Entrepreneuriat & leadership

6 441 vues

Publié le

Entrepreneuriat & leadership

  1. 1. BIENVENUE A NOTRE PRESENTATION
  2. 2. L’ENTREPRENEURIAT
  3. 3. Manager Nous vous prions d’éteindre vos portables Merci
  4. 4. ENTREPRENEURIAT DEFINITION L’Entrepreneuriat (ou, selon une orthographe un peu moins courante, entreprenariat) est notamment l’action de créer de la richesse et/ou de l'emploi par la création ou la reprise d'une entreprise. L’entrepreneuriat est une activité difficile et bon nombre de créations d'entreprises se soldent par un échec. Les formes d’entrepreneuriat sont variées selon le type d’organisation qui est mis en place. L’entrepreneuriat peut être une activité qui crée de nombreux emplois.
  5. 5. Capacité de transformation d’idée Un entrepreneur est une personne qui veut et qui est capable de transformer une idée ou une invention en une innovation réussie.
  6. 6. La prise de risque l’entrepreneuriat consiste à prendre des risques. L’entrepreneur est une personne qui est prête à mettre en jeu sa carrière et sa sécurité financière pour mettre en œuvre une idée, à mettre son temps et son capital dans une entreprise risquée. Une autre définition de l’entrepreneuriat décrit le processus de découverte, d’évaluation et d’exploitation d’occasions. Ainsi un entrepreneur peut être défini comme « quelqu’un qui agit non en fonction des ressources qu’il contrôle actuellement, mais qui poursuit inlassablement une occasion
  7. 7. Caractéristiques de l’entrepreneuriat     Il y a un leader, l’entrepreneur, qui est la force motrice à l’origine des faits économiques. Dans l’esprit de cet entrepreneur il y a une vision de l’avenir qui est préférable à celle de l’état présent. Tout au long d’un processus partiellement conscientisé d’intuitions et de perspicacité qui trouvent leurs racines dans l’expérience, l’entrepreneur développe une vision ainsi qu’une stratégie afin de la mettre en pratique Cette vision est mise en œuvre rapidement et avec enthousiasme par l’entrepreneur. Le travail réalisé peut procurer le sentiment de vivre pleinement ou la satisfaction de rendre service à la société.
  8. 8. L’entrepreneuriat social Classiquement l'entrepreneur s'engage dans des activités lucratives et devient chef d'entreprise. Depuis quelques décennies une nouvelle catégorie d'entrepreneurs dispose d'une visibilité grandissante, les entrepreneurs sociaux. Les entreprises qu'ils créent n'ont pas une finalité lucrative mais une finalité sociale : il s'agit de répondre à des besoins sociaux peu ou pas couverts par le marché.
  9. 9. CHAMP SEMANTIQUE Aptitude Créer Innover Gérer Confiance en soi Estime de soi Leadership
  10. 10. La culture entrepreneuriale Ensemble des valeurs qui poussent ou orientent plus ou moins les gens vers la création d’entreprise. •… •Esprit d’équipe •Coopération •…
  11. 11. les freins au changement       Le manque de confiance en soi Le manque d’objectivité Le comportement pour juste plaire Le système éducatif Manque de méthodes et sous-information La pensée que le changement ou le bonheur vient de quelque part  L’association de la richesse aux procédés sataniques, le locus externe  La crainte excessive du manque d’argent  La jeunesse n’est pas acteur des grands changements
  12. 12. Contexte du séminaire Les simples diplômes académiques captent de moins en moins l’attention des Chefs d’Entreprises et ne constituent plus une référence en termes de rendement. Est devenue impérieusement nécessaire une formation complémentaire par les stages de perfectionnement, les ateliers de formation pratique, les séminaires…
  13. 13. Contexte du séminaire Le monde de l’emploi demande aujourd’hui des personnes hautement qualifiées et une innovation répétitive pour une vie adéquate. Le leadership, la culture de l’excellence… que nous n’avons pas pu cultivé depuis le bas âge sont à courir à cet instant.
  14. 14. Pourquoi l’Entrepreneuriat?
  15. 15. AVOIR UNE FORTE PERSONNALITE NAPOLEON Hill dans son « Réfléchissez et devenez Riches » a révélé que « Celui qui s’est montré très actif à l’Université, qui s’entend bien avec tout le monde et qui a assuré un travail pendant ses études, possède une longueur d’avance sur l’étudiant strictement académique […] c’est pourquoi à une formation strictement académique nous préférons l’intelligence et une forte personnalité »
  16. 16. REMEDES A LA CRISE DE L’EMPLOI Le changement de mentalité 2. L’information 3. La formation 4. Le volontariat 1. 5. L’entrepreneuriat
  17. 17. Entrepreneur 1- la production: matérielle, intellectuelle, artistique 2- la transformation 3- les services dont le commerce sous toutes ses formes
  18. 18. Etapes création - gestion
  19. 19. LES SOURCES DE FINANCEMENT D’ENTRPRISE À 0 Franc (OPM) 2. Fonds propres ( économies personnelles) 3. Fonds familiaux 4. Subventions ( fonds FIJ) 5. Crédits microfinanciers 6. Actionnariat 7. Recours à la Banque (rentabilité, promoteur sérieux, confiance) 1.
  20. 20. Etapes création - gestion 35 30 25 20 Entreprise 3 Entreprise 2 Entreprise 1 15 10 5 0 Démarrage Croissance apogée ??? Déclin
  21. 21. Avez-vous jamais vu?
  22. 22. 25
  23. 23. Leadership : définition (1) Le leadership, un terme emprunté à l'anglais, définit la capacité d'un individu à mener ou conduire d'autres individus ou organisations dans le but d'atteindre certains objectifs. On dira alors qu'un leader est quelqu'un qui est capable de guider, d'influencer et d'inspirer. 26
  24. 24. Leadership : définition (2) Le leadership d’un individu au sein d’un groupe ou d’une collectivité, étymologiquement chefferie, est la relation de confiance qui s’établit entre cet individu et la majorité des membres de ce groupe dans la poursuite d’un objectif partagé. Allemand : fürhung. Cette relation peut être temporaire (et parfois éphémère) et même synallagmatique (le leader doit autant avoir confiance dans le groupe que la majorité du groupe a confiance en lui). Manifestation: capacité à fédérer et à mobiliser les énergies autour d’une activité collective. Elle se traduit par une élection formelle ou informelle explicite ou implicite au cours de laquelle la majorité du groupe reconnait un des leurs comme Leader légitime et lui délègue son pouvoir de décision par leur liberté de décision 27
  25. 25. Leader et Gestionnaire Un leader se distingue d'un gestionnaire ou d'un décideur, lequel a des capacités pour l'administration, sans pour autant «mener» le groupe, l'organisation ou le pays à un autre stade de son développement. Un bon gestionnaire peut être un leader, mais les deux qualités ne sont pas automatiquement liées. 28
  26. 26. domaines de couverture 1. Politique ………… ………… 2. Entreprise privée ………… ………… 3. L’armée ……….. ……….. 4. Le reste (Associations, Orchestre…) OBNL, Direction 29
  27. 27. Compétences ou qualités du leader Autant les champs couverts par le leadership ont évolué, autant les qualités qui le définissent se sont multipliées. Si le leadership dans le passé était associé intimement à la personnalité du leader et particulièrement à son charisme, beaucoup d'études récentes suggèrent une capacité apprise, fruit de l'expérience et liée à des contextes spécifiques. Parmi les compétences (ou qualités) que l'on retrouve chez les leaders, on peut citer :  la vision,  la stratégie,  la persuasion,  la communication,  la confiance et  l'éthique. 30
  28. 28. TYPES de leadership Le leadership positif 2. Le leadership négatif 1. Diamond Group Consult 31
  29. 29. Le leadership positif Le leadership harmonisateur: Consiste à mettre les moyens pour tenter de consolider ses collaborateurs ayant des points de vue différents. Pour ce leader, quoi qui arrive, on doit s’attendre. ☺ le leadership socio-affectif: Permet de rétablir un bon climat entre les gens (frustrés, angoissés ou encore profanes). ☺ le leadership fonctionnel: Ceux sont ici des leaders qui ont l’esprit de pionniers. Ils influencent les autres à adopter les méthodes de travail appropriées. ☺ Le leadership d’expertise: Ce type de leadership très connus, consiste à donner des exemples en référence de ce qu’on a vue ou appris ailleurs. ☺ 32
  30. 30. Le leadership négatif Permet de distraire le groupe, les collaborateurs et de décourager la suite du travail. Le leadership agressif: L’individu juge négativement l’idée des autres, les blâme. ☻ Le leadership résistant: C’est l’utilisation du ‘’Mais’’; ‘’je ne suis pas d’accord’’. L’individu ici refuse systématiquement l’opinion des autres en leurs est farouchement opposé. Il s’impose alors par force. ☻ 33
  31. 31. Notre modèle d’apprentissage par l’action: Intrapreneur: Décideur, stratège Pilote du changement Le Leader d’équipe, comme l’un des 4 grands rôles du manager 34
  32. 32. Leadership et Management: Il faut, le plus souvent, développer simultanément… 35
  33. 33. Chaque MANAGER comme LEADER: -Connaissance de soi -Compréhension de ses comportements comme leader (et leur impact sur les autres) -Développement personnel (apprentissage basé sur la combinaison action-réflexion-décision) L’organisation: L’équipe d’encadrement: -Clarté du projet (Réaffirmer les Missions et défis stratégiques et opérationnels ENTREPRISE) -Attentes de la DG vis-à-vis du rôle de leader de l’encadrement -Moyens à la disposition des leaders (services supports, formation, coaching, etc.) -Sens partagé et respect des différences individuelles et culturelles -Organisation interne: mode de fonctionnement interne et visà-vis d’autres acteurs 36
  34. 34. Tous, devenons de vrais Leaders MERCI

×