Keynote final thesis mba1

152 vues

Publié le

Final Presentation MBA1 Marketing Strategy

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
152
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Keynote final thesis mba1

  1. 1. COMMENT UNE SOCIÉTÉ DE TRAVAIL TEMPORAIRE FRANÇAISE PEUT S’IMPLANTER ET SE DEVELOPPER SUR UN NOUVEAU MARCHÉ: LE CANTON DE VAUD EN SUISSE ? JEAN-BAPTISTE TRAISSARD, MEMOIRE DE RECHERCHE ANNÉE 1, ILLICO INTERIM, GROUPE MARE NOSTRUM
  2. 2. INTRODUCTION CONTEXT OF GLOBALIZATION • WHY EXPORT ? • WHERE ? • WHEN ? • HOW ? SWITZERLAND : 9TH FRANCE CUSTOMER AND SUPPLIER
  3. 3. SOMMAIRE • PRESENTATION ET ÉVOLUTION DE MARE NOSTRUM • VEILLE STRATEGIQUE DU TRAVAIL TEMPORAIRE SUISSE • PRECONISATIONS STRATEGIQUES
  4. 4. PRESENTATION ET ÉVOLUTION DU GROUPE • CRÉATION DE LA PREMIERE ENTITÉ NEPTUNE RH EN 2002 • 2015: PRÈS DE 40 AGENCES TOUS PÔLES CONFONDUS • CHIFFRE D’AFFAIRES 2014: 83 000 000 € • RÉSULTAT NET : 425 000 € • ENGAGEMENT RSE EN 2014 • 1 POLE TRAVAIL TEMPORAIRE (INTÉRIM) • 1 POLE SERVICE (RECRUTEMENT) • 1 POLE TRAVAUX • PRÉSENCE SUR LE QUART SUD EST-OUEST DE LA FRANCE • PRÉSENCE EN ILE DE FRANCE ET LOIRE ATLANTIQUE • PRÉSENCE AU PORTUGAL, ROUMANIE ET POLOGNE
  5. 5. LES MARQUES DU GROUPE SELON UN SYSTEME DE SEGMENTATION ET DE CIBLAGE
  6. 6. LE BUSINESS MODEL CANVAS MARE NOSTRUM D’AUJOURD’HUI Key partners Value proposition Customer segments Key activities Customer relationships ChannelsKey ressources Cost Structure Revenue streams PRISME Business Club Travail Temporaire RH Intérimaires Faire face au surcroit d’activité Flexibilité et rapidité pour les clients Facturation à x nombres d’heures Formation / Services entreprise Agence Entreprise en recherche de flexibilité dans leur activité Un service adapté à une typologie de client Contrat tripartite Délégation et Gestion d’intérimaires en France Intérimaires Charges sociales Loyers FASTT Face to face Bulletins de paye Payment providers Evénements RDV client personnalisé Convention collective du travail temporaire Marché segmenté Vente et prestation de services B to B INFOR etc… Divers prêts Charges de fonctionnement
  7. 7. VEILLE STRATÉGIQUE DU TRAVAIL TEMPORAIRE SUISSE • RÉPONDRE À UN PROBLÈME RENCONTRÉ • DÉLIMITER LES AXES DE VEILLES POURQUOI FAIRE UNE VEILLE ? SE DÉVELOPPER À L’INTERNATIONAL COMMENT PROCÉDER ? • VEILLE COMMERCIALE ET MARKETING • VEILLE CONCURRENTIELLE • VEILLE RÉGLEMENTAIRE ET D’IMAGE • VEILLE ENVIRONNEMENTALE
  8. 8. LE TRAVAIL TEMPORAIRE SUISSE SOUS UNE CONVENTION COLLECTIVE PROPRE À LA SUISSE • UN MARCHÉ DE 6,5 MILLARDS DE CHF EN 2014 • UNE MASSE SALARIALE DE 4,5 MILLARDS DE CHF EN 2O14 • 302 526 PERSONNES ONT TRAVAILLE EN INTERIM EN 2013 • CROISSANCE DE 9,7% DU MARCHÉ SUR LES 20 DERNIÈRES ANNÉES
  9. 9. L’EXPRESSION DES BESOINS • LE CHOIX SE JUSTIFIE À L’AIDE D’UNE MATRICE • LE CHOIX S’EXPRIME ÉGALEMENT PAR L’ENTREPRISE • CHOIX DE LONGUE DATE • BEAUCOUP D’INFORMATIONS À CE SUJET
  10. 10. LA COLLECTE DES INFORMATIONS SOURCES FORMELLES SOURCES INFORMELLES • Abonnements aux newsletters du Swissstaffing « associations d’employeurs » : newsletters, conférences, tendance du marché Suisse et de sa croissance • Des bases de données socio- démographiques du canton de Vaud • Données et étude du SECO (secrétariat d’état à l’économie Suisse): Tendance du marché, donnée économique (PIB, Prévisions, taux de chômage) • Données internes existante de l’entreprise: première prise de contact en Suisse • Visite par une des alternantes de Lausanne et présence à une conférence du Swissstaffing de Interlaken le 6 mai 2015: entre autre de bonnes perspectives pour le travail temporaire pour les années à venir
  11. 11. LE TRAITEMENT ET L’EXPLOITATION DE CES INFORMATIONS Veille concurrentielle Outils de veille concurrentielle • Alertes Google • Flux RSS • Les annuaires d’entreprises • Entreprise familiale crée en 1992 • 2006: Entrée en Bourse sur l’Alternext • 2015: 70 agences • FILIALE SUISSE DE DLSI Adoption d’une stratégie de croissance externe par DLSI, acquisition en 2007 Stratégie coûteuse Stratégie permettant de se développer rapidement sur un nouveau marché
  12. 12. SE DÉVELOPPER PAR CROISSANCE EXTERNE ? DÉTERMINER NOS CIBLES POSSIBLES ET LEUR POTENTIEL DE DÉVELOPPEMENT LE TRAITEMENT ET L’EXPLOITATION DE CES INFORMATIONS CONCENTRATION HORIZONTALE: RACHAT DE PEMSA PAR DLSI CONCENTRATION VERTICALE: RACHAT DES SOURCES HAYAT PAR DANONE CONCENTRATION CONGLOMERALE: MARE NOSTRUM EN FRANCE EST UN CONGLOMERAT MODE OPERATOIRE : FUSIONS OU ACQUISITIONS D’UNE ENTREPRISE EVALUATION DE LA FAISABILITÉ DE L’OPÉRATION (PART D’AUTOFINANCEMENT ?, ENTRÉE D’UN INVESTISSEUR PARTENAIRE ?)
  13. 13. Evolution de l’activité DLSI CA 0 75000 150000 225000 300000 2009 2010 2011 2012 2013 2014 LE TRAITEMENT ET L’EXPLOITATION DE CES INFORMATIONS PROGRESSION DU CA DE PEMSA DE 57,28% ENTRE 2009 ET 2014 15%, C’EST LA PART MOYENNE DU CA DE PEMSA DANS LE CA GLOBAL
  14. 14. LE TRAITEMENT ET L’EXPLOITATION DE CES INFORMATIONS Veille Réglementaire Identification des textes et exigences applicables Evaluation de notre conformité Mise en oeuvre de la conformité Procédés • Faire un tri des informations concernant la convention collective du travail temporaire Suisse • Utiliser une grille d’analyse des conformités • Etablir un plan d’action pour lever les non-conformités entre la Suisse et la France • Etape réalisable dès lors qu’une PME de travail temporaire Française s’implante en Suisse Préconisations • Externaliser la veille réglementaire • Pourquoi ? permet un gain de temps et donc se focaliser sur le marché (concurrent, perspectives d’évolutions) • Externaliser cette opération car c’est une tâche prenant du temps dans la veille réglementaire
  15. 15. LA DIFFUSION DES INFORMATIONS POLE TRAVAIL TEMPORAIRE POLE SERVICE/ FORMATION/ RECRUTEMENT MARE NOSTRUM CELLULE DE VEILLE STRATEGIQUE Collecte des informations Protection de l’information (serveurs informatiques)
  16. 16. LE BUSINESS MODEL CANVAS MARE NOSTRUM DE DEMAIN ? Key partners Value proposition Customer segments Key activities Customer relationships ChannelsKey ressources Cost Structure Revenue streams PRISME Business Club Travail Temporaire RH Intérimaires Faire face au surcroit d’activité Flexibilité et rapidité pour les clients Facturation à x nombres d’heures Formation / Services entreprise Agence Entreprise en recherche de flexibilité dans leur activité Un service adapté à une typologie de client Contrat tripartite Délégation et Gestion d’intérimaires en France Intérimaires Charges sociales Loyers FASTT Face to face Bulletins de paye Payment providers Evénements RDV client personnalisé Convention collective du travail temporaire Marché segmenté Vente et prestation de services B to B INFOR etc… Divers prêts Charges de fonctionnement Avoir des services RH en conformité avec la législation Suisse Nouveaux marchés ? Nouveaux canaux de distribution ? Une convention collective du travail temporaire SuisseInscription au RCS Suisse Adopter une culture Suisse Garantie financière Suisse
  17. 17. • PENETRER UN NOUVEAU MARCHÉ ? • COMMENT ? • PAR DE NOUVEAUX CANAUX DE DISTRIBUTION ? CONCLUSION

×