Restructuration des banques
publiques et stabilisation de
la place financière de Tunis
DR. ACHRAF AYADI
EXPERT BANCAIRE ET...
Dr. Achraf AYADI
• Formation:
– Docteur en Sciences de Gestion de Télécom & Management SudParis (2003-2007)
– DEA en Gesti...
Agenda
• Partie 1 : Crise financière et transformations de la
réglementation bancaire et financière internationale
(10 min...
Première Partie:
Crise financière et
transformations de la
réglementation bancaire et
financière internationale
Nécessité de renforcer la réglementation
La crise financière
• Origine
• Impact sur les marchés financiers
• Impact sur le...
Une révolution réglementaire en cours
6Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
Les principales réglementations à retenir
• 2010-2013 (US): Dodd-Frank Wall street reform and consumer
protection act
– Ré...
Bâle I – II – III et exigences de fonds propres
La régulation « microprudentielle »
Composantes du risque:
• Les composant...
Deuxième Partie:
Stabilité de place de Tunis :
Un benchmark par rapport
aux meilleures pratiques
Contexte réglementaire en Tunisie
• Un cadre juridique qui investit la BCT des pouvoirs de supervision:
– Article 33 de la...
Focus sur le pouvoir normatif de la BCT
• Exigences de fonds propres
• Normes de concentration et de division des risques
...
Appliquer les normes
• Exemple des banques publiques:
– STB : Dotation de 117 Millions de TND pour un capital de 124 Milli...
Exemple de difficultés pour appliquer les normes
• Exemple: Rapport général des commissaires aux comptes de la
STB au 31.1...
Résumé:
Appréciation qualitative du niveau de respect des normes
• Focus sur les banques publiques STB/BNA
14Dr. Achraf AY...
Prochaines étapes du point de vue réglementaire
• Chantiers à ouvrir par la BCT
15Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
Normes e...
Prochaines étapes du point de vue des banques
• Chantiers à ouvrir par les établissements en difficulté (sous le
contrôle ...
Troisième Partie:
Comment restructurer les
banques publiques ?
Une proposition de road-map
De 2013 à 2015: Statu quo
18Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
Echantillon de Banques
19Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
Banque Publiques
BFPME
BH
BNA
BTS
STB
Banques Privées à capital
m...
Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 20
BFPME
BH
BNA
BTS
STB
Amen
BT
BIAT
ABC
ATB
Attijari
BTK
CITI
QNB
UBCI
UIB
BTL
STUSID
ZB
...
Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
BFPME
BH BNA
BTS
STB
Amen
BT
BIATABC
ATB
Attijari
BTK
CITI
QNB
UBCI
UIB
BTE
BTL
STUSID
Zit...
Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
BFPME
BH
BNA
BTS STB
Amen
BT
BIAT
ABC
ATB
Attijari
BTKCITI
QNB
UBCI
UIB
BTEBTL
STUSID
Zito...
Constats & Solutions proposées
• Banques Publiques:
– Nombreuses et sous-performantes
– Alimentent l’instabilité financièr...
Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
BFPME
BH
BNA
BTS STB
Amen
BT
BIAT
ABC
ATB
Attijari
BTKCITI
QNB
UBCI
UIB
BTEBTL
STUSID
Zito...
Créer une Grande Banque Nationale en 5 ans
Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
Créer une Grande Banque Nationale en 5 ans
27Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
2014 2015 2016 2017 2018 2019
T1 T2 T3 T4 T1 ...
28Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
Merci pour l’aimable attention
29Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
Sur Facebook: https://www.facebook.com/DrAchrafAyadi
Sur ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence AFEK TOUNES 20150422

745 vues

Publié le

TITRE : Restructuration des banques publiques et stabilisation de la place financière de Tunis

PLAN

Partie 1 : Crise financière et transformations de la réglementation bancaire et financière internationale
Partie 2 : Stabilité de place de Tunis : Un benchmark par rapport aux meilleures pratiques
Partie 3 : Comment restructurer les banques publiques ? Une proposition de road-map

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
745
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence AFEK TOUNES 20150422

  1. 1. Restructuration des banques publiques et stabilisation de la place financière de Tunis DR. ACHRAF AYADI EXPERT BANCAIRE ET FINANCIER, PARIS VICE-PRESIDENT DE L’INSTITUT EURO-MAGHREBIN D’ETUDES ET DE PROSPECTIVES Afek Tounes – Laboratoire Socio-économique 22 avril 2015
  2. 2. Dr. Achraf AYADI • Formation: – Docteur en Sciences de Gestion de Télécom & Management SudParis (2003-2007) – DEA en Gestion et Internationalisation des économies de l’Université de Sfax (2001- 2003), Major de promo – Maîtrise en Commerce International IHEC Carthage (1996-2000) – Baccalauréat Economie et Gestion (1996), Major de Sfax, Vice-Major national • Certifications: – Certification de l’Autorité des Marchés Financiers – Fondamentaux de Banques Centrales et politiques monétaires (Nations Unies) – Direction de Projets (IPMA) • Expérience: – Travaille sur le secteur financier comme sujet de recherches et de publications depuis 1999-2000 – Professionnel à temps plein du secteur financier depuis 2005 – Analyste financier et économique auprès plusieurs chaînes de radios et de télévisions en langue arabe 2Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  3. 3. Agenda • Partie 1 : Crise financière et transformations de la réglementation bancaire et financière internationale (10 min) • Partie 2 : Stabilité de place de Tunis : Un benchmark par rapport aux meilleures pratiques (10 min) • Partie 3 : Comment restructurer les banques publiques ? Une proposition de road-map (20 min) 3Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  4. 4. Première Partie: Crise financière et transformations de la réglementation bancaire et financière internationale
  5. 5. Nécessité de renforcer la réglementation La crise financière • Origine • Impact sur les marchés financiers • Impact sur les marchés des matières premières • Impact économique plus global • Le nouveau rôle des banques centrales pour la sortie de crise 5Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  6. 6. Une révolution réglementaire en cours 6Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  7. 7. Les principales réglementations à retenir • 2010-2013 (US): Dodd-Frank Wall street reform and consumer protection act – Réforme de la sphère financière : séparation des activités spéculatives (règle Volker), compensation des produits dérivés OTC, etc. • 2010-2013 (US): Foreign Account Tax Compliance act (FATCA) – Lutte contre la fraude fiscale et les paradis fiscaux • 2010-2013 : Réforme Vickers (UK) et Rapport Liikanen (UE) – Isoler les capitaux alloués aux activités de marché pour compte propre / pour compte de tiers / et ceux alloués à la banque de détail • 2013 (FR): Loi de réforme bancaire – Obliger les établissements financiers à loger, d'ici à 2015, leurs activités les plus spéculatives dans des filiales financées de façon autonome • 2013 (UE): European Market Infrastructure Regulation (EMIR) – Obligation de compensation des produits dérivés OTC, nouveaux reportings réglementaires, etc. • 2014 (UE): Vote du CRD4 et du CRR – Inscription de la norme Bâle III dans le droit de l’UE 7Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  8. 8. Bâle I – II – III et exigences de fonds propres La régulation « microprudentielle » Composantes du risque: • Les composantes du risque: – L’incertitude – L’exposition Types de risques: – Risque de contrepartie – Risque de liquidité – Risque de marché – Risque opérationnel Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 8 Risque de liquidité Bâle I Bâle III
  9. 9. Deuxième Partie: Stabilité de place de Tunis : Un benchmark par rapport aux meilleures pratiques
  10. 10. Contexte réglementaire en Tunisie • Un cadre juridique qui investit la BCT des pouvoirs de supervision: – Article 33 de la Loi n°58-90 du 19 septembre 1958 portant création et organisation de la BCT telle que modifiée par la loi n°2006-26 du 15 mai 2006 et la loi n°2007-69 du 27 décembre 2007 – Article 32 de la Loi n°2001-65 du 10 juillet 2001, relative aux établissements de crédit, telle que modifiée et complétée par la loi n°2006-19 du 2 mai 2006 – Article 115 de la Loi n° 2009-64 du 12 août 2009 • Un périmètre d’action étendu pour la BCT: – Un pouvoir normatif – Un pouvoir de contrôle – Un pouvoir disciplinaire 10Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  11. 11. Focus sur le pouvoir normatif de la BCT • Exigences de fonds propres • Normes de concentration et de division des risques • Exigences en matière de prise de participation • Exigences de classification et de provisionnement des créances • Norme de liquidité • Exigences en matière de bonne gouvernance • Exigences en matière de gestion des risques • Exigences en matière de contrôle interne • Exigences en matière de lutte contre le blanchiment d’argent • Exigences en matière de comptabilité et d’information financière 11Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 Enjeux: (1) Appliquer les normes & (2) Faire évoluer les normes
  12. 12. Appliquer les normes • Exemple des banques publiques: – STB : Dotation de 117 Millions de TND pour un capital de 124 Millions de TND soit 29% du total des Capitaux Propres de plus de 404 Millions de TND • Ratio de liquidité au 31.12.2012: 94,04% < 100% (norme) – BNA : Dotation de 133 Millions de TND pour un capital de 160 Millions de TND soit 22% du total des Capitaux Propres de plus de 603 Millions de TND • Ratio de liquidité au 31.12.2012: 78,13% < 100% (norme) • Ratio de liquidité au 31.12.2011: 83,63% – Les ratios de solvabilité non identifiés 12Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  13. 13. Exemple de difficultés pour appliquer les normes • Exemple: Rapport général des commissaires aux comptes de la STB au 31.12.2012 13Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  14. 14. Résumé: Appréciation qualitative du niveau de respect des normes • Focus sur les banques publiques STB/BNA 14Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 Normes exigées Respect de la norme Exigences de fonds propres KO Normes de concentration et de division des risques KO Exigences en matière de prise de participation n.a. Exigences de classification et de provisionnement des créances KO Norme de liquidité KO Exigences en matière de bonne gouvernance n.a. Exigences en matière de gestion des risques KO Exigences en matière de contrôle interne KO Exigences en matière de lutte contre le blanchiment d’argent n.a. Exigences en matière de comptabilité et d’information financière KO
  15. 15. Prochaines étapes du point de vue réglementaire • Chantiers à ouvrir par la BCT 15Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 Normes exigées Réformes Exigences de fonds propres Passage direct à Bâle III Normes de concentration et de division des risques Passage direct à Bâle III Exigences en matière de prise de participation Passage direct à Bâle III Exigences de classification et de provisionnement des créances Passage direct à Bâle III Norme de liquidité Passage direct à Bâle III - LCR* & NSFR** Exigences en matière de bonne gouvernance Passage direct à Bâle III Exigences en matière de gestion des risques Passage direct à Bâle III Exigences en matière de contrôle interne Passage direct à Bâle III Exigences en matière de lutte contre le blanchiment d’argent Installer une instance multidisciplinaire et indépendante avec pouvoir d’enquête Exigences en matière de comptabilité et d’information financière IAS/IFRS Fond de garantie des dépôts  à opérationnaliser Mise en place d’un fonds de garantie des dépôts et des titres
  16. 16. Prochaines étapes du point de vue des banques • Chantiers à ouvrir par les établissements en difficulté (sous le contrôle de la BCT) 16Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 Transformation des Systèmes d’Information + Réorganisation des fonctions de contrôle de conformité (internes, permanents et périodique) + Réorganisation des fonctions de gestion des risques
  17. 17. Troisième Partie: Comment restructurer les banques publiques ? Une proposition de road-map
  18. 18. De 2013 à 2015: Statu quo 18Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  19. 19. Echantillon de Banques 19Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 Banque Publiques BFPME BH BNA BTS STB Banques Privées à capital majoritairement tunisien AB BT BIAT Banques Privées à capital majoritairement étranger ABC ATB ATTIJ BTK CITI QNB UBCI UIB Banques mixtes de petite taille BTE BTL STUSID Banque Islamique ZB Données: 2012 Exclues: BFT et Al Baraka
  20. 20. Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 20 BFPME BH BNA BTS STB Amen BT BIAT ABC ATB Attijari BTK CITI QNB UBCI UIB BTL STUSID ZB 0% 2% 4% 6% 8% 10% 12% 14% 16% 0% 2% 4% 6% 8% 10% 12% 14% 16% Graphique 1: Part de Marché relativement au Total Positionnement des Banques Tunisiennes en 2012 selon (X,Y)X=PartdeMarchédesDépôts2012 (en%) Y = Part de Marché des Crédits 2012 (en %) Champions nationaux privés et publics à promouvoir Banques de taille moyenne saines à consolider Banques de taille faibles dont la viabilité est à démontrer
  21. 21. Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 BFPME BH BNA BTS STB Amen BT BIATABC ATB Attijari BTK CITI QNB UBCI UIB BTE BTL STUSID Zitouna 0.0% 10.0% 20.0% 30.0% 40.0% 50.0% 60.0% 70.0% 80.0% 90.0% 100.0% 0.0% 10.0% 20.0% 30.0% 40.0% 50.0% 60.0% 70.0% 80.0% 90.0% 100.0% Graphique 2: Contribution à l’économie et maîtrise des risques Positionnement des Banques Tunisiennes en 2012 selon (X,Y)X=RatiodeDépôts(en%) Y = Ratio de Crédits (en %) Banques étrangères opportunistes Petites banques à risque Banques Publiques structurellement insolvables
  22. 22. Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 BFPME BH BNA BTS STB Amen BT BIAT ABC ATB Attijari BTKCITI QNB UBCI UIB BTEBTL STUSID Zitouna -20 0 20 40 60 80 100 120 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 9000 Graphique 3: Rentabilité nette et taille du Total des Actifs Positionnement des Banques Tunisiennes en 2012 selon (X,Y)X=RésultatNet2012(enMTND) Y = Total des Actifs (en M TND) Petites banques à risque Banques privées rentables Banques publiques en difficulté
  23. 23. Constats & Solutions proposées • Banques Publiques: – Nombreuses et sous-performantes – Alimentent l’instabilité financière de la place et le déficit budgétaire • Banques privées à majorité du capital tunisien: – Plutôt en bonne santé financière – Contribuent dans le financement de l’économie avec prudence • Banques privées à majorité du capital étranger: – Plutôt en bonne santé financière – Pourraient mieux faire en terme de financement de l’économie – Certaines sont opportunistes et devraient susciter plus de vigilance de la part de la BCT • Banques de très faible taille: – Contribution à l’économie non significative – Risque systémique permanent pourtant évitable • Banques Publiques: – Les regrouper dans un seul et unique établissement public – Lancer un « Plan de Synergie » pour éviter les redondances et les surcoûts de fonctionnement • Banques privées à majorité du capital tunisien: – Privilégier l’émergence d’un champion national/régional tunisien • Banques privées à majorité du capital étranger: – Demander des clarifications sur le plan de développement à 3-5 ans – Inciter à une plus forte implication dans le financement local • Banques de très faible taille: – Proposer une des options suivantes à mettre en œuvre en < 3 ans: • Croissance organique volontaire avec des ambitions locales fortes, ou • Consolidations volontaires avec des banques privées existantes, ou • Retrait d’agrément pur et simple. Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 23
  24. 24. Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  25. 25. Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 BFPME BH BNA BTS STB Amen BT BIAT ABC ATB Attijari BTKCITI QNB UBCI UIB BTEBTL STUSID Zitouna -20 0 20 40 60 80 100 120 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 9000 X=RésultatNet2012(enMTND) Y = Total des Actifs (en M TND) Grande Banque Nationale Plan de Synergie: BNA, STB, BH, BFPME, BTS (1) Croissance organique volontaire, (2) Consolidations volontaires ou (3) par retrait d’agrément Absorption de BFPME et BTS Graphique 4: Rentabilité nette et taille du Total des Actifs Positionnement consolidé futur des Banques Tunisiennes selon (X,Y)
  26. 26. Créer une Grande Banque Nationale en 5 ans Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  27. 27. Créer une Grande Banque Nationale en 5 ans 27Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 2014 2015 2016 2017 2018 2019 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 Réforme des banques publiques: Création de la Grande Banque Nationale de Tunisie (GBNT) Mise en place de la structure GBNT Mise en place de l’infrastructure RH/ORGA/Système d’Information Portage de la BP1  GBNT Création de la structure juridique GBNT GBNT disponible pour accueillir les structures à porter Sélection RH / Actifs de qualité / Données / Contrats / Clients / Garanties / etc. à porter Périmètre de portage identifié Package de portage disponible GBNT en Exploitation (portefeuille assaini Ex-BP1) Actifs / Contrats non portés isolés Shutdown BP1 Mise en place de l’infrastructure RH/ORGA/Système d’Information Portage de la BP2  GBNT GBNT disponible pour accueillir les structures à porte Sélection RH / Actifs de qualité / Données / Contrats / Clients / Garanties / etc. à porter Périmètre de portage identifié Package de portage disponible Actifs / Contrats non portés isolés Shutdown BP2 GBNT en Exploitation (portefeuille assaini Ex-BP2) Remarque: BP1; BP2; BPn: Banque Publique 1, 2 ou n
  28. 28. 28Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015
  29. 29. Merci pour l’aimable attention 29Dr. Achraf AYADI (C) Avril 2015 Sur Facebook: https://www.facebook.com/DrAchrafAyadi Sur Twitter: https://twitter.com/achrafayadi

×