FICTION	
  DES	
  FRONTIÈRES	
  :	
  	
  
DISPOSITIFS	
  FICTIONNELS	
  ET	
  VIRTUELS	
  	
  
Bernard	
  Guelton	
  
Fic4...
FICTION	
  DES	
  FRONTIÈRES	
  :	
  	
  
DISPOSITIFS	
  FICTIONNELS	
  ET	
  VIRTUELS	
  	
  
Bernard	
  Guelton	
  
Fic4...
DE	
  LA	
  FICTION	
  À	
  LA	
  CARTE,	
  DE	
  LA	
  
CARTOGRAPHIE	
  À	
  LA	
  FICTION	
  	
  
•  Lecteur	
  et	
  sp...
•  Kendall	
  Walton	
  et	
  le	
  jeu	
  enfanEn	
  
•  Des	
  ficEons	
  mobiles	
  et	
  appareillées	
  
1)	
  La	
  ficEon	
  dans	
  l’espace	
  
2)	
  La	
  cartographie	
  dynamique	
  
•  1)	
  la	
  fic4on	
  dans	
  l’espa...
I	
  –	
  «	
  FRONTIÈRES	
  DE	
  LA	
  FICTION	
  »	
  
A	
  -­‐	
  LA	
  FICTION	
  COMME	
  PROBLÈME	
  DE	
  BASE	
  ...
LA	
  FICTION	
  COMME	
  PROBLÈME	
  DE	
  BASE	
  
(O.	
  Caira)	
  
•  	
  Économie	
  de	
  la	
  mimèsis,	
  du	
  la...
I	
  –	
  	
  FRONTIÈRES	
  DE	
  LA	
  FICTION	
  
B	
  -­‐	
  FICTION	
  NARRATIVE	
  
•  Narra4on	
  –	
  Espace	
  —	
...
I	
  -­‐	
  «	
  Huparéel	
  »	
  :	
  
Une	
  première	
  expérience	
  réelle	
  dans	
  une	
  visée	
  
ficEonnelle	
  
•  ATELIER	
  HUPARÉEL,	
  MONTRÉAL-­‐PARIS	
  
15	
  MAI	
  
Huparéel	
  :	
  un	
  projet	
  de	
  jeu	
  en	
  construcEon	
  
Point	
  d’intersecEon	
  entre	
  les	
  3	
  villes	
  
Ile	
  de	
  Longyearbyen	
  	
  
et	
  réserve	
  des	
  semences	
  de	
  Svalbard	
  
Premières	
  esquisses	
  de	
  Paul	
  Devautour	
  à	
  Shanghai	
  
Séance de travail sur le scénario d'HUPAREEL
Shangh...
Shanghai	
  
Paris	
  
Montréal	
  
SuperposiEon	
  des	
  3	
  cartes	
  
Écueil	
  ou	
  intérêt	
  des	
  cartes	
  ?	
  
Une	
  ébauche	
  de	
  scénario	
  
Vieux	
  Montréal	
  à	
  Montréal	
  
Bund	
  à	
  Shanghai	
  
Bercy	
  à	
  Paris	
  
SuperposiEon	
  des	
  3	
  quarEers	
  
8	
  lieux	
  similaires	
  aux	
  3	
  quarEers	
  
CORRESPONDANCES DES LIEUX ET FONCTIONS CONCERNANT 3 QUARTIERS DES 3 V...
Contour	
  du	
  vieux	
  Montréal	
  en	
  foncEon	
  des	
  8	
  lieux	
  
Contour	
  du	
  Bund	
  en	
  foncEon	
  des	
  8	
  lieux	
  
Contour	
  de	
  Bercy	
  en	
  foncEon	
  des	
  8	
  lieux	
  
SuperposiEon	
  des	
  3	
  quarEers	
  
Un	
  scénario	
  plus	
  élaboré…	
  
«	
  Le	
  test	
  puzzle	
  »…	
  
SimulaEon	
  de	
  Paris	
  dans	
  Montréal	
  via	
  Skype	
  
Prise	
  de	
  vue	
  du	
  Smartphone	
  
Xavier	
  Boissarie	
  inaugure	
  le	
  parcours	
  
	
  avec	
  Raphaël	
  de	
  Laroche	
  
•  Néga4on	
  et/ou	
  ré-­‐ar4cula4on	
  des	
  fron4ères	
  	
  
•  -­‐	
  physiques,	
  	
  
•  -­‐	
  corporelles,	
  ...
•  FronEères	
  des	
  mouvements	
  
•  Voir	
  et	
  entendre,	
  bouger	
  et	
  parler	
  
•  DisjoncEons,	
  coordina...
Premières	
  réacEons	
  
•  Une	
  immersion	
  plutôt	
  étonnante	
  si	
  l’on	
  considère	
  la	
  
qualité	
  relaEve	
  de	
  l’image	
  et	...
•  Une	
  immersion	
  qui	
  neutralise	
  la	
  conscience	
  et	
  la	
  
mémoire	
  du	
  trajet	
  local	
  
•  Une	
...
•  Un	
  disposiEf	
  immersif	
  qui	
  fait	
  croire	
  à	
  l’acEon	
  de	
  
filmer	
  l’autre	
  ville	
  
•  Vidéo	
...
•  C’est	
  l’arEculaEon	
  des	
  mouvements	
  qui	
  est	
  le	
  plus	
  
probant	
  
•  L’acEon	
  de	
  filmer	
  en	...
•  Le	
  rôle	
  des	
  passants	
  et	
  des	
  regards	
  extérieurs	
  
•  Un	
  troisième	
  type	
  d’interacEon	
  a...
•  Une	
  a=enEon	
  :	
  1/3,	
  1/3,	
  1/3,	
  un	
  jeu	
  en	
  réalités	
  
alternées	
  
•  Le	
  rôle	
  et	
  la	...
III	
  «	
  A	
  Machine	
  to	
  See	
  With	
  »	
  :	
  	
  
une	
  ficEon	
  «	
  mise	
  en	
  jeu	
  »	
  
•  Une	
  ...
«	
  A	
  Machine	
  to	
  See	
  With	
  »	
  
CollecEf	
  Blast	
  Theory	
  
•  3)	
  Quelques	
  repères	
  en	
  rapport	
  avec	
  la	
  ficEon	
  
•  a)	
  DélimitaEon	
  du	
  jeu	
  et	
  de	
  ...
•  3)	
  Quelques	
  repères	
  en	
  rapport	
  avec	
  la	
  ficEon	
  :	
  
•  a)	
  DélimitaEon	
  du	
  jeu	
  et	
  d...
•  3)	
  Quelques	
  repères	
  en	
  rapport	
  avec	
  la	
  ficEon	
  
•  a)	
  DélimitaEon	
  du	
  jeu	
  et	
  de	
  ...
•  3)	
  Quelques	
  repères	
  en	
  rapport	
  avec	
  la	
  ficEon	
  
•  b)	
  Des	
  contenus	
  inventés	
  et	
  dép...
•  3)	
  Quelques	
  repères	
  en	
  rapport	
  avec	
  la	
  ficEon	
  
•  c)	
  Des	
  éléments	
  feints	
  ou	
  simul...
•  3)	
  Quelques	
  repères	
  en	
  rapport	
  avec	
  la	
  ficEon	
  
•  d)	
  Un	
  jeu	
  de	
  rôle,	
  des	
  idenE...
D	
  –	
  FICTION	
  AUGMENTÉE	
  :	
  	
  
CONTINUUM	
  OU	
  ALTERNANCE	
  ?	
  
MILGRAM	
  et	
  a,	
  (1994)	
  
MEANINGS	
  OF	
  PLACE:	
  EVERYDAY	
  EXPERIENCE	
  AND	
  THEORETICAL	
  
CONCEPTUALIZATIONS	
  	
  
PER	
  GUSTAFSON	
...
•  I.	
  Wagner,	
  W.	
  Broll,	
  G.	
  Jacucci,	
  K.	
  KuuEi,	
  R.	
  McCall,	
  A.	
  
Morrison,	
  and	
  J.	
  Te...
Horizons	
  et	
  fronEères	
  temporels	
  
Horizons	
  et	
  fronEères	
  temporels	
  
Fiction de Frontières : Dispositifs Fictionnels et Virtuels/ Border Fictions: Virtual and Fictional Mechanisms
Fiction de Frontières : Dispositifs Fictionnels et Virtuels/ Border Fictions: Virtual and Fictional Mechanisms
Fiction de Frontières : Dispositifs Fictionnels et Virtuels/ Border Fictions: Virtual and Fictional Mechanisms
Fiction de Frontières : Dispositifs Fictionnels et Virtuels/ Border Fictions: Virtual and Fictional Mechanisms
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fiction de Frontières : Dispositifs Fictionnels et Virtuels/ Border Fictions: Virtual and Fictional Mechanisms

438 vues

Publié le

Atelier 8 - Bernard Guelton

Que deviennent la recréation et l’exploration de l’espace fictionnel lorsque celui-ci ne se conçoit plus du point de vue d’un sujet immobile, mais à travers ses déplacements et ses actions dans les jeux en réalités alternées ? Une part croissante d’artistes met en œuvre des situations en réalités alternées qui ménagent des confrontations entre univers réels, virtuels et fictionnels et simultanément celles du territoire et de ses frontières. Ici, l’espace physique devient le cadre pour déployer un engagement fictionnel où les actions, la mobilité du sujet et les interactions avec d’autres participants deviennent déterminantes. La cartographie dynamique peut constituer un élément essentiel pour structurer ces différents contextes sous le mode des interactions situées. Elle permet de coordonner la géolocalisation des participants, leurs interactions, et les contenus fictionnels associés à des emplacements réels dans un espace urbain avec les scénarios et les règles mises en jeu. Dans les jeux en réalités alternées, la mobilité des joueurs et les appareillages sollicités sont déterminants. Ils impliquent des situations d’immersion réelle, virtuelle et fictionnelle qui interrogent la construction et les limites des lieux qu’ils soient ludiques ou institutionnels. Ces questions seront exemplifiées à travers un ou deux dispositifs de jeux en réalités alternées.

Border Fictions: Virtual and Fictional Mechanisms

What do the reproduction and exploration of fictional space become if the latter is not seen as an immobile subject but through its displacements and actions in alternated realities? An increasing number of artists create situations in alternated reality negotiating simultaneously confrontations between real, virtual and fictional universes, territories and their borders. Here physical space becomes the context for the deployment of a fictional engagement where actions, mobility of the subject and interactions with others become determinant. Dynamic cartography can constitute an essential element to structure these different contexts according to situated interactions. It coordinates the geolocalisation of participants, their interactions and the fictional contents that are associated with real places in urban settings by following the scenarios and rules of games. Within games taking place in virtual worlds the mobility of players and the required equipment are determinant. They imply situations of real, virtual and fictional immersions that interrogate the construction and limits of leisurely or institutional places. These issues will be exemplified through one or two games in virtual reality.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
438
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fiction de Frontières : Dispositifs Fictionnels et Virtuels/ Border Fictions: Virtual and Fictional Mechanisms

  1. 1. FICTION  DES  FRONTIÈRES  :     DISPOSITIFS  FICTIONNELS  ET  VIRTUELS     Bernard  Guelton   Fic4ons  &  interac4ons   Sorbonne,  Paris  1,  CNRS  UMR  ACTE   h=p://www.ficEons-­‐et-­‐interacEons.org/   h=p://www.insEtut-­‐acte.cnrs.fr/ficEons-­‐interacEons   h=p://www.archificEon.org  
  2. 2. FICTION  DES  FRONTIÈRES  :     DISPOSITIFS  FICTIONNELS  ET  VIRTUELS     Bernard  Guelton   Fic4ons  &  interac4ons   Sorbonne,  Paris  1,  CNRS  UMR  ACTE   h=p://www.ficEons-­‐et-­‐interacEons.org/   h=p://www.insEtut-­‐acte.cnrs.fr/ficEons-­‐interacEons   h=p://www.archificEon.org  
  3. 3. DE  LA  FICTION  À  LA  CARTE,  DE  LA   CARTOGRAPHIE  À  LA  FICTION     •  Lecteur  et  spectateur  :  un  corps  immobile  
  4. 4. •  Kendall  Walton  et  le  jeu  enfanEn  
  5. 5. •  Des  ficEons  mobiles  et  appareillées  
  6. 6. 1)  La  ficEon  dans  l’espace   2)  La  cartographie  dynamique   •  1)  la  fic4on  dans  l’espace  :   •  La  ficEon  comme  problème  de  base   •  La  narraEon  dans  l’espace   •  Une  «  ficEon  augmentée  »   •  Une  «  ficEon  jouée  »  
  7. 7. I  –  «  FRONTIÈRES  DE  LA  FICTION  »   A  -­‐  LA  FICTION  COMME  PROBLÈME  DE  BASE   •  «  La  supposiEon  »  plutôt  que  le  «  faire  semblant  »     Anne  Reboul  2011)   •  Une  approche  «  économique  »  de  la  ficEon       •  Olivier  Caira  (2011)  
  8. 8. LA  FICTION  COMME  PROBLÈME  DE  BASE   (O.  Caira)   •   Économie  de  la  mimèsis,  du  langage   •  «  L’immersion  »  est  circonstancielle   (J.M.  Schaeffer)   •  «  Une  feinEse  ludique  partagée  »  
  9. 9. I  –    FRONTIÈRES  DE  LA  FICTION   B  -­‐  FICTION  NARRATIVE   •  Narra4on  –  Espace  —  Fic4on  
  10. 10. I  -­‐  «  Huparéel  »  :   Une  première  expérience  réelle  dans  une  visée   ficEonnelle  
  11. 11. •  ATELIER  HUPARÉEL,  MONTRÉAL-­‐PARIS   15  MAI  
  12. 12. Huparéel  :  un  projet  de  jeu  en  construcEon  
  13. 13. Point  d’intersecEon  entre  les  3  villes  
  14. 14. Ile  de  Longyearbyen     et  réserve  des  semences  de  Svalbard  
  15. 15. Premières  esquisses  de  Paul  Devautour  à  Shanghai   Séance de travail sur le scénario d'HUPAREEL Shanghai, mardi 11 décembre 2012 [ compte-rendu - version 1 ] Participants : Benjamin Brault (étudiant en art, joueur régulier de Minecraft) Maxime Chevallier (étudiant en art, joueur expert de Super Meat Boy, Castelvania, et rôliste confirmé) Simon Detienne (étudiant en art, joueur occasionnel de Zelda et Endless Space) Paul Devautour (artiste-enseignant, observateur épisodique de quelques jeux comme Myst, The Sims et Second Life) Tristan Fraipont (étudiant en art, joueur expert de Counter-Strike et Super Meat Boy) 1- les trois calques superposés 2- les trois époques énantiomorphes XiYiTang / École offshore p.1/6
  16. 16. Shanghai  
  17. 17. Paris  
  18. 18. Montréal  
  19. 19. SuperposiEon  des  3  cartes   Écueil  ou  intérêt  des  cartes  ?  
  20. 20. Une  ébauche  de  scénario  
  21. 21. Vieux  Montréal  à  Montréal  
  22. 22. Bund  à  Shanghai  
  23. 23. Bercy  à  Paris  
  24. 24. SuperposiEon  des  3  quarEers  
  25. 25. 8  lieux  similaires  aux  3  quarEers   CORRESPONDANCES DES LIEUX ET FONCTIONS CONCERNANT 3 QUARTIERS DES 3 VILLES PLANS TYPES CARTOVILLE Fonctions LIEUX Vieux Montréal Paris – Bercy Shanghai – Bund Transports GARES G Gare Windsor Gare de Lyon Taxi station Transports POSTES P Poste du Canada Place d’Italie Shanghai Post Office Transports QUAIS Q Bassin Peel Passerelle Beauvoir Waibaidu bridge Communications PARCS P Parc de la cité du havre Jardin carré cardinal Lemoine People Square Communications BANQUES B Banque de Montréal Ministère des finances Bank of China Communications MUSÉES M Musée d’Archéologie Museum histoire naturelle Natural History Gallery Fonctions biologiques CAFÉS C Le jardin Nelson Mosquée Captain Bar Fonctions biologiques HOPITAUX H (Habitat 67) Saint Antoine Renji Hospital
  26. 26. Contour  du  vieux  Montréal  en  foncEon  des  8  lieux  
  27. 27. Contour  du  Bund  en  foncEon  des  8  lieux  
  28. 28. Contour  de  Bercy  en  foncEon  des  8  lieux  
  29. 29. SuperposiEon  des  3  quarEers  
  30. 30. Un  scénario  plus  élaboré…  
  31. 31. «  Le  test  puzzle  »…  
  32. 32. SimulaEon  de  Paris  dans  Montréal  via  Skype  
  33. 33. Prise  de  vue  du  Smartphone  
  34. 34. Xavier  Boissarie  inaugure  le  parcours    avec  Raphaël  de  Laroche  
  35. 35. •  Néga4on  et/ou  ré-­‐ar4cula4on  des  fron4ères     •  -­‐  physiques,     •  -­‐  corporelles,     •  -­‐  géographiques,     •  -­‐  étaEques,     •  -­‐  ludiques,     •  -­‐  de  l’espace  «  réel  »  prolongé  dans  l’espace  «  virtuel  »  ou  vice   versa   (…)  
  36. 36. •  FronEères  des  mouvements   •  Voir  et  entendre,  bouger  et  parler   •  DisjoncEons,  coordinaEons  et  «  appuis    réciproques  »  de  la  voix  sur  l’image   •  Mouvements  des  protagonistes  et  mouvements  des   filmeurs  
  37. 37. Premières  réacEons  
  38. 38. •  Une  immersion  plutôt  étonnante  si  l’on  considère  la   qualité  relaEve  de  l’image  et  les  déconnexions   •  Une  immersion  renforcée  par  la  présence  du  son  et   d’un  environnement  connu   •  Une  immersion  qui  parfois  prend  l’aspect  d’une   illusion  
  39. 39. •  Une  immersion  qui  neutralise  la  conscience  et  la   mémoire  du  trajet  local   •  Une  immersion  produite  essenEellement  par  le   mouvement  et  la  coordinaEon  des  mouvements   •  «  immersion  kinesthésique  plus  une  immersion   systémique  »  ?  
  40. 40. •  Un  disposiEf  immersif  qui  fait  croire  à  l’acEon  de   filmer  l’autre  ville   •  Vidéo  en  local  et  vidéo  en  distance  :  une  arEculaEon   complexe   •  Une  ville  emboîtée  dans  une  autre  (plutôt  qu’une   ville  superposée  à  une  autre)  
  41. 41. •  C’est  l’arEculaEon  des  mouvements  qui  est  le  plus   probant   •  L’acEon  de  filmer  en  local  est  également  très   immersive   •  Un  rapport  très  important  au  disposiEf  technique   •  Une  expérience  par  procuraEon  
  42. 42. •  Le  rôle  des  passants  et  des  regards  extérieurs   •  Un  troisième  type  d’interacEon  avec  les  passants  
  43. 43. •  Une  a=enEon  :  1/3,  1/3,  1/3,  un  jeu  en  réalités   alternées   •  Le  rôle  et  la  qualité  de  l’interacEon  audio   •  Confusion  ou  fusion  dans  les  guidages  réciproques   •  Une  fluidité  progressive  
  44. 44. III  «  A  Machine  to  See  With  »  :     une  ficEon  «  mise  en  jeu  »   •  Une  marche  dans  la  ville   •  Un  central  d’appel  automaEque  qui  guide  les  joueurs   •  Des  caméras  qui  observent  leurs  déplacements   •  Une  situaEon  ludique  et  ficEonnelle  
  45. 45. «  A  Machine  to  See  With  »   CollecEf  Blast  Theory  
  46. 46. •  3)  Quelques  repères  en  rapport  avec  la  ficEon   •  a)  DélimitaEon  du  jeu  et  de  la  ficEon  :   •  OpposiEon  au  réel   •  SupposiEon   •  SimulaEon  et  feinEse   •  Un  caractère  réglé  dans  un  espace  circonscrit  
  47. 47. •  3)  Quelques  repères  en  rapport  avec  la  ficEon  :   •  a)  DélimitaEon  du  jeu  et  de  la  ficEon  :   •  IncerEtude    des  limites  assignées  au  jeu  
  48. 48. •  3)  Quelques  repères  en  rapport  avec  la  ficEon   •  a)  DélimitaEon  du  jeu  et  de  la  ficEon  :   Brouillage  des  fronEères  ou  plus  grande  a=enEon  de  la   part  du  joueur  ?  
  49. 49. •  3)  Quelques  repères  en  rapport  avec  la  ficEon   •  b)  Des  contenus  inventés  et  déplacés  
  50. 50. •  3)  Quelques  repères  en  rapport  avec  la  ficEon   •  c)  Des  éléments  feints  ou  simulés  
  51. 51. •  3)  Quelques  repères  en  rapport  avec  la  ficEon   •  d)  Un  jeu  de  rôle,  des  idenEtés  ficEves  
  52. 52. D  –  FICTION  AUGMENTÉE  :     CONTINUUM  OU  ALTERNANCE  ?   MILGRAM  et  a,  (1994)  
  53. 53. MEANINGS  OF  PLACE:  EVERYDAY  EXPERIENCE  AND  THEORETICAL   CONCEPTUALIZATIONS     PER  GUSTAFSON    
  54. 54. •  I.  Wagner,  W.  Broll,  G.  Jacucci,  K.  KuuEi,  R.  McCall,  A.   Morrison,  and  J.  Terrin  D.  SchmalsEeg.     •  “On  the  role  of  presence  in  mixed  reality.”  Presence:   Teleoperators  an  Virtual  Environments,  (18)  No.  4,  249-­‐  276,   2009.  
  55. 55. Horizons  et  fronEères  temporels  
  56. 56. Horizons  et  fronEères  temporels  

×