Travailleurs sociaux diplômés à
l'étranger: Enjeux et défis liés au transfert des
connaissances, expériences professionnel...
INTRODUCTION
• Mobilité de la main-d’œuvre professionnelle
• Au Québec, pénurie de 3500 travailleurs sociaux
d’ici 15 ans
...
ADAPTATION PROFESSIONNELLE
• On peut faire appel aux théories de
l’acculturation pour comprendre l’adaptation
professionne...
MÉTHODOLOGIE
• Théorisation ancrée, collecte de données sur 3 sites
• 20 / 60+ travailleurs sociaux diplômés à l’étranger
...
1ière
vague - RÉSULTATS
•5 entrevues: France (2) Liban (2) Roumanie (1)
•Similarité au niveau des fondations du TS (valeur...
2ième
vague –RÉSULTATS
• 12 entrevues: Colombie (1), Espagne (1 ), États-
Unis (1), France (5), Liban (1), Roumanie (2),
V...
LANGUE
• 2 niveaux de défis: Francophones
Non – francophones
« L’accent pis y’avait pleins, en fait y’a pleins de mots
de ...
CONTEXTE DE TRAVAIL
• Lois, règles et procédures
• Rôle du travailleur social
• Relations avec les collègues
• Milieux pro...
RÉALITÉS SOCIALES
« La nature des problèmes auxquels je fais face
ici, elle est vraiment très très très différente de
ce q...
Mission et valeurs du travail social
« Il y a une qui est commune, une valeur qui est
commune, comme l'être humain il a le...
CONNAISSANCES THÉORIQUES et HABILETÉS
CLINIQUES
« Les connaissances que j'ai acquises en France,
elles me servent au quoti...
EXPÉRIENCES
PROFESSIONNELLES
« Le fait que j'ai déjà travaillé avec une clientèle en
Roumanie un petit peu semblable, les ...
EXPÉRIENCES DE VIE &
APTITUDES PERSONNELLES
« La clientèle avec laquelle j'ai travaillé ici le plus 
c'était des immigrant...
3ième vague - RÉSULTATS
• Données préliminaires
• 3 Entrevues complétées à ce jour:  Liban (1) 
Colombie (1) France (1)
• ...
« Oui je pense que mes valeurs pouvaient être
encore plus fortes aujourd’hui qu’avant parce
que les choses qu’en Colombie ...
Conclusion/ Pistes de réflexion
• Importance de l’identité professionnelle et de 
certaines dispositions personnelles
• Va...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pullen sansfacon ethier-colloque-tsi2014

217 vues

Publié le

Travailleurs sociaux diplômés à l'étranger: les enjeux et défis liés au transfert des connaissances , expériences professionnelles et valeurs dans un contexte de pratique montréalais

Depuis quelques années, au niveau mondial, on observe une croissance de la mobilité de la main-d’œuvre professionnelle et le champ du travail social n’échappe pas à cette tendance. Ainsi, on note que de plus en plus de travailleurs sociaux ayant été formés à l’étranger s’établissent au Canada dans le but de poursuivre leur carrière professionnelle. Afin de pouvoir trouver un emploi, ces derniers doivent obtenir une reconnaissance d’équivalence de diplôme, un processus qui diffère d’une province à l’autre. Certaines provinces font appel à l’Association canadienne des travailleurs sociaux pour évaluer les demandes, pendant que d’autres gèrent les règlements de manière indépendante. C’est notamment le cas du Québec où l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ) a développé le Règlement sur les normes d’équivalence pour la délivrance d’un permis de travailleur social, balisant la reconnaissance des diplômes étrangers. L’instance traite annuellement une vingtaine de demandes d’accréditation venant de travailleurs sociaux diplômés à l’extérieur du pays (M. Pauzé, communication personnelle, 28 février 2013).
À ce jour, bien qu’il existe un bon nombre d’écrits relatant l’expérience d’autres professionnels immigrant au Canada (par exemple, les enseignants, les infirmières, les médecins), les recherches ciblant directement l’expérience des travailleurs sociaux immigrants se sont particulièrement rares. Or, bien que le travail social soit ancré dans des principes reconnus internationalement (International Federation of Social Workers, 2012), il n’en demeure pas moins que la profession est considérablement influencée par les contextes de pratique locaux (Mayer, 2002; Blewett et al.,2007; Horner, 2009). Dès lors, il devient pertinent de se questionner sur la transférabilité d’un pays à l’autre. Il est donc essentiel de mieux comprendre l’expérience de ces travailleurs sociaux internationaux, l’influence de leurs acquis ( par exemple, valeurs, études et expérience professionnelle) sur leurs interventions en travail social en terre d’accueil, ainsi que les défis et enjeux auxquels ils font face durant leur adaptation dans un nouveau contexte de pratique.
Cette présentation a pour but d’explorer l’expérience professionnelle de 20 travailleurs sociaux ayant immigré à Montréal au cours des 10 dernières années. La recherche présentée dans cette communication repose sur une méthodologie faisant appel à la théorisation ancrée. En particulier, il sera question des enjeux et défis liés au transfert des connaissances, de l’expérience professionnelle et des valeurs acquises à l’étranger, à un

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
217
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Croissance de la mobilité de la main d’œuvre professionnelle à l’échelle internationale. Le champs du travail social n’échappe pas à cette tendance ( ex Uk, NZ).
    •Au Canada / Québec:
    - CND 200, Qc 20
    - Accord mobilité France-Québec / Mobilité entre les provinces (SW on the list)
    - Profession en demande / pénurie de 3500 ts d’ici 15 ans
    - Actualité: Ministre Courcy, dépôt d’une nouvelle loi sur l’immigration vise notamment à répondre aux impératifs du marché du travail.
    - Reconnaissance des diplômes étrangers est chapeauté par l’OPTSTCFQ.
    - Études sur les autres professions … peu d’écrits sur les ts, sur ce qui se passe à MTL.
  • Pullen sansfacon ethier-colloque-tsi2014

    1. 1. Travailleurs sociaux diplômés à l'étranger: Enjeux et défis liés au transfert des connaissances, expériences professionnelles et valeurs dans un contexte de pratique montréalais Colloque sur le Travail social international 14 mars 2014 Annie Pullen Sansfaçon, Professeure agrégée* Stéphanie Ethier, Étudiante à la maîtrise* *École de service social, Université de Montréal Attribution-Non commercial-Pas de modifications (CC BY-NC-ND)
    2. 2. INTRODUCTION • Mobilité de la main-d’œuvre professionnelle • Au Québec, pénurie de 3500 travailleurs sociaux d’ici 15 ans • OTSTCFQ: Reconnaissance des diplômes étrangers en travail social. • Entente France-Québec sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles • Travail social: Profession universelle ?
    3. 3. ADAPTATION PROFESSIONNELLE • On peut faire appel aux théories de l’acculturation pour comprendre l’adaptation professionnelle • « un processus interactionnel qui se négocie entre les différentes identités, incluant l'identité professionnelle et les expériences dans divers rôles et expérience d’interventions, ainsi que les milieux socio-culturels et professionnels dans lesquels la personne s’intègre.» (Traduction libre de Pullen-Sansfaçon, Brown, Graham 2012: 39-40)
    4. 4. MÉTHODOLOGIE • Théorisation ancrée, collecte de données sur 3 sites • 20 / 60+ travailleurs sociaux diplômés à l’étranger • Immigrée à Montréal depuis 10 ans ou moins • Membres de l’OTSTCFQ • Pratiquent actuellement comme travailleur social à Montréal. • Participants issus de 7 pays différents: Colombie (2), Espagne (1), Etats-Unis (2), France (7), Liban (4) Roumanie (3) Venezuela (1) • Échantillon non - aléatoire • 3 vagues d’entrevues (semi-dirigées et vignettes)
    5. 5. 1ière vague - RÉSULTATS •5 entrevues: France (2) Liban (2) Roumanie (1) •Similarité au niveau des fondations du TS (valeurs et mission) •Importance des valeurs, pilier de l’identité professionnelle •Adaptation professionnelle = Expériences avec les pairs et les collègues. (voir Pullen Sansfaçon, Brown, Graham & Dumais-Michaud, 2013 pour discussion complète en lien avec les données accumulées sur les trois sites –Montréal, Calgary, Halifax)
    6. 6. 2ième vague –RÉSULTATS • 12 entrevues: Colombie (1), Espagne (1 ), États- Unis (1), France (5), Liban (1), Roumanie (2), Venezuela (1) • Transférabilité des connaissances, expériences professionnelles et valeurs • Non-dichotomique
    7. 7. LANGUE • 2 niveaux de défis: Francophones Non – francophones « L’accent pis y’avait pleins, en fait y’a pleins de mots de vocabulaires qui sont complètement différents en fait. Et qu’au début on connaît pas, du coup avec un accent en plus, on comprend absolument rien. Du coup on arrive à comprendre un mot sur deux… Au début on rigole mais après on rigole plus trop. » (Participante de France) • Bilinguisme requis
    8. 8. CONTEXTE DE TRAVAIL • Lois, règles et procédures • Rôle du travailleur social • Relations avec les collègues • Milieux propices
    9. 9. RÉALITÉS SOCIALES « La nature des problèmes auxquels je fais face ici, elle est vraiment très très très différente de ce que j'avais au Liban. Si tu veux avoir des enfants, si tu veux fonder une famille, père, mère et enfants, tu dois être marié. Tu ne peux pas le faire sans mariage, en dehors du mariage, ça se fait pas. Si tu es séparé, tu te maries pas. C'est comme t'es prise avec les enfants et c'est fini. Tu reviens dans la maison de tes parents et puis c'est fini. » - Participante libanaise
    10. 10. Mission et valeurs du travail social « Il y a une qui est commune, une valeur qui est commune, comme l'être humain il a le droit de, d'être déterminé, de faire ce qu'il est convaincu de faire puis moi je suis toujours aller dans le même sens que lui. Même si je suis d'accord, même si je suis pas d'accord, c’est de mon ... aussi de ma responsabilité de lui, de lui ouvrir les yeux sur les avantages et les inconvénients s'il ne les connait pas tous » - Participante libanaise • Similarités dans les valeurs du TS, mais hiérarchisation peut varier d’une participante à l’autre • Valeurs qui ne semble pas nécessairement universelles: – Confidentialité – Valeurs religieuses
    11. 11. CONNAISSANCES THÉORIQUES et HABILETÉS CLINIQUES « Les connaissances que j'ai acquises en France, elles me servent au quotidien. Là ma posture professionnelle, la façon de me placer en entretien, la façon de conduire mes entretiens, ma façon de réfléchir et d'analyser les situations, elle est pareil qu'en France, y'a pas de différence dans mon processus. » - Participante française
    12. 12. EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES « Le fait que j'ai déjà travaillé avec une clientèle en Roumanie un petit peu semblable, les gitans comme on appelle. Fait que je trouve que ça m'a aidé ici, comme des acquis plus pratiques, plus pratiques qui m'ont aidé de transiter cette période ».   - Participante roumaine
    13. 13. EXPÉRIENCES DE VIE & APTITUDES PERSONNELLES « La clientèle avec laquelle j'ai travaillé ici le plus  c'était des immigrants, même maintenant. Je  sens que surtout mon expérience en tant  qu'immigrante, c'est ce qui fait, qui m'approche  énormément à comprendre mieux ce qui est  l'autre. Et ça, que des fois, même je peux  prendre des exemples que j'ai vécu, pour y  arriver à,  aussi à faire mon interventions » - Participante du Venezuela
    14. 14. 3ième vague - RÉSULTATS • Données préliminaires • 3 Entrevues complétées à ce jour:  Liban (1)  Colombie (1) France (1) • Entrevues semi-structurées  et vignettes cliniques • Les connaissances et expériences professionnelles  sont transférables en dépit de contextes de pratique  parfois différents. • Contexte de pratique montréalais permet  l’actualisation des valeurs 
    15. 15. « Oui je pense que mes valeurs pouvaient être encore plus fortes aujourd’hui qu’avant parce que les choses qu’en Colombie on ne peut pas dire vraiment parce qu’il y a tout un contexte social qui va aller, certaines pratiques autour de la société qui sont peut-être pas tout à fait légaux, tout à fait valides comme les rapports hommes-femmes, les rapports parent-enfants, la relation avec les enfants, comment élever des enfants.». - Participante colombienne
    16. 16. Conclusion/ Pistes de réflexion • Importance de l’identité professionnelle et de  certaines dispositions personnelles • Valeurs = fondations de l’identité • Milieux propices:     Apprentissage sur le terrain / contribution des  milieux de pratiques    Mentorat, supervision, support des collègues et  de l’organisation   

    ×