MINE de TALENTS, 
coopérative d’activités et d’emploi 
Gard Lozère
Sommaire 
1 > Une forme innovante d’entrepreneuriat 
2 > Le fonctionnement des CAE 
3 > Le modèle économique 
4 > Plus-val...
Les coopératives d’activités et d’emploi 
1 - Une forme innovante 
d’entrepreneuriat
Pourquoi des CAE ? 
Permettre à des porteurs de projet 
de créer leur activité dans un cadre 
autonome, coopératif et "séc...
La CAE : origine et histoire 
Un ancrage dans l’histoire 
1960 : création de Cooptiss, coopérative ouvrière qui 
regroupe ...
La CAE : définition et spécificités (1) 
Une entreprise de production de biens et services… 
89 % du chiffre d’affaires es...
La CAE : définition et spécificités (2) 
Des coopératives d’abord multi-activités, 
où les entrepreneurs sont à la fois sa...
La CAE : définition et spécificités (3) 
La coopérative est la seule entreprise connue, 
l’entrepreneur n’a pas à s’immatr...
Les activités présentes 
> 60 % des coopératives sont multi-activités, 
> des coopératives spécialisées pour des raisons r...
Des résultats concrets 
> 135 implantations en France, 
> 5 000 entrepreneurs salariés, croissant de 15 % par an, 
> 3 000...
Les coopératives d’activités et d’emploi 
2 – Le fonctionnement
Sécuriser la création d’activité 
> Régime du salariat et protection sociale 
> Engagement à long terme (CDI) et salaire l...
Parcours et statut de l’entrepreneur (1) 
>>> A tout moment, possibilité d’immatriculation (création d’entreprise), de 
ré...
Parcours et statut de l’entrepreneur (2) 
1 – TEST de l’activité 
=> Objectif : valider le projet de création d’activité 
...
Parcours et statut de l’entrepreneur (3) 
2 – DEVELOPPEMENT de l’activité 
=> Objectif : atteindre un niveau de viabilité ...
Parcours et statut de l’entrepreneur (4) 
3 – PÉRENNISATION et SOCIÉTARIAT 
=> Objectif : intégrer durablement son activit...
Rôles et fonctions de la CAE 
> Accompagnement et apprentissage 
> Comptabilité analytique et gestion financière 
> Gestio...
Les personnes accueillies 
> Tous porteurs de projet 
sauf raisons règlementaires, investissements, assurances 
> Pas de s...
Les coopératives d’activités et d’emploi 
3 – Le modèle économique
Les 3 piliers du modèle économique de 
Mine de Talents 
> La production de biens et services par les entrepreneurs, 
89 % ...
Le modèle économique de la CAE 
Contribution 
coopérative 
Charges des 
entrepreneurs 
Salaires des 
entrepreneurs 
(excéd...
Le financement des entrepreneurs 
Aujourd’hui, l’entrepreneur ne bénéficie pas des aides à la 
création d’entreprise 
Quat...
Les coopératives d’activités et d’emploi 
4 – Plus-values et innovation
La plus-values des CAE 
> la création 
nette 
d'activités et 
d'emplois 
> l'implication 
de nouveaux 
publics peu 
concer...
Ce que n’est pas la CAE 
… ni de l’auto-entrepreneuriat : 
> l’entrepreneur n’est pas isolé, 
> il développe son revenu ou...
Une innovation unique en France 
De nouvelles portes ouvertes à la création d’activité, 
> 10 000 à 20 000 emplois nouveau...
COORDONNÉES DE MINE DE TALENTS 
ALES : Pist Oasis – Bât J – 131 Impasse des Palmiers 
30319 Ales cedex 
NÎMES : Maison de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mine de talent ESS 2014

611 vues

Publié le

Présentation Mine de Talents ESS 2014

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
611
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
218
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mine de talent ESS 2014

  1. 1. MINE de TALENTS, coopérative d’activités et d’emploi Gard Lozère
  2. 2. Sommaire 1 > Une forme innovante d’entrepreneuriat 2 > Le fonctionnement des CAE 3 > Le modèle économique 4 > Plus-values et innovation
  3. 3. Les coopératives d’activités et d’emploi 1 - Une forme innovante d’entrepreneuriat
  4. 4. Pourquoi des CAE ? Permettre à des porteurs de projet de créer leur activité dans un cadre autonome, coopératif et "sécurisé" Autonome : responsable de son activité et de son développement Coopératif : collaboration et mutualisation, à l’inverse de l’isolement "Sécurisé" : régime du salariat, accompagnement, …
  5. 5. La CAE : origine et histoire Un ancrage dans l’histoire 1960 : création de Cooptiss, coopérative ouvrière qui regroupe et emploie 400 canuts à domicile La création d’entreprise par des chômeurs prônée à partir des années 70-80 : comment chacun pourra-t-il disposer de toutes les compétences pour pérenniser une entreprise ? La création d’un cadre d’activité autonome et « sécurisé » 1995 : naissance de la première CAE à Lyon, Cap Services
  6. 6. La CAE : définition et spécificités (1) Une entreprise de production de biens et services… 89 % du chiffre d’affaires est celui des entrepreneurs … de forme coopérative : 90 % de Scop et 10 % de Scic, … qui accueille en continu de nouveaux porteurs de projet, qui ont vocation à devenir salariés et associés … et les accompagne tout au long de leur parcours. Accompagnement et services mutualisés sont le coeur de métier de la CAE
  7. 7. La CAE : définition et spécificités (2) Des coopératives d’abord multi-activités, où les entrepreneurs sont à la fois salariés … Ils signent un contrat, relèvent du droit du travail et bénéficient de la protection sociale … autonomes, responsables de leur activité, de leur prospection, de leur chiffre d’affaires, de leur revenu … rémunérés en fonction de la marge brute de leur activité, … et versent une contribution coopérative.
  8. 8. La CAE : définition et spécificités (3) La coopérative est la seule entreprise connue, l’entrepreneur n’a pas à s’immatriculer Elle réalise toute la facturation et les encaissements, et tous actes juridique, commercial ou financier Chaque entrepreneur-salarié y dispose d’un compte propre compte d’exploitation, trésorerie, bilan
  9. 9. Les activités présentes > 60 % des coopératives sont multi-activités, > des coopératives spécialisées pour des raisons règlementaires bâtiment, services aux personnes, culture > pas d’activités exigeant financements importants, baux, … SERVICES Service aux particuliers 25 % Service aux entreprises 19 % 71 % Service aux particuliers et aux entreprises 26 % ARTISANAT Fabrication / production / transformation 22 % COMMERCE Négoce 4 % 5 % Agent commercial 1 % AUTRES 2 %
  10. 10. Des résultats concrets > 135 implantations en France, > 5 000 entrepreneurs salariés, croissant de 15 % par an, > 3 000 porteurs de projet accueillis en 2012, dont plus des 2/3 étaient demandeurs d’emploi, > Le cap des 100 millions de CA franchi en 2012, > L’engagement de près de 400 collectivités territoriales en soutien au développement économique local induit
  11. 11. Les coopératives d’activités et d’emploi 2 – Le fonctionnement
  12. 12. Sécuriser la création d’activité > Régime du salariat et protection sociale > Engagement à long terme (CDI) et salaire lissé > Accompagnement continu à un rythme adapté > Travail collaboratif avec les pairs > Appartenance sociale permise par le salariat > Réversibilité de la démarche (assurance chômage)
  13. 13. Parcours et statut de l’entrepreneur (1) >>> A tout moment, possibilité d’immatriculation (création d’entreprise), de réorientation ou d’abandon de l’activité
  14. 14. Parcours et statut de l’entrepreneur (2) 1 – TEST de l’activité => Objectif : valider le projet de création d’activité Accompagnement, formations, travaux de groupe, … …. jusqu’à un 1er niveau de contrats et facturations > Signature d’une convention d’accompagnement > La personne conserve son statut antérieur et ses ressources ou droits éventuels (ARE, …)
  15. 15. Parcours et statut de l’entrepreneur (3) 2 – DEVELOPPEMENT de l’activité => Objectif : atteindre un niveau de viabilité durable L’entrepreneur est autonome et responsable de son activité Il participe aux différentes actions collectives de la CAE > Signature d’un contrat de travail, incluant clause d’objectifs > Avenants successifs pour suivre le développement > Respect du cadre social, juridique et financier fixé par la CAE
  16. 16. Parcours et statut de l’entrepreneur (4) 3 – PÉRENNISATION et SOCIÉTARIAT => Objectif : intégrer durablement son activité dans la CAE L’entrepreneur participe à la gouvernance de la CAE > Candidature, puis admission comme entrepreneur associé Pendant toute sa présence dans la CAE, l’entrepreneur… … bénéficie d’un accompagnement personnalisé, … est libre de quitter la coopérative
  17. 17. Rôles et fonctions de la CAE > Accompagnement et apprentissage > Comptabilité analytique et gestion financière > Gestion sociale > Développement du travail collaboratif > Animation de la gouvernance coopérative > Développement stratégique et relations partenariales
  18. 18. Les personnes accueillies > Tous porteurs de projet sauf raisons règlementaires, investissements, assurances > Pas de sélection sur la rentabilité supposée de l’activité > Des critères d’entrée liés à la préparation du projet 70 % sont demandeurs d’emploi, 20 % au RSA 60 % des femmes 50 % de niveau de formation I à III des parcours de vie souvent marqués par des ruptures
  19. 19. Les coopératives d’activités et d’emploi 3 – Le modèle économique
  20. 20. Les 3 piliers du modèle économique de Mine de Talents > La production de biens et services par les entrepreneurs, 89 % du chiffre d’affaires en 2013 > Dont La contribution coopérative finance les services mutualisés 10 % de la marge brute réalisée, plafonnée > Le co-financement de l’accompagnement et de l’apprentissage des nouveaux entrepreneurs par des financements publics 11 % du chiffre d’affaires en 2013 Principaux financeurs : • Conseil régional LR, Conseils généraux du Gard et de la Lozère, Communautés d’agglomération du Grand Ales, FSE, DRDFE, DIreccte….
  21. 21. Le modèle économique de la CAE Contribution coopérative Charges des entrepreneurs Salaires des entrepreneurs (excédents de gestion) Financ. publics Chiffre d’affaires des entrepreneurs Comptes entrepreneur Accompagnement nouveaux entrants Comptes de la coopérative Fonctionnement de la CAE
  22. 22. Le financement des entrepreneurs Aujourd’hui, l’entrepreneur ne bénéficie pas des aides à la création d’entreprise Quatre possibilités de financement existent : > Il affecte une part de ses 1ères rémunérations en compte courant (auto-financement), > Il recourt à des prêts extérieurs à titre personnel, > Il bénéficie d’une avance de la CAE, ou d’une contribution de la CAE sur des projets mutualisés de filières métiers > Il bénéficie de prêts d’honneur à 0 % ( Airdie, CAE performance)
  23. 23. Les coopératives d’activités et d’emploi 4 – Plus-values et innovation
  24. 24. La plus-values des CAE > la création nette d'activités et d'emplois > l'implication de nouveaux publics peu concernés par la création d'entreprise > une contribution au développement économique et social des territoires > l'impulsion d'une dynamique interactive créatrice de plus-values > les co-entrepreneurs, non pas auto-entrepreneurs > une pérennisation effective des créations d'activité
  25. 25. Ce que n’est pas la CAE … ni de l’auto-entrepreneuriat : > l’entrepreneur n’est pas isolé, > il développe son revenu ou quitte la CAE, > il paye des cotisations sociales comme tout salarié. … ni une couveuse d’activité : > l’entrepreneur peut d’emblée s’y projeter à long terme, > l’entrepreneur et la CAE ont les mêmes préoccupations d’entreprise. … ni une société de portage salarial : > la CAE est l’entreprise propre des entrepreneurs, > elle accueille tous porteurs de projets, cadres ou non, > elle offre systématiquement un accompagnement, > et l’entrepreneur y contractualise un projet durable.
  26. 26. Une innovation unique en France De nouvelles portes ouvertes à la création d’activité, > 10 000 à 20 000 emplois nouveaux dans les 5 ans De nouvelles façons d’entreprendre et de travailler, > alliant autonomie et coopération, > alternative à l’entreprise individuelle De nouvelles solidarités à l’oeuvre, > entre entrepreneurs, sur le territoire, en France
  27. 27. COORDONNÉES DE MINE DE TALENTS ALES : Pist Oasis – Bât J – 131 Impasse des Palmiers 30319 Ales cedex NÎMES : Maison de l’initiative - Parc Kennedy 285, Av Gilles Roberval – 30900 Nîmes FLORAC : 2 Place Paul Comte – 48400 Florac Tél : 04 66 56 51 26 - Fax :04 30 96 60 86 contact@minedetalents.fr www.minedetalents.fr

×