Garantie plancher cisconsulting

2 117 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 117
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Garantie plancher cisconsulting

  1. 1. VISA POUR L’ALM : ASSURANCE AVENIR DE L’ ASSURANCE VIE : LES GARANTIES PLANCHERS Pour Produits d’Assurance en Unités de Compte SOLVISEO / CISCO CONSULTING CISSE ABDOU BAROS CLAUDE CISCO CONSULTING SOLVISEO 02/05/12
  2. 2. SOMMAIRE <ul><li>INTRODUCTION </li></ul><ul><li>GARANTIE </li></ul><ul><li>TARIFICATION </li></ul><ul><li>PROVISIONNEMENT </li></ul><ul><li>CONCLUSION </li></ul><ul><li>ANNEXES </li></ul>SOLVISEO / CISCO C 02/05/12
  3. 3. <ul><li>Au cœur de son métier, l’assureur est souvent confronté à une gestion </li></ul><ul><li>de trois marges : marge financière, marge technique et marge d’exploitation. </li></ul><ul><li>La gestion d’actifs d’une société d’assurance : une mise en œuvre de tous </li></ul><ul><li>les moyens pour disposer d’une marge financière positive et </li></ul><ul><li>rester compétitif. </li></ul><ul><li>Cette gestion d’actifs d’assurance nécessite : </li></ul><ul><ul><li>- Une compréhension de la structure du passif de l’assureur </li></ul></ul><ul><ul><li>(Dettes et Engagements) </li></ul></ul><ul><ul><li>- Une allocation de portefeuille conforme à l’évolution de son passif. </li></ul></ul><ul><li>L’assureur se fixe deux objectifs : </li></ul><ul><ul><li>- Optimiser le rendement de son portefeuille </li></ul></ul><ul><ul><li>- Couvrir au mieux ses engagements contractuels en intégrant </li></ul></ul><ul><ul><li>ses contraintes financières et règlementaires. </li></ul></ul><ul><li>moralité : la gestion ACTIF / PASSIF </li></ul><ul><li>INTRODUCTION : GESTION ACTIF PASSIF </li></ul>SOLVISEO / CISCO C 02/05/12
  4. 4. <ul><li>CRISE FINANCIERE INTERNATIONALE </li></ul><ul><li>CRISE ECONOMIQUE </li></ul><ul><li>CRISE ALIMENTAIRE </li></ul><ul><li>INTRODUCTION : CONTEXTE ECONOMIQUE ET FINANCIER </li></ul>SOLVISEO / CISCO C 02/05/12
  5. 5. <ul><li>INTRODUCTION : AVENIR DE L’ ASSURANCE VIE </li></ul><ul><li>Assurance vie au tournant de l’intérêt du client </li></ul><ul><li>Le produit d’assurance se déclasse par rapport au produit bancaire </li></ul><ul><li>La décollecte est vivement amorcée </li></ul><ul><li>L’industrie de l’assurance est en pleine mutation </li></ul><ul><li>Moyen de financer les déficits des Etats </li></ul><ul><li>Livret A en concurrence </li></ul><ul><li>Comment vendre de l’assurance vie épargne ? </li></ul>SOLVISEO / CISCO C 02/05/12
  6. 6. <ul><li>LA GARANTIE </li></ul>SOLVISEO / CISCO C 02/05/12 <ul><li>Type de Garantie : en cas de Décès (et ou) en cas de Vie, Cliquet,…. </li></ul><ul><li>Couverture : </li></ul><ul><li>A la date t : </li></ul><ul><li>En cas de plafonnement du CSR </li></ul><ul><li>avec : VA(t) = valeur acquise du contrat à la date t. </li></ul><ul><li>VNET(t) = versements nets investis non encore rachetés à la date t. </li></ul><ul><li>P = Plafond de la garantie = CSR maximum que l’assureur </li></ul><ul><li>peut garantir </li></ul>
  7. 7. <ul><li>TARIFICATION </li></ul><ul><li>Tarification en Capital sous risque </li></ul><ul><li>Choix de la tarification : calcul du taux de prime journalier P, tête par tête. </li></ul><ul><li>(P est supposé constant, le taux annuel est alors égal à : m*P, avec m = nb jours ) </li></ul><ul><li>= probabilité que l ’assuré d ’âge x soit en vie à l’âge x+t </li></ul><ul><li>= probabilité de décès entre t et t ’ d ’un assuré d ’âge x </li></ul><ul><li>= capital différé : engagement (assureur) de verser </li></ul><ul><li>1€ à l’assuré d’ âge x, s’il est en vie à l ’âge x+n . </li></ul><ul><li>Hypothèse : </li></ul><ul><li>- Le marché financier est indépendant du risque de mortalité </li></ul><ul><li>- La garantie est en cas de décès de l’assuré </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  8. 8. <ul><li>TARIFICATION </li></ul><ul><li>Tarification en Capital sous risque </li></ul><ul><li>si l ’assuré est en vie à la fin de l ’année, il paye la somme des primes calculées tout au long de l ’année. En contrepartie, l ’assureur règle le capital sous risque en cas de décès. Pour un seul assuré on a : </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  9. 9. <ul><li>TARIFICATION </li></ul><ul><li>Tarification en Capital sous risque </li></ul><ul><li>En supposons que le cours du support en UC suit un brownien géométrique, alors la prime pure est donnée par : </li></ul><ul><li>K = Capital Garanti VA = Valeur Acquise du contrat </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  10. 10. <ul><li>TARIFICATION </li></ul><ul><li>Tarification en Capital sous risque </li></ul><ul><li> Calcul du taux de prime annuel pour différentes volatilités. </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  11. 11. <ul><li>TARIFICATION </li></ul><ul><li>Tarification en Capital sous risque : La volatilité du support a peu d’effet sur la tarification. </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  12. 12. <ul><li>TARIFICATION </li></ul><ul><li>Remarque : </li></ul><ul><li>Pour une garantie sur n année, les deux membres de l’égalité sont sommés en t et de 1 à n. </li></ul><ul><li>Tarif Forfaitaire </li></ul><ul><ul><li>Prime en pourcentage des frais de gestion du contrat d’épargne </li></ul></ul><ul><ul><li>Prime en pourcentage des frais d’entrée du contrat d’épargne </li></ul></ul><ul><li>Garantie non Tarifé </li></ul><ul><li>Elle consiste à ne pas prévoir de prime pour la garantie plancher, mais nécessite un provisionnement en terme d’engagement de l’assureur. </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  13. 13. <ul><li>PROVISIONNEMENT </li></ul><ul><li>La garantie plancher englobe un risque viager et un risque financier. Le risque financier renferme un risque systémique. En effet, les fluctuations boursières se répercutent de manière systémique sur tous les contrats du même type. Il n’y a pas de compensation entre les différents contrats mais plutôt un cumul de risque. Ce risque peut même atteindre les engagements de la société en cas de forte fluctuations. </li></ul><ul><li>Le risque associé à la garantie plancher est étroitement lié au calcul de la provision mathématique au titre de cette garantie. Or ce calcul de provision est souvent basé sur une technique financière dite de Black & Sholes. </li></ul><ul><li>Provision de la Garantie Plancher en CSR </li></ul><ul><li>En cas de tarification tête par tête en capital sous risque une provision n’est pas nécessaire car l’assureur fait payer à l »assuré le réel risque qu’il court. Un suivi du risque est préconisé </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  14. 14. <ul><li>PROVISIONNEMENT </li></ul><ul><li>Provision de la Garantie Plancher non tarifée </li></ul><ul><li>Il se résume à l’engagement de l’assureur (car aucune prime de garantie plancher n’est prélevée), consistant à vendre une option de vente aux assurés au moment de la survenance de leur décès. Cette engagement est le prix de n put européens (n = échéance du contrat) pondérés (les poids dépendent des probabilités de décès annuelles et des taux de sortie). Exemple d’un contrat investi en UC : </li></ul><ul><li>  </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  15. 15. <ul><li>PROVISIONNEMENT </li></ul><ul><li>Provision de la garantie Plancher de tarif forfaitaire </li></ul><ul><li>En cas de tarification forfaitaire, la réassurance du portefeuille est souvent utilisé, parfois même en quote part 100%. Dans ce cas, le réassureur peut imposer une provisionnement qui combine une méthode des Puts et une méthode déterministe. </li></ul><ul><li>Autrement, l’assureur doit mettre en place un calcul annuel de la provision pour garantie plancher. </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  16. 16. <ul><li>CONCLUSION SOLUTIONS POSSIBLES </li></ul><ul><li>Quel Problème ? </li></ul><ul><li>La Boîte à Outils nécessaires à la réforme de l’épargne est disponible (Fonds, Ingénierie financière, les Contrats, les UC,…) </li></ul><ul><li>Il s’agit de créer l’enveloppe des Produits et Services pour utiliser cette boîte à Outils </li></ul><ul><li>Selon le code des assurances, les actifs en représentation des UC doivent offrir une protection suffisante de l’épargne </li></ul><ul><li>Les juristes on interprété cette dernière comme une liquidité suffisante de l’épargne </li></ul><ul><li>Ainsi s’installe une doctrine telle que les assurés devront pouvoir toujours sortir de leur Fonds à moindre coût de frottement </li></ul><ul><li>Ceci sous entend une forte liquidité des acteurs de marché pour répondre aux assurés </li></ul><ul><li>Ainsi, en cas de non liquidité des actifs en représentation des UC, les acteurs de marché sont obligés d’emprunter </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  17. 17. <ul><li>CONCLUSION SOLUTIONS POSSIBLES </li></ul><ul><li>Moralité : </li></ul><ul><li>Partant de la demande en assurance, on arrive à une incitation à la spéculation ….. </li></ul><ul><li>Le marché n’est donc que le reflet de notre demande…. </li></ul><ul><li>Pour ramener ainsi le marché à la réalité économique, commençons par adapter notre demande </li></ul><ul><li>Choisir les UC appropriées (Asset Manager) </li></ul><ul><li>Négocier des protections (Salles de marchés) </li></ul><ul><li>Repenser les produits de substitution (Assureur) </li></ul><ul><li> Euros diversifié? Innovation en Produits </li></ul><ul><li>Multi-supports? Annuités Variables ? </li></ul><ul><li>20% de quelque chose et non 100% de rien </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  18. 18. ANNEXES CONTRATS UC PRINCIPE DE GESTION 02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  19. 19. PRODUITS EN UNITES DE COMPTE SOLVISEO / CISCO C 02/05/12 <ul><li>Pourquoi des produits multi supports ? </li></ul><ul><ul><li>Risque partagé par l’assureur et la mutualité des assurés, </li></ul></ul><ul><ul><li>et qui peut être minimisé selon les modalités de souscription. </li></ul></ul><ul><ul><li>Connexion entre les secteurs de l’assurance et de la finance </li></ul></ul><ul><li>Les contrats multi supports (ou en Unités de Compte), appelés aussi contrats à capital variable, sont des contrats d'assurance vie qui n'ont pas pour seule référence une monnaie mais aussi des parts de valeurs mobilières ou immobilières (Sicav, actions, obligations, fonds commun de placement, SCI, SCPI, ….). </li></ul><ul><li>Ces contrats permettent un investissement diversifié sur les marchés financiers, avec un risque qui peut être limité. </li></ul>
  20. 20. PRINCIPE DE GESTION <ul><li>L’Assuré verse une prime P = 10 000 € (nette de frais d’entrée) </li></ul><ul><li>7 000 investis sur la poche € (capitalisation à un taux garanti ) </li></ul><ul><li>3 000 investis sur des Unités de Compte : </li></ul><ul><li>A la date d’investissement : </li></ul><ul><li>La Valeur Liquidative de l’UC1 = 100 Nb P(UC1) achetées = 20 </li></ul><ul><li>La Valeur Liquidative de l’UC2 = 20 Nb P(UC2) achetées = 50 </li></ul><ul><li>L’assureur s’engage sur un nombre d’Unité de Compte </li></ul>3 000 1 000 en UC2 2 000 en UC1 02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  21. 21. PRINCIPE DE GESTION <ul><li>Modes de gestions des Unités de Compte : </li></ul><ul><li>- Sérénité </li></ul><ul><li>- Equilibré </li></ul><ul><li>- Dynamique </li></ul><ul><li>- Possibilité d’arbitrage et de gestion sous mandat </li></ul><ul><li>Valorisation de l’épargne de l’assuré </li></ul><ul><li>- Fonds en € (Capitalisation plus participation aux bénéfices) </li></ul><ul><li>- Fonds en Unités de Compte : </li></ul><ul><li>La valorisation des UC est effectuée chaque jour de cotation </li></ul><ul><li>avec affectation de participations aux bénéfices éventuelle </li></ul><ul><li>pour chaque support. </li></ul><ul><li>A chaque période t, VA (contrat) = VA (€) + VA (UC1) + VA (UC2) </li></ul>02/05/12 SOLVISEO / CISCO C
  22. 22. <ul><li>Risque </li></ul><ul><li>La chute des cours de bourse (Unité de compte en moins value) </li></ul><ul><li>Reprenons notre exemple n périodes plus tard : </li></ul><ul><li>Si VL (UC1) = 40 alors VA (UC1) = VL (UC1) * Nb P(UC1) = 40*20 = 800 </li></ul><ul><li>Si VL (UC2) = 10 alors VA (UC2) = VL (UC2) * Nb P(UC2) = 10*50 = 500 </li></ul><ul><li>VA (€) = 7 400 , VA (UC1) = 800 et VA(UC2) = 500 </li></ul><ul><li>VA(contrat) = 8 700 </li></ul><ul><li>VNET= 10 000 (versement net investi sur le contrat d’épargne) </li></ul><ul><li>VA (contrat) = 8 700 </li></ul><ul><li>Le contrat est en moins value de 1 300 </li></ul><ul><li>Le Capital Sous Risque à la période n, est égal à 1 300 € </li></ul><ul><li>CSR = 1300 € </li></ul>02/05/12 PRINCIPE DE GESTION SOLVISEO / CISCO C
  23. 23. <ul><li>Couverture </li></ul><ul><li>- La couverture consiste à assurer le CSR, sous certaines conditions </li></ul><ul><li>de souscription du contrat d’épargne d’origine. </li></ul><ul><li>- La garantie plancher en cas de décès de l ’assuré avant le terme </li></ul><ul><li>du plan d’épargne et en cas de vie au delà du terme. </li></ul><ul><li>- Garantie complémentaire, qui assure le remboursement </li></ul><ul><li>des Primes NETTES Investies, non encore rachetées, au cas où </li></ul><ul><li>la VA du contrat en serait inférieure (à la date de dénouement </li></ul><ul><li>du plan d’épargne par le décès ou le rachat total). </li></ul><ul><li>La garantie plancher est accordée en contrepartie d ’une prime payée par l’assuré </li></ul>02/05/12 PRINCIPE DE GESTION SOLVISEO / CISCO C
  24. 24. <ul><li>PRINCIPE DE GESTION </li></ul><ul><li>Couverture </li></ul><ul><li>A la date t : </li></ul><ul><li>En cas de plafonnement du CSR </li></ul><ul><li>avec : VA(t) = valeur acquise du contrat à la date t. </li></ul><ul><li>VNET(t) = versements nets investis non encore rachetés à la date t. </li></ul><ul><li>P = Plafond de la garantie = CSR maximum que l’assureur </li></ul><ul><li>peut garantir </li></ul>02/05/12 PRINCIPE DE GESTION SOLVISEO / CISCO C
  25. 25. <ul><li>PRINCIPE DE GESTION </li></ul><ul><li>Tarification de la Garantie Plancher </li></ul><ul><li>- Tarif fonction du CRS : </li></ul><ul><li>PRIME(t) = CSR(t) * Taux prime(âge assuré) </li></ul><ul><li>Prime totale annuelle = Somme des primes partielles </li></ul><ul><li>- Tarif Forfaitaire : </li></ul><ul><li>Prime incluse dans les frais de gestion </li></ul><ul><li>Provisionnement de la garantie Plancher </li></ul><ul><li>- Aucune provision en cas de tarif fonction du CSR </li></ul><ul><li>- Méthode déterministe ou méthode des Puts (B&S) sinon </li></ul><ul><li>Réassurance </li></ul><ul><li>Réassureur Assureur Assuré </li></ul><ul><li>Compte pour Garantie plancher à tenir en fin de chaque exercice </li></ul><ul><ul><li>02/05/12 </li></ul></ul>PRINCIPE DE GESTION SOLVISEO / CISCO C

×