Intrapreunariat

1 880 vues

Publié le

L'entrepreneur au sein d'une entreprise. Comme l’entrepreneur indépendant, l’intrapreneur
manifeste une attitude marquée par par la recherche et l’identification de nouvelles opportunités de développement, un fort engagement personnel dans ses actions qui participe du développement de soi, l’alliance entre la vision et la volonté de faire advenir les choses, des qualités de leadership qui lui permettent de susciter l’adhésion de son équipe, la créativité dans la recherche de ressources pour mener à bien son projet.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 880
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
532
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Intrapreunariat

  1. 1. L’entrepreunariat organisationnel, enjeux et limites. Présenté par : Benouna Omar Chakir Houria Karaouy Soukaina
  2. 2. Introduction L’entrepreneuriat se trouve aujourd’hui au cœur du développement humain. L’acte d’entreprendre est vital dans la mesure où il constitue une formidable voie de réalisation de soi. L’entrepreneur est en effet un acteur de justice sociale dans ses efforts de réconciliation de l’économique, du social et de l’environnemental.
  3. 3. Définition et dimensions de l’entrepreneuriat organisationnelle Appelée aussi intrapreneuriat (corporate entrepreneurship) est définie comme l’adoption de comportements et de pratiques entrepreneuriales au sein d’organisations . L’EO ciblé est confié à une unité semi autonome, dont la mission est d’identifier et de poursuivre les nouvelles opportunités d’affaires. L’intrapreneuriat, ou « l’EO diffus » repose sur la croyance que chaque membre de l’organisation détient des capacités managériales et entrepreneuriales, qu’il ou elle peut déployer plus ou moins simultanément.
  4. 4. L’intrapreneur est alors le champion du développement de nouveaux produits, l’initiateur de nouveaux business bâtis sur une innovation donnée. Afin de définir l’entreprenariat organisationnelle ou l’intrapreunariat ( corporate entrepreneurship ) il est nécessaire de distinguer entre entrepreueneur, intra-preneur et manager :
  5. 5. Typologie • La "corporate venturing" se réfère tout autant a la création de startups au sein d’entreprises existantes qu’aux acquisitions et prises de participation. • La "corporate entrepreneurship", encore plus englobant, désigne tout autant : 1) la création de nouvelles activités dans une organisation existante que 2) l’ensemble des actions associées à la transformation et au renouvellement de l’entreprise 3) l’adoption par l’entreprise d’une stratégie ou d’une posture entrepreneuriale.
  6. 6. Les limites • Un intrapreneur dans une organisation peut causer des enjeux de pouvoir. • Il peut faire valoir ses intérêts personnels sur ceux de l’entreprise. • L’intrapreneur peut être motiver par le prestige et la carrière professionnelle • Il peut prendre des décisions qui peuvent fragiliser l’entreprise • L’intrapreneur doit avoir des compétences managériales afin d’assurer la pérennité de l’entreprise
  7. 7. Conclusion • De nombreux auteurs expliquent la nécessité de l’intrapreneuriat par sa contribution à la survie de la firme et au développement de sa performance, dans des environnements turbulent et compétitifs. • comment pourrait on identifier le personnage même de l’intrapreneur? • Devrait-on envisager un mode de management spécifique pour cette classe d’individus ? • peut-on et doit-on manager les intrapreneurs comme les autres acteurs de l’entreprise ?
  8. 8. Merci pour votre attention

×