DONNEES HYBRIDES ET CONTEXTUALISATION DES 
CORPUS. NOUVELLES APPROCHES 
COLLOQUE INTERDISCIPLINAIRE DOCTORANT-E-S 
& JEUNE...
Plan de l’intervention 
Introduction 
1. Comment analyser les discours natifs du web ? 
2. L’analyse du discours numérique...
1. Comment analyser les discours natifs du 
web ? 
1.1 Discours natifs du web (DNW) / web native 
 terme < medias & inter...
1. Comment analyser les discours natifs du 
web ? 
1.2 Théories et outils proposés en sciences du langage 
 problème du l...
1. Comment analyser les discours natifs du 
web ? 
Kerbrat-Orecchioni 2012. Notion d’influence et interne vs externe < 
po...
1. Comment analyser les discours natifs du 
web ? 
– outils et objets accompagnent ou contribuent à ou 
permettent la prod...
1. Comment analyser les discours natifs du 
web ? 
=> nombreux exemples d’analyse logocentrée des DNW : les observables 
s...
1. Comment analyser les discours natifs du 
web ? 
1.4 Inspirations et champs contributifs 
 Sociologie & design : théori...
2. L’analyse du discours numérique. Notions et 
outils 
2.1 Technologie discursive 
– définition brève : ensemble des proc...
2. L’analyse du discours numérique. Notions et 
outils 
2.2 Environnement 
– alternative critique à la notion de contexte ...
2. L’analyse du discours numérique. Notions et 
outils 
2.3 Numérisé, numérique, numériqué (Paveau 2014b) 
 numérisé : pr...
2. L’analyse du discours numérique. Notions et 
outils 
2.4 Des observables en techno- 
 technolangage-gue/-discours, tec...
2. L’analyse du discours numérique. Notions et 
outils 
 technomot : mot cliquable permettant la navigation 
hypertextuel...
2. L’analyse du discours numérique. Notions et 
outils 
 technosigne 
– expression d’affect/valeur (bouton like) 
– outil...
2. L’analyse du discours numérique. Notions et 
outils 
2.5 Méthodologie 
 La perspective écologique amène à refuser l’ex...
3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs 
3.1 Le composite plurisémiotique 
 Pinterest : tableau de liège, épingles, cura...
23
24
3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs 
 Instagram appli smartphone + site ; partage de 
photos persos, légendes, likes...
3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs 
 Les « cartes d’identité numériques », pages 
personnelles uniques 
 About me,...
3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs 
3.2 Le discours technomanuscrit du corps-discours 
 Project Unbreakable (Paveau...
3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs 
 « Who Needs Feminism » 
 campagne lancée en 2012 par des enseignantes 
de Duk...
3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs 
 #NonAuReport : tumblr, page FB 
 manuscrit sur papier ou ardoise, écriture au...
Conclusion 
 historicité des discours 
 historicité des théories 
 repenser continuellement la nature des objets et 
ob...
Références 
Berrendonner A., 1981, Éléments de pragmatique linguistique, Paris, Minuit. 
Bonu B., Dufour F., 2012, « Les u...
Références 
Paveau M.-A. 
– 2012a, « Réalité et discursivité. D’autres dimensions pour la théorie du discours », Semen 
34...
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Conf mapcolldoct24.05
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conf mapcolldoct24.05

569 vues

Publié le

« Le discours et les choses. Matières technolangagières dans les environnements numériques », conférence au Colloque interdisciplinaire doctorant-e-s & jeunes chercheurs-ses Donnees hybrides et contextualisation des corpus. nouvelles approches, Universités SPC, 24 mai 2014

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
569
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
244
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conf mapcolldoct24.05

  1. 1. DONNEES HYBRIDES ET CONTEXTUALISATION DES CORPUS. NOUVELLES APPROCHES COLLOQUE INTERDISCIPLINAIRE DOCTORANT-E-S & JEUNES CHERCHEURS-SES ÉQUIPES PLÉIADE, EDA, SYLED DE SORBONNE PARIS CITÉ MARIE-ANNE PAVEAU, PARIS 13, PLÉIADE "LE DISCOURS ET LES CHOSES. MATIÈRES TECHNOLANGAGIÈRES DANS LES ENVIRONNEMENTS NUMÉRIQUES" http://penseedudiscours.hypotheses.org/ http://discdoct.hypotheses.org/
  2. 2. Plan de l’intervention Introduction 1. Comment analyser les discours natifs du web ? 2. L’analyse du discours numérique. Notions et outils 3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs Conclusion Bibliographie
  3. 3. 1. Comment analyser les discours natifs du web ? 1.1 Discours natifs du web (DNW) / web native  terme < medias & internet studies anglophones (web writing, webnative contents, webnative story)  productions discursives en contexte numérique connecté i.e. sur ordinateur, tablette, smartphone, au sein des écosystèmes d’écriture disponibles : RSN, sites & blogs, plateformes et outils  disponibles : écarte le niveau du codage (code ≠ langage articulé et réflexif) mais niveau contributif ?  connecté : écarte « écriture électronique » type SMS hors ligne objet défini par la CMO (Communication médiatisée par ordinateur)  discursives : ≠ traitements automatisés, technologies de la langue, ingénierie linguistique
  4. 4. 1. Comment analyser les discours natifs du web ? 1.2 Théories et outils proposés en sciences du langage  problème du logocentrisme, exclusion des « choses »  contre-arguments fréquents : AD Multimodal cadre ADI, intégration du contexte disciplines TDI  mais : – observables restent langagiers stricto sensu, étendus maximalement au corps (éléments mimo-posturo-gestuels) et/ou la notion d’extralinguistique reste mobilisée (Develotte et al. 2011) – conception mainstream du contexte comme principe d’explication ou d’influence (Kerbrat-Orecchioni 2012)
  5. 5. 1. Comment analyser les discours natifs du web ? Kerbrat-Orecchioni 2012. Notion d’influence et interne vs externe < position dualiste  « 2. Contexte défini comme “ensemble d’éléments qui influencent l’interprétation” vs contexte comme “pur environnement” »  « Cette définition distingue deux types de contextes qui sont en réalité tous deux susceptibles d’avoir de l’influence sur l’unité envisagée […] Mais pour l’heure, intéressons-nous à la diversité des influences qu’ils peuvent exercer sur un segment discursif quelconque, et en particulier sur les effets possibles du contexte sur l’interprétation. »  « […] deux grands types de contextes, le contexte interne (contexte « linguistique », « discursif », « endogène » ou « séquentiel » […]) vs externe (« extralinguistique » ou « exogène »). »  « Si donc la distinction entre données « internes » et « externes » n’est pas une vue de l’esprit (il y a bien des énoncés, et des choses autour), d’un point de vue descriptif la question pertinente se pose en ces termes : quels sont les types de savoirs nécessaires à l’interprétation du segment discursif soumis à l’analyse […] ? »
  6. 6. 1. Comment analyser les discours natifs du web ? – outils et objets accompagnent ou contribuent à ou permettent la production du discours (Bonu & Dufour 2012) : « susciter », « utilisation », « manipulation »
  7. 7. 1. Comment analyser les discours natifs du web ? => nombreux exemples d’analyse logocentrée des DNW : les observables sont des segments discursifs interprétés via des éléments du « contexte » 1.3 Pourtant…  Robert Laffont et la praxématique (Laffont 1978, 1990)  Alain Berrendonner et une pragmatique intégrant les objets (Berrendonner 1981)  Ressources de l’ADI multimodale intégrant artefacts (Mondada 2005)  Tradition de la CMO (Liénard 2013 pour synthèse) => modifier l’observable de l’AD : du logos à la matière composite
  8. 8. 1. Comment analyser les discours natifs du web ? 1.4 Inspirations et champs contributifs  Sociologie & design : théorie des affordances (Gibson 1979, Norman 1988) => activités cognitives du non-humain  Cognition distribuée : Hutchins 1994, « How a Cockpit Remembers its Speed » => notion d’environnement cognitif  Philosophie – Active externalism, Clark & Chalmers 1998 => extension de la conscience hors de l’esprit – Postdualisme : Schaeffer 2007 => réintégration de l’homme dans l’ordre de la nature => Approche postdualiste écologique
  9. 9. 2. L’analyse du discours numérique. Notions et outils 2.1 Technologie discursive – définition brève : ensemble des processus de mise en discours de la langue dans un environnement technologique (Paveau 2013a, b) – approfondissement : dispositif au sein duquel la production langagière et discursive est intrinsèquement liée à des outils technologiques en ligne ou hors ligne (ordinateurs, téléphones, tablettes, logiciels, applications, sites, blogs, réseaux, plateformes), ces outils laissant des traces dans les matières langagières
  10. 10. 2. L’analyse du discours numérique. Notions et outils 2.2 Environnement – alternative critique à la notion de contexte – ensemble des données humaines et non humaines au sein desquelles les discours sont élaborés – tous les domaines de l’existence : sociales, culturelles, historiques, matérielles (objets naturels et artefacts), animales, naturelles, etc. – suppose : perspective postdualiste, une vision composite (hybride) des matières langagières (constituée d’un assemblage entre langagier et non langagier), approche écologique de la production des énoncés
  11. 11. 2. L’analyse du discours numérique. Notions et outils 2.3 Numérisé, numérique, numériqué (Paveau 2014b)  numérisé : produit d’un portage dans un environnement numérique ; entré dans un logiciel ou scanné ; mis en ligne ou non ; plus ou moins navigable et modifiable ; pas de traits technolangagiers (ex : textes scannés sur Persée)  numérique : production contexte électronique hors ligne, sur ordinateur, téléphone, tablette ; caractéristiques de l’écriture au clavier & fonctions apportées par les affordances du logiciel d’écriture ; en ligne ou non ; traits technolangagiers possibles (ex : articles imprimés mis en ligne)  numériqué : production native en ligne ; traits technolangagiers structurels : délinéarisation, augmentation énonciative, technogénéricité et de plurisémioticité.
  12. 12. 2. L’analyse du discours numérique. Notions et outils 2.4 Des observables en techno-  technolangage-gue/-discours, technolangagier-discursif  technolangue désigne le système de formes disponibles : communes, apprises, évolutives et régies par des règles  technodiscours désigne la mise en acte en contexte numériqué de la technolangue
  13. 13. 2. L’analyse du discours numérique. Notions et outils  technomot : mot cliquable permettant la navigation hypertextuelle (accès à d’autres technodiscours) et éventuellement la redocumentation (cas du hashtag)
  14. 14. 2. L’analyse du discours numérique. Notions et outils  technosigne – expression d’affect/valeur (bouton like) – outil de partage technodiscours rapporté (bouton like, twitter, G+, etc.) – outil de rémunération (Flattr) => différents degrés dans l’ordre discursif
  15. 15. 2. L’analyse du discours numérique. Notions et outils 2.5 Méthodologie  La perspective écologique amène à refuser l’extraction encore fréquente dans les travaux des chercheurs sur le DNW (mais aussi par rétrospection, sur les discours imprimés)…  … pour travailler plutôt dans les environnements natifs par capture d’écran ou avec des outils d’archivage de pages web rendant compte de :  – délinéarisation, augmentation  – pour les RSN : contextualisation technorelationnelle
  16. 16. 3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs 3.1 Le composite plurisémiotique  Pinterest : tableau de liège, épingles, curation d’images, légendes, messages, likes, partages
  17. 17. 23
  18. 18. 24
  19. 19. 3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs  Instagram appli smartphone + site ; partage de photos persos, légendes, likes, commentaires
  20. 20. 3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs  Les « cartes d’identité numériques », pages personnelles uniques  About me, Aliaz
  21. 21. 3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs 3.2 Le discours technomanuscrit du corps-discours  Project Unbreakable (Paveau 2014a)  Modalités (captures 23 mai 2014) : – écriture manuscrite majoritaire – rares écrans de l’appli « notes » iphone et ipad – un seul exemple trouvé en langue des signes (2013) – récente inscription sur dos nu (circulation Battling Bare ?)
  22. 22. 3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs  « Who Needs Feminism »  campagne lancée en 2012 par des enseignantes de Duke University aux EU  soumissions individuelles et par établissements, classes, etc.
  23. 23. 3. Nouveaux corpus, nouveaux dispositifs  #NonAuReport : tumblr, page FB  manuscrit sur papier ou ardoise, écriture au clavier, sur tablette ou braille
  24. 24. Conclusion  historicité des discours  historicité des théories  repenser continuellement la nature des objets et observables  adapter les théories aux objets et non les objets aux théories  ADN dispositif mobile et modifiable pour penser et analyser DNW
  25. 25. Références Berrendonner A., 1981, Éléments de pragmatique linguistique, Paris, Minuit. Bonu B., Dufour F., 2012, « Les usages interactionnels multiples des objets dans une réunion de conception d’un logiciel libre », Synergies 9, 69-88. Clark A., Chalmers D., 1998, « The Extended Mind », Analysis 58-1, 10-23. Develotte C. et al., 2011, Décrire la conversation en ligne, Le face à face distanciel, Lyon, ENS Éditions. Gibson J.J., 1979, The Ecological Approach to Visual Perception, Hillsdale, Lawrence Erlbaum. Hutchins E., 1994 [1991], « Comment le cockpit se souvient de ses vitesses » (trad. de « How a Cockpit Remembers its Speed »), Sociologie du travail 4 : 461-473. Kerbrat-Orecchioni C., 2012, « Le contexte revisité », CORELA - RJC Cotexte, contexte, situation : http://corela.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=2627 Laffont R. – 1978, Le travail et la langue, Paris, Flammarion. – 1990, Le dire et le faire, Montpellier, Université Paul Valéry. Liénard, F., 2013 (coord.), Culture, identity and digital writing, Epistémè 9. Mondada L., 2005 Chercheurs en interaction. Comment émergent les savoirs, Lausanne : Presses Polytechniques et Universitaires Romandes. Norman, D. A., 1988, The Design of Everyday Things. New York, Doubleday.
  26. 26. Références Paveau M.-A. – 2012a, « Réalité et discursivité. D’autres dimensions pour la théorie du discours », Semen 34, 95-115. – 2012b, « Ce que disent les objets. Sens, affordance, cognition », Synergies Pays Riverains de la Baltique 9, 2012b, p. 53-65 et http://ressources-cla.univ-fcomte.fr/gerflint/Baltique9/baltique9.html – 2013a, « Genre de discours et technologie discursive. Tweet, twittécriture et twittérature », Pratiques 156-157, 7-30. – 2013b, « Technodiscursivités natives sur Twitter. Une écologie du discours numérique », Epistémè 9, 139-176. – 2013c, « Ce qui s’écrit dans les univers numériques. Matières technolangagières et formes technodiscursives », Itinéraires ltc (preprint sur HAL). – 2014a (sous presse), « Quand les corps s’écrivent. Discours de femmes à l’ère du numérique », dans Bidaud É. (dir.), Recherches de visages. Une approche psychanalytique, Paris, Hermann. – 2014b (sous presse), « En naviguant en écrivant. Réflexions sur les textualités numériques », dans Adam J.-M. (dir.), Faire texte. Unité(s) et (dis)continuité, Besançon, PUFC. Schaeffer J.-M., 2007, La fin de l’exception humaine, Paris, Gallimard. Zappavigna Michele, 2012, Discourse of Twitter and Social Media, London, Bloomsbury Academic.

×