La construction de l’identité         sexuelle.        Amine BENJELLOUN            Pédopsychiatre. Professeur Associé de P...
Les prémisses …d’abord• In initio…le corps.  – L’ éprouvé.  – Puis, la pensée,.• « L’intime et l’infime »• De l’éprouvé à ...
Les prémisses: pourvu que ça              dure…•   L’art, la littérature , comme réponse a tout:•   Titeuf, Charlie Brown,...
Et vos prémisses à vous?• Vos souvenirs?• Vos premiers souvenirs, vos premiers  émois, vos premiers éprouvés…?• Vos premiè...
Demander le programme:« Naître, une mère, un père séparateur,devenir, être, grandir, séduire, partir…Laséquence classique,...
I /ThéoriesA/La théorie Freudienne: quelques éléments• La théorie des pulsions (1905)   – La motion, la source, le but, l’...
Les stades prégénitaux:                  (zone , objet , but,…)• Oral ….1 an.  – Karl Abraham:     •  S.O primitif, pré am...
• Anal: de 1 à 2 ans.   – Maîtrise et /ou emprise?   – Les personnes sont différenciées.      • Karl Abraham:          – p...
• Stade urétral ou phallique: 3 eme année.   – Double plaisir de la rétention , et du laisser couler.   – Affirmation de s...
L’œdipe: 4 à 7 ans.• Primat de la zone génital, dépassement de l’autoérotisme  primitif, orientation vers les objets extér...
B/La Seconde Topique:les instance intra                  psychiques•   « A l’origine était le Ca. Le Moi se deceveloppe à ...
C/ De certains processus à l’œuvre (P.Aulagnier):                   Les contenus de pensée.• Les processus originaires :Mi...
• Les fantasmes originaires:  – La scène primitive; la castration; la séduction; retour à    l’utérus et au sein  – Commen...
D/Une autre approche:                 R.Roussillon  Le concept d’homosexualité primaire• «C’est   la  théorie  qui  décide...
L’Affect , comme un Vecteur• Sens , direction, grandeur :donne sens au  plaisir ou au deplaisir; relationel ;  intrasubjec...
•   B/L’affect partagé:     – La  relation  en  double  :  tout  ce  qui  tourne  autour  du  miroir;        d’anobjectabe...
L’homoséxualite primaire• La problématique du sexuel maternel au  sein de cette relation en double• La question du féminin...
II /Le sexe des anges:• Les anges ont ils un sexe? De quelle  nature?• -John Money (57);Robert Stoller (68):les  ratés de ...
Le sexe des anges:• « Le shipping »:modelage inconscient de la part  des parents et de l’entourage, réprimant ou  amplifia...
Le sexe des anges…• Entre identité personnelle et identité groupale,  ou comment être soi parmi les autres.(dyade,  triade...
Le sexe des anges• Des années de lutte pour gommer les  différences…avec l’émergence des théories  sexuelles personnelles,...
III Le plaisir de la découverte            Ou la découverte du plaisir…!•   Masturbation+++•   La découverte du circuit pu...
La masturbation      -Giuli Romano : « Adoration des   bergers » : un enfant Jésus agité, rieur,   en érection. - Hans Bal...
Plutôt:un voyage exploratoire :• Jusqu a 40 érections spontanées /24h  chez Mr Bébé. (quid des filles?)• Auto fellations e...
Éloge de la masturbation ?• « Ne dites pas de mal de la masturbation, c’est   encore le plus sur moyen de faire l’amour av...
L’enfant et l’orgasme: à vos          conclusions• La séquence:mvts rythmiques du corps et  pulsations particulières du pé...
Finalement• La sexualité: vraie expérience:    - cognitivo-sensorielle.    - phénoménologique.  - Si ratés, manquements, d...
IV/Usé(e), abusé(e), abîmé(e)• Abrasion des seuils!!!• Pudeur absolue+++• Le non savoir protecteur +++qui le   pousse à th...
Attention danger…• L’abus d’images…• L’abus réel…Les parents abuseurs, les   femmes ’’abuseuses’’..;• La plainte de l’enfa...
En espérant vous avoir donné un        peu de plaisir…
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Construction identité sexuelle

1 777 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 777
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
218
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Construction identité sexuelle

  1. 1. La construction de l’identité sexuelle. Amine BENJELLOUN Pédopsychiatre. Professeur Associé de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent À la Faculté de Médecine de Marseille.
  2. 2. Les prémisses …d’abord• In initio…le corps. – L’ éprouvé. – Puis, la pensée,.• « L’intime et l’infime »• De l’éprouvé à l’identification: un dur (et possible? ) parcours… -les séparations…les retrouvailles.
  3. 3. Les prémisses: pourvu que ça dure…• L’art, la littérature , comme réponse a tout:• Titeuf, Charlie Brown, L.Pergaud…• P.Perret,…W.Allen, M.Ferreri.• P.Roth, H.Miller,C.Bukowsky• M Rufo, I.Thery,M. Yourcenar• Roiphe et Galenson• …Sophocle, H.Bauchau, Schéhérazade…
  4. 4. Et vos prémisses à vous?• Vos souvenirs?• Vos premiers souvenirs, vos premiers émois, vos premiers éprouvés…?• Vos premières gênes?• Vos toutes premières expériences…?• Vos ’’rapports’’ avec les enfants qui vous entourent?
  5. 5. Demander le programme:« Naître, une mère, un père séparateur,devenir, être, grandir, séduire, partir…Laséquence classique,…, mais non. Être etdevenir, toujours en même temps, vécu commeune entité à part entière , par les autres et poursoi. Séduire toujours, s’aimer suffisammentpour aimer à son tour, sans être uniquementdans la séduction…Tout un programme, bienfragile. »
  6. 6. I /ThéoriesA/La théorie Freudienne: quelques éléments• La théorie des pulsions (1905) – La motion, la source, le but, l’objet. • La représentation pulsionnelle: trace sensorielle de la pulsion • L’affect: état émotionnel qui l’accompagne. • Libre: sans lien encore établie entre représentation et affect, ou lié• Pulsions sexuelles (libido), pulsions d’auto conservation, « étayage » qui permet une libidinalisation secondaire (les grandes fonctions notamment)• Le narcissisme (1914):investissement du Moi par la libido• Pulsions de vie, de mort (1920), alimentés par la libido et par la destrudo (prémisse du Surmoi) 6
  7. 7. Les stades prégénitaux: (zone , objet , but,…)• Oral ….1 an. – Karl Abraham: • S.O primitif, pré ambivalent…6 mois. • S.O tardif, sadique oral,cannibalique. • Nb: sevrage, et ses modalités. • Genèse de la relation d’objet, encore parcellaire, avec un bébé au moi mégalomaniaque, dans une relation anaclitique. • « L’objet né dans la haine », Freud. 7
  8. 8. • Anal: de 1 à 2 ans. – Maîtrise et /ou emprise? – Les personnes sont différenciées. • Karl Abraham: – phase sadique anal expulsive, 3 eme Trim, défi avec l’adulte. – Phase masochiste rétentive. – Ambivalence au maximum. Bon ou mauvais cadeau? • Monde interne / Monde externe • Soi / Non soi• Double polarité: – Destruction objet extérieur et sa conservation en soi. – Masochisme, avec le plaisir lié. – & Bisexualité. 8
  9. 9. • Stade urétral ou phallique: 3 eme année. – Double plaisir de la rétention , et du laisser couler. – Affirmation de soi et déni de la différence sexuelle (angoisse phallique) – Contrôle vésical: entre ambition( réussir) et honte (échecs répétés) – Curiosité infantile: déni de la différence. • Fantasmes lies à la scène primitive, exhibitionnisme, voyeurisme. • destins de la pulsion (1915) et notamment épistémophilique: – certains retards et inhibitions. – Névrose obsessionnelle, si demeure trop sexualisé. – Sublimée. 9
  10. 10. L’œdipe: 4 à 7 ans.• Primat de la zone génital, dépassement de l’autoérotisme primitif, orientation vers les objets extérieurs.• Angoisse de castration≠ angoisse phallique: – A comprendre comme une amputation de soi et de son pouvoir, de sa relation à l’autre.• Amour oedipien; 2 entraves: – Intérieure:le tiers regretté=le parent au parent renoncé. – Extérieure:le tiers redouté, angoisse de castration. • On devient alors homme comme papa ou femme comme maman, indépendamment du pénis• Interdits intériorisés.• Une sortie honorable: le Roman Familial à la phase de latence… 10
  11. 11. B/La Seconde Topique:les instance intra psychiques• « A l’origine était le Ca. Le Moi se deceveloppe à partir du Ca, sous  l’influence du monde extérieur » Freud, 1939. – Principe de plaisir , énergie libre, condensation, déplacement, pas de  contradiction, pas de jugements, uniquement inconscient.• Le Moi: défense contre l’angoisse; conscience, connaissance, mémoire,  auto préservation. – Énergie liée, principe de réalité. – L’idéal du Moi.• Le Surmoi: héritier de l’Oedipe, il tire son énergie du Ca, et s’enracine  dans le Moi. – Identification parentale. – Fonctions:  • Censure (culpabilité);  • auto observation (la juste bonne distance entre moi et Idéal du Moi; honte ,  infériorité.) • Idéal. – Processus secondaires.Entre nécessités internes & externes groupales. 11
  12. 12. C/ De certains processus à l’œuvre (P.Aulagnier):  Les contenus de pensée.• Les processus originaires :Mise en forme  – L’objet-zone, la zone engendre l’objet qui lui est conforme• Les processus primaires:  Mise en scène – rêves, fantasmes, symptômes névrotiques. – Énergie non liée,  sous le sceau du plaisir. – Se pose en termes de « Je ». – Sentiments  de honte, de culpabilité associés. – L’adulte sexualisé tire vers les processus primaires le jeune enfant.• Les processus secondaires: Mise en action – La logique, la pensée scientifique.  – Une représentation correspond à un affect.• Les processus tertiaires: régulent les premiers et les seconds (A.Green) 12
  13. 13. • Les fantasmes originaires: – La scène primitive; la castration; la séduction; retour à l’utérus et au sein – Comment naissent ils? • Emboîtement pareil / pas pareil; la forme / le fond; masculin / féminin; un vrai travail d’abstraction !• Les identifications intra corporelles (G.Haag)• La perception amodale.• Les modèles internes opérants. 13
  14. 14. D/Une autre approche:  R.Roussillon Le concept d’homosexualité primaire• «C’est   la  théorie  qui  décide    de  ce  que  nous  sommes  en  mesure d’observer, et non l’inverse ». A.E• Plus  synthétique  et  intégrative  ;  T  Freudienne+  observation éthologique+T Attachement. – Entre le bébé reconstruit, le bébé observé , le bébé de la clinique.• Qui fait l’impasse d’une stratification successive et d’une  différenciation Moi –Non Moi• Un Sexuel  précoce , très archaïque:   Le concept d’affect +++: messager, partagé, composé.
  15. 15. L’Affect , comme un Vecteur• Sens , direction, grandeur :donne sens au plaisir ou au deplaisir; relationel ; intrasubjectif et intersubjectif• A:L’affect messager :  (ou émotion selon les  théoriesa – Entre intra et intersubjectivité; – Fonction sémaphorisante – Fonction de répresentance ( cf P.A) – Fonction de contenance (Holding  winnicottien)
  16. 16. • B/L’affect partagé: – La  relation  en  double  :  tout  ce  qui  tourne  autour  du  miroir;  d’anobjectabe à la relation d’objet; – L accordage affectif et ses divers modalités  – La relation au narcissisme+++• C/ l’ affect composé: Tj à 2:  – Accordage / désacordage;  uni  et inter & plurimodal; amplifié  ou atténué; immédiat ou différé.  – Quantum de plaisir accordé…et reçu – Idem : déplaisir/ désacordage/ non prévisibilité/  – Etre  « mal »;  mais  aussi  mal  comprendre,  mal  ressentir,  introjecter ce « mal » – Le  reflet  plus  important  que  l’objet,  reflet  de  soi,  reflet  de  la  relation de soi a soi, HSP indispensable et fondatrice.
  17. 17. L’homoséxualite primaire• La problématique du sexuel maternel au sein de cette relation en double• La question du féminin à travers les différents ajustements.• Les pathologies des troubles de l’ajustement – Perversion; l affect dé-composé.
  18. 18. II /Le sexe des anges:• Les anges ont ils un sexe? De quelle nature?• -John Money (57);Robert Stoller (68):les ratés de la nature…• Rappel biologique (revoir vos cours !)• Comment élever un bébé XY si absence de pénis?…• « Le sexe d’assignation » +++
  19. 19. Le sexe des anges:• « Le shipping »:modelage inconscient de la part des parents et de l’entourage, réprimant ou amplifiant certains comportements.• « Gender identity »:se construit dans les interactions, et non pas seulement inscrite dans l’identité biologique• La différence n’est intériorisée que vers 2 ans; mais troubles rapportés des un an…• Stoller : +++« Le patient dit la vérité de son identification sexuée ». (exemple du transsexualisme)
  20. 20. Le sexe des anges…• Entre identité personnelle et identité groupale, ou comment être soi parmi les autres.(dyade, triade, enveloppes, …identité narrative)• Découverte de l’intimité d être soi, grâce , aux « écarts différenciateurs », mais surtout grâce au « plaisir ».• G Haag: les objets « papa », les objets « maman »• B.Golse: les paires contrastées, les styles différents, les ≠≠ figures d attachement,…
  21. 21. Le sexe des anges• Des années de lutte pour gommer les différences…avec l’émergence des théories sexuelles personnelles, autant de théories qui ne visent qu’à gommer une différence dangereuse.• Une identité narrative en combat avec l’identité (sexuée, sociale, psychologique) attribuée par les autres: une troisième voie impossible?
  22. 22. III Le plaisir de la découverte Ou la découverte du plaisir…!• Masturbation+++• La découverte du circuit pulsionnel…• Quand le normal devient il pathologique?• Chez le très jeune enfant: – TED; Les troubles de l’humeur;les abusés – Retard mental; les troubles de l’identité sexuelle.
  23. 23. La masturbation -Giuli Romano : « Adoration des bergers » : un enfant Jésus agité, rieur, en érection. - Hans Baldung Grien : gravure montrant Sainte Anne jouant avec le pénis du Christ bébé.- Véronèse : « La Sainte Famille » :c’est le Christ bébé, lui même qui se charge de cette opération…
  24. 24. Plutôt:un voyage exploratoire :• Jusqu a 40 érections spontanées /24h chez Mr Bébé. (quid des filles?)• Auto fellations echographiées en intra utérin des 6 mois de grossesse !• De 6 mois à deux ans :découverte, auto sensorialité …calme (⇑4 ans)….Stade de latence⇓….Puberté ⇑• G :88%; F :60%
  25. 25. Éloge de la masturbation ?• « Ne dites pas de mal de la masturbation, c’est  encore le plus sur moyen de faire l’amour avec  quelqu’un que l’on aime »…W.Allen•   Freud,  dans  ses  lettres  à  Fliess  (1897) : « J’en  suis  venu  à  penser  que  la  masturbation  est  la  seule grande habitude, le besoin primitif » ;•   Diderot  : « C’est un  besoin,  et quand on n’y  serait  pas  sollicité  par  le  besoin,  c’est  toujours  une douce chose » . 
  26. 26. L’enfant et l’orgasme: à vos conclusions• La séquence:mvts rythmiques du corps et pulsations particulières du pénis, tension des muscles du dos et de l’abdomen, paroxysmes et spasmes avec contraction rythmiques de l’anus (en labo, très bien décrites), secousses des bras et des jambes, calme et quiétude. : – Un enfant sur 3 avant un an d’age. – Un enfant sur deux entre 2 et 5 ans.
  27. 27. Finalement• La sexualité: vraie expérience: - cognitivo-sensorielle. - phénoménologique.  - Si ratés, manquements, dans la petite enfance,  à  l’adolescence….difficultés  réelles  à  l’age  adulte     -Paradis intra utérin….      -Purgatoire (enfance /adolescence)…     -Enfer possible à ‘ âge adulte.
  28. 28. IV/Usé(e), abusé(e), abîmé(e)• Abrasion des seuils!!!• Pudeur absolue+++• Le non savoir protecteur +++qui le  pousse à théoriser, à imaginer +++• L’amnésie infantile+++:« Comme si tout  était mis au placard de l’inconscient,  pour pouvoir grandir, se sociabiliser,  sans culpabilité paralysante » M. Rufo
  29. 29. Attention danger…• L’abus d’images…• L’abus réel…Les parents abuseurs, les  femmes ’’abuseuses’’..;• La plainte de l’enfant…la parole  sacralisée de l’enfant? La parole non  entendue? – L’abus fantasmé. – L’abus induit – L’abus réel , enfin
  30. 30. En espérant vous avoir donné un peu de plaisir…

×