SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
Télécharger pour lire hors ligne
La Kaffala:
   un modèle de réification

 Med Amine Benjelloun , 1ère partie.
Med Fouad Benchekroun, 2nde partie.
      Société Marocaine de Psychiatrie.
            El Jadida, 29/09/2012



                 SMP; El Jadida; 29.09.2012   1
Quelques lectures:
• Adorno & Horkheimer: La dialectique de la raison.
• A. Honneth : La réification, petit traité théorique ; La société du
  mépris.
• C. Taylor: Les sources du Moi; La liberté des modernes.
• M. Nussbaum : La connaissance de l’amour; Les émotions
  démocratiques
• Goldstein: Vulnérabilité et Autonomie
• A. Fagot Largeaut: Philosophie des sciences.
• J.P Changeux: L’homme de vérité; La vérité dans les sciences.
• E. Husserl : La crise des sciences européennes et la
  phénoménologie transcendantale.
• M. Heidegger : La question de la technique.
• Maurice Godelier: Au fondement des sociétés humaines; La
  fabrique des grands hommes; Métamorphoses de la parenté.


                           SMP; El Jadida; 29.09.2012               2
« Toute réification est un oubli. »
         Adorno & Horkheimer,
       ’’Dialectique de la raison’’


 « En fin de compte, tout savoir se
   fonde sur la reconnaissance. »
             Wittgenstein,
           ’’De la certitude’’
               SMP; El Jadida; 29.09.2012   3
• Définition: « Une relation entre
  personnes qui prend le caractère d’une
  chose ».                 Georg Lukács

    • Simple erreur épistémique de catégorisation?
    • Action moralement inadéquate?
    • Non, mais bien le mode social ACTUEL
      prédominant de l’activité intersubjective +++
    • Une situation n’est évaluée qu’à l’aune de ses
      propres intérêts égoïstes.


                   SMP; El Jadida; 29.09.2012      4
Dès lors, les sujets se contraignent
             réciproquement:
a/ Les objets donnés ne sont perçus que
  comme des choses dont ils pourront
  éventuellement tirer profit.
b/ Les partenaires ne sont vus que comme
  objets d’une transaction intéressée.
c/ Leurs propres facultés sont autant de
  ressources supplémentaires dans le cadre
  du calcul des opportunités de profit.

                 SMP; El Jadida; 29.09.2012   5
Dès le statut de « partenaire »:
• Il devient un observateur dans une situation de
  contemplation (Kontemplation), de détachement
  (Teilnahmlosigkeit).
   – une habitude contemplative, le sujet étant saisi
     de manière désintéressée (pour lui-même) et
     affectivement neutre.
• Et pire: ’’Leur propre existence est réduite à une
  partie isolée, intégrée à un système étranger ’’*
  – Une posture, (Haltung); une seconde nature de l’homme.

   *Arlie Russel Hochschild. The commercialisation of Human Feeling.
   Berkeley; 2003.

                            SMP; El Jadida; 29.09.2012                 6
Trois formes de réification:
• Intersubjective (le rapport aux autres)
   – Considérer l’autre indépendamment du monde
     vécu ( les lois, la technique)
• Subjective (le rapport à soi) ou encore « auto
  réification »:
   – Pratiques institutionnalisées de présentation de
     soi : Coaching ; TCC ; Entretiens d’embauche
     normés; Chirurgie plastique ; Meetic…
• Objective (le rapport au monde)
   – L’oubli de « la reconnaissance » comme pierre
     angulaire de toute relation.

                     SMP; El Jadida; 29.09.2012     7
« Une société du mépris ».

• A la base, des pratiques « préscientifiques »
  dissociées des bases morales.
    – De la manipulation culturelle à l’absence de
      critique morale.
    – Fabrique de vraies pathologies sociales et du lien
      social.


Hegel, Adorno ,Horkheimer, Habermas, Honneth, Carbonnier, Foucault, Taylor,
Nussbaum…
                                SMP; El Jadida; 29.09.2012                     8
De quoi cela est-il l’oubli?
• De La Reconnaissance : sous ses 3 formes.
   – Une formation réussie de l’identité : l’affection
     intime manifestée dans l’amour ou l’amitié.
   – La reconnaissance morale de l’individu en tant
     que membre responsable d’une société.
   – L’appréciation sociale des prestations et
     capacités sociales de l’individu.
• En psychopathologie: l’apport de Hans Loewald.
   – L’organisation sociale du pulsionnel : ’’ Ce sont
     les soins prodigués par la mère qui suscitent
     chez l’enfant les pulsions’’

                     SMP; El Jadida; 29.09.2012      9
Avec la Kaffala, qu’avons-nous encore
          choisis d’oublier ?
• Au fondement des sociétés humaines, il y a
  du sacré.
• Nulle société n’a jamais été fondée sur la
  famille ou la parenté.
• Il faut toujours plus d’un homme et d’une
  femme pour faire un enfant.
• La sexualité est fondamentalement a-sociale.
• Les sacras permettent la transmission.
                  SMP; El Jadida; 29.09.2012   10
La famille et la parenté ne fondent
            pas une société.
• 1/ Une société se définit par les rapports
  économiques qui lient une les individus et
  les groupes composant cette société, les
  rapports de production et de répartition des
  moyens de subsistance et des richesses
  matérielles, mais aussi les rapports
  d’échanges à l’intérieur de cette société ainsi
  qu’avec les sociétés voisines.

                   SMP; El Jadida; 29.09.2012   11
• 2/ Les institutions politico-religieuses
  subsument les rapports de parenté et les font
  servir à la reproduction de la société comme
  un tout: les individus et leurs groupes doivent
  agir de telle sorte que non seulement ils se
  reproduisent eux-mêmes, mais qu’ils
  reproduisent en même temps la société dans
  sa logique globale, en tant qu’elle leur fournit
  une partie de leurs conditions d’existence.


                   SMP; El Jadida; 29.09.2012    12
Il faut plus d’un homme et d’une
       femme pour faire un enfant.
• 1/ Ce qu’ils fabriquent ensemble par des
  contributions qui varient de société en société,
  c’est un fœtus, jamais un enfant complet viable.
• 2/ La naissance n’est pas un commencement
  pas plus que la mort n’est une fin. Ils faut que
  les puissances qui ne relèvent pas de l’humain
  interviennent (âme, esprit, souffle,…).
• 3/ Contre exemple:        Le péché originel &
  l’Immaculée conception
                   SMP; El Jadida; 29.09.2012    13
• 4/ Les rapports de parenté sont le lieux où
  s’exercent dès la naissance et sans médiation
  le premier contrôle social de la sexualité des
  individus.
• 5/ La subordination de la sexualité imprime
  dans la subjectivité la plus intime les ordres
  qui règnent dans la société.
• 6/ La fabrication « sexuelle » des enfants
  témoigne non seulement de l’ordre qui
  règne, mais de l’ordre qui doit continuer à
  régner.

                   SMP; El Jadida; 29.09.2012   14
La sexualité est a-sociale:
• 1/ La sexualité       est mise au service de
  fonctionnements de multiples réalités, surtout
  économiques et politiques.
• 2/ Cette subordination est opérée par
  l’élaboration et la mise en place d’un ensemble
  de représentations imaginaires et symboliques.
• 3/ La sexualité est le lieu privilégié du corps où
  se soudent la logique des individus et celle de la
  société.
                    SMP; El Jadida; 29.09.2012    15
SECONDE PARTIE

Pr Fouad Benchekroun


       SMP; El Jadida; 29.09.2012   16

Contenu connexe

Tendances

L'adolescent difficile et ses vulnérabilités
L'adolescent difficile et ses vulnérabilitésL'adolescent difficile et ses vulnérabilités
L'adolescent difficile et ses vulnérabilitésAmineBenjelloun
 
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficilePlate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficileAmineBenjelloun
 
Se situer entre savoirs et expériences : trouver sa voix propre et l’inter-re...
Se situer entre savoirs et expériences : trouver sa voix propre et l’inter-re...Se situer entre savoirs et expériences : trouver sa voix propre et l’inter-re...
Se situer entre savoirs et expériences : trouver sa voix propre et l’inter-re...mfaury
 
Inquiétante étrangeté, inquiétant étranger
Inquiétante étrangeté, inquiétant étrangerInquiétante étrangeté, inquiétant étranger
Inquiétante étrangeté, inquiétant étrangerALEFALIORLEANS
 
L'adolescence est elle pathologique
L'adolescence est elle  pathologiqueL'adolescence est elle  pathologique
L'adolescence est elle pathologiqueAmineBenjelloun
 
X manzano hommme femme...
X manzano hommme femme...X manzano hommme femme...
X manzano hommme femme...icm13
 
Conf epsylon Pascal Nouvel Les grandes questions éthiques posées par la préve...
Conf epsylon Pascal Nouvel Les grandes questions éthiques posées par la préve...Conf epsylon Pascal Nouvel Les grandes questions éthiques posées par la préve...
Conf epsylon Pascal Nouvel Les grandes questions éthiques posées par la préve...Laboratoire Epsylon
 
Ego, dissolution, Universalis veritatis fulgor
Ego, dissolution, Universalis veritatis fulgorEgo, dissolution, Universalis veritatis fulgor
Ego, dissolution, Universalis veritatis fulgorTocup
 
2028 942-51e4f2310a07c
2028 942-51e4f2310a07c2028 942-51e4f2310a07c
2028 942-51e4f2310a07cElsa von Licy
 
Pastoralia 5 (dossier)
Pastoralia 5 (dossier)Pastoralia 5 (dossier)
Pastoralia 5 (dossier)cathobruxelles
 
La science comme bien commun : quels enjeux et quelles pratiques de chercheur...
La science comme bien commun : quels enjeux et quelles pratiques de chercheur...La science comme bien commun : quels enjeux et quelles pratiques de chercheur...
La science comme bien commun : quels enjeux et quelles pratiques de chercheur...mfaury
 
Santé et sécurité : sont-elles des valeurs absolues ? - Michel Puech
Santé et sécurité : sont-elles des valeurs absolues ? - Michel PuechSanté et sécurité : sont-elles des valeurs absolues ? - Michel Puech
Santé et sécurité : sont-elles des valeurs absolues ? - Michel Puechmpuech
 

Tendances (17)

L'adolescent difficile et ses vulnérabilités
L'adolescent difficile et ses vulnérabilitésL'adolescent difficile et ses vulnérabilités
L'adolescent difficile et ses vulnérabilités
 
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficilePlate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
Plate forme d 'enseignement concernant l 'ado difficile
 
En l'ado, le bébé
En l'ado, le bébéEn l'ado, le bébé
En l'ado, le bébé
 
34 5 rochat
34 5 rochat34 5 rochat
34 5 rochat
 
Se situer entre savoirs et expériences : trouver sa voix propre et l’inter-re...
Se situer entre savoirs et expériences : trouver sa voix propre et l’inter-re...Se situer entre savoirs et expériences : trouver sa voix propre et l’inter-re...
Se situer entre savoirs et expériences : trouver sa voix propre et l’inter-re...
 
Inquiétante étrangeté, inquiétant étranger
Inquiétante étrangeté, inquiétant étrangerInquiétante étrangeté, inquiétant étranger
Inquiétante étrangeté, inquiétant étranger
 
Arnsperger 2005 pdf
Arnsperger 2005 pdfArnsperger 2005 pdf
Arnsperger 2005 pdf
 
L'adolescence est elle pathologique
L'adolescence est elle  pathologiqueL'adolescence est elle  pathologique
L'adolescence est elle pathologique
 
X manzano hommme femme...
X manzano hommme femme...X manzano hommme femme...
X manzano hommme femme...
 
Conf epsylon Pascal Nouvel Les grandes questions éthiques posées par la préve...
Conf epsylon Pascal Nouvel Les grandes questions éthiques posées par la préve...Conf epsylon Pascal Nouvel Les grandes questions éthiques posées par la préve...
Conf epsylon Pascal Nouvel Les grandes questions éthiques posées par la préve...
 
Ego, dissolution, Universalis veritatis fulgor
Ego, dissolution, Universalis veritatis fulgorEgo, dissolution, Universalis veritatis fulgor
Ego, dissolution, Universalis veritatis fulgor
 
Mika
MikaMika
Mika
 
2028 942-51e4f2310a07c
2028 942-51e4f2310a07c2028 942-51e4f2310a07c
2028 942-51e4f2310a07c
 
Pastoralia 5 (dossier)
Pastoralia 5 (dossier)Pastoralia 5 (dossier)
Pastoralia 5 (dossier)
 
La science comme bien commun : quels enjeux et quelles pratiques de chercheur...
La science comme bien commun : quels enjeux et quelles pratiques de chercheur...La science comme bien commun : quels enjeux et quelles pratiques de chercheur...
La science comme bien commun : quels enjeux et quelles pratiques de chercheur...
 
Santé et sécurité : sont-elles des valeurs absolues ? - Michel Puech
Santé et sécurité : sont-elles des valeurs absolues ? - Michel PuechSanté et sécurité : sont-elles des valeurs absolues ? - Michel Puech
Santé et sécurité : sont-elles des valeurs absolues ? - Michel Puech
 
Ostermann les-therapies-narratives
Ostermann les-therapies-narrativesOstermann les-therapies-narratives
Ostermann les-therapies-narratives
 

En vedette

Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.AmineBenjelloun
 
Que se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ansQue se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ansAmineBenjelloun
 
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfantLe vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfantAmineBenjelloun
 
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux m
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux mLe vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux m
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux mAmineBenjelloun
 
Le vécu du cancer chez l 'enfant
Le vécu du cancer chez l 'enfantLe vécu du cancer chez l 'enfant
Le vécu du cancer chez l 'enfantAmineBenjelloun
 
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescentTroubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescentAmineBenjelloun
 
Outsource Android Application India
Outsource Android Application IndiaOutsource Android Application India
Outsource Android Application IndiaHelios Solutions
 
140225 satt sud est pres pme fr
140225 satt sud est pres pme fr140225 satt sud est pres pme fr
140225 satt sud est pres pme frI2TCorse
 
QuestionDebatFaim21 octobre
QuestionDebatFaim21 octobreQuestionDebatFaim21 octobre
QuestionDebatFaim21 octobreMaryseRivard
 
Sesión de clase usando NTICS
Sesión de clase usando NTICSSesión de clase usando NTICS
Sesión de clase usando NTICSNadia HCh
 
Dossier de production
Dossier de productionDossier de production
Dossier de productionAlainPassini
 
#PJLRenseignement - Ni pigeons ni espions
#PJLRenseignement - Ni pigeons ni espions#PJLRenseignement - Ni pigeons ni espions
#PJLRenseignement - Ni pigeons ni espionsJean Baptiste Favre
 
E learning dossier de com pour icf
E learning dossier de com pour icfE learning dossier de com pour icf
E learning dossier de com pour icfGilles Ducloux
 
HOPER Study - HIV Original Pharmaceutical E-reputation Research by LexisNexis...
HOPER Study - HIV Original Pharmaceutical E-reputation Research by LexisNexis...HOPER Study - HIV Original Pharmaceutical E-reputation Research by LexisNexis...
HOPER Study - HIV Original Pharmaceutical E-reputation Research by LexisNexis...LexisNexis Business Information Solutions
 
Le guide utilisateur de la Maison des compétences
Le guide utilisateur de la Maison des compétencesLe guide utilisateur de la Maison des compétences
Le guide utilisateur de la Maison des compétencesmaisondescompetences
 

En vedette (20)

Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.Enfance et sexualité masculine.
Enfance et sexualité masculine.
 
Que se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ansQue se joue t 'il avant 6 ans
Que se joue t 'il avant 6 ans
 
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfantLe vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
Le vécu des fentes labio palatines chez l'enfant
 
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux m
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux mLe vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux m
Le vécu de la douleur chez l’enfant cancéreux m
 
Le vécu du cancer chez l 'enfant
Le vécu du cancer chez l 'enfantLe vécu du cancer chez l 'enfant
Le vécu du cancer chez l 'enfant
 
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescentTroubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
Troubles anxieux de l'enfant et de l'adolescent
 
Outsource Android Application India
Outsource Android Application IndiaOutsource Android Application India
Outsource Android Application India
 
140225 satt sud est pres pme fr
140225 satt sud est pres pme fr140225 satt sud est pres pme fr
140225 satt sud est pres pme fr
 
Preguntas
PreguntasPreguntas
Preguntas
 
QuestionDebatFaim21 octobre
QuestionDebatFaim21 octobreQuestionDebatFaim21 octobre
QuestionDebatFaim21 octobre
 
Sesión de clase usando NTICS
Sesión de clase usando NTICSSesión de clase usando NTICS
Sesión de clase usando NTICS
 
Snack S53
Snack S53Snack S53
Snack S53
 
Dossier de production
Dossier de productionDossier de production
Dossier de production
 
#PJLRenseignement - Ni pigeons ni espions
#PJLRenseignement - Ni pigeons ni espions#PJLRenseignement - Ni pigeons ni espions
#PJLRenseignement - Ni pigeons ni espions
 
E learning dossier de com pour icf
E learning dossier de com pour icfE learning dossier de com pour icf
E learning dossier de com pour icf
 
HOPER Study - HIV Original Pharmaceutical E-reputation Research by LexisNexis...
HOPER Study - HIV Original Pharmaceutical E-reputation Research by LexisNexis...HOPER Study - HIV Original Pharmaceutical E-reputation Research by LexisNexis...
HOPER Study - HIV Original Pharmaceutical E-reputation Research by LexisNexis...
 
Métodos Cualitativos_L.Denis
Métodos Cualitativos_L.DenisMétodos Cualitativos_L.Denis
Métodos Cualitativos_L.Denis
 
Le guide utilisateur de la Maison des compétences
Le guide utilisateur de la Maison des compétencesLe guide utilisateur de la Maison des compétences
Le guide utilisateur de la Maison des compétences
 
Deces de bonsensdl1(1)
Deces de bonsensdl1(1)Deces de bonsensdl1(1)
Deces de bonsensdl1(1)
 
Capitulogratis
CapitulogratisCapitulogratis
Capitulogratis
 

Similaire à Kaffala & reification

Cours socio école
Cours socio écoleCours socio école
Cours socio écoleJulia Doz
 
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulaire
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulairePlacedela palabre 2012_7_leducationpopulaire
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulaireboprat
 
Travail de Fin d'Etudes
Travail de Fin d'EtudesTravail de Fin d'Etudes
Travail de Fin d'EtudesJulien Super
 
Inspirations 2015 d'iconics
Inspirations 2015 d'iconicsInspirations 2015 d'iconics
Inspirations 2015 d'iconicsAnne Battestini
 
Biens communs et Société, Violaine HACKER, COMMON GOOD Forum
Biens communs et Société, Violaine HACKER, COMMON GOOD ForumBiens communs et Société, Violaine HACKER, COMMON GOOD Forum
Biens communs et Société, Violaine HACKER, COMMON GOOD ForumViolaine Hacker
 
Les visages
Les visagesLes visages
Les visagesdrabir4
 
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoireEthique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire@aboukam (Abou Kamagaté)
 
Placedela palabre 2013_4_lamorale
Placedela palabre 2013_4_lamoralePlacedela palabre 2013_4_lamorale
Placedela palabre 2013_4_lamoraleboprat
 
Placedela palabre 2013_7_école
Placedela palabre 2013_7_écolePlacedela palabre 2013_7_école
Placedela palabre 2013_7_écoleboprat
 
3 - Diaporama - Comment devenons nous des acteurs sociaux.pptx
3 - Diaporama - Comment devenons nous des acteurs sociaux.pptx3 - Diaporama - Comment devenons nous des acteurs sociaux.pptx
3 - Diaporama - Comment devenons nous des acteurs sociaux.pptxfeuskydark1345
 
ECONOMIES POSITIVES/ DE QUOI PARLE T-ON?: Habiter le monde autrement pour une...
ECONOMIES POSITIVES/ DE QUOI PARLE T-ON?: Habiter le monde autrement pour une...ECONOMIES POSITIVES/ DE QUOI PARLE T-ON?: Habiter le monde autrement pour une...
ECONOMIES POSITIVES/ DE QUOI PARLE T-ON?: Habiter le monde autrement pour une...Anne Monmousseau
 
Arrêtons d'ATTENDRE
Arrêtons d'ATTENDREArrêtons d'ATTENDRE
Arrêtons d'ATTENDREguest6620f36c
 

Similaire à Kaffala & reification (20)

Chapitre 7 socialisation
Chapitre 7 socialisationChapitre 7 socialisation
Chapitre 7 socialisation
 
Psychologie sociale. introd.
Psychologie sociale. introd.Psychologie sociale. introd.
Psychologie sociale. introd.
 
Cours socio école
Cours socio écoleCours socio école
Cours socio école
 
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulaire
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulairePlacedela palabre 2012_7_leducationpopulaire
Placedela palabre 2012_7_leducationpopulaire
 
La Grande Mutation : De l'individu au collectif
La Grande Mutation :  De l'individu au collectifLa Grande Mutation :  De l'individu au collectif
La Grande Mutation : De l'individu au collectif
 
Travail de Fin d'Etudes
Travail de Fin d'EtudesTravail de Fin d'Etudes
Travail de Fin d'Etudes
 
Transformation personnelle et changement sociétal
Transformation personnelle et changement sociétalTransformation personnelle et changement sociétal
Transformation personnelle et changement sociétal
 
Medias et stereotypes
Medias et stereotypesMedias et stereotypes
Medias et stereotypes
 
Inspirations 2015 d'iconics
Inspirations 2015 d'iconicsInspirations 2015 d'iconics
Inspirations 2015 d'iconics
 
Cours chapitre 8 lien social
Cours chapitre 8 lien socialCours chapitre 8 lien social
Cours chapitre 8 lien social
 
Cours chapitre 8 lien social
Cours chapitre 8 lien socialCours chapitre 8 lien social
Cours chapitre 8 lien social
 
Biens communs et Société, Violaine HACKER, COMMON GOOD Forum
Biens communs et Société, Violaine HACKER, COMMON GOOD ForumBiens communs et Société, Violaine HACKER, COMMON GOOD Forum
Biens communs et Société, Violaine HACKER, COMMON GOOD Forum
 
Les visages
Les visagesLes visages
Les visages
 
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoireEthique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire
Ethique professionnelle pour l'emergence de la cote d'ivoire
 
Placedela palabre 2013_4_lamorale
Placedela palabre 2013_4_lamoralePlacedela palabre 2013_4_lamorale
Placedela palabre 2013_4_lamorale
 
Placedela palabre 2013_7_école
Placedela palabre 2013_7_écolePlacedela palabre 2013_7_école
Placedela palabre 2013_7_école
 
Ecjs terminale
Ecjs  terminale Ecjs  terminale
Ecjs terminale
 
3 - Diaporama - Comment devenons nous des acteurs sociaux.pptx
3 - Diaporama - Comment devenons nous des acteurs sociaux.pptx3 - Diaporama - Comment devenons nous des acteurs sociaux.pptx
3 - Diaporama - Comment devenons nous des acteurs sociaux.pptx
 
ECONOMIES POSITIVES/ DE QUOI PARLE T-ON?: Habiter le monde autrement pour une...
ECONOMIES POSITIVES/ DE QUOI PARLE T-ON?: Habiter le monde autrement pour une...ECONOMIES POSITIVES/ DE QUOI PARLE T-ON?: Habiter le monde autrement pour une...
ECONOMIES POSITIVES/ DE QUOI PARLE T-ON?: Habiter le monde autrement pour une...
 
Arrêtons d'ATTENDRE
Arrêtons d'ATTENDREArrêtons d'ATTENDRE
Arrêtons d'ATTENDRE
 

Plus de AmineBenjelloun

Tabac.les parents modeles sanitaires
Tabac.les parents  modeles sanitairesTabac.les parents  modeles sanitaires
Tabac.les parents modeles sanitairesAmineBenjelloun
 
Representations sociales et drogues
Representations sociales et droguesRepresentations sociales et drogues
Representations sociales et droguesAmineBenjelloun
 
De l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependanceDe l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependanceAmineBenjelloun
 
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2AmineBenjelloun
 
Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1AmineBenjelloun
 
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophieLe suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophieAmineBenjelloun
 
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyseTroubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyseAmineBenjelloun
 
Théories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectifThéories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectifAmineBenjelloun
 
Théorie del'attachement
Théorie del'attachementThéorie del'attachement
Théorie del'attachementAmineBenjelloun
 
Sun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescenceSun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescenceAmineBenjelloun
 
Scolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieuxScolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieuxAmineBenjelloun
 
Question du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado cancerauxQuestion du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado cancerauxAmineBenjelloun
 
Problématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésProblématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésAmineBenjelloun
 
Prévalence des troubles mentaux en milieux socio éducatif
Prévalence des troubles mentaux  en milieux socio éducatifPrévalence des troubles mentaux  en milieux socio éducatif
Prévalence des troubles mentaux en milieux socio éducatifAmineBenjelloun
 
Précarite et santé mentale
Précarite et santé mentalePrécarite et santé mentale
Précarite et santé mentaleAmineBenjelloun
 

Plus de AmineBenjelloun (20)

Thada top & addiction
Thada top  &  addictionThada top  &  addiction
Thada top & addiction
 
Tabac.les parents modeles sanitaires
Tabac.les parents  modeles sanitairesTabac.les parents  modeles sanitaires
Tabac.les parents modeles sanitaires
 
Representations sociales et drogues
Representations sociales et droguesRepresentations sociales et drogues
Representations sociales et drogues
 
De l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependanceDe l'attachement à la dependance
De l'attachement à la dependance
 
Cyberaddiction
CyberaddictionCyberaddiction
Cyberaddiction
 
Adolescence et cannabis
Adolescence et cannabisAdolescence et cannabis
Adolescence et cannabis
 
Addictions generalites
Addictions generalitesAddictions generalites
Addictions generalites
 
How to keep them alive
How to keep them aliveHow to keep them alive
How to keep them alive
 
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2Le meurtre de soi à l’adolescence 2
Le meurtre de soi à l’adolescence 2
 
Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1Le meutre de soi à l'adolescence 1
Le meutre de soi à l'adolescence 1
 
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophieLe suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
Le suicide un eclairage autre apport de la littérature et de la philosophie
 
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyseTroubles du comportement neurosciences et psychanalyse
Troubles du comportement neurosciences et psychanalyse
 
Théories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectifThéories du développement psycho affectif
Théories du développement psycho affectif
 
Théorie del'attachement
Théorie del'attachementThéorie del'attachement
Théorie del'attachement
 
Sun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescenceSun beach seduire adolescence
Sun beach seduire adolescence
 
Scolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieuxScolarité et troubles anxieux
Scolarité et troubles anxieux
 
Question du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado cancerauxQuestion du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado canceraux
 
Problématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérésProblématique du traitement des ados incarcérés
Problématique du traitement des ados incarcérés
 
Prévalence des troubles mentaux en milieux socio éducatif
Prévalence des troubles mentaux  en milieux socio éducatifPrévalence des troubles mentaux  en milieux socio éducatif
Prévalence des troubles mentaux en milieux socio éducatif
 
Précarite et santé mentale
Précarite et santé mentalePrécarite et santé mentale
Précarite et santé mentale
 

Kaffala & reification

  • 1. La Kaffala: un modèle de réification Med Amine Benjelloun , 1ère partie. Med Fouad Benchekroun, 2nde partie. Société Marocaine de Psychiatrie. El Jadida, 29/09/2012 SMP; El Jadida; 29.09.2012 1
  • 2. Quelques lectures: • Adorno & Horkheimer: La dialectique de la raison. • A. Honneth : La réification, petit traité théorique ; La société du mépris. • C. Taylor: Les sources du Moi; La liberté des modernes. • M. Nussbaum : La connaissance de l’amour; Les émotions démocratiques • Goldstein: Vulnérabilité et Autonomie • A. Fagot Largeaut: Philosophie des sciences. • J.P Changeux: L’homme de vérité; La vérité dans les sciences. • E. Husserl : La crise des sciences européennes et la phénoménologie transcendantale. • M. Heidegger : La question de la technique. • Maurice Godelier: Au fondement des sociétés humaines; La fabrique des grands hommes; Métamorphoses de la parenté. SMP; El Jadida; 29.09.2012 2
  • 3. « Toute réification est un oubli. » Adorno & Horkheimer, ’’Dialectique de la raison’’ « En fin de compte, tout savoir se fonde sur la reconnaissance. » Wittgenstein, ’’De la certitude’’ SMP; El Jadida; 29.09.2012 3
  • 4. • Définition: « Une relation entre personnes qui prend le caractère d’une chose ». Georg Lukács • Simple erreur épistémique de catégorisation? • Action moralement inadéquate? • Non, mais bien le mode social ACTUEL prédominant de l’activité intersubjective +++ • Une situation n’est évaluée qu’à l’aune de ses propres intérêts égoïstes. SMP; El Jadida; 29.09.2012 4
  • 5. Dès lors, les sujets se contraignent réciproquement: a/ Les objets donnés ne sont perçus que comme des choses dont ils pourront éventuellement tirer profit. b/ Les partenaires ne sont vus que comme objets d’une transaction intéressée. c/ Leurs propres facultés sont autant de ressources supplémentaires dans le cadre du calcul des opportunités de profit. SMP; El Jadida; 29.09.2012 5
  • 6. Dès le statut de « partenaire »: • Il devient un observateur dans une situation de contemplation (Kontemplation), de détachement (Teilnahmlosigkeit). – une habitude contemplative, le sujet étant saisi de manière désintéressée (pour lui-même) et affectivement neutre. • Et pire: ’’Leur propre existence est réduite à une partie isolée, intégrée à un système étranger ’’* – Une posture, (Haltung); une seconde nature de l’homme. *Arlie Russel Hochschild. The commercialisation of Human Feeling. Berkeley; 2003. SMP; El Jadida; 29.09.2012 6
  • 7. Trois formes de réification: • Intersubjective (le rapport aux autres) – Considérer l’autre indépendamment du monde vécu ( les lois, la technique) • Subjective (le rapport à soi) ou encore « auto réification »: – Pratiques institutionnalisées de présentation de soi : Coaching ; TCC ; Entretiens d’embauche normés; Chirurgie plastique ; Meetic… • Objective (le rapport au monde) – L’oubli de « la reconnaissance » comme pierre angulaire de toute relation. SMP; El Jadida; 29.09.2012 7
  • 8. « Une société du mépris ». • A la base, des pratiques « préscientifiques » dissociées des bases morales. – De la manipulation culturelle à l’absence de critique morale. – Fabrique de vraies pathologies sociales et du lien social. Hegel, Adorno ,Horkheimer, Habermas, Honneth, Carbonnier, Foucault, Taylor, Nussbaum… SMP; El Jadida; 29.09.2012 8
  • 9. De quoi cela est-il l’oubli? • De La Reconnaissance : sous ses 3 formes. – Une formation réussie de l’identité : l’affection intime manifestée dans l’amour ou l’amitié. – La reconnaissance morale de l’individu en tant que membre responsable d’une société. – L’appréciation sociale des prestations et capacités sociales de l’individu. • En psychopathologie: l’apport de Hans Loewald. – L’organisation sociale du pulsionnel : ’’ Ce sont les soins prodigués par la mère qui suscitent chez l’enfant les pulsions’’ SMP; El Jadida; 29.09.2012 9
  • 10. Avec la Kaffala, qu’avons-nous encore choisis d’oublier ? • Au fondement des sociétés humaines, il y a du sacré. • Nulle société n’a jamais été fondée sur la famille ou la parenté. • Il faut toujours plus d’un homme et d’une femme pour faire un enfant. • La sexualité est fondamentalement a-sociale. • Les sacras permettent la transmission. SMP; El Jadida; 29.09.2012 10
  • 11. La famille et la parenté ne fondent pas une société. • 1/ Une société se définit par les rapports économiques qui lient une les individus et les groupes composant cette société, les rapports de production et de répartition des moyens de subsistance et des richesses matérielles, mais aussi les rapports d’échanges à l’intérieur de cette société ainsi qu’avec les sociétés voisines. SMP; El Jadida; 29.09.2012 11
  • 12. • 2/ Les institutions politico-religieuses subsument les rapports de parenté et les font servir à la reproduction de la société comme un tout: les individus et leurs groupes doivent agir de telle sorte que non seulement ils se reproduisent eux-mêmes, mais qu’ils reproduisent en même temps la société dans sa logique globale, en tant qu’elle leur fournit une partie de leurs conditions d’existence. SMP; El Jadida; 29.09.2012 12
  • 13. Il faut plus d’un homme et d’une femme pour faire un enfant. • 1/ Ce qu’ils fabriquent ensemble par des contributions qui varient de société en société, c’est un fœtus, jamais un enfant complet viable. • 2/ La naissance n’est pas un commencement pas plus que la mort n’est une fin. Ils faut que les puissances qui ne relèvent pas de l’humain interviennent (âme, esprit, souffle,…). • 3/ Contre exemple: Le péché originel & l’Immaculée conception SMP; El Jadida; 29.09.2012 13
  • 14. • 4/ Les rapports de parenté sont le lieux où s’exercent dès la naissance et sans médiation le premier contrôle social de la sexualité des individus. • 5/ La subordination de la sexualité imprime dans la subjectivité la plus intime les ordres qui règnent dans la société. • 6/ La fabrication « sexuelle » des enfants témoigne non seulement de l’ordre qui règne, mais de l’ordre qui doit continuer à régner. SMP; El Jadida; 29.09.2012 14
  • 15. La sexualité est a-sociale: • 1/ La sexualité est mise au service de fonctionnements de multiples réalités, surtout économiques et politiques. • 2/ Cette subordination est opérée par l’élaboration et la mise en place d’un ensemble de représentations imaginaires et symboliques. • 3/ La sexualité est le lieu privilégié du corps où se soudent la logique des individus et celle de la société. SMP; El Jadida; 29.09.2012 15
  • 16. SECONDE PARTIE Pr Fouad Benchekroun SMP; El Jadida; 29.09.2012 16