finance & comptabiliteMANAGEMENT ET COMMUNICATIONVECTEURS DE REUSSITEEvolution du marcheAu cours des 12 derniers mois, nou...
evolution des politiques de remunerationNous constatons par rapport à l’année dernière et sur des fonctions trèsciblées, u...
Quelle vision pour l’avenir ?Il est assez difficile d’envisager une perspective quelconque quant àla dynamique des recrute...
Grilles de remunerationETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201355Fin...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude de Rémunération Nationale Hays - Finance & Comptabilité

708 vues

Publié le

La nouvelle Etude de Rémunération Nationale Hays réalisée en partenariat avec Cadremploi est à présent disponible. Découvrez la partie Finance & Comptabilité de notre étude 2013.Un autre secteur vous intéresse ? Découvrez notre étude dans son intégralité sur le site hays.fr: http://bit.ly/11rgvYO

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
708
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude de Rémunération Nationale Hays - Finance & Comptabilité

  1. 1. finance & comptabiliteMANAGEMENT ET COMMUNICATIONVECTEURS DE REUSSITEEvolution du marcheAu cours des 12 derniers mois, nous avons observé une bonne dynamiquedes recrutements au sein des directions financières. Il faut cependantpréciser que cette activité s’opère surtout pour des postes en Comptabilitéet en Contrôle de gestion. Les fonctions d’expertise du type trésorerieou crédit management ont été moins sollicitées. Les hauts volumes derecrutements en Comptabilité s’expliquent par la nécessité d’acquérirune comptabilité fiable, claire et visible, pour permettre à la DirectionGénérale un pilotage optimum à travers le Contrôle de gestion. Même siles dirigeants ont toujours du mal à investir dans la fonction Finance, cestendances sont valables pour un grand nombre d’entreprises françaises.La première cause des recrutements reste les remplacements.Si les idées reçues sur la création de postes sont pessimistes en raisonde la taille critique des services et de l’effort à faire en termes de« headcounts », nous remarquons néanmoins des créations de postesdans les départements financiers et comptables.Il est intéressant d’analyser ce phénomène et d’en comprendreles raisons. Au niveau de l’entreprise, la création d’un poste estconditionnée à l’accompagnement du développement du CA. Plus levolume de l’entreprise devient important, plus la Direction financièredoit segmenter la production des chiffres. La structuration passe parl’embauche de compétences en Contrôle de gestion et en Comptabilité.Dans des environnements où les équipes sont en sous-effectif parrapport au volume de travail demandé, la gestion des priorités devientun enjeu important et la nécessité de recourir à une embauche externen’est plus exceptionnelle.CHANGEMENTS SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENTHays a réalisé en octobre 2012 son Analyse RH et Rémunérations 2012-2013 des métiers de la Finance & Comptabilité menée auprès de 650personnes (DG, Managers et collaborateurs). A cette occasion, nousavons constaté un décalage entre la méthodologie de recrutementdes entreprises et celle employée par les collaborateurs dans le cadrede leur recherche de poste (graphique ci-contre). Si les cabinets derecrutement et le Pôle Emploi / l’APEC sont des vecteurs utilisés tantpar les collaborateurs que par les entreprises, le recours à internet (outilprivilégié des collaborateurs dans leur recherche d’emploi), s’avèreinsuffisant chez ces dernières. La méthodologie des collaborateurs sedivise en deux actions distinctes. La première consiste à gagner envisibilité et à se positionner sur le marché du recrutement auprès de sesprincipaux acteurs (cabinets de recrutement, agences d’intérim et PôleEmploi / APEC). La seconde est d’adopter un positionnement similairemais cette fois « online », d’où une forte présence des collaborateurs surles sites web adéquats (réseaux sociaux, espace recrutement des sitesweb des entreprises…).ETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201352La technicité constitue le fondement desmétiers financiers et comptables. Nousobservons cependant que l’animationd’une équipe et la communicationdeviennent des compétencesindispensables au Directeur financier.Le management permet d’instaurer unevéritable dynamique au sein d’une équipepour que celle-ci puisse délivrer un serviceoptimum à l’entreprise. La communication,à la fois interne et externe, positionnequant à elle ces métiers du chiffre au plusprès des opérations et de la DirectionGénérale.Remplacement suite à une démissionRemplacement suite à un départ en retraiteRemplacement suite à une évolution interneCréation de poste10 20 30 40 50 60 70%0DGCollaborateurManagerQuelle était la nature de vos recrutements / embauches en 2012 ?63 %29 %38 %4 %55 %27 %43 %15 %52 %21 %23 %4 %Source : Analyse RH et Rémunérations2012-2013 des métiers de la Finance& Comptabilité - Hays
  2. 2. evolution des politiques de remunerationNous constatons par rapport à l’année dernière et sur des fonctions trèsciblées, une légère hausse des rémunérations. Cela se caractérise enpartie par l’arrivée de nouvelles structures de rémunération. Les bonusn’étant plus réservés aux cadres commerciaux, les membres des équipesfinancières et comptables ont pu en bénéficier. Dans la composanted’un salaire, le fixe valorise une expérience ou un niveau de fonction,alors que les bonus favorisent la performance et les résultats à atteindre.Force est de constater que ces nouvelles politiques de rémunérationoffrent des outils de fidélisation efficaces et semblent en adéquationavec les attentes des collaborateurs (graphique ci-contre).Une fois le bon profil identifié, lesentreprises sont souvent confrontéesà la lenteur administrative interne.La Finance respecte les procéduresadministratives et les Directionsfinancières sont confrontées auxprocess de contrôle interne, notammentsur les recrutements. Dans les grossesentreprises, le contrôle de la massesalariale est stratégique. Il faut prendreen compte et accepter que des délaisincompressibles fassent partie intégranted’un processus de recrutement. Ilest d’autant plus important de s’ensouvenir quand on recrute des profilsjuniors plus indécis. Lors de la phasede sélection et face à l’importantvolume de candidatures gérées, lesrecruteurs ont tendance à multiplier lesinterlocuteurs (jusqu’à 5 entretiens).Chacun veut pouvoir s’appuyer surl’opinion d’autrui et ne souhaite pasêtre le seul décisionnaire final. Intégrerde nouveaux collaborateurs est unlourd investissement qui ne tolère pasd’erreur. Dans le choix du bon candidat,de plus en plus de personnes externesà l’entreprise sont sollicitées pourETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201353Relations / CooptationParticipation au capital de l’entrepriseAugmentation de salaire, primes et bonusEquilibre vie privée / vie professionnelleTélétravailClimat social / ambianceFormationsEvolutions de carrière régulièresAnnonces PresseCabinets de recrutement spécialisésAgences d’intérimPôle emploi / APECSites webCandidatures spontanéesServices RH en interneDGCollaborateurManagerQuels outils avez-vous utilisé pour identifier et recruter votre(vos) nouveau(x) collaborateur(s) / trouver un nouvel emploi ?42 %16 %7 %39 %36 %38 %20 %27 %21 %15 %38 %39 %8 %23 %29 %24 %25 %20 %29 %10 %25 %20 %0 10 20 30 40 5052 %apporter leur contribution et départager les avis. La « tierce personne »aura un point de vue objectif. Avocat, Expert-comptable ou Commissaireaux comptes connaissent bien l’entreprise et sont à même d’apporterune véritable valeur ajoutée en termes de conseil et d’expertise. Lesdélais de recrutement constituent une fine équation entre le tempsconsacré à l’identification et la recherche de candidats d’une part et lasélection / procédure administrative d’intégration d’autre part.77 %56 %43 %50 %37 %53 %44 %59 %52 %24 %48 %28 %8 %22 %2 %0 10 20 30 40 50 60 7011 %4 %5 %40 %19 %29 %Finance & ComptabilitéLa fidélisation des meilleurs éléments est aujourd’hui un enjeu detaille. Elle peut s’illustrer par la capacité du Manager à considérer sescollaborateurs et à les mettre en avant. Ainsi, aussi infime quela tâche puisse paraître, la valoriser et la rendre importante aux yeuxdes collaborateurs apporte un sentiment de considération.Le climat social et l’ambiance sont également importants pour fidéliserles équipes.Animation de la vie de votre serviceAvantages en natureQuels critères de fidélisation estimez-vous les plus efficaces ?26 %13 %32 %10 %7 %7 %=Source : Analyse RH et Rémunérations 2012-2013 des métiersde la Finance & Comptabilité - Hays%%
  3. 3. Quelle vision pour l’avenir ?Il est assez difficile d’envisager une perspective quelconque quant àla dynamique des recrutements en Finance & Comptabilité. Mais 2012nous confirme que les métiers du chiffre affûtent leurs compétenceset leur savoir-faire. La proximité avec l’ensemble des services del’entreprise et la vision globale de l’organisation ne sont plus réservéesau Directeur financier lui-même mais à l’ensemble de ses équipesqui doivent être capables de rapidement s’adapter et comprendreles priorités du moment. Le couple « risque / rentabilité » est mis enavant par la Direction financière et les compétences humaines sontindispensables pour apporter à l’entreprise toute l’aide nécessairepour affronter les difficultés économiques. Capacité à convaincre,leadership, vision globale, compétences linguistiques, proactivité etanticipation sont des qualités requises dans les fonctions financières.La nature des recrutements devrait naturellement se poursuivre dansles fonctions comptables et controlling pour le premier semestre 2013.Les entreprises ayant pris conscience de l’importance du pilotage etde la gestion de l’information, ces métiers devraient voir leur contenuse complexifier avec la mise en avant de la maîtrise des systèmesd’information, des nouvelles technologies et des outils de mesure dela performance.Notre étude montre que cette mesure de la performance des équipesdoit être effectuée en priorité en fonction de la qualité des travauxrendus et du respect des délais. Cependant, les Managers privilégientavant tout le respect de ces mêmes délais alors que les collaborateurss’attachent davantage à assurer une qualité de travail maximale. Les DG,quant à eux, partagent l’opinion des collaborateurs concernant la qualitédu travail, mais les critères de performance dont ils tiennent comptesont divers. Si plusieurs d’entre eux apparaissent en filigrane à la lecturede notre étude (comme le respect des délais et des bonnes pratiques etprocédures), nul ne peut dire qu’ils se distinguent de manière affirmée.0 10 30 6020 5040 7022 %34 %33 %44 %71 %50 %Respect des délais30 %30 %24 %Indicateurs de performance41 %36 %48 %Respect des bonnes pratiques et procédures39 %30 %30 %Evolution de l’autonomie13 %16 %15 %Evolution de la prise de décision64 %63 %52 %Qualité des travaux rendus29 %22 %18 %Adaptation aux nouveaux enjeux des Directions financièresMise en place d’outils d’analyse et de pilotageLOIC PRUGNAUDDAF - Howden FranceDans un contexte international incertain, la fonction financière est particulièrement exposée etnécessite non seulement de compétences accrues pour sécuriser les transactions avec nos clients(Cash management, Commerce international…) mais également d’une plus grande réactivité afin defacilité la prise de décision. Nos collaborateurs doivent apporter cette souplesse tout en garantissantune information fiable. Les systèmes de qualité appliqués déjà en production, tels que le Lean®,se déclinent aussi dans les Directions financières. Ils permettent non seulement de simplifier nosprocédures et d’améliorer leur efficacité, mais aussi de communiquer plus efficacement en interne.Le collaborateur de la Direction financière de demain n’est plus un simple expert dans son domaine decompétence mais aussi un « mieux-communicant » qui connaît le fonctionnement de son organisation.DGCollaborateurManagerComment mesurez-vous la performancede vos équipes ?Source : Analyse RH et Rémunérations 2012-2013des métiers de la Finance & Comptabilité - HaysETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201354%
  4. 4. Grilles de remunerationETUDE DE REMUNERATION NATIONALETENDANCES GENERALES DU RECRUTEMENT ET DES REMUNERATIONS EN 201355Finance & Comptabilitéfonctions operationnellesFONCTIONS DE GESTION Contrôleur de gestion 28 / 35 38 / 55 47 / 65 60 / 75FONCTIONS COMPTABLES Comptable unique 28 / 32 32 / 35 35 / 40 40 / 45Comptable général 25 / 28 28 / 32 32 / 36 35 / 45Comptable clients 22 / 25 25 / 30 30 / 33 33 / 38Comptable fournisseurs 22 / 24 25 / 30 30 / 33 33 / 38Aide comptable 18 / 22 22 / 25 25 / 28 28 / 32Recouvrement 20 / 22 22 / 25 25 / 28 30 / 35Comptable bancaire 25 / 30 30 / 32 35 / 42 40 / 50Comptable technique assurance 28 / 30 31 / 35 36 / 40 40 / 47FONCTIONS D’EXPERTS Consolideur 35 / 40 45 / 55 50 / 65 60 / 75Trésorier 38 / 45 40 / 55 50 / 70 70 / 90Gestionnaire paie 22 / 24 26 / 30 32 / 35 38 / 45FONCTIONS D’AUDIT INTERNE Auditeur interne 35 / 42 45 / 55 48 / 60 60 / 800 A 3 ans 3 A 5 ans 5 A 8 ans > 8 ans=FONCTIONS D’ENCADREMENTS PME / ETI Grands GroupesParis Régions Paris RégionsFONCTIONS DE DIRECTION Directeur financier / DAF 60 / 150 65 / 115 130 / 300 91 / 170Responsable administratif et financier 48 / 90 45 / 70 NS NSFONCTIONS DE GESTIONDirecteur contrôle de gestion 75 / 110 60 / 85 100 / 150 75 / 120Contrôleur financier 60 / 100 50 / 70 80 / 120 65 / 80FONCTIONS COMPTABLES Directeur des comptabilités NS NS 100 / 160 75 / 120Responsable / Chef comptable 42 / 70 45 / 60 60 / 80 55 / 70Responsable des comptabilités auxiliaires 35 / 55 35 / 55 50 / 80 45 / 65FONCTIONS D’EXPERTS Directeur consolidation 65 / 90 47 / 69 90 / 140 70 / 115Directeur trésorerie / financement 60 / 90 52 / 75 110 / 170 80 / 120Crédit manager 45 / 75 35 / 60 75 / 100 60 / 85Responsable paie 35 / 55 40 / 50 55 / 75 45 / 60FONCTIONS D’AUDIT INTERNE Directeur audit interne 90 / 120 55 / 80 120 / 185 85 / 130

×