Un texte qui vaut la peine  dêtre lu et médité
Voici la copie dun élève de classe de 3èmeen 1976, lauréat national dans un concoursécrit sur le thème de "la Patrie".Le s...
Étranger, mon ami, tu me demandes ce que signifie lemot "Patrie". Si tu as une mère et si tu lhonores,cest avec ton cœur d...
Viens voir, étranger, la beauté des paysages deFrance, la splendeur des monuments édifiés par mesaïeux. Va te reposer dans...
Mais si la France, ma patrie, nétait que belle etaimable, mon amour pour elle ne serait pas si grand.Elle est mieux encore...
La clarté de sa pensée, la finesse de son esprit,lexcellence de son goût te sont déjà  connus. Desidées venues de France o...
Et vous, héros humbles et méritants, qui avez fait laFrance  brave et fidèle, vous guerriers morts pour lapatrie, comme je...
Et toi mon ami, qui es aussi comme moi une créaturede Dieu, ne vois-tu pas quici en France, tu es enterre chrétienne ?Les ...
De la grande Sainte Jeanne dArc à la petiteThérèse, de lépopée de lune à la vie si simple delautre, je retrouve le courage...
Tu comprends maintenant pourquoi, ami étranger,jaime et je vénère ma patrie comme ma mère;pourquoi, si riche de tout ce qu...
La France, ma patrie a tant de qualités que je nesaurais, ami étranger, te priver de sa douceur; si tusais découvrir ses c...
Si tous les bacheliers de notre tempsétaient capables de rédiger un teltexte, je pense que nous naurions pasde soucis à no...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lettre patriotique écrite par un jeune en 1976

5 024 vues

Publié le

En 1976, avant les bouleversements de 1981, les élèves savaient encore écrire tout en étant fiers de leur pays, certes un brin paternaliste.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 024
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lettre patriotique écrite par un jeune en 1976

  1. 1. Un texte qui vaut la peine dêtre lu et médité
  2. 2. Voici la copie dun élève de classe de 3èmeen 1976, lauréat national dans un concoursécrit sur le thème de "la Patrie".Le sujet exact était :Que signifie pour vous le mot Patrie ?Voici sa copie :
  3. 3. Étranger, mon ami, tu me demandes ce que signifie lemot "Patrie". Si tu as une mère et si tu lhonores,cest avec ton cœur de fils que tu comprendras mespropres sentiments.Ma patrie, cest la terre de France où mes ancêtresont vécu. Ma patrie, cest cet héritage intellectuelquils mont laissé pour le transmettre à mon tour.
  4. 4. Viens voir, étranger, la beauté des paysages deFrance, la splendeur des monuments édifiés par mesaïeux. Va te reposer dans le vert marais poitevin,admire les roches rouges dAgay qui se baignent dansle bleu de la mer de Provence.Chemine simplement de Paris vers Lyon. Sur la route,près dAvallon, lélégance raffinée de la basilique deVézelay fera surgir pour toi lépopée de nos croisades.Tu arriveras plus loin au château de la Rochepot quidonne à la région un air médiéval. Noublie pas devisiter en Bourgogne le ravissant hospice de Beaune.Ne néglige pas le barrage de Génissiat. Continue,regarde, réjouis-toi de tant de beauté.
  5. 5. Mais si la France, ma patrie, nétait que belle etaimable, mon amour pour elle ne serait pas si grand.Elle est mieux encore : intelligente et cultivée.
  6. 6. La clarté de sa pensée, la finesse de son esprit,lexcellence de son goût te sont déjà  connus. Desidées venues de France ont influencé lhumanité touteentière. Sais-tu par exemple, que la bibliothèquepersonnelle de Frédéric II de Prusse, conservée àBerlin, ne contient que des livres écrits en français ?Ainsi, bien au-delà de nos frontières, des hommes deFrance sont célèbres : philosophes, écrivains, poètes,artistes, savants. Pascal, Molière, Vigny, Delacroix,Berlioz, Pasteur : tous ont contribué à la gloire de laFrance.
  7. 7. Et vous, héros humbles et méritants, qui avez fait laFrance  brave et fidèle, vous guerriers morts pour lapatrie, comme je vous suis reconnaissant de mavoirconservé ce précieux bien de mes ancêtres !De Bayard à Guynemer, des premiers chevaliers auxsoldats des dernières guerres, que de dévouements,que de sacrifices !
  8. 8. Et toi mon ami, qui es aussi comme moi une créaturede Dieu, ne vois-tu pas quici en France, tu es enterre chrétienne ?Les oratoires pittoresques, les calvaires aux croiséesdes chemins, les flèches de nos cathédrales sont lestémoins de pierre dune foi vivante.Ma patrie, bonne et pieuse, a vu naître de grandssaints. Le sens missionnaire de Saint Bernard, la vertude Saint-Louis, la charité de Saint Vincent de Paul, lezèle du Curé dArs sont le vrai trésor laissé par nosancêtres.
  9. 9. De la grande Sainte Jeanne dArc à la petiteThérèse, de lépopée de lune à la vie si simple delautre, je retrouve le courage et la bonté desfemmes de France. Aux plus humbles dentre elles,sest montrée la Vierge Marie.A travers Catherine Labouré, Bernadette de Lourdes,quel honneur pour la France !
  10. 10. Tu comprends maintenant pourquoi, ami étranger,jaime et je vénère ma patrie comme ma mère;pourquoi, si riche de tout ce quelle me donne, jedésire transmettre cet héritage.Ne crois pas que cet amour que jai au cœur soitaveugle.Mais devant toi, je ne dirai pas les défauts de mamère Patrie. Car tu sais bien quun fils ne gagne rienà critiquer sa mère. Cest en grandissant lui-mêmequil la fait grandir.Si je veux ma patrie meilleure et plus saine, queje devienne moi-même meilleur et plus sain.
  11. 11. La France, ma patrie a tant de qualités que je nesaurais, ami étranger, te priver de sa douceur; si tusais découvrir ses charmes et ses vertus, tulaimeras, toi aussi.Je partagerai avec toi ses bontés et, loin demappauvrir de ce don, je menrichirai decette tendresse nouvelle que tu lui porteras.Mais ne labîme pas, ami étranger, la France, madouce patrie, ma chère mère; ne la blâme pas, ne lapervertis pas, ne la démolis pas car je suis là, moi sonfils, prêt à la défendre.
  12. 12. Si tous les bacheliers de notre tempsétaient capables de rédiger un teltexte, je pense que nous naurions pasde soucis à nous faire sur le devenirde la France !!! 

×