SlideShare une entreprise Scribd logo
institut supérieur de Technologie de l’information et management de
l’entreprise
PLAN
INTRODUCTION
DÉFINITION DU WiMAX
PRINCIPE DU FONCTIONNEMENT DU WiMAX
WiMAX FIXE ET MOBILE
GÉNÉRALITÉS
LES NORMES DE WiMAX
CONCLUSION
SÉCURITÉ ET QoS
LES COUCHES PHYSIQUES & MAC
ARCHITECTURES
ARCHITECTURES PROTOCOLAIRES
INTODUCTION
WiMAX abréviation pour Worldwide Interoperability
for Microwave Access
Créé par les sociétés Intel et Alvarion en 2002
WiMAX est le label commercial délivré par le
WiMAX Forum
LOGO-
Officiel
3
QU’EST CE QUE LE WIMAX? (1)
WIMAX??
Un standard mondial de transmission point
multipoint par faisceaux hertzien.
Normalisé par l’IEEE 802.16 et reconnu par
l’UIT comme un standard IMT 2000
Le WiMax permet de transmettre jusqu’à 8 km en zone
urbaine, 15 km en zone périurbaine et plus de 20 km en
zone rurale.
4
QU’EST CE QUE LE WIMAX? (2)
Fournir une connexion internet à haut débit
sur une zone de couverture de plusieurs
rayons de kilomètres.
Le débit diminue avec la présence d’obstacles que l’on
détermine avec les termes LOS (line of sight : présence
d’obstacles) et NLOS (Non line of sight : pas de présence
d’obstables).
5
LIMITES
Le débit réel lors de la présence d'obstacles ne pourra
ainsi excéder 20 Mbit/s.
Principe de fonctionnement du
WiMAX
6
Le cœur est la station de base, c'est-à-dire
l'antenne centrale chargée de communiquer
avec les antennes d'abonnés (subscribers
antennas).
Parle ainsi de liaison point-
multipoints pour désigner le mode de
communication du WiMAX
LE WIMAX FIXE ET LE WIMAX
MOBILE
7
Le Wimax Fixe 802.16d-2004
Le Wimax Mobile 802.16e-2005
Appelé Norme IEEE 802.16d ou Norme IEEE
802.16-2004 (juin 2004)
Antenne semblable à l’antenne Tv.
Utilisation d’une bande de fréquence allant de 2
à 11 GHz
Connexion Haut Débit : 75Mbits/s sur une
distance de 6 à 8km (utile pour les zones non
couvertes par l’ADSL)
Appelé Norme IEEE 802.16e
Aucune installation encore réalisée.
Permettrait une connexion omniprésente par
l’intermédiaire d’un appareil mobile
Moindre coût que pour une installation Wifi
ou filaire
Utilisation d’une bande de fréquence allant de
2 à 6 GHz
Débit : 30 Mbits/s sur une distance allant
jusqu’à 3,5km
GÉNÉRALITÉ(1)
8
Les fréquences allant de 1 à 11GHz
Débits permis par le Wimax est de 75Mbits/s pour
le Wimax Fixe et 30Mbits/s pour le Wimax Mobile
Applications du WiMax
GÉNÉRALITÉ(3): PORTÉE
9
le WiMAX permet
d'obtenir des débits
montants et descendants
de 70 Mbit/s avec une
portée de 50 kilomètres
Le standard WiMAX
possède l'avantage de
permettre une
connexion sans fil
entre une BTS et des
milliers d'abonnés sans
nécessiter de ligne
visuelle directe Line
Of Sight, « LOS » ou
NLOS « Non Line Of
Sight ».
Le débit réel lors de la
présence d'obstacles ne
pourra ainsi excéder 20
Mbit/s.
Standard Description Publié Statut
IEEE std 802.16-2001
définit des réseaux métropolitains sans fil
utilisant des fréquences supérieures
à 10 GHz (jusqu'à 66 GHz)
8 avril 2002
obsolètes
IEEE std 802.16c-2002
définit les options possibles pour les
réseaux utilisant les fréquences entre 10
et 66 GHz.
15 janvier 2003
IEEE std 802.16a-2003
amendement au standard 802.16 pour les
fréquences entre 2 et 11 GHz.
1er avril 2003
IEEE std 802.16-2004
(également désigné
802.16d)
il s'agit de l'actualisation (la révision) des
standards de base 802.16, 802.16a et
802.16c.
1er octobre 2004 obsolète/actifs
IEEE 802.16e (également
désigné IEEE std 802.16e-
2005)
apporte les possibilités d'utilisation en
situation mobile du standard,
jusqu'à 122 km/h
7 décembre 2005
actifs
IEEE 802.16f Spécifie la MIB (Management Information
Base), pour les couches MAC (Media
Access Control) et PHY (Physical)
22 janvier 2006
IEEE 802.16m Débits en nomade ou stationnaire
jusqu'à 1 Gbit/s et 100 Mbit/s en mobile
grande vitesse. Convergence des
technologies WiMAX, Wi-Fi et 4G
2009 (IEEE 802.16-
2009) actifs
LES NORMES WIMAX
10
SCHÉMA DE DÉPLOIEMENT
11
Le WiMAX permet de mettre
en place une boucle locale
radio, c'est-à-dire un lien
par ondes radio entre
l'utilisateur et le point de
collecte, appelé "station de
base".
Assure la liaison
avec le réseau
internet mondial.
Alimentant l'émetteur
WiMAX une antenne
WiMAX, ou "station
de base", placée sur
un point haut
Permet d'assurer la
couverture maximale
entre l'antenne et
l'utilisateur, plusieurs
kilomètres de
transmission sans fil
Le WiMAX peut assurer
une transmission sans
ligne de vue
Chez l’abonné, une
antenne WiMAX assure la
liaison entre l'émetteur de
la zone et l'équipement
connecté
ARCHITECTURE(1)
12
Un réseau WiMax comprend trois parties la Radio, le cœur du réseau IP et
les équipements terminaux.
ARCHITECTURE(2)
13
La partie radio
la Station de Base
le contrôleur d’accès
WiMax
Le centre des opérations
et maintenance
le cœur du réseau IP
la passerelle d’accès au
réseau
les éléments de
connexion au réseau
Home Agent
Serveur AAA
ARCHITECTURE(3)
14
Les équipements terminaux sont de trois
types.
terminaux indoor
terminaux outdoor
terminaux mobiles
Convertir les informations de manière à les
rendre exploitable par la couche MAC
PARTICULARITÉS TECHNIQUES
15
Les
Couches
du
WiMax??
une couche physique ainsi que trois sous-couches MAC.
Le protocole WiMax doit supporter aussi bien les
transferts asynchrones de l’ATM que les transferts de
paquets
Utilisation d’une sous-couche de convergence
ARCHITECTURE PROTOCOLAIRE(1)
16
ARCHITECTURE PROTOCOLAIRE(2)
17
La couche physique diffère en fonction
de la fréquence
les performances du WiMax
sont les meilleures.
Requiert la propagation en
« line of sight ».
La couche physique qui est
utilisée => « WirelessMan-
SC. »
Supporte deux types de duplexage FDD
et TDD
ARCHITECTURE PROTOCOLAIRE (3)
18
WirelessMAN-SC2 : utilise un
format de modulation avec une seule
porteuse.
WirelessMAN-OFDM
WirelessMAN-OFDMA
Les couches physiques pour ces
fréquences sont adaptées à la propagation
en « none line of sight ». Il faudra ainsi
prévoir la gestion du multipath.
Trois types de couches physiques
ARCHITECTURE PROTOCOLAIRE (4)
19
Types de couches physiques
WirelessMAN-SC2
WirelessMAN-
OFDM
WirelessMAN-
OFDMA
Utilise un format de
modulation avec une seule
porteuse.
utilise un multiplexage
orthogonal à division de
fréquence avec 256 points de
transformation
L’accès à cette couche
physique s’effectue en
TDMA.
utilise un multiplexage
orthogonal à division de
fréquence avec 2048 points de
transformation
Permet de supporter de
multiples récepteurs.
COUCHE PHYSIQUE: MODULATION
20
La modulation de fréquence permet de diviser le canal pour
plusieurs utilisateurs et surtout rendre le signal moins sensible aux
perturbations extérieures et une meilleure transmission.
Modulation
Modulation OFDM Modulation OFDMA
Permet 256 points de
transformation
En transmettant sur plusieurs fréquences
orthogonales on diminue la perception des
interférences notamment en « nlos »
Permet 2048 points de
transformation
OFDMA (Orthogonal Frequency Division
Multiples Acces) même principe que l’OFDM
mais alloue les fréquences à plus qu’un
utilisateur
COUCHE PHYSIQUE:
DUPLEXAGE(1)
21
Duplexage FDD (Frequency Division Duplex)
– Multiplexage avec duplex fréquentiel, où les voies
montantes et descendantes utilisent les mêmes intervalles
de temps, mais avec des fréquences séparées.
Wimax utilise le HFDD ( half-duplex FDD)
Mixage des liens pour offrir tour a tour du full et du half
COUCHE PHYSIQUE:
DUPLEXAGE(2)
22
Duplexage TDD (Temporel Division Duplex)
– Multiplexage temporel dans les deux sens de
transmission sur une seule fréquence
les voies montantes et descendantes utilisent à tour de rôle
la même fréquence
COUCHE PHYSIQUE: PARTICULARITÉS
23
FEC (Forward Error Correction)
un mécanisme de correction d’erreur qui
permet d’augmenter le débit et la résistance à
l’environnement
Les données critiques (trames de control et
d’accès initial) sont transmises avec une
correction d’erreur encore plus robuste
Les options de la FEC sont couplées avec QPSK
(Quadrature Phase Shift Key), 16-QAM (Quadrature
Amplitude Modulation) et 64-QAM.
Ces associations permettent de privilégier la robustesse ou
l’efficacité, ainsi qu’un débit optimisé en fonction des conditions de
transmission
LA COUCHE LIAISON: LES SOUS-
COUCHE MAC
24
On distingue trois sous-couches MAC
Service-specific convergence sublayers: la
couche de convergence
Common part sublayer : la sous-couche
commune
security sublayer : la sous-couche de
sécurité
LA COUCHE LIAISON: LES
SOUS-COUCHE MAC
25
La couche
de
convergence
Permet de convertir les données de taille
variable qui ont été reçues (MAC PDUs
(Protocol Data Units)) en bloc de taille fixe
Existe deux types de sous-couches de convergences.
Qui permettent de traiter deux types de services : le trafic
ATM et les paquets (IPv4, Ethernet, …).
Un pointeur se trouve au début du bloc et pointe vers le
prochain en-tête MAC PDU
Transmettre les SDU (Service Data Unit) à la bonne
connexion MAC.
Préserver ou d’activer la QoS et d’allouer de la bande
passante.
Supprimer les en-têtes des paquets et les reconstituer afin
d’améliorer la charge utile.
LA COUCHE LIAISON: LES
SOUS-COUCHE MAC
26
La sous-
couche
commune
Le WiMax est un protocole point à multipoint, la
couche MAC doit ainsi pouvoir supporter ce type
d’architecture.
Une station de base communique avec différentes
stations réceptrices.
Utilisation d’un lien descendant sur
lequel elle utilise le multiplexage
TDM pour les donnée
Le lien montant quant à lui est
partagé entre tous les abonnées grâce
au mode TDMA
LA COUCHE LIAISON: LES
SOUS-COUCHE MAC
27
La sous-
couche
sécurité
Certificat digital
X.509
Certificat du
fabriquant
Etablissent un lien entre l’adresse MAC et la clé
publique RSA de la station de base.
Ces informations sont envoyées de la station de
base vers la station réceptrice dans une requête
d’autorisation
Réseau capable de contrôler
l’identité de la station réceptrice.
28
ETABLISSEMENT D’UNE
COMMUNICATION: LES ÉTAPES
Les équipements doivent
pouvoir s’adapter.
Les paramètres transmis
dans la transmission
initiale sont contenus dans
la carte du lien montant.
Les informations seront
également présentes dans
chaque trame
La station émettrice va
choisir une puissance
d’émission
Si elle n’obtient pas de
réponse, elle va
augmenter cette
puissance jusqu’à
obtenir une réponse de
la station de base.
Si la station de base ne
soit pas en mesure de
décoder certaines
informations
Elle prévient la station
réceptrice qui va
retransmettre le
message sans modifier
sa puissance
d’émission.
Cette retransmission est
possible puisque la
station de base précise
l’identifiant de la trame
qu’elle n’a pas réussit à
décoder
Les échanges se sont
bien passés
la station de base
transmet les différents
paramètres à la station
réceptrice
LA TRAME DE WIMAX
29
La trame se décompose en trois parties
Donne les informations principales
sur le transfert des informations
Correspond aux données
transportées par la trame.
Facultatif, il permet au récepteur de
la trame de vérifié l’intégrité de la
trame
LA TRAME DE WIMAX(1)
• L’en-têtes de la trame Wimax est de deux types
30
31
HT: header type nous donne le type d’en-tête, on peut
ainsi définir la trame comme incrémentale ou agrégée
EC: Encryption Control informe sur l’encryption de la
trame, si le champ est nul alors la trame n’est pas
encryptée
RSV: Reserved définie une réservation
LEN: Lenght donne la longueur du paquet en
comprenant l’en-tête et le CRC s’il est présent
EKS: Ecryption Key Sequence est l’index de la clé
d’encryptage
LA TRAME DE WIMAX(2)
LA TRAME DE WIMAX(2)
32
Payload est la partie où les données sont transportées,il
constitue la partie centrale de la trame Wimax.
• MAC Management Message:
• Il existe trois types de management de message : La connexion basique («
Basic Management Connection »), ce type de management est utilisé pour
l’envoi de messages courts ou critiques.
• La première connexion de management (« Primary Management
Connection»). Le Wimax utilise ce type de management pour les messages
longs tolérant sur les délais de réception.
• Enfin la deuxième connexion de management («Secondary Management
Connection») utilisée pour les transferts de messages standards comprenant
les paquets des protocoles DHCP, TFTP, SNMP, etc.
33
LA SÉCURITÉ(1)
Le Wimax Mobile est l’une des meilleures technologies sans fil
au niveau de la sécurité
Key Management Protocol : Privacy and Key
Management Protocol Version 2
(PKMv2) est la base de la sécurité du Wimax Mobile
comme défini dans la norme802.16e
Gère la sécurité au niveau de la couche MAC en utilisant
des messages de type PKM-REQ/RSP PKM EAP
authentication, Traffic Encryption Control, Handover Key
Exchange et Multicast/Broadcast
34
LA SÉCURITÉ(2)
Device/User Authentication
Supporté grâce au protocole EAP en fournissant des
supports SIM-based, USIM-based ou Digital Certificate
ou UserName/Passwordbased
L’AES-CCM est l’algorithme de chiffrement utilisée pour
protéger les données des utilisateurs à travers l’interface
MAC du Wimax Mobile. Les clés sont générées par
l’authentification EAP.
Traffic Encryption
35
LA SÉCURITÉ(3)
Control Message Protection
Les données de contrôle sont protégées suite à l’utilisation
de l’AES ou du MD5
L’authentification dans le fast handover est optimisé grâce
au mécanisme du 3-way Handshake. De même, ce
mécanisme permet de lutter contre les attaques de man-in-
the-middle.
Fast Handover Support
36
WIMAX ET LE QOS
Le standard WiMAX intègre nativement la notion de Qualité
de Service (QoS pour Quality Of Service), qui est la capacité à
garantir le fonctionnement d'un service à un utilisateur.
Dans la pratique, WiMAX permet ainsi de réserver une bande-
passante pour un usage donné.
Certains usages ne peuvent pas tolérer de goulots
d'étranglement. C'est le cas notamment de la voix sur IP
(VOIP) car la communication orale ne peut pas tolérer de
coupures de l'ordre de la seconde.
CONCLUSION
37
Le Wimax est une technologie actuellement très répandue
pour les zones rurales. Elle permet aux opérateurs de
desservir ces zones en haut débit pour des coûts
raisonnables
Le réseau Wimax, bien qu’encore peu disponible, est en
pleine évolution et offrira dans quelques années une réelle
alternative à la téléphonie mobile que nous connaissons
actuellement.
Il est vraisemblable qu'avec ses qualités en termes de
sécurité, d'accessibilité ainsi que de qualité de services le
Wimax devienne une des pierres angulaires des futures
technologies de quatrième génération.
Wimax
39

Contenu connexe

Tendances

Connexion point à point (ppp, hdlc)
Connexion point à point (ppp, hdlc)Connexion point à point (ppp, hdlc)
Connexion point à point (ppp, hdlc)
EL AMRI El Hassan
 
Tp voip
Tp voipTp voip
Tp voip
amalouwarda
 
Présentation UMTS
Présentation UMTSPrésentation UMTS
Présentation UMTS
Cynapsys It Hotspot
 
Réseaux Mobiles
Réseaux MobilesRéseaux Mobiles
Réseaux Mobiles
Hadjer BENHADJ DJILALI
 
Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécomRapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
Siwar GUEMRI
 
Support de cours_et_t.d._reseaux_dacces
Support de cours_et_t.d._reseaux_daccesSupport de cours_et_t.d._reseaux_dacces
Support de cours_et_t.d._reseaux_dacces
Mido Lacoste
 
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSMDéveloppement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
Mohamed Raafat OMRI محمد رأفت عمري
 
Présentation Cdma, Multiplexage CDMA, principes de Code et cas d'exemple
Présentation Cdma, Multiplexage CDMA, principes de Code et cas d'exemplePrésentation Cdma, Multiplexage CDMA, principes de Code et cas d'exemple
Présentation Cdma, Multiplexage CDMA, principes de Code et cas d'exemple
Max Benana
 
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Assia Mounir
 
Description des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTEDescription des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTE
Oussama Hosni
 
Évaluation de l'interface radio UMTS/HSPA
Évaluation de l'interface radio UMTS/HSPAÉvaluation de l'interface radio UMTS/HSPA
Évaluation de l'interface radio UMTS/HSPA
mey006
 
Etude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPNEtude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPN
Charif Khrichfa
 
CWDM vs DWDM Technology
CWDM vs DWDM TechnologyCWDM vs DWDM Technology
CWDM vs DWDM Technology
Mohamed Shaamiq
 
Securité des réseaux mobiles de nouvelle génération ngn
Securité des réseaux mobiles de nouvelle génération ngnSecurité des réseaux mobiles de nouvelle génération ngn
Securité des réseaux mobiles de nouvelle génération ngn
Intissar Dguechi
 
Umts
UmtsUmts
Cours routage inter-vlan
Cours routage inter-vlanCours routage inter-vlan
Cours routage inter-vlan
EL AMRI El Hassan
 
Les commandes CISCO (routeur)
Les commandes CISCO (routeur)Les commandes CISCO (routeur)
Les commandes CISCO (routeur)
EL AMRI El Hassan
 

Tendances (20)

05c reseaux-sans-fil
05c reseaux-sans-fil05c reseaux-sans-fil
05c reseaux-sans-fil
 
Connexion point à point (ppp, hdlc)
Connexion point à point (ppp, hdlc)Connexion point à point (ppp, hdlc)
Connexion point à point (ppp, hdlc)
 
Tp voip
Tp voipTp voip
Tp voip
 
Présentation UMTS
Présentation UMTSPrésentation UMTS
Présentation UMTS
 
Réseaux Mobiles
Réseaux MobilesRéseaux Mobiles
Réseaux Mobiles
 
Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécomRapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
Rapport stage IP-MSAN Tunisie télécom
 
4 g evolution
4 g evolution4 g evolution
4 g evolution
 
Support de cours_et_t.d._reseaux_dacces
Support de cours_et_t.d._reseaux_daccesSupport de cours_et_t.d._reseaux_dacces
Support de cours_et_t.d._reseaux_dacces
 
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSMDéveloppement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
Développement d’un Outil d’Aide À la Planification du Réseau Coeur GSM
 
Présentation Cdma, Multiplexage CDMA, principes de Code et cas d'exemple
Présentation Cdma, Multiplexage CDMA, principes de Code et cas d'exemplePrésentation Cdma, Multiplexage CDMA, principes de Code et cas d'exemple
Présentation Cdma, Multiplexage CDMA, principes de Code et cas d'exemple
 
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
Architecture d'un réseau GSM 2G (Téléphonie Mobile)
 
Présentation GSM
Présentation GSMPrésentation GSM
Présentation GSM
 
Description des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTEDescription des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTE
 
Évaluation de l'interface radio UMTS/HSPA
Évaluation de l'interface radio UMTS/HSPAÉvaluation de l'interface radio UMTS/HSPA
Évaluation de l'interface radio UMTS/HSPA
 
Etude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPNEtude et mise en place d’un VPN
Etude et mise en place d’un VPN
 
CWDM vs DWDM Technology
CWDM vs DWDM TechnologyCWDM vs DWDM Technology
CWDM vs DWDM Technology
 
Securité des réseaux mobiles de nouvelle génération ngn
Securité des réseaux mobiles de nouvelle génération ngnSecurité des réseaux mobiles de nouvelle génération ngn
Securité des réseaux mobiles de nouvelle génération ngn
 
Umts
UmtsUmts
Umts
 
Cours routage inter-vlan
Cours routage inter-vlanCours routage inter-vlan
Cours routage inter-vlan
 
Les commandes CISCO (routeur)
Les commandes CISCO (routeur)Les commandes CISCO (routeur)
Les commandes CISCO (routeur)
 

En vedette

WiMAX
WiMAXWiMAX
Wimax
WimaxWimax
Wifi wimax
Wifi wimaxWifi wimax
Wifi wimax
varun1929
 
Rapport De Stage SéCurité Wimax Mobile
Rapport De Stage   SéCurité Wimax MobileRapport De Stage   SéCurité Wimax Mobile
Rapport De Stage SéCurité Wimax Mobile
Valentin Paquot
 
wimax Ppt for seminar
wimax Ppt for seminarwimax Ppt for seminar
wimax Ppt for seminar
Pratik Anand
 
Wimax
WimaxWimax
Introduction to WiMAX
Introduction to WiMAXIntroduction to WiMAX
Introduction to WiMAX
satishr
 
What Is WiMax
What Is WiMaxWhat Is WiMax
What Is WiMax
Muhammad Adnan Mirza
 
Wimax / ieee 802.16
Wimax / ieee 802.16Wimax / ieee 802.16
Wimax / ieee 802.16
ankita pandey
 
WiMAX Basics
WiMAX Basics WiMAX Basics
WiMAX Basics
Jarin Tasnim Khan
 
Interconnexion lte – wimax –wifi
Interconnexion lte – wimax –wifiInterconnexion lte – wimax –wifi
Interconnexion lte – wimax –wifi
David Metge
 
Présentation Wimax Net Bourgogne
Présentation Wimax Net BourgognePrésentation Wimax Net Bourgogne
Présentation Wimax Net Bourgogne
CCI Dijon
 
Wimax
WimaxWimax
Wimax
WimaxWimax
L'intégration d'un nouveau module dans l'offre produit: Le cas des modems 3G ...
L'intégration d'un nouveau module dans l'offre produit: Le cas des modems 3G ...L'intégration d'un nouveau module dans l'offre produit: Le cas des modems 3G ...
L'intégration d'un nouveau module dans l'offre produit: Le cas des modems 3G ...
AntoineL
 
Wimax
WimaxWimax
Wifi Vs Wimax By Dr Walter Green
Wifi Vs Wimax By Dr Walter GreenWifi Vs Wimax By Dr Walter Green
Wifi Vs Wimax By Dr Walter Green
Engineers Australia
 
Wimax Technology
Wimax TechnologyWimax Technology
Wimax Technology
Shafaque Ghayas Sattar
 
handover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimaxhandover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimax
saif ben abid
 

En vedette (20)

WiMAX
WiMAXWiMAX
WiMAX
 
Wimax
WimaxWimax
Wimax
 
Wifi wimax
Wifi wimaxWifi wimax
Wifi wimax
 
Rapport De Stage SéCurité Wimax Mobile
Rapport De Stage   SéCurité Wimax MobileRapport De Stage   SéCurité Wimax Mobile
Rapport De Stage SéCurité Wimax Mobile
 
wimax Ppt for seminar
wimax Ppt for seminarwimax Ppt for seminar
wimax Ppt for seminar
 
Wimax
WimaxWimax
Wimax
 
Introduction to WiMAX
Introduction to WiMAXIntroduction to WiMAX
Introduction to WiMAX
 
What Is WiMax
What Is WiMaxWhat Is WiMax
What Is WiMax
 
Wimax / ieee 802.16
Wimax / ieee 802.16Wimax / ieee 802.16
Wimax / ieee 802.16
 
WiMAX Basics
WiMAX Basics WiMAX Basics
WiMAX Basics
 
Interconnexion lte – wimax –wifi
Interconnexion lte – wimax –wifiInterconnexion lte – wimax –wifi
Interconnexion lte – wimax –wifi
 
Présentation Wimax Net Bourgogne
Présentation Wimax Net BourgognePrésentation Wimax Net Bourgogne
Présentation Wimax Net Bourgogne
 
Wimax
WimaxWimax
Wimax
 
Wimax
WimaxWimax
Wimax
 
Wimaxv2
Wimaxv2Wimaxv2
Wimaxv2
 
L'intégration d'un nouveau module dans l'offre produit: Le cas des modems 3G ...
L'intégration d'un nouveau module dans l'offre produit: Le cas des modems 3G ...L'intégration d'un nouveau module dans l'offre produit: Le cas des modems 3G ...
L'intégration d'un nouveau module dans l'offre produit: Le cas des modems 3G ...
 
Wimax
WimaxWimax
Wimax
 
Wifi Vs Wimax By Dr Walter Green
Wifi Vs Wimax By Dr Walter GreenWifi Vs Wimax By Dr Walter Green
Wifi Vs Wimax By Dr Walter Green
 
Wimax Technology
Wimax TechnologyWimax Technology
Wimax Technology
 
handover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimaxhandover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimax
 

Similaire à Wimax

Wi-fi
Wi-fiWi-fi
802.11ac.pptx
802.11ac.pptx802.11ac.pptx
802.11ac.pptx
AmiraKebache
 
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdf
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdfChapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdf
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdf
kohay75604
 
4G.pdf
4G.pdf4G.pdf
4G.pdf
JasserKouki5
 
Les réseaux wifi part1
Les réseaux wifi part1Les réseaux wifi part1
Les réseaux wifi part1
YasmineChihab
 
Synthèse des Réseaux
Synthèse des RéseauxSynthèse des Réseaux
Synthèse des Réseaux
Paulin CHOUDJA
 
Les reseaux sans_fil-jeremie_anzevui
Les reseaux sans_fil-jeremie_anzevuiLes reseaux sans_fil-jeremie_anzevui
Les reseaux sans_fil-jeremie_anzevui
Cherboub Eifore
 
0045-cours-reseaux-transmission-sans-fil (2).pptx
0045-cours-reseaux-transmission-sans-fil (2).pptx0045-cours-reseaux-transmission-sans-fil (2).pptx
0045-cours-reseaux-transmission-sans-fil (2).pptx
FerdawsBNasrBSalah
 
Tendances et évolution des réseaux Wireless LAN
Tendances et évolution des réseaux Wireless LANTendances et évolution des réseaux Wireless LAN
Tendances et évolution des réseaux Wireless LAN
Aymen Bouzid
 
Chap 3.pdf
Chap 3.pdfChap 3.pdf
Chap 3.pdf
kohay75604
 
Umts
UmtsUmts
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
Robert Vivanco Salcedo
 
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire EpitaRéseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
sylvain Lamblot
 
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
tanokouakouludovic
 
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdfChap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
TimogoTRAORE
 
Supervision réseaux métro ethernet et cloudification
Supervision réseaux métro ethernet et cloudificationSupervision réseaux métro ethernet et cloudification
Supervision réseaux métro ethernet et cloudification
sahar dridi
 
PowerPoint Techno large bandes LP3.pptx
PowerPoint Techno large bandes LP3.pptxPowerPoint Techno large bandes LP3.pptx
PowerPoint Techno large bandes LP3.pptx
TninFofana
 
Tp Wireless Local Area Network Kais Mabrouk 2011
Tp Wireless Local Area Network Kais Mabrouk 2011Tp Wireless Local Area Network Kais Mabrouk 2011
Tp Wireless Local Area Network Kais Mabrouk 2011
mabrouk
 

Similaire à Wimax (20)

Wi-fi
Wi-fiWi-fi
Wi-fi
 
802.11ac.pptx
802.11ac.pptx802.11ac.pptx
802.11ac.pptx
 
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdf
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdfChapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdf
Chapitre1_Introduction_res_sans_fils_mobiles.pdf
 
4G.pdf
4G.pdf4G.pdf
4G.pdf
 
Les réseaux wifi part1
Les réseaux wifi part1Les réseaux wifi part1
Les réseaux wifi part1
 
Synthèse des Réseaux
Synthèse des RéseauxSynthèse des Réseaux
Synthèse des Réseaux
 
Les reseaux sans_fil-jeremie_anzevui
Les reseaux sans_fil-jeremie_anzevuiLes reseaux sans_fil-jeremie_anzevui
Les reseaux sans_fil-jeremie_anzevui
 
Umts et wan
Umts et wanUmts et wan
Umts et wan
 
0045-cours-reseaux-transmission-sans-fil (2).pptx
0045-cours-reseaux-transmission-sans-fil (2).pptx0045-cours-reseaux-transmission-sans-fil (2).pptx
0045-cours-reseaux-transmission-sans-fil (2).pptx
 
Tendances et évolution des réseaux Wireless LAN
Tendances et évolution des réseaux Wireless LANTendances et évolution des réseaux Wireless LAN
Tendances et évolution des réseaux Wireless LAN
 
Chap 3.pdf
Chap 3.pdfChap 3.pdf
Chap 3.pdf
 
Umts
UmtsUmts
Umts
 
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
 
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire EpitaRéseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
Réseaux metropolitains Ethernet - 2001 - Séminaire Epita
 
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
 
Adsl
AdslAdsl
Adsl
 
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdfChap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
Chap1 Généralités sur les réseaux informatiques.pdf
 
Supervision réseaux métro ethernet et cloudification
Supervision réseaux métro ethernet et cloudificationSupervision réseaux métro ethernet et cloudification
Supervision réseaux métro ethernet et cloudification
 
PowerPoint Techno large bandes LP3.pptx
PowerPoint Techno large bandes LP3.pptxPowerPoint Techno large bandes LP3.pptx
PowerPoint Techno large bandes LP3.pptx
 
Tp Wireless Local Area Network Kais Mabrouk 2011
Tp Wireless Local Area Network Kais Mabrouk 2011Tp Wireless Local Area Network Kais Mabrouk 2011
Tp Wireless Local Area Network Kais Mabrouk 2011
 

Wimax

  • 1. institut supérieur de Technologie de l’information et management de l’entreprise
  • 2. PLAN INTRODUCTION DÉFINITION DU WiMAX PRINCIPE DU FONCTIONNEMENT DU WiMAX WiMAX FIXE ET MOBILE GÉNÉRALITÉS LES NORMES DE WiMAX CONCLUSION SÉCURITÉ ET QoS LES COUCHES PHYSIQUES & MAC ARCHITECTURES ARCHITECTURES PROTOCOLAIRES
  • 3. INTODUCTION WiMAX abréviation pour Worldwide Interoperability for Microwave Access Créé par les sociétés Intel et Alvarion en 2002 WiMAX est le label commercial délivré par le WiMAX Forum LOGO- Officiel 3
  • 4. QU’EST CE QUE LE WIMAX? (1) WIMAX?? Un standard mondial de transmission point multipoint par faisceaux hertzien. Normalisé par l’IEEE 802.16 et reconnu par l’UIT comme un standard IMT 2000 Le WiMax permet de transmettre jusqu’à 8 km en zone urbaine, 15 km en zone périurbaine et plus de 20 km en zone rurale. 4
  • 5. QU’EST CE QUE LE WIMAX? (2) Fournir une connexion internet à haut débit sur une zone de couverture de plusieurs rayons de kilomètres. Le débit diminue avec la présence d’obstacles que l’on détermine avec les termes LOS (line of sight : présence d’obstacles) et NLOS (Non line of sight : pas de présence d’obstables). 5 LIMITES Le débit réel lors de la présence d'obstacles ne pourra ainsi excéder 20 Mbit/s.
  • 6. Principe de fonctionnement du WiMAX 6 Le cœur est la station de base, c'est-à-dire l'antenne centrale chargée de communiquer avec les antennes d'abonnés (subscribers antennas). Parle ainsi de liaison point- multipoints pour désigner le mode de communication du WiMAX
  • 7. LE WIMAX FIXE ET LE WIMAX MOBILE 7 Le Wimax Fixe 802.16d-2004 Le Wimax Mobile 802.16e-2005 Appelé Norme IEEE 802.16d ou Norme IEEE 802.16-2004 (juin 2004) Antenne semblable à l’antenne Tv. Utilisation d’une bande de fréquence allant de 2 à 11 GHz Connexion Haut Débit : 75Mbits/s sur une distance de 6 à 8km (utile pour les zones non couvertes par l’ADSL) Appelé Norme IEEE 802.16e Aucune installation encore réalisée. Permettrait une connexion omniprésente par l’intermédiaire d’un appareil mobile Moindre coût que pour une installation Wifi ou filaire Utilisation d’une bande de fréquence allant de 2 à 6 GHz Débit : 30 Mbits/s sur une distance allant jusqu’à 3,5km
  • 8. GÉNÉRALITÉ(1) 8 Les fréquences allant de 1 à 11GHz Débits permis par le Wimax est de 75Mbits/s pour le Wimax Fixe et 30Mbits/s pour le Wimax Mobile Applications du WiMax
  • 9. GÉNÉRALITÉ(3): PORTÉE 9 le WiMAX permet d'obtenir des débits montants et descendants de 70 Mbit/s avec une portée de 50 kilomètres Le standard WiMAX possède l'avantage de permettre une connexion sans fil entre une BTS et des milliers d'abonnés sans nécessiter de ligne visuelle directe Line Of Sight, « LOS » ou NLOS « Non Line Of Sight ». Le débit réel lors de la présence d'obstacles ne pourra ainsi excéder 20 Mbit/s.
  • 10. Standard Description Publié Statut IEEE std 802.16-2001 définit des réseaux métropolitains sans fil utilisant des fréquences supérieures à 10 GHz (jusqu'à 66 GHz) 8 avril 2002 obsolètes IEEE std 802.16c-2002 définit les options possibles pour les réseaux utilisant les fréquences entre 10 et 66 GHz. 15 janvier 2003 IEEE std 802.16a-2003 amendement au standard 802.16 pour les fréquences entre 2 et 11 GHz. 1er avril 2003 IEEE std 802.16-2004 (également désigné 802.16d) il s'agit de l'actualisation (la révision) des standards de base 802.16, 802.16a et 802.16c. 1er octobre 2004 obsolète/actifs IEEE 802.16e (également désigné IEEE std 802.16e- 2005) apporte les possibilités d'utilisation en situation mobile du standard, jusqu'à 122 km/h 7 décembre 2005 actifs IEEE 802.16f Spécifie la MIB (Management Information Base), pour les couches MAC (Media Access Control) et PHY (Physical) 22 janvier 2006 IEEE 802.16m Débits en nomade ou stationnaire jusqu'à 1 Gbit/s et 100 Mbit/s en mobile grande vitesse. Convergence des technologies WiMAX, Wi-Fi et 4G 2009 (IEEE 802.16- 2009) actifs LES NORMES WIMAX 10
  • 11. SCHÉMA DE DÉPLOIEMENT 11 Le WiMAX permet de mettre en place une boucle locale radio, c'est-à-dire un lien par ondes radio entre l'utilisateur et le point de collecte, appelé "station de base". Assure la liaison avec le réseau internet mondial. Alimentant l'émetteur WiMAX une antenne WiMAX, ou "station de base", placée sur un point haut Permet d'assurer la couverture maximale entre l'antenne et l'utilisateur, plusieurs kilomètres de transmission sans fil Le WiMAX peut assurer une transmission sans ligne de vue Chez l’abonné, une antenne WiMAX assure la liaison entre l'émetteur de la zone et l'équipement connecté
  • 12. ARCHITECTURE(1) 12 Un réseau WiMax comprend trois parties la Radio, le cœur du réseau IP et les équipements terminaux.
  • 13. ARCHITECTURE(2) 13 La partie radio la Station de Base le contrôleur d’accès WiMax Le centre des opérations et maintenance le cœur du réseau IP la passerelle d’accès au réseau les éléments de connexion au réseau Home Agent Serveur AAA
  • 14. ARCHITECTURE(3) 14 Les équipements terminaux sont de trois types. terminaux indoor terminaux outdoor terminaux mobiles
  • 15. Convertir les informations de manière à les rendre exploitable par la couche MAC PARTICULARITÉS TECHNIQUES 15 Les Couches du WiMax?? une couche physique ainsi que trois sous-couches MAC. Le protocole WiMax doit supporter aussi bien les transferts asynchrones de l’ATM que les transferts de paquets Utilisation d’une sous-couche de convergence
  • 17. ARCHITECTURE PROTOCOLAIRE(2) 17 La couche physique diffère en fonction de la fréquence les performances du WiMax sont les meilleures. Requiert la propagation en « line of sight ». La couche physique qui est utilisée => « WirelessMan- SC. » Supporte deux types de duplexage FDD et TDD
  • 18. ARCHITECTURE PROTOCOLAIRE (3) 18 WirelessMAN-SC2 : utilise un format de modulation avec une seule porteuse. WirelessMAN-OFDM WirelessMAN-OFDMA Les couches physiques pour ces fréquences sont adaptées à la propagation en « none line of sight ». Il faudra ainsi prévoir la gestion du multipath. Trois types de couches physiques
  • 19. ARCHITECTURE PROTOCOLAIRE (4) 19 Types de couches physiques WirelessMAN-SC2 WirelessMAN- OFDM WirelessMAN- OFDMA Utilise un format de modulation avec une seule porteuse. utilise un multiplexage orthogonal à division de fréquence avec 256 points de transformation L’accès à cette couche physique s’effectue en TDMA. utilise un multiplexage orthogonal à division de fréquence avec 2048 points de transformation Permet de supporter de multiples récepteurs.
  • 20. COUCHE PHYSIQUE: MODULATION 20 La modulation de fréquence permet de diviser le canal pour plusieurs utilisateurs et surtout rendre le signal moins sensible aux perturbations extérieures et une meilleure transmission. Modulation Modulation OFDM Modulation OFDMA Permet 256 points de transformation En transmettant sur plusieurs fréquences orthogonales on diminue la perception des interférences notamment en « nlos » Permet 2048 points de transformation OFDMA (Orthogonal Frequency Division Multiples Acces) même principe que l’OFDM mais alloue les fréquences à plus qu’un utilisateur
  • 21. COUCHE PHYSIQUE: DUPLEXAGE(1) 21 Duplexage FDD (Frequency Division Duplex) – Multiplexage avec duplex fréquentiel, où les voies montantes et descendantes utilisent les mêmes intervalles de temps, mais avec des fréquences séparées. Wimax utilise le HFDD ( half-duplex FDD) Mixage des liens pour offrir tour a tour du full et du half
  • 22. COUCHE PHYSIQUE: DUPLEXAGE(2) 22 Duplexage TDD (Temporel Division Duplex) – Multiplexage temporel dans les deux sens de transmission sur une seule fréquence les voies montantes et descendantes utilisent à tour de rôle la même fréquence
  • 23. COUCHE PHYSIQUE: PARTICULARITÉS 23 FEC (Forward Error Correction) un mécanisme de correction d’erreur qui permet d’augmenter le débit et la résistance à l’environnement Les données critiques (trames de control et d’accès initial) sont transmises avec une correction d’erreur encore plus robuste Les options de la FEC sont couplées avec QPSK (Quadrature Phase Shift Key), 16-QAM (Quadrature Amplitude Modulation) et 64-QAM. Ces associations permettent de privilégier la robustesse ou l’efficacité, ainsi qu’un débit optimisé en fonction des conditions de transmission
  • 24. LA COUCHE LIAISON: LES SOUS- COUCHE MAC 24 On distingue trois sous-couches MAC Service-specific convergence sublayers: la couche de convergence Common part sublayer : la sous-couche commune security sublayer : la sous-couche de sécurité
  • 25. LA COUCHE LIAISON: LES SOUS-COUCHE MAC 25 La couche de convergence Permet de convertir les données de taille variable qui ont été reçues (MAC PDUs (Protocol Data Units)) en bloc de taille fixe Existe deux types de sous-couches de convergences. Qui permettent de traiter deux types de services : le trafic ATM et les paquets (IPv4, Ethernet, …). Un pointeur se trouve au début du bloc et pointe vers le prochain en-tête MAC PDU Transmettre les SDU (Service Data Unit) à la bonne connexion MAC. Préserver ou d’activer la QoS et d’allouer de la bande passante. Supprimer les en-têtes des paquets et les reconstituer afin d’améliorer la charge utile.
  • 26. LA COUCHE LIAISON: LES SOUS-COUCHE MAC 26 La sous- couche commune Le WiMax est un protocole point à multipoint, la couche MAC doit ainsi pouvoir supporter ce type d’architecture. Une station de base communique avec différentes stations réceptrices. Utilisation d’un lien descendant sur lequel elle utilise le multiplexage TDM pour les donnée Le lien montant quant à lui est partagé entre tous les abonnées grâce au mode TDMA
  • 27. LA COUCHE LIAISON: LES SOUS-COUCHE MAC 27 La sous- couche sécurité Certificat digital X.509 Certificat du fabriquant Etablissent un lien entre l’adresse MAC et la clé publique RSA de la station de base. Ces informations sont envoyées de la station de base vers la station réceptrice dans une requête d’autorisation Réseau capable de contrôler l’identité de la station réceptrice.
  • 28. 28 ETABLISSEMENT D’UNE COMMUNICATION: LES ÉTAPES Les équipements doivent pouvoir s’adapter. Les paramètres transmis dans la transmission initiale sont contenus dans la carte du lien montant. Les informations seront également présentes dans chaque trame La station émettrice va choisir une puissance d’émission Si elle n’obtient pas de réponse, elle va augmenter cette puissance jusqu’à obtenir une réponse de la station de base. Si la station de base ne soit pas en mesure de décoder certaines informations Elle prévient la station réceptrice qui va retransmettre le message sans modifier sa puissance d’émission. Cette retransmission est possible puisque la station de base précise l’identifiant de la trame qu’elle n’a pas réussit à décoder Les échanges se sont bien passés la station de base transmet les différents paramètres à la station réceptrice
  • 29. LA TRAME DE WIMAX 29 La trame se décompose en trois parties Donne les informations principales sur le transfert des informations Correspond aux données transportées par la trame. Facultatif, il permet au récepteur de la trame de vérifié l’intégrité de la trame
  • 30. LA TRAME DE WIMAX(1) • L’en-têtes de la trame Wimax est de deux types 30
  • 31. 31 HT: header type nous donne le type d’en-tête, on peut ainsi définir la trame comme incrémentale ou agrégée EC: Encryption Control informe sur l’encryption de la trame, si le champ est nul alors la trame n’est pas encryptée RSV: Reserved définie une réservation LEN: Lenght donne la longueur du paquet en comprenant l’en-tête et le CRC s’il est présent EKS: Ecryption Key Sequence est l’index de la clé d’encryptage LA TRAME DE WIMAX(2)
  • 32. LA TRAME DE WIMAX(2) 32 Payload est la partie où les données sont transportées,il constitue la partie centrale de la trame Wimax. • MAC Management Message: • Il existe trois types de management de message : La connexion basique (« Basic Management Connection »), ce type de management est utilisé pour l’envoi de messages courts ou critiques. • La première connexion de management (« Primary Management Connection»). Le Wimax utilise ce type de management pour les messages longs tolérant sur les délais de réception. • Enfin la deuxième connexion de management («Secondary Management Connection») utilisée pour les transferts de messages standards comprenant les paquets des protocoles DHCP, TFTP, SNMP, etc.
  • 33. 33 LA SÉCURITÉ(1) Le Wimax Mobile est l’une des meilleures technologies sans fil au niveau de la sécurité Key Management Protocol : Privacy and Key Management Protocol Version 2 (PKMv2) est la base de la sécurité du Wimax Mobile comme défini dans la norme802.16e Gère la sécurité au niveau de la couche MAC en utilisant des messages de type PKM-REQ/RSP PKM EAP authentication, Traffic Encryption Control, Handover Key Exchange et Multicast/Broadcast
  • 34. 34 LA SÉCURITÉ(2) Device/User Authentication Supporté grâce au protocole EAP en fournissant des supports SIM-based, USIM-based ou Digital Certificate ou UserName/Passwordbased L’AES-CCM est l’algorithme de chiffrement utilisée pour protéger les données des utilisateurs à travers l’interface MAC du Wimax Mobile. Les clés sont générées par l’authentification EAP. Traffic Encryption
  • 35. 35 LA SÉCURITÉ(3) Control Message Protection Les données de contrôle sont protégées suite à l’utilisation de l’AES ou du MD5 L’authentification dans le fast handover est optimisé grâce au mécanisme du 3-way Handshake. De même, ce mécanisme permet de lutter contre les attaques de man-in- the-middle. Fast Handover Support
  • 36. 36 WIMAX ET LE QOS Le standard WiMAX intègre nativement la notion de Qualité de Service (QoS pour Quality Of Service), qui est la capacité à garantir le fonctionnement d'un service à un utilisateur. Dans la pratique, WiMAX permet ainsi de réserver une bande- passante pour un usage donné. Certains usages ne peuvent pas tolérer de goulots d'étranglement. C'est le cas notamment de la voix sur IP (VOIP) car la communication orale ne peut pas tolérer de coupures de l'ordre de la seconde.
  • 37. CONCLUSION 37 Le Wimax est une technologie actuellement très répandue pour les zones rurales. Elle permet aux opérateurs de desservir ces zones en haut débit pour des coûts raisonnables Le réseau Wimax, bien qu’encore peu disponible, est en pleine évolution et offrira dans quelques années une réelle alternative à la téléphonie mobile que nous connaissons actuellement. Il est vraisemblable qu'avec ses qualités en termes de sécurité, d'accessibilité ainsi que de qualité de services le Wimax devienne une des pierres angulaires des futures technologies de quatrième génération.
  • 39. 39