N-SIDE et BELPEXY. Crama, HEC-ULg et N-SIDE     Y. Langer, BELPEX
1. NOTRE EXPÉRIENCE Centres universitaires: IAG(UCL) et HEC (ULg) Discipline: recherche opérationnelle, optimisation  ma...
2. NOTRE HISTOIRE En 2005, prise de contact d’ELIA (« maison-mère » de  BELPEX) avec l’ULg. Nature de la demande: missio...
3. LA FORME DE VALORISATION N-SIDE: S.A. fondée en 2000 Spin-off de l’UCL (2000) et de l’ULg (2006) Aujourd’hui: 25 col...
4. TRANSFERT DE CONNAISSANCE Transfert de connaissances entre universités – spin-off –  utilisateur:   – modélisation et ...
5. INNOVATION Innovation méthodologique  – Formulation rigoureuse du problème économique de fixation des    prix sous for...
6. Avantages financiers pour le                      laboratoire et l’institution Concrètement: retombées financières (di...
7. AUTRES AVANTAGES Maintien du contact avec la réalité du terrain, dans un  domaine (aide à la décision) à vocation appl...
8. AVANTAGES POUR BELPEXPar rapport à un service universtaireExperts dédiés aux projets selon des arrangements ad hoc,ind...
8. AVANTAGES POUR BELPEXPar rapport à une société de consultance LambdaExperts (junior, senior et professeurs) formés spé...
9. CONTACTS N-SIDE: http://www.n-side.be/ BELPEX: http://www.belpex.be/ Contacts universitaires:   – Prof. Ph. Chevalie...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

31 mai 2012 Valorisation SHS - N-SIDE et BELPEX (Y. Crama & Y. Langer)

414 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
414
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

31 mai 2012 Valorisation SHS - N-SIDE et BELPEX (Y. Crama & Y. Langer)

  1. 1. N-SIDE et BELPEXY. Crama, HEC-ULg et N-SIDE Y. Langer, BELPEX
  2. 2. 1. NOTRE EXPÉRIENCE Centres universitaires: IAG(UCL) et HEC (ULg) Discipline: recherche opérationnelle, optimisation mathématique, aide à la décision Utilisateur: BELPEX (Belgian Power Exchange) Activité concernée: Fixation des prix et des volumes échangés entre fournisseurs et utilisateurs sur le marché « day-ahead » de l’électricité. N-SIDE fournit l’expertise et développe les logiciels d’optimisation utilisés par BELPEX et plusieurs de ses partenaires européens.
  3. 3. 2. NOTRE HISTOIRE En 2005, prise de contact d’ELIA (« maison-mère » de BELPEX) avec l’ULg. Nature de la demande: mission d’expertise pour l’évaluation de différentes solutions et aide au développement de solutions innovantes. Renvoi vers d’autres centres et sociétés commerciales. Après quelques détours: collaboration avec N-SIDE. Parcours de Y. Langer: chercheur ULg, consultant N-SIDE, manager R&D BELPEX.
  4. 4. 3. LA FORME DE VALORISATION N-SIDE: S.A. fondée en 2000 Spin-off de l’UCL (2000) et de l’ULg (2006) Aujourd’hui: 25 collaborateurs, activités principales en sidérurgie (optimisation de la production et des achats), pharmaceutique (logistique), énergie. Participation faible, mais symbolique des universités: valorisation d’une expertise pointue. Projet BELPEX: contrat avec N-SIDE pour le développement et la mise en œuvre de solutions.
  5. 5. 4. TRANSFERT DE CONNAISSANCE Transfert de connaissances entre universités – spin-off – utilisateur: – modélisation et méthodes d’optimisation – développement et mise en œuvre de solutions pratiques – fonctionnement des marchés de l’énergie et des contraintes de production/distribution Collaboration de longue durée (en cours) Transfert de personnel
  6. 6. 5. INNOVATION Innovation méthodologique – Formulation rigoureuse du problème économique de fixation des prix sous forme d’un problème d’optimisation (vs. fixation empirique, mal justifiée économiquement). – Couplage transfrontalier efficace de plusieurs marchés énergétiques nationaux. – Solution retenue dans le cadre de plusieurs « compétitions » européennes et en cours de validation par les autorités européennes comme « la » solution pour le calcul des prix de l’électricité à court terme. – Utilisée aujourd’hui pour les marchés belge, néerlandais, français et allemand. Sera étendue aux régions scandinaves et baltiques (2012), puis ibérique et italienne (2013), et vers l’Europe de l’est (2014).
  7. 7. 6. Avantages financiers pour le laboratoire et l’institution Concrètement: retombées financières (dividendes) pour les institutions. La spin-off et les unités de recherche collaborent sur certains projets, par exemple Plan Marshall.
  8. 8. 7. AUTRES AVANTAGES Maintien du contact avec la réalité du terrain, dans un domaine (aide à la décision) à vocation appliquée: – impact sur l’enseignement et la recherche. Surtout: la spin-off est un véhicule pour répondre aux demandes d’organisations qui font appel à l’expertise de l’Université, dans des situations où celle-ci ne peut pas ou ne veut pas y satisfaire pleinement: – Manque de ressources, ou « distraction » pour les chercheurs – Incapacité à déployer les solutions requises (par ex, IT) – Cadre de recherche académique vs. méthodologie d’industrialisation professionnelle – Pérennité, etc.
  9. 9. 8. AVANTAGES POUR BELPEXPar rapport à un service universtaireExperts dédiés aux projets selon des arrangements ad hoc,indépendants des contraintes académiquesCoopération dans un cadre plus large et long terme que la phasede R&D typiquement intéressante pour les académiques (par ex.,gestion du projet d’industrialisation et de test de l’outil,maintenance et support, …)Incitants commerciaux favorisant le professionnalisme et le suivides dossiers (par ex., compétence en gestion de projet, propositionproactive de nouveaux produits, …)
  10. 10. 8. AVANTAGES POUR BELPEXPar rapport à une société de consultance LambdaExperts (junior, senior et professeurs) formés spécifiquement dansle domaine RO et capables de se spécialiser dans une niche deconnaissance ultra-spécifiqueAccès direct au milieu académique et ses innovationsDe par l’expertise existante et la relation long terme, (un peu)moins l’impression d ’ « expliquer au consultant le fonctionnementcomplet d’une horloge pour qu’il puisse mieux nous donnerl’heure »Esprit critique plutôt encouragé: le client a toujours raison (maisparfois on peut quand même l’aider et challenger ses idées!)
  11. 11. 9. CONTACTS N-SIDE: http://www.n-side.be/ BELPEX: http://www.belpex.be/ Contacts universitaires: – Prof. Ph. Chevalier: Philippe.Chevalier@uclouvain.be – Prof. Y. Crama: Yves.Crama@ulg.ac.be

×