COMMUNE DE NEUVECELLE
CONSEILS EN URBANISME - ATELIER LACHAT ET CACHAT
25 JUIN 2015
1ère réunion publique
REVISION DU PLAN...
2
La commune dispose d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU)
intégrant la Loi Solidarité et Renouvellement Urbains (dite SRU).
C...
3
Qu’est ce que la modération de la consommation d’espace et la
lutte contre l’étalement urbain ?
NEUVECELLEREVISIONPLU
4
Les thèmes de la Grenellisation (suite)
2. Préservation et remise en état des continuités écologiques. Il s’agit de :
Pr...
5
3. Lutte contre le changement climatique. Il s’agit d’un objectif ambitieux :
- identifier les enjeux climatiques propre...
6
4. Définir des performances énergétiques et environnementales renforcées.
Il s’agit de définir des secteurs dans lesquel...
7
6. Nuisances. Il s’agit de construire une connaissance des sources de
nuisances et de pollutions, d’identifier les zones...
LE PLU, UN DOCUMENT DE PROJET
Le plan local d’urbanisme (PLU) est un
document d’urbanisme qui, à l’échelle d’une
commune, ...
Le cadre juridique
9
NEUVECELLEREVISIONPLU
La loi Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU 2000) et la loi
Urbanisme et Habitat (dite Loi UH 2003) ont amené une réf...
Le PLU est assujetti à la hiérarchie des normes
11
NEUVECELLEREVISIONPLU
Le PLU est assujetti à la hiérarchie des normes
Le PLU s’inscrit dans une hiérarchie établie, des plans et des schémas
aya...
PPA
Etat
Conseil
Régional
Conseil
Général
Autorité compétente
en matière d’organisation
des transports urbains
EPCI
compét...
LA STRATÉGIE FONCIÈRE DE L’ETAT EN
RÉGION RHÔNE-ALPES
L’élaboration du PLU s’effectue en association avec les Services de
...
LA STRATÉGIE FONCIÈRE DE L’ETAT EN
RÉGION RHÔNE-ALPES
VERS UNE RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION
D’ESPACES AGRICOLES ET NATUREL...
LES « ATTENTES » DES SERVICES DE L’ETAT DANS LE
CADRE DE L’ELABORATION DU PLU
Cohérence des choix de développement .
o Est...
LE SCOT DU CHABLAIS
Le Schéma de Cohérence Territoriale du CHABLAIS énonce au travers du
Document d’Orientations Général (...
18
LES ORIENTATIONS D’AMÉNAGEMENT DU SCOT POUR LA
COMMUNE
NEUVECELLE : Pôle de proximité dans l’armature urbaine du SCoT.
...
19
LES ORIENTATIONS D’AMÉNAGEMENT DU SCOT POUR LA
COMMUNE
Maillage d’itinéraires piétons et cycles.
Préserver les espaces ...
20
NEUVECELLEREVISIONPLU DIAGNOSTIC TERRITORIAL
21
Attractivité démographique un rythme
de croissance qui se ralentit : +1,42% au
cours de la période 2006-2011
En cause :...
22
LOGEMENT (1)
Répartition par type d'occupation et évolution du nombre de logeemnt entre 1968 et
2011
291
404
510
708
87...
23
LOGEMENT (2)
Entre 2006 et 2014,
- La construction de logements a consommé 23,45 ha soit 60% du potentiel délimité
en z...
24
ECONOMIE
Il y a 2657 habitants à Neuvecelle et 1739 sont actifs (871 hommes et 868 femmes).
Le taux d’emploi est de 70,...
25
EQUIPEMENTS PUBLICS
Les équipements structurels et de services publics :
- Mairie (Verlagny) et ateliers municipaux (Gr...
La commune de Neuvecelle est structurée par trois routes départementales : la
RD1005, la RD21 et la RD24.
La RD1005, voie ...
DEPLACEMENTS
28
ENJEUX SOCIO DEMOGRAPHIQUE (1)
Les objectifs socio-démographiques supra-communaux doivent être pris en compte
par la co...
29
LOGEMENTS
Sur la consommation foncière
- éviter d’étendre l’urbanisation en dehors des enveloppes urbaines existantes ;...
30
ECONOMIE
- Préserver l’outil de production de l’agriculture & Réfléchir aux alternatives agricoles
type maraîchage, jar...
31
NEUVECELLEREVISIONPLU ETAT INITIAL DE L’ENVIRONNEMENT
Le coteau boisé caractérisé par sa couverture végétale : boisements, zones
humides, exploitation de la ressource en eau ;
...
Le coteau urbanisé se caractérise par la présence des quartiers d’habitat
pavillonnaire couvrant la majorité du bandeau ur...
URBANISATION, enjeux
34
ENJEUX :
Comment urbaniser les parcelles vides inscrites à l’intérieur des enveloppes urbaines
? E...
La commune de Neuvecelle est située sur un versant dont la pente est globalement
orientée Sud-Nord.
Les cours d’eau
Le ter...
Les zones humides
Quatre secteurs sont inscrits à l’inventaire départemental des zones humides
(comprenant les aménagement...
La côtière boisée et les franges
agricoles
constituent des unités naturelles qui sont
des lieux de vie, des espaces de
cac...
La commune de Neuvecelle est concernée par :
 une ZNIEFF de type 1 :
Secteurs de superficie limitée et qui se caractérise...
39
LES INVENTAIRES PATRIMONIAUX
La commune dispose d’une carte des aléas naturels notifiée à la commune de
Neuvecelle le 3 juin 2002 par le Préfet de Haut...
41
LES ALEAS NATURELS, carte
Sur l’équilibre territorial
• Définir une enveloppe urbaine respectueuse du cadre naturel tout en mettant certains espaces...
43
NEUVECELLEREVISIONPLU ANNEXES SANITAIRES
La communauté de communes du Pays d’Evian a la compétence en matière de
gestion des eaux usées et de gestion des déchets m...
Une alimentation en eau potable satisfaisante
L’approvisionnement en eau potable de la commune est assurée par des captage...
LE PROJET D’AMENAGEMENT ET DE
DEVELOPPEMENT DURABLES
46
Des orientations générales
en matière de protection
des espaces, d...
47
C’est le document pivot du PLU :
− qui concrétise le projet global de la commune. Il fixe clairement les
objectifs de l...
48
LES OBJECTIFS DU PADD
SON CONTENU EST PRECISE PAR LE CODE DE
L’URBANISME
Il se compose d’orientations générales qui cro...
49
LES PIÈCES RÉGLEMENTAIRES
50
VOTRE AVIS SUR LE PADD DE LA
COMMUNE
Tout au long des études, l’ensemble de la population est associé à la
réflexion su...
Ecriture du PADD
Traduction réglementaire
Orientation d’aménagement et de programmation
Prescriptions réglementaires écrit...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

1502 concertation1 150625 registre concertation

2 011 vues

Publié le

Commune de Neuvecelle (74)
Révision du PLU
1ère réunion publique du jeudi 25 juin 2015

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 011
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 370
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Ce PADD on vous le présente ce soir de manière synthétique afin de bien comprendre les objectifs qu’ont souhaité poursuivre les élus.
    Le PADD devient plus que jamais le document pivot de votre document d’urbanisme.
    Il doit clairement fixer les objectifs de la commune et …nouveautés…
    Donner les objectifs chiffrés de la conso d’espace, de la lutte contre l’étalement urbain,
    Exposer les orientations prises ou préserver les continuités écologiques, préserver le paysage nature et bâti,
    Arrêter les objectifs en termes de communications numériques et de loisirs.
  • 1502 concertation1 150625 registre concertation

    1. 1. COMMUNE DE NEUVECELLE CONSEILS EN URBANISME - ATELIER LACHAT ET CACHAT 25 JUIN 2015 1ère réunion publique REVISION DU PLAN LOCAL D’URBANISME NEUVECELLE
    2. 2. 2 La commune dispose d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU) intégrant la Loi Solidarité et Renouvellement Urbains (dite SRU). Ce PLU a été approuvé le 27 septembre 2006. Ce document d’urbanisme communal doit être grenellisé pour le 1er janvier 2017. Les thèmes de la Grenellisation sont : 1. Modération de la consommation d’espace et lutte contre l’étalement urbain. Il s’agit : - d’analyser la capacité de densification et de mutation des espaces bâtis avant d’envisager des extensions de l’enveloppe urbaine ; - de prévoir un échéancier d’ouverture à l’urbanisation des zones à urbaniser en précisant les conditions d’ouverture à l’urbanisation et/ou en définissant un projet d’aménagement au travers des orientations d’aménagement et de programmation (OAP) ; - d’optimiser le foncier notamment en matière d’habitat en favorisant l’habitat alternatif à l’habitat pavillonnaire. NEUVECELLEREVISIONPLU LE DOCUMENT D’URBANISME LOCAL OPPOSABLE
    3. 3. 3 Qu’est ce que la modération de la consommation d’espace et la lutte contre l’étalement urbain ? NEUVECELLEREVISIONPLU
    4. 4. 4 Les thèmes de la Grenellisation (suite) 2. Préservation et remise en état des continuités écologiques. Il s’agit de : Préserver et restaurer un maillage écologique du territoire NEUVECELLEREVISIONPLU Source : extrait_carte b.2.1 armature écologique_DOG_SCOT du Chablais
    5. 5. 5 3. Lutte contre le changement climatique. Il s’agit d’un objectif ambitieux : - identifier les enjeux climatiques propres à un territoire et donner ces informations à la connaissance des porteurs de projet ; - définir le cadre réglementaire à écrire dans les différentes pièces du dossier PLU ; - voire donner des principes d’aménagement et de programmation de nature à répondre aux enjeux climatiques. NEUVECELLEREVISIONPLU Les thèmes de la Grenellisation (suite)
    6. 6. 6 4. Définir des performances énergétiques et environnementales renforcées. Il s’agit de définir des secteurs dans lesquels des performances énergétiques et environnementales renforcées doivent être respectées pour les constructions, travaux, installations et aménagements, notamment dans les zones à urbaniser. Ce champ de compétences du document d’urbanisme local n’est pas obligatoire. Traiter des questions de transports, de l’emploi, de l’étalement urbain, de la vulnérabilité énergétique... Est fortement dépend des ingénieries dont disposent la collectivité territoriale et de leur capacité à agir. 5. Déplacements. Il s’agit : > d’identifier les secteurs de densification urbaine situés : - à proximité des transports collectifs, des déplacements doux, … - à proximité des pôles de commerces et de services, … dans un objectif de limitation des déplacements motorisés. > de recenser les modes de déplacements collectifs, doux ou alternatifs : - créer des parcs relais pour inciter au co-voiturage, - identifier les transports collectifs pour privilégier certains pôles de développement urbain NEUVECELLEREVISIONPLU Les thèmes de la Grenellisation (suite)
    7. 7. 7 6. Nuisances. Il s’agit de construire une connaissance des sources de nuisances et de pollutions, d’identifier les zones impactées et les zones « calmes ». Sur le territoire de Neuvecelle, il y a l’arrêté préfectoral de bruit concernant le route départementale (RD1005). Au niveau régional, il existe un Plan régional de la qualité de l’air et un Schéma Régional Climat Air et Energie (SRCAE). 7. Evaluation environnementale. La Loi Littoral s’applique sur la totalité du territoire de la commune de Neuvecelle. Le Plan Local d’Urbanisme doit faire l’objet d’une évaluation environnementale. Il s’agit de préserver l’environnement et de limiter les incidences de l’urbanisation sur l’environnement. NEUVECELLEREVISIONPLU Les thèmes de la Grenellisation (suite)
    8. 8. LE PLU, UN DOCUMENT DE PROJET Le plan local d’urbanisme (PLU) est un document d’urbanisme qui, à l’échelle d’une commune, établit un projet global d’urbanisme et d’aménagement et fixe en conséquence les règles générales d’utilisation du sol sur le territoire considéré. Fonction prévisionnelle Définition du projet (réflexion d’ensemble) qui associe le Conseil Municipal et les habitants. Fonction quasi opérationnelle Le PLU doit remplir une fonction d’encadrement des actions et opérations d’aménagement intéressants la commune ; celles-ci doivent être préparées et anticipées au bénéfice de tous. Fonction réglementaire Le PLU va édicter sur l’ensemble du territoire communal des règles d’urbanisme (volet règlement écrit et graphique du PLU). 8 NEUVECELLEREVISIONPLU
    9. 9. Le cadre juridique 9 NEUVECELLEREVISIONPLU
    10. 10. La loi Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU 2000) et la loi Urbanisme et Habitat (dite Loi UH 2003) ont amené une réforme profonde de la planification territoriale. Passage de distribution de droits à construire (POS) à un urbanisme de projet (PLU). Les récentes lois dites « Grenelle » confirment l’intégration du développement durable dans le document d’urbanisme. Aujourd’hui le PLU « ENE » doit prendre en compte, de manière précise et encadrée, les politiques publiques liées à la lutte contre l’étalement urbain, à la lutte contre la perte de biodiversité, à l’aménagement numérique des territoires et à la lutte contre le réchauffement climatique et à la maîtrise de l’urbanisation dans les zones à risques. La récente loi pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové, dite Loi ALUR publiée le 26 mars 2014 a pour double enjeu de répondre à la crise du logement mais également de réduire l’artificialisation du sol par la modernisation des outils de l’urbanisme. Le PLU de NEUVECELLE doit intégrer ces lois (analyse de la capacité de densification et de mutation des espaces bâtis, objectifs chiffrés affichés au PADD, nature en ville …etc.) . 10 NEUVECELLEREVISIONPLU
    11. 11. Le PLU est assujetti à la hiérarchie des normes 11 NEUVECELLEREVISIONPLU
    12. 12. Le PLU est assujetti à la hiérarchie des normes Le PLU s’inscrit dans une hiérarchie établie, des plans et des schémas ayant un impact sur l’aménagement du territoire. Le PLU doit, s’il y a lieu, respecter les orientations fixées par différents documents de planification de rang supra-communal. Il doit en particulier être compatible avec le SCOT du Chablais qui joue le rôle de document intégrateur des documents de rang supérieur. Par ailleurs, Le PLU prend en compte les orientations territoriales suivantes : • le Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE de Rhône- Alpes) ainsi que la nouvelle stratégie régionale en faveur de la biodiversité et des milieux aquatiques, • le Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE) arrêté par le Préfet de région le 24 avril 2014, • le schéma départemental d’accueil des gens du voyage, • Etc. 12 NEUVECELLEREVISIONPLU
    13. 13. PPA Etat Conseil Régional Conseil Général Autorité compétente en matière d’organisation des transports urbains EPCI compétent en matière de PLH Chambres consulaires Chambre d’Agriculture Chambre des Métiers Chambre du Commerce et de l’Industrie CCPE Les Personnes Publiques Associées 13 NEUVECELLEREVISIONPLU CG74 + SIBAT + CCPE
    14. 14. LA STRATÉGIE FONCIÈRE DE L’ETAT EN RÉGION RHÔNE-ALPES L’élaboration du PLU s’effectue en association avec les Services de l’Etat qui veillent à la prise en compte des politiques publiques nationales. Le non-respect des principes et attentes énoncés aux articles L.110 et L.121-1 du Code de l’Urbanisme peut conduire le Préfet à s’opposer au caractère exécutoire du PLU (art. L.123-12) : • Dispositions contraires à un projet d’intérêt général ; • Consommation excessive d’espace, notamment densification insuffisante des secteurs desservis par les transports en commun ou les équipements collectifs ; • Insuffisances par rapport à la préservation ou remise en bon état des continuités écologiques ; • Etc… 14 NEUVECELLEREVISIONPLU
    15. 15. LA STRATÉGIE FONCIÈRE DE L’ETAT EN RÉGION RHÔNE-ALPES VERS UNE RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION D’ESPACES AGRICOLES ET NATURELS Il convient de prendre en compte dans la révision du PLU les objectifs d’aménagement supra communaux, et notamment la stratégie foncière de l’Etat en région Rhône-Alpes. Ce document a été transmis aux communes par le Préfet de Département au cours du 1er trimestre 2013. La stratégie régionale consiste à réduire de 50 % la consommation des espaces agricoles. 15 NEUVECELLEREVISIONPLU
    16. 16. LES « ATTENTES » DES SERVICES DE L’ETAT DANS LE CADRE DE L’ELABORATION DU PLU Cohérence des choix de développement . o Estimation du potentiel constructible au sein de cette enveloppe urbanisée avec des densités significatives (cohérence avec le SCoT), o Extension de l’urbanisation, uniquement lorsque le potentiel au sein de l’enveloppe urbanisée est insuffisant au regard des perspectives démographiques et économiques. Extension avec une densité significative, o Développement sur un nombre limité de pôles. Dispositions en faveur du logement social. Prise en compte de l’agriculture, de l’environnement, de la biodiversité, des sites, des paysages, du patrimoine, des risques naturels et technologiques. o Application des nouvelles dispositions en matière d’évaluation environnementale. 16 NEUVECELLEREVISIONPLU
    17. 17. LE SCOT DU CHABLAIS Le Schéma de Cohérence Territoriale du CHABLAIS énonce au travers du Document d’Orientations Général (DOG) un certain nombre d’orientations qui s’appliquent aux documents de rang inférieur (PLU) . LA NOTION DE COMPATIBILITÉ Dans le cadre d’un rapport de compatibilité, le PLU n’est pas tenu de reproduire à l’identique la norme supérieure. La notion de compatibilité induit une obligation de non contrariété. Le PLU devra donc respecter les options fondamentales du SCoT, sans être tenu de reprendre à l’identique son contenu. 17 NEUVECELLEREVISIONPLU
    18. 18. 18 LES ORIENTATIONS D’AMÉNAGEMENT DU SCOT POUR LA COMMUNE NEUVECELLE : Pôle de proximité dans l’armature urbaine du SCoT. 1,4% de croissance démographique. Soit environ 320 logements supplémentaires calculés sur la période 2007- 2020. (chiffres à mettre à jour avec dernières données démographiques de la commune). Soit environ 610 logements supplémentaires calculés sur la période 2007- 2030. (chiffres à mettre à jour avec dernières données démographiques de la commune). Tendre vers, au total : 25% de collectif, 25% d’intermédiaire, 50% d’individuel. L’urbanisation doit se faire en continuité des villages existants : chef-lieu et deux noyaux de développement (Cas particuliers des territoires littoraux). Réalisation d’Orientations d’Aménagement et de Programmation pour les secteurs de plus de 5000m². Réalisation de logements aidés.
    19. 19. 19 LES ORIENTATIONS D’AMÉNAGEMENT DU SCOT POUR LA COMMUNE Maillage d’itinéraires piétons et cycles. Préserver les espaces remarquables, les rives et les coupures d'urbanisation ( à minima ceux de la cartographie du SCoT). Identifier et protéger la bande des 100 mètres . Protection des espaces naturels majeurs et des corridors écologiques cartographiés au SCoT. Identification par la commune des espaces de nature ordinaire. Protection des espaces agricoles stratégiques cartographiés au SCoT. Protection et préservation des sites remarquables de la commune. Renforcement des activités et services dans le centre de la commune. Un site d’activités économique de proximité peut être prévu si dûment justifié. Accueillir uniquement de commerces de proximité.
    20. 20. 20 NEUVECELLEREVISIONPLU DIAGNOSTIC TERRITORIAL
    21. 21. 21 Attractivité démographique un rythme de croissance qui se ralentit : +1,42% au cours de la période 2006-2011 En cause : coût du foncier en hausse, difficulté à corréler coût du logement et revenu, … Vieillissement sur place de la population plus marqué qu’à l’échelle de la CCPE Des ménages de plus en plus petits 2,34 pers/ménage alors que ce ratio continue à diminuer à l’échelle de la CCPE 2,29 pers/ménage Plus de familles monoparentales (10% à Neuvecelle contre 8,7% pour la CCPE.) Peu de mouvement de population, en 2011, 84,1% des habitants habite Neuvecelle depuis au moins 1 an. DEMOGRAPHIE : 2657 habitants Evolution du nombre d'habitants - NEUVECELLE - 1968 à 2011 984 1288 1559 1949 2211 2481 2657 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 Une population vieillissante à Neuvecelle par rapport à l'ensemble de la CCPE 0,0 5,0 10,0 15,0 20,0 25,0 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans 75 ans et + 2006 2011 CCPE 2011
    22. 22. 22 LOGEMENT (1) Répartition par type d'occupation et évolution du nombre de logeemnt entre 1968 et 2011 291 404 510 708 870 1031 1131 98 177 205 263 230 227 211 45 42 50 130 89 93 141 0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 Résidence principale Résidence secondaire Logements vacants Répartition par type d'occupation des logements - NEUVECELLE - 1968 291 98 45 Résidences principales Résidences secondaires Logements vacants Répartition par type d'occupation - NEUVECELLE -1990 708 263 130 Résidences principales Résidences secondaires Logements vacants Répartition par type d'occupation - Neuvecelle - 2011 1131 211 141 Résidences principales Résidences secondaires Logements vacants Résidences principales dominantes La part des résidences secondaires s’est réduite au profit des résidences principales ; la part des logements vacants est stable aux environs de 10% (3 points au-dessus de la moyenne de la CCPE). Une partie de ce parc inoccupé pourrait permettre de satisfaire les besoins en logement. Une vacance forte et un marché du logement actif. On constate qu’en 1990, 189 résidences dites principales ont été construites avant 1949 ; en 2011 seules 155 résidences principales date d’avant 1949. À Neuvecelle, vacance rime avec ancien. Entre 2005 et 2014, 486 autorisations de construire des logements ont été délivrées.
    23. 23. 23 LOGEMENT (2) Entre 2006 et 2014, - La construction de logements a consommé 23,45 ha soit 60% du potentiel délimité en zones urbaines ou à urbaniser du PLU de 2006. - La densité moyenne a été de 20 logements à l’hectare. - Ils se répartissent entre 35% de logements individuels, 11% de logements intermédiaires et 54% de logements collectifs. Le parc immobilier compte 1482 logements dont 1131 occupés à titre de résidence principale soit 76,3% du parc total de logements : - sur ces 1131 résidences principales : 72,1% sont occupées par leur propriétaire et 25,9% par des locataires. - Sur les 293 résidences principales occupées par un locataire : 7,2% sont des logements sociaux soit 82 logements. - Sur le volet logement social, il faut noter l’existence du FJT (foyer de jeunes travailleurs) gérés par l’OPAC de Haute-Savoie et qui proposent 80 équivalents- logements. - L’objectif du Programme Local de l’Habitat (PLH) pour la période 2014-2024 est de construire 10 nouveaux logements sociaux à Neuvecelle.
    24. 24. 24 ECONOMIE Il y a 2657 habitants à Neuvecelle et 1739 sont actifs (871 hommes et 868 femmes). Le taux d’emploi est de 70,9 % (identique à celui de la CCPE). Le taux de chômage a augmenté entre 2006 et 2011, passant de 7,4% à 9,1% (124 chômeurs). Les femmes sont plus touchées par le chômage que les hommes. Seulement 11% des actifs travaillent sur leur commune de résidence et 30,3% travaillent hors de France (contre 25% en 2006 et 20% en 1999). Le tissu économique communal : - disparition du secteur agricole professionnel ; toutefois, en partie amont du territoire communal environ 50 hectares soit 12,5% de la surface communale sont exploités par l’agriculture en continuité du Plateau de Gavot et de Maxilly (Granjux). - activités artisanales et industrielles peu représentées : action volontaire de la CCPE au travers du développement des sites spécialisés comme Montigny. - armature commerciale et de services active et diversifiée notamment sur le secteur de Milly et celui de Grande-Rive - une activité touristique bien représentée par l’hébergement proposé ( de l’hôtellerie à la chambre d’hôtes) par les équipements de loisirs (espaces naturels attractifs et diversifiés, salle de spectacle, …). Toutefois, les emplois générés sont peu nombreux.
    25. 25. 25 EQUIPEMENTS PUBLICS Les équipements structurels et de services publics : - Mairie (Verlagny) et ateliers municipaux (Granjux) - Groupe scolaire (Milly) - Diverses salles d’animation, espaces publics aménagés, diverses structures sportives … - Salle de spectacle « La Grange aux Lacs »
    26. 26. La commune de Neuvecelle est structurée par trois routes départementales : la RD1005, la RD21 et la RD24. La RD1005, voie structurante à l'échelle régionale, ne traverse la commune que sur 400 mètres, le long du littoral. Toutefois, le trafic qu'elle supporte en fait une voie importante pour la commune puisqu'elle est la voie par laquelle on accède à Neuvecelle, via Evian et la RD24. La RD21 est un axe important à l'échelle de la commune puisqu'elle dessert les deux principaux hameaux de la commune : Milly et Verlagny, mais aussi le bois de Forchez. Même si son trafic est moins important que celui de la RD1005, cette voie est l'épine dorsale de l'agglomération. Elle traverse la commune selon un axe Sud/Ouest – Nord/Est. La RD24, la troisième voie structurante de la commune, est le lien principal avec la RD1005 et est directement reliée à la RD21. Elle est donc la principale voie d'accès et de sortie de la commune. Elle la traverse selon un axe Nord/Ouest – Sud/Est, reliant Évian à Thollon. Le reste du territoire communal est irrigué par un réseau secondaire de voies communales greffées aux RD1005, RD21 et RD24. Quelques chemins complètent ce maillage notamment à travers les zones boisées (GR de Pays « Littoral du Léman » en partie haute de la commune). DEPLACEMENTS 26
    27. 27. DEPLACEMENTS
    28. 28. 28 ENJEUX SOCIO DEMOGRAPHIQUE (1) Les objectifs socio-démographiques supra-communaux doivent être pris en compte par la commune. DEMOGRAPHIE Il est demandé de ralentir le rythme de la croissance démographique connu au cours des 10 dernières années. Les Services de l’Etat ont estimé ce taux à 1,68% sur la période 1999-2011. Taux de croissance démographique - NEUVECELLE - Evolution 3,9 2,8 2,8 1,4 1,7 1,4 0,8 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5 1968 à 1975 1975 à 1982 1982 à 1990 1990 à 1999 1999 à 2006 2006 à 2011 OBJECTIFS supra- communaux
    29. 29. 29 LOGEMENTS Sur la consommation foncière - éviter d’étendre l’urbanisation en dehors des enveloppes urbaines existantes ; - densifier les secteurs déjà urbanisés ; - limiter les extensions urbaines. Sur les données quantitatives, nombre de logements à produire Objectifs de production de logements du SCOT : - Entre 2007-2020 : +320 logements -Entre 2020-2030 : +290 logements Les élus estiment que les taux (démographie, logements, …) ne doivent pas être des facteurs limitants à leur réflexion ; ils admettent devoir limiter la consommation foncière. Ils mettront en œuvre dans le PLU les outils pour produire 10 logements sociaux à échéance du PLH. La diversification typologique des logements et la densification urbaine sera poursuivie dans la ligne de conduite d’aménagement impulsée par le PLU de 2006. La prise en compte des caractères environnementaux locaux seront mieux pris en compte. ENJEUX SOCIO DEMOGRAPHIQUE (2)
    30. 30. 30 ECONOMIE - Préserver l’outil de production de l’agriculture & Réfléchir aux alternatives agricoles type maraîchage, jardins familiaux, … privilégier la vente directe - Prendre en compte les objectifs de gestion de la CCPE sur plusieurs secteurs de la commune : ZA de Montigny et ZA Bois Ramé -Développer l’activité touristique sur les sites existant en particulier sur Grande-Rive ou les loisirs (centre-équestre, …) EQUIPEMENTS ET DEPLACEMENTS - Poursuivre l’adaptation des équipements publics aux besoins des habitants, - Réfléchir aux besoins en termes de mobilité : cheminements doux de loisirs, … ENJEUX SOCIO DEMOGRAPHIQUE (3)
    31. 31. 31 NEUVECELLEREVISIONPLU ETAT INITIAL DE L’ENVIRONNEMENT
    32. 32. Le coteau boisé caractérisé par sa couverture végétale : boisements, zones humides, exploitation de la ressource en eau ; Les franges agricoles (en limites Sud et Est du territoire) ; Le coteau urbanisé ou la zone agglomérée de Neuvecelle composée d’un paysage urbain dominé par les quartiers d’habitat pavillonnaire avec un secteur particulier au regard de sa proximité avec les berges du Lac Léman et qui se développe en aval de la RD1005. 3 GRANDES ENTITES PAYSAGERES 32
    33. 33. Le coteau urbanisé se caractérise par la présence des quartiers d’habitat pavillonnaire couvrant la majorité du bandeau urbanisé entre Evian et Maxilly et par des ensembles urbanisés particuliers : - Le bâti ancien implanté de manière très diffuse : Verlagny, Milly, l’Eglise, … et à l’écart deux noyaux anciens : Chez Rebet et Le Bois du Feu ainsi que Grande Rive. - des secteurs d’habitat collectif : Milly, le Rond Point. - des secteurs touristiques avec les grands hôtels et leurs parcs (Royal, Ermitage), le quartier des Mateirons, … Le développement de Neuvecelle se présente comme un ensemble urbain en continuité de celui d'Evian. URBANISATION 33
    34. 34. URBANISATION, enjeux 34 ENJEUX : Comment urbaniser les parcelles vides inscrites à l’intérieur des enveloppes urbaines ? Est il possible de conserver les vues vers le Lac ? Quelles sont les vues majeures ? Quel rôle doit jouer le foncier communal dans le projet d’urbanisation de la commune ? Ce foncier est à dominante naturel. Quel devenir pour le secteur de Grande Rive qui a amorcé sa mutation en affirmant son caractère naturel et son rôle d’espace récréatif ? Comment répondre aux enjeux de développement portés par la CCPE sur les sites de Montigny et de Bois Ramé ?
    35. 35. La commune de Neuvecelle est située sur un versant dont la pente est globalement orientée Sud-Nord. Les cours d’eau Le territoire est drainé par 7 ruisseaux de taille variable, qui aboutissent au lac Léman. - le ruisseau de Forchex, principal cours d'eau qui entaille profondément le versant et partage la commune ; il prend sa source sur Saint-Paul en Chablais dans le secteur de Burquier. - le ruisseau de Montigny qui constitue la limite communale avec Maxilly dans le secteur de Granjux ; il prend sa source sur Saint-Paul en Chablais dans le secteur au sud du chef-lieu. - d'autres ruisseaux plus modestes parcourent le versant. LA TRAME BLEUE (1) 35
    36. 36. Les zones humides Quatre secteurs sont inscrits à l’inventaire départemental des zones humides (comprenant les aménagements en eau des parcs des grands hôtels). Les zones humides présentent un intérêt environnemental majeur. Véritables zones tampons, elles contribuent à réguler l’hydrologie et assurent une meilleure distribution de la ressource en eau. Ce sont également des secteurs de grande richesse écologique au regard de leur composition faunistique et floristique. 36 LA TRAME BLEUE (2)
    37. 37. La côtière boisée et les franges agricoles constituent des unités naturelles qui sont des lieux de vie, des espaces de cachettes, des réserves de nourriture, des zones de repos et de reproduction pour la faune et la flore. Ce sont des aires de transit, indispensables à la vie des espèces : corridors écologiques. Le bandeau urbanisé Contient des espaces naturels particuliers : les ripisylves des cours d’eau, les berges renaturées du Lac, des éléments verts ponctuels (le verger communal, des boisements de qualité variable, …) ou encore des espaces verts attachés à du patrimoine comme le voisinage de la Chapelle de Maraîches. 37 LA TRAME VERTE
    38. 38. La commune de Neuvecelle est concernée par :  une ZNIEFF de type 1 : Secteurs de superficie limitée et qui se caractérisent par la présence d’espèces rares ou menacées.  Zones humides du Pays de Gavot : ZH de Valère : site de découverte de la nature telle qu’elle existe (5 ha aménagés).  deux ZNIEFF de type 2 : Secteurs de grands ensembles naturels riches au sein desquels il est important de respecter les grands équilibres.  Lac Léman  Zones humides du Pays de Gavot Les ZNIEFF (Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique) sont des inventaires scientifiques cartographiés des richesses écologiques, faunistiques et floristiques du territoire national. L'existence d'une ZNIEFF n'est pas en elle-même une protection réglementaire. Cependant la présence d'une ZNIEFF est révélatrice d'un intérêt biologique, et constitue un indice à prendre en compte au regard des différentes dispositions sur la protection des milieux naturels. 38 LES INVENTAIRES PATRIMONIAUX
    39. 39. 39 LES INVENTAIRES PATRIMONIAUX
    40. 40. La commune dispose d’une carte des aléas naturels notifiée à la commune de Neuvecelle le 3 juin 2002 par le Préfet de Haute-Savoie. Phénomène glissement de terrain La commune connaît des phénomènes de glissement de terrain qui prennent souvent naissance le long des cours d’eau comme le Forchex qui fait un travail d’affouillement en pied de talus. Phénomène de débordement torrentiel A la suite de fortes pluies ou d’obstruction de leur lit, certains ruisseaux peuvent divaguer. Zones humides Ces zones ne représentent pas un risque en soi mais peuvent être une source de mouvements de terrain potentiels ou une contrainte dans l’optique d’un aménagement futur. Les secteurs propices aux zones humides : le Parc de Neuvecelle, Chez Rebet, Milly, Le Pelloux. 40 LES ALEAS NATURELS
    41. 41. 41 LES ALEAS NATURELS, carte
    42. 42. Sur l’équilibre territorial • Définir une enveloppe urbaine respectueuse du cadre naturel tout en mettant certains espaces naturels au service de l’urbanisation. • Préserver et développer les couloirs écologiques tels que ceux existants en particulier ceux au abords des cours d'eaux Forchex et Maraîche. • Préserver les différents espaces affectés aux activités agricoles même en l’absence d’exploitation agricole sur la commune, et notamment ceux en limite avec les communes de Larringes et Saint-Paul. Sur la sauvegarde du caractère territorial • Valoriser l’architecture des bâtiments identitaires du patrimoine local (architecture thermale notamment). • Avoir une gestion adaptée des espaces naturels, dans le respect de la loi Littoral, notamment ceux gérer par la commune tel que le parc de Clair-Matin et son verger au centre-ville ou encore le parc de Neuvecelle. • Favoriser la préservation des vues paysagères sur le lac Léman et les montagnes environnantes y compris sur les hauteurs du territoire de la commune. • Mettre en œuvre des moyens concertés afin de protéger les cours d'eaux traversant le village et leurs abords afin de favoriser la biodiversité indigène. ENJEUX : ENVIRONNEMENT ET PAYSAGE 42
    43. 43. 43 NEUVECELLEREVISIONPLU ANNEXES SANITAIRES
    44. 44. La communauté de communes du Pays d’Evian a la compétence en matière de gestion des eaux usées et de gestion des déchets ménagers. Un assainissement collectif majoritaire -95 % du territoire de la commune de Neuvecelle est couvert par un réseau de collecte des eaux usées - les eaux usées collectées sont dirigées vers le réseau d’eaux usées d’Evian ; puis vers la station d'épuration du SERTE (syndicat d'épuration et d'incinération des régions de Thonon et Evian) à Thonon-les-Bains. Gestion des déchets ménagers - Collecte sélective des déchets : -Ménagers en porte à porte sous forme de points de regroupement ou bacs collectifs ; - Journaux et magazine, verres sous forme d’apport volontaire aux conteneurs. - Déchetteries de Lugrin, de Vinzier, de Champanges et de Bernex + accès à la déchetterie du SERTE à Vongy. 44 Eaux usées et déchets ménagers
    45. 45. Une alimentation en eau potable satisfaisante L’approvisionnement en eau potable de la commune est assurée par des captages ; cette ressource est complétée par une eau de pompage au lac Léman. Il existe 3 unités de distribution de l’eau de consommation ; 3 réservoirs : Chez Rebet, Les Bois du Feu, Le Pelloux Le réseau de distribution en eau potable est complété par un réseau de défense incendie. D’une manière générale, le réseau est suffisamment dimensionné pour couvrir les besoins actuels et futurs des principaux lieux de vie. Eaux pluviales Il n’existe pas de schéma directeur des eaux pluviales ; il n’y a pas d’approche théorique précise de la gestion des eaux pluviales ; seuls les services techniques communaux ont une solide connaissance de ces questions. Cette thématique doit être complétée. 45 Eaux pluviales et eau potable
    46. 46. LE PROJET D’AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES 46 Des orientations générales en matière de protection des espaces, de préservation ou de remise en état des continuités écologiques et en matière de paysage Des objectifs chiffrés de modération de la consommation de l'espace et de lutte contre l'étalement urbain Des orientations générales concernant les équipements commerciaux, les communications numériques et les loisirs. NEUVECELLEREVISIONPLU
    47. 47. 47 C’est le document pivot du PLU : − qui concrétise le projet global de la commune. Il fixe clairement les objectifs de la commune en matière d’habitat, de transport de développement économique ... − qui a pour unique fonction de définir le projet communal pour les années à venir. Le règlement et les orientations d’aménagement et de programmation sont les traductions juridiques du P.A.D.D. NEUVECELLEREVISIONPLU PADD, définition et rôle
    48. 48. 48 LES OBJECTIFS DU PADD SON CONTENU EST PRECISE PAR LE CODE DE L’URBANISME Il se compose d’orientations générales qui croisent les enjeux de plusieurs domaines de la politique publique : - l’aménagement et l’urbanisme, - les équipements, - la protection des espaces naturels, agricoles et forestiers - la préservation ou remise en bon état des continuités écologiques, - l’habitat, - les transports et les déplacements, - le développement des communications numériques, - le développement économique et commercial, les loisirs. Tout point abordé dans le PADD doit être traduit dans les autres pièces du PLU. NEUVECELLEREVISIONPLU
    49. 49. 49 LES PIÈCES RÉGLEMENTAIRES
    50. 50. 50 VOTRE AVIS SUR LE PADD DE LA COMMUNE Tout au long des études, l’ensemble de la population est associé à la réflexion sur l’élaboration du projet d’aménagement communal et ce dans une vision à court, moyen et long terme. La concertation est une phase d’échanges de points de vue avec les habitants pour un enrichissement de la réflexion sur ce que pourrait être l’aménagement et le développement durables de NEUVECELLE dans les années à venir. La concertation a pour objectif de construire un projet de vie commun se fondant sur un diagnostic partagé du territoire communal et donc une vision partagée autour d’un projet d’intérêt général. Un registre de concertation est à disposition pour l’expression du public ; il vise à recueillir vos visions d’aménagement. NEUVECELLEREVISIONPLU
    51. 51. Ecriture du PADD Traduction réglementaire Orientation d’aménagement et de programmation Prescriptions réglementaires écrites Documents graphiques Composition du dossier « Arrêt projet PLU » Délibération tirant le bilan de la concertation et arrêtant le projet PLU Consultation des personnes publiques associées Enquête publique Modifications du dossier « Arrêt projet PLU »… … pour prendre en compte les diverses observations issues de la consultation des personnes publiques associées et de l’enquête publique. Délibération approuvant le dossier PLU Le document d’urbanisme est opposable aux demandes de permis de construire et d’autorisations d’urbanisme. Les prochaines étapes 51 NEUVECELLEREVISIONPLU

    ×