui perd de grands territoire. Mais les
bolcheviks, malgré cette humiliation, rencontre l’adhésion populaire qui réclamait depuis
plusieurs mois la fin unilatérale des hostilités.
8. Bravo, Belgium
a. Introduction
Pour la première fois dans son histoire nationale, la Belgique est entraînée dans une guerre qui lui
est imposée et pour laquelle elle est mal préparée.
Pendant la période angoissante qui s’était ouverte le 23 juillet lorsque l’Autriche-Hongrie avait
envoyé un ultimatum à la Serbie, l’opinion publique belge ne s’était que lentement habituée à
l’éventualité d’un conflit mondial. Elle se refusait à croire à la possibilité d’une grande guerre.
Bien sûr, le gouvernement avait pris certaines mesures :
 Le mercredi 29, il avait rappelé 3 classes de milices.
 Le 31, à 7 heures du soir, il avait proclamé la mobilisation générale.
Mais ces mesures n’avaient pour le grand public que la signification d’actes de prudence. Et puis,
le secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères allemand avait proclamé au Reichstag :
« La neutralité de la Belgique est déterminée par des conventions internationales et l’Allemagne est décidée à
respecter ces conventions ».
Cependant, lorsque l’on apprit le 2 août que les Allemands avaient envahi le Grand-Duché de
Luxembourg, l’angoisse devint vive.
b. Ultimatum :
Le 2 août 1914, à 19h, Julien Davignon, alors ministre des Affaires Etrangères belge, reçut une
note « très confidentielle » :
« Le gouvernement allemand a reçu des nouvelles sûres d’après lesquelles les forces françaises auraient
l’intention de marcher sur la Meuse par Givet et Namur. Le gouvernement impérial allemand ne peut s’empêcher
de craindre que la Belgique, malgré sa meilleure volonté, ne soit pas en mesure de repousser sans secours une marche
en avant française. C’est un devoir impérieux de conservation de l’Allemagne de prévenir cette attaque de l’ennemi.
Si la Belgique se comporte d’une façon hostile contre les troupes allemandes et fait particulièrement des difficultés à
leur marche en avant, l’Allemagne sera obligée de considérer la Belgique en ennemie ».
Douze heures étaient laissées au gouvernement belge pour fournir une réponse.
A la réception de cet ultimatum, le roi …………………… réunit aussitôt un
conseil de ministres et de généraux qui délibéra toute la nuit sur les mesures à
prendre pour parer à l’invasion imminente. Le 3 août, à 7h du matin, un refus
formel était envoyé au ministre d’Allemagne.
L’Allemagne savait qu’en attaquant la Belgique, elle concentrerait sur elle les
sentiments de réprobation de la plus grande partie de l’humanité. Les Allemands
8
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
furent néanmoins extrêmement alarmés lorsqu’ils virent l’entrée en scène immédiate de
……………………., plus déterminée que jamais à défendre la neutralité belge.
c. Une bataille qui illustre le courage des Belges :
Jusque-là l’armée belge avait rempli un rôle des plus glorieux mais aussi des plus ingrats. Obligée
de reculer sans cesse, livrée presque uniquement à ses propres forces, elle semblait sur le point de
se décourager. C’est alors que le roi Albert 1er prit la résolution de tenter un suprême effort sur le
sol belge. Le 13 octobre, il établit son armée sur …………………….., un petit fleuve côtier. La
position était heureusement choisie.
Désormais, l’armée belge faisait partie de l’immense ligne de défenses retranchées que, de la mer
aux Vosges, les nations occidentales opposaient aux Allemands. Elle y occupait une zone de 18 à
36 km selon les nécessités du moment. Leur poste couvrait Calais et Dunkerque, objectifs
âprement convoités par les troupes allemandes.
La région de l’Yser était toute en prairies, coupée de canaux rectilignes et de hautes digues. Le
pire inconvénient pour les soldats belges résidait dans la nature spongieuse du sol. Ils ne
pouvaient creuser de tranchées à plus d’un mètre de profondeur sans s’enfoncer dans une eau
vaseuse. Ils furent donc contraints de surélever leurs parapets au moyen de sacs de sable.
Le haut commandement français avait demandé aux Belges de résister 48 heures ; ils tinrent
pendant…………………….
Attendant le succès grâce à leur nombre et à la violence de leurs chocs, les Allemands chargeaient
après de terribles préparations d’artillerie. Après plusieurs jours de combats, la situation devint
critique au centre de la ligne, les Allemands avaient réussi à passer l’Yser et à atteindre le remblai
du chemin de fer de Dixmude à Nieuport.
Les Belges étaient à bout, décimés, sans réserves. Les batteries n’avaient plus qu’une centaine de
coups à tirer par pièce et la moitié des canons étaient hors d’usage. Les Allemands étaient, eux
aussi, épuisés.
9
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
C’est alors que, le 28 octobre, le roi fit ouvrir les écluses de Nieuport. Cette opération provoqua
l’infiltration des eaux et peu à peu la vallée de l’Yser se transforma en un marécage de boue, puis
en un lac immense de 25.000 km2. Les Allemands furent terrifiés par la montée sournoise des
eaux. Abandonnant canons et matériel, ils se retirèrent sur la rive droite de l’Yser. Le 31 octobre,
la sanglante bataille de l’Yser était terminée : 7 divisions allemandes (soit plus de 100.000
hommes) y avaient été, les unes décimées, les autres détruites. Les Belges avaient perdu 16.000
hommes (tués et blessés), c’est-à-dire plus du quart de leurs effectifs.
Pendant 3 mois, l’armée belge a donc opposé à l’agresseur beaucoup plus qu’une résistance
symbolique. Cette attitude créa la surprise, notamment en France où les Belges devinrent très
populaires.
Empêchée dans sa marche à travers le Plat Pays, l’Allemagne s’en prend à la Belgique. Le géant
allemand lui avait pourtant promis d’une part des territoires de colonies françaises (représentés
par le collier de saucisses sortant de sa poche, voir caricature) et d’autre part le remboursement des
dégâts occasionnés par le passage des armées. Surpris par la résistance féroce du peuple belge, le
monde entier s’émeut du courage de David contre Goliath.
Exode de 1914 : dès leur entrée en
Belgique, les allemands ont signalé leur
passage par des crimes (pillage, incendie,
fusillade d’otages…). Cette terreur militaire
dura une quinzaine de jours et provoqua
une panique dans la population (plus d’un
million de réfugiés passèrent en France, en
Angleterre ou aux Pays-Bas).
Ernest Solvay (1838-1922) :
Grand industriel belge. En
1914, il prévoit la famine et
dégage 1 000 000 de francs
pour créer le « Comité de
Secours et d’Alimentation ».
Des milliers de civils belges
seront ainsi sauvés de
déficiences alimentaires et
échapper à la mort.
10
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
B. Hier : Le monde au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale
La seconde guerre mondiale a été une rupture fondamentale dans l’histoire du XX siècle et même
de l’humanité. Dépassant en horreur tous les conflits qui l’avaient précédée, elle pose de
redoutables questions à l’humanité entière.
Complète le tableau
1. Un affrontement sans précédent :
a) Une guerre planétaire :
C’est en 1941, avec l’entrée………………………………………..dans le
conflit que la guerre, jusque-là surtout européenne, devient une guerre
mondiale.
A partir de 1942, on se bat partout, non seulement en Europe mais aussi en Afrique, en Asie et
en Océanie, en cause les ………………………………..
Enfin la bataille fait rage sur les …………………… C’est le cas dans le Pacifique
avec la lutte entre les Japonais et les ……………………..C’est le cas aussi dans
l’Atlantique où se déroule une véritable guerre sous-marine.
En Europe, peu de pays sont restés neutres : Suède, Suisse, Espagne, Portugal,
Turquie. On peut de plus s’interroger sur la réalité de cette neutralité pour certains de ces pays.
Voir carte
b) Une guerre totale :
Une guerre totale est un conflit dont les conséquences et les implications ne se limitent pas aux
champs de batailles mais touchent l'ensemble des sociétés des pays mobilisés.
La Seconde Guerre mondiale est marquée par une mobilisation économique mais également des
énergies humaines :
 ………………………………………. : plus de soixante millions de soldats ont participé
à cette guerre.
 ………………………………………. : dans tous les pays touchés par la guerre, de gré
ou de force, la main d'œuvre est mise au service de l'industrie de guerre.
 ……………………………………….. : elle permet des progrès techniques
considérables et pas seulement dans le domaine de l'armement.
Tous ces exemples de mobilisation des énergies au service de la guerre, dans des sujets très divers,
permettent bien de parler de guerre totale à propos de la Seconde Guerre mondiale. On les
retrouve dans une certaine mesure pour la Première Guerre mondiale.
c) Une guerre idéologique :
Pendant des siècles, les guerres se faisaient entre princes et, le plus
souvent, pour un morceau de territoire. La seconde guerre mondiale est
toute autre : elle fut une guerre idéologique où des conceptions
différentes du monde s’affrontaient et où les buts de guerre étaient
beaucoup plus radicaux, allant jusqu’à la volonté d’exterminer
complètement l’adversaire :
11
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
 Sur le front russe, l’Allemagne prêche la croisade ……………………….
et antisémite
pour le "bien de l’humanité", et essaie d’entraîner les
peuples d’Europe dans ce combat.
 l’URSS
défend la guerre ……………… et la défense de la “grande
patrie démocratique” Staline
déclare : "ce n’est pas une guerre ordinaire,
c’est la grande guerre du peuple soviétique contre les troupes fascistes",
soit le choc des deux …………………………
(nazisme
et
communisme
)
 les Etats-Unis et la Grande Bretagne disent combattre pour le bien et la
liberté (Roosevelt
: "nous combattons pour débarrasser le monde du
mal"). Une vision du conflit toute imprégnée de morale ……………………...
Dans cette bataille d’idées, la ………………………..
a été intense, à la fois pour maintenir le
moral des siens, et pour démoraliser le camp adverse. Utilisant toutes les techniques de la
communication de masse, surtout la radio et le cinéma, cette bataille a été gagnée par les Alliés
qui ont su mobiliser les intellectuels et les artistes au service de la liberté.
2. Un désastre sans précédent :
a) Une hécatombe démographique :
C'est le conflit le plus meurtrier de tous les temps avec environ ……………………Certains pays
sont particulièrement touchés : ……………….. totalise à elle seule 21 millions de morts (plus
de 12% de sa population), la Chine a connu plus de 13 millions de morts, l'Allemagne : plus de 7
millions de morts (soit plus de 10% de sa population).
C'est une des particularité de la Seconde Guerre mondiale en comparaison aux précédents
conflits : c’est le nombre de……………………… parmi les victimes. Ils représentent plus de la
moitié des pertes humaines totales (contre 5% pour la Première Guerre mondiale).Les crimes de
guerre
et les crimes contre l'humanité
alourdissent encore le bilan du côté des civils.
La Seconde Guerre mondiale et son règlement ont donné lieu à des ………………considérables.
Ces déplacements concernent près de 30 millions de personnes : ce sont des Allemands ou
des Japonais qui sont transférés de gré ou de force dans leur pays d'origine. Enfin, des millions de
prisonniers de guerre ou de travailleurs forcés quittent les camps nazis pour regagner leur pays
d'origine.
En conclusion on peut constater deux importantes conséquences démographiques :
 …………………………………………… : les hommes ont été plus victimes de la
guerre, même si ce déséquilibre est moins net que pour la Première Guerre mondiale.
 L'existence de classes creuses dues à un ………………………(les hommes et les
femmes sont séparés pendant la guerre). Cela entraînera une pénurie de main d'œuvre et
un nouveau tassement des naissances pour la génération suivante.
12
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
« Si vous êtes né dans un pays ou à une
époque où non seulement personne ne vient
tuer votre femme, vos enfants, mais où
personne ne vous demande de tuer les
femmes et les enfants des autres, bénissez
Dieu et allez en paix. Mais gardez toujours
cette pensée à l’esprit : vous avez peut-être
eu plus de chance que moi, mais vous
n’êtes pas meilleur. »
Camus, Les bienveillantes
b) Un bilan économique coûteux :
Dans les régions très touchées par les combats, et notamment par les bombardements, les
destructions des infrastructures sont quasi totales. Au Japon et en Allemagne, les villes ont été
systématiquement bombardées par les Alliés. Partout en Europe, la Libération a donné lieu à
des destructions massives surtout des moyens de communications.
Pour financer le conflit, les pays ont souvent eu recours à …………………………… Cela a
pour conséquence une hausse des prix et un affaiblissement des pays du fait d'une croissance de
la dette publique.
Cet endettement généralisé impose une remise en ordre du système monétaire international.
c) Un traumatisme moral :
Le sentiment qui prime du point de vue moral est bien sûr
le désarroi face aux conséquences de la …………………………..
Une
terrible prise de conscience internationale se fait à la fin de la guerre.
Devant cette prise de conscience de l'opinion publique et devant
l'horreur des crimes commis, les Alliés vont pour la première fois dans
l'histoire, organiser un procès où un tribunal va juger au nom de la
conscience humaine. Ce procès se déroule à ………………………. 
de
novembre 1945 à octobre 1946.
Pendant le procès, tous les anciens hauts-responsables du régime nazi sont jugés. 12 d'entre eux
sont condamnés à mort, 10 sont pendus quelques jours après le verdict. Des peines de prisons à
vie sont également prononcées. Un procès identique est organisé à Tokyo pour juger les
responsables japonais.
Les Alliés ne sont pas exempts de toutes critiques. L'utilisation de la …………………………. a
également causé un traumatisme important parmi les populations. Les camps de détentions, où
furent déportés les citoyens américains d'origine japonaise, sont également critiquables.
Malgré le bilan très sombre qui vient d'être dressé, les peuples, dans leur majorité sont gagnés à la
fin de la guerre par l'optimisme, voire par l'euphorie. La confiance en l'avenir se manifeste
individuellement par l'augmentation de la natalité : c'est le début du ……………………………
De manière plus générale, certains peuples ont l'espoir d'accéder enfin à l'indépendance et à
la liberté. Le « redécoupage » du monde va combler les espoirs de certains et causer la déception
chez d'autres peuples.
13
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
3. Une nouvelle donne internationale :
a) Les nouveaux « Grands » :
1. En Europe et en Asie : des puissances affaiblies :
Ruinées par la guerre, affaiblies par la progression des mouvements nationalistes dans leurs
colonies, …………………………………………………………………………….
Même si la France et le Royaume-Uni n’en n’ont pas encore conscience, ils ne peuvent plus
espérer jouer un rôle mondial et dépendent des Etats-Unis pour le financement de leur
reconstruction.
L’Allemagne et l’Autriche n’ont plus d’existence propre. L’Italie perd son empire colonial et se
débat dans des difficultés de sa reconstruction. Le Japon n’est plus qu’un archipel en ruine qui
connait une misère profonde.
La Chine, qui fait partie des cinq membres permanents du conseil de sécurité est en proie à une
guerre civile.
2. Les deux nouveaux « Grands » :
Le nouvel ordre mondial est donc dominé par ………………………………... Une notion née
avec la seconde guerre mondiale. ……………………………………… qui a pourtant été
saignée à blanc et qui reste dépourvue de tout armement atomique, dispose de la plus grande
armée au monde, occupant plus du tiers de l’Europe. Grâce au prestige dont jouit alors Staline,
elle bénéficie d’un rayonnement considérable. C’est elle qui apparaît comme le principal
vainqueur de l’Allemagne nazie.
Jamais le ……………………………….
n’a exercé dans le monde un tel pouvoir d’attraction,
notamment chez les intellectuels.
Cependant les ………………………sont la plus grande puissance de l’époque. Ils n’ont subi sur
le territoire aucune destruction, déplorent 300 000 soldats morts au combat, disposent d’une
……………………………………………………….….. écrasante et contrôle l’arme nucléaire.
……………………………………. fascine les populations soumises aux pénuries de la guerre.
b) Yalta : vers un nouvel ordre mondial ?
1. L’esprit de Yalta :
En 1945, la solidarité semble régner entre les Alliés. A la
…………………... (4-11/02/45) l’entente est encore cordiale entre
les trois protagonistes. Lors de cette conférence les Etats-Unis, le
Royaume-Uni et l’URSS prévoient de constituer pour chacun d’eux
…………………………………………… en Allemagne et à
Berlin.
2. Restaurer la démocratie en Europe :
Ils adoptent une « déclaration sur l’Europe libérée » par laquelle ils prévoient d’organiser, dans
tous les territoires européens libérés, des…………………………………………… à tous les
partis démocratiques et contrôlées par des représentants des trois grandes puissances.
Ils s’accordent sur les ……………………………………………… et sur la constitution d’un
gouvernement polonais d’union national, mêlant des pro-Soviétiques et des pro-Occidentaux
exilés à Londres.
Loin d’être un……………………………. comme on l’écrit encore, l’important est « l’esprit » de
Yalta , un esprit qui cherchait, au-delà des arrière-pensées des uns et des autres à organiser le
14
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
monde sur une base de coopération et d’entente, et à échapper précisément à la division de
l’Europe en deux.
c) Potsdam : la fin de la Grande Alliance :
1. Un nouveau rapport de force :
A la conférence de Postdam (17 juillet – 2 aout 1945), six
mois après celle de Yalta, le ton n’est déjà plus le même.
……………………………………., successeur de
Roosevelt, est le plus méfiant à l’égard de l’URSS. Le
succès de l’expérience de la première bombe atomique le
16 juillet, à la veille de la rencontre, le rend plus agressif.
Les Etats-Unis suspendent leur aide à l’URSS au titre du
………………………………, dès le lendemain de la
capitulation allemande : des navires américains en route
pour l’URSS reçoivent même l’ordre de revenir dans les
ports américains. Ceci est ressenti par Staline comme contraire à l’esprit de Yalta.
Par ailleurs, les États-Unis reprochent aux Soviétiques d’effectuer des démontages d’usine
importants dans leur zone d’occupation en Allemagne, d’éliminer systématiquement l’influence
occidentale en Pologne au profit des ……………………………………………… et de susciter
des mouvements autonomistes en Iran.
2. Le plan Marshall :
En 1947, le président américain Truman met en place une politique : « Containment » pour
freiner la progression du communisme dans le monde par le biais d'une aide financière : le plan
Marshall.
Le but est double :
1. Empêcher la misère des pays dévastés par la guerre de sombrer dans une révolution
communiste
2. Pénétrer de nouveaux marchés. Ces aides financières permettent à l'Europe de l'ouest
de se reconstruire...et d'acheter les produits américains.
Voir carte, schéma et caricature
15
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
II. Maitrise de connaissances
1. Concepts
Voici une liste de concepts : à toi de les expliquer, de les mettre en lien, de les contextualiser à
partir du cours et de tes recherches éventuelles. Tu ne dois pas donc les connaitre mot à mot ce
que tu écriras, mais pouvoir en parler de manière complète.
1. Affaire Dreyfus ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
2. Allié ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
3. American first ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
4. Antibolchevisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
5. Antisémitisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
6. Armée Blanche ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
7. Armée Rouge ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
8. Axe ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
16
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
9. Baby-boom ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
10. Bataille de la Marne ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
11. Bataille de Verdun ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
12. Belligérant ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
13. Blitzkrieg ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
14. Bolchéviks ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
15. Camp
d’extermination
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
16. Camp de
concentration
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
17. Commonwealth ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
17
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
18. Communisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
19. Conférence de
Potsdam
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
20. Conférence de Yalta ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
21. Couloir de Dantzig ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
22. Der des der ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
23. Diaspora ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
24. Diktat ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
25. Douma ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
26. Droit de véto ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
18
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
27. Empire centraux ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
28. Enola Gay ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
29. Expansionnisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
30. Fascisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
31. Génocide ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
32. Goulag ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
33. Guerre de
mouvement
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
34. Guerre de position ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
35. Gueules cassées ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
19
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
36. Hégémonisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
37. Hiroshima ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
38. Impérialisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
39. Ingérence ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
40. Kamikaze ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
41. Ligne Maginot ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
42. Menchéviks ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
43. Munitionette ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
44. Mutinerie ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
20
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
45. Nagasaki ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
46. Nationalisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
47. Nazisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
48. No mans land ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
49. Nuremberg ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
50. Pacte de non
agression
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
51. Pangermanisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
52. Panslavisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
53. Patriotisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
21
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
54. Pearl Harbor ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
55. Pogrom ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
56. Poilu ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
57. Poudrière
balkanique
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
58. Prêt-bail ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
59. Propagande ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
60. Protectionnisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
61. Reichstag ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
62. Révisionnisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
22
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
63. Rideau de fer ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
64. Shoah ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
65. SS ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
66. Tcheka ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
67. Totalitarisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
68. Tranchée ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
69. Triple alliance ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
70. Triple entente ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
71. Tsarisme ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
23
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
72. URSS ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
73. Wehrmacht ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
74. ………………….. ………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
24
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
2. Personnages
Clémenceau
(Georges)
1841-1929
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Churchill
(Winston)
1874-1965
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
De Gaulle
(Charles)
1890-1970
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Engel
(Friedrich)
1820-1895
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
François
Ferdinand
1873-1914
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
François
Joseph
1830-1916
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Goering
(Hermann)
1893-1946
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
25
Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle
Goebbels
(Joseph)
1897-1945
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Guillaume II
1859-1941
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Hess
(Rudolf)
1894-1987
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Himmler
(Heinrich)
1900-1945
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Hirohito
1901-1989
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Jaurès
(Jean)
1859-1914
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Lénine
(Vladimir
Illitch
Oulianov)
1870-1924
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Marx
(Karl)
1818-1883
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3
Syllabus schumaine5e- theme 3

Contenu connexe

En vedette

IGCSE French 0520
IGCSE French 0520IGCSE French 0520
IGCSE French 0520
Piero03
 
Cours 3 pensée réflexive tube digestif
Cours 3 pensée réflexive tube digestifCours 3 pensée réflexive tube digestif
Cours 3 pensée réflexive tube digestifericlach
 
Diapo ca amis du frac bretagne corrigée
Diapo ca amis du frac bretagne corrigéeDiapo ca amis du frac bretagne corrigée
Diapo ca amis du frac bretagne corrigéemelanielemee
 
Primary 2
Primary 2Primary 2
Meilleures Remorques Laroche À Montréal
Meilleures Remorques Laroche À MontréalMeilleures Remorques Laroche À Montréal
Meilleures Remorques Laroche À Montréal
Remorques Sylmar
 
MOOC ANALYSE FINANCIERE_SESSION LIVE #4
MOOC ANALYSE FINANCIERE_SESSION LIVE #4MOOC ANALYSE FINANCIERE_SESSION LIVE #4
MOOC ANALYSE FINANCIERE_SESSION LIVE #4
FIRST FINANCE INSTITUTE
 
La Silicon Valley vue par Camille Despringhere
La Silicon Valley vue par Camille DespringhereLa Silicon Valley vue par Camille Despringhere
La Silicon Valley vue par Camille Despringhere
While42
 
Td rs revue externe programme deldej 16 dec 2013 final -
Td rs revue externe programme deldej 16 dec 2013   final -Td rs revue externe programme deldej 16 dec 2013   final -
Td rs revue externe programme deldej 16 dec 2013 final -assotanmia
 
Livre blanc : Les stratégies web pour les franchises et les groupements d'ent...
Livre blanc : Les stratégies web pour les franchises et les groupements d'ent...Livre blanc : Les stratégies web pour les franchises et les groupements d'ent...
Livre blanc : Les stratégies web pour les franchises et les groupements d'ent...
Société 1789.fr
 
Programme Vitesse Lumière 13e édition
Programme Vitesse Lumière 13e éditionProgramme Vitesse Lumière 13e édition
Programme Vitesse Lumière 13e éditionmorgahne
 
Sortir actualités artistiques des expositions
Sortir actualités artistiques des expositionsSortir actualités artistiques des expositions
Sortir actualités artistiques des expositions
Maorie
 
Systeme d’information geographique
Systeme d’information geographiqueSysteme d’information geographique
Systeme d’information geographique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Les financements pour le mouvement "Roll Back Malaria"
Les financements pour le mouvement "Roll Back Malaria"Les financements pour le mouvement "Roll Back Malaria"
Les financements pour le mouvement "Roll Back Malaria"
Institut Pasteur de Madagascar
 
Elisa maquette projet
Elisa maquette projetElisa maquette projet
Elisa maquette projet
elisavanhoucke
 
Primary 4
Primary 4Primary 4
Les anophèles : hôtes et vecteurs de Plasmodium
Les anophèles : hôtes et vecteurs de PlasmodiumLes anophèles : hôtes et vecteurs de Plasmodium
Les anophèles : hôtes et vecteurs de Plasmodium
Institut Pasteur de Madagascar
 

En vedette (20)

IGCSE French 0520
IGCSE French 0520IGCSE French 0520
IGCSE French 0520
 
Cours 3 pensée réflexive tube digestif
Cours 3 pensée réflexive tube digestifCours 3 pensée réflexive tube digestif
Cours 3 pensée réflexive tube digestif
 
Diapo ca amis du frac bretagne corrigée
Diapo ca amis du frac bretagne corrigéeDiapo ca amis du frac bretagne corrigée
Diapo ca amis du frac bretagne corrigée
 
Primary 2
Primary 2Primary 2
Primary 2
 
Présentation projet
Présentation projetPrésentation projet
Présentation projet
 
Meilleures Remorques Laroche À Montréal
Meilleures Remorques Laroche À MontréalMeilleures Remorques Laroche À Montréal
Meilleures Remorques Laroche À Montréal
 
MOOC ANALYSE FINANCIERE_SESSION LIVE #4
MOOC ANALYSE FINANCIERE_SESSION LIVE #4MOOC ANALYSE FINANCIERE_SESSION LIVE #4
MOOC ANALYSE FINANCIERE_SESSION LIVE #4
 
La Silicon Valley vue par Camille Despringhere
La Silicon Valley vue par Camille DespringhereLa Silicon Valley vue par Camille Despringhere
La Silicon Valley vue par Camille Despringhere
 
Td rs revue externe programme deldej 16 dec 2013 final -
Td rs revue externe programme deldej 16 dec 2013   final -Td rs revue externe programme deldej 16 dec 2013   final -
Td rs revue externe programme deldej 16 dec 2013 final -
 
Livre blanc : Les stratégies web pour les franchises et les groupements d'ent...
Livre blanc : Les stratégies web pour les franchises et les groupements d'ent...Livre blanc : Les stratégies web pour les franchises et les groupements d'ent...
Livre blanc : Les stratégies web pour les franchises et les groupements d'ent...
 
Spreecast2 13 mai 2014- anafi2
Spreecast2 13 mai 2014- anafi2Spreecast2 13 mai 2014- anafi2
Spreecast2 13 mai 2014- anafi2
 
Marketing & co
Marketing & coMarketing & co
Marketing & co
 
Programme Vitesse Lumière 13e édition
Programme Vitesse Lumière 13e éditionProgramme Vitesse Lumière 13e édition
Programme Vitesse Lumière 13e édition
 
Sortir actualités artistiques des expositions
Sortir actualités artistiques des expositionsSortir actualités artistiques des expositions
Sortir actualités artistiques des expositions
 
Systeme d’information geographique
Systeme d’information geographiqueSysteme d’information geographique
Systeme d’information geographique
 
Les financements pour le mouvement "Roll Back Malaria"
Les financements pour le mouvement "Roll Back Malaria"Les financements pour le mouvement "Roll Back Malaria"
Les financements pour le mouvement "Roll Back Malaria"
 
Elisa maquette projet
Elisa maquette projetElisa maquette projet
Elisa maquette projet
 
Primary 4
Primary 4Primary 4
Primary 4
 
Maxi kids
Maxi kidsMaxi kids
Maxi kids
 
Les anophèles : hôtes et vecteurs de Plasmodium
Les anophèles : hôtes et vecteurs de PlasmodiumLes anophèles : hôtes et vecteurs de Plasmodium
Les anophèles : hôtes et vecteurs de Plasmodium
 

Similaire à Syllabus schumaine5e- theme 3

Joly Maurice - Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu.pdf
Joly Maurice - Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu.pdfJoly Maurice - Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu.pdf
Joly Maurice - Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu.pdfMMenier
 
Albert pike et le plan luciférien de gouvernement mondial - clan9
Albert pike et le plan luciférien de gouvernement mondial  - clan9Albert pike et le plan luciférien de gouvernement mondial  - clan9
Albert pike et le plan luciférien de gouvernement mondial - clan9
freemens
 
La Grande Guerre
La Grande Guerre La Grande Guerre
La Grande Guerre
noctambule
 
Notizie Dal Fronte
Notizie Dal FronteNotizie Dal Fronte
Notizie Dal Fronte
limerick
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la Shoah
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la ShoahMémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la Shoah
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la Shoah
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Le mythe de la fleur au fusil article médias et histoire
Le mythe de la fleur au fusil   article médias et histoireLe mythe de la fleur au fusil   article médias et histoire
Le mythe de la fleur au fusil article médias et histoire
pmougenet
 
Staline, le plus grand stratège militaire de la seconde guerre mondiale et d...
Staline, le plus grand stratège militaire  de la seconde guerre mondiale et d...Staline, le plus grand stratège militaire  de la seconde guerre mondiale et d...
Staline, le plus grand stratège militaire de la seconde guerre mondiale et d...
Persoonlijke studie teksten
 
MONUMENTS AUX MORTS DE LA GRANDE GUERRE : MÉMOIRE DE LA REPUBLIQUE OU CULTE R...
MONUMENTS AUX MORTS DE LA GRANDE GUERRE : MÉMOIRE DE LA REPUBLIQUE OU CULTE R...MONUMENTS AUX MORTS DE LA GRANDE GUERRE : MÉMOIRE DE LA REPUBLIQUE OU CULTE R...
MONUMENTS AUX MORTS DE LA GRANDE GUERRE : MÉMOIRE DE LA REPUBLIQUE OU CULTE R...icm13
 
Ne touchez pas au parti des fusilier
Ne touchez pas au parti des fusilierNe touchez pas au parti des fusilier
Ne touchez pas au parti des fusilier
Persoonlijke studie teksten
 
7 ana iriarte De l’oubli comme astuce politique : Athènes 403- Espagne 1936
7 ana iriarte De l’oubli comme astuce politique : Athènes 403- Espagne 19367 ana iriarte De l’oubli comme astuce politique : Athènes 403- Espagne 1936
7 ana iriarte De l’oubli comme astuce politique : Athènes 403- Espagne 1936
Patricia Horvat
 
Furia : Les deux guerres mondiales décodées
Furia : Les deux guerres mondiales décodéesFuria : Les deux guerres mondiales décodées
Furia : Les deux guerres mondiales décodées
Hervé Cariou
 
Fiche 909
Fiche 909Fiche 909
Fiche 909origene
 
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)mlaugel
 
La Presse Nouvelle Magazine 223 fevrier 2005
La Presse Nouvelle Magazine 223 fevrier 2005La Presse Nouvelle Magazine 223 fevrier 2005
La Presse Nouvelle Magazine 223 fevrier 2005
Tikoun38
 
CRISIS DE LA RESTAURACION.pptx
CRISIS DE LA RESTAURACION.pptxCRISIS DE LA RESTAURACION.pptx
CRISIS DE LA RESTAURACION.pptx
YaraLpezRodrguez
 
La Roumanie pendant la Seconde Guerre mondiale
La Roumanie pendant la Seconde Guerre mondialeLa Roumanie pendant la Seconde Guerre mondiale
La Roumanie pendant la Seconde Guerre mondiale
Nicolae Sfetcu
 

Similaire à Syllabus schumaine5e- theme 3 (20)

Joly Maurice - Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu.pdf
Joly Maurice - Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu.pdfJoly Maurice - Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu.pdf
Joly Maurice - Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu.pdf
 
Albert pike et le plan luciférien de gouvernement mondial - clan9
Albert pike et le plan luciférien de gouvernement mondial  - clan9Albert pike et le plan luciférien de gouvernement mondial  - clan9
Albert pike et le plan luciférien de gouvernement mondial - clan9
 
La Grande Guerre
La Grande Guerre La Grande Guerre
La Grande Guerre
 
Notizie Dal Fronte
Notizie Dal FronteNotizie Dal Fronte
Notizie Dal Fronte
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la Shoah
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la ShoahMémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la Shoah
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 05. La mémoire de la Shoah
 
Le mythe de la fleur au fusil article médias et histoire
Le mythe de la fleur au fusil   article médias et histoireLe mythe de la fleur au fusil   article médias et histoire
Le mythe de la fleur au fusil article médias et histoire
 
Staline, le plus grand stratège militaire de la seconde guerre mondiale et d...
Staline, le plus grand stratège militaire  de la seconde guerre mondiale et d...Staline, le plus grand stratège militaire  de la seconde guerre mondiale et d...
Staline, le plus grand stratège militaire de la seconde guerre mondiale et d...
 
Rapport de stage
Rapport de stage Rapport de stage
Rapport de stage
 
MONUMENTS AUX MORTS DE LA GRANDE GUERRE : MÉMOIRE DE LA REPUBLIQUE OU CULTE R...
MONUMENTS AUX MORTS DE LA GRANDE GUERRE : MÉMOIRE DE LA REPUBLIQUE OU CULTE R...MONUMENTS AUX MORTS DE LA GRANDE GUERRE : MÉMOIRE DE LA REPUBLIQUE OU CULTE R...
MONUMENTS AUX MORTS DE LA GRANDE GUERRE : MÉMOIRE DE LA REPUBLIQUE OU CULTE R...
 
Ne touchez pas au parti des fusilier
Ne touchez pas au parti des fusilierNe touchez pas au parti des fusilier
Ne touchez pas au parti des fusilier
 
7 ana iriarte De l’oubli comme astuce politique : Athènes 403- Espagne 1936
7 ana iriarte De l’oubli comme astuce politique : Athènes 403- Espagne 19367 ana iriarte De l’oubli comme astuce politique : Athènes 403- Espagne 1936
7 ana iriarte De l’oubli comme astuce politique : Athènes 403- Espagne 1936
 
L echo 170912
L echo 170912L echo 170912
L echo 170912
 
200606 europe migreurop_guerre_auxmigrantslelivrenoirdeceutaetmelilla
200606 europe migreurop_guerre_auxmigrantslelivrenoirdeceutaetmelilla200606 europe migreurop_guerre_auxmigrantslelivrenoirdeceutaetmelilla
200606 europe migreurop_guerre_auxmigrantslelivrenoirdeceutaetmelilla
 
Furia : Les deux guerres mondiales décodées
Furia : Les deux guerres mondiales décodéesFuria : Les deux guerres mondiales décodées
Furia : Les deux guerres mondiales décodées
 
Fiche 909
Fiche 909Fiche 909
Fiche 909
 
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)
La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939 - 1945)
 
La Presse Nouvelle Magazine 223 fevrier 2005
La Presse Nouvelle Magazine 223 fevrier 2005La Presse Nouvelle Magazine 223 fevrier 2005
La Presse Nouvelle Magazine 223 fevrier 2005
 
CRISIS DE LA RESTAURACION.pptx
CRISIS DE LA RESTAURACION.pptxCRISIS DE LA RESTAURACION.pptx
CRISIS DE LA RESTAURACION.pptx
 
La Roumanie pendant la Seconde Guerre mondiale
La Roumanie pendant la Seconde Guerre mondialeLa Roumanie pendant la Seconde Guerre mondiale
La Roumanie pendant la Seconde Guerre mondiale
 
[Louise michel] la commune
[Louise michel]   la commune[Louise michel]   la commune
[Louise michel] la commune
 

Plus de gandibleuxmonia

Revue de presse 2016 2017
Revue de presse 2016 2017Revue de presse 2016 2017
Revue de presse 2016 2017
gandibleuxmonia
 
Caricatures institutions
Caricatures   institutionsCaricatures   institutions
Caricatures institutions
gandibleuxmonia
 
Europe séquence
Europe séquenceEurope séquence
Europe séquence
gandibleuxmonia
 
Revue de presse 2016
Revue de presse 2016Revue de presse 2016
Revue de presse 2016
gandibleuxmonia
 
Partie 2 questions expo (1)
Partie 2  questions expo (1)Partie 2  questions expo (1)
Partie 2 questions expo (1)
gandibleuxmonia
 
Consigne de lecture d’un livre
Consigne de lecture d’un livreConsigne de lecture d’un livre
Consigne de lecture d’un livre
gandibleuxmonia
 
Scénario vidéo ça me regarde
Scénario vidéo ça me regardeScénario vidéo ça me regarde
Scénario vidéo ça me regarde
gandibleuxmonia
 
Grille d'analyse d'un conflit
Grille d'analyse d'un conflitGrille d'analyse d'un conflit
Grille d'analyse d'un conflit
gandibleuxmonia
 
Ca me regarde explication élèves
Ca me regarde  explication élèves Ca me regarde  explication élèves
Ca me regarde explication élèves
gandibleuxmonia
 
Les inégalités sociales
Les inégalités socialesLes inégalités sociales
Les inégalités sociales
gandibleuxmonia
 
Fiches outils
Fiches outilsFiches outils
Fiches outils
gandibleuxmonia
 
Doc1
Doc1Doc1
Enjeux politiques c3
Enjeux politiques c3Enjeux politiques c3
Enjeux politiques c3
gandibleuxmonia
 
Enjeux politiques c3
Enjeux politiques c3Enjeux politiques c3
Enjeux politiques c3
gandibleuxmonia
 
Quels enjeux pour 2015+ 
Quels enjeux pour 2015+ Quels enjeux pour 2015+ 
Quels enjeux pour 2015+ 
gandibleuxmonia
 
Fiche technique les composantes en histoire
Fiche technique  les composantes en histoireFiche technique  les composantes en histoire
Fiche technique les composantes en histoire
gandibleuxmonia
 
Fc présenter un ensemble de ?
Fc  présenter un ensemble de ?Fc  présenter un ensemble de ?
Fc présenter un ensemble de ?
gandibleuxmonia
 
Fiche technique synthèse de la c2
Fiche technique  synthèse de la c2Fiche technique  synthèse de la c2
Fiche technique synthèse de la c2
gandibleuxmonia
 
Fiche technique rédiger une synthèse
Fiche technique  rédiger une synthèseFiche technique  rédiger une synthèse
Fiche technique rédiger une synthèse
gandibleuxmonia
 

Plus de gandibleuxmonia (20)

Revue de presse 2016 2017
Revue de presse 2016 2017Revue de presse 2016 2017
Revue de presse 2016 2017
 
Intro fhg
Intro fhgIntro fhg
Intro fhg
 
Caricatures institutions
Caricatures   institutionsCaricatures   institutions
Caricatures institutions
 
Europe séquence
Europe séquenceEurope séquence
Europe séquence
 
Revue de presse 2016
Revue de presse 2016Revue de presse 2016
Revue de presse 2016
 
Partie 2 questions expo (1)
Partie 2  questions expo (1)Partie 2  questions expo (1)
Partie 2 questions expo (1)
 
Consigne de lecture d’un livre
Consigne de lecture d’un livreConsigne de lecture d’un livre
Consigne de lecture d’un livre
 
Scénario vidéo ça me regarde
Scénario vidéo ça me regardeScénario vidéo ça me regarde
Scénario vidéo ça me regarde
 
Grille d'analyse d'un conflit
Grille d'analyse d'un conflitGrille d'analyse d'un conflit
Grille d'analyse d'un conflit
 
Ca me regarde explication élèves
Ca me regarde  explication élèves Ca me regarde  explication élèves
Ca me regarde explication élèves
 
Les inégalités sociales
Les inégalités socialesLes inégalités sociales
Les inégalités sociales
 
Fiches outils
Fiches outilsFiches outils
Fiches outils
 
Doc1
Doc1Doc1
Doc1
 
Enjeux politiques c3
Enjeux politiques c3Enjeux politiques c3
Enjeux politiques c3
 
Enjeux politiques c3
Enjeux politiques c3Enjeux politiques c3
Enjeux politiques c3
 
Quels enjeux pour 2015+ 
Quels enjeux pour 2015+ Quels enjeux pour 2015+ 
Quels enjeux pour 2015+ 
 
Fiche technique les composantes en histoire
Fiche technique  les composantes en histoireFiche technique  les composantes en histoire
Fiche technique les composantes en histoire
 
Fc présenter un ensemble de ?
Fc  présenter un ensemble de ?Fc  présenter un ensemble de ?
Fc présenter un ensemble de ?
 
Fiche technique synthèse de la c2
Fiche technique  synthèse de la c2Fiche technique  synthèse de la c2
Fiche technique synthèse de la c2
 
Fiche technique rédiger une synthèse
Fiche technique  rédiger une synthèseFiche technique  rédiger une synthèse
Fiche technique rédiger une synthèse
 

Dernier

10 choses à Eviter absolument avec ChatGPT
10 choses à Eviter absolument avec ChatGPT10 choses à Eviter absolument avec ChatGPT
10 choses à Eviter absolument avec ChatGPT
AXIZ eBusiness
 
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdfÉveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
megmedia
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
HervBriceKOYA
 
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Mohamed Bouanane
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Paperjam_redaction
 
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Soliday das Sonnensegel
 
Formule d'un Prompt ChatGPT Efficace Ne perdez plus de temps avec ChatGPT
Formule d'un Prompt ChatGPT Efficace Ne perdez plus de temps avec ChatGPTFormule d'un Prompt ChatGPT Efficace Ne perdez plus de temps avec ChatGPT
Formule d'un Prompt ChatGPT Efficace Ne perdez plus de temps avec ChatGPT
AXIZ eBusiness
 

Dernier (7)

10 choses à Eviter absolument avec ChatGPT
10 choses à Eviter absolument avec ChatGPT10 choses à Eviter absolument avec ChatGPT
10 choses à Eviter absolument avec ChatGPT
 
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdfÉveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
 
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
 
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
 
Formule d'un Prompt ChatGPT Efficace Ne perdez plus de temps avec ChatGPT
Formule d'un Prompt ChatGPT Efficace Ne perdez plus de temps avec ChatGPTFormule d'un Prompt ChatGPT Efficace Ne perdez plus de temps avec ChatGPT
Formule d'un Prompt ChatGPT Efficace Ne perdez plus de temps avec ChatGPT
 

Syllabus schumaine5e- theme 3

  • 1. Thème 3 : Les guerres mondiales au XXe siècle Cours de Mme Gandibleux et Mme Masquelier « Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. » Winston Churchill Ce syllabus appartient à ……………………………… SCIENCES HUMAINES 5TQ Les deux guerres mondiales (1914-1918 et 1939-1945) marquent l’entrée de l’humanité dans l’ère de la « guerre totale ». Par la durée, l’étendue des opérations et des populations touchées (civils comme militaires), mais aussi par l'ampleur de la mobilisation économique et idéologique, elles acquièrent un caractère inédit. Ces deux guerres, qui causent respectivement environ 13 et 60 millions de morts, voient en effet le déchaînement d’une violence inconnue, les belligérants mettant tout en œuvre pour anéantir leurs adversaires.
  • 2. 2 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle Table des matières I. CORPUS THEORIQUE.................................................................................................................3 A. La première guerre mondiale................................................................................................3 1. Le déclenchement de la Première Guerre mondiale : ........................................................3 2. Comment cette guerre est-elle devenue mondiale ? ...........................................................4 3. Les grandes phases de la guerre :...........................................................................................4 4. Une guerre totale : une guerre d'une violence totale. .........................................................5 5. Une guerre totale : une guerre qui touche tout le monde..................................................5 6. Le bilan et les conséquences de la guerre :...........................................................................6 7. Coup de projecteur sur l’Empire russe :...............................................................................6 8. Bravo, Belgium.........................................................................................................................7 B. Hier : Le monde au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale...............................10 1. Un affrontement sans précédent :.......................................................................................10 a) Une guerre planétaire :......................................................................................................10 b) Une guerre totale :.............................................................................................................10 c) Une guerre idéologique : ..................................................................................................10 2. Un désastre sans précédent :................................................................................................11 a) Une hécatombe démographique :...................................................................................11 b) Un bilan économique coûteux : ......................................................................................12 c) Un traumatisme moral :....................................................................................................12 3. Une nouvelle donne internationale :...................................................................................13 a) Les nouveaux « Grands » : ..............................................................................................13 b) Yalta : vers un nouvel ordre mondial ?...........................................................................13 c) Potsdam : la fin de la Grande Alliance :.........................................................................14 II. MAITRISE DE CONNAISSANCES .............................................................................................15 1. Concepts .................................................................................................................................15 2. Personnages............................................................................................................................24 3. Dates........................................................................................................................................28 4. Schémas...................................................................................................................................30 5. Cartes.......................................................................................................................................36 6. Caricatures et propagande....................................................................................................41 III. EXERCICES.................................................................................................................................54 1. L’expérience combattante ....................................................................................................54 2. La mobilisation des esprits...................................................................................................56 3. La révolution Russe : octobre et février 1917 ...................................................................58 4. Le traité de Versailles............................................................................................................61 5. SDN.........................................................................................................................................62 6. ONU........................................................................................................................................64 5. Les traumatismes de guerres................................................................................................66 6. Le rideau de fer :....................................................................................................................70 IV. OUTILS........................................................................................................................................71 1. Comment analyser une caricature ? ....................................................................................71 2. Comment analyser une affiche?...........................................................................................72 3. Comment expliquer une carte historique ?........................................................................72
  • 3. 3 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle I. Corpus théorique A. La première guerre mondiale 1. Le déclenchement de la Première Guerre mondiale : En 1914, l'Europe est divisée en deux grands systèmes d'alliances défensives : la Triple Entente (France, Royaume- Uni, Empire russe) et la Triple …………... (Empire allemand, Empire d'Autriche-Hongrie, Italie). Ce système d'alliance, conçu pour éviter la guerre va au contraire la précipiter en 1914 après un attentat : l'assassinat à Sarajevo le 28 juin 1914 de l'héritier de l'Empire d'Autriche-Hongrie ………………………… Aussitôt après l’assassinat, le gouvernement impérial de Vienne impose au gouvernement serbe un ultimatum auquel il sera tenu de répondre dans les plus brefs délais (27 jours). La Serbie a essayé, malgré tout, de répondre à certains points de cet ultimatum mais a refusé l’…………….. de l’empire austro-hongrois dans ses affaires intérieures. La Serbie, ne répondant pas à l’entièreté de l’ultimatum, l’Autriche-Hongrie avait un prétexte suffisant pour déclarer frontalement la guerre à la Serbie. L'Autriche-Hongrie va en effet menacer la Serbie. Ce pays obtient alors l'aide de l'Empire russe. Les Autrichiens obtiennent à leur tour le soutien de l'Allemagne. C'est ensuite au tour des Russes de demander et d'obtenir le soutien de la France et du Royaume-Uni. Au final, au début d'août, la guerre est déclarée entre presque tous les pays européens. (carte- schéma ) « Je dois à la vérité avouer que dans cette première levée des masses, il y avait quelque chose de grandiose, d'entraînant et même de séduisant, à quoi il était difficile de se soustraire. Et malgré toute ma haine et mon horreur de la guerre, je ne voudrais pas être privé dans ma vie du souvenir de ces premiers jours ; ces milliers et ces centaines de milliers d'hommes sentaient comme jamais ce qu'ils auraient dû mieux sentir en temps de paix : à quel point ils étaient solidaires. Une ville de deux millions d'habitants, un pays de près de cinquante millions éprouvaient à cette heure qu'ils participaient à l'histoire universelle, qu'ils vivaient un moment qui ne reviendrait plus jamais et que chacun était appelé à jeter son moi infime dans cette masse ardente pour s'y purifier de tout égoïsme. Toutes les différences de rangs, de langues, de classes, de religions, étaient submergées pour cet unique instant par le sentiment débordant de la fraternité. Des inconnus se parlaient dans la rue, des gens qui s'étaient évités pendant des années se serraient la main, partout on voyait des visages animés. Chaque individu éprouvait un accroissement de son moi, il n'était plus l'homme isolé de naguère, il était incorporé à une masse, il était le peuple, et sa personne, jusqu'alors insignifiante, avait pris un sens. Le petit employé de la poste qui, d'ordinaire, ne faisait que trier des lettres du matin au soir, qui trait et triait sans interruption du lundi au samedi, le commis aux écritures, le cordonnier avaient soudain dans la vie une autre perspective, une perspective romantique : ils pouvaient devenir des héros. [...] Mais peut-être une puissance plus profonde, plus mystérieuse, était-elle aussi à l'œuvre sous cette ivresse. Cette houle se répandit si puissamment, si subitement sur l'humanité que, recouvrant la surface de son écume, elle arracha des ténèbres de l'inconscient, pour les tirer au jour, les tendances obscures, les instincts primitifs de la bête humaine, ce que Freud, avec sa profondeur de vues, appelait "le dégoût de la culture", le besoin de s'évader une bonne fois du monde bourgeois des lois et des paragraphes, et d'assouvir les instincts sanguinaires immémoriaux. Peut-être ces puissances obscures avaient- elles aussi leur part dans cette brutale ivresse de l'aventure et la foi la plus pure, la vieille magie des drapeaux et des discours patriotiques — cette inquiétante ivresse des millions d'êtres, qu'on peut à peine peindre avec des mots et qui donnait pour un instant au plus grand crime de notre époque un élan sauvage et presque irrésistible. » Stefan Zweig, Le monde d’hier
  • 4. 4 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 2. Comment cette guerre est-elle devenue mondiale ? De guerre « européenne », cette guerre va devenir « mondiale » pour plusieurs raisons:  Les pays comme la France et le Royaume-Uni vont faire venir des soldats de ……………………… (voir carte) pour qu'ils se battent (tirailleurs marocains, algériens, sénégalais pour la France, soldats du Canada, d'Australie, d'Afrique du Sud... pour le Royaume-Uni).  Des pays qui n'étaient pas concernés par la guerre vont finir par s'y engager, comme les Etats-Unis qui entrent en guerre en avril 1917 au côté de la France, du Royaume- Uni et de l'Empire russe.  Des combats ont eu lieu un peu partout dans le monde (du côté des colonies allemandes d'Afrique, au Moyen-Orient...). 3. Les grandes phases de la guerre : a. Les débuts de la guerre : En 1914, tout le monde pensait que la guerre serait ………………….. Les premiers combats vont être extrêmement meurtriers car les équipements des soldats ne sont pas encore adaptés aux nouvelles conditions de guerre (pas de casque, uniformes voyants...), alors que les armes sont déjà très destructrices (artillerie, mitrailleuses...). Les combats se font de plus, souvent à découvert, sans que les soldats puissent se protéger. Sur le front français, les Allemands attaquent et sont près de l'emporter, mais ils sont repoussés lors de la bataille de la Marne . Les Français contre-attaquent et avancent mais ils sont finalement bloqués. b. L'apparition des tranchées : Dans l'automne 1914, les soldats vont commencer à creuser des tranchées pour se mettre à l'abri. Cette évolution de la guerre donne l'avantage aux soldats qui défendent par rapport à ceux qui attaquent. La guerre s'enterre. (voir schéma ) c. La guerre des tranchées : La Première Guerre mondiale devient alors la guerre des tranchées. Les attaques vont se succéder de 1915 à 1918 sans succès très importants. A chaque fois, les pertes sont immenses pour ne déplacer la ligne de front que de quelques kilomètres dans un sens ou dans l'autre. L'attaque du Chemin des Dames est un échec qui cause des troubles dans l'armée française : un mouvement …………………… éclate qui est réprimé sévèrement (exécutions...). « La promesse sacrée faite à des millions d'hommes que cette guerre serait la dernière, cette promesse qui, seule, avait pu engager à mobiliser les dernières forces des soldats déjà à demi déçus, à demi épuisés et désespérés, fut cyniquement sacrifiée aux intérêts des fabricants de munitions et à la fureur des politiques qui surent sauver triomphalement, contre l'exigence sage et humaine de Wilson, leur fatale tactique des conventions et des délibérations derrière des portes closes. Pour autant qu'il avait les yeux ouverts, le monde s'apercevait qu'on l'avait trompé. » Stefan Zweig
  • 5. 5 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle d. 1918 : les derniers combats : En 1918, la guerre finit par évoluer positivement pour la France, le Royaume-Uni et leurs alliés grâce à la montée en puissance de l'armée ……………………………………. qui leur permet d'avoir un avantage numérique, ainsi qu'à l'arrivée de matériels plus performants comme les chars d'assaut Renault et la domination de …………………………………. Contraints à reculer, les Allemands demandent et obtiennent un armistice le …………………………… 4. Une guerre totale : une guerre d'une violence totale. Cette guerre est une guerre totale car c'est une guerre d'une très grande violence pour les combattants : leurs conditions de vie sont vraiment très dures dans les tranchées (par rapport aux intempéries, à la boue, à la saleté, au manque d'hygiène, aux difficultés à ravitailler les soldats...). Les combats sont extrêmement meurtriers : l'artillerie cause des dégâts très importants, les blessures sont souvent extrêmement graves... Les pertes sont souvent très importantes en cas d'attaque. 5. Une guerre totale : une guerre qui touche tout le monde. La mobilisation ne concerne pas que les soldats, elle touche toute la société :  La mobilisation de la main d'œuvre (il faut remplacer les hommes partis au front, ce qui pousse des femmes à travailler dans l'industrie, notamment les «………………… »  qui travaillent pour l'industrie d'armement.)  La mobilisation industrielle : beaucoup d'entreprises se mettent au service de la guerre et changent leur production pour répondre aux besoins des armées. Renault, par exemple, va construire des camions et des automobiles, mais aussi des chars d'assaut, des obus et des moteurs pour les avions de guerre.  La mobilisation économique : la guerre coûte cher. Les différents pays demandent donc de l'argent à leurs habitants pour la financer.  La mobilisation culturelle : tous les Etats essayent de convaincre leur opinion publique que la guerre est une bonne chose pour eux. Ils utilisent pour cela la censure et ………………...  La violence de la guerre touche aussi tout le monde : les veuves et les orphelins sont très nombreux à la fin de la guerre. Les civils sont parfois visés (villes bombardées...). La guerre est aussi le cadre dans lequel va se produire le génocide des……………………………  dans l'Empire ottoman.
  • 6. 6 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 6. Le bilan et les conséquences de la guerre : Le bilan humain est terrible : ………………………….. de morts au moins, des millions de blessés qui pour beaucoup ne guériront jamais totalement. Le bilan matériel est lui aussi colossal : les zones où les combats ont eu lieu sont complètement dévastées. « Voilà ca qui créait une différence. La guerre de 1939 avait une signification spirituelle. Il y allait de la liberté, de la sauvegarde d'un bien moral ; et le fait de combattre pour une idée rend l'homme dur et résolu. La guerre de 1914, en revanche, ne savait rien des réalités, elle servait encore une illusion, le rêve d'un monde juste et pacifique. Et seule l'illusion rend heureux, non le savoir. C'est pourquoi les victimes d'alors poussaient dans leur ivresse des cris de joie en marchant à l'abattoir... » . Stefan Zweig Cette guerre va avoir d'importantes conséquences : la carte de l'Europe est redessinée : des Etats disparaissent (Empire d'Autriche-Hongrie, Empire russe, Empire…………………...), certains apparaissent (……………………., Hongrie, Tchécoslovaquie, Pologne...). Beaucoup de frontières bougent. L'Allemagne perd de nombreux territoires (au profit de la France – Alsace et Lorraine-, de la ………………………, du Danemark et de la Pologne). D'autres pays s'agrandissent Ces changements sont validés par le traité …………………  qui met un terme à la guerre. (voir carte et tableau ) Pour éviter une nouvelle guerre,…………………………….. est créée à Genève. 7. Coup de projecteur sur l’Empire russe : L’empire des ……………………………. est un colosse aux pieds d’argile. Faiblesse militaire et retard industriel sont les deux principales raisons des échecs russes pendant cette première guerre mondiale. De plus, le commandement militaire et le tsar ne perçoivent que peu ou proue la différence pourtant flagrante entre une Russie sortant péniblement de l’âge féodal et les nations occidentales, l’Allemagne en tête, fortement industrialisées. La Russie compte essentiellement, durant cette guerre, sur son énorme potentiel humain. Progressivement, devant les difficultés de la guerre, l’enlisement du conflit, l’incompétence du gouvernement militaire, le désespoir, la rancœur et la résignation gagnent les troupes du tsar. L’empire se révèle en plus incapable dans le courant de l’année 1916 d’équiper correctement les soldats envoyés au front. Certains n’ont ni uniforme, ni armes, les mitrailleuses guère de munitions. La révolte gronde au sein des troupes et gagne peu à peu le peuple d’abord, la bourgeoisie ensuite, restée derrière les lignes de front. La première révolution russe de février entraîne la chute du régime tsariste et débouche sur la mise en place d’un gouvernement dominé par les Mencheviks . Toutefois, les différents gouvernements bourgeois qui se succèdent de février à
  • 7. 7 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle octobre 1917 se montrent incapables d’apporter au peuple ce qu’il souhaite : du pain et la fin de la guerre. Profitant de ce mécontentement populaire, les ……………………………….. prennent le pouvoir en octobre 1917 et entame immédiatement avec l’Allemagne des négociations de capitulation : celles-ci s’avèrent humiliantes pour la Russie qui perd de grands territoire. Mais les bolcheviks, malgré cette humiliation, rencontre l’adhésion populaire qui réclamait depuis plusieurs mois la fin unilatérale des hostilités. 8. Bravo, Belgium a. Introduction Pour la première fois dans son histoire nationale, la Belgique est entraînée dans une guerre qui lui est imposée et pour laquelle elle est mal préparée. Pendant la période angoissante qui s’était ouverte le 23 juillet lorsque l’Autriche-Hongrie avait envoyé un ultimatum à la Serbie, l’opinion publique belge ne s’était que lentement habituée à l’éventualité d’un conflit mondial. Elle se refusait à croire à la possibilité d’une grande guerre. Bien sûr, le gouvernement avait pris certaines mesures :  Le mercredi 29, il avait rappelé 3 classes de milices.  Le 31, à 7 heures du soir, il avait proclamé la mobilisation générale. Mais ces mesures n’avaient pour le grand public que la signification d’actes de prudence. Et puis, le secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères allemand avait proclamé au Reichstag : « La neutralité de la Belgique est déterminée par des conventions internationales et l’Allemagne est décidée à respecter ces conventions ». Cependant, lorsque l’on apprit le 2 août que les Allemands avaient envahi le Grand-Duché de Luxembourg, l’angoisse devint vive. b. Ultimatum : Le 2 août 1914, à 19h, Julien Davignon, alors ministre des Affaires Etrangères belge, reçut une note « très confidentielle » : « Le gouvernement allemand a reçu des nouvelles sûres d’après lesquelles les forces françaises auraient l’intention de marcher sur la Meuse par Givet et Namur. Le gouvernement impérial allemand ne peut s’empêcher de craindre que la Belgique, malgré sa meilleure volonté, ne soit pas en mesure de repousser sans secours une marche en avant française. C’est un devoir impérieux de conservation de l’Allemagne de prévenir cette attaque de l’ennemi. Si la Belgique se comporte d’une façon hostile contre les troupes allemandes et fait particulièrement des difficultés à leur marche en avant, l’Allemagne sera obligée de considérer la Belgique en ennemie ». Douze heures étaient laissées au gouvernement belge pour fournir une réponse. A la réception de cet ultimatum, le roi …………………… réunit aussitôt un conseil de ministres et de généraux qui délibéra toute la nuit sur les mesures à prendre pour parer à l’invasion imminente. Le 3 août, à 7h du matin, un refus formel était envoyé au ministre d’Allemagne. L’Allemagne savait qu’en attaquant la Belgique, elle concentrerait sur elle les sentiments de réprobation de la plus grande partie de l’humanité. Les Allemands
  • 8. 8 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle furent néanmoins extrêmement alarmés lorsqu’ils virent l’entrée en scène immédiate de ……………………., plus déterminée que jamais à défendre la neutralité belge. c. Une bataille qui illustre le courage des Belges : Jusque-là l’armée belge avait rempli un rôle des plus glorieux mais aussi des plus ingrats. Obligée de reculer sans cesse, livrée presque uniquement à ses propres forces, elle semblait sur le point de se décourager. C’est alors que le roi Albert 1er prit la résolution de tenter un suprême effort sur le sol belge. Le 13 octobre, il établit son armée sur …………………….., un petit fleuve côtier. La position était heureusement choisie. Désormais, l’armée belge faisait partie de l’immense ligne de défenses retranchées que, de la mer aux Vosges, les nations occidentales opposaient aux Allemands. Elle y occupait une zone de 18 à 36 km selon les nécessités du moment. Leur poste couvrait Calais et Dunkerque, objectifs âprement convoités par les troupes allemandes. La région de l’Yser était toute en prairies, coupée de canaux rectilignes et de hautes digues. Le pire inconvénient pour les soldats belges résidait dans la nature spongieuse du sol. Ils ne pouvaient creuser de tranchées à plus d’un mètre de profondeur sans s’enfoncer dans une eau vaseuse. Ils furent donc contraints de surélever leurs parapets au moyen de sacs de sable. Le haut commandement français avait demandé aux Belges de résister 48 heures ; ils tinrent pendant……………………. Attendant le succès grâce à leur nombre et à la violence de leurs chocs, les Allemands chargeaient après de terribles préparations d’artillerie. Après plusieurs jours de combats, la situation devint critique au centre de la ligne, les Allemands avaient réussi à passer l’Yser et à atteindre le remblai du chemin de fer de Dixmude à Nieuport. Les Belges étaient à bout, décimés, sans réserves. Les batteries n’avaient plus qu’une centaine de coups à tirer par pièce et la moitié des canons étaient hors d’usage. Les Allemands étaient, eux aussi, épuisés.
  • 9. 9 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle C’est alors que, le 28 octobre, le roi fit ouvrir les écluses de Nieuport. Cette opération provoqua l’infiltration des eaux et peu à peu la vallée de l’Yser se transforma en un marécage de boue, puis en un lac immense de 25.000 km2. Les Allemands furent terrifiés par la montée sournoise des eaux. Abandonnant canons et matériel, ils se retirèrent sur la rive droite de l’Yser. Le 31 octobre, la sanglante bataille de l’Yser était terminée : 7 divisions allemandes (soit plus de 100.000 hommes) y avaient été, les unes décimées, les autres détruites. Les Belges avaient perdu 16.000 hommes (tués et blessés), c’est-à-dire plus du quart de leurs effectifs. Pendant 3 mois, l’armée belge a donc opposé à l’agresseur beaucoup plus qu’une résistance symbolique. Cette attitude créa la surprise, notamment en France où les Belges devinrent très populaires. Empêchée dans sa marche à travers le Plat Pays, l’Allemagne s’en prend à la Belgique. Le géant allemand lui avait pourtant promis d’une part des territoires de colonies françaises (représentés par le collier de saucisses sortant de sa poche, voir caricature) et d’autre part le remboursement des dégâts occasionnés par le passage des armées. Surpris par la résistance féroce du peuple belge, le monde entier s’émeut du courage de David contre Goliath. Exode de 1914 : dès leur entrée en Belgique, les allemands ont signalé leur passage par des crimes (pillage, incendie, fusillade d’otages…). Cette terreur militaire dura une quinzaine de jours et provoqua une panique dans la population (plus d’un million de réfugiés passèrent en France, en Angleterre ou aux Pays-Bas). Ernest Solvay (1838-1922) : Grand industriel belge. En 1914, il prévoit la famine et dégage 1 000 000 de francs pour créer le « Comité de Secours et d’Alimentation ». Des milliers de civils belges seront ainsi sauvés de déficiences alimentaires et échapper à la mort.
  • 10. 10 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle B. Hier : Le monde au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale La seconde guerre mondiale a été une rupture fondamentale dans l’histoire du XX siècle et même de l’humanité. Dépassant en horreur tous les conflits qui l’avaient précédée, elle pose de redoutables questions à l’humanité entière. Complète le tableau 1. Un affrontement sans précédent : a) Une guerre planétaire : C’est en 1941, avec l’entrée………………………………………..dans le conflit que la guerre, jusque-là surtout européenne, devient une guerre mondiale. A partir de 1942, on se bat partout, non seulement en Europe mais aussi en Afrique, en Asie et en Océanie, en cause les ……………………………….. Enfin la bataille fait rage sur les …………………… C’est le cas dans le Pacifique avec la lutte entre les Japonais et les ……………………..C’est le cas aussi dans l’Atlantique où se déroule une véritable guerre sous-marine. En Europe, peu de pays sont restés neutres : Suède, Suisse, Espagne, Portugal, Turquie. On peut de plus s’interroger sur la réalité de cette neutralité pour certains de ces pays. Voir carte b) Une guerre totale : Une guerre totale est un conflit dont les conséquences et les implications ne se limitent pas aux champs de batailles mais touchent l'ensemble des sociétés des pays mobilisés. La Seconde Guerre mondiale est marquée par une mobilisation économique mais également des énergies humaines :  ………………………………………. : plus de soixante millions de soldats ont participé à cette guerre.  ………………………………………. : dans tous les pays touchés par la guerre, de gré ou de force, la main d'œuvre est mise au service de l'industrie de guerre.  ……………………………………….. : elle permet des progrès techniques considérables et pas seulement dans le domaine de l'armement. Tous ces exemples de mobilisation des énergies au service de la guerre, dans des sujets très divers, permettent bien de parler de guerre totale à propos de la Seconde Guerre mondiale. On les retrouve dans une certaine mesure pour la Première Guerre mondiale. c) Une guerre idéologique : Pendant des siècles, les guerres se faisaient entre princes et, le plus souvent, pour un morceau de territoire. La seconde guerre mondiale est toute autre : elle fut une guerre idéologique où des conceptions différentes du monde s’affrontaient et où les buts de guerre étaient beaucoup plus radicaux, allant jusqu’à la volonté d’exterminer complètement l’adversaire :
  • 11. 11 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle  Sur le front russe, l’Allemagne prêche la croisade ………………………. et antisémite pour le "bien de l’humanité", et essaie d’entraîner les peuples d’Europe dans ce combat.  l’URSS défend la guerre ……………… et la défense de la “grande patrie démocratique” Staline déclare : "ce n’est pas une guerre ordinaire, c’est la grande guerre du peuple soviétique contre les troupes fascistes", soit le choc des deux ………………………… (nazisme et communisme )  les Etats-Unis et la Grande Bretagne disent combattre pour le bien et la liberté (Roosevelt : "nous combattons pour débarrasser le monde du mal"). Une vision du conflit toute imprégnée de morale ……………………... Dans cette bataille d’idées, la ……………………….. a été intense, à la fois pour maintenir le moral des siens, et pour démoraliser le camp adverse. Utilisant toutes les techniques de la communication de masse, surtout la radio et le cinéma, cette bataille a été gagnée par les Alliés qui ont su mobiliser les intellectuels et les artistes au service de la liberté. 2. Un désastre sans précédent : a) Une hécatombe démographique : C'est le conflit le plus meurtrier de tous les temps avec environ ……………………Certains pays sont particulièrement touchés : ……………….. totalise à elle seule 21 millions de morts (plus de 12% de sa population), la Chine a connu plus de 13 millions de morts, l'Allemagne : plus de 7 millions de morts (soit plus de 10% de sa population). C'est une des particularité de la Seconde Guerre mondiale en comparaison aux précédents conflits : c’est le nombre de……………………… parmi les victimes. Ils représentent plus de la moitié des pertes humaines totales (contre 5% pour la Première Guerre mondiale).Les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité alourdissent encore le bilan du côté des civils. La Seconde Guerre mondiale et son règlement ont donné lieu à des ………………considérables. Ces déplacements concernent près de 30 millions de personnes : ce sont des Allemands ou des Japonais qui sont transférés de gré ou de force dans leur pays d'origine. Enfin, des millions de prisonniers de guerre ou de travailleurs forcés quittent les camps nazis pour regagner leur pays d'origine. En conclusion on peut constater deux importantes conséquences démographiques :  …………………………………………… : les hommes ont été plus victimes de la guerre, même si ce déséquilibre est moins net que pour la Première Guerre mondiale.  L'existence de classes creuses dues à un ………………………(les hommes et les femmes sont séparés pendant la guerre). Cela entraînera une pénurie de main d'œuvre et un nouveau tassement des naissances pour la génération suivante.
  • 12. 12 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle « Si vous êtes né dans un pays ou à une époque où non seulement personne ne vient tuer votre femme, vos enfants, mais où personne ne vous demande de tuer les femmes et les enfants des autres, bénissez Dieu et allez en paix. Mais gardez toujours cette pensée à l’esprit : vous avez peut-être eu plus de chance que moi, mais vous n’êtes pas meilleur. » Camus, Les bienveillantes b) Un bilan économique coûteux : Dans les régions très touchées par les combats, et notamment par les bombardements, les destructions des infrastructures sont quasi totales. Au Japon et en Allemagne, les villes ont été systématiquement bombardées par les Alliés. Partout en Europe, la Libération a donné lieu à des destructions massives surtout des moyens de communications. Pour financer le conflit, les pays ont souvent eu recours à …………………………… Cela a pour conséquence une hausse des prix et un affaiblissement des pays du fait d'une croissance de la dette publique. Cet endettement généralisé impose une remise en ordre du système monétaire international. c) Un traumatisme moral : Le sentiment qui prime du point de vue moral est bien sûr le désarroi face aux conséquences de la ………………………….. Une terrible prise de conscience internationale se fait à la fin de la guerre. Devant cette prise de conscience de l'opinion publique et devant l'horreur des crimes commis, les Alliés vont pour la première fois dans l'histoire, organiser un procès où un tribunal va juger au nom de la conscience humaine. Ce procès se déroule à ……………………….  de novembre 1945 à octobre 1946. Pendant le procès, tous les anciens hauts-responsables du régime nazi sont jugés. 12 d'entre eux sont condamnés à mort, 10 sont pendus quelques jours après le verdict. Des peines de prisons à vie sont également prononcées. Un procès identique est organisé à Tokyo pour juger les responsables japonais. Les Alliés ne sont pas exempts de toutes critiques. L'utilisation de la …………………………. a également causé un traumatisme important parmi les populations. Les camps de détentions, où furent déportés les citoyens américains d'origine japonaise, sont également critiquables. Malgré le bilan très sombre qui vient d'être dressé, les peuples, dans leur majorité sont gagnés à la fin de la guerre par l'optimisme, voire par l'euphorie. La confiance en l'avenir se manifeste individuellement par l'augmentation de la natalité : c'est le début du …………………………… De manière plus générale, certains peuples ont l'espoir d'accéder enfin à l'indépendance et à la liberté. Le « redécoupage » du monde va combler les espoirs de certains et causer la déception chez d'autres peuples.
  • 13. 13 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 3. Une nouvelle donne internationale : a) Les nouveaux « Grands » : 1. En Europe et en Asie : des puissances affaiblies : Ruinées par la guerre, affaiblies par la progression des mouvements nationalistes dans leurs colonies, ……………………………………………………………………………. Même si la France et le Royaume-Uni n’en n’ont pas encore conscience, ils ne peuvent plus espérer jouer un rôle mondial et dépendent des Etats-Unis pour le financement de leur reconstruction. L’Allemagne et l’Autriche n’ont plus d’existence propre. L’Italie perd son empire colonial et se débat dans des difficultés de sa reconstruction. Le Japon n’est plus qu’un archipel en ruine qui connait une misère profonde. La Chine, qui fait partie des cinq membres permanents du conseil de sécurité est en proie à une guerre civile. 2. Les deux nouveaux « Grands » : Le nouvel ordre mondial est donc dominé par ………………………………... Une notion née avec la seconde guerre mondiale. ……………………………………… qui a pourtant été saignée à blanc et qui reste dépourvue de tout armement atomique, dispose de la plus grande armée au monde, occupant plus du tiers de l’Europe. Grâce au prestige dont jouit alors Staline, elle bénéficie d’un rayonnement considérable. C’est elle qui apparaît comme le principal vainqueur de l’Allemagne nazie. Jamais le ………………………………. n’a exercé dans le monde un tel pouvoir d’attraction, notamment chez les intellectuels. Cependant les ………………………sont la plus grande puissance de l’époque. Ils n’ont subi sur le territoire aucune destruction, déplorent 300 000 soldats morts au combat, disposent d’une ……………………………………………………….….. écrasante et contrôle l’arme nucléaire. ……………………………………. fascine les populations soumises aux pénuries de la guerre. b) Yalta : vers un nouvel ordre mondial ? 1. L’esprit de Yalta : En 1945, la solidarité semble régner entre les Alliés. A la …………………... (4-11/02/45) l’entente est encore cordiale entre les trois protagonistes. Lors de cette conférence les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’URSS prévoient de constituer pour chacun d’eux …………………………………………… en Allemagne et à Berlin. 2. Restaurer la démocratie en Europe : Ils adoptent une « déclaration sur l’Europe libérée » par laquelle ils prévoient d’organiser, dans tous les territoires européens libérés, des…………………………………………… à tous les partis démocratiques et contrôlées par des représentants des trois grandes puissances. Ils s’accordent sur les ……………………………………………… et sur la constitution d’un gouvernement polonais d’union national, mêlant des pro-Soviétiques et des pro-Occidentaux exilés à Londres. Loin d’être un……………………………. comme on l’écrit encore, l’important est « l’esprit » de Yalta , un esprit qui cherchait, au-delà des arrière-pensées des uns et des autres à organiser le
  • 14. 14 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle monde sur une base de coopération et d’entente, et à échapper précisément à la division de l’Europe en deux. c) Potsdam : la fin de la Grande Alliance : 1. Un nouveau rapport de force : A la conférence de Postdam (17 juillet – 2 aout 1945), six mois après celle de Yalta, le ton n’est déjà plus le même. ……………………………………., successeur de Roosevelt, est le plus méfiant à l’égard de l’URSS. Le succès de l’expérience de la première bombe atomique le 16 juillet, à la veille de la rencontre, le rend plus agressif. Les Etats-Unis suspendent leur aide à l’URSS au titre du ………………………………, dès le lendemain de la capitulation allemande : des navires américains en route pour l’URSS reçoivent même l’ordre de revenir dans les ports américains. Ceci est ressenti par Staline comme contraire à l’esprit de Yalta. Par ailleurs, les États-Unis reprochent aux Soviétiques d’effectuer des démontages d’usine importants dans leur zone d’occupation en Allemagne, d’éliminer systématiquement l’influence occidentale en Pologne au profit des ……………………………………………… et de susciter des mouvements autonomistes en Iran. 2. Le plan Marshall : En 1947, le président américain Truman met en place une politique : « Containment » pour freiner la progression du communisme dans le monde par le biais d'une aide financière : le plan Marshall. Le but est double : 1. Empêcher la misère des pays dévastés par la guerre de sombrer dans une révolution communiste 2. Pénétrer de nouveaux marchés. Ces aides financières permettent à l'Europe de l'ouest de se reconstruire...et d'acheter les produits américains. Voir carte, schéma et caricature
  • 15. 15 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle II. Maitrise de connaissances 1. Concepts Voici une liste de concepts : à toi de les expliquer, de les mettre en lien, de les contextualiser à partir du cours et de tes recherches éventuelles. Tu ne dois pas donc les connaitre mot à mot ce que tu écriras, mais pouvoir en parler de manière complète. 1. Affaire Dreyfus ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 2. Allié ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 3. American first ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 4. Antibolchevisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 5. Antisémitisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 6. Armée Blanche ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 7. Armée Rouge ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 8. Axe ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………
  • 16. 16 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 9. Baby-boom ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 10. Bataille de la Marne ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 11. Bataille de Verdun ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 12. Belligérant ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 13. Blitzkrieg ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 14. Bolchéviks ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 15. Camp d’extermination ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 16. Camp de concentration ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 17. Commonwealth ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………
  • 17. 17 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 18. Communisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 19. Conférence de Potsdam ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 20. Conférence de Yalta ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 21. Couloir de Dantzig ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 22. Der des der ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 23. Diaspora ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 24. Diktat ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 25. Douma ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 26. Droit de véto ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………
  • 18. 18 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 27. Empire centraux ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 28. Enola Gay ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 29. Expansionnisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 30. Fascisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 31. Génocide ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 32. Goulag ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 33. Guerre de mouvement ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 34. Guerre de position ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 35. Gueules cassées ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………
  • 19. 19 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 36. Hégémonisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 37. Hiroshima ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 38. Impérialisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 39. Ingérence ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 40. Kamikaze ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 41. Ligne Maginot ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 42. Menchéviks ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 43. Munitionette ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 44. Mutinerie ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………
  • 20. 20 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 45. Nagasaki ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 46. Nationalisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 47. Nazisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 48. No mans land ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 49. Nuremberg ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 50. Pacte de non agression ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 51. Pangermanisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 52. Panslavisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 53. Patriotisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………
  • 21. 21 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 54. Pearl Harbor ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 55. Pogrom ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 56. Poilu ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 57. Poudrière balkanique ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 58. Prêt-bail ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 59. Propagande ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 60. Protectionnisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 61. Reichstag ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 62. Révisionnisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………
  • 22. 22 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 63. Rideau de fer ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 64. Shoah ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 65. SS ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 66. Tcheka ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 67. Totalitarisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 68. Tranchée ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 69. Triple alliance ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 70. Triple entente ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 71. Tsarisme ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………
  • 23. 23 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 72. URSS ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 73. Wehrmacht ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… 74. ………………….. ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………
  • 24. 24 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle 2. Personnages Clémenceau (Georges) 1841-1929 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… Churchill (Winston) 1874-1965 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… De Gaulle (Charles) 1890-1970 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… Engel (Friedrich) 1820-1895 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… François Ferdinand 1873-1914 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… François Joseph 1830-1916 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… Goering (Hermann) 1893-1946 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………
  • 25. 25 Sciences humaines – Les guerres mondiales au XXe siècle Goebbels (Joseph) 1897-1945 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… Guillaume II 1859-1941 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… Hess (Rudolf) 1894-1987 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… Himmler (Heinrich) 1900-1945 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… Hirohito 1901-1989 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… Jaurès (Jean) 1859-1914 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… Lénine (Vladimir Illitch Oulianov) 1870-1924 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… Marx (Karl) 1818-1883 ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………