Le top 15 des questions qui peuvent déstabiliser
1) Quelles sont vos qualités ? Quels sont vos défauts ?
Concernant les qu...
3) Quelle perception de vous les gens peuvent-ils avoir ?
Le recruteur cherche à savoir si vous avez du recul sur vous. Su...
7) Pouvez-vous nous faire une démonstration de votre sport préféré/votre
hobby ?
Le recruteur cherche à déterminer si vous...
13) Comment avez-vous vécu votre entretien ?
C’est le moment idéal pour vous d’aborder des points complémentaires. Vous po...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le top 15 des questions qui peuvent déstabiliser

4 554 vues

Publié le

Publié dans : Carrière
0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 554
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
426
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le top 15 des questions qui peuvent déstabiliser

  1. 1. Le top 15 des questions qui peuvent déstabiliser 1) Quelles sont vos qualités ? Quels sont vos défauts ? Concernant les qualités, le recruteur attend une certaine honnêteté de la part du candidat. Il doit être capable de réfléchir sur lui-même. Il ne s’agit en aucun cas d’un piège. Pour préparer cette question, demandez à votre entourage (parents, ami(e)s, professeurs etc…) ce qu’ils pensent de vous. A éviter : les réponses passe-partout « Je suis dynamique et motivé(e) » : Ce sont les qualités minimalesqu’on puisse attendre d’un candidat. Si par exemple vous êtes dynamique, il suffit de le démontrer par des actions concrètes (implication dans un projet, déblocage d’une situation). Des réponses possibles pour les qualités : « On dit de moi que je suis enthousiaste. J’aime ce que je fais en général et j’arrive { fédérer les gens qui m’entourent. C’est grâce { mon environnement familial et amical ainsi qu’au cours de mes stages que je m’en suis rendu compte ». « On me reconnaît comme étantréactif(ve) et d’organisé(e). J’arrive { m’organiser en conséquence lorsque j’ai beaucoup de travail, j’établie une liste de priorités afin de résoudre les problèmes un par un ». Concernant les défauts, il faut toujours les tourner de manière positive afin que le recruteur puisse voir en vous le candidat idéal répondant parfaitement { l’offre d’emploi pour laquelle vous passer votre entretien d’embauche. Des réponses possibles pour les défauts: « J’ai pris conscience que j’avais des difficultés en langue. J’ai décidé de partir à l’étranger pour parfaire mon anglais » « Je manque d’assurance mais { force de connaître mon groupe, j’arrive { m’investir et à faire des propositions » Mettez en avant vos qualités et vos défauts en fonction du type de profil recherché. Il faut donc que vous identifiez vos qualités et vos défauts, afin de faire la différence face aux recruteurs. 2) Quel plat/aliment seriez-vous ? (ou ce type de questions qui nécessite que vous vous compariez à un bien) En fonction de vos qualités, vous devez associer un plat ou un aliment à votre personnalité. Si vous êtes plutôt généreux dans la vie de tous les jours, utilisez des plats très riches. Si vous êtes plutôt tenace, le plat qui vous correspond le mieux est un plat traditionnel, revisité.
  2. 2. 3) Quelle perception de vous les gens peuvent-ils avoir ? Le recruteur cherche à savoir si vous avez du recul sur vous. Surtout ne soyez pas négatifs. Exemples : « Les personnes de mon entourage me trouve sociable, j’arrive { entretenir de bonnes relations avec mes ami(e)s. Toujours { l’écoute, j’arrive { déceler les problèmes et je tente d’y remédier » « Les gens me trouve volontaire. Toujours prêt à aider les autres, je suis là quand quelqu’un { besoin de moi. Sur le plan professionnel, lorsqu’une mission m’est confiée, c’est avec grand plaisir que je réalise cette mission » 4) Où vous voyez-vous dans 10 ans ? Il faut réfléchir à cette question en fonction du poste que vous visez. Eviter les réponses trop ambitieuses : « D’ici l{, je souhaiterais occuper le poste de directeur » ou « je me vois à la tête de ma propre boite ». Si vous n’avez aucune réponse { fournir : il est préférable de parler d’une compétence plutôt que d’une fonction en particulier. Même si vous ne savez pas ou vous serez dans 10 ans, prévoyez déjà de décrocher tel contrat ou de développer tel projet. Ex : « Tout ce que je peux vous dire, c’est que j’espère développer mes qualités de management ». 5) Quelles sont vos appartenances politiques, religieuses, ou tout ce qui concerne votre sphère privée ? Dans un entretien, l’employeur n’a pas le droit de vous demander des précisions qui appartiennent à votre vie privée. Nous vous conseillons de refuser de répondre à cette question. Ne soyez tout de même pas agressif, essayez au contraire de contourner la chose car c’est probablement pour cette raison que cette question vous est posée. 6) Quel trait de caractère vous rebute chez quelqu’un ? La réponse peut en dire long sur votre personnalité.Répondez à cette question avec du recul et surtout en utilisant un vocabulaire nuancé et pas trop tranché. Il vous est recommandé d’éviter de parler des sujets d’actualité politique ou sociale, tout comme d’évoquer des sujets tabous. Exemple : « Je suis quelqu’un d’honnête et de franc et je n’apprécie pas tellement le manque de transparence ».
  3. 3. 7) Pouvez-vous nous faire une démonstration de votre sport préféré/votre hobby ? Le recruteur cherche à déterminer si vous avez assez de jugeote pour déceler le piège ! Contournez cette invitation à vous ridiculiser. 8) Quelle personne vous inspire le plus ? Femme et homme ? A travers votre réponse, le recruteur identifiera quelles sont vos valeurs. Il est évident que vous devez justifier votre choix. C’est une opportunité pour vous de vous différencier de vos concurrents en choisissant une personne originale, à laquelle vous devez préalablement avoir réfléchie. 9) Avez-vous passé/prévu de passer d’autres entretiens ? Suite à votre réponse, le recruteur sera apte à déduire si votre profil intéresse des concurrents et où vous en êtes dans vos recherches. Deux possibilités de réponses s’offrent { vous, mais si vous faites référence { d’autres entretiens, pensez à préciser le secteur et éventuellement le poste mais soyez discret sur l’entreprise. Vous pouvez donc faire le choix de rester assez flou, ou de dire la vérité de manière claire. Restez vague en expliquant que vous avez plusieurs opportunités, à un stade d’avancement différent mais que votre intérêt se porte principalement sur l’entretien actuel. Soyez franc : que vous ayez dans l’idée de passer d’autres entretiens, ou que l’actuel entretien soit votre unique piste, dites-le. 10) Pourquoi vous plutôt que quelqu’un d’autre ? Qu’est-ce que vous pourriez apporter ? Appuyez-vous sur vos compétences en lien avec le poste mais qui vous permettent de vous distinguer de vos concurrents ! Des exemples : maitrise d’une langue, d’un logiciel, connaissance d’un produit, d’une technologie, d’un marché, leadership, esprit d’équipe… Le recruteur en vous demandant cela évalue la potentielle valeur ajoutée que vous êtes susceptible d’apporter. 11) En tapant votre nom sur Google que suis-je susceptible de trouver ? Assurez-vous avant de passer un entretien que rien ne traine sur le web ! Pas de photos de vos dernières soirées, pas de preuve de votre militantisme, etc. Ainsi si l’on vous pose cette question, rétorquez « mon CV avec un peu de chance ! ». 12) N’êtes-vous pas trop jeune pour le stage ? Le recruteur attend de vous que vous reveniez sur le centre de votre entretien : le poste, vos compétences. Expliquez que selon vous, l’âge n’est pas l’élément le plus important pour la réussite d’un poste.
  4. 4. 13) Comment avez-vous vécu votre entretien ? C’est le moment idéal pour vous d’aborder des points complémentaires. Vous pouvez lui retourner également la question : il dégagera vos points d’amélioration. Surtout, ne lui laissez pas entendre que cela vous a fait douter. 14) Qu’est-ce qui vous donne la force de vous lever chaque matin ? Le recruteur détermine quelles sont les valeurs premières du candidat. Plutôt axé sur votre carrière ou votre vie de famille ? 15) Pourquoi n’effectuez-vous pas votre stage à l’étranger ? Il faudrait démontrer au recruteur que c’est un choix totalement réfléchi, et qu’il s’inscrit dans la logique de votre parcours. Exemples : formation { l’internationale complète ne nécessitant pas de faire en complément un stage { l’étranger, formation exigeant en priorité des stages { l’intérieur du territoire…

×