DÉCALCQ : archives scientifiques et environnement de recherche en SHS

1 314 vues

Publié le

Présentation de René Audet, Dave Dumontier et Dave Létourneau, dans le cadre du Symposium de l'Association des archivistes du Québec (section Montréal) et le CRIM / Centre de recherche informatique de Montréal. http://www.archivistes.qc.ca/spip.php?page=article-15&id_article=61

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 314
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

DÉCALCQ : archives scientifiques et environnement de recherche en SHS

  1. 1. DÉCALCQ archives scientifiques etenvironnement de recherche en SHS René Audet, professeur (U. Laval) et directeur du projet Dave Dumontier, archiviste, projet DÉCALCQ Dave Létourneau, technicien en informatique, projet DÉCALCQ
  2. 2. Contexte :recherche en SHS‣ Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ) : U. Laval, U. Montréal, UQAM‣ projets de recherche d’équipe‣ documentation résiduelle importante (volumineuse et riche)‣ énoncé d’intention de prendre en charge ce « patrimoine scientifique »
  3. 3. Double besoin du CRILCQBesoin 1 : gérer les archives, les rendre disponibles‣ archives = documentation intermédiaire
  4. 4. Double besoin du CRILCQBesoin 1 : gérer les archives, les rendre disponibles
  5. 5. Double besoin du CRILCQBesoin 1 : gérer les archives, les rendre disponibles‣ que faire de ces retailles de la recherche ? • pérenniser (traitement archivistique, numérisation) • rendre disponibles (catalogage, diffusion numérique)
  6. 6. Double besoin du CRILCQBesoin 2 : outiller les chercheurs‣ processus de recherche souvent apparentés‣ tradition de bricolage/débrouillardise technologique‣ visée : favoriser un environnement numérique de recherche • uniformisation des outils, des processus • support aux chercheurs, aux équipes‣ visée sous-jacente : favoriser la bascule en statut « archive »
  7. 7. Projet DÉCALCQ‣ Deux besoins spécifiques, mais un seul projet‣ Avenue proposée : projet DÉCALCQ (Dépôt électronique et vitrine de consultation des archives en littérature et culture québécoises)
  8. 8. DÉCALCQ : schéma des processusArchives : papier Nouveaux projets média de recherche numériques (collaboration)Traitement archivistique Création de nouveaux documents numériques Numérisation Entrée des métadonnées Dépôt numérique : Alfresco (données/fichiers + métadonnées) Navigation Mots-clés / Mise en valeur arborescente facettes d’ensembles
  9. 9. Besoin de départ : prise en charge des archives scientifiques du CRILCQ‣ Défis : • Pas de gestion documentaire • Documents dispersés • Pas dinventaire de lensemble des archives • Diversité des supports et des logiciels (disquettes, CD-ROM, bandes magnétiques, etc.)
  10. 10. Solutions (défis de prise en charge)‣ Priorité : prise en charge des archives de recherche « patrimoniales » du Centre (projets de recherche terminés)‣ Inventaire physique des archives‣ Application du principe du respect des fonds : regroupement des archives par projet de recherche‣ Structuration des ensembles documentaires : traitement archivistique et description (RDDA) des fonds darchives‣ Archéologie numérique
  11. 11. Fonds darchives numérisés, choix dune approche‣ Approche choisie : préservation numérique à long terme du patrimoine scientifique‣ Défis : • Risque de perte de linformation accrue (obsolescence des supports, des formats, etc.) • Préservation de lintégrité des fonds (plutôt que l’intégrité individuelle des documents) • Recherche dans les fonds numériques
  12. 12. Solutions (défis de l’approche)‣ Utilisation de formats recommandés pour la conservation à long terme, format de données interopérables, formats ouverts, etc. • Conformité du système dinformation aux normes en matière de gestion et de préservation des documents numériques sur le long terme : modèle OAIS • Utilisation de métadonnées standardisées  : Dublin Core qualifié • Dublin Core : difficultés dinterprétation des éléments dans la pratique (ex. : source vs identifiant bibliographique) • Application du modèle RDDA dans le développement du modèle de données
  13. 13. Défis à venir : gestion documentaire‣ Prise en charge des documents de recherche dès le moment de leur création (pour faciliter la bascule en statut « archives »)‣ Définition des paramètres de gestion documentaire‣ Raffinement du calendrier de conservation institutionnel : respect des orientations générales, spécialisation en fonction des besoins en recherche du CRILCQ
  14. 14. Infrastructure : besoins essentiels‣ Stocker un grand nombre de documents‣ Manipuler plusieurs types de documents‣ Utiliser un modèle de données flexible et adapté‣ Permettre la gestion fine des droits daccès
  15. 15. Infrastructure : autres besoins‣ Permettre de faire de la gestion documentaire‣ Permettre lextension des fonctionnalités‣ Offrir une interface conviviale et adaptée‣ Être simple dutilisation‣ Ne pas nécessiter beaucoup de développement‣ Être accessible et abordable
  16. 16. Solutions potentielles‣ Solution maison = suicide/bourbier‣ Potentiellement onéreux‣ Solutions propriétaires difficilement extensibles‣ Ne respectant pas toujours les standards‣ Nécessitant des développements importants‣ Solutions complexes ou couvrant trop large
  17. 17. Solution choisie : Alfresco‣ Répond à tous les besoins initiaux‣ Solution moderne de lère du web‣ Solution libre ayant une communauté active‣ Respectant les standards‣ Grandes possibilités d’inter-connectivité‣ Pratiquement utilisable « out of the box »
  18. 18. Alfresco : autres avantages‣ Collaboration avec Alfresco Share • Wikis, forums, blogs, calendriers, listes de données, tags, commentaires, etc. • Consultation des contenus en ligne‣ Interfaces CIFS et FTP (disque réseau)‣ Interfaces Web Services et REST‣ Extension relativement simple avec JavaScript
  19. 19. Fonctionnel à ce jour...‣ Un site Share par fonds‣ Les documents sont décrits à laide dun modèle de données respectant le Dublin Core qualifié‣ Lorganisation des documents est décrite avec un modèle de données RDDA (en cours)‣ Personnalisation de base de linterface des détails des documents (affichage et saisie)
  20. 20. Infrastructure,à venir‣ Plus de personnalisation et optimisation de linterface de saisie des métadonnées‣ Fonctionnalités de traitement par lot‣ Implantation de la gestion documentaire‣ Création dun portail de consultation entièrement indépendant et adapté aux futurs usagers
  21. 21. Conclusion‣ Beaucoup de développements à venir • intégration concrète dans des équipes • utilisation du dépôt numérique pour consultation‣ Nécessité de revenir aux principes fondamentaux (usages, standards, acquis)‣ Dialogue constant (soumettre l’informatique aux besoins, adapter l’archivistique aux usages courants)
  22. 22. Merci de votre attention... Laboratoire Ex situ. Études littéraires et technologie http://ex-situ.info — @labexsitu‣ René Audet rene.audet@lit.ulaval.ca — @reneaudet‣ Dave Dumontier dave.dumontier@crilcq.ulaval.ca‣ Dave Létourneau dave.letourneau@crilcq.ulaval.ca

×