RAPPORT DE PARTICIPATION DE LA CÔTE D’IVOIRE AU
8e FORUM DES JEUNES DE L’UNESCO
Siège UNESCO, Paris, France
Du 29 au 31 Oc...
1 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
-TABLE DES MATIERES-
PRÉFACE ..................................
2 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
- PRÉFACE -
1. Comme pour toute mission, le but premier de c...
3 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
- AVANT-PROPOS-
1. La volonté du Gouvernement ivoirien de fa...
4 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
- REMERCIEMENTS -
Les remerciements de la délégation ivoirie...
5 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
- INTRODUCTION -
1. A l’invitation de la Directrice Générale...
6 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION
4. Le Forum des jeunes de l’UNE...
7 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
ii) Cibler le développement des capacités des jeunes femmes ...
8 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
II. PROCESSUS PREPARATIFS
1. Ouverture officielle des travau...
9 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
activement au débat en ligne sur la Communauté du Savoir6
, ...
10 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
 Monsieur SEHI Bi Brice Delagneau Président de l’ONG AMIST...
11 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
III. DEROULEMENT DU FORUM
1. Activité Pré-forum : Startup W...
12 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
de réflexion sur l'Axe 2 : « Renforcement des capacités pou...
13 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
33. Moayad SHATAT du Qatar, titulaire d’un Master en financ...
14 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
1.2. Deuxième journée des travaux
41. La deuxième journée d...
15 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
les jeunes du monde à la prise d’initiative. Toute la délég...
16 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
pour favoriser une représentativité efficiente de notre dél...
17 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
IV. DIFFICULTES RENCONTREES ET RECOMMANDATIONS
1. Les diffi...
18 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
région, voire en Afrique, pour que nos délégations soient d...
19 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
65. Nous encourageons les jeunes Ivoiriens, plus particuliè...
20 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
- CONCLUSION -
1. Cette mission intervient dans le cadre de...
21 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
- ANNEXES -
Annexe 1 : Conclusions des jeunes au 8ème
forum...
22 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Annexe 1 :
Conclusions des jeunes au 8ème
forum des jeunes ...
23 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Rappelant l’importance d’un Forum des jeunes qui précède et...
24 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
d’emploi, en particulier dans l’économie verte ; encourager...
25 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
les pays de rechercher et d’éliminer tous les facteurs soci...
26 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Asie et Pacifique
Pays Type du
projet
Intitulé du projet Or...
27 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Annexe 2 :
Liste des Rapporteurs du 8ème
forum des jeunes d...
28 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Annexe 3 :
Lettre de remerciement au délégué officiel de la...
29 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Annexe 4 :
Certificat de Participation au forum
ADINGRA Wil...
30 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Annexe 5 :
Images du 8ème
forum des jeunes
Travaux Préparat...
31 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Startup Weekend
25 au 27 Octobre 2013, Paris, Mutinerie
32 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Forum des jeunes
29 au 31 Octobre 2013, Paris, UNESCO
33 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
La Délégation Ivoirienne
29 au 31 Octobre 2013, Paris, UNES...
34 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Annexe 6 :
Liste des organisations qui ont participé aux tr...
35 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Annexe 7 :
Biographie des membres de la délégation
BAIKORO ...
36 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
BRISSY G. Nina Désirée (Observatrice)
Mademoiselle Brissy N...
37 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire
Pour :
Le Ministère de l’Education Nationale ;
Le Ministère...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport de la participation au 8ème forum des jeunes de l'unesco - côte d'ivoire

1 803 vues

Publié le

Délégation ivoirienne composée de :
Wilfried ADINGRA
Marie-Louise BAIKORO
Brice DeLagneau
Nadia YOUGONE
Désirée BRISSY

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 803
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport de la participation au 8ème forum des jeunes de l'unesco - côte d'ivoire

  1. 1. RAPPORT DE PARTICIPATION DE LA CÔTE D’IVOIRE AU 8e FORUM DES JEUNES DE L’UNESCO Siège UNESCO, Paris, France Du 29 au 31 Octobre 2013 REPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE Union-Discipline-Travail Ministère de l’Education Nationale ------------------------------------------------- Ministère de la Promotion de la Jeunesse des Sports et des Loisirs ------------------------------------------------- Commission Nationale Ivoirienne Pour l’UNESCO Les jeunes et l’inclusion sociale : engagement civique, dialogue et développement des compétences
  2. 2. 1 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire -TABLE DES MATIERES- PRÉFACE .......................................................................................................................... 2 AVANT-PROPOS ............................................................................................................... 3 REMERCIEMENTS ............................................................................................................. 4 INTRODUCTION ............................................................................................................... 5 I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION ............................................................................... 6 II. PROCESSUS PREPARATIFS.................................................................................... 8 1. Ouverture officielle des travaux préparatoires de la Conférence Générale.............8 2. Travaux préparatoires du 8ème forum des jeunes de l’UNESCO................................ 8 3. Processus de sélection du délégué et des observateurs jeunes ............................... 9 III. DEROULEMENT DU FORUM ............................................................................... 11 1. Activité Pré-forum : Startup Weekend....................................................................11 2. Sélection des rapporteurs officiels du forum des jeunes........................................11 3. Forum des jeunes.....................................................................................................12 1.1. Cérémonie d’ouverture et début des travaux................................................. 12 1.2. Deuxième journée des travaux.......................................................................14 1.3. Troisième et dernier jour ................................................................................ 14 1.4. Activités Annexes............................................................................................ 15 IV. DIFFICULTES RENCONTREES ET RECOMANDATIONS ........................................... 17 1. Les difficultés rencontrées lors du forum des jeunes .............................................17 2. Nos Recommandations............................................................................................ 17 CONCLUSION ................................................................................................................. 20 ANNEXES ....................................................................................................................... 21 Annexe 1 : Conclusion des jeunes du forum .....................................................................22 Annexe 2 : Liste des rapporteurs officiels .........................................................................27 Annexe 3 : Lettre de remerciement de l’UNESCO au délégué officiel............................... 28 Annexe 4 : Certificat de participation ...............................................................................29 Annexe 5 : Images du forum............................................................................................. 30 Annexe 6 : Organisations participantes aux travaux préparatoires.................................34 Annexe 7 : Biographie des membres de la délégation...................................................... 35
  3. 3. 2 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire - PRÉFACE - 1. Comme pour toute mission, le but premier de ce rapport est de rendre compte le plus fidèlement possible de la participation de la délégation ivoirienne au 8ème Forum des jeunes de l’UNESCO aux autorités mandataires. Il s’agit entre autres de la Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO, qui est chargée d’organiser les travaux préparatoires de la Conférence Générale et du Forum des Jeunes de l’UNESCO qui en fait partie intégrante; des ministères de tutelle à savoir le Ministère de l’Éducation Nationale et le Ministère de la Promotion de la jeunesse, des Sports et Loisirs, au titre de Gouvernement; et du Bureau de l’UNESCO à Abidjan, détachement du siège de l’UNESCO en Côte d’Ivoire. 2. Ensuite, Il pourra servir de base d’information et de restitution des travaux pré- forum, forum, et post-forum, ainsi que des activités qui y sont liées, telles que : les ateliers, les débats thématiques, les groupes de travail, les discussions en plénière, etc. Plus de cent vingt-trois (123) leaders de jeunesse, venus de plus de cinquante (50﴿ organisations de jeunesse ivoiriennes et intervenant dans différents domaines ont participé de façon active aux travaux préparatoires du 8ème Forum des jeunes de l’UNESCO. Il est donc judicieux qu’ils soient informés et formés au même titre que les délégués officiels pour servir de courroie entre la délégation et les membres de leurs organisations respectives. 3. Enfin, ce rapport pourra servir de guide de référence aux prochaines délégations et plus immédiatement pour celle de 2015. Nous nous efforcerons d’en faire ressortir aussi clairement que possible les forces et les faiblesses de notre participation afin de permettre à ses futures délégations d’avoir des indicateurs de référence clairs et de définir des indicateurs de performance pour une participation plus qualitative/ plus compétitive de la Côte d’Ivoire à ce forum, telle que remarquée ces dernières années, et ce, pour le rayonnement de notre pays au plan international.
  4. 4. 3 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire - AVANT-PROPOS- 1. La volonté du Gouvernement ivoirien de faire participer la jeunesse aux différents processus de prise de décision tant au niveau vertical dans la formulation des projets qu’au niveau transversal dans l’exécution ; est de plus en plus significative au regard des actions concrètes qui sont menées pour la jeunesse. Aussi, avec le Plan National de Développement, enclenché depuis la sortie de crise et touchant les aspects économiques et politiques de notre pays, la jeunesse ivoirienne s’affirme davantage, grandit en maturité et fait preuve d’un plus grand sens des responsabilités dans presque tous les domaines d’activités. Elle ne veut plus être en marge de la formulation des politiques la concernant et veut prendre une part active dans leur mise en œuvre sociale. 2. Et ce, d’autant plus que les Organisations des Nations Unies avec ses États membres reconnaissent aujourd’hui les jeunes femmes et les jeunes hommes comme de véritables agents de changement et de transformation. En 1995, lors du 10ème anniversaire de l’Année Internationale de la Jeunesse, les Nations Unies ont réaffirmé leur engagement envers les jeunes du monde entier par l’adoption d’une approche consensuelle, en mettant en place un Programme Mondial d’Action pour la Jeunesse1 (WPAY). Ce programme qui intervenait préalablement dans 10 domaines d’action prioritaires pour la jeunesse, s’est vu étendre à 5 autres domaines en 2007 et exhorte les États membres à inclure les jeunes dans les délégations pour les rencontres de haut niveau et dans les Assemblées Générales. 3. L’Organisation des Nations Unies Pour l’Éducation, la Science et la Culture, et depuis peu également pour la Communication et l’Information (UNESCO), n’a en rien dérogé à la règle. L'objectif de l'UNESCO est de contribuer à l’autonomisation des jeunes, en allant à leur rencontre, en répondant à leurs attentes et en prenant en compte leurs idées pour leur permettre de développer leur savoir-faire et les outillés face aux défis qui leurs sont propres. Depuis 1999, en prélude à la Conférence Générale, instance suprême de l’organisation se tient tous les deux ans, le forum des jeunes de l’UNESCO. Il rassemble au siège à Paris (France) des délégués et observateurs jeunes provenant des cent quatre-vingt-quinze (195﴿ états membres pour discuter des problématiques propres à leurs conditions de vie dans le monde entier. 1 http://www.un.org/esa/socdev/unyin/documents/wpay2010.pdf
  5. 5. 4 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire - REMERCIEMENTS - Les remerciements de la délégation ivoirienne au 8ème Forum des jeunes de l’UNESCO vont essentiellement à l’endroit, Du Gouvernement Ivoirien : 1. Nous remercions le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, pour la prise en compte de la jeunesse dans sa politique d’émergence et pour la valorisation d’un système inclusif où chaque citoyen avec ses droits et devoirs à un rôle actif à jouer ; 2. Nous remercions également le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, Monsieur Alain LOBOGNON, pour son implication dans les deux précédents forums de jeunes de l'UNESCO, dont le huitième auquel nous avons pris part; 3. Nous saluons particulièrement, le Conseiller Technique à la Présidence en charge de la jeunesse et des sports, Monsieur TOURE Mamadou, pour son engagement envers les jeunes et surtout pour la considération accordée aux jeunes leaders de la Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO. Des instances de l’UNESCO : 4. Nous adressons notre infinie gratitude à la Présidente de la Délégation permanente de la Côte d’Ivoire pour l’UNESCO à Paris, Son Excellence Madame Denise HOUPHOUËT- BOIGNY, pour l’accueil chaleureux et les conseils pratiques dont nous avons bénéficié ; 5. Nous faisons un point d’honneur, au Représentant Résident du Bureau de l’UNESCO à Abidjan, Monsieur YDO Yao, qui depuis son arrivée ne cesse d’accompagner les jeunes dans toutes les initiatives et actions pour le développement; 6. Nous rendons un hommage respectueux, au Secrétaire Général de la Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO, le Professeur Lou Bamba Mathieu, pour nous avoir offert un cadre adéquat lors des travaux préparatoires du forum, et surtout pour ses précieux conseils qui nous ont été d’une grande utilité; 7. Nous adressons une mention très spéciale à notre Formateur et Père, Le Coordonnateur National du Réseau du Système des Ecoles Associées de l’UNESCO (réSEAU/ASPnet), Monsieur Léon Kouadjo Komenan Rivière, qui s’investit corps et âme dans la formation et le développement personnel des centaines de jeunes ivoiriens que nous sommes. Nous vous dédions notre remarquable participation à ce forum. Des jeunes et des Partenaires : 8. Nous ne pouvons terminer nos propos sans honorer les cent vingt-trois (123) jeunes leaders issus des cinquante (50﴿ organisations de jeunesse de Côte d’Ivoire qui ont participé activement aux travaux préparatoires de ce 8ème forum. Nous remercions également toutes les personnes physiques et morales, ayant participé d’une manière ou d’une autre, de prêt ou de loin, au succès de notre mission.
  6. 6. 5 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire - INTRODUCTION - 1. A l’invitation de la Directrice Générale, Madame Irina BOKOVA, la Côte d’Ivoire a participé dans le cadre de la 37ème session de la Conférence Générale de l’UNESCO au 8ème Forum des jeunes de ladite organisation. Il s’est tenu du 29 au 31 octobre 2013 au siège de l’organisation à Paris. La délégation officielle ivoirienne était composée de cinq jeunes délégués et observateurs, et d’une représentante du Ministère de Promotion de la jeunesse, des Sports et des Loisirs, il s’agit de :  M. ADINGRA Kouamé Stanislas Wilfried, Délégué jeune,  Mlle BAIKORO Marie-Louise, Observatrice jeune,  M. SEHI BI Brice Delagneau, Observateur jeune,  Mlle BRISSY Nina Désirée, Observatrice jeune,  Mlle YOUGONE Nadia Arlette, Observatrice pour le compte de la chaire UNESCO pour la Culture de la Paix, Et de,  Mlle SORO Nathalie, Observatrice et Représentante du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et loisirs. 2. Ce forum de la jeunesse a réuni cinq cent (500﴿ jeunes femmes et hommes venus de plus de cent cinquante (150﴿ pays, il s’est articulé autour du thème général : « Les jeunes et l’inclusion sociale : engagement civique, dialogue et développement des compétences ». Ce thème répondait aux trois axes de la Stratégie opérationnelle de l’UNESCO pour la jeunesse (2014-2021)2 , à savoir : i) Formulation et révision des politiques avec la participation des jeunes ; ii) Renforcement des capacités durant la transition vers l’âge adulte ; iii) Engagement civique, participation démocratique et innovation sociale. 3. Partis de la Côte d’Ivoire à des dates différentes, les jeunes de la délégation ivoirienne se sont retrouvés à Paris aux dates indiquées pour le forum. Ce présent rapport a pour but de rendre compte du déroulement de la mission. A ce titre, il est structuré en quatre grandes parties ci-dessous indiquées : I) Contexte et justification; II) Processus préparatifs; III) Déroulement du forum; IV) Difficultés rencontrées et recommandations. 2 Dans le cadre de formulation de la Stratégie à moyen terme 37 C/4 et des Programmes et Budget 37 C/5, l’UNESCO a défini une stratégie opérationnelle spécialement pour les jeunes.
  7. 7. 6 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION 4. Le Forum des jeunes de l’UNESCO fait partie intégrante de la Conférence Générale de l’UNESCO. Effectif depuis 1999, il a pour but de créer des synergies entre le travail de l’UNESCO en matière de jeunesse, les organisations de jeunesse et les institutions publiques chargées de la jeunesse. Plus qu’un évènement, c’est un processus qui permet aux jeunes femmes et jeunes hommes de soumettre des recommandations stratégiques aux représentants des cent quatre-vingt-quinze (195﴿ États membres et de s’impliquer dans leur mise en œuvre. 5. La préparation du 8ème Forum des jeunes de l’UNESCO s’est appuyée sur i) les résultats de l’évaluation du 7ème Forum, qui a vu également la participation de la Côte d’Ivoire; ii) les résultats des deux consultations en ligne menées auprès de deux mille cinq cent )2 500) jeunes en février et avril 2013 ; et iii) les échanges avec l’ensemble des secteurs de programme de l’Organisation. 6. Le 8ème forum des jeunes de l’UNESCO s’est caractérisé par deux innovations majeures :  En plus des recommandations stratégiques qui sont proposées lors des différents forums des jeunes de l’UNESCO, celui-ci, devait identifier une série de projets opérationnels mis en œuvre par et pour les jeunes et élaborés dans le cadre de la Stratégie opérationnelle de l’UNESCO pour la jeunesse (2014-2021). Un appel à projets a donc été lancé dans le mois de juillet 2013 à cet effet, dans les cinq régions de l'UNESCO à savoir l'Afrique, l'Asie et le Pacifique, l'Amérique latine et les Caraïbes, l'Europe et l'Amérique du Nord, et les États Arabes. Ces projets ont été laissés à l’appréciation d’un jury indépendant composé majoritairement de jeunes et de représentants des organisations de jeunesse présents lors du forum.  L’autre innovation devait consister à mettre à la disposition des jeunes des outils multiples et variés pour renforcer leurs capacités afin qu’ils soient davantage opérationnels à leur retour au pays. Dans ce cadre, il avait été prévu de consacrer plus de temps durant le Forum à des sessions de coaching et au mentoring, en diversifiant les approches et les modalités, en mettant l’accent en particulier sur les modalités de développement et de mise en œuvre de projets. 7. Les représentants jeunes des États membres de l’UNESCO, dont la Côte d’Ivoire, devaient s’accorder sur le contenu de neuf (09﴿ recommandations, dont trois par axe de la stratégie opérationnelle pour la jeunesse, à soumettre à la 37ème session de la Conférence Générale. La Stratégie opérationnelle de l’UNESCO pour la jeunesse (2014-2021) répond à trois axes majeurs dont les objectifs à atteindre à long terme sont les suivants: i) Prendre en compte l’environnement global et viser l’impact sur la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques en matière de jeunesse dans le but de renforcer et d’encourager une participation significative des jeunes dans la conception, la révision ou la mise en œuvre des plans d’action qui accompagnent ces politiques publiques de jeunesse ;
  8. 8. 7 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire ii) Cibler le développement des capacités des jeunes femmes et hommes, notamment les plus défavorisés et vulnérables, en renforçant leurs capacités intrinsèques et leurs compétences, tout en leur offrant des opportunités d’apprentissage diverses et variées pour assurer leur insertion dans la vie sociale, économique et politique ; iii) Soutenir ou favoriser davantage l’engagement des jeunes en tant que citoyens et acteurs sociaux, en particulier celui des jeunes femmes et hommes marginalisés, ou ceux et celles qui n’ont pas les opportunités de participer et diriger des actions constructives au sein de leurs communautés – en vue d’encourager des actions innovatrices, et en particulier l’exercice de leurs droits et de leurs devoirs. 8. L’intérêt du gouvernement de Côte d’Ivoire en faisant participer des jeunes ivoiriens formés et outillés aux différentes rencontres internationales de haut niveau et plus particulièrement au forum des jeunes de l’UNESCO, est de i) créer un pont intergénérationnel entre les dirigeants actuels et les leaders locaux de jeunesse (potentiels leaders de demain) ; ii) instruire les jeunes dans les thématiques universelles de développement ainsi qu’aux différents processus du système des Nations Unies ; et enfin, iii) favoriser une participation et un engagement citoyens des jeunes dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques locales de développement. 9. Notons aussi, qu’une bonne prestation des jeunes ivoiriens à ses rencontres internationales, participe au rayonnement de notre pays sur l’échiquier mondial, crée des cadres de collaboration entre les organisations de jeunesse de Côte d’Ivoire et d’autres organisations de jeunesse à travers le monde (le réseautage), offre des opportunités réelles à la jeunesse dans différents domaines et contribue à l’insertion de notre pays dans ce processus du partenariat mondial qui est de plus en plus effectif.
  9. 9. 8 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire II. PROCESSUS PREPARATIFS 1. Ouverture officielle des travaux préparatoires de la Conférence Générale 10. Dès l’annonce de la 37ème Session de la Conférence Générale de l’UNESCO3 , la Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO sous l’égide du Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Technique a informé les différents acteurs aussi bien au niveau institutionnel que ceux de la Société Civile de l’ouverture des préparatifs de ladite Conférence. 11. A l’issue de la cérémonie de lancement effectuée le mardi 16 juillet 2013 au Centre de Recherche et d’Action pour la Paix (CERAP), les experts se sont constitués en commissions de réflexion selon les différents domaines de compétences de l’UNESCO en vue de réfléchir et d’élaborer des documents de référence pouvant servir d’orientation pour une participation de qualité de la Côte d’Ivoire à la Conférence Générale. 12. C’est dans ce cadre que la Commission Jeunesse et Partenaires4 , composée des organisations de jeunes et des organisations partenaires de la Société civile ivoirienne a travaillé sur les thématiques du forum des jeunes en vue de s’approprier les bonnes pratiques ainsi que le processus de déroulement du forum à Paris. 2. Travaux préparatoires du 8ème forum des jeunes de l’UNESCO 13. Ce travail a essentiellement consisté à la simulation du forum à travers des débats sur les thématiques entre les jeunes venus de diverses associations et organisations de jeunesse, mais aussi à l’apprentissage du fonctionnement et des processus des organisations du système des Nations Unies en général et celui de l’UNESCO en particulier, dans le but de faire partager les valeurs de l’organisation et surtout d’aider les jeunes à se construire une vision holistique des problématiques du monde et des problèmes qui affectent leur vie. 14. La formation assurée par le Coordonnateur National du Réseau du Système des Ecoles associées de l’UNESCO en Côte d’Ivoire5 (réSEAU/ASPnet) et Expert formateur en Management de Projet à l’Université du dit réseau, Monsieur Léon Kouadjo Komenan Rivière, s’est faite avec la Collaboration du Ministère de la Promotion de la Jeunesse des Sports et des Loisirs, de la Présidence de la République, du Bureau de l’UNESCO en Côte d’Ivoire et avec la contribution effective de tous les membres de la délégation du 7ème forum des jeunes de l’UNESCO. 15. Pendant près de trois mois, plus de cent vingt-trois (123 ﴿ jeunes venus de cinquante (50) associations et organisations de jeunesse se sont régulièrement retrouvées à la Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO afin de débattre sur les différentes thématiques et préparer le 8ème forum des jeunes de l’UNESCO. Ils ont également participé 3 La Conférence Générale de l’UNESCO est l’instance suprême, elle se tient tous les deux ans, définit et valide les grands programmes de l’organisation. http://fr.unesco.org/about-us/organes-directeurs 4 A la demande des jeunes, l’UNESCO a invité les Commissions Nationales pour l’UNESCO à créer en leur sein une commission jeunesse. 5 http://www.aspnet-ci-unesco.org/
  10. 10. 9 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire activement au débat en ligne sur la Communauté du Savoir6 , la plateforme d’échange et de partage des connaissances, du savoir et des expériences de l’UNESCO. 16. Les jeunes ont, avec d'infimes moyens développé un système de communication ultra-professionnelle par la création d’interface de communication sur les réseaux sociaux (facebook, twitter, youtube), un blog officiel, et une salle de conférence virtuelle (visio- conférence). Cette action a permis une diffusion plus large de l'information, de faire participer d’autres jeunes des zones les plus reculées et de partager les bonnes pratiques. Notons que cela a même permis de passer l’information au-delà de nos frontières et de permettre à des jeunes d’autres pays de former des délégations pour représenter leur pays à ce forum. Il s’agit entre autre de la Guinée et du Togo. Plusieurs documents résultants de ses travaux ont été produits et sont disponibles sur le blog officiel7 . Cette initiative a été saluée par l'UNESCO depuis son siège. 3. Processus de sélection du délégué et des observateurs jeunes 17. Suite aux travaux préparatoires et par un processus transparent, conformément aux critères de sélection définis par l’UNESCO, les jeunes représentants des organisations ont été mis en compétition par des tests à l’issue desquels dix jeunes ont été retenus avec à leur tête par ordre de mérite le délégué officiel de la Côte d’Ivoire en la personne de ADINGRA Kouamé Stanislas Wilfried. 18. A la fin des travaux, des démarches ont été entreprises auprès du Ministère de la Promotion de la Jeunesse des Sports et des Loisirs en vue d’assurer le transport et la prise en charge de la délégation officielle des jeunes au forum. 19. Bien qu’accordé à deux jeunes et à un représentant jeune du Ministère, le financement de la mission par le budget de l’État n’a finalement pu aboutir pour des raisons de trésorerie. Le lobbying initialement prévu auprès du Bureau local de l’UNESCO en vue de l’augmentation du nombre des membres de la délégation, n’a en définitive pu prendre en charge que trois personnes. Cependant, deux des jeunes observateurs n’ayant pu bénéficier de la prise en charge de l’UNESCO ont effectué le voyage avec le soutien de leurs organisations respectives. Il s’agit de Mademoiselle BRISSY Nina Désirée et Monsieur SEHI Bi Brice Delagneau. 20. En définitive, la délégation Ivoirienne au 8ème forum des jeunes de l’UNESCO était constituée comme suit :  Monsieur ADINGRA Kouamé Stanislas Wilfried de l’ONG AKENDEWA et Président Co-fondateur de RAYID-Corporation, Délégué officiel des jeunes;  Mademoiselle BAIKORO Marie Louise, de l’ONG Children’s Future Building, Observatrice officielle pour les jeunes ;  Mademoiselle BRISSY Ghadout Nina Désirée, Présidente de la Fédération pour l’Insertion et la Promotion des Étudiants et Elèves Handicapés de Côte d’Ivoire (FIPEEHCI), Observatrice officielle des jeunes; 6 http://www.wsis-community.org 7 http://www.unescofj2013.wordpress.com
  11. 11. 10 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire  Monsieur SEHI Bi Brice Delagneau Président de l’ONG AMISTAD et Fondateur de RIOJE, Observateur officiel pour les Jeunes ;  Mademoiselle YOUGONE Nadia Arlette, Chargée de la vie associative à la Chaire Unesco pour la Culture de la Paix, Observatrice officielle de la Chaire UNESCO pour la Culture de la Paix. Et de,  Mademoiselle SORO Nathalie, Chargée d’Etudes, Directrice Nationale du Projet d’Appui à l’Autonomisation des Organisations de Jeunesse (PAAOJ), chef de la délégation, observatrice et Représentante du Ministère de la Promotion de la Jeunesse des Sports et des Loisirs;
  12. 12. 11 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire III. DEROULEMENT DU FORUM 1. Activité Pré-forum : Startup Weekend 21. En prélude du forum des jeunes, du 25 au 27 Octobre 2013, a eu lieu à Paris (France), dans l’enceinte de la Mutinerie, centre de promotion de l’Entrepreneuriat, une compétition et des formations pratiques sur la création d’entreprise en 54 heures dénommée Startup Weekend8 . Cette activité a été initiée et sponsorisée par la délégation permanente des USA pour l’UNESCO et la Compagnie Global UP. L'objectif de ce Startup Weekend était de donner aux participants un cours intensif sur l'esprit d'entreprise et de les connecter à un réseau mondial de personnes qui partagent l'esprit d'entreprise. Le thème général de ce week-end était « l'entrepreneuriat social ». 22. Une sélection rigoureuse a été organisée pour choisir vingt-neuf (29﴿ délégués jeunes du forum afin de participer à cette activité. A cet effet, Une application form9 avait été soumise dans le mois de septembre 2013 à quatre-vingt-douze (92﴿ délégués préalablement choisis sur la base de leur confirmation à participer au forum des jeunes. A l’issue de cette sélection le délégué de notre pays, ADINGRA Kouamé Stanislas Wilfried a été retenu pour faire partie des 29 jeunes qui devaient participer à cette activité. 23. Pendant 54 heures, nous avons travaillé avec une équipe constituée des délégués de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Botswana, du Portugal, de la Hongrie et d’autres participants français. Notre projet a porté sur la création d’une organisation d’autonomisation de la jeune fille africaine, dénommée YENMASO. Après notre brillante présentation, des organisateurs ont décidé d’accompagner le projet dans sa mise en œuvre effective. 24. Des experts nous ont entretenus et coachés durant le Week-end. Et cette activité a vu la participation d’éminentes personnalités parmi lesquelles on peut citer l’Ambassadeur de la Délégation permanente des USA pour l’UNESCO, SEM David KILLION, de la Sous- Directrice des Sciences Sociales et Humaines de l’UNESCO, Madame Pilar ALVAREZ-LASO. Le projet qui a gagné l’assentiment du jury portait sur le recyclage des déchets hôteliers, il est dénommé SEED. 2. Sélection des rapporteurs officiels du forum des jeunes 25. A l’approche du forum, il a été soumis un appel à candidature à cent-trente-six (136﴿ délégués officiels pour faire partie des rapporteurs officiels du 8ème forum des jeunes de l’UNESCO. Pour sa contribution active lors débats en lignes, la qualité de ses productions et la pertinence des recommandations soumises pour les trois axes de la stratégie opérationnelle de l’UNESCO pour la jeunesse, le Délégué officiel Ivoirien a été sélectionné pour faire partie des quatorze (14﴿ rapporteurs du forum et a été porté à la tête du groupe 8 Startup Weekend est un réseau mondial de leaders passionnés et les entrepreneurs sur une mission d'inspirer, d'éduquer et autonomiser les individus, les groupes et les communautés à travers l’entrepreneuriat. http://startupweekend.org/ 9 Application form est un formulaire de soumission de candidature le plus souvent utilisé lors des concours ou tout simplement des sélections de haut niveau pour trier et choisir les meilleurs candidats. Il est le plus souvent émis en ligne et cache quelquefois des scripts de croisement qui font des tris automatiques en fonction des critères de sélection désignés par la structure émettrice.
  13. 13. 12 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire de réflexion sur l'Axe 2 : « Renforcement des capacités pour la transition vers l’âge adulte ». 26. Ainsi, le délégué Ivoirien ADINGRA Wilfried, a eu l’honneur de lire les propositions des recommandations de l’axe 2 à la tribune officielle à l’ouverture du 8ème forum des jeunes de l’UNESCO devant une assistance de plus de cinq cent (500﴿ personnes, de soumettre les drafts des résolutions et d’orienter les débats pendant les plénières et les groupes de travail. 27. La qualité de ce travail a été reconnue par l’équipe jeunesse de l’UNESCO, par le comité d’organisation de ce forum avec à sa tête Madame Moufida GOUCHA. Le délégué officiel ivoirien fait partie des rares jeunes et l’un de ceux du groupe de rapporteurs qui ont été félicités et remerciés par une note officielle émanant de l’UNESCO. (Cette note a été mise en annexe). 3. Forum des jeunes 28. Eclaté sur trois jours, le 8ème forum des jeunes de l’UNESCO s’est déroulé en plusieurs phases avec de nombreuses activités à savoir : des sessions plénières, des ateliers pratiques de renforcement des capacités des jeunes, des ateliers de consultation des jeunes sur l’élaboration de certaines politiques les concernant, des interviews de jeunes, des animations artistiques, des expositions et de nombreux témoignages de jeunes modèles qui ont réussi à s’imposer dans leur domaine de compétence. 1.1. Cérémonie d’ouverture et début des travaux 29. Le mardi 29 octobre 2013, à 9h30 s’est tenue la cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée en présence de la Directrice Générale, Madame Irina BOKOVA, du Directeur Général de l’ISESCO, Monsieur Abdoulaziz Othman Altwaijri, et de Ahmad Alhendawi, envoyé spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Jeunesse. Après leurs différentes allocations, nous avons reçu les témoignages de six (6) jeunes modèles leaders dans leurs domaines de compétence respectifs, à savoir : 30. Sévérine Carmen MACEDO, 18 ans Secrétaire du Conseil National de la Jeunesse Brésilienne (CNJ) représentant les intérêts des jeunes de la fédération des agriculteurs familiaux; 31. Nicolas d’Aloisio-MONTILA, le plus jeune entrepreneur, programmateur informatique devenu millionnaire à l’âge de quinze Ans ; Australien d’origine britannique, développeur dès l’âge de 12 ans, il a inventé une application permettant de résumer les textes vendue à 30 millions de dollars ce qui a fait de lui le plus jeune autodidacte millionnaire de l’histoire; 32. Shamla MAHARAJ, Ambassadrice pour les jeunes handicapés de Trinidad et Tobago, devenue titulaire d’un Master scientifique en gestion agroindustrielle malgré ses problèmes d’infirmité motrice depuis sa naissance. Depuis elle encourage et inspire les jeunes handicapés souvent marginalisés ou exclus à accroître l’estime d’eux-mêmes et à relever les défis de leur insertion socioprofessionnelle ;
  14. 14. 13 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire 33. Moayad SHATAT du Qatar, titulaire d’un Master en finance, jeune, mais président d’un Club de Malaga FC de la première division du football espagnol, a encouragé les jeunes à oser. Son Club a signé un partenariat avec l’UNESCO dans le cadre de la promotion de la culture de la paix à travers le sport ; 34. Quant à KONE Malamine du Mali, il a créé l’entreprise AIRNESS, spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d’équipement sportif, suite à un accident ruinant sa carrière de boxeur. Il a aussi encouragé les jeunes à prendre des risques pour réaliser leur rêve. 35. Enfin, Iya Traoré de la Guinée a montré son savoir-faire par un freestyle avec un ballon de football, il a terminé la session des témoignages en remerciant l’UNESCO et les jeunes présents dans la salle pour cette initiative qui selon lui donne de l’espoir à la jeunesse en difficulté, car sachant que désormais l’on pense à elle. 36. L’allocution de la Directrice Générale de l’UNESCO a porté essentiellement sur des notes d’encouragement en réaffirmant sa foi en la jeunesse, « Le monde a besoin de vos idées, de votre vision, plus que jamais », a-t-elle dit pour montrer à la jeunesse du monde le poids de sa responsabilité devant l’histoire. «Vous n'êtes pas les sujets de changement – vous conduisez le changement. » a-t-elle précisé. Mme Irina Bokova a ensuite fait appel à tous les délégués du Forum des Jeunes : «prenez les commandes, exprimez-vous, soyez audacieux ! », avant d’ouvrir officiellement le forum. 37. La fin des témoignages a donné place au premier débat en plénière, juste après la minute de silence observée à la mémoire de Ibrahim MOTHANA, jeune délégué du Yémen au 7ème forum des jeunes décédé en 2013. 38. A partir de l’après-midi, précisément dès 14h30, des groupes de travail se sont constitués pour se pencher sur les trois axes de la Stratégie opérationnelle de l’UNESCO pour la jeunesse (2014-2021). Les discussions dans chacun des groupes ont porté sur le contenu, les modalités de mise en œuvre et les questions transversales en ligne au thème principal du forum en vue de présenter un maximum de trois (3) ensembles de recommandations stratégiques. 39. En parallèle se tenaient des ateliers de renforcement de capacité qui avaient pour objectif de fournir une initiation de base afin de doter les jeunes de qualifications spécifiques relatives à la mise en œuvre de projets, au développement d’actions de suivi mais aussi pour leur engagement futur au-delà du forum. A ces ateliers ont pu assister Soro Nathalie, Baïkoro Marie-Louise et Brice Delagneau tandis que, Adingra Wilfried, Nadia Yougoné et Brissy Nina Désirée participaient aux différents débats des groupes de travail sur les axes stratégiques. 40. La première journée s’est soldée par la remise du « Prix UNESCO/Juan Bosch pour la promotion de la recherche en sciences sociales en Amérique latine et dans les Caraïbes » à la jeune chercheuse Karen Nathalia Cerón Steevens (Colombie) pour sa recherche portant sur la violence affectant les jeunes; et par une prestation artistique.
  15. 15. 14 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire 1.2. Deuxième journée des travaux 41. La deuxième journée du forum, Mercredi 30 Octobre 2012 a débuté à 9 heures avec des activités en parallèle : Les débats en plénière autour des recommandations par axes stratégiques, les groupes de travail sur les projets opérationnels par régions de l’UNESCO, et des ateliers de renforcement de capacités. Notre délégation s’est une fois de plus repartie dans les différentes activités pour avoir le maximum de retour. 42. Concernant les groupes de travail sur les projets opérationnels, il s’est agit de se regrouper par région de l’UNESCO et de sélectionner trois projets pour chacune d’elle ; quinze (15﴿ projets sur les quarante-cinq (45﴿ qui avaient été retenus par le secrétariat en charge d’identifier les projets ont été sélectionnés pour recevoir le label de l'UNESCO. Sur les mille cinq cent (1500﴿ projets qui avaient été soumis par des organisations et structures travaillant pour la jeunesse dans le monde, la Côte d’Ivoire en a soumis 12, dont celui de l’ONG AKENDEWA rédigé et soumis pendant les travaux préparatoires grâce à qui le prix Tremplin 201310 nous a été décerné à l’UNESCO. (La liste des 15 projets retenus en annexe) 43. L’après-midi, de 14h30 à 17h30 tous les jeunes participants du forum ce sont retrouvés en plénière pour statuer et s’accorder sur les résolutions d’amendement des recommandations. Tous les membres de la délégation ivoirienne y ont pris part. 44. Cette journée s’est terminée par une soirée culturelle donnée par la Goi Peace Foundation qui est une organisation consacrée à promouvoir la paix mondiale, au-delà de toutes les barrières de race, de religion ou de politique, avec la conviction que la paix commence dans l'esprit de chaque individu. 1.3. Troisième et dernier jour 45. Les travaux du Jeudi 31 Octobre 2013 qui marquèrent la dernière journée du forum ont démarré à 9 heures avec en parallèle les débats en plénière pour finaliser les recommandations autour des axes de stratégie opérationnelle pour la jeunesse et des Ateliers de renforcement de capacité. 46. De 15h00 à 18h00 s’est tenue la cérémonie de clôture du 8ème forum des jeunes de l’UNESCO. Nous avons assisté à la présentation de la conclusion des travaux du forum : i) Présentation des recommandations finales et des projets sélectionnés ayant obtenu le « Label du 8e Forum des Jeunes de l’UNESCO » ; sur 9 recommandations souhaitées dont trois par axe nous avons finalement proposé 10 recommandations dont 4 pour l’axe 3 où nous avons jugé de la pertinence de tous les éléments proposés. Les 15 projets opérationnels retenus ont été présenté. Le groupe SEED, gagnant du startup week-end a été annoncé officiellement par l’Ambassadeur David KILLION. 47. Jean-Patrick EHOUMAN jeune ivoirien, Président de l’ONG AKENDEWA invité à la tribune officielle pour l’annonce du prix tremplin, s’est dit ravi de cette initiative et a invité 10 Le prix Tremplin est un mécanisme de soutien pour l’entreprenariat social des jeunes et la culture de la paix en Afrique. Il vise à promouvoir l’initiative privée et l’innovation sociale, à encourager l’esprit d’entreprise et à favoriser la mise en place de valeurs auprès des jeunes africains. C’est une initiative du Centre d’Etude et de Prospective Stratégique (CEPS), de Phoenix Capital Management et de l’UNSECO, soutenus par Canal + Afrique.
  16. 16. 15 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire les jeunes du monde à la prise d’initiative. Toute la délégation ivoirienne a été présentée par Mademoiselle Soro Nathalie, qui par la suite a réitéré la volonté de la Côte d’Ivoire surtout de sa jeunesse de contribué au partage des valeurs que prône l’UNESCO. 48. Après la présentation du visage du 8ème forum des jeunes de l’UNESCO composé des clichés des jeunes délégués, monté par les photographes Ivan Pelletier et Luisa Gonzalez, nous avons terminé par les allocutions et les remerciements de Madame Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence Générale de l’UNESCO et de Madame Pilar Avarez-Laso, Sous- Directrice Générale des Sciences Sociales et Humaines de l’UNESCO. 49. Cette cérémonie qui marquait également la fin du 8ème forum des jeunes de l’UNESCO, s’est soldée par la projection du film documentaire « Rising from Ashes ». Ce long métrage plusieurs fois primé a été produit par l’Ambassadeur de Bonne volonté pour la Paix et la réconciliation de l’UNESCO, Forest Whitaker, Oscar du Meilleur acteur, qui a prêté sa voix au film. L’objet de ce projet collectif est un récit de rédemption, d’espérance et de deuxième chance. 1.4. Activités Annexes 50. Durant les trois jours des activités annexes ce sont tenues, il s’agit entre autres de:  15 Minutes de Gloire : Des moments forts consacrés à des jeunes leaders ont été accordés pour présenter leurs parcours et leurs initiatives innovantes.  Marketplace : Tout au long du forum, les jeunes participants ont bénéficié d’un coaching et d’un mentoring de type « face à face » avec des acteurs de la société civile, des partenaires du secteur privé, des agences des Nations Unies, ainsi que des représentants des différents programmes de l’UNESCO.  Bus pédagogique John Lennon : il s’agit d’un réseau de studio d’enregistrement itinérant, dont l’un était en permanence garé devant le siège de l’UNESCO durant le forum; la raison d’être de cette initiative est d’utiliser la musique comme vecteur de paix et de compréhension mutuelle en mettant gracieusement à la disposition des jeunes visiteurs un studio professionnel. Celui du forum a reçu la visite de plusieurs jeunes délégués. 51. A l’initiative du délégué de la Côte d’Ivoire, les délégués jeunes d’Afrique ce sont réuni à plusieurs reprises durant le forum pour s’accorder sur certaines propositions d’amendement lors des débats en plénière et définir des perspectives communes. A l’une de ses réunions le délégué de la Guinée en la personne de Touré Alpha Oumar, a tenu à ce que tous les autres délégués ovationnent la délégation ivoirienne pour la qualité de sa préparation et de sa participation. A l’unanimité les délégués présents ont souhaité que la coordination des travaux préparatoires en Afrique pour les prochains forums des jeunes de l’UNESCO émane de la Côte d’Ivoire. 52. Nous tenons à préciser que nous avons rencontré à Paris, un jeune ivoirien du nom de YATTE Guillaume, membre du réSEAU/ASPnet de l’UNESCO Côte d’Ivoire maintenant étudiant à Poitiers (France) et membre du Mouvement Jeunesse Espérance 2000. Il nous a aidé dans les réflexions et a assisté à plusieurs ateliers de formation tout au long du forum
  17. 17. 16 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire pour favoriser une représentativité efficiente de notre délégation à toutes les activités et assurer une meilleure restitution à notre retour. 53. Des actions de lobbying ont été menées auprès de plusieurs personnes ressources, entreprises et organisations, internes comme externes à l’UNESCO par tous les membres de la délégation ivoirienne. Plusieurs accords de principe ont été acquis et un mode de suivi sera mis en place pour assurer la visibilité des retombées.
  18. 18. 17 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire IV. DIFFICULTES RENCONTREES ET RECOMMANDATIONS 1. Les difficultés rencontrées lors du forum des jeunes Les difficultés rencontrées au cours des différentes phases du processus préparatif et exécutif de la mission qui a été confiée à la Commission Jeunesse et partenaire de l’UNESCO dans le cadre de la Conférence Générale de l’UNESCO et plus particulièrement du 8ème forum sont de plusieurs ordres, mais nous tâcherons de présenter les plus utiles : 54. Des mesures d’accompagnement n’ont pas été mises à la disposition des jeunes lors des travaux préparatoires du forum. Les cent vingt-trois (123) jeunes ont participé aux travaux dans des conditions très difficiles, et ont rencontré souvent des problèmes pour se déplacer de leur lieu d’habitation à la Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO. Toutes les productions documentaires et numériques ont été sur la base de fonds propres. Sans le soutien de Monsieur Léon Rivière cela aurait été encore plus difficile. 55. La prise en charge prévue pour la délégation n’a majoritairement pas été assurée et s’est une fois à Paris que les jeunes délégués s’en sont rendu compte. Chacun était quasiment livré à lui-même ce qui a altéré un tant soit peu notre fixation sur les priorités du moment qui étaient essentiellement d’assurer la participation active au forum des jeunes et de déceler des opportunités. 56. Tous les jeunes étaient hébergés à différents endroits. A part le délégué officiel qui était dans des conditions où il avait le strict minimum à Paris, tous les observateurs étaient logés hors de Paris donc se rendaient difficilement au siège, surtout avec les conditions météorologiques auxquelles ils n’étaient pas habitués. Les observateurs étaient obligés de quitter le forum avant la clôture des activités pour espérer se rendre sur leurs lieux respectifs de résidence. Cela a entraîné un sérieux problème de coordination des opérations. N’eut été cette défaillance la délégation ivoirienne bien qu’elle a eu une participation des plus remarquable, aurait pu faire mieux. 57. Le programme du forum n’a pas pu être respecté convenablement, cela a engendré un semi-désordre pendant le forum. Il était difficile à partir du deuxième jour de savoir ce qui devait être fait effectivement, où les choses devaient se tenir précisément, et qu’elles étaient les dispositions à prendre à cet effet. 2. Nos Recommandations A l'issue de la Mission qui nous été confiée dans le cadre du 8ème forum des jeunes de l'UNESCO, les recommandations que souhaitent adresser la délégation des jeunes sont de plusieurs ordres et à différent niveau. Elles se présentent comme suit : A l’endroit du Gouvernant : 58. Nous félicitons et encourageons le gouvernement pour les efforts consentis à faire participer des jeunes à la Conférence Générale de l’UNESCO à travers le forum des jeunes tous les deux ans. Cette initiative aidera à impulser cette dynamique inclusive dans la sous-
  19. 19. 18 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire région, voire en Afrique, pour que nos délégations soient davantage à l’image des occidentaux qui ont un niveau d’organisation collective remarquable. 59. Nous invitons l’État à considérer la Commission Jeunesse et Partenaires de l’UNESCO au même titre que les autres commissions11 (ED, CLT, SHS, SC, CI et APX), voire de la mettre en priorité dans la répartition budgétaire, surtout pendant les travaux préparatoires de la Conférence Générale et du forum des jeunes de l’UNESCO. 60. Nous proposons la création d’un cadre permanent d’échange entre les différentes commissions de l’UNESCO locales, qui inclura les jeunes de la Commission jeunesse à tous les niveaux, tant dans les prises de décision que dans l’exécution des programmes. Ce cadre définira les différentes approches et politiques locales et aidera à anticiper la préparation de la Conférence Générale et du forum des jeunes de l’UNESCO. A l'endroit de l'UNESCO : 61. Nous invitons l'UNESCO à prendre les dispositions idoines afin que l'agenda du forum des jeunes soit respecté tel que défini dans l'agenda final. Pour d'éventuels imprévus nous encourageons l’Organisation à développer des mécanismes de communication efficaces pendant le forum afin que les participants soient informés en temps réel des différentes modifications. 62. Tenant compte du fait que la plus part des délégations présentes au forum des jeunes ne sont constituées que de peu de membres, nous invitons l'UNESCO à revoir si possible le modèle des activités qui se tiennent en parallèle afin que la majorité des délégations en bénéficient. Aussi vue l'importance des ateliers de renforcement des capacités, nous encourageons l'UNESCO à mettre en place un mécanisme qui permette à la majorité des participants au forum d'y prendre part. 63. Nous exhortons l'UNESCO à veiller à ce qu'au niveau des Commissions Nationales soient constituées effectivement des délégations de jeunes ainsi que soit mis à disposition le budget devant les accompagner pour participer au forum des jeunes, afin que les conclusions soient véritablement inclusives en prenant effectivement en comptant tous les états. L'UNESCO devra s'assurer également de la qualité de la préparation des jeunes délégués afin de favoriser une implication dans les débats et renforcer le sentiment de participation. A l'endroit des jeunes : 64. Nous invitons les associations et organisations de jeunesse de Côte d'Ivoire à s'approprier le contenu des conclusions du 8ème forum des jeunes de l'UNESCO et à s'impliquer dans le suivi national des recommandations qui en ont été dégagées. 11 ED Commission Education, CLT Commission Culture, SHS Commission Sciences Sociales et Humaines, SC Commission Sciences Naturelles et Exactes, CI Commission Communication et Information, APX Commission Finance et Affaires Administratives.
  20. 20. 19 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire 65. Nous encourageons les jeunes Ivoiriens, plus particulièrement les jeunes leaders d'organisations à s'intéresser davantage aux politiques universelles de développement, surtout à celles qui émanent des organisations du système des Nations Unies. Toutes les informations et les formations relatives à ce sujet sont disponibles à la Commission Nationale pour l’UNESCO (ComNat) et au réSEAU/ASPnet Côte d’Ivoire. 66. Nous invitons toutes les associations et organisations qui traitent des sujets et problèmes de la jeunesse de Côte d'ivoire ainsi que les partenaires de la jeunesse à rejoindre la Coordination Jeunesse et Sports au sein de Commission Nationale Ivoirienne pour l'UNESCO afin de créer une synergie de nos actions pour des résultats plus concrets.
  21. 21. 20 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire - CONCLUSION - 1. Cette mission intervient dans le cadre de la 37ème session de la Conférence Générale et du 8ème Forum des Jeunes de l’UNESCO. L’objectif principal de la mission réalisée du 29 au 31 octobre 2013 à Paris a été d’assurer la participation effective et active des ivoiriens au forum des jeunes de l’UNESCO. Dans ce but, l’objectif spécifique a été de participer activement au débat en plénière autour des thématiques, aux différents ateliers et de participer aux différentes prises de décision par des propositions pertinentes tant au niveau de la formulation des recommandations qu’au niveau de la sélection des projets opérationnels. 2. La mission a participé effectivement au forum des jeunes : les délégués et observateurs ont participé à la session de briefing du lundi 28 octobre 2013 dans salle 2 du siège de l’UNESCO et était présents durant les trois jours du forum dans tous les ateliers et tous les débats. Elle a également répondu activement, i) pour avoir proposé les premiers draft des trois recommandations de l’axe 2 qui ont abouti aux recommandations finales ; ii) faire partie des rapporteurs officiels du forum, orienter et participer aux débats ; iii) et voter pour le choix des projets opérationnels. 3. Dans l’ensemble, le 8ème forum des jeunes de l’UNESCO a tenu ses promesses. Les jeunes ont été formés, ont participé à de riches débats, ont créé des connexions entre eux, etc. En terme de résultat, dix (10) recommandations pertinentes formuler par et pour les jeunes en sont ressorties, 15 projets opérationnels ont obtenu le label de l’UNESCO, les jeunes ont reçu des informations utiles et de brillantes formations. 4. La participation de la Côte d’Ivoire au forum des jeunes de l’UNESCO est de plus en plus remarquable. Les autorités locales s’efforcent tous les deux ans de faire participer des jeunes ivoiriens à cette rencontre internationale de haut niveau. Il est important que cette dynamique soit conservée, et qu’un appui formel et continu soit accordé aux futures délégations pour le rayonnement et l’émergence de notre pays. La délégation ivoirienne Au 8ème forum des jeunes l'UNESCO Paris, France, UNESCO Headquarters Du 29 au 31 octobre 2013 Fait Abidjan, le lundi 03 février 2014.
  22. 22. 21 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire - ANNEXES - Annexe 1 : Conclusions des jeunes au 8ème forum des jeunes de l’UNESCO Annexe 2 : Liste des rapporteurs officiels du 8ème forum des jeunes de l’UNESCO Annexe 3 : Lettre de remerciement au délégué officiel de la Côte d’Ivoire Annexe 4 : Certificat de participation des délégués Annexe 5 : Images du forum Annexe 6 : Liste des organisations de jeunesse qui ont participé aux travaux préparatoires Annexe 7 : Biographie des délégués ivoiriens
  23. 23. 22 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Annexe 1 : Conclusions des jeunes au 8ème forum des jeunes de l’UNESCO 8e Forum des jeunes de l’UNESCO 29-31 octobre 2013 Siège de l’UNESCO, Paris DOCUMENT FINAL RECOMMANDATIONS « Les jeunes ne sont pas seulement la génération de demain – les jeunes sont des partenaires aujourd’hui. » Ahmad Alhendawi, Envoyé spécial des Nations Unies pour la jeunesse Le 8e Forum des jeunes de l’UNESCO, Saluant l’initiative de l’UNESCO d’organiser le 8eme Forum des jeunes sur le thème : « Les jeunes et l’inclusion sociale : engagement civique, dialogue et développement des compétences », au Siège de l’Organisation, à Paris, du 29 au 31 octobre 2013, avant la 37e session de la Conférence générale, Réaffirmant les recommandations adoptées par le 7e Forum des jeunes de l’UNESCO de 2011 et les précédents forums, Se félicitant de l’initiative de la Conférence générale d’intégrer les jeunes à sa stratégie de développement et encourageant l’UNESCO et ses États membres à continuer de faire participer les jeunes au processus décisionnel et à la mise en œuvre de la stratégie opérationnelle, Soulignant l’importance des jeunes comme une priorité de haut niveau dans l’action de l’UNESCO, Conscient des difficultés que rencontrent les jeunes aujourd’hui et tenant compte de la parité des sexes, en ciblant particulièrement les jeunes marginalisés et handicapés, et rappelant que ces groupes doivent être l’objet d’une attention particulière dans la mise en œuvre de nos recommandations, Soulignant que dans tous les pays les jeunes sont des acteurs clés du changement social, du développement économique et de l’innovation technologique et affirmant que l’investissement dans leur développement et leur éducation est indispensable au développement social, économique et culturel,
  24. 24. 23 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Rappelant l’importance d’un Forum des jeunes qui précède et alimente la Conférence générale et encourageant l’UNESCO à continuer à l’avenir de faire participer les jeunes par le biais d’un forum, Présente les recommandations suivantes à la 37e session de la Conférence générale de l’UNESCO : AXE 1 : Formulation et révision des politiques avec la participation des jeunes 1. Veiller à ce que soient créées et renforcées des structures de jeunes autonomes et inclusives dans chaque État membre d’ici à 2021, ainsi qu’un forum permanent des jeunes au sein du système des Nations Unies. Garantir une coopération plus étroite entre l’UNESCO et les organisations non gouvernementales de jeunes et rétablir une commission des ONG de jeunes au sein du Comité de liaison ONG/UNESCO. Nous appelons l’UNESCO à formaliser la participation des jeunes à la Conférence générale en veillant à ce que pour sa 38eme session les délégations nationales comptent un délégué de la jeunesse. L’égale participation des jeunes de tous les États membres doit être garantie. 2. L’UNESCO doit veiller à ce que la mise en œuvre et le suivi de la Stratégie opérationnelle pour la jeunesse implique les jeunes et leurs organisations dans les procédures de prise de décision, de mise en œuvre et d’évaluation. À cette fin, l’UNESCO doit encourager les commissions nationales pour l’UNESCO à inclure une représentation totale et permanente des jeunes. 3. Promouvoir et conduire un enseignement formel et non formel consacré à l’exercice actif de la citoyenneté à l’échelle nationale et mondiale. Cet enseignement inclurait la participation à la démocratie et à la prise de décision et la formation aux procédures juridiques et législatives en vigueur. L’égalité des opportunités de participation entre les différents groupes de jeunes devrait être soulignée. AXE 2 : Renforcement des capacités pour la transition vers l’âge adulte 4. Les États membres doivent reconnaître les compétences et aptitudes acquises par les jeunes dans l’enseignement et la formation formelle et non formelle en créant des outils et des mécanismes de valorisation et de validation officielle. 5. L’amélioration de la qualité des systèmes d’enseignement formel doit être une priorité de l’agenda post-2015, tout particulièrement en termes de résultats mesurables. L’initiation aux médias et à l'information, les compétences entrepreneuriales, l’enseignement technique et professionnel de même que l’éducation pour le développement durable et la paix doivent être inscrits dans les programmes scolaires. Nous engageons les États membres siégeant à la Conférence générale de l’UNESCO à étudier en profondeur une proposition de convention mondiale pour la reconnaissance de l’enseignement supérieur. 6. Les États membres doivent faire une priorité de l’emploi des jeunes en adoptant les mesures suivantes : combler le fossé entre les systèmes éducatifs et le marché du travail ; favoriser des possibilités de stage de qualité accessibles à tous ; offrir des opportunités
  25. 25. 24 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire d’emploi, en particulier dans l’économie verte ; encourager l’entrepreneuriat et l’entreprise sociale ; et fournir des centres d’information et de formation régis par les gouvernements et la société civile qui soient accessibles à tous les jeunes. AXE 3 : Engagement civique, participation démocratique et innovation sociale 7. Encourager les organisations, les ONG et les États membres à soutenir l’éducation civique et morale des jeunes élèves dans le cadre formel, non formel et informel doit être considéré comme une priorité de haut niveau. Il est impératif d’enseigner aux jeunes en quoi consiste l’entrepreneuriat social et comment il fonctionne, par l’utilisation et la promotion de l’éducation entre pairs. Les États membres doivent rendre obligatoire dès la petite enfance l’éducation civique incluant un dialogue entre les jeunes et les politiciens. Il est impératif d’encourager le dialogue interculturel et celui-ci doit comporter des débats sur l’environnement, l’économie, la santé et l’éducation qui contribueront à prévenir les conflits. 8. Nous encourageons vivement les États membres à soutenir au plan économique, social et environnemental des projets durables de développement des jeunes. Cela doit passer par des partenariats public-privé offrant des orientations et/ou des financements aux dits projets, l’entrepreneuriat social et l’apprentissage intergénérationnel, assortis de mécanismes destinés à aider les jeunes à financer ces projets et à en faire valoir l’importance auprès d’investisseurs potentiels et du grand public. L’UNESCO doit encourager la collaboration, l’enrichissement du savoir et le développement des compétences techniques dans l’ensemble des pays développés et en développement. 9. Nous appelons l’UNESCO, ses États membres et ses partenaires non gouvernementaux à veiller à ce que les possibilités de financement des projets des jeunes augmentent et soient disponibles en permanence, en partie par la participation à divers programmes de financement contribuant à apporter des fonds à des initiatives menées par des jeunes ainsi que par un soutien technique. L’UNESCO doit également promouvoir la responsabilité et la redevabilité financières dans les initiatives menées par des jeunes. Elle doit en outre encourager des organisations partenaires à allouer à l’entreprenariat des jeunes la RSE corporative. Il conviendrait en particulier d’augmenter le financement des programmes suivants : l’entrepreneuriat social et les programmes encourageant les femmes et les membres des minorités à étudier en plus grand nombre les sciences, les mathématiques, les sciences de l’ingénierie, la technologie, d’autres disciplines sous- représentées ainsi que les arts créatifs. 10. Nous invitons les États membres de l’UNESCO à inscrire dans leurs législations nationales des plans d’action visant à garantir le développement, la participation et l’inclusion de tous les jeunes, pour favoriser leur participation et leur inclusion sociale. À cette fin, les TIC et notamment les médias sociaux doivent faire partie des outils privilégiés. Pour garantir une participation libre et sans entrave, la protection des médias en ligne et hors ligne en tant qu’espace de collaboration ouvert doit être assurée. Il est impératif de promouvoir une culture de l’inclusion, libre de toute forme de discrimination. Pour cela, les États membres doivent soutenir l’intégration dans la société des jeunes immigrants, autochtones et marginalisés et promouvoir la diversité culturelle de façon à protéger les intérêts des individus dans tous les secteurs de la société. En outre, nous demandons à tous
  26. 26. 25 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire les pays de rechercher et d’éliminer tous les facteurs sociaux, culturels et économiques qui favorisent et attisent de façon systématique et automatique l’oppression et les inégalités. L’UNESCO doit encourager ses États membres à améliorer l’infrastructure médiatique et l’initiation aux médias chez les jeunes comme base de dialogue et d’opportunités de collaboration entre les décideurs et les jeunes. Les politiques visant à renverser les barrières interculturelles fondées sur l’appartenance ethnique, la religion, l’âge, la langue, le sexe, le statut socioéconomique, l’orientation sexuelle et les aptitudes doivent constituer une orientation mondiale. PROJETS D’ACTION Les participants au 8e Forum des jeunes de l’UNESCO ont sélectionné les projets ci-dessous pour l’attribution du « label du 8e Forum des jeunes de l’UNESCO » : Afrique Pays Type du projet Intitulé du projet Organisation Axe thématique Cameroun National/ Local Collective Action for the promotion of rights for the youths living with disabilities (CAPRiY) AFCIG (Action Foundation Common Initiative Group) Inclusion sociale Maurice National Youth inclusion and Democratic Consolidation in Mauritius Institute of Social Development and Peace Démocratie Ouganda Local Skills for Youth Employment Future Hope Foundation Uganda Développement des compétences États arabes Pays Type du projet Intitulé du projet Organisation Axe thématique Bahreïn Régional (Moyen- Orient et Afrique du Nord) et national (Égypte et Jordanie) Social Entrepreneurship for Marginalized Youth 3BL Associates Entreprenariat social et innovation Jordanie Régional (8 Moyen- Orient et Afrique du Nord) Generations For Peace - Middle East and North Africa Generations For Peace Prévention de la violence et des conflits et consolidation de la paix Palestine Local Provision of safe environment for youth in the Gaza Strip to participate, volunteer and improve their capacities "Youth Club" Elwedad Society for Community Rehabilitation Engagement civique et participation citoyenne
  27. 27. 26 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Asie et Pacifique Pays Type du projet Intitulé du projet Organisation Axe thématique Afghanistan Local Youth Empowerment through Civic Engagement and Skills Development Nawshaakh Development Cooperation Engagement civique et participation citoyenne Samoa National SHINE Project Samoa Victim Support Group Juniors Entreprenariat social et innovation Vanuatu Local Engaging Rural Youth in Cultural Rights Activity in Vanuatu Further Arts Inclusion sociale Europe et Amérique du Nord Pays Type du projet Intitulé du projet Organisation Axe thématique Belgique Régional (Europe) Why Not European Peer Training Organisation Dialogue interculturel France Interrégional (plusieurs régions) Don Contre Don Solidascension Inclusion sociale Grèce Interrégional (plusieurs régions) Training for Developing Youth Reporting Capacities (You.Re.Ca.) Youthnet Hellas Engagement civique et participation citoyenne Amérique latine et Caraïbes Pays Type du projet Intitulé du projet Organisation Axe thématique El Salvador National Youth players with participatory and inclusive leadership ASOCIACIÓN JUVENIL CEDROS Inclusion sociale Guatemala Local Creando Comienzos Creando Paz Tejedoras de raíces Engagement civique et participation citoyenne Mexique National/ Local Innovating educational approach for prevention and citizen participation Mukira Prévention de la violence et des conflits et consolidation de la paix
  28. 28. 27 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Annexe 2 : Liste des Rapporteurs du 8ème forum des jeunes de l’UNESCO
  29. 29. 28 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Annexe 3 : Lettre de remerciement au délégué officiel de la Côte d’Ivoire
  30. 30. 29 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Annexe 4 : Certificat de Participation au forum ADINGRA Wilfried
  31. 31. 30 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Annexe 5 : Images du 8ème forum des jeunes Travaux Préparatoires 16 juillet au 18 Octobre 2013, Abidjan, ComNat
  32. 32. 31 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Startup Weekend 25 au 27 Octobre 2013, Paris, Mutinerie
  33. 33. 32 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Forum des jeunes 29 au 31 Octobre 2013, Paris, UNESCO
  34. 34. 33 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire La Délégation Ivoirienne 29 au 31 Octobre 2013, Paris, UNESCO
  35. 35. 34 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Annexe 6 : Liste des organisations qui ont participé aux travaux préparatoires 50 Organisations 1 A1A (Club d’Economie) 26 GREEN YOUTH COTE D’IVOIRE 2 AEJCI 27 JEC-CI 3 AIESEC 28 JEY 4 AJSM 29 JUPR_CI 5 AKENDEWA 30 LEADERSHIP INITIATIVE BOARD 6 AMISTAD 31 MCD 7 APSNET UNESCO 32 MDEL 8 ACE-CI 33 MESSI 9 AVSAC 34 MINISTERE DE LA JEUNESSE 10 AYECAMA 35 ONECD 11 BAMES 36 BEDA-CI 12 CFELCI 37 RISE 13 FORUM CIVIL 38 RAYID-CORPORATION 14 CHILDREN’S FUTURE BUILDING 39 REJAS 15 CODEC 40 RIOJE 16 COLMAJY 41 SID-CI 17 DROIT-DEMOCRATIE-DEVELOPPEMENT 42 UJAV 18 F.I.O.PA 43 UJC PORT-BOUET 19 FEDOCI 44 YOUTH IN ACTION FOR DEVELOPMENT 20 FEMAJECI 45 ESD-CI 21 FENUJECI 46 CCEA 22 FIPEEHCI 47 UNESEF-CI 23 FISF 48 AEA LOKO 24 FOICI 49 ECO-CI 25 CHAIRE UNESCO POUR CULTURE DE LA PAIX 50 CONIJAC
  36. 36. 35 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Annexe 7 : Biographie des membres de la délégation BAIKORO Marie-Louise (Observatrice) Jeune experte en gestion de projet, Marie-Louise est Juriste de formation. Membre d’AIESEC Côte d’Ivoire, la plateforme internationale des jeunes pour explorer et développer leur potentiel en leadership et Co-fondatrice de RAYID-Corporation, elle participe activement dans toutes ses actions à l’autonomisation de la jeune femme. Intéressée par l’entrepreneuriat, elle souhaite encourager les jeunes à la création d’entreprise pour contribuer au développement. Elle a été observatrice au 8ème forum des jeunes de l’UNESCO où elle a démontré de par son gout pour l’intégrité un attachement aux valeurs propre à l’UNESCO. SEHI BI Brice Delagneau (Observateur) Environnementaliste engagé, Brice Delagneau est le président de la commission jeunesse et partenaires de l’UNESCO-CI, également président de l’ONG AMISTAD, fondateur du Réseau Ivoirien des Organisations de Jeunesse pour l’Environnement (RIOJE) et enfin commissaire du Salon Africain pour le Développement Durable (SADUR). Il a participé au 8ème forum des jeunes de l’UNESCO en tant qu’observateur. Jeune leader, il est aujourd’hui une référence dans son domaine en Côte d’Ivoire et participe très activement aux actions locales et africaines pour le développement durables. ADINGRA Wilfried (Délégué) Délégué de la Côte d’Ivoire au 8ème forum des jeunes de l’UNESCO, Wilfried a 24 ans. Economiste/Informaticien de formation, il exerce la fonction de Data Manager Fonds mondial pour la lutte contre le VIH/SIDA dans le Programme National de Prise En Charge. Membre de l’ONG AKENDEWA, Il débute sa carrière de leader en 2005 comme co- fondateur et vice-président de l’ONG Jeunesse Charitable. Consultant formateur en Startup Development à l’Université du réSEAU- ASPnet, Président/co-fondateur de Renewal of the African Youth Intelligence for Development (RAYID-Corporation), Il manifeste un intérêt et un engagement sans précédent à l’autonomisation des jeunes.
  37. 37. 36 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire BRISSY G. Nina Désirée (Observatrice) Mademoiselle Brissy Nina Désirée est la présidente de la Fédération pour l’Insertion et la Promotion des Etudiants et Elèves Handicapés de Côte d’Ivoire (FIPEEHCI). Comme le nom de l’organisation l’indique, elle s’intéresse dans son approche du leadership à des marginalisées plus précisément aux étudiants vivant avec un handicap. L’ensemble des actions qu’elle mène sur le terrain visent à promouvoir les facultés utiles au développement dont peut faire montre ses paires au-delà de leur handicap le plus souvent physique, Mais souhaite-t- elle à travers cela contribuer à leur insertion socio-professionnelle et leur prise en compte dans toutes les politiques. SORO Sérébé Nathalie (Ministère PJSL) Précédemment Déléguée au 7ème forum des jeunes de l’UNESCO en 2011, Nathalie Soro a accompagné la délégation ivoirienne des jeunes pour 8ème forum (2013) au nom du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs où elle occupe les fonctions de Chargée d’étude et de Directrice Nationale du Projet d’Appui à l’Autonomisation des Organisations de Jeunesse. Son engagement se remarque également à travers le Mouvement Ivoiriens des Droits Humains (MIDH) où elle occupe le poste de Secrétaire Adjointe aux affaires sociales. Grace à son expérience, elle a su aider la délégation à relever les défis liés à sa mission. YOUGONE Nadia (Observatrice) Titulaire d’une maîtrise en Langues Etrangères Appliquées option Anglais-Espagnol de l’Université Michel de Montaigne- Bordeaux III, Mlle YOUGONE est depuis septembre 2012 chargée de la vie associative à la Chaire Unesco pour la Culture de la Paix, institution au sein de laquelle, elle prépare un doctorat en Action humanitaire. Membre de l’ONG OVEP (Volontaire pour l’Education à la Paix), Nadia a su développer son leadership et surtout se mettre au service de la communauté au travers des actions de terrain visant à promouvoir le bien-être des populations vulnérables. Les capacités rédactionnelles et d’analyse dont elle a fait preuve lors des préparatifs du 8eme forum, ont été d’une grande utilité. à la à la Déga
  38. 38. 37 | Rapport 8ème forum des jeunes de l’UNESCO – Côte d’Ivoire Pour : Le Ministère de l’Education Nationale ; Le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs ; La Commission Nationale Ivoirienne pour l’UNESCO ; Les jeunes femmes et hommes de Côte d’Ivoire, La délégation Ivoirienne Au 8ème forum des jeunes de l’UNESCO (Paris) Abidjan, le 03 février 2014

×