SlideShare une entreprise Scribd logo
Numericable déploie sa nouvelle fibre commerciale
Magazine Challenges | 11.10.2007




                                              Le câblo-opérateur veut faire oublier la sale
                                              réputation récoltée du temps où il s'appelait Noos.
                                              Pour séduire, il offre un très haut débit performant.
                                              Et pour retenir l'abonné ? Le service clientèle
                                              répond maintenant présent.



«Astreinte crise 24 h/24, 7 jours sur 7, numéro de portable : 06 xx xx xx.» Publicité pour un urgentiste du secteur
privé ? Pour un plombier express ? Pour un «pompier volant» ? Pas du tout. Ces quelques lignes forment la
signature de tous les courriels émis par la société Vae Solis, spécialisée dans la communication de crise.
Cette année, elle a eu fort à faire pour tirer le câblo-opérateur Numericable (l'ancien Noos) de la situation
catastrophique dans laquelle il était empêtré : boutiques prises d'assaut par les clients, mise sous surveillance par
la direction de la répression des fraudes, la DGCCRF, cumul de milliers de plaintes non traitées...


L'opérateur a frôlé le pire. «La crise est née parce que le nombre de plaintes non traitées a dangereusement
augmenté, et que nous avons perdu «l'historique clients» basé à Amsterdam - l'ancien siège de Noos - lorsque
nous l'avons rapatrié en région parisienne, explique Arnaud Polaillon, secrétaire général de Numericable. Elle est
aussi due au fait que nous avons fusionné quatre sociétés en deux ans.»
Reste que la communication de crise, avec un budget de 300 000 euros, semble avoir porté ses fruits : création
d'une hot line spécialisée dans les cas difficiles, doublement du personnel des plates-formes de réception
d'appels, lobbying auprès des élus locaux, très impliqués dans le câblage du territoire... Même la DGCCRF a
constaté une baisse des réclamations auprès de ses services : elles sont passées de 50 à moins de 10 par jour
entre février et juin (voir graphique). Du coup, elle a retiré l'avertissement infligé au câblo-opérateur.
Simple sursis ou changement de cap ? Disons-le tout net : en tant que technologie, le câble est mort. «Il est
attaqué à la fois par l'ADSL pour Internet et la téléphonie, par la TNT pour la télévision numérique, et par le wi-
max pour le très haut débit mobile», fait remarquer Dominique Roux, ex-membre de l'Autorité de régulation des
communications électroniques et des postes (Arcep), président de Bolloré Technologies.
La part de marché du câble dans le haut débit se traîne sous la barre des 10%, contre 60% aux Etats-Unis. Du
coup, Numericable annonce qu'il va mettre le turbo sur la fibre optique, qui permet d'obtenir des débits allant
jusqu'à 100 mégabits. «Sur notre parc de 9,3 millions de prises, nous avons déjà raccordé 1,1 million à notre
réseau fibre, et notre objectif est de parvenir à 2 millions fin 2007 et 7,5 millions fin 2009, annonçait en août
Arnaud Polaillon. Et nous allons investir 200 millions d'euros par an sur quatre ans pour atteindre cet objectif.»

L'atout des fourreaux
Un objectif très ambitieux : Orange, qui déploie son réseau fibre optique, ne vise que 27 000 foyers raccordables
fin 2007, et 1 million fin 2008. Numericable possède un atout : «Nous avons calculé qu'il fallait 10 milliards
d'euros pour créer un réseau en fibre ex nihilo, relève Roland Montagne, consultant à l'Idate. Et qu'il fallait investir
au moins 1 milliard d'euros lorsqu'on a l'avantage, comme Numericable, de disposer de fourreaux [tuyaux
souterrains. NDLR] dans lesquels ont peut facilement poser la fibre.» Autre avantage du câble : la société n'aura
qu'à relier sa fibre au câble coaxial à très haut débit qu'elle a installé depuis longtemps dans les immeubles.
Mais quelques inconnues demeurent. «Nous ne sommes pas sûrs du tout qu'ils tiendront cet objectif, ni même
qu'ils investiront réellement la somme annoncée», lâche un observateur extérieur. De fait, l'actionnaire de
Numericable, Ypso, une société de droit luxembourgeois, ne publie pas ses comptes. Selon lui, sa marge sur
Ebitda est de 50% du chiffre d'affaires (qui s'élève à 1,2 milliard d'euros depuis le rachat récent de Completel,
spécialisé dans le haut débit d'entreprise). A titre de comparaison, Free, dont l'économie est peu gourmande en
capitaux (Freebox à fabriquer, hot liners à rémunérer, droits à payer à France Télécom pour l'utilisation du réseau
cuivre), dégage un taux de 35%, le plus haut d'Europe dans sa catégorie. «Ce taux de 50% est élevé, mais il s
'explique par le fait que le réseau câblé actuel est amorti depuis longtemps», poursuit Roland Montagne. Du
coup, si l'on fait abstraction des 180 millions par an que la société doit rembourser pour ses emprunts (3 milliards
d'euros), des investissements annoncés et des coûts d'entretien du réseau, le chiffre d'affaires de la société n'est
pas loin de se confondre avec le résultat net...

Une proie intéressante ?
Une vraie machine à cash, qui pourrait faire tourner la tête aux acheteurs potentiels. Le quotidien économique
Les Echos annonçaient le 14 août qu'Ypso avait mandaté deux banques d'affaires, Morgan Stanley et Rothschild,
pour mener une cession du groupe Numericable. Les dirigeants des deux établissements ont démenti. Reste que
«le propre d'un fonds d'investissement comme Cinven [actionnaire majoritaire d'Ypso, à hauteur de 70%],
souligne un concurrent, c'est de revendre à terme sa participation avec une plus-value».
La question est de savoir si les annonces en termes d'investissements dans le réseau, dans le service client et
dans le renouvellement de l'offre ne sont qu'un lifting pour rendre la mariée plus présentable ou une vraie
opération de fond. «Ce qui est certain, c'est que Numericable gagnerait à sortir de la situation médiane dans
laquelle il se trouve», note Philippe Chauffard, directeur exécutif réseaux à Accenture. Numericable n'est en effet
ni un opérateur low-cost, ni un acteur qui s'est distingué par la richesse et la qualité de son offre. Ce qui pourrait
changer avec l'arrivée d'Olivier Gerolami. Le nouveau directeur opérationnel s'est fait connaître pour avoir réussi
le lancement de la TNT en France.
De fait, la nouvelle offre proposée est très attrayante : grâce à la fibre, il est possible de s'offrir jusqu'à 100 mégas
pour 29,90 euros par mois. Par ailleurs, le câblo-opérateur annonce une pléthore de services nouveaux, comme
la vidéo à la demande, en partenariat avec Canal Play, la télévision en haute définition, la possibilité d'utiliser
plusieurs services simultanément (TVHD et Internet, par exemple) sans dégradation du signal...

Un excellent «ping»
Last but not least, l'offre très haut débit affiche le deuxième meilleur «ping» du marché (le temps de réponse)
parmi toutes les offres haut débit. L'intérêt ? «Un bon «ping» permet aux joueurs en réseau d'avoir un avantage
décisif sur leurs adversaires», explique Nicolas Rosset, responsable du site Jeuxvideo.fr. De quoi séduire une
clientèle jeune et, surtout, accro aux nouvelles technologies.
«Cette offre enrichie peut être un bon moyen pour Numericable de se différencier dans la chaîne de valeur»,
admet Philippe Chauffard... Si les bugs disparaissent. «Ce n'est pas le cas, des erreurs de facturation
subsistent», note Gaëlle Patetta, de l'UFC-Que choisir. «Même si les plaintes ont baissé, nous avons conscience
que nous devons maintenir nos efforts», reconnaît Arnaud Polaillon. De fait, l'opérateur sait qu'il n'empêchera la
fuite de ses clients et n'en attirera de nouveaux qu'en garantissant un exceptionnel niveau de qualité et de
fiabilité. Selon Roland Montagne, l'enjeu est décisif : «Pour Numericable, un passage réussi à la fibre optique
représente clairement l'opération de la dernière chance.»


                                                                                                     par Laurent Calixte

Contenu connexe

Tendances

Communiqué Presse - signature contrat Sigfox & TDF
Communiqué Presse - signature contrat Sigfox & TDFCommuniqué Presse - signature contrat Sigfox & TDF
Communiqué Presse - signature contrat Sigfox & TDF
TDF
 
Étude 2021 Arthur D. Little pour la FFTélécoms - Synthèse
Étude 2021 Arthur D. Little pour la FFTélécoms - SynthèseÉtude 2021 Arthur D. Little pour la FFTélécoms - Synthèse
Étude 2021 Arthur D. Little pour la FFTélécoms - Synthèse
Fédération Française des Télécoms
 
Voxbone croit au potentiel du numéro unique de téléphone
Voxbone croit au potentiel du numéro unique de téléphoneVoxbone croit au potentiel du numéro unique de téléphone
Voxbone croit au potentiel du numéro unique de téléphonefoxshare
 
Handicap : charte d’engagements volontaires des opérateurs (septembre 2016)
Handicap : charte d’engagements volontaires des opérateurs (septembre 2016)Handicap : charte d’engagements volontaires des opérateurs (septembre 2016)
Handicap : charte d’engagements volontaires des opérateurs (septembre 2016)
Fédération Française des Télécoms
 
Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018
Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018
Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018
Fédération Française des Télécoms
 
Radio numerique
Radio numeriqueRadio numerique
Radio numeriqueLe Point
 
Veille Né Kid 080611
Veille Né Kid 080611Veille Né Kid 080611
Veille Né Kid 080611
Nicolas Bard
 
Étude 2015 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2015 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)Étude 2015 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2015 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Fédération Française des Télécoms
 
Étude économique 2020 | Les Télécoms : premiers acteurs du numérique
Étude économique 2020 | Les Télécoms : premiers acteurs du numériqueÉtude économique 2020 | Les Télécoms : premiers acteurs du numérique
Étude économique 2020 | Les Télécoms : premiers acteurs du numérique
Fédération Française des Télécoms
 
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrence
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrenceLa télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrence
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrence
Jérôme Perani
 
Lancement forfait partage
Lancement forfait partageLancement forfait partage
Lancement forfait partage
SCT Télécom
 
Étude IDATE 2018 pour la FFTélécoms
Étude IDATE 2018 pour la FFTélécomsÉtude IDATE 2018 pour la FFTélécoms
Étude IDATE 2018 pour la FFTélécoms
Fédération Française des Télécoms
 
CP Lancement Forfait Mobile Illimité
CP Lancement Forfait Mobile Illimité CP Lancement Forfait Mobile Illimité
CP Lancement Forfait Mobile Illimité
SCT TELECOM
 
Plaquette de présentation FFTélécoms 2018
Plaquette de présentation FFTélécoms 2018Plaquette de présentation FFTélécoms 2018
Plaquette de présentation FFTélécoms 2018
Fédération Française des Télécoms
 
Numéricable : Module 3
Numéricable : Module 3Numéricable : Module 3
Numéricable : Module 3
Marion IIM
 
Contrat mandature FFTelecoms
Contrat mandature FFTelecomsContrat mandature FFTelecoms
Contrat mandature FFTelecoms
Fédération Française des Télécoms
 
10 ans d'avancées dans les télécoms
10 ans d'avancées dans les télécoms10 ans d'avancées dans les télécoms
10 ans d'avancées dans les télécoms
Fédération Française des Télécoms
 
10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)
10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)
10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)
Fédération Française des Télécoms
 
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...
Fédération Française des Télécoms
 
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020
Fédération Française des Télécoms
 

Tendances (20)

Communiqué Presse - signature contrat Sigfox & TDF
Communiqué Presse - signature contrat Sigfox & TDFCommuniqué Presse - signature contrat Sigfox & TDF
Communiqué Presse - signature contrat Sigfox & TDF
 
Étude 2021 Arthur D. Little pour la FFTélécoms - Synthèse
Étude 2021 Arthur D. Little pour la FFTélécoms - SynthèseÉtude 2021 Arthur D. Little pour la FFTélécoms - Synthèse
Étude 2021 Arthur D. Little pour la FFTélécoms - Synthèse
 
Voxbone croit au potentiel du numéro unique de téléphone
Voxbone croit au potentiel du numéro unique de téléphoneVoxbone croit au potentiel du numéro unique de téléphone
Voxbone croit au potentiel du numéro unique de téléphone
 
Handicap : charte d’engagements volontaires des opérateurs (septembre 2016)
Handicap : charte d’engagements volontaires des opérateurs (septembre 2016)Handicap : charte d’engagements volontaires des opérateurs (septembre 2016)
Handicap : charte d’engagements volontaires des opérateurs (septembre 2016)
 
Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018
Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018
Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018
 
Radio numerique
Radio numeriqueRadio numerique
Radio numerique
 
Veille Né Kid 080611
Veille Né Kid 080611Veille Né Kid 080611
Veille Né Kid 080611
 
Étude 2015 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2015 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)Étude 2015 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2015 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
 
Étude économique 2020 | Les Télécoms : premiers acteurs du numérique
Étude économique 2020 | Les Télécoms : premiers acteurs du numériqueÉtude économique 2020 | Les Télécoms : premiers acteurs du numérique
Étude économique 2020 | Les Télécoms : premiers acteurs du numérique
 
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrence
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrenceLa télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrence
La télévision par câble en France. Efficacité économique et concurrence
 
Lancement forfait partage
Lancement forfait partageLancement forfait partage
Lancement forfait partage
 
Étude IDATE 2018 pour la FFTélécoms
Étude IDATE 2018 pour la FFTélécomsÉtude IDATE 2018 pour la FFTélécoms
Étude IDATE 2018 pour la FFTélécoms
 
CP Lancement Forfait Mobile Illimité
CP Lancement Forfait Mobile Illimité CP Lancement Forfait Mobile Illimité
CP Lancement Forfait Mobile Illimité
 
Plaquette de présentation FFTélécoms 2018
Plaquette de présentation FFTélécoms 2018Plaquette de présentation FFTélécoms 2018
Plaquette de présentation FFTélécoms 2018
 
Numéricable : Module 3
Numéricable : Module 3Numéricable : Module 3
Numéricable : Module 3
 
Contrat mandature FFTelecoms
Contrat mandature FFTelecomsContrat mandature FFTelecoms
Contrat mandature FFTelecoms
 
10 ans d'avancées dans les télécoms
10 ans d'avancées dans les télécoms10 ans d'avancées dans les télécoms
10 ans d'avancées dans les télécoms
 
10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)
10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)
10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)
 
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...
 
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020
 

Similaire à Numéricable déploie sa nouvelle fibre commerciale

Cefival Development
Cefival DevelopmentCefival Development
Cefival Development
pierremunch
 
Communiqué de presse lancement offres blackberry
Communiqué de presse lancement offres blackberryCommuniqué de presse lancement offres blackberry
Communiqué de presse lancement offres blackberry
SCT TELECOM
 
éditique batch - Monaco Telecom et KSL Suite
éditique batch - Monaco Telecom et KSL Suiteéditique batch - Monaco Telecom et KSL Suite
éditique batch - Monaco Telecom et KSL Suite
NAELAN SOFTWARE
 
L’arrivée du low cost en téléphonie
L’arrivée du low cost en téléphonie L’arrivée du low cost en téléphonie
L’arrivée du low cost en téléphonie
ptijc14
 
Cession_du_contrôle_de_l’activité_Call-Shop
Cession_du_contrôle_de_l’activité_Call-ShopCession_du_contrôle_de_l’activité_Call-Shop
Cession_du_contrôle_de_l’activité_Call-ShopLouis Yadgaroff
 
Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"
Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"
Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"
Fédération Française des Télécoms
 
538d77d91d428
538d77d91d428538d77d91d428
538d77d91d428
YASSINEZnagui
 
CR Conférence #G9plus - Opérateurs télécom: dinosaures ou mutants ?
CR Conférence #G9plus - Opérateurs télécom: dinosaures ou mutants ?CR Conférence #G9plus - Opérateurs télécom: dinosaures ou mutants ?
CR Conférence #G9plus - Opérateurs télécom: dinosaures ou mutants ?
Institut G9+
 
Cp nra madirac
Cp nra madiracCp nra madirac
Cp nra madirac
paroles d'élus
 
La transformation digitale en marche
La transformation digitale en marcheLa transformation digitale en marche
La transformation digitale en marche
Alain Tassy
 
Communauté onepoint - Telecom
Communauté onepoint - TelecomCommunauté onepoint - Telecom
Communauté onepoint - Telecom
GroupeONEPOINT
 
La numérisation du territoire - ADIRA
La numérisation du territoire - ADIRALa numérisation du territoire - ADIRA
La numérisation du territoire - ADIRA
Jean-Paul Paranier
 
Dossier de Presse - Waycom
Dossier de Presse - WaycomDossier de Presse - Waycom
Dossier de Presse - Waycom
Waycom
 
Le Paradigme de l'oisillon
Le Paradigme de l'oisillonLe Paradigme de l'oisillon
Le Paradigme de l'oisillon
Philippe DEWOST
 
Temoignage client smartbox
Temoignage client smartboxTemoignage client smartbox
Temoignage client smartbox
Yeye San
 
Les communications unifiées : le nouveau challenge de la téléphonie pour les DSI
Les communications unifiées : le nouveau challenge de la téléphonie pour les DSILes communications unifiées : le nouveau challenge de la téléphonie pour les DSI
Les communications unifiées : le nouveau challenge de la téléphonie pour les DSI
Keyyo Communications
 
SFR : redéfinir la stratégie digitale
SFR : redéfinir la stratégie digitaleSFR : redéfinir la stratégie digitale
SFR : redéfinir la stratégie digitale
La Haute Société
 
I Ctelecom Leader En Telephonie Ip Vo Ip Et Centrex Ip
I Ctelecom Leader En Telephonie Ip Vo Ip Et Centrex IpI Ctelecom Leader En Telephonie Ip Vo Ip Et Centrex Ip
I Ctelecom Leader En Telephonie Ip Vo Ip Et Centrex IpGoel HADDOUK
 

Similaire à Numéricable déploie sa nouvelle fibre commerciale (20)

Cefival Development
Cefival DevelopmentCefival Development
Cefival Development
 
Communiqué de presse lancement offres blackberry
Communiqué de presse lancement offres blackberryCommuniqué de presse lancement offres blackberry
Communiqué de presse lancement offres blackberry
 
éditique batch - Monaco Telecom et KSL Suite
éditique batch - Monaco Telecom et KSL Suiteéditique batch - Monaco Telecom et KSL Suite
éditique batch - Monaco Telecom et KSL Suite
 
L’arrivée du low cost en téléphonie
L’arrivée du low cost en téléphonie L’arrivée du low cost en téléphonie
L’arrivée du low cost en téléphonie
 
Cession_du_contrôle_de_l’activité_Call-Shop
Cession_du_contrôle_de_l’activité_Call-ShopCession_du_contrôle_de_l’activité_Call-Shop
Cession_du_contrôle_de_l’activité_Call-Shop
 
Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"
Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"
Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"
 
Table ronde Legos du 4 avril 2013
Table ronde Legos du 4 avril 2013Table ronde Legos du 4 avril 2013
Table ronde Legos du 4 avril 2013
 
538d77d91d428
538d77d91d428538d77d91d428
538d77d91d428
 
CR Conférence #G9plus - Opérateurs télécom: dinosaures ou mutants ?
CR Conférence #G9plus - Opérateurs télécom: dinosaures ou mutants ?CR Conférence #G9plus - Opérateurs télécom: dinosaures ou mutants ?
CR Conférence #G9plus - Opérateurs télécom: dinosaures ou mutants ?
 
Cp nra madirac
Cp nra madiracCp nra madirac
Cp nra madirac
 
La transformation digitale en marche
La transformation digitale en marcheLa transformation digitale en marche
La transformation digitale en marche
 
Communauté onepoint - Telecom
Communauté onepoint - TelecomCommunauté onepoint - Telecom
Communauté onepoint - Telecom
 
Bouygues 1913
Bouygues 1913Bouygues 1913
Bouygues 1913
 
La numérisation du territoire - ADIRA
La numérisation du territoire - ADIRALa numérisation du territoire - ADIRA
La numérisation du territoire - ADIRA
 
Dossier de Presse - Waycom
Dossier de Presse - WaycomDossier de Presse - Waycom
Dossier de Presse - Waycom
 
Le Paradigme de l'oisillon
Le Paradigme de l'oisillonLe Paradigme de l'oisillon
Le Paradigme de l'oisillon
 
Temoignage client smartbox
Temoignage client smartboxTemoignage client smartbox
Temoignage client smartbox
 
Les communications unifiées : le nouveau challenge de la téléphonie pour les DSI
Les communications unifiées : le nouveau challenge de la téléphonie pour les DSILes communications unifiées : le nouveau challenge de la téléphonie pour les DSI
Les communications unifiées : le nouveau challenge de la téléphonie pour les DSI
 
SFR : redéfinir la stratégie digitale
SFR : redéfinir la stratégie digitaleSFR : redéfinir la stratégie digitale
SFR : redéfinir la stratégie digitale
 
I Ctelecom Leader En Telephonie Ip Vo Ip Et Centrex Ip
I Ctelecom Leader En Telephonie Ip Vo Ip Et Centrex IpI Ctelecom Leader En Telephonie Ip Vo Ip Et Centrex Ip
I Ctelecom Leader En Telephonie Ip Vo Ip Et Centrex Ip
 

Plus de vaesoliscorp

Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturité
Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturitéFace aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturité
Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturitévaesoliscorp
 
Centuria Capital et Vae solis créent FEE pour aider les PME/ETI à s'implanter...
Centuria Capital et Vae solis créent FEE pour aider les PME/ETI à s'implanter...Centuria Capital et Vae solis créent FEE pour aider les PME/ETI à s'implanter...
Centuria Capital et Vae solis créent FEE pour aider les PME/ETI à s'implanter...vaesoliscorp
 
Colloque sur la responsabilité des médias
Colloque sur la responsabilité des médiasColloque sur la responsabilité des médias
Colloque sur la responsabilité des médiasvaesoliscorp
 
Vaesolis Corporate 365 n°6
Vaesolis Corporate 365 n°6Vaesolis Corporate 365 n°6
Vaesolis Corporate 365 n°6vaesoliscorp
 
Vae Solis Corporate 365 n°5
Vae Solis Corporate 365 n°5Vae Solis Corporate 365 n°5
Vae Solis Corporate 365 n°5vaesoliscorp
 
Vae Solis Corporate 365 n°4
Vae Solis Corporate 365 n°4Vae Solis Corporate 365 n°4
Vae Solis Corporate 365 n°4vaesoliscorp
 
Vae Solis Corporate 365 n°3
Vae Solis Corporate 365 n°3Vae Solis Corporate 365 n°3
Vae Solis Corporate 365 n°3vaesoliscorp
 
Vae Solis Corporate 365 n°2
Vae Solis Corporate 365 n°2Vae Solis Corporate 365 n°2
Vae Solis Corporate 365 n°2vaesoliscorp
 
Vae Solis Corporate 365 n°1
Vae Solis Corporate 365 n°1Vae Solis Corporate 365 n°1
Vae Solis Corporate 365 n°1vaesoliscorp
 
Le club très fermé des minorités
Le club très fermé des minoritésLe club très fermé des minorités
Le club très fermé des minoritésvaesoliscorp
 
Les Français n'accordent aucune confiance aux entreprises
Les Français n'accordent aucune confiance aux entreprisesLes Français n'accordent aucune confiance aux entreprises
Les Français n'accordent aucune confiance aux entreprisesvaesoliscorp
 
Risques sanitaires : le devoir d'informer des entreprises
Risques sanitaires : le devoir d'informer des entreprisesRisques sanitaires : le devoir d'informer des entreprises
Risques sanitaires : le devoir d'informer des entreprisesvaesoliscorp
 
Interview d'Arnaud Dupuicasteres
Interview d'Arnaud DupuicasteresInterview d'Arnaud Dupuicasteres
Interview d'Arnaud Dupuicasteresvaesoliscorp
 
Risques et crises sanitaires : le climat inquiète les Français
Risques et crises sanitaires : le climat inquiète les FrançaisRisques et crises sanitaires : le climat inquiète les Français
Risques et crises sanitaires : le climat inquiète les Françaisvaesoliscorp
 
Business as unusual
Business as unusualBusiness as unusual
Business as unusualvaesoliscorp
 
SP Métal se met au vert et devient SPhere
SP Métal se met au vert et devient SPhereSP Métal se met au vert et devient SPhere
SP Métal se met au vert et devient SPherevaesoliscorp
 
Le gouvernement pas vacciné contre le chikungunya
Le gouvernement pas vacciné contre le chikungunyaLe gouvernement pas vacciné contre le chikungunya
Le gouvernement pas vacciné contre le chikungunyavaesoliscorp
 
Crise aviaire : des cellules ad hoc pour mieux communiquer
Crise aviaire : des cellules ad hoc pour mieux communiquerCrise aviaire : des cellules ad hoc pour mieux communiquer
Crise aviaire : des cellules ad hoc pour mieux communiquervaesoliscorp
 
le tourisme réunionnais est piqué au vif
le tourisme réunionnais est piqué au vifle tourisme réunionnais est piqué au vif
le tourisme réunionnais est piqué au vifvaesoliscorp
 
Les craintes des français augmentent
Les craintes des français augmententLes craintes des français augmentent
Les craintes des français augmententvaesoliscorp
 

Plus de vaesoliscorp (20)

Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturité
Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturitéFace aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturité
Face aux crises sanitaires : les Français toujours inquiets gagnent en maturité
 
Centuria Capital et Vae solis créent FEE pour aider les PME/ETI à s'implanter...
Centuria Capital et Vae solis créent FEE pour aider les PME/ETI à s'implanter...Centuria Capital et Vae solis créent FEE pour aider les PME/ETI à s'implanter...
Centuria Capital et Vae solis créent FEE pour aider les PME/ETI à s'implanter...
 
Colloque sur la responsabilité des médias
Colloque sur la responsabilité des médiasColloque sur la responsabilité des médias
Colloque sur la responsabilité des médias
 
Vaesolis Corporate 365 n°6
Vaesolis Corporate 365 n°6Vaesolis Corporate 365 n°6
Vaesolis Corporate 365 n°6
 
Vae Solis Corporate 365 n°5
Vae Solis Corporate 365 n°5Vae Solis Corporate 365 n°5
Vae Solis Corporate 365 n°5
 
Vae Solis Corporate 365 n°4
Vae Solis Corporate 365 n°4Vae Solis Corporate 365 n°4
Vae Solis Corporate 365 n°4
 
Vae Solis Corporate 365 n°3
Vae Solis Corporate 365 n°3Vae Solis Corporate 365 n°3
Vae Solis Corporate 365 n°3
 
Vae Solis Corporate 365 n°2
Vae Solis Corporate 365 n°2Vae Solis Corporate 365 n°2
Vae Solis Corporate 365 n°2
 
Vae Solis Corporate 365 n°1
Vae Solis Corporate 365 n°1Vae Solis Corporate 365 n°1
Vae Solis Corporate 365 n°1
 
Le club très fermé des minorités
Le club très fermé des minoritésLe club très fermé des minorités
Le club très fermé des minorités
 
Les Français n'accordent aucune confiance aux entreprises
Les Français n'accordent aucune confiance aux entreprisesLes Français n'accordent aucune confiance aux entreprises
Les Français n'accordent aucune confiance aux entreprises
 
Risques sanitaires : le devoir d'informer des entreprises
Risques sanitaires : le devoir d'informer des entreprisesRisques sanitaires : le devoir d'informer des entreprises
Risques sanitaires : le devoir d'informer des entreprises
 
Interview d'Arnaud Dupuicasteres
Interview d'Arnaud DupuicasteresInterview d'Arnaud Dupuicasteres
Interview d'Arnaud Dupuicasteres
 
Risques et crises sanitaires : le climat inquiète les Français
Risques et crises sanitaires : le climat inquiète les FrançaisRisques et crises sanitaires : le climat inquiète les Français
Risques et crises sanitaires : le climat inquiète les Français
 
Business as unusual
Business as unusualBusiness as unusual
Business as unusual
 
SP Métal se met au vert et devient SPhere
SP Métal se met au vert et devient SPhereSP Métal se met au vert et devient SPhere
SP Métal se met au vert et devient SPhere
 
Le gouvernement pas vacciné contre le chikungunya
Le gouvernement pas vacciné contre le chikungunyaLe gouvernement pas vacciné contre le chikungunya
Le gouvernement pas vacciné contre le chikungunya
 
Crise aviaire : des cellules ad hoc pour mieux communiquer
Crise aviaire : des cellules ad hoc pour mieux communiquerCrise aviaire : des cellules ad hoc pour mieux communiquer
Crise aviaire : des cellules ad hoc pour mieux communiquer
 
le tourisme réunionnais est piqué au vif
le tourisme réunionnais est piqué au vifle tourisme réunionnais est piqué au vif
le tourisme réunionnais est piqué au vif
 
Les craintes des français augmentent
Les craintes des français augmententLes craintes des français augmentent
Les craintes des français augmentent
 

Numéricable déploie sa nouvelle fibre commerciale

  • 1. Numericable déploie sa nouvelle fibre commerciale Magazine Challenges | 11.10.2007 Le câblo-opérateur veut faire oublier la sale réputation récoltée du temps où il s'appelait Noos. Pour séduire, il offre un très haut débit performant. Et pour retenir l'abonné ? Le service clientèle répond maintenant présent. «Astreinte crise 24 h/24, 7 jours sur 7, numéro de portable : 06 xx xx xx.» Publicité pour un urgentiste du secteur privé ? Pour un plombier express ? Pour un «pompier volant» ? Pas du tout. Ces quelques lignes forment la signature de tous les courriels émis par la société Vae Solis, spécialisée dans la communication de crise. Cette année, elle a eu fort à faire pour tirer le câblo-opérateur Numericable (l'ancien Noos) de la situation catastrophique dans laquelle il était empêtré : boutiques prises d'assaut par les clients, mise sous surveillance par la direction de la répression des fraudes, la DGCCRF, cumul de milliers de plaintes non traitées... L'opérateur a frôlé le pire. «La crise est née parce que le nombre de plaintes non traitées a dangereusement augmenté, et que nous avons perdu «l'historique clients» basé à Amsterdam - l'ancien siège de Noos - lorsque nous l'avons rapatrié en région parisienne, explique Arnaud Polaillon, secrétaire général de Numericable. Elle est aussi due au fait que nous avons fusionné quatre sociétés en deux ans.» Reste que la communication de crise, avec un budget de 300 000 euros, semble avoir porté ses fruits : création d'une hot line spécialisée dans les cas difficiles, doublement du personnel des plates-formes de réception d'appels, lobbying auprès des élus locaux, très impliqués dans le câblage du territoire... Même la DGCCRF a constaté une baisse des réclamations auprès de ses services : elles sont passées de 50 à moins de 10 par jour entre février et juin (voir graphique). Du coup, elle a retiré l'avertissement infligé au câblo-opérateur. Simple sursis ou changement de cap ? Disons-le tout net : en tant que technologie, le câble est mort. «Il est attaqué à la fois par l'ADSL pour Internet et la téléphonie, par la TNT pour la télévision numérique, et par le wi- max pour le très haut débit mobile», fait remarquer Dominique Roux, ex-membre de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), président de Bolloré Technologies. La part de marché du câble dans le haut débit se traîne sous la barre des 10%, contre 60% aux Etats-Unis. Du coup, Numericable annonce qu'il va mettre le turbo sur la fibre optique, qui permet d'obtenir des débits allant jusqu'à 100 mégabits. «Sur notre parc de 9,3 millions de prises, nous avons déjà raccordé 1,1 million à notre réseau fibre, et notre objectif est de parvenir à 2 millions fin 2007 et 7,5 millions fin 2009, annonçait en août Arnaud Polaillon. Et nous allons investir 200 millions d'euros par an sur quatre ans pour atteindre cet objectif.» L'atout des fourreaux Un objectif très ambitieux : Orange, qui déploie son réseau fibre optique, ne vise que 27 000 foyers raccordables fin 2007, et 1 million fin 2008. Numericable possède un atout : «Nous avons calculé qu'il fallait 10 milliards d'euros pour créer un réseau en fibre ex nihilo, relève Roland Montagne, consultant à l'Idate. Et qu'il fallait investir au moins 1 milliard d'euros lorsqu'on a l'avantage, comme Numericable, de disposer de fourreaux [tuyaux souterrains. NDLR] dans lesquels ont peut facilement poser la fibre.» Autre avantage du câble : la société n'aura qu'à relier sa fibre au câble coaxial à très haut débit qu'elle a installé depuis longtemps dans les immeubles. Mais quelques inconnues demeurent. «Nous ne sommes pas sûrs du tout qu'ils tiendront cet objectif, ni même qu'ils investiront réellement la somme annoncée», lâche un observateur extérieur. De fait, l'actionnaire de Numericable, Ypso, une société de droit luxembourgeois, ne publie pas ses comptes. Selon lui, sa marge sur Ebitda est de 50% du chiffre d'affaires (qui s'élève à 1,2 milliard d'euros depuis le rachat récent de Completel, spécialisé dans le haut débit d'entreprise). A titre de comparaison, Free, dont l'économie est peu gourmande en capitaux (Freebox à fabriquer, hot liners à rémunérer, droits à payer à France Télécom pour l'utilisation du réseau cuivre), dégage un taux de 35%, le plus haut d'Europe dans sa catégorie. «Ce taux de 50% est élevé, mais il s 'explique par le fait que le réseau câblé actuel est amorti depuis longtemps», poursuit Roland Montagne. Du coup, si l'on fait abstraction des 180 millions par an que la société doit rembourser pour ses emprunts (3 milliards d'euros), des investissements annoncés et des coûts d'entretien du réseau, le chiffre d'affaires de la société n'est pas loin de se confondre avec le résultat net... Une proie intéressante ? Une vraie machine à cash, qui pourrait faire tourner la tête aux acheteurs potentiels. Le quotidien économique Les Echos annonçaient le 14 août qu'Ypso avait mandaté deux banques d'affaires, Morgan Stanley et Rothschild,
  • 2. pour mener une cession du groupe Numericable. Les dirigeants des deux établissements ont démenti. Reste que «le propre d'un fonds d'investissement comme Cinven [actionnaire majoritaire d'Ypso, à hauteur de 70%], souligne un concurrent, c'est de revendre à terme sa participation avec une plus-value». La question est de savoir si les annonces en termes d'investissements dans le réseau, dans le service client et dans le renouvellement de l'offre ne sont qu'un lifting pour rendre la mariée plus présentable ou une vraie opération de fond. «Ce qui est certain, c'est que Numericable gagnerait à sortir de la situation médiane dans laquelle il se trouve», note Philippe Chauffard, directeur exécutif réseaux à Accenture. Numericable n'est en effet ni un opérateur low-cost, ni un acteur qui s'est distingué par la richesse et la qualité de son offre. Ce qui pourrait changer avec l'arrivée d'Olivier Gerolami. Le nouveau directeur opérationnel s'est fait connaître pour avoir réussi le lancement de la TNT en France. De fait, la nouvelle offre proposée est très attrayante : grâce à la fibre, il est possible de s'offrir jusqu'à 100 mégas pour 29,90 euros par mois. Par ailleurs, le câblo-opérateur annonce une pléthore de services nouveaux, comme la vidéo à la demande, en partenariat avec Canal Play, la télévision en haute définition, la possibilité d'utiliser plusieurs services simultanément (TVHD et Internet, par exemple) sans dégradation du signal... Un excellent «ping» Last but not least, l'offre très haut débit affiche le deuxième meilleur «ping» du marché (le temps de réponse) parmi toutes les offres haut débit. L'intérêt ? «Un bon «ping» permet aux joueurs en réseau d'avoir un avantage décisif sur leurs adversaires», explique Nicolas Rosset, responsable du site Jeuxvideo.fr. De quoi séduire une clientèle jeune et, surtout, accro aux nouvelles technologies. «Cette offre enrichie peut être un bon moyen pour Numericable de se différencier dans la chaîne de valeur», admet Philippe Chauffard... Si les bugs disparaissent. «Ce n'est pas le cas, des erreurs de facturation subsistent», note Gaëlle Patetta, de l'UFC-Que choisir. «Même si les plaintes ont baissé, nous avons conscience que nous devons maintenir nos efforts», reconnaît Arnaud Polaillon. De fait, l'opérateur sait qu'il n'empêchera la fuite de ses clients et n'en attirera de nouveaux qu'en garantissant un exceptionnel niveau de qualité et de fiabilité. Selon Roland Montagne, l'enjeu est décisif : «Pour Numericable, un passage réussi à la fibre optique représente clairement l'opération de la dernière chance.» par Laurent Calixte