1 
ETAPE 5 : RESTITUER COMMUNIQUER L’INFORMATION 
Mme PERARD, professeur documentaliste 
LA REDACTION DE MA SYNTHESE 
Mon ...
2 
Le rapport qui se crée entre le salarié et l’employeur est caractérisé par un état de 
subordination du salarié vis-à-v...
3 
ETAPE 3 : METTRE EN PLACE LES DIFFERENTES PARTIES ET CORRIGER 
J’ai maintenant rédigé les différentes parties de ma syn...
4 
Les connecteurs linguistiques pour bien écrire et argumenter 
1. L'origine du problème : 
Depuis un certain temps... 
D...
5 
7. Pour démentir : 
Les bruits selon lesquels....sont dénués de tout fondement. 
Il n'a jamais été question de... 
Il n...
6 
Au contraire,... 
En revanche,... 
12. Pour conclure : 
Finalement... 
En définitive, il semble bien que... 
En résumé,...
7 
18. Pour attirer l'attention du lecteur : 
Notons que... 
Précisons que... 
Il faut attirer l'attention sur le fait que...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etape 5 : restituer communiquer l’information

265 vues

Publié le

...

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
265
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etape 5 : restituer communiquer l’information

  1. 1. 1 ETAPE 5 : RESTITUER COMMUNIQUER L’INFORMATION Mme PERARD, professeur documentaliste LA REDACTION DE MA SYNTHESE Mon plan détaillé est maintenant prêt. Je peux commencer la rédaction de ma synthèse. Je commence la rédaction de ma synthèse en suivant le plan que j’ai élaboré à l’étape 1 et je suis les conseils de rédaction ci-dessous : QUELQUES CONSEILS POUR UNE REDACTION DE QUALITE : 1. J’ECRIS LE DEVELOPPEMENT : Je présente les idées principales que j’ai dégagées dans mes notes de lecture. (Les annexes d’analyse des documents sélectionnés). J’explique, précise ou illustre par des idées secondaires. Chaque paragraphe comprend une seule idée principale. DES EXEMPLES POUR DEMARRER UN PARAGRAPHE : La section qui suit / Le présent chapitre traitera de... Il est important d'observer que... Le principal avantage /désavantage de... Bien que l'on constate une augmentation croissante de..., il reste que... X est en très nette régression et cela en grande partie à cause de... POUR MARQUER LA TRANSITION D’UN PARAGRAPHE A L’AUTRE, J’utilise des expressions d’enchaînement telles que : « De plus, ... », « Par ailleurs, .. » « C’est pourquoi » « en d’autres termes » « En dernier lieu » etc. JE REDIGE L’INTRODUCTION : L'introduction renseigne le lecteur sur ce qu'il va lire. Cette partie n'est pas longue et doit susciter son intérêt. La rédaction de l'introduction se fait généralement après que celle du développement soit terminée, même si cela peut sembler illogique.  LE CONTEXTE GENERAL : Précise au lecteur le thème qui sera abordé : Exemples : Le contrat de travail qui lie le salarié à son employeur implique des obligations de part et d’autre. Le salarié fournit un travail contre une rémunération.
  2. 2. 2 Le rapport qui se crée entre le salarié et l’employeur est caractérisé par un état de subordination du salarié vis-à-vis de l’employeur. L’employeur jouit d’un pouvoir de direction, de surveillance et de contrôle...»  LE CADRE SPECIFIQUE : Énonce l'idée directrice (la position que tu veux présenter ou défendre), et l'étendue et les limites de ton travail. Informe le lecteur à propos de : QUI ? (est concerné), QUOI ? (le sujet particulier et l’angle choisi). Exemples : «Les conditions d’exercice de certains métiers exigent une tenue vestimentaire adaptée et notamment les métiers de la relation client et usager. Il est intéressant de s’interroger sur l’étendue et les limites du pouvoir réglementaire de l’employeur dans ce domaine. »  L’ANNONCE DU PLAN : « Après avoir décrit …, nous analyserons … » ou « La première partie sera consacrée à la présentation de.... Suivra, en second lieu, ..... Dans la troisième partie, nous exposerons ... » 2. JE REDIGE LA CONCLUSION : La conclusion est un bref bilan des idées présentées dans le développement et elle est une réponse à l'idée directrice formulée dans l'introduction. 1) Je rappelle l’idée directrice : c’est la position qui a été défendue « Cette étude a permis de constater… » 2) Je résume le développement « Il est maintenant clair que … » 3) Je prends position 4) Je souligne des pistes de recherche future Mme PERARD, professeur documentaliste
  3. 3. 3 ETAPE 3 : METTRE EN PLACE LES DIFFERENTES PARTIES ET CORRIGER J’ai maintenant rédigé les différentes parties de ma synthèse. Oui mais se pose un problème, elles ne sont pas dans l’ordre. C’est là que le traitement de texte est un formidable outil. Le fameux « Couper-coller » me permet de remettre les différents paragraphes dans l’ordre logique. Maintenant je m’assure que les phrases écrites sont françaises. Un conseil ; je les lis à haute voix, cela me permet de vérifier qu’elles ont un sens et qu’il ne manque pas de mots. J’utilise le correcteur d’orthographe de mon logiciel de traitement de texte pour corriger un certain nombre de fautes. ATTENTION : le correcteur ne supprime pas toutes les fautes ! Je relis et fais relire ma synthèse afin de corriger les dernières fautes de syntaxe et/ ou d’orthographe. Bon courage à tous ! Mme PERARD, professeur documentaliste
  4. 4. 4 Les connecteurs linguistiques pour bien écrire et argumenter 1. L'origine du problème : Depuis un certain temps... D'année en année... Il est fortement question de... On parle beaucoup en ce moment de... 2. Pour commencer : La première remarque portera sur... Il faut d'abord rappeler que... On commencera d'abord par... Abordons rapidement le problème de... 3. Pour insister : Il ne faut pas oublier que... Il faut souligner que... On notera que... Il faut insister sur le fait que... Rappelons que... Non seulement...mais...aussi... D'autant plus que... 4. Pour annoncer une nouvelle étape : Passons à présent à la question de... Venons-en à présent à la question de... Après avoir souligné l'importance de... 5. Pour marquer une suite d'idées exprimant une conséquence : Par conséquent,... C'est pourquoi... Ainsi,... Aussi (+ inversion du sujet)... Alors,... En conséquence,... Dès lors,... D'où... 6. Pour marquer une suite d'idées exprimant une cause : Car... En effet,... Parce que... Du fait que... Étant donné que... Puisque... Sous prétexte que... Comme... Mme PERARD, professeur documentaliste
  5. 5. 5 7. Pour démentir : Les bruits selon lesquels....sont dénués de tout fondement. Il n'a jamais été question de... Il ne saurait être question, un seul instant, de... Il ne peut être question, en aucun cas de......sous prétexte que... Les rumeurs selon lesquelles il serait question de...sont sans fondement. 8. Pour énumérer des arguments : D'abord,... Ensuite,... De plus,... En outre,... Par ailleurs,... Enfin,... En premier lieu,... En deuxième lieu,... En dernier lieu,... À ce premier avantage s'ajoute... Si l'on ajoute enfin... Non seulement....mais aussi... 9. Pour faire des concessions : Il est exact que...mais... S'il est certain que...il n'en reste pas moins vrai que... Il est en effet possible que...cependant... Tout en reconnaissant le fait que...il faut cependant noter que... Certes...cependant... Il se peut que...mais Il n'est pas du tout impossible que...mais... Sans doute...mais... Il ne fait pas de doute que...mais... Bien entendu...mais... 10. Pour donner un exemple : Considérons par exemple le cas de... Tel est le cas, par exemple, de... Son cas ne fait qu'illustrer celui de... Si l'on prend le cas de.... L'exemple le plus significatif nous est fourni par... Prenons le cas de... 11. Pour exprimer une opposition ou une réfutation : Cependant,... Mais,... Toutefois,... Néanmoins,... Pourtant,... Par contre,... Mme PERARD, professeur documentaliste
  6. 6. 6 Au contraire,... En revanche,... 12. Pour conclure : Finalement... En définitive, il semble bien que... En résumé, on peut considérer que... On voit par ce qui précède que... Il résulte de ce qui précède que... En somme,... On peut conclure en disant que... Donc... Par conséquent,... Ainsi,... 13. Pour exprimer un point de vue personnel : Selon moi,... À mon avis,... En ce qui me concerne,... D'après moi,... Je pense que... Il me semble que... J'assure que... J'affirme que... Je déclare que... 14. Pour exprimer ce qui est certain : Il est certain que... Il est indéniable que... Il va de soi que... Il est évident que... Il est sûr que... Sans aucun doute, 15. Pour exprimer ce qui n'est pas sûr : Il est probable que... Il se peut que... Il est possible que... 16. Pour indiquer ce qui se ressemble : Il va de même... On retrouve le/la même... De même... 17. Pour mettre en relief : C'est...qui... C'est...que... Ce qui...c'est... Ce que...c'est... Mme PERARD, professeur documentaliste
  7. 7. 7 18. Pour attirer l'attention du lecteur : Notons que... Précisons que... Il faut attirer l'attention sur le fait que... Il faut mentionner que... 19. Pour expliquer un détail : C'est-à-dire... Ce qui veut dire... Ce qui signifie... 20. Pour éviter un malentendu : Bien loin de... Non pas pour...mais... Ce n'est pas par...mais par... 21. Pour montrer son désaccord : Je condamne... Je reproche... Je proteste... Je critique... J'accuse... Je réfute l'argument... Je suis contre... 22. Pour montrer son accord : J'admets que... (Admettre) J'approuve... (Approuver) Je reconnais... (Reconnaitre) Je suis d'accord... Mme PERARD, professeur documentaliste

×